Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Branle bas de combat à la frontière

le Mer 17 Déc - 13:59


Wergeld a écrit:
Comment résoudre les missions ?

Ceci est un topic unique, vous et votre groupe devez rp à la suite.

Le dernier post de Xénon ou de Wergeld vous indiqueront quelle mission doit être prise actuellement.

Le concept est assez simple.
On post une mission dans un petit RP dans ce topic.
Si vous souhaitez la résoudre seul ou en groupe vous postez à la suite de ce RP pour vous porter en volontaire (en RP)
Vous posterez à la suite pour faire votre rp.
Lorsque vous aurez résolu la mission, votre dernier post indiquera à l'un des modérateurs de ce sujet qu'ils peuvent vous payer et donner la quête suivante.

Vous aurez un temps limité et/ou un nombre de posts limités pour réussir la mission. Sans quoi, la mission sera échouée.

Au fait !
Dinu Mihai fournit deux titres spéciaux que vous pourrez utiliser lors de votre quête (une utilisation par mission)
- Le roi de pique : permettra de créer un champs de force qui durera 15 minutes, ce champ sera immobile cela dit, mais permettra, en cas d'invasion d'empêcher le passage des troupes ennemis le temps de masser vos effectifs sur la zone sensible. Ces champs s’élèveront jusqu'au "confins du ciel" selon la formule qui servira à les créer.
- La reine de coeur : permettra à vos hommes de créer un double d'eux-même. Ce double, bien que temporaire, ne pourra être invoqué qu'une unique fois par titre cela permettra de doubler vos effectifs le temps d'un évènement.


Bonne chance !






Main’l aurait dû être un petit coin tranquille en bordure du désert et aux portes des montagnes. Sur cette île perchée au-dessus des nuages, la population avait triplée en quelques mois et pour cause elle se trouve juste à côté de l’unique passage terrestre vers la zone inconnue. Alors quand Taehon et Pyrapolis ont entamé le siège, Main’l fut automatiquement le point d’atterrissage des troupes.

Des miliciens et des commissaires de partout apparurent sur l’île dès qu’il fut remonté à K’ouen la présence d’une masse inquiétante de militaires de l’autre côté des montagnes. Plus exactement, de l’autre côté de la faille.
Bordée par les pics de la chaîne de Grâce, la faille est censée être imprenable. Une rangée de dents et l’estomac en son centre.

Tandis que l’océan se pare d’une écharpe sombre à l’horizon et que le passage vers la Zone Inconnue fut obstruée par des soldats, de notre côté les âmes qui assistaient à ce spectacle sentaient l’angoisse d’une guerre pointer son nez.

Trinity rappelait tous les navires commerciaux et scientifiques, les plaisanciers étaient priés de rentrer au port au plus vite et Atlantis se trouvait face à un problème épineux : des quais pas assez vastes pour contenir tous les submersibles qui frappent à sa porte.

C’est le rapport que les miliciens me firent à mon bref passage à Main’l. J’envoyais des commissaires dans toutes les villes principales. Sur les îles et aux abords des montagnes, ils seront nos yeux et nos oreilles. Pire encore, j’étais contraint d’envisager un gel et un rationnement des réserves.
Mes milices font parties des plus importantes, parce que mon quartier est le plus vaste. Malgré cela, l’Entre-Monde n’a jamais entretenu de véritable armée, rien de comparable à Pyrapolis en tout cas.

-On rassemble tous ceux qu’on peut et on attend ?
-Essayez de contacter les chefs de l’autre côté, peut-être ont-ils un message pour nous…


Des exigences ou bien n’importe quelle information utile pour se préparer à nous défendre.

-Et… Pour l’océan ? Que fait-on ?

Ayame répondit pour nous deux :

-Routes commerciales fermées jusqu’à apaisement de la situation. A moins qu’on ne me prévienne de l’arrivée d’une armée sur ou sous la mer, on évite les déplacements inutiles qui nous exposeraient.


Maintenant je sais pourquoi il est capitaine des milices de K’ouen. Donc il fait la nounou par plaisir… Flippant.

