Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Sam 16 Juin - 19:49



J’avais assistée à la cohue générale à l’annonce de la chasse d’un Arcturien mais ce morceau-là n’était pas pour moi. Trop inexpérimentée et faible, j’aurai été un poids mort. Je m’étais rabattu sur l’appel aux guérisseurs, toujours nécessaires après ce genre de mission.

Après une attente interminable, plusieurs commissaires rejoigne le groupe. Ils échangent avec quelqu’un des volontaires qui quittent immédiatement le groupe. J’intercepte une bride de discussion semblant indiqué l’absence de blessures graves. Un commissaire me transporte, sans prévenir, à Main. A l’arrivée sur la plateforme, j’observe les alentours, prise d’une légère nausée, et bloque sur une montagne d’où s’échappe un panache de poussière. Littéralement, ceux qui ont combattus là-bas sont de vrais monstres. Un peu fous aussi. J’empoigne la sacoche que l’on m’a fournie avant le départ et suis le commissaire surexcité. Je questionne le commissaire :

Avons-nous des informations sur les blessures à traiter ?

Pour de petites blessures, fractures et autres, mes connaissances sommaires devraient suffire mais si quelqu’un est gravement blessé, je doute d’être vraiment utile. J’espère que quelqu’un de plus expérimenté sera présent. Le commissaire me répond d’une voix enjouée :

Quelques fractures, bleue et coupures selon le rapport. Le maître du miroir K’ouen est, à nouveau, bien amoché d’après mes collègues.

Visiblement, ce maitre de miroir est un habitué des visites au sanctuaire. Encore un berseker sans cervelle, frapper avant et ensuite potentiellement discuter. En même temps, à quoi est-ce que je peux bien m’attendre d’une personne participant à cette chasse ? Nous arrivons rapidement à une taverne encerclée par une immense troupe de combattant en tous genre. J’écoute quelques brides des conversations en me frayant un passage et apprend que la chasse a été conduite par un tout petit groupe. Je prie silencieusement la déesse Lune de ne jamais devenir comme ces inconscients. Certes, ce sont des héros mais des héros inconscients.

Une fois à l’intérieur de la taverne, j’examine tranquillement la situation. Un homme allongé sur un banc un bras pendant misérablement dans le vide. En m’approchant, je constate la présence d’une flaque de sang au niveau de son bras. Je note mentalement : plaie ouverte, possible fracture et épaule démise. J’essaye de repérer mes autres patients et mon regard se pose sur un robot visiblement peu abimé. Je lui annonce en montrant le premier :

Mon cher amis, je crains de ne pas pouvoir grand-chose pour vous. Mon domaine s’arrête au genre de loque qui git ici.

Je continue mon inspection et dénombre trois patients supplémentaires. Ils n’ont pas l’air trop amochés, une inspection complète sera tout de même de mise. Je me tourne vers mon commissaire et ordonne :

Installez quatre box afin que les blessés soient au calme et que nous puissions travailler en paix. Ne déplacez pas celui-là, je vais commencer par lui.

Je m’approche de la personne allongée sur le banc. Je commence par une observation visuelle de son bras. Ce n’est pas beau. L’un des os de l’avant-bras a perforé la peau et le sang coule lentement de la blessure. Plusieurs marbrures sont en train de se développer sur la peau indiquant d’autres fractures, deux au minium.

Bon, mon cher, vous avez visiblement des fractures multiples au bras. Trois au minium dont une fracture ouverte. Comment vous appelez-vous ? Avez-vous d’autres douleurs, blessures que le bras ?
Je vais commencer vos soins, cela risque d’être douloureux et nous n’avons pas d’anesthésiant assez fort pour vous sous la main.


J’ouvre ma sacoche et commence à étaler le matériel nécessaire au sol. D’abord, réaligner les os, soigner la plaie et ensuite consolider les fractures. Avec un peu de chance, si épaule démise il y a, elle sera remise en place lors de l’alignement des os. J’attrape un morceau de cuir et le tend à mon patient :

Mordez, ça va être douloureux.

Sans prévenir, j’empoigne le poignet de l’homme et tire violement sur le bras. Un horrible craquement retentit lorsque les os s’alignent. J’observe avec plaisir que l’ensemble des os se remettent en place sans efforts particuliers. Je tâte délicatement l’ensemble du bras pour vérifier l’alignement des différentes fractures. J’attrape au vol l’alcool destiné à mon cher patient :

Pas d’alcool pour vous avant que je vous le dise. J’ai besoin que vous restiez sobre et conscient.

J’arrose la plaie avec l’alcool pour désinfecter sommairement et bande la plaie. J’attrape deux attelles en bois et immobilise l’avant-bras. J’opère de même avec le reste du bras afin que les os restent en place.

