Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Table n°3

le Lun 9 Fév - 22:54


Speed dating
Table n°3
Siothrún


Le fenrir, créature endormie voguant au gré des vents. Témari trouvait l'idée d'un speed dating sur le navire aussi romantique qu'elle était amusante.
Vêtue tel un pirate, elle portait un masque noir sur le nez et un sabre à la ceinture. C'est un comble que Mata Hari ait été la seule à jouer aux pirate... On n'a pas idée de refiler des choses aussi sérieuses à quelqu'un de si ennuyant.
Juchée sur un tonneau l'arcturienne tapa des talons sur la caisse résonnante.

-Mesdames et messieurs, bienvenue au nouveau speed dating de l'Entre-Monde ! Pour commencer je vous rappelle la règle principale qui est : le premier qui repart seul ce soir servira de munition pour mes canons !

L'annonce fut à peine terminée qu'un murmure de désapprobation parcouru l'assistance.

-Deuxième règle...

Coupée dans son élan Temari chutait brusquement sur le sol. Le tonneau venait de disparaitre sous ses pieds, avalé par un coffre à pattes affamé.

Sitôt la petite furie calmée le présentateur monotone du précédent événement se faisait remarquer sur la petite scène aménagée.

-Nous vous priions de conserver vos masques durant la soirée. Et avant de vous souhaiter d'agréables rencontres je vous invite à regarder sur les tables si votre nom y apparait installez vous, les autres iront de table en table lorsque le tambour sonnera les moments de rotation. Je vous souhaite à tous de trouver votre âme sœur ce soir.

Le tout dit au raz de la même note sans que les intonations ne trahissent la moindre humeur.
De l'autre côté Témari pestait contre les entre-mondiens vraiment rabats joie sur les bords.

-Et moi on ne me demande même pas si j'ai envie de trouver mon âme sœur... Ces mortels... Tous les mêmes !

Table de Siothrún, au premier tour tu rencontres Meliel
Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : N'a guère besoin de gadgets pour vous pourrir l'existence.

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Notes : Assurez-vous que le MJ ne s'ennuie jamais, sauf si vous ne tenez pas à la vie.
Messages : 1104

Re: Table n°3

le Mar 10 Fév - 9:14


Pourquoi était-il venu ici, déjà ? Afin de trouver un beau garçon à draguer ou bien de mourir de gêne face à sa propre audace ? En voyant les annonces, Siothrún avait bien évidemment longuement hésité. Cependant, il semblait de plus en plus remarquables pour son maigre entourage qu'il était seul et surtout qu'il n'aimait pas spécialement cet état de fait. Il avait ressassé ces questions, ces paroles, ces constats, tant et si bien qu'il s'était inscrit. Un speed-dating, que lui était-il passé en tête ? Savoir que le but premier de cette soirée était de se trouver un(e) amant(e) était la cause principale de sa gêne. Le demi-dieu essayait de se rassurer en disant qu'il y avait aussi un buffet à charmer, ce qui était vain puisqu'il se faisait l'effet d'un profiteur.

Une autre cause de sa gêne était indéniablement sa tenue. Après s'être inscrit, il paraissait évident qu'il ne serait pas accepté avec ses habits vieux de plusieurs années à cette soirée, si l'on considérait la mention spéciale pour une tenue correcte. Aussi avait-il dû faire quelques magasins - et il détestait cela. Une vendeuse était finalement venue à son secours, s'en tirant avec des habits simples, bons marché, mais à l'air moins rapiécés que sa garde-robe. Il s'était même acheté de nouvelles chaussures - venir avec des semelles se décollant serait mal-venu - d'occasion, bien entendu. Ce soir, il se trouvait proprement ridicule, d'autant plus lorsque son regard parcourait la petite foule très élégante.

Après s'être ruiné là-dedans, Siothrún s'était attelé à la recherche de ce masque demandé. Il avait imaginé un prix dérisoire pour une chose aussi inutile - que nenni ! Son porte-feuille presque vide, les deux chiffres consécutifs lui demeuraient énormes. Pas de masque, donc. Heureusement, il s'était trouvé une sorte de plan B. Dans ses achats quotidiens de peintures en tout genre, il avait trouvé de la peinture pour visage - et à un prix dérisoire ! L'artiste en herbe qu'il était n'avait pas réfléchi à deux secondes avant de les prendre. Finalement, se peindre soi-même le visage avait été difficile, mais il y était parvenu au bout d'une heure. Les yeux, les tempes, le front, l'arête du nez et les pommettes peinturlurées de manière très artistique, le demi-dieu s'était figé en voyant tous les autres participants en masque. Au moins avait-il été accepté à la soirée - la personne à l'accueil avait même dit que c'était original.

