Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Jeu 17 Sep - 11:58


A moi !



La déflagration a tout emporté avec elle sur cent mètres autour d'elle. J'ai vu des soldats armer un lance missile, ils ont chargé l'engin explosif, ils ont visé et quand la cohue leur a laissé un passage ils ont tiré. La bombe s'est fichée dans la glotte du monstre et boum!
Sa tête a explosé délivrant au reste du monde une vision immonde et une pluie de cervelle et de sang. Ça puait encore plus maintenant.

Atlas se releva avec une aile froissée, il passa son bec sous mon ventre pour me relever avec lui. Le brave petit, je flattais son col. Il avait de la poussière du sang et des trucs collés dans les poils et sur les plumes.

Debout, je remarquais tout de suite, on ne sait pas comment, que j'avais un bras cassé. Pour lancer le boomerang et le rattraper, ça va être difficile... Quant à Atlas il me supplie du regard, il veut partir d'ici mais il m'aime trop pour le faire sans moi.

C'est là que j'ai vu un petit groupe de démon, court sur pattes et hideux. Que l'Infini me protège de devenir un jour si laid. J'ai le bras en écharpe et ça fait un mal de chien. Les horribles démons me voient, voient Atlas et nous foncent dessus.
Aussitôt transformé en lame, j'enfonce la partie laser dans le flanc du premier qui se présente, tout ça en faisant un pas de côté pour essayer de me mettre à couvert. Atlas se redresse, pousse un cri strident et ses serres avant attrapent une chose et l'envoient valdinguer contre un mur. Il se retourne, son bec se saisit d'une jambe et il reprend son lancé de gobelins. Il vise si bien que le deuxième tomba sur le premier, finissant de les achever tous les deux.

C'est pas le tout mais il est temps de s'en aller avant que leurs copains ne rappliquent. J'appelais le griffe et nous prenions lâchement la poudre d'escampette.

et donc 3 petits trucs et le Léviathan est tombé
Nous sommes à 27 (Wu, le Léviathan il compte pour combien, pour un aussi ? Si oui : 28)
Uriel est chez K'ränessa pour le convaincre d'apporter son aide.

Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mar 22 Sep - 19:43


Des zombies... Encore et toujours des foutus morts-vivants ! Je leur ai mis la misère une fois, je vois pas pourquoi ce serait différent aujourd'hui. A quelques détails près. Primo, des démons accompagnent ou possèdent les morts. Secundo je suis maître de Tchen. Il y a donc un aspect diplomatique que je ne peux ignorer.

Sang et larmes.

Je me présente à l'entrée d'un cimetière où ça défouraille déjà pas mal. Je déplie un bout de papier qui s'avère être un communiqué officiel... Soit, je le lis à voix haute sans me fatiguer à gueuler.

- A l'attention des démons présents dans les rangs ennemis. La Res Publica de Tchen nie toute implication dans ce soulèvement et ordonne à ses citoyens de déposer les armes et de se rendre. Tout refus sera considérer comme participation à un crime de guerre et sera puni avec la plus grande sévérité. Ceci compose le seul et unique avertissement.

Je placarde la foutue paperasse à l'entrée du cimetière où le raffut des combats a sans aucun doute couvert ma voix. C'est pas mon foutu problème, désormais c'est le leur. En ce qui me concerne la phase diplomatique est bouclée. Je dégaine mes flingues et vide littéralement mes chargeurs sur un groupe de trois zombies et deux démons qui passaient dans le coin. Ils s'effondrent dans nombres de soubresauts. Je recharge et place une balle dans la tête de chaque cadavre, histoire d'être sûr que le boulot soit bien fait.
32 ou 33


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mer 23 Sep - 20:39


K'ränessa se tient derrière l'autel. Avec minutie il fait passer sa langue experte entre ses coussinets, ses griffes se détendent et se rétractent en rythme. Voilà un petit moment qu'il est sur sa toilette, car comme tout bon félin il tient à son standing.
Le maitre des lieux surprends alors la prière de son prêtre. Il n'y avait pas grand monde ces derniers temps, entendre une voix lui fait tout bizarre. La dernière chose qu'il se souvienne avoir écouter ressemblait aux piaillement d'un poulet en colère. Mais quand il parle celui-là, en plus de l'écouter, le lion se garde de lui montrer tout l'effet qu'il lui fait dans le ventre...

Il soupir et saute prestement sur l'autel. Son nez s'en vient renifler la dalle et remarque qu'il n'y a pas d'offrande neuve.

-Tu viens me demander un service et tu n'apportes pas même un petit truc à manger. Ça se fait pourtant, d'apporter un petit cadeau pour faire plaisir à son hôte...


