Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Re: Mirinar et ses mystères

le Sam 16 Nov - 18:33



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

L'oiseau de malheur ricane lorsqu'il voit le geste de défense de l'aveugle avant de le suivre dans la forêt. Il croise les bras, fatigué de cette affreuse quête et soupire à moult reprises.

- Dessiner, moi ? Cela risque d'être une tâche ardue. Ne sais tu pas que je possède une indélicatesse avec l'art du dessin si grande que j'en ferais pleurer le dieu des arts ? dit-il d'un ton narquois.

Il fallait le reconnaitre, se foutre de la gueule des autres, ça il savait faire. Par contre, dessiner... Certes, il avait appris mais cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait point esquisser de traits sur une feuille, préférant occuper son temps à autre chose.

Trainant des pieds, le demi-dieu baille encore, ne faisant pas du tout preuve de retenue ni de politesse. Il n'avait vraiment aucune considération pour l'homme devant lui qui peinait, ou pas, à marcher avec son bout de bois dans la verte forêt hostile.
Tandis qu'il marchait, il sentit son ventre gargouiller et il râla, encore.

- C'que j'ai faim...

Baillant, il essuya les larmes qui venaient de perler au coin de ses yeux avant de grogner à la question de Karan. De quoi se mêlait ce gars là ? Il n'avait pas du tout envie de parler à nouveau de son passé et encore moins avec une personne qu'il haïssait. Faisant mine de n'avoir rien entendu, il laissa le temps s'écouler avant de finalement répondre par un murmure inaudible, glacial et rancunier:

- Les hommes étaient des serviteurs d'infortune.

Puis il se tut, tendant l'oreille, aux aguets. Il espérait entendre les bruits du camp pour pouvoir s'allonger sur un lit et se goinfrer jusqu'à plus faim. Son ventre gargouillait de plus en plus, mécontent du fait qu'il n'était pas encore plein. Cela fit râler à nouveau l'oiseau gâté et il pressa Karan de vite retrouver ce foutu camp.

Soudain, il entendit quelque chose, comme... un bruit. Oui, c'était précis, mais il n'arrivait pas à mettre un nom sur ce qu'il venait d'entendre. C'était le mélange d'un cri, d'une plainte et un râle. En tout cas, il avait trop faim et était trop fatigué pour réfléchir correctement, il laissa donc le soin à Karan de faire ce travail à sa place.
Il baille.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1225
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1058
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Ven 22 Nov - 23:20


-Si je ne le savais pas maintenant c'est chose faite, concéda Karan.

Il était prêt à croire que l'oiseau se calmait. Que son ennui et son besoin de se trouver un lit douillet pour supporter son égo et son derrière étaient plus grands que ses autres penchants.
Le milicien se ravisa. Ce n'était qu'une nouvelle façon de remplir l'air de son horrible tempérament et de ses jérémiades incessantes.

Il leva les yeux pour y voir un fourmillement de branches et de feuillages. Elles se mouvaient dans la légère brise chargée d'humidité.
Cet oiseau là passait son temps à se plaindre et ne se rendait pas même compte que ses mots révélaient la très basse altitude de sa noblesse.

Un vrai dieu n'a nul besoin de serviteurs. Un dieu ne vie pas d'infortune. Il avait été ce qui se rapproche le plus d'un dieu dans son monde, un emplacement de choix pour savoir ce que vaut un dieu et ce que vaut un oiseau qui parle autant qu'il respire.

Pour une fois, l'autre ferma son bec. Il y avait des bruits auxquels on s'habitue vite en forêt, celui qu'ils entendaient tous les deux n'avaient rien d'habituel. Pris d'un doute le milicien changea de trajectoire et se dirigea droit vers la source de ce son là.

Il ne sut pourquoi mais ce son lui disait quelque chose. Il lui rappelait un souvenir qui ne humait ni peur ni panique. Plutôt une forte curiosité.
Une chose était sûre, il savait que ce souvenir ne venait pas de lui. Mais de l'un de ceux qui furent sacrifiés pour lui donner vie.

