Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Ven 5 Juin - 9:56


Sash’ hurlait tout son venin en levant un poing rageur en direction du Fenrir. Les canons bien plus puissants que ceux du Vandavel avaient visé son navire et malgré mes tentatives pour la ramener à la raison, elle enclencha plusieurs leviers et le petit Zeppelin se retrouve téléporté à une dizaine de mètres du pont opposé à la bataille, et elle cracha ses insultes sifflantes et désagréables à l’oreille par les haut-parleurs avant que l’enchantement Boomerang ne nous ramène à la bonne place.

¤Sarressinashira prévenir : Si eux continuer à tirer sur Vandavel, Sarressinashira ripossssster. Alliés ou non.

– Parce que tu trouves qu’on a pas assez d’emm***es comme ça ?!


Plus bas, le feu et les munitions faisaient un massacre dans les pièces d’artillerie improvisés. Les Zombies avaient été exterminés d’une main de maitre par l’équipage du Fenrir, et je maugréais déjà aux potentielles reproches que son capitaine allait m’admonester.
On avait pas tous 48 canons de bordées à disposition, fallait bien que j’improvise… En plus c’est Sash’ qui avait tenu à être de la partie ! Je n’avais rien à faire là, moi !

Mes pensées furent interrompues par une immense vibration du Vanvadel me jeta au sol et un bruit de rage serpentine résonna dans les couloirs. Je n’eus même pas à me poser la question pour savoir qu’on avait été touché. Dans la Nuit et le chaos, Sash’ n’avait pas réussi à tout éviter. Un javelot de pierre traversait la salle des machines et des moteurs s’échappait une étrange odeur. Les gobelins criaient de terreur dans les système de communication et d’après ce que je comprenais du langage de ces créatures, l’une des cheminées avait été touchée et forcée à être noyée sous l’eau pour ne pas enflammer la salle ou pire, exploser.

A peine eut-elle le temps de s'en remettre que le ballon fut la cible d'une demi douzaine de branchages pointus. Plusieurs se plantèrent dans le cuir, et un horrible sifflement aïgu résonna dans le ciel, la pression luttant contre l'enchantement de compression du gaz à l'intérieur.

Pilote hors pair, Sash’ réussit tout de même à ralentir la chute du vaisseau malgré le manque de puissance, et, faisant fi de toutes les manœuvres logiques, tourna la barre vers la forêt pour que les canons présentent leurs gueules aux arbres catapulteurs.
Je remontais dans le cockpit pour trouver Sash’ serrant la barre du gouvernail avec les dents serrées. Je posais une main sur son épaule et essayait de la calmer. Et pour ça, j’avais une technique.

– Sarressinashira. L’évocation de son nom complet, sans fautes et d’un ton grave la força à détourner son regard vers moi. Le Vandavel est touché. Je sais ce que tu veux faire, mais la bombe Sash touchera aussi les ingénieurs en train de bosser sur les installations. Tires une dernière salve si tu veux, mais on ne tirera pas la Sash aujourd’hui. On a déjà mis suffisamment en danger nos alliés et nous-même.

Après un regard noir de sa part, un petit silence et un grognement d’abandon, elle ordonna un dernier tir de 6 boulets Cactus avant de lancer les manœuvres de départ.
Les boulets jaunis filèrent dans la masse grouillant qu’était la forêt, et après quelques seconde, certains zones commencèrent à ralentir jusqu’à s’arrêter de riposter, asséchés par la présente des boulets qui absorbaient l’humidité ambiante. Plusieurs zones Taehoniennes marchaient au ralenti, cherchant désespérément à récupérer l’eau qui semblait disparaitre dans les boulets de métal.

Ma Timonière me repoussa d’un geste d’épaule rageur, et jusqu’à l’atterrissage en catastrophe, elle ne prononça pas un mot.
Ce n’est qu’une fois que le vaisseau se crasha à quelques centaines de mètres du camp de l’Entre-Monde, gisant légèrement excentré sur la terre dure, le gouvernail relâché et les moteurs éteins qu’elle se retourna et me regarda avec des yeux rougis par l’amertume et les larmes retenues. Ma timonière aimait VRAIMENT son navire.

¤ Sarressinashira détesssster quand Corben ne pas avoir tort…

– Je sais, Sarressinashira. Maintenant, va te reposer. Je prends le relais.

