Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Re: Mirinar et ses mystères

le Lun 13 Jan - 19:40



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Aku regarde son compagnon un instant comme si ce dernier venait de lui parler en une langue étrangère. Mais non, c'était bien la langue d'Entre-Monde. alors pourquoi ne comprenait-il pas ces mots là ? Lierre ? Liane ? Mais c'était quoi ces trucs ? Des sortes de bois ? L'oiseau inculte sur le moment chercha tant bien que mal la définition de ces...choses qui lui étaient étrangères. Il soupira ensuite avant de partir de son côté.

Il marcha un instant dans une direction au hasard et s'arrêta pour regarder les alentours. C'était vert, trop vert, beaucoup trop vert ! Certes, il aimait cette couleur mais là il y avait overdose ! Mirinar ou l'île la plus pénible et verte du monde ! Il soupir encore une fois et met les mains dans les poches.
Il se laisse tomber, dos contre un arbre. Il était assit en tailleur et réfléchissait. Du moins, il essayait car on savait tous que lorsque l'oiseau n'avait pas envie de faire le moindre effort, ses capacités mentales étaient divisées par au moins deux si ce n'était pas plus.

Mais pourquoi il n'avait pas prit de lampe ou quelque chose qui éclairait ? Ah oui, il ne pouvait pas prévoir que Karan l'emmènerait au fond de ce trou perdu encore moins qu'il y aurait une grotte à explorer ici bas ! Mais qu'il maudissait l'aveugle ! Il devrait d'ailleurs faire une liste des choses qu'il maudissait, il commençait à en avoir beaucoup. Mais le problème n'était pas là pour l'instant. Il devait trouver ces lianes et lierres. Avec un soupir de regrets, il se lève et recommence à chercher dans un périmètre restreint, histoire de ne pas se perdre plus qu'il ne l'était déjà.

Il dénicha quelques choses qui devaient sûrement être ce qu'il cherchait. Haussant les épaules d'une manière qui en disait long sur sa pensée du moment, il retourna voir Karan à contre coeur. Il haïssait cet homme et cela devait sûrement être réciproque à moins que l'infirme ne soit stupide. Ou alors il était trop bon mais Aku refusait cette solution la.
Le phénix revint et trouva son collègue en train de faire quelque chose. Une torche ? Ça y ressemblait fortement mais là encore il ne pouvait avancer de conclusions hâtives puis qu'il ne savait pas à quoi ça ressemblait !

Évidemment, dans son palais c'étaient des lustres et autres bougies qui éclairaient les couloirs, et non ces choses sans élégance. L'oiseau se posa non loin de l'aveugle et tendit dans sa direction ses trouvailles.

- Voilà, dit-il simplement.




Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1082
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Mar 14 Jan - 19:04


Karan ouvrit sa vision et observa la forme des plantes trouvées par l'oiseau. Il les ramassa avec précaution et les fit rouler sous ses doigts pour extraire les sèves. Elles n'étaient pas aussi sèches qu'il l'aurait souhaité, mais avant de se plaindre il voudrait tester cette sève singulière.

En y repensant, Nij'aku aurait pu tomber sur n'importe quelle liane vénéneuse. Il pensait s'en réjouir mais au fond de lui il se serait senti coupable si l'autre s'était empoisonné avec une espèce de curare. Alors il se concentra sur la confection des torches. Il enroula soigneusement les lianes autour de la branche qui fera office de manche. Ni trop serré pour laisser passer un peu d'air, ni trop lâche pour qu'elles ne se délitent pas après l'embrasement.
Après les avoir fixé, il entraina l'oiseau jusqu'à l'arbre d'où coulait l'épaisse résine.

Il lui tendit l'une des torches improvisée.

-Trouve un endroit où l'écorce se détache, ensuite fait couler la sève sur le sommet de la torche. Enveloppe-la bien.

S'il avait eu une machette ce travail aurait été plus rapide. Le temps de recouvrir une seule torche il en avait des courbatures dans les jambes. Après avoir allumé une braise sur un carré de bois, il réussi à enflammer sa torche. Elle s'embrasa en un seul souffle et manqua lui roussir les sourcils.

-Elles devraient durer une heure chacune, économise-les pour quand on devra dessiner notre specimen. Ou bien tu devras aller dans le lac.

La menace lancée, Karan reprit le chemin de la grotte sans attendre son compagnon. Le soldat n'avait pas besoin de lumière pour se déplacer. Il se faufila dans le premier couloir et se dirigea au son de l'eau qu'il entendait goutter.
Puisqu'il n'y avait pas d'eau sous ses pieds, celle-ci devait s'écouler par une autre ouverture. c'est cette ouverture qu'il cherchait.