Le dieu chat roula sur le dos et étendit ses pattes au dessus de lui. Il admirait ses bouts de pattes comme s'il sortait d'un toilettage récent. Elles étaient si propres que des flammèches bleutées coloraient sa fourrure de feu.
Il se redressa, satisfait, posa un regard fixe sur l'ange-prêtre. Laissant filer le temps avant de se décider, il se contenta de s'allonger sans donner de réponse. Les mots vinrent tout de même.

-Fair-play. C'est vrai que le jeu n'est pas très amusant ces derniers temps. Faut dire que vous cumulez les ennuis de votre côtés, on dirait que vous aimez ça.

Sa queue allait et venait d'un côté et de l'autre pour marquer son impatience.

-Je vais t'aider. Bon, je vais faire ce que je peux sans que l'autre vienne piailler chez moi trop fort. Mais pour mériter mon aide tu vas devoir me faire un petit cadeau...

Décidément, le dieu se sentait d'humeur joueuse. Apparu sur l'autel une bourse contenant quelques graines vertes et un couteau.

-Je suis gentil, je te laisse le choix. Tu peux t'en aller et revenir avec la tête d'un membre de la Silnà ou bien, avale ce que contient cette bourse. Dans les deux cas je te garantie mon aide.

Le dieu roule sur le dos se retenant de ronronner, ça ne se fait pas devant les mortels.

-N'oublie pas les cadeaux la prochaine fois.
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Ven 25 Sep - 13:33


Ayame se hissa sur une gouttière de pierre peu avant qu'un démon ne lui crache un flot de lave jaunâtre au visage. Le semi-elfe, agile comme un singe, continua son ascension jusqu'au bord de la toiture. De là, il décida que ses carreaux auraient bien plus fière allure dans le postérieur de l'ennemi.
Il tira trois coups successifs et fit s'écrouler deux têtes. Devant ce score à peine acceptable, je levais des yeux pleins d'ironie.

-Tu perds la vue avec l'âge ?

Sa flèche suivante me frôla la joue et se planta dans l'oeil d'un mort relevé juste dans mon dos.
Même d'aussi loin je le voyais sourire. Mauvais joueur que j'étais :

-Je l'avais vu !

Et ma pelle à tarte décrivit un large cercle autour de moi, raflant au passage les armures et les corps en mouvement. Le premier coupé en deux, le deuxième un peu moins et à mesure que la force du coup faiblissait, les autres tinrent plus ou moins debout. Ce qui en faisait au moins trois au sol.

Pendant que je m'escrimais sur des armures infernales, l'elfe trouvait le temps long... Une main squelettique tendait vers moi des doigts envieux de se refermer sur ma gorge. Quelle idée aussi d'avoir une épée parsemée de trous.

Ayame me cria d'aller me mettre à l'abri aussi loin que possible. Pas besoin de me le dire deux fois, je filais sans demander mon reste. Il décocha sa dernière flèche dans une ligne électrifiée. Le câble s'échoua au sol en formant des arc-de-cercle lumineux qui grilla pas moins de quatre créatures.

Le leviathan compte pour un, tu ne t'es pas trop salis en le tuant... :mrgreen:

43

Uriel est face au dilemme de K'ränessa.

Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13229
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Ven 25 Sep - 14:44


Uriel sursauta et retira si vite sa main de l'autel qu'il faillit tomber à la renverse. On aurait pu croire qu'il se serait habitué à voir son Dieu apparaître sans prévenir, depuis le temps, mais non. Ça lui mettait toujours autant les nerfs à vif. Ça avait peut-être un rapport avec le regard fixe que K'ränessa tendait à poser sur lui, comme s'il se demandait de quoi il aurait l'air en torche humaine et si le facteur d'amusement qui en découlerait valait la peine de dépenser une miette d'énergie divine pour le découvrir.

"C'est-à-dire que c'était un peu une visite de dernière minute. Je me suis dit qu'offrir des bouts de cadavre en décomposition, ça pourrait être mal interprété."

Et son estomac n'aurait probablement pas supporté la cueillette et le transport, de toute façon.

Étrangement, sa nervosité augmenta encore d'un cran quand K'ränessa annonça son aide. Depuis le temps qu'il servait des divinités, paradoxalement, il ne croyait plus aux miracles... Il s'avéra très vite qu'il avait raison.

Il fixa les deux objets sur l'autel et se traita en son for intérieur de tous les noms. Quel imbécile ! Il aurait dû savoir que ça se terminerait avec quelque chose de ce goût-là. C'était le genre de marché qu'on retrouvait dans les écrits sacrés d'à peu près tous les univers connus et inconnus. Pour des êtres capables de créer des mondes, les dieux pouvaient remarquablement manquer d'originalité. En même temps, pourquoi changer une formule qui marche ?

Voyons, tuer un membre de la Silnà ou avaler des graines mystérieuses qui avaient une grande probabilité de le tuer ou de lui faire subir un sort pire que la mort ?

