Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Face à l'avenir

le Jeu 13 Juil - 22:45


La jeune femme s'approcha pour l'aider, il fut choqué, il regarda son bras et l'ignora, ce n'était pas contre elle, mais jamais on ne lui avait jamais proposé de l'aide aussi explicitement. Oui elle n'a pas arrêté de l'aider, avant... Avant que son état de conscience lui permette de comprendre.
Lui qui ne laissait jamais aucune émotion traversée son visage et bien celle-ci apparue comme une goutte d'eau dans un verre d'huile.

Finalement ils s'installèrent en face à face pour continuer leur discussion. Une discussion louche et loin d'être naturelle. Il l'écoutait attentivement, son plan paraissait bon, mais disons que vu le passé d'Eydel il était infaisable. Il se devait de la mettre au courant, elle ne devait pas être plus impliquée si elle ne le souhaitait pas. En plus de son attitude conciliante à son égard, de son intérêt qu'elle lui portait, elle voulait oser mentir en prétendant être sa sœur. Il avait les yeux plongés sur le sol, les mains jointes soutenaient son font. Le silence s'installa un peu avant qu'il prit la parole de nouveau.


- Vous pourriez être ma sœur, malgré mon apparence, ma fratrie était comme vous...



Il ne leva pas le regard pour lui faire cet aveu, ses souvenirs remontent à si loin, mais elle lui fait penser à ceux qu'il a oublié, ceux qu'il a laissé et jamais cherché. Sûrement mangé par les démons de la misère. Il se frotta le visage, désignant un instant ; une nouvelle fois que c'était un être humain avec des sentiments. Ses mains jointes vinrent servir d'appui à son menton, il fixa Azura les yeux brillants de sa précédente révélation.


- Je m'appelle Eydel et je suis recherché par les sanctuaris. Mes chances de sortir d'ici comme un simple patient sont infimes. Je pense que le temps presse. Il marqua une pause, rassemblant ses idées. Combien de temps ai-je dormi ? Quelles informations avez-vous données aux personnels de l'établissement ? Y a-t-il des gardes qui se sont relayés à l'entrée de la chambre ? Avez-vous eu l'impression qu'ils aient un soupçon de doute sur mon identité ? Les soigneurs ont-il été trop entêtant ?


Après ce déversement de questions, il se souvint de la question d'Azura, et de sa dernière attention.


- Vous vous doutez bien maintenant, que non, je n'ai pas d'animaux de compagnie. Mon seul compagnon de route était mon couteau : retiré, laissa-t-il échapper froidement.


Il commença à mettre son tee-shirt et enfiler son pantalon en serrant les dents en se perdant dans ses pensées.


Trouver un sujet de conversation banal... Comme dans les livres quoi... Sa réponse est beaucoup trop énigmatique pour qu'elle souhaite juste m'aider comme ça, je trouverai la réponse... Mais en attendant, je dois m'échapper.


Ses yeux se tournèrent en direction de la fenêtre, il ne savait pas a quelle hauteur il était, mais peut-être qu'il aurait la possibilité de se laisser tomber de fenêtre en fenêtre ?
Eydel
avatar

Avatar © : martinasavio

Masculin Race : Humain
Pims : 5
Messages : 21

Re: Face à l'avenir

le Dim 16 Juil - 15:10


Il avait un côté charmant et fragile lorsque son regard disparaissait dans ses souvenirs. Je n'étais pas très fière de mon plan mais il avait le mérite d'exister.

- Un des médecins m'a demandé si je vous connaissais au moment de vous emmener en chirurgie, j'ai dit non. Les sanctuaris qui m'ont entendue sont partis peu après leur avoir donné mes réponses. Donc, nous ferions mieux de nous dépêcher de partir avant qu'ils ne reviennent.


Un regard entendu et je me fis une raison. Mon plan n'avait aucune chance de réussite si nous passions par la grande porte.

- Je pense qu'ils avaient des soupçons. Un type à moitié mort dans Magna... C'est rarement quelqu'un de tout à fait innocent.