-Bientôt nous devrions atteindre des galeries très humides, là bas nous trouverons des choses à rapporter au camp.

Il y aura beaucoup de boue aussi. Karan s'attendait à entendre l'oiseau geindre pendant tout le chemin allé et retour. Ou bien gardera-t-il le silence pour ne pas faire fuir la seule chose qui pourra écourter leur mission.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 612

Re: Mirinar et ses mystères

le Ven 17 Jan - 18:51



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Sans broncher, ce qui était très rare il fallait l'aouver, Aku suivit les directives de Karan. Il en avait plus que marre et voulait juste rentrer pour retrouver le calme de son chez lui. Un soupire et il trouve un endroit où l'écorce d'un arbre s'enlevait doucement. Retirant sans ménagement ce morceau de bois, l'oiseau trempe sa torche dans ce qui devait être de la sève. Il regarde ensuite l'étrange liquide visqueux couler, hausse les épaules et suit l'aveugle dans la grotte humide.

Ah... L'humidité... Parlons en de ce truc qui contenait de l'eau ! Aku n'aimait pas vraiment cela bien qu'il soit un phénix fait de brume et que la brume soit faite d'eau et donc indirectement d'humidité. C'était chaud, ça collait à la peau et après on avait qu'une envie c'était de prendre une douche ! Encore un soupire de sa part, néanmoins il ne râle pas et avance en suivant son coéquipier. Il n'avait pas spécialement décidé d'être sympa aujourd'hui mais s'il restait plus ou moins calme, la mission avancerait plus vite.

Une main dans une poche, l'autre qui tenait la torche, l'oiseau baille avant de donner un coup de pied dans une pierre. Cette dernière alla rebondir sur une paroi de la galerie, provoquant un écho assourdissant. Il sourit avant que ce dernier ne s'efface avec vitesse. Un grognement venait de se faire entendre. Certes, rien ne pouvait plus l'étonner après la journée d'hier mais tout de même. De plus, grognement égale grosse bête qui était le plus souvent carnivores et donc un potentiel arrêt de mort. Aku pousse un juron avant de regarder Karan en fronçant les sourcils.

- Hum, dit-il simplement, prêt à courir ou alors on prend de front cette chose qui semble avoir faim.

Pour une fois, et c'était uniquement par intérêt, il proposait de se battre aux côtés de la personne qu'il aimait le moins ici, le monstre mis à part.
Il aurait dû s'excuser pour la bêtise qu'il avait faite, mais le mot pardon n'était pas vraiment dans le vocabulaire de l'oiseau égoïste...


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1082
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Dim 19 Jan - 14:01


Mais Pourquoi ?
Karan entendait cette question faire écho dans ses pensées. Il leur suffisait d'être discret, d'avancer sans faire de vague. Si une créature méritait d'être reproduite, ils n'auraient eu qu'à l'observer quelques instants et à sortir d'ici pour la dessiner sur le calepin.
Tout ça aurait pu être réglé en une heure. Une de plus s'ils voulaient revenir au camp avec plusieurs spécimens reproduits.

Karan s'était imaginé être chez lui dès ce soir, il aurait su profiter des petits plaisirs que procure le confort de la ville.
Jusqu'à ce qu'un ricochet malencontreux dévoile leur présence.
Il y eut un grattement précipité de griffes sur une roche humide.

Karan se saisit de la torche allumée de Nij'Aku et la brandit devant lui.
Deux incisive proéminentes, une petite boule de lumière ornait un crâne plat et d'une hauteur vertigineuse pour cette créature d'un mètre de haut.
La bête cessa tout mouvement. Elle renâcla en sentant la chaleur lui roussir les moustaches. Immobile, elle huma l'air et en se redressant sur ses pattes arrières elle dévoila un poitrail de peau souple recouvert de fines écailles et parsemé d'éclats lumineux.

-Elle pourrait nous tuer d'un coup de dents.

Ses pattes avant étaient courtes, la paume large et plate se terminait en trois longues griffes.

-Ou d'un coup de griffe.

Karan repoussa la créature du bout de sa torche. Celle-ci, lorsqu'elle se sentie prise au piège, détala comme un lapin.
Quand plus aucun bruit ne dérangea l'atmosphère, il rendit sa torche à l'oiseau.

-Tu passes devant. Si tu veux mourir, j'aimerai autant avoir le temps de sortir d'ici pendant qu'une créature te dévorera.