Soit. Toujours est-il que le corps rigide, il se tenait éloigné des autres personnes - et de ce fait du buffet - dans un coin, totalement paniqué. Était-ce une bonne idée, d'être venu ici ? Avant que son esprit ne se lance dans un long débat, une femme annonçait le début du speed-dating. Un instant, Siothrún crut qu'il allait s'évanouir, tant son cœur avait bondi à cette annonce. Il espéra de tout cœur - pitié - qu'il se trouvait à une table, assis. Ses jambes n'auraient définitivement pas la force de voyager entre les tables, tant elles tremblaient sans l'assentiment de leur propriétaire.

Dans un ultime effort, le célibataire-depuis-bien-trop-longtemps alla voir aux tables, passant devant celle d'une dénommée Syel, et eut la grande joie de voir son nom ! Il tomba plus qu'il ne s'assit sur sa chaise, dans un soupir de soulagement. Bon, rencontrer quelques personnes, ce n'était pas la mort. Un peu de courage. Installé là, le demi-dieu leva par curiosité la tête et vit - tiens ! - Eva, elle aussi assise. Il lui fit un sourire, sa présence lui redonnant un peu foi en cette soirée. Soucieux de faire néanmoins bonne impression, Siothrún s'assit correctement, bien droit, sa nervosité transparaissant un peu dans sa position, puis attendit.
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : Fiche ♦️ Feuillet ♦️ Compte en banque ♦️ Demeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Table n°3

le Mar 10 Fév - 12:03


Meliel avait eu vent de ce rassemblement appelé speed-dating et il n'allai le rater pour rien au monde. Bien sûr l'idée de se trouver un masque pour cet événement allait être une tâche plutôt difficile pour le dieu qui, à force de tourner presque partout, n'arrivai absolument pas à trouver son bonheur, ou alors c'était beaucoup trop cher et Meliel ne voulait pas se ruiner simplement pour un masque qui ne lui servirai qu'une fois.
Pour ce qui était de la tenue, Meliel ne s'embêta pas vraiment et ne fit que laver et repasser les vêtements qu'il porte tout les jours, étant déjà bien habillé, il n'a pas forcément besoin de refaire sa garde-robe.

Arriva le jour où la rencontre allait se passer et, une fois proche du lieu de rendez-vous, Meliel remarqua que tout le monde portait un masque sur le nez sauf lui. Le dieu n'étant pas si idiot qu'il y paraît, usa légèrement de sa magie pour recouvrir ses yeux d'on loup blanc nacré recouvert de légères dorures. Un masque assez simple en somme mais sans ça, Meliel savait qu'il ne pourrai jamais passer.
Il s'avança en sautillant légèrement puis se ravisa en se disant qu'il vaudrait mieux faire bonne impression aux yeux de la foule si il voulait rester plus de deux minutes ici. Il marcha donc tranquillement en gardant une posture droite, le buste légèrement relevé et un sourire aux lèvres.

Tandis que le présentateur expliquait le déroulement de l'événement, Meliel observait les personnes autour de lui, se demandant qui il pourrai rencontrer et espérant surtout ne pas se retrouver collé à une chaise, lui qui adore bouger partout il ne pourrai pas supporter de devoir être assis pendant toute la période du speed-dating.
Une fois le discours terminé, tout le monde se dirigea vers les tables et Meliel suivit le pas, observant les noms inscrits jusqu'à trouver le sien. Il tira alors tranquillement la chaise vers lui et s'installa en ôtant son chapeau pour dévoiler sa longue chevelure blanche.

Il tournait la tête dans tous les sens, cherchant son partenaire qui était déjà devant lui sans qu'il ne le remarque. Meliel mit un certain temps avant d'apercevoir la silhouette en face de lui, celle-ci le fit sursauter légèrement mais il se reprit et arbora son plus grand sourire avant d'entamer la conversation.

