Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Mirinar et ses mystères

le Mar 30 Juil - 4:55



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

En sortant de la bibliothèque, il ricana de son audace. Il était sûr qu'au retour, la belle femme allait se venger d'une manière ou d'une autre, mais c'était ça qui était marrant avec les rancunières.
Il attendit donc Karan en s'adossant à un mur et en croisant les bras.
Lorsque le jeune homme arriva et expliqua vite fait ce qu'était ce titre il lui prit le bras et ce fut le noir. Un vertige le prit.

La lumière revint et un paysage nouveau s'offrit à sa contemplation. Vert, tout était vert et l'air était étouffant. alors c'était ça Mirinar ? Un enfer vert ? Au moins l'air était chargé d'eau puisque lourd. Il soupira et se retourna vers son coéquipier pour savoir la suite des évènements.

- Alors, que faisons nous maintenant ?

Croisant les bras, il plissa les yeux, il avait du mal à supporter l’altitude venue si vite. Il s'y habituera bien vite.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 2015
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1092
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Dim 1 Sep - 14:30


Onze mille mètres d'altitude. Le temps d'inspiré une goulée d'air chargée d'humidité et un haut-le-cœur le scia en deux.

Des scientifiques avaient établis un campement autour de la plateforme d'arrivée. Un imbroglio de tentes et de lampes phosphorescentes nichaient entre les arbres géants.
Un homme à l'allure fluide s'approcha d'eux. Gardant ses distances avec Karan malade et déséquilibré par la subite ascension.
Pour le coup, Karan n'appréciait pas le paysage et il se sentait incapable de répondre à son équipier.

Interpellé par le nouveau venu, Karan reçu dans les mains un petit flacon contenant une minuscule goutte d'un liquide inconnu. L'homme lui mima de renifler le goulot.
L'odeur était âcre. Puissant et entêtant le parfum fit disparaitre par magie les nausées du milicien.

-Merci.

-De rien, vous êtes pas habitués, ça viendra. Vous venez pourquoi au juste ?

Karan s'offrit le luxe de vider sa gourde d'une goulée d'eau avant de répondre.

-Nous venons répertorier quelques espèces.

Un air moqueur sur les traits, l'individu s'exclama :

-Les gars de la bibliothèque ! Venez, on va vous équiper sous la tente !

Il embrayait déjà vers le campement.

-Je m'appelle Richard, les gars sont occupés alors les gênez pas. Vous pourrez revenir ici pour vous reposer et manger un morceau. L'île est pas grande vous savez, alors... Une chose, vous n'avez pas le droit de chasser ici, si vous tuez une créature c'est direction la Caserne, compris ?


Il n'attendait pas de réponse.
Karan n'étant pas vraiment armé, il ne s'attendait pas à tuer quoique ce soit dans les environs. Il garda le silence et suivi le mouvement sa canne pliée sous le bras. Un coup d'oeil vers Nij'aku comme s'il espérait que son compagnon soit du même avis. Pas de tuerie.
C'était étonnant, lui n'avait pas été gêné par l'altitude. Il ne pouvait certainement pas être humain.

Ils pénétrèrent une tente pleine à ras-bord de caisses et de machineries en attente.

-Faites pas attention au bordel... Voilà ! Il est là.

Il ficha une tablette métallique dans les mains de Nij'Aku.

-On a déjà enregistré pas mal d'espèces. Mais ce boulot là est long et on a mieux à faire. Trouvez quelques spécimens qu'on n'aurait pas encore rencontrés et enregistrez-leur nom dedans. Le truc fait pas de photo.

Il se tourna, fouilla les alentours et ouvrit une caisse. Il en sorti deux carnets de dessin d'où pendaient d'épais crayons de chantier mal taillés.

-Dessinez. N'omettez pas les détails. J'ai du travail alors si vous avez des questions c'est maintenant. J'y pense ! La plateforme est protégée par un champ de force, ici vous pouvez dormir tranquille ou échapper aux monstres.

