Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Re: Table n°3

le Lun 16 Fév - 12:11


Meliel était vraiment déconcerté par autant de silence de la part du jeune homme en face de lui, il ne comprenait pas comment ce pouvait être possible de ne presque jamais rien dire alors que lui ne faisaient qu'enchaîner les phrases depuis le début.

- Tu devrai arrêter de croire que tu n'es qu'un moins que rien. Prend confiance en toi un peu, ai foi en tes capacités et affirme toi! C'est pas en restant en boule comme un petit enfant qui n'a pas eu sa sucette que tu va enfin rencontrer quelqu'un. Affirme toi et impose ta vision des choses! Nom d'un thé bergamote!

Le dieu commençait à se sentir ennuyé de devoir remonter ainsi le moral du jeune garçon. Bien que cela ne le dérangeais pas vraiment, Meliel aurait préféré que la discussion soit un peu plus construite afin d'aider à passer le temps, mais malheureusement c'était très mal parti et Meliel savait qu'il n'arriverai pas à grand chose avec ce blondinet, même en rassemblant tous les efforts du monde.

- En plus je suis sûr que tu as plein de choses à raconter. Par exemple... Depuis quand est-ce que tu dessine? Et comment ça t'es venu? C'es pas compliqué de trouver quoi raconter, si? Hm?!


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 15
Messages : 182

Re: Table n°3

le Lun 16 Fév - 18:29


Au moins, Siothrún eut le mérite d'avoir été relativement peu bruyant, Meliel n'ayant rien entendu au grand soulagement du fautif. Un soulagement qui, en réalité, n'eut pas le temps de s'insinuer avant d'être pris de court par une tirade qui laissa sans voix le demi-dieu. Il subit en silence les mots vifs et perçants - des mots qu'il avait déjà entendu ailleurs - sans jamais oser relever les yeux. Il se savait être en train de gâcher la soirée de son partenaire - mais peut-être pas à ce point. Il se savait misérable et malheureux, ce n'était qu'un simple constat pour lui. Mais il se sentit plus mal encore d'avoir agacé Meliel et de s'être fait rappeler sa petitesse. Attristé par des paroles pourtant tout à fait légitimes, c'était dans ce genre de moments que Siothrún voulait fuir le monde - ce genre de moments qui l'avaient poussé à s'enfuir vers Entre-monde pour y restait coincé. Le regard baissé, le jeune homme avait en effet tout d'un enfant prit en faute.

« Désolé... » souffla-t-il imperceptiblement.

Son envie de fondre dans la chaise et d'y disparaître revint au galop. Effectivement, comment il l'avait pensé en posant un pied sur le Fenrir, il n'aurait jamais dû venir ! Il regrettait d'être venu, d'avoir pu ne serait-ce qu'espérer - quoi ? il ne savait pas lui-même. Son regard était indéniablement mélancolique - teinté de cette tristesse si habituelle.

Siothrún faillit gémir de désespoir - mais s'abstenait - à la demande de Meliel - lui, parler ? Il aurait préféré qu'il continue comme il avait commencé : la voix et la conversation de l'homme étaient plaisants. Le demi-dieu se sentait tellement mieux dans ses silences - on ne lui demandait jamais de parler après tout. Exception faisant loi, il fallait y mettre un peu de bonne volonté et ne pas trop perdre la face. La demande était simple, pas impossible à faire, juste un petit effort. Inspirant un coup pour se donner du courage, Siothrún prenait soin de ne pas relever les yeux - ou son courage s'envolerait ! Il essaya :

« J'ai... J'ai toujours dessiné du plus loin que je me souvienne. Depuis toujours. Ma... mère a dû repeindre les murs plusieurs fois, quand j'étais petit. » sourit-il doucement, ce rare souvenir étant précieux pour lui.
Relevant la tête, ses yeux étaient toujours aussi fuyants, son visage rougi par la gêne qui l'habitait depuis son entrée ici.
« J'ai suivi des cours, avant de venir à Entre-monde. Lorsque je me suis retrouvé coincé ici, placé en orphelinat, j'ai continué à travailler là-dessus tout seul. J'ai agrémenté mes connaissances avec quelques rencontres avec d'autres artistes, découvert des styles qui n'existaient même pas d'où je venais, raconta-t-il, d'une petite et douce voix timide, aujourd'hui, je vis grâce à cela. Mes tableaux... sont la seule chose que je possède. »