Il coinça sa canne sous son bras et commença à traverser la forêt en grandes enjambées. Les yeux grands ouverts sur des images en noir et blanc.
Il se précipita sur ce chemin pendant plus d'une dizaine de minutes, oubliant totalement la présence du piaf.
C'est là qu'ils tombèrent sur un appareil haut comme trois hommes. Sept pistons hydrauliques fonctionnaient en canon, une large soupape s'élevait quand le septième se refermait, un jet de vapeur sortait de l'ouverture.

-Si je ne m'abuse il s'agit d'une pompe. Plutôt sommaire mais elle capte l'eau et la chaleur dans les sous-sols spongieux, dit-il, le camp ne doit pas être très loin.

Soudain il se retourna en se souvenant qu'il devait aussi s'assurer que son équipier était toujours là.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 577

Re: Mirinar et ses mystères

le Mer 27 Nov - 19:08



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Le phénix râleur laissa le temps couler dans le silence, suivant Karan d'un pas las. Oui il était fatigué, oui cela faisait plus d'un quart d'heure qu'il réclamait sa pitance, n'était pas vraiment habitué à devoir attendre avant de manger mais l'oiseau était plus humain qu'il ne voulait bien le croire. Humain... Voilà qu'il délirait, cette île était vraiment une chose très étrange. A moins que ce ne soit la faim qui... Il balaya ces pensées d'un revers de la main.

Le piaf vert posait ses yeux où il pouvait pour observer cette nature bien étrange. On aurait pu croire qu'il intéressait vraiment à cette biodiversité mais il essayait surtout de se distraire pour oublier sa faim qui lui tiraillait le ventre. Il posa une main sur un arbre et fut étonné d'en voir l'écorce si humide. Il fit apparaitre un semblant de brouillard au creux de sa main qu'il referma aussitôt, soupirant encore une fois.

Soudain, Karan partit à grandes enjambées dans une direction, s'enfonçant dans la forêt. Aku cria de protestation avant de suivre l'aveugle qui semblait aller bien vite, trop pour une personne aveugle justement. Ne se posant guère plus de questions, il ne le pouvait vraiment plus, il suivit l'homme durant une dizaine de minutes avant que celui-ci ne se stoppe.

Ils se trouvaient devant une machine énorme qui ressemblait à une pompe. Ce n'était pas une chose que connaissait Aku, ce dernier étant totalement étranger à toutes ces technologies modernes. Il observa la machine, essayant tant bien que mal d'en comprendre le fonctionnement puis abandonna tel le lâche qu'il était.

Son coéquipier parle. C'était donc bien une pompe. Mais Nij, qui était réjouit de savoir que le camp ne devait pas être loin, ne s'intéressa pas plus à ces informations. Il râla encore, comme il savait si bien le faire.

- Ça va pas de partir comme ça ? Sans prévenir qui plus est. Je ne sais pas pour toi mais cette forêt ne m'inspire pas confiance et je suis bien trop jeune pour décéder tout de suite. Alors s'il te plait préviens avant de partir courir d'un côté ou de l'autre de l'île.

Il croisa les bras sur sa poitrine et regarda avec colère Karan.

- Bon, où penses-tu que se trouve le camp ?

L'oiseau passa une main dans ses cheveux et réarrangea son habit qui était humide. Puis il alla s'adosser à un arbre, attendant que le papy ne prenne une décision.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1225
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1058
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Mer 4 Déc - 22:02


-Je pense...

Commença Karan et se ravisant de la même manière. Il laissa un cheminement de pensée lui clouer la mâchoire un bref instant. Il se pencha sur la pompe, s'accroupit et étudia la terre spongieuse qui s’agglutinait à son pourtour.

-Si j'avais su que j'avais des chances de te perdre, je l'aurais fais bien plus tôt et plus profondément dans la forêt !

Sans plus en rajouter sur leur destination, Karan joignit les mains et ouvrit grand les yeux. Ce n'était pas parce qu'ils approchaient du campement qu'il devait relâcher sa vigilance maintenant. Au contraire, c'est précisément en étant aussi proche du camp que Karan se serait chargé d'un ennemi encombrant.