Je vais voir vos compagnons. Nous avons fait le plus dur. Essayez de rejoindre le box là-bas pour la suite et essayer de vous déshabiller si possible.

Je m’avance vers les box montés à la va-vite en toile blanche. J’en choisi une au hasard et rejoins le jeune homme. Il ne semble pas très amoché comparé à l’autre.

Je me présente, Lin. C’est moi qui vais m’occuper de vous. Ressentez-vous une quelconque douleur ? Déshabillez-vous que je vous ausculte.

Je quitte le box. En attendant que mon patient se déshabille, je rejoins le box contigu. J’entre sans faire de cérémonie. Un regard de feu me foudroya dès mon entrée. Je ne suis visiblement pas la bienvenue. Je pose ma sacoche et me plante devant ma patiente :

Bonjour, je suis Lin. On m’a chargé de vous remettre d’aplomb pour que vous puissiez fêter votre victoire. Visiblement, vous avez l’air en bon état, avez-vous mal quelque part ? Pouvez-vous vous déshabiller ? Je dois inspecter vos côtes et votre colonne vertébrale dans un premier temps. Selon les blessures que nous vous trouverons, la torture s’arrêtera là. Cela vous convient-il ?

Je vous laisse vous déshabiller en paix.

Cette femme est certainement bien plus dangereuse qu’elle n’y parait. Je pénètre dans le dernier box et y trouve une femme en position défensive… Pourquoi tant d’animosité envers moi de leur part ?

Je m’apprête à tenter de raisonner la femme mais m’arrête dans mon élan. Sa position semble clairement indiquée une douleur forte au thorax.

Bonjour, je m’appelle Lin. Je vous propose que l’on soigne vos blessures ensemble. Avez-vous mal quelque part hormis aux côtes ? Il faut que je vous ausculte, pour cela, il faudrait que vous vous déshabilliez.

Sur la défensive, elle fait une grimace en réponse à ma demande. Visiblement, elle n’a pas dans l’idée de coopérer… Je tente de raisonner la demoiselle avec mon pouvoir :

Vos amis auront besoin de vous pour la fête qui se prépare. Sans soins, vous ne pourrez pas en profiter. Je vous promets d’essayer de ne pas vous faire mal et de ne pas utiliser d’aiguilles.

Je sors du box sans attendre de réponse. Pour l’instant, et tant qu’ils n’auront pas suivi de soins, ils resteront isolés. J’avise une commissaire présente dans la taverne et l’assigne à la surveillance des box des deux femmes.

avis au patient !:
Si vous avez des vêtements auxquels vous tenez, c'est le moment des ôter !
En Particulier le grand blessé Wu'
Lin R.
Prétorien
avatar

Avatar © : Haegiwa

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Pims : 283
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 559
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Sam 16 Juin - 21:51


Les griffes arrivaient à Main'l et se posèrent sur l'île pleine de monde. Commissaires et miliciens, tous étaient présents pour nous accueillir, à croire qu'ils étaient arrivés dès que le combat avait commencé pour pouvoir nous regarder. Le demi-elfe alla de suite s'occuper d'eux en leur donnant de nouvelles directives tandis que "le grand patron" se dirigea vers la taverne du coin en nous invitant à le suivre.

Pour moi, taverne rimait avec repas de luxe, mais je crois que Wergeld était là pour une toute autre idée. Ils appelaient aux guérisseurs et à l'alcool. Ce dernier point, je ne le connaissais que trop peu. Je crois bien même que je n'avais encore jamais essayé ce genre de boisson. Enfin, bon, il y a une première à tout.

Je m'assis à sa table, sur un banc adjacent et laissais ma tête s'écrouler sur la table. Il faut croire que l'adrénaline de cette sortie était retombée, et mon pic d'énergie avec. J'étais vannée. On avait dû courir à fond pendant des minutes et des minutes en tirant... Je rêvais d'un bon lit où je pourrais dormir quelques jours durant avant de repartie chasser des monstres.

Tandis que Xénon, Wergeld et Ayame parlaient ensemble, je me tournais vers les deux autres.

Alors ?.. C'était comment d'la haut ?

Je n'avais pas mieux comme conversation et la réponse, à vrai dire, m'intéressait peu. De là où ils étaient, ce devait être l'ennui assuré. Enfin, au moins, ces deux-là devaient être en pleine forme... Du moins, Morgan, Kiyiya avait fait une sacrée chute en début de chasse.

