Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

[Mission] La face cachée de l'arène

le Sam 23 Déc - 19:28


"Moi, j'appelle ça de la surenchère ....

En témoignent mes entraves, plus nombreuses et contraignante que d'habitude, j'ai comme l'impression que je n'étais pas sensée gagner mon dernier combat ..... j'étouffe littéralement, mes chaînes me font mal, je suis tombé sur un propriétaire sadique cette fois-ci, c'est bien ma veine. Au bout de quelques minutes, ça devient très inconfortable, après quelques heures, c'est un calvaire, après quelques jours, un cauchemar, arrivé au bout d'une semaine, un supplice .... Je suis presque certaine qu'il est venu à plusieurs occasion m'observer, se délectant des quelques gémissement que j'ai pu lâcher, en guise de réconfort, tandis que je savoure ma punition.

Quand enfin, mes geôliers viennent mettre fin à mon tourment, je ne peux m'empêcher de soupirer un "merci" de soulagement. C'est totalement idiot quand on y pense, les remercier de me délivrer de cette torture qu'ils ont eux-même mis en place, c'est un non-sens, mais sur le coup, je l'ai dis, voilà .... Même si je sais pertinemment que ma sortie de cellule ne signifie qu'une seule chose : le prochain combat.

J'espère juste que, cette fois-ci, j'en serait la favorite, je m'en voudrais de décevoir à nouveau les parieurs. Peut-être que le succès de mon propriétaire le rendra plus .... gentil à mon égard. En tout cas, ce n'est pas la peine de me demander de me coucher, il le sait je pense. Les dragons ont leur fierté, et moi, l'envie de vivre malgré tout.

Toujours le même rituel .... on me met dans une petite cage, on m'enlève une à une mes entraves, puis la cage s'ouvre et me permet de rejoindre ce qui est pour moi ma cour de récréation, mon seul espace de pseudo liberté. Activité physique, repas, encouragements, que demander de plus ?.... Bien, qu'est-ce que ce sera cette fois-ci ?"


La jeune femme s'avança sur le sable de l'arène, d'un pas lent et contemplatif, regardant son "paysage", une foule restreinte et hystérique devant le spectacle qu'ils s'attendaient à voir. Au premiers abords, c'était souvent le même refrain, ceux qui n'avaient jamais vu la Furie émeraude en action était très dubitatifs. Une simple petite humaine ? Sans aucune arme, habillée (ou pas) par des haillons déchirés, le résultat semble à chaque fois sans appel. En face, il y avait un homme, de grande taille, et portant un genre d'armure moderne. Ses Biceps saillant portaient des gantelets chargé d'un arsenal futuriste, son dos aussi.

"Qu'est-ce que c'est, je n'ai jamais rien vu de la sorte, on dirait une sorte d'armure de chevalier mais en même temps ..... La cloche retenti et me coupe dans mon analyse, mon adversaire ne perd par de temps et sort de sa poche une sorte de boitier noir. Un objet assez petit, qui tient dans la main, et qu'il tend vers moi..., là encore, ma curiosité est piquée à vif, je ne comprends ce que ....."


*BAM !*


"Quelque chose me touche à l'épaule gauche, un son violent claque dans les airs, je tombe à genoux sous la stupeur et la douleur lancinante qui me gagne. J'ai un trou dans l'épaule, et je perd du sang .... par quelle .... magie ? Je n'ai pas vu de projectile ni ..... Ah .... peu .... importe ..... à présent ...."

- Ça ... tu vas me le payer !

Ses yeux se mirent à lui intensément, alors que des vents de magie verte l'enveloppa pour rapidement révéler sa véritable forme.
Une fois de plus, son cri se fit entendre dans toute la pièce:
D'autres coups de feu retentissent tandis que la dragonne cavale à toute vitesse vers sa cible, les balles percutent ses écailles sans que cela ne semble la gêner. Aussi vive qu'un éclair, elle s'élance en avant et porte un premier coup de griffes un peu trop à gauche, que le soldat esquive d'une habile roulade, contournant la bête. Désormais de flanc, il s’apprêtait à attaquer directement les côtes à l'aide d'une carabine qu'il venait de sortir de son dos. Mais en dépit de sa folie furieuse, le dragon se battait intelligemment et profita de son inertie pour pivoter sur lui-même et balaya de sa queue, dans un geste ample.