Quoi de plus facile, le chemin vers le camps était court et celui-ci pourtant peu fréquenté. Pour preuve l'absence de trace de pas autour de la pompe.

En marchant doucement ils mirent moins de quelques minutes à trouver les délimitations du camps, les tentes et le matériel, les cages et les miliciens qui patrouillaient autour.

-Te voilà arrivé, si ce soir tu ne fais pas trop de grabuge demain je t'indiquerai mon plan pour aller chercher quelques nouveaux spécimens rares et être libres de notre mission dès la soirée.

Karan n'avait aucun doute sur les motivations de l'oiseau, plus vite ils finiraient leur mission, plus vite l'oiseau serait heureux. Avec ironie, Karan songea que lui aussi ça le soulagerait d'écourter leur aventure. Il commençait à ne plus vraiment se sentir en sécurité sur Mirinar.
Bien que le demi-dieu ne soit qu'un petit problème face aux gros qui les attendaient dehors.

Dès leur arrivée, le dénommé Richard s'élança vers eux. Il avait les joues rouges d'avoir bu un peu trop de vin et son air content en disait long. Karan et Nij'aku étaient en retard pour le repas...
L'aveugle lui remis les croquis et promis de trouver une minute en soirée pour les paufiner avec les détails dont ils se souvenaient.
Et se tournant vers l'oiseau :

-Mon collègue vous indiquera les couleurs de l'animal...

Ce n'est qu'à ce moment là que Richard sembla se souvenir de la cécité du soldat. Il opina du chef les yeux baissés sur les feuillets et les rangea dans une poche intérieure. Ensuite, il fit la chose la plus naturelle du monde. Il les invita à venir dîner avec les autres.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 577

Re: Mirinar et ses mystères

le Dim 8 Déc - 19:15



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Aku grogne aux paroles de Karan. Quel vil animal celui là, il ne perdait vraiment rien pour attendre. Mais même si tout le corps de l'oiseau voulait ardemment frapper la frêle carcasse de cet homme, il se retint juste parce qu'il avait envie de rentrer au camp et qu'il ne savait vraiment pas où ce dernier se trouvait. En plus la vengeance était un plat qui se mange froid.

- Hé bien, hé bien, tant de haine dans tes mots, dit-il avec orgueil, tu auras bien toutes les occasions de me perdre mon ami.

Il savait qu'il n'était guère aimé de l'aveugle et cela était bien réciproque mais ils devaient néanmoins travailler main dans la main pour accomplir à bien cette mission, du moins, essayer. Soupirant avec lassitude, l'oiseau se décolle de son arbre et suit l'infirme au travers les bois pour enfin arriver au camp et être accueilli par des hommes bourrés.

- Soit, dit-il en attrapant une choppe de bière, tu ne veux pas boire un coup ?

Certes il haïssait Karan mais il jouait la comédie, refoulant en lui sa haine ainsi que sa colère et ce grâce à l'alcool qui coulait à flots. Étrange sur cette île qui semblait coupée du monde. Et puis, de temps à autre il fallait savoir être aimable même avec l'ennemi.

- Couleur ? Beh... Noir et bleu si je me souviens bien, là et là, dit-il en indiquant sur le croquis le ventre et le dos de l'animal.

Puis il rit en passant à table, oubliant complètement ses obligations et la mission. Ce soir devait être joyeux. Bière et vin étaient au programme. Il se retrouva, après une dizaine de choppes, complètement saoul. Rigolant pour une simple parole, il dansait autour du feu, les joues rougies par l'alcool.

- Zu vois, K'ran, les bêtes izi elles (il titubes et s’appuie sur une table), zont vertes et pi rouge.

Et le voilà qu'il rigole de plus belle avant de s'effondrer, ivre mort, sur la table et d'y passer la nuit, un sourire béat aux lèvres.
Le réveil du lendemain fut difficile car le moindre bruit venait lui transpercer les tympans. Se tenant sa grosse caboche, l'oiseau lève les yeux et regarde le brouillard matinal se lever. Baillant un peu, il se masse les tempes et part se préparer malgré le mal de tête atroce qu'il a. Cela lui apprendra à boire autant.