Personne ne doutait que Mirinar recelait une faune intéressante qui a très bon appétit.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 623

Re: Mirinar et ses mystères

le Dim 1 Sep - 15:48



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Aku baille en vacillant un peu sous l'effet de l'atmosphère. Ce n'était pas qu'il était fatigué mais cette mission était... chiante. Bon, il est vrai qu'ils n'avaient même pas commencé encore mais rien que de voir tout ce vert ça le rendait malade. Certes, le vert était sa couleur mais là ça l'ennuyait au plus haut point. Nij avait toujours été très apathique et indifférent des choses qui l'entouraient, sauf un jour où cette enfant avait été abandonnée à ses pieds pour un quelconque sacrifice. Il en avait été tellement troublé que ce n'était pas le nourrisson qui mourut mais ses parents si cruels. Drôle de réaction venant de lui qui est connu pour ses atrocités mais le regard de cette enfant l'avait comme ensorcelée...

Mais voulant gardé sa réputation, oui c'était durant ses carnages, il rendit la fillette aux humains. Mais cet acte il le regretta amèrement. Son regard le hantait les nuits, sont sourire niait aussi. Il chérissait une gamine qu'il n'avait vu qu'une seule fois...
Aku secoua la tête devant ces pensées, il ne voulait pas se souvenir de celle qu'il avait appelée Hana, ne connaissant pas son vrai prénom. Peut-être n'en avait-elle pas...

Quoi qu'il en soit, le phoenix suivit le reste du groupe sans écouter, perdu dans ses souvenirs. Ah qu'il regrettait de ne pas l'avoir élevée... Peut-être la retrouvera-t-il ici ? C'en été peu probable mais une partie de lui espérait.

Il ne se réveilla que lorsqu'on lui mit une tablette entre les mains. Il regarda avec interrogation cette chose sans savoir quoi en faire avant que l'homme, surement le gérant du camp, ne lui explique. Quoi ? Il était venu sur cette île juste pour jouer aux zoologistes ?! Aku fronça les sourcils en grognant imperceptiblement. Alors ça non ! De plus il ne pouvait pas massacrer de la faune d'ici pour la quête ? Mais c'était du grand n'importe quoi !

Il failli protester avec énergie mais se garda bien de toute remarque restant dans son mutisme en se renfrognant de l'intérieur. Une aura noir devait planer autour de lui parce que l'homme se recula mal à l'aise en le regardant.

- Et c'est tout ? Nous devons rester sur ce cauchemar vivant, pardon, sur cette île combien de temps ?

La réponse vint avec lenteur. Ah mais il avait les capacités d'une moule ou quoi ? Cela ne fit que renforcer la colère de l'oiseau qui fronça un peu plus les sourcils.

- Une... une semaine...
- C'est long, fit-il pour tout commentaire avant de soupirer et de sortir de la tente la tablette et le carnet entre les mains.

Il regarda les alentours et soupira de plus belle. Rester une semaine dans ce bourbier... Quel enfer pour ses nerfs destructeurs.

- Je te laisse le soin de dessiner ces monstres pendant que je serais en sécurité dans un coin en train de prendre les informations, dit-il en s'adressant à Karan. Je n'ai aucune envie de me frotter à ces choses surtout que je ne peux pas les tuer, navrant...


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 2015
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1092
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Dim 1 Sep - 17:44


Devant la mauvaise humeur de son équipier Karan soupira. Il lui faudrait être patient avec celui là.
Il adressa une question pratique à leur hôte.

-Cette tablette peut-elle nous dire si l'espèce aperçue est déjà répertoriée ?

-Oui oui ! Elle détecte ce qui vous entoure, si vous croisez un spécimen rare elle vous l'indiquera.

Reconnaissant de cette réponse, le milicien adressa un bref signe de tête au scientifique qui retournait à son travail.
A son tour, il rejoignit son équipier.

Heureusement, cette mission consistait à dessiner et archiver des végétaux et des animaux. C'était mieux que ça en fait, Karan avait trouvé quelqu'un pour lui permettre d'effectuer la mission. C'est tout ce qu'il lui demandait. Se promener et dessiner, il pouvait le faire seul.
Un léger problème subsistait malgré tout.

-J'accepte de dessiner mais durant la marche tu devras tenir la tablette et m'indiquer les moments où elle nous avertira.