Sur ses derniers mots, Siothrún osa croiser le regard de Meliel - contact qui ne dura qu'à peine une seconde - ce qui le fit rougir plus encore et fuir à nouveau tout contact visuel, son regard disparaissant un instant sur les autres tables.
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : FicheFeuilletCompte en banqueDemeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Table n°3

le Lun 16 Fév - 19:10


- Bah voilà! tu vois que t'en a des trucs à raconter! Moi si jamais ça t'intéresse, je viens d'un monde où les gens m'appelaient dieu. Dieu des rêves pour être précis. Et à la base bah je m'occupai de surveiller les rêves des gens, certains ils étaient cool mais d'autre c'était vraiment pas la joie alors il fallait bien que j'intervienne pour les embellir un peu mais à force de voyager entre les rêves et tout et tout bah j'en ai eu marre et je suis parti. Je sais pas trop comment mais à force de marcher je suis tombé ici et pouf je suis coincé. Bon moi ça me dérange pas franchement, j'ai plus à surveiller tous les machins et les trucs.

Meliel continuait toujours de sourire en observant le jeune homme et s'installa enfin tranquillement dans la chaise, posant ses deux mains jointes sur la table. Le dieu s'était arrêté de sautiller dans tous les sens et ne faisait que regarder son camarade en face de lui, arborant le même sourire radieux depuis le début.
Si Meliel pouvait faire en sorte que le blondinet prenne un peu plus confiance en lui, il le ferai, mais ses capacités illusoires ne serviront pas à grand chose, le seul moyen que le dieu possède est sa faculté à débiter des tonnes de paroles. Même si Meliel savait que d'un côté ça n'allai pas forcément fonctionner, il continuerai de discuter jusqu'à la fin de la rencontre, espérant que la personne suivante saura mieux que lui comment accrocher un sourire sur les lèvres du petit blond.

- Ah oui et hm... C'est plutôt à moi de m'excuser, j'ai pas été très gentil... Mais bon en même temps ça m'embête de te voir comme ça tu comprend? Rester blotti contre soi-même, j'aime pas trop ça alors j'essai de trouver des solutions... Mais si t'en veux pas faut me le dire hein, genre "Meliel j'en veux pas de tes conseils bidon" et voilà! Je comprend assez facilement, mais faut pas hésiter à me dire ce qui va pas sinon je peux pas le deviner moi...


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 15
Messages : 182

Re: Table n°3

le Lun 16 Fév - 21:27


Visiblement Siothrún avait su faire - un peu - plaisir à Meliel, ce qui eut l'honneur de le rassurer un tant soit peu. Il ne fut pourtant pas délivré de sa honte et de sa tristesse, conscient qu'il était toujours cette personne agaçante. Parler lui était tellement difficile contrairement à son vis-à-vis. Ce dernier semblait d'ailleurs être reparti à sa vitesse de débit impressionnante. Autant dire que ce long monologue soulagea un peu le demi-dieu qui préférait invariablement cette situation. Se détendant quelque peu - tout était relatif au point de vue adopté - il n'écoutait pas vraiment, se contentant d'entendre avec attention. Il en profita pour se reprendre et se donner quelques encouragements intérieurs, arguant que sa peur des personnes était irrationnelle, d'autant plus avec un personnage aussi sympathique en soi.

Siothrún observait l'autre homme à la dérobée, constatant avec force que le discours était toujours aussi animé, aussi vivant, aussi mouvementé. Jamais ne pourrait-il en faire de même, il se ridiculiserait. De toute façon, qu'avait-il bien à dire ? Certes, pas rien, certes, pas beaucoup. Ses mains, sous la table, s'agitaient toujours entre elles, signe de sa grande nervosité. Un court silence fit sortir l'artiste de ses pensées pessimistes, reprenant ainsi terre avec le dialogue. Quelques informations lui étaient parvenues, se révélant bien plus intéressantes que tout ce qui avait déjà été dit.

Autant dire que les excuses le surprirent - pourquoi ? Le demi-dieu ne comprit pas les raisons de ces excuses, Meliel n'avait, de son avis, rien à se reprocher. Il ne dit cependant rien, écoutant en posant par intervalles timides ses yeux sur son partenaire. Par automatisme, il opina de la tête au « tu comprends ? » Cet homme était plein de bonne volonté, c'était indéniable. Même s'il était loin d'être à l'aise, Siothrún avait eu de la chance de tomber sur lui. Oui, de la chance. Il resta sceptique un instant alors que le silence revenait entre eux.

« C'est juste que... j'ai l'habitude de demeurer silencieux. » avoua-t-il après sa seconde d'hésitation.