Il croise le chef de mission qu'il gratifie d'un sourire compatissant à la vue de sa tête ensommeillée et légèrement tordue par une grimace prouvant que lui aussi devait avoir une sacrée gueule de bois.
Aku se dirige vers la tente de Karan.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1225
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1058
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Dim 15 Déc - 16:49


Karan n'était pas encore totalement habillé. Lui, n'avait pas bu une goutte la veille. Il était aveugle et cela suffisait à lui rendre la vie difficile. Il n'allait pas tituber toute une soirée et s'offrir une migraine toute une journée.
Il s'était donc levé à l'aube. L'aube de Mirinar était toujours une nuit sans fin, seule sa montre lui indiqua l'heure qu'il était sur Entre-Monde. D'après ses calculs, il devait se trouver quasiment de l'autre côté de la planète à cette heure-ci donc en réalité c'était comme si il était tout le temps 19h peu importe là le temps passé éveillé...

Depuis l'aube Karan avait petit déjeuner, avait mis ses notes à jours et en attendant que son comparse daigne se réveiller de l'espace de restauration, lui s'entrainait. Il avait récupéré son bâton et cette fois il ne s'en séparerait pas.
Quand il quitta enfin sa tente pour se rafraichir et voir si l'oiseau s'était réveillé, il lui tomba presque dessus.

Le demi-dieu était mal en point et c'était visible. Même pour un aveugle !
Il pris plaisir à parler d'une voix claire et forte.

-Quelle mine ! J'espère que tu es prêt à partir, nous avons une mission à terminer !

Karan lui indiqua de le retrouver à l'est du camp dans une heure. Le soldat voulait avoir le temps de se laver avant de partir en forêt. Cette fois, il avait une idée très précise de l'endroit où ils trouveront assez de spécimen à reproduire pour terminer leur mission dès aujourd'hui.
De plus, cet endroit ne devrait pas permettre à cet oiseau de voler ou même de déployer ses ailes. Avec cet avantage en moins, le soldat espérait passer la journée à autre chose que de surveiller ce que faisait ce demi-dieu dans son dos.

Une heure après, frais et en forme, Karan alla attendre Nij'aku aux abords du camp. Il tenait la tablette entre ses mains et avait prévu dans un sac assez de papier et de crayons pour couvrir leurs besoin un mois durant.
Cette fois, il ne se laissera pas avoir si facilement !
Il avait en main son bâton de combat en lieue et place de sa canne blanche.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 577

Re: Mirinar et ses mystères

le Mer 18 Déc - 12:46



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

L'oiseau de mauvaise foi grogne tout en se tenant la tête au bruit soudainement insupportable des hurlements de son compagnons. Oh qu'il avait envie de le massacrer, là, maintenant, tout de suite ! Mais le jeune homme se retint. D'une part parce qu'il se savait incapable de se lancer dans un génocide maintenant et d'une autre par parce qu'il ne connaissait pas assez son adversaire pour cela.

Aku regarda Karan se diriger vers l'est du camp et soupira fort bruyamment. Il passa une main sur son visage et décida d'aller se prendre un café histoire de se sortir de ce brouillard qui envahissait son esprit mal réveillé. Une fois fait, il s'était aussi restauré et en avait profité pour préparer un petit sac de provisions pour l'expédition, il alla rejoindre Karan.
Il se débarbouilla le visage sans prêter attention à l'aveugle à ses côtés. Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés.

Maintenant qu'il était plus ou moins réveillé, l'oiseau daigna accorder de l'importance à la personne qu'il haïssait profondément. Il remarqua que l'infirme s'était munit d'un bâton blanc et Aku haussa un sourcil avant de décider que cela n'avait pas d'importance. Il soupira et posa son regard fatigué dans celui de Karan.

- Tu veux aller où ? fut l'unique question qu'il posa de sa voix endormie.