Son rival fut surpris par la rapidité de l'action, il tenta de se protéger dans un geste réflexe avec son fusil et fut projeter en arrière par l'impact, son arme pliée et devenue inutilisable. Mais ce n'était qu'une ressources perdues parmi les nombreuses dont il disposait. Même s'il avait peut-être une côte cassé, il éprouvait du plaisir à ce combat dantesque qui s'annonçait.

Le reptile rempilait pour une nouvelle attaque, mais cette fois, son adversaire orienta son avant bras droit, sur lequel était installé un étrange instrument, dans sa direction.

" ! Du feu ?! "

Un torrent de flammes se précipita sur Naïssa qui était griffait le sol pour freiner sa course, mais il n'était plus possible d'esquiver. Elle ouvrit sa gueule et combattit le feu par le feu .... littéralement. Son souffle faisait barrage à l'assaut impitoyable du lance-flammes, ses propres flammes jaunes se mélangeaient au feu artificiel dans un tourbillon de lumières qui rendit le public fou de joie, certains s'écrièrent : "Un soleil sur le champ de bataille !". Le déversement ardent de la dragonne prenait peu à peu le dessus sur l'outil synthétique du mercenaire, mais elle allait manquer de souffle .... littéralement encore une fois, face au jet constant de l'arme abreuvée par les munitions dorsales que portait son armure.

Déployant ses ailes, elle donna un grand battement afin de reprendre de la distance, s'éloignant d'un geste d'une quinzaine de mètre. Les deux rivaux échangèrent un regard de défiance. Le dragon était encore loin de découvrir tout les surprises de son ennemis. Ennemis qui reconnait volontiers d'avoir sous estimer la dragonne, peut-être avait-il déjà traqué et tuer d'autres créatures de son espèce, mais là, c'était un tout autre défi, et au fond de lui, il aimait ça.
Naïssannah
avatar

Avatar © : C.C. (Code Geass), par creayus

Féminin Suivi :

Race : Dragon
Statut : Pole-dancer / Serveuse au LH
Pims : 55
Messages : 24

Re: [Mission] La face cachée de l'arène

le Sam 23 Déc - 22:43


Pendant ce temps, à l’entrée de la ville d’ Ysilwyg
...

Voilà un moyen de transport peu conventionnel : un miroir qui permet de se rendre au lieu souhaité en traversant une porte. Il faut croire qu’on donne de sacrés moyens aux Sanctuaris pour arrêter les criminels. Nous pourrions penser que c’est ce qui émerveille le plus Leiline, il faut croire que non …

L’arrivée à la ville de Ysilwyg a été bien plus une surprise pour elle que le reste. Entre les nombreuses enseignes lumineuses et colorées, les bâtiments farfelues, tout comme les gens qui s’y rendent et ces pavés intriguant dont des enfants s’amusent à décrocher à un endroit et à raccrocher à un autre. Et tout ces casinos à ne plus savoir où en donner de la tête. Elle se demande d’ailleurs si son collègue Technomage à déjà eu l’occasion de venir ici.

Il n’y a pas dire, l’ambiance ici lui plaît. Dommage qu’elle ne soit pas là pour ça.

Elle repère un immense casino au loin avec de nombreux vas et viens de joueurs à l’entrée. C’est peut-être ici que ce trouve leur mission. Mais pour l’heure, le mieux est de se renseigner auprès du Sanctuari qui les accompagne. Heureusement qu’Ayren est avec eux, la féline est un peu trop intimidée par la masse de muscles reptilienne qu’est le personnage de Morok.


- Vous avez déposé un mandat d’arrêt auprès d’Eva tout à l’heure à la bibliothèques, est ce qu’il donne des précisions supplémentaires au sujet de notre mission ?

Elle a osé le contact avec le crocodile géant, elle regarde Ayren en espérant un soutient de sa part.


Leiline par A. Baille:

A. Braille
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1151
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: [Mission] La face cachée de l'arène

le Dim 24 Déc - 21:54


Faire entrer tout le monde, claquer la porte, grogner sur ses collègues et repartir immédiatement vers Ysilwyg. Le passe dans la Caserne fut express.

Dernier sorti, le crocodile fait quelques pas, agite lentement la mâchoire et les épaules, dont les articulations craquent de façon sonore. La demoiselle aux oreilles de chat que l'accompagne ouvre alors la bouche et seul le regard de Morok descend sur elle pendant quelques instants. Puis il le redirige vers un bâtiment imposant, mais qui ne se détache pas outre-mesure des autres casinos de ce type qui décorent la rue.