Sans aucune logique, son aveu embarrassa et il voulut le combler très rapidement, le faire oublier à l'instant. Précipitamment, il piocha dans ce qui lui restait des paroles de Meliel dans sa petite tête blonde, et rebondit sur la première chose qui lui vint à l'esprit :

« J'aime beaucoup rêver. »
Puis, se rendant compte de l'étrangeté de cette brève réponse, il chercha de quoi ajouter.
« Que ce soit la nuit ou la journée. Je... Heu... Le rêve est pour moi... Le seul voyage qui me soit possible. » tenta-t-il maladroitement.

Siothrún mit une autre pause, réfléchissant à ce qu'il venait de dire et ce qu'il dirait ensuite. Il réalisa qu'effectivement, parler ne lui allait absolument pas, et qu'il se ridiculisait.
« C'est idiot, je sais ! rit-il nerveusement, il n'est pas bon de se bercer d'illusions. Je le sais parfaitement bien... Heu... Et maintenant ? Que faîtes-vous, puisque vous... heu... n'êtes plus... dieu des rêves ? »
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : FicheFeuilletCompte en banqueDemeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Table n°3

le Mar 17 Fév - 10:19


En guise de serveur à la table n°6 c'est une violoniste fichée d'une moustache entortillée et d'un costume trois pièces qui servit les verres. Dès que Témari se fut déchargée, violon à l'épaule elle commença à jouer une sérénade en La approximatifs et en Do-Sauve-qui-peut.

Une clochette tinta. Interrompue alors qu'elle espérait enchaîner un brusque solo en grincement-mineur, l'arcturienne leva les yeux vers le barman qui, clochette à la main, la regardait de derrière son bar.

-C'est l'heure de changer de table, dit-il.

La diversion fonctionna à merveille, un serveur, spécialement embauché pour ça, arriva sac à la main et le ficha sur la face presque italienne de Témari. Il la hissa sur son épaule dès qu'elle fut aveuglée.

-Ah ! A moi ! On m'attaque !

Elle se débattait comme un diable mais dû se rendre à l'évidence, elle ne pourrait pas empêcher le second tour de se profiler...

Le présentateur monotone apparu sur la petite estrade et commença à lire sur une note unique (mais très bien jouée...) la liste des nouvelles tables.

J'autorise les couples actuels à poster une dernière fois, sauf si le nouvel arrivant a déjà posté une fois.

Siothrún, au second tour du rencontres Augure
Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Messages : 1067

Re: Table n°3

le Mar 17 Fév - 11:28


- Mais c'est bien de rêver! Il faut rêver! Une vie sans rêves c'est pas marrant!

Meliel allait continuer encore et encore son discours lorsque l'annonce du changement de table se fit, il poussa un léger soupir puis se releva afin de remettre son chapeau avant de s'incliner doucement vers le blondinet.

- Bah visiblement c'est terminé, dommage. Je suis heureux d'avoir fait ta connaissance en tout cas, peut-être à bientôt qui sait.

Le dieu se dirigea lentement vers la table suivante, gardant toujours le même sourire sur les lèvres, espérant d'un certain côté pouvoir rencontrer au moins une femme pendant cet événement. il adressa un dernier regard au jeune blond avant de disparaître dans la foule.
Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 15
Messages : 182

Re: Table n°3

le Mer 18 Fév - 12:33


J'arrive à la table qu'un chapelier vient de quitter. Sa carrure n'est pas celle de Krayt, mais la ressemblance vestimentaire est frappante. A croire que ces trucs se reproduisent. Cette idée me donne envie de cogner.

Bref, je m'assoie à la table et... Qu'est-ce qu'un foutu gamin vient faire ici ?! Je l'inspecte, je m'arrête sur son visage peinturluré. Sa tête me dit quelque chose. Je regard le nom inscrit sur la table et soudain ça me revient.

- C'est toi qui nous ch*e dessus dans La Tribune ?

C'est pas vraiment une question. ça n'en a ni l'allure, ni le ton. J'ai fais des recherches après que deux abr*tis m'aient interrogé à propos de son article. Etonnant qu'un être si petit soit plus bouffi d'idéalisme que K'ouen.

- Tu as d'autres commentaires à faire ? Parce que c'est le moment ou jamais. Tchen t'écoute.