- Salut! Moi c'est Meliel! C'est toi euh... Si... Sirène? Non... Siothrùn, voilà! En plus c'est écrit je suis bête. Alors dis moi, tu viens ici pour quoi? Moi c'est pour discuter, et pourquoi pas me faire de nouveaux amis aussi. J'aime bien ton masque, c'est de la peinture? C'est joli.

Tout en discutant, Meliel tendit la main vers son partenaire en gardant un sourire chaleureux sur les lèvres, voyant que la personne en face de lui semblait assez gênée d'être ici. Mais cela n’embêtait en rien le dieu qui continuait de sourire et observait parfois les autres personnes du coin de l'oeil, se demandant qui pourra bien être son prochain partenaire.


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 30
Messages : 196

Re: Table n°3

le Mar 10 Fév - 20:27


En vérité, Siothrún ne dut pas attendre très longtemps avant de voir un homme - immense depuis sa position repliée sur lui-même - s'installait en face de lui. Ce peu de temps qu'il eût à se préparer l'angoissa plus encore. Il n'avait pas encore rangé ses pensées dans sa petite tête étroite qu'elles se figèrent dans une position grotesque. Il y eut un petit blanc dans sa tête, se signalant par un moment d'absence de sa part, alors que son regard restait accroché à l'élégante personne qui serait son partenaire de tablée ces prochaines minutes. Il fut saisi par la différence qu'il y avait entre eux deux, lui misérable tout petit, l'autre imposante élégance suintant la confiance en soi. Que faisait-il ici ? Ce n'était certainement pas sa place. L'espace d'une micro seconde, cette pensée lui donna envie de fondre en larmes - mais sa raison reprit, fort heureusement, très rapidement la situation.

Son obstinée raison lui permit enfin de remarquer que l'on s'adressait à lui. Le demi-dieu buta un instant sur les mots, reprenant le fil des paroles de l'homme au moment où il complimentait son masque improvisé. Évidemment, un compliment sur ses quelques talents dans ce domaine-ci lui fit plaisir, provoquant une légère rougeur sur ses joues - pourquoi diable ne les avait-il pas entièrement recouvertes ? Son illusion fut brève, sa raison revenant lui signalait que ce n'était qu'une simple formule de politesse, et qu'il fallait un peu sortir de ses rêves, Siothrún ! Politesse pour politesse.
« Merci. » souffla-t-il imperceptiblement, sa rougeur n'étant pas encore partie.

Siothrún avisa la main tendue de - quel était son nom déjà ? - Meliel - souffla sa raison agacée. Une belle main comme il les aimait, forte et chaleureuse en même temps, se traita ensuite d'idiot d'avoir de telles pensées, bon sang ! Une plus petite main, visiblement surprise, la rejoignit, dans cette poignée de main formelle qui fit sérieusement douter le blond de la réussite de son entreprise.

« Siothrún Nolan, précisa-t-il d'une petite voix chevrotante, corrigeant au passage un petit défaut de prononciation, ravi de vous rencontrer, Monsieur. »

Décidément, les formules de politesse étaient sa bouée de secours. Siothrún ramena vite sa main sous la table, oubliant un instant qu'un tel empressement pourrait être insultant. Sous le couvert du meuble, ses deux mains se joignirent dans un ballet de gêne qui les faisait s'entremêler sans cohérence. Il détourna un instant les yeux, prit une inspiration, et raison obstinée vint lui rappeler les quelques mots de Meliel. Il ne voulait pas rendre la soirée d'un homme avec autant de charme ennuyeuse par son manque de conversation, et il dit la première chose qui lui passa à l'esprit.

« Heu... Je l'ai fait moi-même. » expliqua-t-il maladroitement ses doigts désignant sa tempe où se mélangeaient quelques teintes de vert, de doré, et d'un noir pailleté.

Aussitôt la honte le prit, Siothrún se refaisant tout petit sur sa chaise, son visage toujours rouge - et sa raison le traitant d'imbécile. Hélas, se faisait-il la réflexion, si Meliel souhaitait discuter intelligemment et abondamment, il était mal tombé.
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : Fiche ♦️ Feuillet ♦️ Compte en banque ♦️ Demeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Table n°3

le Mer 11 Fév - 10:52


Meliel, gardant toujours son sourire sur les lèvres, observait le jeune homme devant lui qui ne semblait vraiment pas à sa place par ici. Les gestes hésitant du blondinet intriguaient Meliel qui trouvait ça plutôt marrant d'un certain point de vue.