Cette fois Karan ne fit pas un effort pour dissimuler son mécontentement. Il ne supportait plus cet oiseau immature. Plus les minutes passaient et plus il pensait à enterrer Nij'aku dans l'un des boyaux de boue dont K'ouen avait fait l'expérience lors de sa première visite.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 612

Re: Mirinar et ses mystères

le Mer 22 Jan - 19:19



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Il eut un mouvement de recul en voyant l'imposante masse s'avancer vers eux, visiblement plus qu'affamée. Décidément, cette île, en plus d'être humide, était infestée de dangers ! L'oiseau douillet n'en avait pas vraiment l'habitude... Il frissonna un instant avant de laisser Karan gérer la situation. C'était à lui de se faire manger, pas au fautif froussard. Aku et sa logique... En même temps, c'était son instinct de survie qui parlait à sa place.

L'aveugle arracha la torche des mains du phénix et il la brandit vers la bête féroce qui détalla comme un lapin. Cela l'étonnait toujours, qu'une aussi grosse bête, aux allures invincibles, aie peur de quelques flammes... Après, il était vrai que les animaux n'avaient pas la connaissance des biens faits du fau, comme les Hommes à leurs débuts. Animaux craintifs devant l'inconnu mais bien trop curieux pour se laisser dominer par la peur.
Il n'avais pas vécu au temps de la création des Hommes, ni même lors de leur évolution. Il était arrivé après, tel un messie. Vénéré de tous pour sa beauté mais surtout sa puissance, il avait vécu comme un empereur chez les humains.

Il sortit de ses pensées lorsque Karan montra enfin ce qu'il pensait. Au moins, c'était clair, Aku servirait d'appas. Ce dernier soupire et prend la torche à contre coeur avant d'avancer sans prudence particulière dans ces galeries de plus en plus étroites.
Mais alors qu'ils devaient marcher depuis bien une demi heure, dans le silence en plus, ils débouchèrent sur une grande caverne.
L'oiseau laissa échapper un sifflement d'admiration avant de reprendre son air blasé. Il se décale sur le côté pour laisser le chemin libre à Karan.

D'un geste théâtralement exagéré, il offre toute la caverne à l'aveugle.

- Fais toi plaisir à dénicher de nouvelles espèces, je surveille nos arrières.

Sur ce point là, au moins, il était sincère. Il ne voulait pas mourir. Après, libre à son coéquipier de la croire ou non.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1082
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Ven 24 Jan - 0:29


-J'aimerai que tu vérifies sur la tablette si l'animal que nous venons de croiser était enregistré.

Karan avança de quelques pas dans la caverne. Il n'avait pas besoin de voir en cet instant, il se tint droit, silencieux et immobile. Il humait l'air, écoutait attentivement les sons.
Ces bruits là lui semblèrent tout particulièrement intéressant.
Les parois n'étaient pas de pierre brute mais d'argile tassées. Leur surface fortement imprégnée d'eau absorbait une partie des ondes sonores.

Il s'y sentait enfermé, étouffé comme un jour de neige.

-Veille à ne pas parler trop fort et à ne pas créer d'écho. Cet espace est fragile. La moindre tension pourrait le faire s'effondrer sur nous.


Par précaution Karan sorti un mouchoir plié et le tendit à l'oiseau. Au cas où ce dernier aurait envie d'éternuer, il espérait de tout coeur que l'oiseau aurait la présence d'esprit de l'étouffer dans le mouchoir.
C'était la seule chose que le soldat l'autoriserait à faire après lui avoir interdit de jouer au foot avec les rochers et de parler.
Le silence avait quelque chose d'apaisant tout de même.
En tournant le dos à Nij'aku, Karan pouvait s'imaginer être seul. Mais son ouïe était trop entrainée pour l'oublier longtemps.

Karan, les yeux grands ouverts scrutait la jonctions des murs et du sol en quête d'indices.

-Pourquoi as-tu voulu faire cette mission si cela t’ennuie autant ?

Cette question il n'avait pu s'empêcher de la poser. Après plusieurs minutes d'observation infructueuse à la faible lumière de la torche, Karan s'était redressé le dos ankylosée et cette observation lui brûla la langue.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 612

Re: Mirinar et ses mystères

le Mar 28 Jan - 19:04



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Aku s’exécute, complètement las et fatigué, mais cela faisait bien trop longtemps qu'il avait abandonné à râler, inutile. L'oiseau sort alors de son sac, sans vraiment de précautions, la dite tablette et regarde l'animal avec un regard énervé. Rien, pas une information. Cela impliquait qu'il devrait faire travailler ses méninges. Bon, ce n'était que que noter des observations mais c'était tout de même très long à faire... Mais cessons de râler et mettons nous au travail. Ils devaient rassembler un minimum de la faune de Mirinar, le peu qu'il restait pour que l'équipe de chercheurs déjà présente puisse continuer ses recherches. Bande feignasses.