-Faites prévenir Cerclon, qu’il se prépare à fermer le bouclier. Et tous les autres miroirs, on risque de voir beaucoup de monde se pointer en ville pour se planquer derrière le rempart…


On a le château fort le plus puissant du monde… Mais une population trop nombreuse pour se masser toute entière à l’intérieur.
A moins que les fumeroles ouvrent leurs tunnels. On devrait peut-être traiter avec l’administration du quartier.

Appelé pour un Conseil d’urgence, j’abandonnais l’elfe et voyageait par Perçant à Souen.


Dernière édition par Wergeld le Lun 11 Mai - 14:57, édité 4 fois
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13229
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mer 31 Déc - 12:57


"Ronchonnement : On aurait dû faire ça il y a longtemps."
"Je pense qu'on était tous bien contents de croire en la bonne volonté des Dieux et de s'épargner le budget. Mais t'as pas tort, ç'aurait été plus prudent."
"Remarque méfiante : De toute façon, il faut être fou pour faire confiance à des îles qui volent toutes seules. La technologie, il n'y a que ça de vrai !"


Xénon retint un roulement d'yeux. HK-50 et lui supervisaient l'installation d'un bouclier secondaire dans les rues de Tern, juste sous l'une des plus grosses îles de Ciel. Les ingénieurs de Cerclon travaillaient déjà d'arrache-pied à la création de générateurs anti-gravité qui pourraient être fixés sous les îles volantes et prendre le relais de la magie qui les maintenait en l'air si jamais elle venait à faillir.

Le budget serait bel et bien colossal. L'Entre-Monde n'aurait jamais pu se permettre une telle folie en période de paix.

La tablette qu'HK portait, coincée sous son coude, laissa échapper un bip. Elle ne faisait que ça depuis des heures, depuis que les Dieux avaient délivré leur avertissement et que l'Entre-Monde était passé sous le coup d'une loi martiale. HK avait renoncé à utiliser l'interface tactile et était directement connecté à l'appareil par un fil émergeant de sa nuque. Il pouvait ainsi traiter les emails et rapports cent fois plus rapidement.

"Grognement de dérision : Tes collègues sacs de viande veulent te parler. Suggestion pleine d'espoir : Dois-je leur signaler que tu es plus occupé que leurs petits cerveaux flasques peuvent le concevoir et les envoyer paître ?"

Cette fois, il roula vraiment des yeux. S'il y avait bien un Conseil des Maîtres que personne ne pouvait se permettre de manquer, c'était celui-là.

"Non, j'y vais. Quelle Res Publica ?"
"Réponse récalcitrante : Souen.
"Je te laisse t'occuper du reste. Je vérifierai mes emails toutes les heures."
"Remarque sérieuse : Attends, et pour nos réserves d'énergie ?"


Xénon s'immobilisa. Si la ville subissait un assaut prolongé, la priorité absolue serait le maintien du bouclier principal.

"Selon la décision du Conseil, on envisagera de passer Tern et Cerclon en économie d'énergie. Verrouillage de toutes les fonctions électroniques non vitales. Commence les préparatifs, mais n'enclenche rien avant mon retour."
"Reçu."


Xénon enfourcha son Antarès et s'éloigna. Après avoir exigé un rapport d'avancement des ingénieurs du bouclier, HK décrocha la Brightness attachée à son dos, déplia la moto et prit la direction de Cerclon.

Dans le quartier-rempart, on travaillait dur pour vérifier jusqu'aux plus petits composants du bouclier et des générateurs d'énergie. HK dressa une nouvelle équipe de droïdes spécialistes qu'il chargea de concevoir des canons longue portée qui pourraient être fixés sur le mur extérieur. Foi d'HK, l'Entre-Monde ne se contenterait pas de se replier derrière le bouclier en attendant que le danger passe. Si les larbins des Dieux tentaient de les attaquer et que les sacs de viande de la Zone Extérieure échouaient à les défendre, ils découvriraient les griffes de Cerclon.


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 874
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1764

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Lun 11 Mai - 14:09


Le front était un gouffre de ténèbres dont on n'entendait plus que le vent bruyant de la faille au pied des montagnes. A mon arrivée, je sentis un frisson glacé me parcourir l'échine.
On entendait gronder le tonnerre malgré l'absence d'éclairs dans le ciel.

-Il se passe quoi ?