Le Vandavel ne volerait pas avant plusieurs heures, voir un ou deux jours. Le Ballon se vidait, désormait libre, et je frissonnais à l'idée que les dégats sur le support principal du vraisseau auraient pu être bien plus graves.
Les talent de pilote de la Naga m’impressionnaient de jour en jour.
Corben Krayt
Admin | Technomage
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Chance, Sarkina, Artisan, Lin, Hôtel, Bénédiction Divine, Jus, Ferra, Hanami, Titan, Précision, Tchi, Unelma, Blum, Ballast

Race : Demi-Dieu
Statut : Technomage
Pims : 438
Notes : PNJ : Raku
Nounours vivant pervers
Messages : 1491
Titre débile : Bouboule Boum Boum

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Sam 6 Juin - 13:09


Le vandavel est hors course et vu comme le pilote s'en sort c'est certainement pas l'autre d*ngue qui est aux commandes. Bref c'est pas le problème. Certains projectiles commencent à perforer la protection des voiles. Le navire continue les manoeuvres de diversions jusqu'à ce qu'on reçoive le signal. Nos gars ont fini le boulot. Ils ont mis le temps !

Sang et larmes.

Un dernier passage histoire de couvrir leur retraite et j'ordonne qu'on prenne le large. Les voîles se déploie de nouveau et l'équipage soumet le bâtiment entier à une inspection minutieuse. Les ponts, les pièces de bord, l'extérieur de la coque. J'aurai un rapport précis des dégâts subits avant qu'on arrive au chantier naval.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Dim 7 Juin - 15:10


Le boîtier avait été raccordé, le filin rudimentairement camouflé malgré la distraction compréhensible des ingénieurs. Les dits spécialistes s'en retournèrent par Perçant à leur camp de base. Là, quelques verres d'alcool bien fort, cadeau des collègues intrigués, finirent par détendre leurs nerfs et délier leurs langues. C'est qu'ils avaient une histoire pas banale à raconter !

Mission accomplie, bon travail ! Vous avez gagné un peu de répit sur le front, profitez-en pour vous pencher sur les problèmes à l'intérieur des terres.



Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 874
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1764

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Lun 15 Juin - 22:21


Si les arbres ne peuvent pas nous écraser dans les creux de leurs racines, les Hi-boux le feront !
Montés par des cavaliers aux allures de végétaux humanoïdes les oiseaux géants fondent sur le front. La première vague apparue comme par magie au milieu du ciel nocturne a manqué de ravager le poste frontière situé devant le pont.

Ce n'est pas le plus gros de nos problèmes. Les créatures volantes sont, certes, une épine douloureuse, mais quelque chose de pire encore se préparait en secret. Evidemment, comme nous avions le nez sur le ciel, nous n'observions pas assez la faille...


Chaque post vous fera gagner 15 pims

Plus vous serez rapide à éliminer les 20 Hi-boux et les 4 zeppelins, plus vous augmenterez nos chances de prévenir ce qui se prépare.

Vous ne pouvez pas éliminer plus de deux Hi-boux par post ni plus de 1 Zeppelin par post (et ce sera soit 2 hi-boux soit 1 zeppelin, et non pas 1 hi-boux et 1 zeppelin).

Les zeppelins étant bien cuirassés, je vous invite à être original dans leur destruction ou leur mise en déroute. Le MJ se garde le droit de vous renvoyer l'ascenseur si vous ne réfléchissez pas aux conséquences de vos méthodes de destruction.

Même si vous participez plusieurs fois à cette quête, vous n'aurez jamais qu'une seule utilisation des titres Roi et Reine (Si vous postez dix fois, vous ne pourrez jamais utiliser plus d'une fois chaque titre dans ces dix posts réunis).

Vous avez au maximum 10 jours pour réussir, c'est à dire jusqu'au 25 juin inclu.





Dernière édition par Wergeld le Mar 16 Juin - 18:00, édité 1 fois
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13229
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mar 16 Juin - 0:18


L'alarme résonne dans tout le palais de Tchen. Au coeur de la nuit éternelle, je me réveille en sursaut et en sueur. Si je choppe le foutu... Cortovar débarque dans mes quartier. Pas besoin de mots, il suffit de voir sa p*tain de tronche pour comprendre toute l'étendue du problème. Pyrapolis s'est mise en mouvement.

Sang et larmes.

Je me lève et le temps de rapidement me laver, Cort' me brief. je rejoins le hangar principal de Tchen. Il grouille d'anges et de démons. Le cliquetis des armes se mêle aux murmures. Je fais taire tout le monde. On a pas le temps pour ces conneries. J'ai monté cette Task Force justement pour ce genre de situation. Entre-Monde est notre foyer et le moment est venu de montrer à Pyrapolis que les cieux ne font pas exception.

Sang et larmes.