Je n'eus pas le temps de discuter plus longtemps, une tornade rentrait dans la taverne et en autant de temps qu'il fallait pour le dire, chacun était pris en charge dans des box. Plus qu'à attendre cette fameuse tornade pour se faire soigner. Je ronchonnais, j'avais envie de discuter avec les autres, et j'avais aussi envie de fêter tout ça. Je m'assis donc dans un coin de la pièce et fis sortir de mon sac une des dagues que m'avait donné la pleurnicharde. Je jouais tranquillement avec l'une d'elles en attendant que la porte s'ouvre.

Lorsque ce fut le cas, je me relevais, dague en main, lançant un regard noir à la fille qui nous avait tous séparés et avait retardé notre petite fête, enfin fête... J'attendais surtout l'après-fête, le moment où je pourrais aller dormir.

'Jour. Hiryu. J'ai mal aux jambes, j'ai trop couru, et pis, j'me suis pris quelques débris, l'plus gros était là et là... Je pointais du doigt les endroits concernés sur mon corps. Mais rien de grave hein, juste quelques égratignures !

Je ne comprenais pas trop pourquoi je devais me déshabiller, ou du moins, pas avant qu'elle me dise qu'elle devait inspecter mes côtes. Je n'avais jamais vraiment vu de guérisseur pour le moment, si j'avais un problème qui ne cicatrisait pas, ou quelque chose qui me lançait de trop sur le coup, je partais à la case forgeron. C'était plus rapide pour être soignée.

Ok.

Elle partit rapidement voir les suivants alors que je commençais à me déshabiller devant elle. Je ne gardais qu'une culotte en vêtement, et je cherchais dans mon sac sans fond quelque chose pour cacher ma poitrine. Des vieux bandages ! Je les serrais autour de celle-ci le plus rapidement possible pour dissimuler le tout et me voilà prête à reprendre mes jongles de dagues dans un coin de la pièce.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Modérateur | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Artisan, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 583
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Dim 17 Juin - 13:30


Ils atterrissaient dans une ambiance particulière.
La louve était bien contente d’arriver. Être maintenue en l’air par les épaules sans pouvoir bouger comme elle voulait devenait insupportable. Pas le temps de se féliciter ou de faire des Highfives, le boss les emmenait déjà ailleurs en donnant ses directives. Ils trouvaient refuge dans une auberge.

Kiyiya s’assurait que Morgan allait bien, elle tournait autour de lui soulevant ses bras, elle tâtait son torse, ses jambes, ses bras. Elle vérifiait qu’il n’avait aucune blessure grave. Une fois son inspection terminée, la louve hochait la tête fière de son travaille. Au moins elle n’avait pas faillit à sa mission. Hormis quelques coupures Morgan était intacte. Elle lui papatait la tête avant de se joindre au reste du groupe affalait autour d’un table.

Les deux maitres de miroirs semblaient très occupés à parler à travers leur baladeurs respectifs, ils ressemblaient à des hommes d’affaires assaillit de questions sur leur dernières action en bourses. Hiryu leur demandait comment c’était de là-haut. Le visage de la louve s’assombrit.

- Nul. Pas assez action… Je préfère quand être sur dos de dragon ça plus marrant ! Comment ça être d’en bas ?

Une jeune femme fit son entrée, le teint pale, autoritaire, elle commença à donner des ordres à tout le monde. Kiyiya se mit à grogner, elle n’appréciait pas la nouvelle venue qui venait interrompre l’après combat. Ils avaient méritaient un bon repas avec de la barbaque et au lieu de ça ils se retrouvaient avec une guérisseuse tortionnaire.

C’est à reculons qu’elle allait rejoindre le box qui lui était attribué. Accroupie sur le banc, elle attendait prête a bondir sur celui ou celle qui ouvrirait le rideaux. Lin entra, pour toute réponse à sa requête Kiyiya grogna. La dernière fois qu’un médecin avait tenté de l’ausculter ça ne c’était pas très bien passé pour lui.

La voix de la jeune femme se fit plus douce presque chantante. Le cœur de la louve se mit à battre plus lentement et ses muscles se détendaient. Ses paroles atteignirent le chemin de sa raison, l’argument était plutôt bon. Plus vite elle serai soignée plus vite elle pourrait manger !

La louve hotta ses vêtements entassant son équipement par dessus. Elle n’avait rien conservé. Cependant le temps passant elle retrouvait progressivement une posture défensive.
Kiyiya
Prêtre de Lu'faol
avatar

Avatar © : Justine Gedack

Féminin Suivi : Fiche // Journal // Pims

Titre : Perçant, Uva, Brume, Cir, Dies Lu'faol

Race : humain/métamorphe
Statut : Commissaire de K'ouen, Prêtresse de Lu'faol
Pims : 240
Messages : 359
Titre débile : Kiki / K'ya

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Mar 26 Juin - 18:57


L'atterrissage se fit plutôt en douceur et nos chefs nous embarquèrent, direction une auberge pour des soins et un bon repas. Il y avait pas mal de monde entre les commissaires et les miliciens mais l'auberge se vide pour nous laisser la place en paix. Un peu de calme...