Ayame restait silencieux, il observait droit devant lui et m'invita à faire de même. Même en vision nocturne, le ciel n'était qu'une étendue noire...
Jusqu'à voir des masses grossir dans le vide. Cette vue mis plusieurs secondes à former une idée dans mon esprit.

-A couvert !

* * *

Je me tenais à un poste éloigné au sud, au croisement des montagnes de la chaine de Grâce et de la mer. Notre frontière était la plus sensible après le pont. Et ce poste de commandement était canardé. Ce n'était pas le pire de ce que nous pouvions vivre. Au sol, là où les montagnes surplombaient la mer, à moitié déchirées par la faille soufflante, des arbres et des guerriers de Taehon grignotaient progressivement cette bande de terre praticable liant l'Entre-Monde au continent.
Cette fois on y était. La guerre avait véritablement commencée.

Plus tard, un héraut se présenta à moi. Il était couvert de boue, la flamme de la torche qu'il portait donnait des reflets grotesques aux tâches qui le maculaient.

-Un éclaireur assure avoir vu une brèche les falaises. Assez grande pour laisser entrer un grand nombre d'unités.
-Est-ce qu'il a vu si la brèche était sûre ?
-Il n'a pas pu approcher, il faut traverser la mer pour l'atteindre ou bien... Traverser le camp ennemi.
-Il nous faut quelqu'un pour aller vérifier si le passage est praticable. Trouvez-moi un volontaire ou deux ! Des gens rapides, ils n'auront pas beaucoup de temps pour cette mission.


Ayame arrivait à ce moment.

-On contient difficilement les racines des taehonniens. Ce sera difficile de passer par le sol.
-Je veux un lance-flammes...
-tu veux déclencher un incendie de notre côté ?


L'elfe dit cela en souriant et moi je me contentais de bouder à sa remarque.
Ma force était monstrueusement grande et tout aussi inutile en ce moment. Ce dont on avait besoin c'est de repousser le front avancé des taehonniens mais ça c'était notre job, pendant qu'un petit malin allait voir si la brèche dans les montagnes permet d'atteindre sans trop de casse la forêt de Taehon pour commencer une vraie bataille.

1 ou 2 maximum, mission demandant discrétion et rapidité.
Vous devez réaliser la traverser en 10 posts maximum au total.
Vous avez jusqu'au 22 mai, c'est à dire 10 jours.
La mission est rémunérée 45 pims/personne.

Vous n'avez pas envie de savoir ce qui arrivera si vous échouez :mrgreen:
Bonne chance !
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13229
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Lun 11 Mai - 15:58


J'étais arrivé par perçant à la minute où le bombardement avait commencé. Et maintenant je suis là, dans un océan de noir. Heureusement qu'Optimus contient un titre de vision nocturne parce qu'il fait plus sombre que dans la plus sombre ruelle de Magna ! J'approche de monsieur muscle alors qu'un éclaireur lui fait son rapport. Je reste en retrait. Le moins je cause à cet a**uti, le mieux je me porte.

Sang et larmes.

J'attends que son capitaine fasse son apparition. Au moins comme ça, y'aura quelqu'un pour nous séparer au cas où.

- Je m'en charge.

Je m'approche de l'éclaireur pour qu'il me déballe tout ce qu'il sait. A la seconde où il a fini, je pars en direction de mon objectif. Je relève le col de mon manteau. A croire que le tigre n'a pas reçu le message... Peu importe, on traitera ça plus tard, pour le moment je m'approche discrètement du camp ennemi.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mar 12 Mai - 15:58


Spoiler:
Je préfère double-poster qu'éditer mon message précédent mais, puisque je suis tout seul et qu'on a pas de temps à perdre, ça permet d'être bien clair sur le nombre de posts. Si quelqu'un veut me rejoindre y'a qu'à prendre le train en marche ^^

Je progresse vite et en silence. La nuit sans fin me couvre, inutile de prendre garde aux cieux... et pourtant je reste attentif. Il me faut environ une heure pour voir les premières lueurs du camp ennemi. C'est à partir de là que le véritable challenge commence. Je ralentis jusqu'à devenir immobile. Je vais de couvert en couvert et je ne bouge pas temps que je ne suis pas sûr que le prochain arbre derrière lequel je vais me planquer n'est pas animé à la mode Taehon. Je dois être une ombre dans la nuit.