Tous les escadrons se mettent en formation. Je monte dans le Scimitar et le tonnerre retentit dans le hangar. Et puis soudain le silence et le néant. Le hangar est vide. Les enchantements nous propulsent droit vers le camp du pont. Cort en copilote gère la coordination radio de toutes les équipes. Il est plus doué que moi pour ça. Mon job c'est de piloter... Celui des trois canons Gauss tout juste installés sur le Scimitar, c'est de faire un carnage. Pour une fois je vais adorer faire équipe !

Sang et larmes.

Nous arrivons... Place au Chaos.

- Escadrille Alpha à Delta. Mesures de confinement. Rien ne sort du périmètre. Rabattez-les coûte que coûte !

Pendant que Cortovar distribue ses ordres, je me charge des pruneaux. Il pleut du feu de partout, c'est un vrai b*rdel ! Ces enf**rés de Hi-boux sont foutrement mobiles et j'arrive pas à les aligner ! Va pourtant falloir si on veut dégager une ligne de tir sur les zeppelins.

- Oméga, Sierra. Croisez... Maintenant !

Je vois deux équipes de trois démons qui frôlent le nez de l'appareil. Nom de... je fais une embardée pour pas les griller et deux secondes plus tard, ils ferrent un Hi-boux et son pilote. Je presse la détente. La lumière fut... et l'ennemi n'est plus.

- Bêta en difficulté sur le flanc Est.

Je plonge et bifurque. Je vole en rase-motte pour éviter le combat le temps de les repérer. Les voilà ! Un foutu feuillu leur colle au c*l. Il aura pas l'occasion de cracher sa m*rde verte sur eux. Je tire sur le manche, envoie les gazs. On grimpe en flèche droit sur lui. Le Scimitar percute le Hi-boux à pleine vitesse. Son cavalier est désarçonné et tombe à la renverse. Ils'applatit sur le cockpit et essaie d'y trouver de quoi s'accrocher. Comme si ça allait arriver ab**ti ! Il glisse et puis poursuit sa chute mortelle.

Sang et larme.

Le Hi-boux, lui, s'est rétabli et d’après le radar, il est juste en dessous du Scimitar. Je coupe les gazs. L'overcraft cesse de monter. Un instant je sens qu'on est en suspension, puis on chute à notre tour. Piaf à portée dans 3, 2, 1... Je force l'allumage des moteurs en surrégime. La réacteurs ne peuvent encaisser un tel afflux d'énergie sans en décharger une partie et comme à chaque fois dans ces cas là, L'électricité va chercher le paratonnerre le plus proche.

- Piaf grillé. Au suivant.

Mon vaisseau se stabilise et je joue des coudes pour éviter de me faire descendre. Cort' garde un oeil sur nos gars. Il est aux commandes plus que moi et il élève la stratégie militaire au rang de foutu art. Ses manoeuvres refusent le droit aux zeppelins de donner leur pleine mesure. J'ai confiance en lui pour trouver une faille et l'exploiter. Il suffit juste d'attendre et pour patienter, j'ai de quoi m'occuper...

Sang et larmes.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mar 16 Juin - 14:27


« - Atlas est dressé pour ne pas te laisser tomber. »

Azurée est tellement mignon quand il fait semblant d’être naïf…
Atlas, son griffon, tournait en rond à Cerclon. L’inactivité créait chez lui une angoisse grandissante.
C’est uniquement parce que Azurée m’a assuré que l’animal était dressé pour le combat que j’acceptais de l’emmener avec moi.

Les cuisses serrées sur les flancs du lion, je levais mon arbalète des deux mains.

-Atlas ! Tu bouges trop !

Les vents et la présence des ennemis accentuaient sa nervosité. Il allait et venait d’un point à un autre, modifiant trop brusquement sa trajectoire.

Inutile de crier, les oiseaux ne se raisonnent pas en leur beuglant des ordres. Je desserrai la prise de mes cuisses et me saisis des rênes après avoir rangé mon arbalète. J’obligeais le griffon à perdre de l’altitude pour passer au-dessus de la protection des anges et des démons.

Etendue sur lui, je caressais ses côtés jusqu’à ce qu’il se calme. Je lui fis entamer des cercles grâcieux jusqu’à ce qu’il accepte de remonter en altitude.

-Ton maitre ne sert à rien si tu veux mon avis !

Je flattais son cou bouffé de plumes. Pour lui c’était comme un « je suis d’accord » quand il grimpa au même niveau que les escouades de Tchen.