La manifestation d'Enki me fit cligner des yeux. Je regardais le sol et brusquement tournais les talons pour ouvrir la porte de la chambre. Comme je m'en doutais, le chemin n'allait pas vers la sortie la plus proche, à gauche, mais prenait à droite.
Enki m'aurait-il entendu penser que j'avais besoin d'un chemin sûr ?

Je refermais la porte de la chambre et en me tournant je voyais très bien Eydel lorgner la fenêtre.

- Je pense avoir une solution moins risquée. Vous avez récupéré toutes vos affaires ?

Spoiler:
Mon pouvoir étant "voir les chemins" celui-ci nous fera faire des détours dans l'hôpital mais il nous conduira vers une sortie de secours sûre et non gardée. Tu peux faire agir mon personnage pour avancer dans le sanctuaire.
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Race : Humaine
Pims : 291
Messages : 67

Re: Face à l'avenir

le Mer 19 Juil - 22:51


Pendant que son regard se penchait sur les étages qui le séparait de la sortie, il entendit Azura ouvrir la porte de la chambre. Il se tourna assez violemment dans sa direction se demandant ce qu'elle faisait, mais lorsqu'il la vue revenir le regard confiant... Lui fut suspicieux.

Il la fixa un instant puis finit par enfiler ses godasses et mettre sa cape. Maintenant la question se posait, capuche ou pas ? Il serait beaucoup plus suspect en étant caché. Il enleva finalement sa veste et la mit sur son bras. Sans rien dire il s'approcha d'un rideau de la fenêtre qui donnait vu sur le couloir, il regarda : personne ne circulait dans ce couloir. Il ouvrit finalement la porte en faisant signe à Azura de passer.

Il la suivit dans les dédales du couloir, leur rythme était tranquille, mais Eydel était tendu, parfois il y avait des couloirs trop bombés et il touchait des gens, c'était bien une sensation qui lui restait désagréable. Il restait aussi imperturbable que possible, un visage lisse et sans expression, c'était peut-être d'ailleurs ça le problème.

Au bout de dix minutes de marche il espérait en voir le bout, mais n'osait pas interroger Azura. Ils avaient descendu des étages plutôt sans encombre mais la paix n'est pas éternel. Au loin un groupe de soigneur discutait, Eydel ne les fixait pas et regardait Azura qui avait souvent ses yeux rivés sur le sol, elle s'engagea à droite, quelques mètres avant le groupe, il lui emboîta le pas mais il entendit un homme les interpeller.
Il lui saisit le bras fermement et couru a tout allure en allant un peu n'importe où et la forçant à suivre un rythme effréné. Il était paumé et paraissait maintenant très suspect avec la jeune femme. Ils tournèrent, bifurquèrent, heureusement ne croisèrent pas grand monde préoccupé par leurs attitudes.
Eydel essaya d'ouvrir plusieurs portes, tantôt des vieux qui respiraient la mort ou des jeunes s'accrochant à la vie, ils trouvèrent finalement un lieu de repos au bout d'un couloir avec plus ou moins une impasse, une sorte de sortie de secours. Mais avant de s'y risquer il testa une porte à côté, un placard pas très spacieux où du matériel était entreposé. Il poussa Azura violemment dedans puis il referma la porte derrière eux.

Une petite fenêtre leur permettait de voir l'extérieur mais la lumière ne passait pas assez pour les distinguer. Eydel regarda par la vitre, le soigneur n'avait pas l'air de pointer le bout de son nez. Il recula, sa respiration était plutôt calme et même s'il avait eu l'air paniqué au début, non, son esprit était toujours régis par des objectifs et non pas des émotions. On pouvait remarquer que son corps était entraîné, ce sprint ne semblait pas l'avoir affecté. Il regarda Azura, il attendait la suite des événements maintenant.

Spoiler:
De même, tu peux entraîner mon personnage dans ton parcours. Je nous ai mis une sortie à côté,
mais Enki saura dire si c'est la bonne Wink
Eydel
avatar

Avatar © : martinasavio

Masculin Race : Humain
Pims : 5
Messages : 21

Re: Face à l'avenir


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

- Sujets similaires