Sang et larmes.

A mesure que j'approche du camp, la végétation se fait plus dense et il devient de plus en plus difficile de progresser sans toucher les racines qui traînent, mais je m'y oblige. Je me trouve un rocher en hauteur et me téléporte dessus. De là, j'ai une bonne vue sur ces co**ards. Ils m'arrachent un sourire. Peu importe à quel point ces trucs sont étranges, un camp militaire est un camp militaire. Toujours la même organisation, toujours le même schéma. Allongé sur la pierre froide, j'observe. Immobile, je repère, j'apprends et j'évalue. Position des sentinelles, chemin de ronde, composition des patrouilles et leur rythme.

Sang et larmes.

La voix n'aime pas l'inaction. Elle fait rejaillir toute la haine que m'inspire ces bouffeurs de feuilles. Je la laisse croitre, mais je la garde sous contrôle. Elle m'aide à rester vigilant, à ne rien louper, comme cet arbre qui vient de se déplacer d'un demi-mètre, à l'entrée ouest. J'ai bien envie de lui apprendre comment je traite les mauvaises herbes... Chaque chose en son temps. Pour l'instant, je planifie chacun de mes mouvements.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mer 13 Mai - 11:36


-Il est déjà parti ?

Je suis tombé sur quel grand malade cette fois ?
J'empruntais une tente le temps de me changer. Combinaison de camouflage et sac dans le sarkina pour ne pas me retrouver à poil au milieu d'un camp ennemi ou même allié, j'allais plutôt confiant retrouver les traces de mon équipier.
Mes années de rôdeurs m'ont habitué au milieu forestier, je ne m'y sens pas parfaitement chez moi, mais j'y suis à l'aise et silencieux. La combinaison me rend quasiment invisible dans les ombres. La Nuit est faite pour les vautours comme moi !

Je le retrouve au bout d'un petit temps de recherche. Il est patient, très attentif à l'environnement qui nous entoure. Il est d'autant plus lent. Sans quoi il serait déjà de l'autre côté du tunnel !

Comment puis-je attirer son attention sans qu'il essaye de me tuer ou sans éveiller les sentinelles et gardes qui se sont faufilés dans les bois ?
Ces entre-mondiens ! Ils n'ont aucune patience, ils se jettent bille en tête dans les ennuis sans attendre la venue de leurs alliés.
Si Mahaut n'état pas intervenu au conseil...Soyons honnêtes, ils n'ont aucune noblesse, à la place de la Silnà cette bande d'excentriques venue d'ailleurs n'aurait pas tenu une génération complète avec les faux dieux sur le dos! Heureusement que nous sommes là.

Je fais ce que je peux faire pour l'aider à traverser. Sans me montrer, j'utilise le Guide pour améliorer la discrétion d'Augure. (Dur de ne pas le reconnaître quand on voit sa tête régulièrement dans les journaux)
Juste après je ramasse un minuscule caillou et le lance près d'un buisson en direction d'un genre de sylphide dissimulé dans la brousaille. L'éclaireur n'avait pas encore repéré Augure, la lente progression des mouvements du semi-arbre le tenait tourné vers une autre direction. Une feuille frémis quand mon projectile tombait dessus. Au même instant une chauve-souris goba un papillon de nuit jusque là posé sur l'éclaireur.
Avec tout ça, Augure ne pouvait pas ne pas avoir remarqué l'étrange bras sortit du buisson...

S'il le loupe... Je refuse qu'on me tienne responsable de la médiocrité des entre-mondiens.
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mer 13 Mai - 14:54


Spoiler:
Azurée, merci de te joindre à moi. Je me suis permis une ou deux interactions avec ton personnage, si jamais tu n'es pas d'accord avec l'une ou l'autre, hésite pas à me le dire et j'éditerais.

Je ne suis plus seul. Je sens la petite lueur de vie d'un type derrière moi et vu sa trajectoire, il vient du même endroit que moi. Un allié donc... temps qu'il ne me retarde pas tout ira bien. Pour le moment, je l'ignore. Il manquerait plus que je me fasse repérer juste accueillir un foutu gêneur ! Il a pas l'air de vouloir s'approcher de toute façon. Je parie que c'est K'ouen qui l'envoie pour voir si je suis pas en train de décimer tout le camp.