Avant de pouvoir m'assoir, Kiyiya me stoppa pour m'inspecter. Surement avait-elle encore en tête l'ordre de s'occuper de moi... Je restais donc bien sage et lui offris un sourire amusé quand elle termina en me patpatant. Elle est mignonne quand elle veut !

Je la suivais ensuite et m'assis avec elle et Hiryu. L'aubergiste nous servit des bières et je pris une longue rasade de la mienne. Ca faisait du bien après toute ces émotions ! Une bonne bière fraiche ! Mais tout comme Hiryu, j'étais surtout épuisé. Je n'avais qu'une hâte : rentrer, me faire chouchouter par Grand-mère et dormir.

Malheureusement, alors que les chasseuses échangeaient leur impression, une espèce de tornade entra dans l'auberge. Une jeune femme montée sur pile, apparemment notre guérisseuse du jour, s'occupa d'abord de Wergeld. Le craquement sinistre et son grognement de douleur me rendirent nerveux.... Et nous étions les suivants !

Sages, n'ayant pas le choix, nous nous dirigions vers les petits box pour nous faire soigner. La guérisseuse, apres avoir accompagner Wergeld, vint me voir.


- Je me présente, Lin. C'est moi qui vait m'occuper de vous. Ressentez-vous une quelconque douleur ?
- Heu...non ca va...
- Déshabillez vous que je vous ausculte.
- Q-quoi ?![/b]

Ah non ça même pas en rêve ! Elle reppartit aussitôt et je pris quelques secondes pour m'ausculter moi même. Quand on ne se voit pas, on se ressent beaucoup plus... Je n'avais definitvement que des coupures au visage et des bleus sur les jambes. Ma cheville droite me faisait un peu mal aussi mais rien de grave, sûrement l'avais-je tordu en courant contre la montagne. Bref rien qui ne nécessitait des soins immédiats !

Je me glissais donc hors de mon boxe. Mes compagnons avaient l'air occupés, tant pis. Je me dirigeais vers le commissaire qui m'avait recruté a la Tour et lui tapotais l'épaule.


- Hey....tu as toujours ton Perçant ?
- Heu ouais pourquoi ?
- Emmène moi au Sanctuaire s'il te plait. J'ai pas confiance en cette Lin...
- Heu...ouais s'tu veux...


Il n'avait pas l'air convaincu mais se leva, près a m'emmener.
Morgan Sunny
Sanctuari
avatar

Avatar © : Clear par Namiya

Féminin Suivi :


Titre : Perçant, Sarkina, Cir

Race : Humain
Statut : Herboriste, Sanctuari
Pims : 633
Notes : Trans, personne ne sait qu'elle est une fille
Selene: Renard Stellaire
Messages : 395
Titre débile : Monsieur Koala

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Mar 26 Juin - 20:38


Elle me traite de loque ?
L'humour de Xénon pris son sens uniquement lorsqu'elle me remit l'os en place, m'arrachant une grimace, un grognement de désapprobation puis un juron pour souligner l'effort.

Ayame ne se retient pas de sourire, amusé de voir qu'un brin de fille haute comme trois pommes vienne me faire la morale. J'envoyais à Xénon un regard suppliant, priant pour qu'il me sauve. Ce dernier était en grande conversation avec HK. Je ne doutais pas que le numéro deux de Ken réussisse à faire fuir tous les résidents du temple de Ho'una en moins de temps qu'il n'en a fallut pour l'y téléporter.

Dans cette affaire de guérison finale, j'étais fatigué, endoloris de la tête aux pieds, j'avais perdu, moi aussi, ma moto favorite -la seule de mon arsenal - et j'avais faim et soif. Verre dont on m'avait privé. Trop, c'était trop.Je décidais de prendre mon air ronchon et de laisser mes titres s'occuper des blessures le temps que j'avale quelque chose.

J'esquivais les box de soins une fois un pantalon noir propre enfilé pour remplacer l'ancien. Regard de reproche de l'elfe venu s'asseoir pour nous observer vivre l'enfer pendant les soins. Le bougre n'avait nullement besoin de dire un mot. Il comparait notre capacité à chasser l'arcturien sans trembler alors que nous étions si difficiles face à quelques pansements. Que dire, j'étais comme un chat qu'on essaye de jeter dans le bain.
J'évitais par ailleurs de croiser trop rapidement le regard de Xénon, ce dernier risquant de ne pas aimer que je repousse si facilement les soins.
Pour ma défense, notre guérisseuse attitrée était aussi dangereuse que Sirius... Au moins !