Ne souhaitant pas en rajouter il lui désigna sa canne.
La vision de Karan n'avait rien à voir avec celle d'une vraie paire d'yeux en état de marche. La plupart du temps il se déplacerait en aveugle. Or, pour lire la tablette lorsqu'elle indiquerait une espèce nouvelle, il lui faudrait des yeux de façon perpétuelle. Cela étant impossible, il désignait son compagnon comme responsable de l'appareil informatique. Lui, il fera les croquis.

-Et bien allons-y !

La journée ne faisait que commencer.

Sur Mirinar le jour n'existait pas. Il y faisait toujours nuit à cause de l'orbite et de la vitesse singulière de déplacement de l'île. Mirinar n'était jamais éclairée par le soleil. Il y faisait chaud et humide malgré tout.
De ce qu'il avait lu sur cet endroit, les plantes et la faune produisait eux-même leur propre chaleur ainsi que la lumière fortement orangée qui tamisait l'île.
Sur le chemin se dégageant du campement, cette description prenait tout son sens. Les arbres, les fleurs et même les petites créatures délogées dans les branches luisaient de cette même lumière. Des éclats d'orange et de rouge se découpaient sur les feuillages vert sombre des environs.

Ces quelques pas entouré de l'épaisse flore l'avait revigoré.

-Je crois que je m'habitue à cette drôle d'atmosphère. Par où souhaites-tu commencer ? J'avais pensé à cheminer méthodiquement. Nous avons sept jour, nous pourrions choisir le campement comme centre et rejoindre les extrémités de l'île à chaque points cardinaux. De là, nous n'aurions qu'à explorer en cercles de plus en plus petits.


Ils n'auraient pas le temps de visiter toute l'île en sept jour. Surtout que certains recoins ne sont pas adaptés à la survie de deux hommes.
Il n'avait pas échappé au milicien que les espèces les plus rares se situeraient dans des recoins peu fréquentés, dissimulés ou simplement trop protégés par la faune. Des cavernes, le fameux lac principal ou les points d'eau en sont quelques exemples.
Petit problème ajouté, ils n'étaient pas armés pour se défendre, ils ne possédaient pas non plus d'équipement particuliers leur permettant une exploration de cavernes ou de lacs.

Nij'aku était-il bon en apnée ?

-Ou bien as-tu une autre proposition ?
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 623

Re: Mirinar et ses mystères

le Lun 9 Sep - 18:49



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Par pure feignantise, Aku ne proposa rien d'autre et suivit Karan, perdu dans ses pensées. Ce souvenir d'Hana ne voulait pas sortir de sa tête et bien que la fillette lui manquait beaucoup cela commençait légèrement à l'énerver. Il soupir en regardant son coéquipier pour la quête.

Mince, frêle, aveugle. D'ailleurs le fait qu'il voit puait la magie. Se désintéressant totalement de Karan, Aku regarde les alentours tandis qu'ils quittent le camp.

Jour 1.

Longue, la route est très longue jusqu'au bout de l'île. L'oiseau, ce n'est pas qu'il est fatigué mais un peu quand même, se pose à un endroit sans prévenir l'autre personne qui marche toujours. Il rit un peu avant de finalement se décider à l'appeler ne serait-ce pour ne pas rester seul à la merci de ces monstres qu'il ne pouvait tuer.

Un soupire de lassitude il en vient à regretter son choix d'avoir fait cette quête mais bon. Attendant l'arrivée de Karan, Aku observe un peu cette île plus qu'étrange. Il n'avait rien le droit de toucher et pourtant l'envie de tailler un bâton ne serait-ce que pour s'occuper le prenait bien.

- Dis moi, fit-il lorsque l'autre arriva près de lui, je ne sais rien de toi et passer une semaine en compagnie d'un pur étranger ne me plait guère. Éclaire ma lanterne et dis m'en plus sur toi.

Cette demande n'était qu'une simple façade pour paraitre normal et non désintéressé de son partenaire. Il fallait bien cacher l'égoïsme et le vrai visage de l'oiseau de temps à autre.
Nij était perché sur sa branche et regardait Karan tout en baillant du fait de sa longue marche. La patience n'était pas son fort alors il espérait un peu que l'homme devant lui réponde vite fait bien fait.

Mais soudain, sous les minutes d'attente, un hurlement retentit dans la grande forêt vierge. Se retournant avec rapidité, l'oiseau est sur ses gardes, prêt à contrer l'offensive d'un possible monstre.