Sang et larmes.

Je patiente encore un instant et puis une ouverture s'ouvre. Je m'y engouffre sans me poser de questions. Désormais, il s'agit de ne pas cesser d'avancer, de ne pas faire de pause. Je progresse en silence, en évitant les patrouilles et les sentinelles camouflées. Il y a tellement de sources de vies autour de moi que j'ai du mal à toutes les appréhender, alors je me concentre sur les plus proches. Terreur des cimetières... Voilà un titre foutrement utile !

Lorsque ma progression est bloquée, je me téléporte. Quand je suis un peu juste, Kohë me donne le temps nécessaire pour me faufiler. Et puis soudain un caillou atterrit sur l'écorce d'une des sentinelles. Je me fige et serre les dents. Elle réagit à peine et je passe doucement. Je n'ai jamais été aussi discret et quand je suis à l'abri des regards, je plonge le mien en direction du p*t*in d'a**uti qui a lancé cette foutue pierre ! S'il recommence un truc pareil, il est mort !

Sang et larmes.

D'ailleurs comment cet e**erdeur de première va faire pour passer ? Il est hors de question qu'il se fasse choper. S'il tient à crever, qu'il le fasse sur le champ de bataille. au moins, il servira à quelque chose. Je prends mon temps pour bien le répérer et dès que je suis sûr que c'est bien lui que je vois dans jolie petite tenue de camouflage, j'active Itxi. La seconde d'après le voilà juste devant moi. Je lui colle une main sur la bouche et de l'autre je lui chope le col pour le plaquer contre l'arbre.

Sang et larmes.

Je le maintient comme ça un petit moment. Le temps d'être sûr de ne percevoir aucun mouvement suspect, ni d'entendre de bruits de pas trop proches. Quand je suis certain que c'est le cas, je le relâche sans ménagement. Je sais pas qui c'est et je m'en fou. S'il l'ouvre, je le descends. C'est aussi simple que ça. Je me trouve un nouveau perchoir sûr pour observer le chemin qu'il reste à parcourir. J'aperçois à 150 mètres, un petit chemin rocailleux qui prend de la hauteur. Je le pointe du doigt pour le montrer à l'autre. Si l'éclaireur s'est pas planté, je dirais que c'est là qu'on doit remonter au nord et filer droit sur le tunnel. Si tunnel, il y a... J'ai aucune confiance en K'ouen, alors avoir confiance en ses larbins est tout aussi ridicule. J'espère qu'ils sont pas tous aussi incompétents que leur chef...

Sang et lamres.

De ce côté du camp, les patrouilles sont moins nombreuses et les vigies plus rares. Ils ne doivent pas s'attendre à ce qu'on puisse s'aventurer si loin... Seulement voilà, le camp est bordé d'arbres qui me rappellent de bons souvenirs. Des cogneurs... On peut voir d'ici que leur branchage ne suit pas vraiment le sens du vent. Sal*peries... A l'aide de gestes, j'indique au type qui m'accompagne qu'on va contourner la zone. ça va sans doute nous prendre une heure de plus, mais on a pas le choix. Toujours en silence j'essaie de lui faire comprendre qu'il faut faire gaffe aux racines qui ressortent du sol et surtout de ne pas toucher les troncs. Je suis incapable de dire s'il a vraiment saisi, mais il va le comprendre très vite si jamais il me fait un truc du genre.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Mer 13 Mai - 18:09


Les taehoniens sont loin d'être des amateurs ! Ils compensent leur absence de technologies modernes par une habileté avec la flore et la faune hors du commun. C'est ce qu'on peut déduire quand on sait que les taehoniens se déplacent avec l'aide de petites îles volantes tirées par des Hi-boux.

Un dernier détail : il semble que les hi-boux soient les mieux avantagés en forêt, ils voient dans le noir et leur instinct de chasse est l'un des plus efficaces parmi les prédateurs aériens. Quelques uns des gros oiseaux étaient postés non loin.
Entre les arbres cogneurs et les oiseaux nocturnes, Augure et Azurée n'en finiront pas d'être ralenti pour atteindre le tunnel à temps et sans être vu.