HRP:
Je te laisse mener la danse vu que je ne sais pas où tu veux aller XD
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1225
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1058
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Lun 23 Déc - 18:03


Un court instant, Karan eut l'envie de partir seul. Il regarda la direction dans laquelle il s'imaginait trouver le marécage qu'il avait repéré sur une carte affichée dans l'une des tentes de ravitaillement. Il en avait recopier les éléments les plus pertinents, notamment la position du lac par rapport au camp. La quasi-totalité de l'île était recouverte d'une dense végétation. Mais une partie de l'île avait été nommée "l'évent de Mirinar".

-Toi, tu vas où tu veux. Moi, je vais par là.

Karan pris la route d'un bon pas, s'aidant de son bâton pour se maintenir sur les racines traitres.

-Pendant que tu picolais, cuvais et trainais au lit, j'ai repéré les endroits intéressant de Mirinar.

Le soldat préféré ne pas en rajouter trop tôt. Sachant que l'oiseau le suivait de mauvaise grâce, conserver des surprises lui serait utile pour maitriser l'animal.
Par exemple, Karan était le seul d'eux deux à savoir se repérer efficacement sur la petite île. Il avait mémoriser la topographie principale des lieux, il pourrait se situer presque n'importe où à présent.

-Et j'ai emprunté une boussole à un milicien.

L'homme dormait profondément, ses ronflements avaient agacé Karan au début de la nuit. Les yeux ouverts, dans le noir il avait repérer l'éclat métallique du petit appareil de l'autre soldat. Il s'est promis de le lui rendre avant de quitter Mirinar, jusque là il s'en servirait pour se repérer.
Il avait passé le cordon de cuir autour de son cou et enroulé la corde trop grande autour de la sangle de son petit bagage glissé derrière son épaule.
Avec, il n'avait qu'à effleurer la boussole pour sentir sous ses doigts la position de l'épaisse aiguille.

Il marcha un moment de plus sans parler. Il leur faudrait une bonne heure de marche à travers la forêt pour trouver l'espace qu'il recherchait.

-Avant de venir sur Mirinar, j'ai lu les quelques rapports des missions de découvertes de l'île. La seconde, celle de K'ouen, mentionnait la présence de réseau de couloirs sous terre. Il se trouve que c'est une zone très humide, la terre y est presque liquide. Mais K'ouen a aussi parlé d'une espèce animale vivant dans le réseau.

Karan avait noté l'emplacement de l'évent comme un endroit où l'île dégageait les vapeurs accumulée en son sein.
C'était un cycle très spécial. L'eau de l'atmosphère s'agglutinait en petits bouts de glace et gouttelettes à sa surface. Elle suintait dans les sol. Chauffait très sûrement au fond de cet énorme caillou.
Et l'eau ressortait sous forme d'air chargé d'humidité.
L'air sortait par là par un effet propre aux propriétés de l'oxygène et à l'altitude.

-Je veux aller voir là dessous si nous ne trouverons pas une ou deux espèces non répertoriées. Si c'est le cas, nous pourrons nous séparer dès ce soir. Si non, et bien il nous restera à aller visiter les fonds du lac...

Karan n'était pas non plus certain que les galeries n'expulserait pas une partie de l'eau sous forme de vapeur.
C'était un plan un peu dangereux, mais se balader au hasard en forêt l'était tout autant.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 577

Re: Mirinar et ses mystères

le Lun 30 Déc - 15:20



Mirinar et ses mystères

Nij'Aku, Karan

Le demi-dieu suit son compagnon avec réticence. Il n'avait plus envie de jouer sur cette île. En faite, l'appel de la terre ferme l'attirait comme la gravité attire tous corps à tomber indéfiniment. les mains dans les poches, le sac sur les épaules, il écoute Karan parler. Il grogne plusieurs fois, mécontent des propos tenus par l'aveugle mais ne dit rien. Il est bien trop fatigué et affaiblit pour répliquer convenablement. De plus cette gueule de bois n'aide en rien.