Tu parles d'un dilemme ! A lui le poignard et en avant les têtes coupées !

... C'aurait été cool... si seulement il connaissait un membre de la Silnà.

Ils se gardaient bien de se dévoiler, les sagouins. Ils auraient pu faire un effort ! Une tête coupée, c'était pas cher payer pour sauver tout l'Entre-Monde ! (du moment que ce n'était pas le tête d'Uriel, évidemment) Vu les termes de K'ränessa, il aurait même pu essayer de ruser avec une tête de cadavre sans se fouler à tuer qui que ce soit, mais ce n'était pas comme si la Silnà avait des cimetières réservés. Même morts, ils se cachaient. Quel peuple de planqués.

Il essaya de s'imaginer retournant en ville et enquêtant sur la Silnà en plein soulèvement de zombies. Son cerveau fit sécession.

C'était soit trouver une planque où se terrer jusqu'à ce qu'il soit le seul rescapé dans un pays de morts-vivants, après quoi ils le trouveraient et le tailleraient en pièces... soit risquer une mort un peu moins certaine et, si K'ränessa voulait bien se montrer clément (toujours une mauvaise idée, ça, de compter sur la mansuétude d'un Dieu), moins horrible.

Uriel ferma les yeux très fort et attrapa la bourse à l'aveuglette.

"Je lègue toute ma fortune à mon Daken."

Il versa les graines dans son gosier et avala tout rond.
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Ven 25 Sep - 17:24


Voir K’ouen prendre la fuite n’a pas de prix. J’espère qu’il y a un ab**ti dans le coin qui filme ça. Je dégaine les lames de mes armes, et me jette sur la horde qui l’a pris en chasse. Je lui transperce la temps et la retire sans ménagement, puis d’un coup de pied puissant, je l’envoie voler sur ses congénères. Trois d’entre eux se prennent les pieds dedans et pour chacun je leur loge une balle dans la tête.

Sang et larmes.

Je me retourne et fixe K’ouen juste assez longtemps pour qu’il comprenne que je me fous de sa g*eule. En règle générale ce genre de chose ne prend qu’un instant, mais vu à la vitesse où percute ce type, mieux vaut prendre son temps.

Sang et larmes.

Je me téléporte et longe un petit mausolée. Alors que j’arrive au coin, un foutu zombie me saute à la gorge. Il arrive presque à me bouffer ! Il a raison d’y croire ! Aller fini de jouer. Je lui pète un genou, lui démet le bras gauche et lui prend l’arrière du crâne que j’envoie rencontrer le coin du mur. Voilà, un zombie avec un angle droit qui enfonce son crâne, ça fait toujours son petit effet !
Sang et larmes.
48 zombies


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Ven 25 Sep - 17:56


Mahaut était en prise avec un démon particulièrement retors et coriace. L’infernale créature maintenait l’aîné à distance en usant de jets de flammes tempétueuses. Bouclier levé et légèrement incliné vers le sol Mahaut s’activait à réduire pas à pas la distance. C’était lors d’un de ses périples dans l’Est que Mahaut avait acquis cette technique. Mors, tel était le nom de l’homme qui la lui avait enseignée. Lorsque Mahaut lui avait demandé à quoi elle servait, le vieux mercenaire lui avait ri au nez avant de lui balancer un sceau d’eau à la figure. « Avec la magie, on est jamais trop prudent. Mieux vaut qu’elle flingue ton parquet plutôt que ta tronche ! »

Avec cette position, les éclaboussures jaillissaient vers le bas et parfois sur les côtés. Jamais vers le haut et par conséquent, le frère de la Silnà ne craignait pas que l’une d’entre elle lui retombe dessus. Le démon était acculé dans une impasse désormais et Mahaut serait bientôt à portée. Derrière lui, quatre morts s’était engagés dans le passage. Un nouveau problème qu’il faudrait régler plus tard.

Le feu jaillit une fois encore de la gueule du démon et telle la vague sur le rocher, vint s’écraser sans grand effet. Lorsque le flot disparut l’épée de Mahaut s’abattue à trois reprises et sous trois angles différents. Nouveau torrent de flammes, les zombies gagneraient bientôt le donjion, dont la lame se fige dans la poitrine de l’infernal. Un sifflement venu de l’enfer se fit entendre alors que Mahaut retirait son arme et par instinct, il s’accroupit et se couvrit autant que possible à l’aide de son bouclier.

Le sifflement ne fit crut rapidement et alors que les zombies atteignaient Mahaut, il disparut pour laisser place à une impressionnante explosion qui souffla les morts comme fétus de pailles. Le frère de la Silnà, s’il fut sauvegardé des flammes, fut néanmoins pris par le choc et projeté à plusieurs mètres.