- Dis moi, es-tu assez fort pour te battre si aucune autre solution ne se pose à toi ? demande-t-il tandis qu'il essaye de chercher la chose qui a pu produire ce hurlement.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 2015
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1092
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Mar 10 Sep - 19:31


Spoiler:
je ne suis pas sûr d'avoir compris, tu t'es changé en oiseau ou c'était juste une métaphore au début de ton post ? J'avais un doute alors j'ai essayé d'éviter le sujet même si ce serait logique que tu sois resté humain pour tenir la tablette.

Le sol inégal de la forêt tentait à chaque pas de lui faire perdre l'équilibre. Sa canne s'accrochait régulièrement à des feuillages bas, c'était plus compliqué qu'il n'y pensait. Les premières minutes furent laborieuses. Têtu, il s'efforça de trouver son rythme. Du bout de sa canne ses recherches d'obstacles se faisaient uniquement sur le faible espace de ses pas. Alors, il réussi à avancer sans pressentir le goût de l'humus sur sa langue.

Jusque là, rien ne les avait alerté. Ils déambulaient sans but dans la forêt épaisse. L'air humide était chargé de pollen et il abondait vers eux des myriades d'insectes opportunistes.
Lorsque Nij'aku délia sa langue pour lui parler, Karan fut surpris de l'entendre si éloigné. Il fit demi-tour aussitôt.
Il n'avait pas besoin de fouiller loin dans son passé pour savoir qu'en un lieu aussi isolé, rester grouper était nécessaire pour leur sécurité à tous les deux.

Sans l'intervention d'une quelconque créature éloignée d'eux, il aurait bien été contraint de parler de lui...

-Je sais me battre si c'est là ta question.

Il s'assura de la solidité de sa canne et la reposa au sol.

-Nul prédateur ne nous préviendrait de sa présence par un cri. Je suggère de nous éloigner.

Ce cri pouvait provenir d'une femelle protégeant son nid ou bien d'autre chose. Ils n'en sauraient rien pour l'instant. Un chasseur ne s'annoncerait pas de cette façon, c'était juste assez pour rassurer l'aveugle qui repris la route dans la bonne direction.

-Que dit la tablette en ce moment ? J'aurais aimé trouver quelque chose avant la fin de la journée.

Il soupira, autant pour sa canne qui accrocha de nouveau une racine échappée du sol que pour cette marche infructueuse.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 623

Re: Mirinar et ses mystères

le Lun 16 Sep - 20:42



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Aku soupira à l'entente de l'analyse de Karan. Ce n'était pas un prédateur qu'il pourrait tuer de ses mains. Quoi que là, c'est plutôt le prédateur qui allait le tuer. Aku rit intérieurement et se remémora ces instants où il régnait en maître sur sa brume. Ces instants où nul prédateur ne s'approchait de lui, en chasse, car le prédateur à cette époque c'était le demi-dieu avide et égoïste.

Il revient dans le monde réel et regarda la dite tablette qui n'avait de cesse de s'affoler. Ah la technologie. Une chose qu'il n'avait pas eut le loisir de voir se développer dans son monde encore trop primitif. Remarque, se dit-il, cette chose là ne pouvait être bonne. Il savait, plus ou moins, qu'un jour ou l'autre la technologie aurait détruit la croyance des mortels, réduisant son existence à simple légende. Les dieux auraient-ils laissé ça impuni ?
Il doutait mais il ne fallait pas se fier à ces entités égoïstes de leurs pouvoirs, et c'était l'oiseau de jade qui disait cela, drôle de paradoxe.

Aku regarde alors la tablette en voyant s'y inscrire un nombre incalculable d'informations toutes plus inutiles les unes que les autres. Il lit en travers décelant des mots par moment amusants et d'autres complètement étranges. Enfin, ce monstre là était déjà répertorié dans les archives de ces scientifiques feignants de ne pas faire ce boulot eux même.

- Rien de bien inquiétant si ce n'est que ce monstre là est particulièrement vorace surtout lorsqu'il a des petits. Il n'hésite pas à foncer sur tout ce qui bouge et semble comestible sans discernement. Donc rien à craindre à priori.