- Ah ouais c'est toi qui a dessiné ça, c'est bien j'aime bien, au moins c'est original. Mais t'as pas répondu à ma question, tu viens faire quoi par ici? Ou alors t'as pas envie de répondre, je peux comprendre hein, tu me dis, "je veux pas répondre" et voilà. Ou alors t'es en mission secrète pour observer le déroulement de ce.... Truc.

Meliel inventait dans sa tête des centaines de possibilités pour la raison de la venue du jeune homme, entre la mission secrète, la simple venue pour passer le temps ou un complot afin de tuer un des participants, Meliel en perdait le fil de la discussion.

Et c'est pour ça que j'ai mon chapeau. Euh... On disais quoi déjà? Je sais plus... Ah si! Moi c'est Meliel! Non oui ça j'ai déjà dis... Hm... Ah si je sais! Tu viens chercher l'amour c'est ça? Ou un truc du genre... Et il y a une femme qui t'intéresse par là? Ou alors t'es pas branché femme, mais là je peux rien pour toi moi... C'est pas que t'es moche hein mais moi je suis pas trop penché vers les hommes...

Meliel tapotait tranquillement la table du bout des doigts, visiblement il avait déjà envie de se lever, non pas pour quitter son camarade, mais pour se balader tout en continuant de discuter. Il ne tenait pas vraiment en place sur cette chaise et cherchait continuellement une position qui puisse a peu près lui convenir pour un peu plus de deux minutes.


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 30
Messages : 196

Re: Table n°3

le Mer 11 Fév - 20:35


Siothrún était définitivement un idiot. Il était ridicule et n'avait qu'une seule envie à l'instant : se faire suffisamment petit pour se fondre dans la chaise et devenir invisible. Le pire était sans doute qu'il n'était pas le seul conscient de sa bêtise, son partenaire pouvait aisément le deviner aussi. D'ailleurs, Meliel ne semblait pas cacher cette impression, permettant ainsi de rendre le demi-dieu plus embarrassé encore. Il n'aurait peut-être pas dû venir, finalement.

Une chose de certaine était que sa première rencontre en avait à redire ! Ce débit de paroles rapides et s'enchaînant sans discontinuité ébranlèrent le taciturne qu'il était. Il ouvrit la bouche dans des tentatives de réponse, toujours arrêté par le flot constant de mots. Se retrouvant incapable de répondre dans l'immédiat, son cerveau recueillit les informations pour les stocker dans un coin, comme il en avait l'habitude. Lorsqu'il y eut une pause, Siothrún en fut si surpris qu'il ne réagit pas dans l'immédiat. Une seconde hésitante passa, regardant l'autre d'un regard un peu hagard, et un sursaut de conscience lui intima de profiter de cette brèche.

« Heu, non ! Je ne suis pas... heu... en mission... » souffla-t-il en baissant les yeux.

Quelle logique. Il était incapable de la comprendre. En fait, il n'eut même pas le temps de se remettre de ses émotions que cette sorte de monologue reprenait de plus belle, déconcertant véritablement le demi-dieu. Lui n'avait aucune habitude de parler, il avait plutôt l'habitude d'être silencieux, de regarder autour de lui ou de peindre pendant ce temps. En même temps, il n'avait ps vraiment beaucoup de monde avec qui parler. Pour Siothrún, il était déjà évident que Meliel ne ferrait pas partie de son maigre entourage avec qui il pourrait parler à l'avenir. Par son silence et son hésitation, il agaçait clairement l'homme. Ce constat le rendait, en vérité, si désolé ! Il s'en voulait - il gâchait la soirée de son interlocuteur. Il n'en avait pas envie, mais se savait de mauvaise compagnie. Il n'aurait pas dû venir.
L'artiste regarda la personne en face de lui d'un air navré.

« Je suis désolé, vraiment, je n'ai pas l'habitude de parler. Je suis désolé ! Je... » se lamenta-t-il.
Il se tut un instant, son regard s'enfuyant une fois encore, inspira un coup. Un peu de courage.
« Mais... Je peux essayer de... » sa voix se cassa.