Oubliées les promesses à la soeur. La politesse, la bonne-tenue et toutes ces conn*ries. Je suis pas susceptible, mais quand on me dit comment faire mon travail, ça me mets en rogne. Il a intérêt à être très convainquant s'il veut que je me détende.
Spoiler:
Et bonjour Nolan ! :mrgreen:


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 670
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Table n°3

le Mer 18 Fév - 18:33


Autant dire que la fin du temps imparti à cette rencontre surprit Siothrún plus qu'il ne le pensait. L'entretien avec Meliel lui avait paru une éternité mais paradoxalement le temps s'était écoulé avec vitesse. L'espace d'une seconde, le fait d'être coupé dans son élan sembla déplaire à son partenaire. Ce dernier repartit néanmoins après un sourire poli du demi-dieu et un « À bientôt » plus sincère qu'au premier abord. Une fois seul, le blond se permit de se détendre un court instant, se versant un peu d'eau dans son verre. Une simple gorgée d'eau fut vivifiante, sa bouche étant sèche comme s'il avait parlé pendant des heures - ou au moins, plus que d'habitude.

Sa pause fut courte, son regard attiré par un mouvement à son côté d'une personne s'approchant de sa table. Un autre homme - quelle chance ! - vint s'installer face à lui, où se trouvait Meliel quelques instants plus tôt. Par réflexe, Siothrún se tendit à nouveau, essayant toutefois de prendre une posture digne et esquissant un de ses doux sourires dont il avait le secret.
« Bonsoir. » annonça-t-il au nouveau venu avec beaucoup de politesse.

Ainsi livré au regard très scrutateur de l'homme, Siothrún eut l'impression d'être un petit animal prit au piège face à un fauve : une sensation assez étrange. Pourquoi fallait-il qu'il tombe sur les hommes les plus charismatiques (et beaux) d'Entre-Monde ? Soumis au jugement de son vis-à-vis, il fut foudroyé par la sentence - au langage quelque peu rustre. Ses yeux s'arrondirent de surprise mais surtout d'incompréhension, fronçant doucement ses sourcils broussailleux et son cerveau se demanda diable de quoi voulait-il parler ?

« Pardon ? » fut sa demande hautement réfléchie.

Totalement perdu. Bonne explication que voici. Siothrún crut un moment qu'il y avait erreur sur la personne - il ne « chiait » sur personne. Il eut vraiment l'impression de se retrouver face à un juge sévère qui était à deux doigts de lui faire couper la tête s'il ne se défendait pas avec brio. Une telle situation fit paniquer le demi-dieu qui devint livide. Que voulait-il dire par là ? Finalement, dans la cacophonie assez disgracieuse de ses sentiments, sa petite raison remarqua la formule utilisée. Une drôle de formule surprenante - mais qui était moquée par les habitants de Magna, il s'en souvenait maintenant, pour souligner le caractère pédant des Maîtres des Miroirs. Alors, pourquoi un maître tentait-il de l'accuser de quelque chose ?
Finalement, la lumière vint !

« Oh! les articles de Leslie ? » questionna-t-il, clignant des yeux sous la réflexion.
Tout cela s'expliquait alors : Leslie grande accusatrice de l''inutilité des Maîtres" comme elle le disait, et un nouveau partenaire s'avérant être Maître de Tchen. Jamais, jamais il n'aurait dû venir.

« Je suis désolé ! Leslie m'a demandé d'illustrer ses articles, et je sais qu'elle peut être... provocante... mais je ne voulais pas vous vexer ! Je suis désolé, je... je ne pense pas les Maîtres inutiles, bien au contraire, sans eux tout serait anarchie, c'est... c'est juste... pour faire réagir la population... » déclama-t-il tout d'abord avec vigueur, sa voix chutant au fur et à mesure.

Leslie, derrière son pseudonyme de Rhétorique connue pour sa langue bien tranchante dans les journaux, se trouvait être une fée d'une grande gentillesse et d'une grande perspicacité. Siothrún était d'accord avec ses idées principales - évidemment, lorsqu'on lui parlait de paix, de tolérance et d'amour de son prochain... - mais la trouvait parfois un peu extrême. Il acceptait néanmoins de travailler avec elle, trouvant sa compagnie très agréable et le travail bien payé. Certes, il avait oublié toute la teneur du propos derrière ce sourire plein d'attention, et face à cet homme ce soir, il s'en voulait vraiment. Même s'il n'avait pas écrit ces mots de lui-même, il était responsable et coupable d'avoir blessé le Maître de Tchen. Se sentant d'autant plus misérable - décidément il gâchait la soirée de tout le monde ici - il se mordit la lèvre en baissant les yeux sur ses doigts s'agitant.