Il poussa un faible gloussement avant de ranger dans la sacoche l'objet du futur. Il avait parlé avec calme, presque en riant de cela. Ce que ne savait pas son coéquipier c'est que ce monstre ne savait pas monter aux arbres et que lui était en sécurité mais pas l'autre aveugle.

- Que penses-tu des dieux ? demanda-t-il soudainement sans plus se soucier du reste.

Le hurlement se rapproche mais l'oiseau de malheur, c'est ce qu'il était en ce moment, n'en avait que faire.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 2015
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1092
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Sam 21 Sep - 17:31


Karan s'en tint à une fausse alerte. Il entendait distinctement le hurlement de la créature gagner en puissance. Elle était plus proche à présent. Il lui sembla même qu'elle courait. Sa progression était rapide malgré la dense végétation. Inutile de songer à lui échapper au raz du sol.
Il tendit l'oreille. Nij'aku parlait depuis les hauteurs. Le couard s'était déjà réfugié dans un arbre !

-J'espère que tu dis vrai ou tu devras dessiner seul.

Ses yeux lui révélèrent une liane épaisse, un enchevêtrement de ronces sans épines envahissaient le tronc des arbres. D'un mouvement souple, l'aveugle s'y hissa. Un mètre plus haut, il plia sa canne d'une main savante et la fourra dans un repli de son manteau.

Des branches brisées et le hurlement provocateur devenu plus puissant, même un aveugle aurait deviné la bête dévalant les quelques distances qui la séparait du seul être vivant encore au sol.

Karan bascula sur le côté. Il se balança et ses jambes agrippèrent une branche basse, tout juste assez épaisse pour supporter la moitié de son poids. Suspendu à une broche à cochon, il entendit l'animal insister au pied de l'arbre pour en faire son dîner.

Elle rugissait fort, ses oreilles semblaient se boucher dès qu'elle ouvrait la gueule. Les émissions étaient donc basses et puissantes. Ses tympans ne supporteraient pas de passer une journée en sa compagnie.

-Je trouve leur humour très particulier.

Celui des dieux.

Il fallait trois minutes à la créature pour qu'elle se lasse de ce dîner qui ne veut pas quitter son arbre. Durant ce temps, Karan avait gagné trois mètres de plus. Agile comme un singe, il avait escaladé quelques branchages et s'était juché sur le moignon d'un ancien bras, il s'assurait encore de sa solidité lorsqu'il s'y assit.

Il exulta de plaisir à enfin pouvoir s'assoir après ces quelques heures de marche.
Ce n'est qu'alors qu'il pressa sa gourde sur ses lèvres.

Karan passait pour être un homme simple dans sa vie. Cela ne l'empêcha pas de deviner que derrière cette dernière question se cachait un sujet qui importait à l'homme-oiseau.

-Et toi qu'en penses-tu ?
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 623

Re: Mirinar et ses mystères

le Dim 29 Sep - 13:02



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

L'oiseau rit doucement en voyant Karan galérer comme pas possible à monter. Quoi que, il devait se l'avouer, le bougre arrivait à monter avec agilité malgré sa cécité. De plus en plus étrange. Quoi qu'il en soit, le monstre s'acharna trois minutes durant à essayer de monter pour manger Karan.
Aku avait bien envie de l'aider, le monstre pas l'humain, mais il se retint. Cela lui gâcherait bien trop vite son plaisir à tourmenter l'autre. Alors il se contenta de regarder paisiblement le spectacle qui se déroulait devant lui avant qu'il ne pose cette question.

Les Dieux, infâmes créatures supérieures, enfin, qui se croyaient supérieures. elle n'étaient ni plus ni moins que des êtres dotés de puissance, puissance qui leur avait été octroyé par il ne savait quel miracle douteux.
Enfin, Karan répond mais sa réponse ne satisfait pas l'oiseau de malheur qui soupire tout en grognant faiblement. Il est énervé, très énervé. Cet homme en face de lui trouvait les dieux amusants, du moins, il trouvait leur humour particulier.

Aku serre les dents et les poings, il doit se contenir, contenir cette colère qu'il risquait de lâcher d'un moment à l'autre. Ce fou, cet inconscient, il ne savait pas qui étaient les Dieux véritables, il ne savait pas que ces créatures étaient des monstres avides, égoïstes, prêts à tout pour garder leur puissance. les détrôner ne sera pas une mince affaire mais s'il s'entourait de personnes haineuses comme lui cela sera peut-être plus simple; mais il devait pour cela trouver ces dites personnes.