Dans la salle je retrouvais une position assise à une table. L'aubergiste apporta de quoi sustenter une horde de tauracle, mon sourire retrouvait de la consistance à la vue du repas. C'est Morgan s'enfuyant que j'interpellais avant qu'il ne se téléporte, une miche de pain dans une main et une cuillère plongée dans mon bol dans l'autre.

-Morgan, Ayame fera payer les récompenses dans quelques jours. J'espère qu'on te reverra pour une autre prochaine chasse.

Mes réserves de politesse épuisées, j'entrepris de descendre un premier bol de bourguignon à la mode de Main'l. L'idée que ce ne soit pas mauvais n'effleurant pas mon esprit...
Secrètement, j'espérais que Xénon ne partirait pas trop vite. Encore plus secrètement, j'espérais que mes titres tiendraient mes blessures assez longtemps pour digérer. On ne peut pas tout avoir alors, je misais sur Xénon que j'invitais à venir prendre du repos.

Me souvenant de Lin quelque part dans les box à déshabiller tout le monde...

-Lin ?! Ils ont apporté un tru... Un module de rechargement ?

Mes "trucs" existaient pour éviter d'écorcher le nom d'une technologie compliquée visant à aider les Ken faisant partie de l'aventure. Ce devait être moins vexant que de raconter n'importe quoi sur une technologie sensible... En théorie. Je baissais le nez vers mon bol, pour faire disparaitre deux choses : ma bouche pleine et l'embarras que me causait toujours la technologie dont je ne connais pas le nom.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi, Cir

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen/ Quartier : La zone extérieure
Pims : 1367
Notes : Taranis : monture Cabow
Heimdall : familier Loup Cyber
Soare : familier panthère
Mornir : Cyliong
Messages : 13923
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Ven 29 Juin - 19:26


Le temps que Xénon conclue sa conversation avec HK, une tornade était passée. Il avait bien vu arriver la soigneuse et acquiescé avec un sourire quand elle avait déclaré ne pas pouvoir s'occuper de lui, mais quand il se retourna 5 minutes plus tard, des box avaient été improvisés au fond de la salle et Kiyiya, Hiryu et Morgan avaient disparu. Wergeld avait le bras bandé et mangeait un morceau avec sa tête des mauvais jours, sous le regard narquois d'Ayame. Morgan réapparut et s'enfuit aussitôt, confirmant que Xénon en avait manquées, des choses.

Wergeld osa bravement s'attirer l'attention de la soigneuse pour s'enquérir de la présence d'un générateur pour lui. C'était une bonne idée : sans ça, il serait bientôt obligé de retourner à Ken. Il n'avait pas rechargé ses batteries depuis la veille et le combat inattendu les avait beaucoup vidées.

Attendri, Xénon rejoignit Wergeld et s'assit à califourchon sur le banc à côté de lui. Un genou vint se caler dans le dos de Wergeld, l'autre se glissa sous ses jambes. Il pressa doucement son torse contre le flanc de son compagnon et encercla sa taille de ses bras. Si Wergeld voulait continuer à utiliser son bras blessé, il allait devoir lui donner des coups de coude.
Xénon
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Jeong Seong Hun (www.artstation.com/loveyouwoof)

Masculin Suivi :

Titre : Optimus, Noble

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 31
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1884

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Sam 30 Juin - 22:33



Le jeune homme assigné au box numéro a profité de mon passage auprès des deux autres aventurière pour prendre la poudre d’escampette. Ils ont beau être de grands combattants capable d’affronter un arcturien, les soins font toujours peurs. Petites natures !
Une autre personne entre dans l’auberge et annonce venir en renfort de la guérisseuse, visiblement un robot. Je le rejoins et lui demande :

Nous avons besoin de plâtre pour immobiliser un bras suite à de nombreuses fractures. Pouvez-vous en préparer ?

Je n’ai pas de plâtre dans mon attirail Madame. Je peux vous proposer un plasti-béton. Cela résisterai au passage d’un troupeau de Gorce lancés au galop.

Parfait ! Ce ne sera pas de trop pour le Maitre de Kouen au vu de sa réputation. Savez-vous pourquoi nous ne sommes que deux ?

Nous devions être plus nombreux mais la présence de Dame Kiyiya a fait fuir les autres.

Petites natures… Préparez le plasti-béton, je vais m’occuper des deux demoiselles et on finira les soins de Kouen.

Je quitte mon nouvel assistant mécanique pour rejoindre le box de Hiryu. Les blessures qu’elle m’a décrites ne semble pas grave. Un peu de repos et ce sera bon. Je la trouve en pleine séance de jonglage avec des lames acérées.