° On soupçonne le Bandit Vert. Une infime augmentation des frais de denrées alimentaires et plus d'accidents déclarés cette année, un budget travaux qui traîne en longueur : l'agrandissement de l'aile aurait du être fini l'année dernière et pourtant ils ont encore des frais de construction.

Il se tourne vers le groupe et son regard habituellement mauvais est à peine adouci par le ton neutre qu'il utilise.

° Comme vous le voyez, je suis pas taillé pour l'infiltration – et de toute façon, j'aime pas ça. Alors si vous avez une meilleure idée que la mienne qui consiste à entrer là-dedans et de forcer le passage pour mettre les pieds dans leurs combines – et leur tronche, je vous écoute.

Il sait qu'il faut éviter les esclandres, alors autant essayer une solution diplomatique avant de prétexter la légitime défense qui finit par des coups de marteaux dans les tibias.
Morok
Sanctuari
avatar

Masculin Race : Charan
Statut : Sanctuari
Pims : 5
Messages : 135
Titre débile : Sac-à-main (NDLR : Comme Kaizen ! *o*)

Re: [Mission] La face cachée de l'arène

le Ven 29 Déc - 10:27


L'arrivée sur Ysilwyg fut rapide. La ville était haute en couleur, des arcades, des casinos, au loin j'entendais des cris sortant ... d'un parc d'attraction. Des enfants s'amusaient à retirer les pièces qui façonnaient le sol pour les replacer autrement. Cette ville était-elle réelle ?

Pendant quelques instants j'oubliais les raisons de notre venue ici lorsque Leiline et Morok parlèrent.

Le plan du Saurien était un peu ... brute. Mais la situation ne permettait pas que l'on attende trop longtemps. Une arène clandestine, avec des esclaves. Combien de temps tiendront-ils ?

J’acquiesçais donc en rajoutant quelques petits mots :
- Allons-y sans tarder, Leiline tu seras une riche parieuse adorant les combats à mort, Morok et moi tes gardes du corps. Si nous voulons que ça fonctionne il va falloir jouer un minimum la comédie, et bien. Il nous faut trouver cette arène au plus vite.

J'avais parlé d'un trait sur un ton monocorde. Celui-ci ne soulignait pas une indifférence voulue de ma part, mais une inquiétude cachée. Au delà de la vie des esclaves qui dépendait de cette mission, nous mettions les pieds dans un réseau qui n'était pas des plus tendres. Et j'espérais que nous ne terminions pas à notre tour dans cette arène cachée, qu'allons-nous y trouver ?

Je me dirigeais donc à l'intérieur du bâtiment, invitant la femme féline à passer devant nous. Il était temps de se jeter dans la gueule du loup.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : SirWendigo

Suivi :


Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Amant, Cosmos, Domus, Hôtel, Chance, Salva

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 501
Notes : Compagnons : Ice le Sampal, Tea le renard Stellaire et Sun le Kasaïr
Messages : 621
Titre débile : Hareng

Re: [Mission] La face cachée de l'arène

le Ven 29 Déc - 11:56


Qu'est ce qu'Ayren ne venait pas de proposer comme idée ... Demander à Leiline de jouer la comédie revient à demander à une femme chat d'aboyer : c'est possible mais peu de chance que ce soit bien fait.

Le stresse se fait sentir et le coeur bat plus vite que la normal, mais l'hybride trouve un éventuel avantage au fait que l'accueil du casino soit géré par un homme.


- Attendez un instant.

Elle relève un peu sa robe et ouvre un peu plus son décolleté. Qui sait, ça peut se jouer là dessus.

- Maintenant.

Ce mot lancé dans un soupir n'est pas rassurant. La mission a un enjeu capital et elle ne doit surtout pas louper son coup. Mais arrivés au comptoir, le naturel de Leiline prend le pas.

- Bonjour monsieur, je viens vers vous concernant une requête disons ... particulière.

Elle s'appuie sur un de ses pieds et se penche sur le comptoir, posant délicatement ses "atouts physiques" sur le comptoir pour plus d'effet. Elle parle à voix basse.

- J'ai cru comprendre que des paries sur des combats son monnaie courante ici, je suis venue exprès pour ça.

Elle sourit à pleine dent. Difficile pour l'homme d'accueil de ne la regarder que dans les yeux mais il garde tout de même un air suspicieux. Il regarde tour à tour Ayren et Morok et réagit à la vue de ce dernier.