Les sourcils froncés, la colère se lisait sur son visage ainsi qu'une grande haine, immense, terrifiante. Il murmure, un murmure assez audible pour l'homme qui se tient en face de lui. Ce murmure n'est que venin à l'encontre des dieux, de ces choses qui lui ont fait perdre l'immortalité, le pouvoir, sa vie !

- Ils sont égoïstes, avides, ce sont des déchets. Ils disent avoir construit le monde, ils disent être un exemple, mais ils ne font que se reposer sur le travail d'un autre, d'une autre chose inexpliquée. Combien crois-tu qu'ils aient tués pour garder leur statut ? Combien crois-tu qu'ils feront encore de morts si jamais quelqu'un s'élevait contre eux, comprenait ? Combien ! Réponds !

Nij hurlait, perdant tout contrôle. Son visage était devenu écarlate de colère. Il serrait ses poings si forts que du sang en coulait. Ce même sang attirait une bête affamée qui chassait depuis trop longtemps sans jamais trouver proie à manger.

Inconscient petit oiseau vert, le piège venait de se refermer sur toi car maintenant, en chasse était le prédateur féroce.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 2015
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1092
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Mer 2 Oct - 0:11


Les jambes ballant dans le vide, adossé au tronc de l'arbre, Karan eut l'étrange satisfaction de sentir une tiédeur envahir ses épaules. Au touché, le tronc dégageait une faible chaleur. Une bouillotte naturelle qui expliquait pour beaucoup la température subtropicale qui régnait sur l'île.
Il s'empressa de faire disparaitre les images sur ses rétines. Il préférait vivre dans une nuit uniforme que de se laisser intimider par toutes les lumières qui se détachaient entre les feuillages.

Mirinar était fascinante. Elle était aussi impressionnante. Le vieux guerrier qu'il était ne pouvait ignorer la beauté de cet endroit. Il ne pouvait non plus se fermer à son caractère capricieux. Derrière les buissons se cachait plus d'une bête.
Dangereuse ou peureuse.

Surpris, il alluma les torchères sous ses paupières. Découpé en ombres chinoises et éclats de lumières, l'agressivité du jeune homme lui paru plus inquiétante que la forêt. Sur quel genre de personne était-il tombé ?
Le genre à ne pas le prévenir à temps de l'arrivée imminente d'un danger. Le genre à perdre son sang froid.

Il inspira profondément.
Il y avait des jeunes gens comme lui dans les troupes. Des garçons plein de haine envers l'ennemi. Ils les idéalisaient comme l'incarnation du mal. C'est cela la guerre. On est toujours du côté des gentils.

-Pour toi, les dieux sont le mal ?

De banales généralités.

Une vision à double tranchant qui n'observe aucune nuance.
C'est drôle, Karan sourit. Car lorsqu'il voit le monde, il le voit souvent en deux couleurs. Le noir et le blanc.

-Ce sont tous les mêmes.

Ils ont tous tué au moins une fois ? En est-il certain ? Si ce ne sont que des entités, des créatures comme les autres, ne méritent-elles pas d'être jugé uniquement pour les actes commis ?
Tous sont-ils si mauvais qu'une punition généralisée serait méritée ?
Des dictateurs ont pensé ainsi. Ils se croyaient supérieurs. Ils pensaient que des peuples entier étaient difforment, mauvais... Alors ils les ont tué. Les uns après les autres, ils ont détruit des personnes. Il y avait bien une part de criminels dans ces gens là, mais les autres ? Ceux qui n'avaient rien à se reprocher... Sont-ils morts pour la "bonne cause" ?

-Tu parles comme un homme qui veut exterminer une autre race. Quel est ton but ? Le pouvoir ? L'argent ? La vengeance ?

Ou bien la gloire.
Karan se souvint d'un autre monde où la guerre fait rage sans que personne ne puisse plus dire pourquoi. Des prêtres qui tuent des enfants et des nourrissons pour recréer artificiellement un dieu, un esprit de la guerre.

ll faisait quoi au juste ? Il se souvint alors, il tuait sans discernement.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 623

Re: Mirinar et ses mystères


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

- Sujets similaires