Un autre détail inquiétant pouvaient aussi modifier les plans des deux aventuriers. Les arbres semblaient s'animer pour une marche nouvelle. Un mur de racines et de branches progressaient au raz du sol. Il n'y aurait bientôt plus d'espace praticable sur plusieurs kilomètres !
Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Messages : 1079

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Ven 15 Mai - 21:04


Le paysage change... Encore un multiple titré ! Itxi m'aurait fait rendre mon dîner tiens... Aucune éducation ces gens, ça ne lui a pas traversé l'esprit de me prévenir.
Je suis tombé sur monsieur muscle qui ne fait équipe que dans l'esprit et pas dans les faits ?
L'autre est maitre de la situation.

Qu'on soit d'accord, à parcourir le terrain à cette vitesse, le soleil sera levé avant que le tunnel ne soit en vue. En plus, plus on met de temps à le trouver, plus les taehoniens ont de chance de le découvrir avant nous.

Il fait quoi ce type ! Si je n'avais pas peur de me faire attraper et envoyer dans la stratosphère par l'un des arbres au mauvais caractère qui peuplent le coin, je me serais dégagé de là sans demander mon reste. L'autre me trimballe comme si j'étais un vulgaire sac de patates.

Si seulement il avait attendu son équipier pour se mettre au point avant de mettre les pieds dans les ennuis !

Les racines se concentrent à mes pieds. Les arbres se sont réveillés, ils ne nous voient pas mais ça ne saurait tarder.
Je murmure l'activation de mon sarkina et mon griffon apparait sur un rocher.

Je l'avoue... Au départ, je souhaitais seulement me tirer de là vite-fait et laisser monsieur-muscle se débrouiller tout seul. Réflexion faite, ma monture volante allait nous être utile à tous les deux.
L'important ce soir est d'aider les troupes à avancer pour protéger l'Entre-Monde et donc notre récent allié. Je ne me pardonnerai pas de faire honte à mes frères -encore- en laissant un volontaire -même le plus antipathique possible- se faire lyncher par des arbres cogneurs alors qu'il tentait de réaliser une oeuvre capitale pour la suite...

Ma combinaison se désactive quand je me hisse sur mon griffon. Je tends le bras à Augure. C'est autant pour l'aider à grimper que pour prévenir mon griffon qu'il est de notre côté. L'aigle tourne sur lui un oeil perçant et indéchiffrable.

J'en reviens pas, j'aide le type qui veut ficher les miens comme on marque du bétail... Pas le temps de prendre un air dégoûté. Mon griffon prend les airs et se faufile entre les branches.
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Branle bas de combat à la frontière

le Lun 18 Mai - 20:18


On progresse... lentement. Trop lentement. Le tapis de racines devient de plus en plus dense. A ce rythme là, on sera pas arrivé que cette foutue guerre sera terminée ! Et puis ce que je craignais le plus arrive. Les arbres se mettent à bouger et les mailles du filet se resserrent vite. De plus, des formes de vies imposantes sont entrées dans mon périmètre de perception. Je ne vois pas comment passer sans faire un carnage et mettre un sacré bo**el.

Sang et larmes.

Je regarde le gamin qui murmure quelque chose. Un griffon apparaît et l'autre m'invite à la monter. L'aigle me fixe dans le blanc des yeux. Grand bien lui fasse... Je me téléporte sur le dos de bête en ne tenant aucun compte du bras tendu. On s'envole en silence et à mesure qu'on avaance, je sens les formes de vies s'approcher. Elles ne bougent pas, elles guettent. De ce que je sais des Taehonniens, je mets ma main au feu que ce sont des Hi-boux. Il ne sera pas facile de les leurrer, mais on doit passer à travers pour atteindre l'entrée du tunnel.

- Ordonne à ton piaf de voler comme s'il était un des leurs.

J'active mon premier Unelma pour créer une illusion qui fait apparaître trois Hi-boux qui volent en formation autour de nous. Ils portent les traces d'un combat et ont les serres ensanglantées. Place au second Unelma qui nous fait disparaître au yeux du monde. J'espère que ça dupera ses foutus piafs. Pour le moment, y'a rien d'autre que je puisse faire. Ce griffon a pas intérêt à déc**ner !

Sang et larmes.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Branle bas de combat à la frontière


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

- Sujets similaires