Venez par ici. Levez les bras, s’il vous plaît.

Je tâte l’ensemble du corps de Hiryu à la recherche des blessures internes se traduisant par une hémorragie. J’exerce une pression plus importante sur ses côtes pour vérifier qu’il n’y a aucune fracture. Après quelques minutes de vérification, je lui annonce :
Visiblement, vous êtes en pleine forme. Je vais vous donner un baume à appliquer sur vos bleus et coupures pour aider à la guérison mais avec du repos, ça ira bien mieux d’ici demain.

Je récupère un pot de pommade faite maison et le tend à ma patiente. Composée d’herbe et de graisse de Gorce, elle aide à la guérison des petites blessures.
Vous pouvez vous rhabiller et aller manger si vous le souhaitez. Prenez du repos, c’est important pour repartir à l’aventure sans risques.

Je quitte une Hiryu commençant à se rhabiller pour rejoindre la terreur Kiyiya. Celle-ci s’est réfugiée nue dans un coin du box et me fixe à mon entrée. Visiblement, elle se méfie de moi. Je dépose mon sac au sol et sort un petit flacon d’huile. Je m’assoie non loin d’elle et verse un peu d’huile sur mes mains en lui parlant :

J’ai entendu dire que vous faites fuir les guérisseurs habituels, cela vous dérange que l’on vous touche ? Je vais devoir vous ausculter pour vérifier que ces bleus ne cachent pas une blessure plus grave.

J’incite la femme à se lever pour que je puisse m’occuper d’elle. Je débute en inspectant ses jambes et les parties visiblement indemnes de son corps pour la rassurer.

Je vais maintenant vérifier ces bleus. Dis-moi si je te fais mal.

Je tâte délicatement les côtes de ma patiente essayant de ne pas lui faire mal. Je détecte deux fractures sur les côtes gauches. Elles semblent bien alignées et ne devraient pas avoir perforé un poumon. Je plaque mon oreille sur le dos de Kiyiya et l’incite à expirer fortement plusieurs fois. Rien de grave, les poumons sont intacts, du repos est la seule solution pour une bonne guérison.

Ma chère, j’ai le plaisir de vous annoncer que vous n’avez pas de graves blessures. Vous avez deux côtes cassées juste là mais elles n’ont pas abîmé votre poumon. Pour une bonne guérison, je vous conseille quatre semaines de repos. Trois semaines au calme minimum, pas de bagarre, de chasse à l’arcturien. Profitez-en pour prendre un repos bien mérité. Vous pouvez vous rhabiller et aller profiter calmement d’un bon repas.

Je reviens vers les tables où la loque, alias le maitre de miroir Wergeld, fait de la résistance. Celui m’interpelle à propos d’un module de rechargement. Qu’est-ce que cela peut bien être ? Mon assistant mécanique intervient avant moi :

J’ai moi-même apporté un module pour le maitre du miroir. Je l’ai confié à un groupe de commissaires devant l’auberge. Madame, le plasti-béton est prêt pour la pose.

Parfait, mettons-nous au travail. Messire, nous allons avoir besoin d’un accès au bras de Wergeld.

L’androïde nous laisse gentiment accéder au bras immobilisé du maitre pour finir les soins. Je défais les attelles et indique à mon assistant les actions à mener. Tout d’abord, plâtrer la partie supérieure du bras, ensuite l’avant-bras en prenant soin de ménager un accès à la blessure causée par la fracture ouverte. Je confie au robot la partie supérieure du bras et commence à désinfecter la plaie. Les produits sont relativement agressifs mais terriblement efficace pour éviter l’infection. Je décide d’épargner les points de suture à Wergeld et réalise un pansement compressif sur la plaie. Je réalise ensuite le plâtre avec le robot pour finaliser les soins.

Bon, messire Wergeld, votre réputation n’est plus à faire. Je vais donc me montrer claire avec vous. Votre bras est dans un sale état, il va falloir du temps pour obtenir une guérison satisfaisante. Dans un premier temps, vous allez prendre six semaines de repos complet. Pas de chasse, de bagarre ou de paperasse. Six semaines de repos, vous m’avez bien comprise ?

Je me tourne vers celui qui semble être son assistant.
Vous veillerez à ce qu’il se repose. Tous les jours, pendant deux semaines, il faudra désinfecter la plaie. Au moindre signe d’infection, direction le Sanctuaire. Compris ?