Un faible soupire fait écho dans la caverne mais il est si peu audible que cela n'avait aucun impacte sur les monstres alentours ni même les parois si fines de la grotte. Il regarde donc la bestiole et marque avec lenteur ce qu'il observe. Il en fait une description à peu près détaillée avant de s'arrêter pour laisser Karan continuer son esquisse.
Son regard vers va fouiller l'obscurité, il ne voit rien mais c'est comme s'il sentait une présence, étrange. C'était étrange de regarder le noir sans discerner la moindre couleur ni la moindre forme, était-ce cela être aveugle ?

Mais il ne continua pas sur sa réflexion, gardant silence dans son esprit comme dans la réalité. Ce moment devait être sûrement le plus calme pour le phénix. Il ne bronchait pas, ne râlait pas. C'était vraiment signe qu'il en avait plus que assez et qu'il en avait aussi marre d'embêter son monde. Dans ces moments rares, il restait immobile et attendait que l'on parle où que la mission finisse. Il devenait invisible, il devenait raisonnable mais surtout il laissait un moment de répit à ses camarades qui, en général, avaient déjà craqué.

- Besoin d'argent, dit-il tout simplement en un murmure. Mais et toi ? demanda-t-il ensuite, un brin curieux de savoir les motivations de l'aveugle à venir se fourrer dans une situation dangereuse.

Ce n'est pas qu'il voulait devenir ami avec Karan, de toute façon c'était impossible vu la haine qu'il portait envers lui - et c'était réciproque - mais l'oiseau était presque de nature curieuse et il fallait bien occuper ce temps libre à ne rien faire si ce n'est guetter le danger qui ne viendra pas si l'on reste discret.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1082
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Jeu 6 Fév - 10:54


-Au départ, cette mission ne m'avait pas l'air dangereuse. Mais tu attires les prédateurs comme du miel attire une mouche. Mon but était de changer d'air... Mirinar était assez éloignée de la ville pour ça.

Il espérait trouver quelque chose ici qui leur permettrait d'avoir un deuxième spécimen inconnu à dessiner et à présenter au camps. Ce serait suffisant pour assurer leur prime et pouvoir rentrer chez eux.
Les évènements ne voulaient pas leur faire ce plaisir !
Il avait beau chercher, cette caverne ne livrait aucun indice à sa portée indiquant la présence d'animaux ou de végétaux inconnus.

Sa vision en noir et blanc se brouillait par intermittence. A la faible lumière, il était difficile de bien regarder les alentours de cette caverne. Cette fois s'en était trop pour ses compétences.

-Échangeons nos places, mes yeux fatiguent.

Le temps passé à préparer les torches et celui à scruter la grotte avait fini par épuiser le pouvoir du soldat. Karan redevint aveugle avant que des vertiges ne pointent leur nez. Il était déjà bien assez handicapé comme ça, il espérait ne pas devoir compter sur l'oiseau pour l'aider à sortir de ce trou.

-Peux-tu continuer de vérifier cette grotte ? Je resterai ici pour intervenir s'il y a quelque chose qui arrive.


Karan déballa le cahier de croquis et un crayon. Sa vision faiblissant, il voulait donner les premiers traits du rongeur qu'ils avaient croisé avant d'arriver ici.
Il s'installa contre un mur et se concentra pour travailler.

Quelques minutes plus tard, alors qu'il rangeait le matériel de dessin, un faible tremblement de terre parcouru la caverne.
Cela ressemblait à un léger grondement qui avait à peine dérangé la salle. Mais les secousses sont rarement signe de calme. Karan se releva et par précaution invita Nij'aku à rejoindre l'entrée. La petite arche de pierre était la meilleure protection qu'ils puissent trouver ici si un tremblement plus fort devait survenir.

Puis il y avait l'autre problème. Même si aucun autre tremblement ne devait secouer l'île, les animaux, eux, ne le voyaient pas en se sens. Ceux qui vivaient à la surface devaient se terrer dans leurs terriers et ceux qui vivaient en sous-sol, devaient chercher le leur...
L'un des murs se craquela comme du verre et une bête de plusieurs mètres de haut, réveillée par la secousse en tomba.
Quelques secondes passèrent et les masses de lumière fichées dans son corps s'allumèrent et chauffèrent progressivement.

On eut dit un singe dont le nez et les lèvres se rejoignaient sur un visage pointu. Son dos massif était hérissé d'une crête souple qui brillait comme un néon.
Ce fut tout ce que le soldat put voir avant de perdre de nouveau la vue.