« Je suis sincèrement désolé. » avoua-t-il.

Spoiler:
Bonjour à toi aussi Augure ! Je n'en attendais pas moins de toi. Bien que je sois surprise de ne pas avoir eu un « Sang et larmes »... Sio' te ferait-il déjà tant d'effet :heeeh: ?
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : FicheFeuilletCompte en banqueDemeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Table n°3

le Jeu 19 Fév - 14:04


Le spectacle que le gamin me donne est pitoyable. S'il pouvait le faire, je suis sûr qu'il se fondrait dans la banquette sur laquelle il est assis. Qu'est-ce que je fou là ?! Je bois une gorgée de vodka et fait jouer doucement mon verre sur la table. Je suis même plus en rogne contre le type en face de moi. Il balbutie et sort bien trop de désolé pour que ça vaille le coup de se prendre la tête, sans compter que y'a aucune chance de ça dégénère en bagarre générale ici.

- Et je sais sincèrement pas ce que je fais là.

Aveux pour aveux. Une autre gorgée. Je regarde ma montre. Si je me casse maintenant, je peux être sûr que Sélène ne va pas se priver pour me pourrir la vie. Reste la possibilité de me barrer d'ici et ne pas rentrer mais, puisqu'elle a impliqué Cort dans le coup, je suis sûr d'être surveillé. Le résultat sera donc le même. Je suis coincé ici avec un mec désolé perdu en pleine contemplation de la table en face de moi... L'enfer sur terre !

- Tu crèches dans quel coin ?

Je sais que sa réponse va mettre du temps à venir. Je veux dire, c'est évident. Il n'a même pas le courage de me regarder. Alors on va faire simple avant que ça me tape sur le système.

- Je veux entendre clairement ta réponse et si tu t'excuses encore une fois durant cette ronde, je me casse.

Comme ça ma position est on ne peut plus claire.

Spoiler:
Si tu énerves Augure suffisamment, tu auras ton sang et larmes. Après c'est un choix qui peut avoir des conséquences. ^^


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 670
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Table n°3

le Ven 20 Fév - 17:30


« Vous aussi ? » osa-t-il demander dans un murmure.

Effectivement, à l'instar du Maître de Tchen, Siothrún avait quelques doutes quant à la réussite de son entreprise à bord du Fenrir. Toute cette soirée lui paraissait désormais incongrue et inutile. Deux rencontres et déjà deux catastrophes, il fallait dire qu'il savait les collectionnait. Tout à sa culpabilité, le jeune homme se demandait comment il allait pouvoir rattraper sa bêtise et ainsi ressortir en un seul morceau de ce speed-dating. Il se risqua à jeter un coup d'œil à l'autre homme qui semblait, pour le coup, plus agacé qu'il l'était en arrivant à sa table. Il retint un soupir. Une calamité... ne pouvait-il pas rester quelques minutes avec une personne sans que tout aille de travers ?

Siothrún était sur le point de répondre à la question - dont la banalité l'avait laissé sceptique - simplement, mais fut coupé par une remarque qu'il avait déjà entendu par le passé. Lui et sa maie de s'excuser, oui, trop de politesse tue la politesse ! Enfin, d'après certains. Mais par expérience, le demi-dieu savait qu'il fallait répéter plusieurs fois la même chose pour être cru, ainsi avait-il pris cette mauvaise habitude qui avait deux effets : soit de le rendre mignon auprès de certaines personnes (la plupart féminines) ou soit de le rendre agaçant pour les autres (comme lui).

« Vous n'êtes pas le premier à me le reprocher... Je-Je vais essayer de me retenir pour les prochaines minutes. » assura-t-il.

Décidément, ce soir il faisait beaucoup d'effort pour lutter contre sa propre nature ! Ouvrant la bouche convulsivement pour s'excuser de l'agacer, le demi-dieu réussit néanmoins à se retenir au dernier moment, évitant ainsi de se retrouver seul comme un idiot à sa table. Rougissant de sa maladresse, il se racla la gorge pour reprendre tant bien que mal contenance, et ainsi répondre à la précédente question.

« J'habite dans un vieil immeuble de Magna... près de la jonction entre les quartiers de Northrives et de Tern. Et... et vous ? » renvoya-t-il la question avec une hésitation bien marquée, ne sachant pas sur quoi rebondir.

Spoiler:
Non non, ça ira en fait, moins je la verrai mieux ce sera je pense ! Glups...
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : FicheFeuilletCompte en banqueDemeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Table n°3


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

- Sujets similaires