Connaissant la réputation du maitre auprès des commissaires, je l’attrape par les épaules et lui déclare, insufflant mon pouvoir dans ma voix :

Si vous ne prenez pas le repos que je vous ordonne, je viendrai personnellement veiller à ce que vous y soyez obliger. S’il le faut, je vous casserai les deux jambes. Nous nous comprenons mon cher ? J’en suis certaine. Sur ce, mangez bien et reposez-vous !

Je quitte l’auberge, les soins de mes patients étant finis. Il y a certainement de meilleures méthodes de soins, plus rapides, plus efficaces mais rien ne remplace un bon repos. Cela leur fera le plus grand bien. Et si j’attrape ce margoulin qui a pris la fuite…
Lin R.
Prétorien
avatar

Avatar © : Haegiwa

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Pims : 283
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 559
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Dim 1 Juil - 13:58


On s'ennuyait sévère... Ce n'étaient pas mes petites jongles qui allaient contenir mon envie pressante de sortir d'ici. Je sautais pour voir ce que contenaient les box adjacents, l'un était vide, et l'autre était celui de Kiyiya. Je trouvais la louve, nue. Je retombais sur mes pattes, toute rouge... Et on reprend les jongles comme si de rien n'était... Je n'avais rien vu. Rien du tout.

Euh... Kiyiya ? Ça va toi ?

Je n'eus pas plus de temps pour une conversation. La guérisseuse folle, Lin, revenait à la charge dans mon box. Je m'approchais à sa demande et levais les bras. Elle entama un... Examen ? Une fouille corporelle ? Je ne savais pas trop ce qu'elle faisait, mais voilà qu'elle me touchait un peu partout. J'avais pourtant cru comprendre de la part des vieilles qui m'avait "élevé" durant mes débuts en Entre-Monde que c'était quelque chose réservé au couple, ou quelque chose du genre. Elle voulait ?..

Elle arrêta soudainement à ce moment, m'annonçant son verdict. Je m'étais fait des idées... Saletés de vieilles ! Elles auraient aussi pu me dire que les guérisseurs font ça.

Lin me donna un baume que je commençais à appliquer sur mes blessures immédiatement.

Ok, à plus Lin !

Je me rhabillais aussitôt, rangeais le fameux baume dans mon sac et j'étais parti pour le "repos" que j'avais mérité. Un dernier festin avant de dormir quelques jours !

Je sortais du box avec enthousiasme, puis m'arrêtant net en découvrant Xénon en train de câliner Wergeld. Je pouffais de rire. Pas une seule seconde, je pensais que mon patron tout bougon soit aussi fan de tendresse, et encore moins de la part d'un robot. La technologie et moi, ça faisait deux, alors découvrir qu'un robot pouvait aussi ressentir des choses... Comment ça, je ne suis pas apte à parler de ça ? Je suis une épée ?.. Nan, mais ce n'est pas pareil.

Alors vous deux ?.. Dis-je en ricanant.

Je m'asseyais à la table, le repas que nous avions commandé avant que la furie n'arrive était arrivé et je commençais à manger joyeusement en les regardant avec un large sourire.

Lin revint et annonça son verdict pour Wergeld... Six semaines de repos. J'écarquillais les yeux. J'avais mal pour lui... Six semaines d'ennui ! Six semaines ! C'était similaire quand on me posait des semaines et des semaines sur une étagère dans mon précédent monde. Je le plaignais du regard.
Finalement, j'explosais de rire quand la guérisseuse repartit. Elle venait de menacer le grand patron comme si de rien n'était ! Je l'aimais déjà cette fille ! Je pointais du doigt Wergeld en continuant de rire, manquant de recracher ma nourriture sur le visage des tourtereaux.

Je repris mon souffle après un moment, puis avaler d'un coup ce que j'avais en bouche.

'Tention ! T'vas t'faire casser les jambes ! Dis-je en ricanant.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Modérateur | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Artisan, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 583
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Sam 7 Juil - 17:18


Dans le box adjacent, ça s’agitait, la louve tournait la tête dans cette direction juste à temps pour voir la tête d’Hiryu dépasser. Elle n’eut pas le temps de lui faire un petit signe de la main qu’elle avait disparu. Kiyiya voulu la rejoindre pour discuter de la chasse qui venait de se passer, en attendant la suite, mais la voix de la guérisseuse se fit entendre dans son box, alors la louve se ravisa.

Quand le rideau s’écarta enfin faisant apparaître Lin, Kiyiya l’attendait accroupis dans un coin du box, lui jetant un regard de défi, si elle s’approchait trop brusquement, la jeune femme allait avoir de ses nouvelles.

La guérisseuse posa une question, la louve la toisa pour toute réponse, mais se laissa faire. Lin inspectait ses jambes. La louve arqua un sourcil.

- Pourquoi vous regarder jambes de moi ? je rien avoir à jambes, elles être bizarre ?