Mon griffon était un lion et un rapace. Il ne voyait pas aussi bien la nuit qu’un chat ou qu’un hibou, mais il avait cet instinct lui définissant précisément à quel point il aime la viande blanche.
Il volait droit vers le plafond des étoiles. Dissimulé par les nuages bas, indissociable de la nuit en l’absence d’étoiles et de lune, le lion attendait son heure.

Peut-être que Atlas était une lionne dans une vie antérieure. Il observa en silence les allées et venues des armées de Tchen.

Je repositionnais mon carreau sur l’arbalète, je serrais la boucle de ma sangle me reliant à la selle du griffon. Et d’un coup il parti en piqué.
Pendant ces deux secondes de chute vertigineuse, je visais l’œil d’un autre hi-bou, il se le pris la flèche dans la paupière et décrivit un zigzag maladroit en tombant avec son cavalier.

Atlas percuta brutalement un congénère, c’est à ce moment que je dégainais le boomerang d’Azurée. Il avait eu la bonne idée de tout me laisser dans les sacoches d’Atlas.

La lame d’énergie éclaira le visage du taehonien avant que le laser ne brûle et découpe ce qui lui servait de cou.

Une fois au sol, mon griffon terminait de broyer la gorge du hi-bou devenu proie.

Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mar 16 Juin - 15:29


Les renforts commencent à arriver. Plusieurs équipes rapportent la présence d'un griffon... comme si y'avait pas assez d'emplumés à discerner dans ce chaos ! Trouver un angle de tir sans descendre un des miens ça me suffisait amplement. Enfin bref, je crache pas sur un peu de diversion.

- Alpha, Gamme et Epsilon, appuyez au centre.

Les escouades répondent à Cort' au doigt et à l'oeil. Je leur ai appris à se battre, je les ai endurcit, mais c'est le turien qui leur a apprit à obéir aux ordres et maintenant il leur enseigne la guerre. Là, au milieu de tout ce fouut**r, il dirige un orchestre. De mon côté, je fais danser le Scimitar comme jamais. Les boucliers cinétiques sont à 90% et l'intégrité du fuselage est nickel.

- Brèche.

A peine mon bras droit a-t-il prononcé ce mot, qu'il envoie les coordonnées sur le HUD de mon cockpit. Le petit je-suis-un-bisounours a réussi à isoler un zeppelin. Pied au plancher. Le bâtiment de guerre nous repère assez vite et nous reçoit comme il se doit. Il a une put**n de puissance de feu. Autant pour l'approche par les flancs. Dévier les boulets de ses canon à presque entièrement vidé les boucliers. Il va leur falloir un peu de temps pour se recharger entièrement. Je dérive l'énergie auxiliaire pour les renforcer et on s'éloigne de l'engin.

Sang et larmes.

Deuxième passage. Je laisse les commandes à Cort' pour lancer un scan de l'appareilet en prime prendre des photos du poste de pilotage... Je reprends les commandes. Troisième passage. Je fonce droit sur l'avant du dirigeable. Son artillerie est moins dense et j'esquive les tirs. Le Scimitar frôle la nacelle du zeppelin avant de s'éloigner, mais je ne suis plus dedans. Au passage, je me suis téléporter dans la cabine de pilotage. Ils gueulent des ordres, ne m'ont pas encore remarqué. Je dégaine mes armes et j'abats le pilote d'une balle dans la tête. Aussitôt c'est la panique et les trois gardes se jettent sur moi. Une autre téléportation et je verrouille la porte du cockpit. On me tire dessus, mais je ne suis déjà plus là. Les balles ricochent et finissent par se ficher on ne sait où. Peu importe, les gardes sont déjà morts.

Sang et larmes.

Des ab**tis tambourinent à la porte. Ils essaient d'ouvrir, puis de défoncer la porte. On dirait qu'ils sont décidés à entrer. Je prends la barre du dirigeable et opère un demi-tour. Direction la faille, pas au-dessus non, je vise la faille. J'ajuste la descente. Je bloque le gouvernail. Je bousille les commandes. Le tout au rythme des coups portés sur la porte. Le Scimitar fait un nouveau passage et je me téléporte de nouveau. Aux commande de mon overcraft, je retourne dans la cohue qui s'écharpe dans les cieux. Moins de deux minutes plus tard, le zeppelin lui, s'écrase et explose contre les parois de la faille.

Sang et larmes.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mar 16 Juin - 15:53


Il ne me laissera pas tomber.
Il ne me laissera pas tomber.
Il ne me laissera pas tomber...

Je saute.
J'atterris sur le hi-bou qui perd brutalement de l'altitude quand ses ailes manquent de se retourner. Le cavalier se retourne et du pied essaye de me jeter par dessus bord.