Essayer de quoi ? De ne pas gâcher irrémédiablement la soirée de Meliel par le type absolument pathétique qu'il était ? Un homme pareil, avec autant de charisme, méritait bien mieux. Il ressortit ses informations stockées jusque là ; il devait se rattraper un peu.

« Si je suis ici, c'est pour... » il s'arrêta un instant, ses yeux fixèrent un point invisible à la recherche de quelque chose. Pourquoi était-il ici ? Rencontrer l'amour, comme il le disait ? « Pour... Rien qui ne soit possible. » préféra-t-il abréger. Il n'avait rien à ajouter.
« Heu... Vous avez un chapeau très élégant. » dit-il, peu sûr de sa réponse. « Je ne suis pas ici pour les femmes... » expliqua-t-il maladroitement, redevenant rouge. « Mais ! J'ai reconnu la bibliothécaire, là-bas, je m'entends bien avec elle, et... heu... Vous pourriez l'apprécier, elle... Enfin, elle parle comme une Souen ! »

Si ses quelques réponses plutôt réussies le soulagèrent d'un poids, Siothrún ne se détendit pas pour autant, appréhendant la suite de cette sorte de monologue.
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : Fiche ♦️ Feuillet ♦️ Compte en banque ♦️ Demeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Table n°3

le Mer 11 Fév - 20:52


Meliel se mit à ricaner légèrement en voyant le jeune homme en face de lui chercher ses mots, la plupart du temps c'était surtout lui qui cherchait comment bien construire ses phrases pour se faire comprendre le mieux possible. Parfois le blondinet parlait de sa raison de sa venue, puis juste après il complimentait le chapeau de Meliel, visiblement il ne se sentait définitivement pas à sa place, mais cela ne dérangeais en rien le dieu qui continuait toujours de sourire, allant parfois replacer ses mèches de cheveux derrière ses oreilles.

- D'accord donc je résume. T'es pas en mission. Ca déjà c'est un point positif, moi ça me rassure, au moins j'aurai pas à me battre, parce-que j'aime pas trop ça. Mais sois pas désolé surtout hein, moi ça me dérange pas si tu parle pas beaucoup, y'a pas de mal, j'ai connu des gens qui parlaient pas beaucoup aussi et ça m'empêche pas de faire quand même la discussion. D'ailleurs si je parle trop faut le dire... Non parce-que des fois je me lance dans des discours tout seul et... Ouais donc! T'es pas là pour les femmes, d'accord... Hm... J'peux pas faire grand chose là du coup... Mais! On peut être copains! Et dis moi, c'est quoi une Souen? Ca parle beaucoup ces machins? Ce serai bien que je la croise la bi... Bijoutière... Non... Biquette... Non plus... Biblio-machin là.... Ouais, c'est ça, biblio-machin je sais pas trop quoi.

Meliel avait de nouveau tendu la main vers son camarade afin de lui montrer son désir de lier une possible amitié. Même si le jeune blondinet en face de lui ne semblait pas très à l'aise avec ce genre d'environnement, Meliel comptait bien le re-croiser un jour afin de continuer à débiter des tonnes et des tonnes de paroles sur des sujets totalement aléatoires que le dieu inventerai au fil de la discussion.

Ah oui et hm... Tant que j'y pense. Tu peux te détendre hein, rester comme ça là au fond de la chaise, ça me stresse. Faut pas avoir peur comme ça, je vais pas te manger. Et puis tu me dérange pas du tout, c'est le but du jeu de rencontrer des gens donc autant rendre ça agréable tu vois? Après si tu veux rester comme ça fais ce que tu veux, moi je donne juste des conseils pour que tu passe une bonne soirée...


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 30
Messages : 196

Re: Table n°3

le Mer 11 Fév - 22:00


Autant dire que ses craintes étaient fondées. Siothrún fut soufflé par la vitesse et la quantité. Il avait déjà rencontré des personnes aussi loquaces, principalement dans le milieu journalistique jusque là. Pourtant, il s'agissait toujours d'une épreuve. Heureusement pouvait-il compter sur les merveilleuses facultés de mémorisation sur le court terme de son cerveau. Il avait pris cette habitude à force de peindre en même temps qu'on lui parlait. Il recevait les informations sans les traiter, et y réagissait une fois le nez relevé de son œuvre. Très pratique pour ce soir avec sa rencontre avec Meliel. En à peine quelques minutes, qui auraient pu seulement contenir les présentations, ils conversaient déjà - certes la conversation était étrange, mais on pouvait en parler comme telle.