Et tout ce que Karan trouva à faire après ça, c'est de demander à Nij'aku de garder le silence.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 612

Re: Mirinar et ses mystères

le Mar 11 Fév - 20:14



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Nij ne releva pas la remarque de Karan. Ils se haïssaient, et c'était mieux ainsi. Adossé à sa paroi, l'oiseau regarde l'homme en face de lui s'affairer à dessiner malgré la faible luminosité. Lui aurait déjà choppé un mal de crâne horrible... Son compagnon de quête s'adressa ensuite à lui en lui demandant de prendre la relève. Soit, cela n'enchantait guère l'oiseau paresseux mais si ça faisait avancer la mission plus vite.

Il prend la tablette et commence à chercher à contre coeur. Il soupir plusieurs fois et marche d'un pas lent et non volontaire. Il dénicha bien une ou deux bestioles mais elles étaient déjà répertoriées dans la tablette. Et c'est là qu'il se demanda pourquoi il faisait ça ? Ces chercheurs étaient-ils trop feignants pour faire le travail eux même ? Enfin bon... il continua à rechercher avec lassitude lorsque soudainement un tremblement de terre eut lieu.

Bon, ce n'était peut-être pas un séisme à proprement parlé mais la terre tremblait quoi ! Il se dépêcha de rejoindre Karan, histoire de ne pas avoir à mourir seul et parce qu'il savait que l'aveugle savait quoi faire en cas de danger. C'était lui le spécialiste, l'oiseau n'était là qu'en touriste et contre sa volonté...
Un singe plutôt massif sortit de nulle part, c'était à croire que l'autre avait raison et qu'il attirait les problèmes. Nij secoue la tête de dépit tout en haussant les épaules. Pour une fois, il fit ce que dit l’infirme, c'est à dire se taire et rester silencieux. Il n'avait pas envie de mourir, pas du tout même...

Le singe passa devant eux, comme s'il ne les avait pas vu. Mais au bout de trois pas, il s'arrête, renifle et tourne la tête vers les deux seuls êtres vivants à découvert. Crispé, Aku tend légèrement la main et une brume dense, heureusement que l'air était gorgé d'eau, monta doucement jusqu'à eux.
Cela ne les sauverait pas mais au moins ils gagneront du temps. Il regarda Karan, se demandant s'il devait le laisser ici ou pas... Non en faite, valait mieux le prendre en bagage, il pouvait être utile.

La brume était devenue comme un brouillard épais, impénétrable pour quiconque ne savait s'y repérer. Mais hélas, la forte lumière que dégageait le singe n'aidait pas... Il prit le poignet de Karan et l'entraina à sa suite vers il ne savait pas où. Foutue mission qui s'allongeait sans qu'on ne puisse la finir !


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1082
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Mer 19 Fév - 6:52


Aveugle. Dans le noir complet.
Les murs lui éraflaient les bras et les épaules, il sentait parfois des morceaux de roches lui effleurer le visage.
Courir sans rien voir, tenu par un garçon dont Karan ne pourra jamais dire qu'il lui fait confiance.
Son cœur se serra.

Il essaye de recouvrer la vue.
Ce fut peine perdue. Il ne voyait qu'un nuage opaque obstruant la lumière.
Il ne pouvait pas laisser l'oiseau les sortir de là. Il avait trop peur que l'autre se trompe. Pourtant, il ne pouvait rien faire pour l'en empêcher. Parce qu'il était aveugle pour de bon et sans lui, il ne s'en sortira pas vivant.

L'enchainement des couloirs, une fois à gauche, deux fois à droite... Ne correspondait pas à celui mémorisé par le soldat.
Soudain ils arrêtèrent de courir.
Karan bouscula Nij'aku en ralentissant. Le souffle rauque dans sa poitrine, il se saisit la gorge et s'appuya contre un mur pour respirer.
Il n'avait plus couru comme ça depuis longtemps. Ses jambes menaçaient de l'abandonner et son cœur continuait de faire circuler son sang chargé d'adrénaline.

-Où nous as-tu emmené comme ça ?

Il essaya encore de voir de ses propres yeux l'endroit. Rien ne se produisit. Ses yeux refusaient de lui offrir une minute de liberté de plus.
Il serra les poing et s'avoua faible devant l'oiseau :

-Mes yeux m'ont abandonné, une fois encore. Me guideras-tu ?

Il lui tendit la main.
Ici, une canne ne lui était d'aucune utilité.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 612

Re: Mirinar et ses mystères


Contenu sponsorisé


Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

- Sujets similaires