Il suit donc docilement l'homme devant lui, sans émettre aucune plainte, ni même aucun son. Chose extrêmement rare venant de lui. Ils déambulent dans la forêt humide, emplie d'eau qu'il pourrait transformer en brouillard. Des arbres, des arbres et encore des arbres, ils durent marcher durant une bonne heure. L'oiseau commençait à en avoir marre. Mais soudainement, ils débouchent sur un petit lac. Lac, eau... Il voyait venir l'aveugle de loin. Ils allaient devoir nager !

- Alors trouvons cette bestiole rapidement car nager c'est pas mon truc, dit-il avec une pointe de reproches envers Karan.

Il remarqua ensuite une enclave dans une paroi rocheuse. Ce n'était pas rassurant mais il fallait bien commencer à explorer un endroit à l'aveuglette s'ils voulaient découvrir quelque chose. De plus, si le réseau était souterrain, il fallait s'y rendre comme dans les Fumeroles. Donc, il faudrait bien emprunter un tunnel sombre et dangereux pour y parvenir. Ce n'était un secret pour personne.

Puis il s'engouffra dans la pseudo grotte avant de voir qu'il n'avait rien pour éclairer la galerie d'où s’échappaient des vapeurs d'eau qui pouvaient vous tuer en un instant. Il se retourne et regarde Karan. Aku espérait grandement qu'il avait prit une lampe de torche, ou un truc dans le genre pour éclairer cette grotte sinon ils pouvaient dire adieux à l'exploration souterraine.

- T'as pris quelque chose qui éclaire ?

L'oiseau croise les bras, attendant la réponse. Il commençait doucement à se remettre de sa cuite d'hier soir et reprenait ses bonne vieilles habitudes qui étaient de râler et d'attendre qu'on le serve dans un plat en argent.


Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1225
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1058
Titre débile : Moinal vert

Re: Mirinar et ses mystères

le Ven 10 Jan - 21:26


Il avait mis du temps à se réveiller et maintenant qu'il recommençait à se plaindre, Karan se souvint comme la journée d'hier lui avait paru longue.
La grotte, après une brève écoute, semblait peu profonde en apparence. Les parois étaient assez épaisses pour les couper de l'ambiance extérieure. Le silence était dérangé par un faible écoulement et un grondement omniprésent et pourtant tout juste audible.
Il y faisait d'ailleurs très sombre.
Ce à quoi le soldat répondit d'un ton ironique :

-Je suis aveugle, pourquoi aurais-je besoin de lumière ?

En réalité il n'avait rien prévu du tout. Il s'était totalement habitué à sa cécité, l'absence de source lumineuse ne lui avait jamais posé le moindre problème...

-Très bien, sortons et trouvons de quoi faire des torches.


Des plantes ligneuses sèches et des résines suffiraient.

Au dehors, Karan commença par ramasser des longues branches échouées au sol. Elles étaient humides mais solide.

-Trouve quelques lianes sèches ou des lierres. Je m'occupe de trouver un résineux.

Ou bien ils pouvaient retourner au camp et récupérer des lampes.
Le soldat hésita. Il ne souhaitait pas laisser une torche allumée dans les mains d'un oiseau capricieux. Où il devrait toujours rester derrière lui.

Soucieux il trouva un large tronc d'où suintait une faible coulée d'une résine ambrée. Ce n'était pas aussi intéressant qu'un térébinthe ou un pin, mais il ne trouverait pas mieux ici.
Il passa sa main sur la résine pour en examiner la consistance. Jusqu'à ce qu'il se rende compte que la lueur blanche que ses yeux lui montraient n'étaient pas dues à un reflet de la lumière. La résine brillait.

Nij'aku savait-il faire du feu ?
Lui, il savait. Quelques plantes sèches, un bâton et un bout d'écorce, il créait des braises en quelques minutes.
Avant de penser à jouer un mauvais tour à l'oiseau, il alla le retrouver pour voir où en était sa récolte. La résine ne venait qu'en dernier dans la composition de la torche.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 577

Re: Mirinar et ses mystères


Contenu sponsorisé


Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

- Sujets similaires