Pendant que ses oreilles travaillaient activement, les yeux verts de Siothrún remontèrent avec timidité, s'accrochant au petit sourire ornant les lèvres de Meliel. Sa dentition était parfaitement visible depuis sa position. Mince, alors ! Quelles dents pointues ! Alors qu'il parlait, le demi-dieu se faisait la réflexion que c'était un étrange sourire. Il supposa qu'il s'agissait d'un vampire - n'en ayant jamais rencontré en 15 ans, il ne savait pas si sa théorie se tenait. De tels hachoirs - bon d'accord il exagérait beaucoup ! - en guise de dents aurait pu être effrayant. Paradoxalement, Siothrún trouvait que cela lui allait bien, dans une certaine mesure qu'il n'arrivait pas à nommer.

Ses maigres rêveries furent interrompues en voyant la main de Meliel se tendre à nouveau vers lui. Des questions passèrent à nouveau dans son esprit, il essaya de piocher dans ses informations stockées s'il avait manqué quelque chose pouvant expliquer ce geste, en vain. Ayant légèrement sursauté au mouvement, Siothrún resta un instant stoïque, ne sachant visiblement pas comment réagir. Avec toute son hésitation transparaissant dans ses gestes, il tendit à nouveau sa propre main, lentement, revenant à ce simple contact. Soit, ils se tenaient la main, et maintenant ?
Afin d'en savoir plus, il se concentra mieux sur ce qui se disait. Le demi-dieu fut touché. Il avait remarqué que Meliel avait remarqué son très grand malaise, mais il ne s'attendait pas à une telle sollicitude dans l'immédiat. Même s'il jugeait l'intervention assez maladroite, elle toucha le blond par sa sincérité. Aussi naturellement qu'il est possible, cela redonna le sourire à Siothrún. Plantant à cet instant ses yeux dans ceux de son partenaire, son sourire si particulier lui revint, embellissant son visage comme seul lui pouvait le faire.

« Merci. » murmura-t-il sans vraiment y réfléchir.

Une partie de sa tension le quitta un peu, soulageant ses épaules, ses jambes et sa main tendue. Son regard revint sur leurs mains jointes, n'ayant toujours pas totalement compris ce nouveau geste mais s'en contentant. Il ne sut pas quoi dire d'autre. Comme il l'avait révélé, ce serait pour lui difficile de suivre la cadence de Meliel. Soudain, son cerveau fit resurgir une certaine question.

« Oh, pardon ! » s'exclama-t-il, in extremis avant que l'homme ne reprenne. « J'oubliais... Parler comme un Souen est une expression, qui veut dire parler beaucoup. La plupart des êtres issus du Miroir de Souen, pas tous, - il en savait quelque chose - sont connus pour être loquaces. » s'employa-t-il à lui expliquer.
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : Fiche ♦️ Feuillet ♦️ Compte en banque ♦️ Demeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Table n°3

le Jeu 12 Fév - 19:34


- Ah d'accord! Donc elle parle beaucoup! Bah ça fera un point commun au moins, héhé. Et puis ça animera un peu plus. Pas que tu m'embête hein au contraire moi je t'aime bien t'as l'air sympa, mais tu parle pas beaucoup. Alors oui tu me dira je parle pour deux, voir pour trois des fois quand je veux vraiment, mais bon parler tout seul à force on me prend pour un fou, mais j'suis pas fou moi hein. Non c'est juste que... J'ai ma personnalité on va dire, voilà. Et sinon, arrêtons de parler de moi et dis moi des trucs sur toi un peu, tu fais quoi par ici? Dans la vie j'entend, parce-que ici, ici, je sais que tu viens rencontrer des gens, tu me l'a dis.

Meliel débitait toujours autant de mots les un après les autres, il espérait vraiment que son camarade arriverai à suivre sa cadence afin de pouvoir continuer dans cette lancée. Bien évidemment il pourrai ralentir si il le faut, mais jusqu'à présent, le dieu essai surtout de détendre l'atmosphère et de faire en sorte que le petit blondinet en face de lui se sente plus à l'aise, ou du moins, autant que possible. Meliel essayait parfois de faire des petites mimiques pour accompagner ses phrases, se reprenant assez rapidement afin d'éviter qu'on ne le prenne vraiment pour un fou et qu'on le balance par dessus bord.