Elle relâchait un peu sa garde, curieuse. Si bien que lorsque la guérisseuse s’attarda sur ses bleus, la louve ne lui planta pas ses crocs dans l’avant bras. Enfin Lin lui expliqua ce qu’elle avait et lui donna des recommandations. La louve se gratta la tête puis haussa les épaules.

Kiyiya écartait grand le rideau pour sortir festoyer, Un assistant qui passait par la se figea et la repoussa à l’intérieure de la cabine, rouge comme une tomate.

Elle avait complétement oublié qu’elle était nue. Une fois vêtue, la louve rejoignit le reste du groupe. Hiryu riait fortement en pointant Kou’en du doigts celui-ci était dépiter.

- Quoi se passer ? Wergeld avoir fait quelque chose drôle ?

La louve s’installait à table et réalisait que Xénon et Wergeld étaient collé l’un à l’autre. Elle ouvrait les yeux ronds se demandant comment ce genre de chose était techniquement possible. Une foule de questions plus indiscrètes les unes que les autres lui parcourait l’esprit.
Elle ouvrait la bouche pour en formulait une quand le fumé de la viande envahit la pièce. Un serveur arriva avec un énorme plateau de viande. Un second le suivait avec les boissons. La louve en oublia ses questions, elle n’avait plus d’yeux que pour ses fabuleuses victuailles. Sans aucune cérémonie, elle se servit dans le plat, et commença à dévorer un gros morceau de viande qu’elle découpa avec sa dague. Le serveur la dévisagea.

- Les couverts arrivent… bon appétit.



Kiyiya
Prêtre de Lu'faol
avatar

Avatar © : Justine Gedack

Féminin Suivi : Fiche // Journal // Pims

Titre : Perçant, Uva, Brume, Cir, Dies Lu'faol

Race : humain/métamorphe
Statut : Commissaire de K'ouen, Prêtresse de Lu'faol
Pims : 240
Messages : 359
Titre débile : Kiki / K'ya

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1

le Mar 10 Juil - 23:19


Xénon, traitre ! Je fondais sous son emprise, incapable de me dégager. Mon repas devenait bien plus difficile et me voilà à pâlir comme un mort au mot "plasti-béton". Je me retrouvais rapidement affublé d'un plâtre et d'une mine sombre.
Six semaines de repos... L'elfe était aux anges, moi beaucoup moins.
Je fusillais Hiryu du regard.

-Je peux également m'assurer que mes jambes ne soient pas les seules à se faire casser.

Devant mon repas et à côté d'un Xénon prêt à tout pour aider Lin à me torturer, je finis pas admettre ma défaite. On a le droit de mettre à arcturien en miettes mais pas de savourer la victoire tranquillement devant une pinte.
Mes prochains arcturiens, j'y vais seul ! C'est sans compter l'elfe qui déjà bourdonne comme une abeille impatiente. Il y a des choses à discuter, l'éboulement, les dommages environnementaux, les populations animales déplacées, les risques sur les ressources de la région... J'en soupire de fatigue.
Son regard est pesant. Je l'ignore.

-Viens manger au lieu de t'en faire. On a tous mérité du repos.

Ayame ne l'entendait pas de cette oreille. Sa posture rigide me rappelle le militaire qu'il était avant de me connaitre. Je ne pouvais pas y couper.
Le repas abandonné, je lançais à Xénon un regard qui en disait long. Ce platre n'allait pas me durer longtemps et quant à sa petite trahison, je comptais bien quémander un paiement immédiatement. Mais le temps pressait. Le temps étant synonyme de "elfe colle-aux-basques". J'embrassais Xénon furtivement.

-Puisque j'ai six semaines à passer en ville, il va te falloir libérer ton emploi du temps. Ou je ferais tourner HK en bourrique chaque jour où je m’ennuierais...

Je me levais pour retrouver Ayame content de me faire céder à "la bonne marche du Miroir".
S'il savait ce que j'en pense du miroir en ce moment... Le prochain arcturien, je le laisse tout dévaster pendant que j'irais chasser le lion des montagnes.

Spoiler:
Je vous abandonne à mon tour. Merci Lin pour les soins :mrgreen:
Xénon, j'ai bien l'intention de te garder en RP dans d'autres sujets.
Profitez du confort autant que vous le souhaitez !
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi, Cir

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen/ Quartier : La zone extérieure
Pims : 1367
Notes : Taranis : monture Cabow
Heimdall : familier Loup Cyber
Soare : familier panthère
Mornir : Cyliong
Messages : 13923
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: [Scénario] - Chasse à l'arcturien - chapitre 1


Contenu sponsorisé


Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

- Sujets similaires