53 victimes
Mahaut des Donjions
avatar

Masculin Race : Frère de la Silnà
Statut : Aîné des Donjions
Pims : 155
Messages : 60

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mar 29 Sep - 19:17


C'est à croire qu'on en verra jamais la foutue fin. Plus on en tue, plus ils se pressent pour se faire descendre. Il viennent de partout. Je taillade ci et là tout en me téléportant entre chaque coup pour ne jamais me faire coincer. Une lame à travers la gorge, un démon s'éteint. Plus je pense à la foutue réputation que ces cornus sont entrain de nous faire, plus ça me fait rire. Je sens que Magna ne va pas tarder à s'animer...

Sang et larmes.

A l'idée de la reprise de la saison des rixes de bars, je regagne un peu d'énergie et met plus de coeur à l'ouvrage. Mon poing de ma ceste couvert vient percuter le crâne d'un zombie désormais sans visage et j'arrache une fourche de la poitrine d'un autre pour perforer son tympan. Trois balles dans la tête d'un autre démon et je fini par littéralement remonter la mâchoire d'un mort-vivant jusqu'à ses oreilles.

Sang et larmes.

58 morts morts

On se bouge les gens J-1 !!!



Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mer 30 Sep - 16:59


Augure a écrit:Je joue Krezzit



Krezzit avait eu une idée. Non pas une idée ordinaire comme les peaux pâles en ont parfois, non, non, non ! UNE idée extraordinaire ! La quintessence de l'idée, oui, oui, oui ! Aussi s'était-il emparé de tous ses outils et avait-il passé des heures à bricoler une merveille qu'il avait attaché Sous une autre merveille !!

L'IDEE !!

Naquit ainsi un transport mécanisé bipède de trois mètres de haut qui faisait office de socle à Cage à pointes ! Le seul ennui et il était bien de taille : Il fallait un pilote pour actionner les leviers. Or Krezzit était un inventeur. Le gobelin le plus génial de tous. Son intellect n'avait d'égal que sa science de la mécanique ! Mais niveau pilotage... zéro.

- Krezzit ne fait pas confiance aux visages pâles. Personne ne peut conduire une telle merveille... ILS VONT L'ABIMER !! Ce gobelin doit trouver... KARBANAS !!!

Bien que le sens de ce mot soit encore à l'étude même parmi le peuple de Krezzit, il prenait ici tout son sens alors que le gobelin retournait à son atelier. Il en ressortit quatre heures plus tard suivi d'un robot de fer rouillé qui lui ressemblait étrangement.

- Krezzit avoir pilote maintenant !

Le gobelin partit dans une danse emplie de folie alors qu'il demandait à sa merveille de piloter son autre merveille, qui était un support à une autre merveille !

L'idée !!

Voilà pourquoi en cette nuit éternelle l'on pouvait apercevoir dans un cimetière, un robot difforme, piloter une chose plus difforme encore. L'ensemble ne semblait pas gêner Cage à pointe qui de ses longs bras d'acier ramassait un à un les zombies pour les stocker en son sein. Elle n'était pas bien grande cependant et cinq individus la remplissaient convenablement.

De loin, les yeux rivés sur SES merveilles, à travers des jumelles à vision nocturnes, Krezzit se mit à rire comme un damné... Et appuya sur un gros bouton rouge !

- BOUM !!

Du ventre de cage à pointe s'échappa une gerbe de flammes et quelques bouts de zombies. Le nettoyage selon Krezzit...
63 victimes
PNJ
avatar

Titre : n°1

Pims : 5
Messages : 87

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mer 30 Sep - 17:11


Il y a trop de foutus cadavres ambulants pour s'amuser à les compter. Le mieux reste encore de les prendre les uns après les autre et de leur régler leur compte. De toute façon, ils ont vraiment trop sâle gueule pour qu'on les laisse tranquille !

Sang et larmes.

Je fais tomber une vieille peau dont même les verres ne veulent plus et lui explose la tête d'un coup de talon. Je lui arrache un bras et le plante dans la bouche de son pote le plus proche. Résultat l'os du bras ressort par le haut du crâne. Et de deux. Ce massacre ressemble tellement à du travail à la chaîne que le voix ne se réveille même pas.

Sang et larmes.

Un coup de cestes et deux autres morts se font désarticuler avant de finir exécutés. Une balle dans la tête, le foutu prix n'a pas changer. Le dernier zombie est un mammouth et c'est pas une foutue façon de parler. Qui est l'je-suis-un-bisounours qui a enterré un plumeau géant dans un cimetière en pleine ville ? En fait, j'en sais rien et je m'en tape. Il finit raide mort comme les autres. Il fait juste plus de bruit en tombant.

Sang et larmes.
68


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière


Contenu sponsorisé


Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

- Sujets similaires