Le dieu variait toujours sa position, bougeant presque continuellement sur sa chaise afin de trouver une position correcte, ce qui était mission impossible pour lui. Il ne pouvait pas tenir en place, d'un côté l'excitation de ce genre d'événement le rendait tout fou et il avait vraiment envie d'aller discuter avec tous ces gens. Si il pouvait avoir l'occasion de discuter avec tout le monde en même temps, il l'aurait fait depuis un moment sans hésiter, là au moins il aurait pût s'en donner à coeur joie pour parler, parler et encore parler.


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 30
Messages : 196

Re: Table n°3

le Ven 13 Fév - 14:52


La réponse ne se fit pas attendre ne serait-ce qu'une demi-seconde, elle était immédiate et toujours aussi rapide. Il ne prenait pas le temps de réfléchir à ce qu'il dirait, au contraire tout lui venait spontanément. Siothrún n'avait aucune idée sur comment il réussissait un tel exploit. Lui devait à chaque fois prendre une pause d'une seconde, le temps de décider ce qu'il dirait avant d'ouvrir la bouche. En tout cas, il se demandait toujours s'il devait répondre en différé à chaque phrase prononcée ou non. D'un côté il avait envie de répondre à son « t'as l'air sympa » et de l'autre de le rassurer sur le fait qu'il ne le prenait pas pour un fou. Clignant un instant des yeux d'un air concentré, le demi-dieu choisit plutôt de répondre seulement à la dernière phrase pour plus de facilité.

Néanmoins, cela lui serait plus difficile que prévu. Parler de lui-même ? L'artiste fut gêné par une telle question, car que pouvait-il répondre qui soit intéressant ? Sa vie était tout sauf passionnante. Un fils d'un dieu inconnu qui n'avait finalement aucune aptitude particulière, devenu orphelin en se retrouvant coincé sur l'Entre-Monde et qui depuis, vivait comme un miséreux à Magna. Se confronter ainsi à un homme ayant une présence aussi charismatique et qui ne doutait pas de lui - tout son contraire, donc - était effrayant. Un fossé les séparait. Siothrún prit le temps de réfléchir à quoi répondre - un temps qui devait être très long pour Meliel. Ce dernier n'avait de cesse de gigoter, comme s'il voulait se lever et s'en aller loin de lui. En tout cas était-ce ce qui l'avait persuadé de gâcher sa soirée, et malgré les paroles réconfortantes, son interlocuteur avait apparemment toujours autant envie de s'enfuir. Le blond comprenait aisément cette envie.

« Il n'y a pas grand chose à dire sur moi. » exposa-t-il dans un soupir.
Baissant le regard, Siothrún reprit une courte pause. Sa tête se pencha finalement vers la droite, ses yeux fixant eux aussi un point invisible à droite.
« Je vis juste de mes crayons et de mes peintures, que j'offre parfois à la presse locale. »

Il ne sut pas quoi dire d'autre. À part qu'il s'estimait heureux d'avoir un toit et un revenu - tous n'avaient pas sa chance. Bon, actuellement cela se limitait à un toit et à de nouvelles chaussures, s'étant ruiné dans leur achat si bien qu'il savait qu'il allait jeûner quelques jours. Cela ne le dérangeait pas, il en avait l'habitude, comme il l'avait prouvé en évitant le buffet qui pourtant, lui avait fait les yeux doux. Siothrún regretta très rapidement ses pensées concernant le buffet tandis que son estomac se tordait et grognait de mécontentement. Instinctivement, le demi-dieu mit son bras en travers de son ventre pour limiter le bruit. Le gargouillement d'un ventre vide n'avait pas été très bruyant fort heureusement, et il pria pour que Meliel ne l'ait pas entendu. Cependant, n'osant plus relever les yeux, il ne pouvait pas le savoir. Une chaleur qu'il ne connaissait que trop bien envahit son visage.
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : Fiche ♦️ Feuillet ♦️ Compte en banque ♦️ Demeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Table n°3


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

- Sujets similaires