Il ne me laissera pas tomber.

La lame du boomerang transperce le poitrail du hi-boux et je lâche prise.

Je regarde du dessous le hi-boux tomber à la renverse, désarçonner son cavalier et les deux me suivre dans le vide.
Puis, deux serres m'attrapent aux épaules. Atlas bats des ailes en criant ce que les rapaces peuvent faire comme bruit pour inquiéter leurs ennemis. Un hi-bous avec son cavalier voulaient nous abattre. L'autre rapace hésita assez longtemps pour nous permettre une esquive.
Atlas venait de nous éviter des ennuis.
Il est plus utile que son maitre !

-Atlas, à terre !

Le griffon met plus de deux secondes à comprendre mon ordre. C’est quand je vois son corps se tordre pour faire glisser ses ailes gracieusement dans la position descendante que je me sens rassurée. Il me dépose au sol avant de s’envoler pour atterrir plus loin.

Une fois posé, il se précipite sur moi et ses deux pattes enserrent mon corps pendant que son bec se fond sous mon visage.
C’est là que je comprends à quel point le lion est jeune. Azurée a acheté une monture à peine sortie du dressage… Sans expérience et encore trop joueur pour être confiant. Un adolescent.

Je le repousse pour qu’il arrête de peser de ces cinq cent kilos sur mes épaules.

Spoiler:
+1
Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mar 16 Juin - 16:38


Le zeppelin abattu laisse un trou dans la formation ennemi qu'il s'empresse de combler. Alors qu'ils s'efforce de reformer la ligne sur leur flanc gauche, j'emmène le Scimitar sur le flanc droit pour mettre la pression et écarter leur rang. Dans le même temps quatre escouades tentent de percer au milieu. Foutu feuillus ! Cette fois ils ne dégarnissent pas le centre. A croire qu'ils refont pas deux fois la même erreur.

Sang et larmes.

Cort' fait de son mieux pour obliger la formation ennemie à céder, mais elle tient bon pour le moment. Il est temps que je lui donne un coup de main. La subtilité ça va bien cinq minutes. Il est temps de faire ça à ma sauce ! Il veut une nouvelle brèche ? Je vais lui en créer une.

Sang et larmes.

Je pique vers le sol et me stabilise environ à 100 pieds. En vol stationnaire, je lève le nez de l'appareil en direction du combat. Je transfert l'énergie des boucliers sur les stabilisateurs. Ensuite... et bien ensuite je fais pleuvoir la mort. Les trois batteries de canons gauss travaillent à plein régime. Je pilonne le flanc droit sans relâche. Le premier tire traverse deux hi-boux de part en part. il les transforme en bouillie. Les autres n'atteignent aucun ennemi, mais ils les empêchent de manoeuvrer. Cort' profite de cet avantage pour réorienter une partie de son offensive. La brèche est ouverte. A lui de l'exploiter au mieux. En attendant mon petit numéro a attiré l'attention et trois hi-boux nous foncent dessus. Bien, s'ils sont occupés ici, ils manquent à l'appel ailleurs. Je lève l'ancre. Il est hors de question que je me fasse descendre par des piafs. Qu'ils me collent au c*l si ça leur chante, ils ne me toucheront pas !

Sang et larmes.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mar 16 Juin - 18:07


Spoiler:
je vous aime quand même !

Les zeppelins sont moins maniables que le Scimitar et les hi-boux n'ont pas la vitesse du griffon, ils ont pire encore.

Les hi-boux se réunirent en formation, leurs cavaliers lâchaient dans le vide de petites masses sombres, invisibles dans la nuit. Jusqu'à ce qu'elles explosent dans le campement. Un champs de flammes fleurissaient sous les hi-boux.
Ils ignoraient les renforts et se concentraient uniquement sur la destruction du camp. C'était une opération suicide, ils le savaient et n'avaient pas peur de mourir. L'important était de faire diversion.

Une petite réussite puisqu'une bombe incendia une première sentinelle.


Les zeppelins n'étaient pas en reste ! Les catapultes battaient dans l'air et projetaient des bombes vers le scimitar. Elles explosaient avant de toucher leur cible et se décomposaient en une multitudes de bombes plus petites.

Un vrai feu d'artifice !

Les étincelles et les braises plurent sur les soldats ailés. Au sol, les débris alimentaient un début d'incendie vivifié par les vents de la faille.
Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Messages : 1079

Re: Branle bas de combat à la frontière


Contenu sponsorisé


Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

- Sujets similaires