- Je vois et vous voulez envoyer votre créature dans l'arène c'est ça ?

Le sourire de Leiline s'efface en une micro seconde. Elle recule et tente de garder son calme pour ne pas gifler son interlocuteur. Elle s'approche de Morok et lui pose une main bienveillante sur le ventre.

- Cette créature comme vous dites et l'homme à mes côtés sont tous deux mes gardes du corps personnel. Ils sont ici pour se charger de ma protection et j'exige qu'ils ne me quittent pas d'une semelle tout au long du spectacle.

Elle en fait peut être trop, mais il est hors de question pour notre hybride que Morok soit jeté en pâture dans l'arène. En plus d'être un élément important à l'équipe en matière de force brut, elle ne supporte pas que l'on puisse le juger comme juste une machine à tuer.


Leiline par A. Baille:

A. Braille
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1151
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: [Mission] La face cachée de l'arène

le Dim 7 Jan - 0:18


Morok n'a pas besoin d'une préparation particulière pour paraître intimidant. Son physique de prédateur joue en sa faveur.
Suivant d'un pas lourd et décidée la petite femme qui a pris les devant, il parcourt l'ensemble des convives du regard. Nombreu(ses)x hommes et femmes d'affaires palabrent dans dans des alcôves et bon nombreux de joueurs dépensent des sommes folles en un claquement de doigts. Partout des types en costards ou en armure effleurent nerveusement leurs armes à chaque fois qu'un individu regarde leur patron un peu trop bizarrement.

Le saurien ne se démarque pas plus outre mesure dans ce monde.

Il tourne la tête quand il sent une main chaude se poser sur son ventre. La femme-chat semble ne pas apprécier l'idée que le Charan ne finisse dans l'arène.
Un garde du corps n'a pas à parler pour son employeur, alors il baisse la gueule et chuchote à la demoiselle.

° Dis moi qu'il en est hors de question et profites en pour me remettre à ma place ou prétexte que tu crains pour ta santé. Il faut qu'il voit que tu sois aux commandes.




Peu après cette scène, les trois enquêteurs se retrouvent dans un petit bureau, en face d'un homme bedonnant et enjoué. Il ponctue toutes ses phrases d'un nerveux mouvement de mâchoire qui ajoute un léger bruit de mastication énervant.

> Pour accéder à nos arènes, vos armes vous seront retirées. La sécurité est gérée par nos gardes. Vous serez fouillés et toutes vos possessions seront entreposés dans nos coffres-fort. Puis, une fois ces petites formalités effectuées, nous vous emmènerons dans les arènes. Évidemment, nous avons aussi besoin du nom de votre Mécène...

Morok serre les griffes dans son dos. Si tout va bien, le nom de Jajin leur ouvrira la voie. Véritable bastion secret, les arènes ne gagnent des clients supplémentaires qu'avec la validation d'un membre reconnu. Jajin est une harpie qui avait décidé de jouer sur les deux tableaux.
Si elle avait respecté son marché juteux -pour elle-, tout irait bien. Si non, les problèment allaient rapidement commencer...
Morok
Sanctuari
avatar

Masculin Race : Charan
Statut : Sanctuari
Pims : 5
Messages : 135
Titre débile : Sac-à-main (NDLR : Comme Kaizen ! *o*)

Re: [Mission] La face cachée de l'arène

le Lun 8 Jan - 10:48


Leiline appliqua mon idée sans protester, Morok suivant la jeune femme. Je ne pu m'empêcher d'esquisser un sourire lorsque la femme chat caressa le ventre du Saurien. Celui-ci glissa quelques mots que je ne pu entendre à l'oreille de la femme, ce qui nous permis de participer aux paris pour l'arène clandestine.

Mais un second obstacle se présenta déjà à nous. Nous devions nous débarrasser de nos armes et cette idée me déplaisait fortement. Je voulu intervenir mais me tus, Leiline était notre patron, elle devait prendre la décision seule. Je me rendis compte que je l'avais mise dans une situation bien délicate.
Finalement je pris la parole :
- Ma Dame, dis-je en claquant des talons et en m'inclinant pour m'excuser de ma prise de parole, Sachez que sans arme nous ne pourrons assurer votre sécurité comme il se doit, nous nous plierons néanmoins à vos ordres. Peut-être pourrions nous arriver à un petit arrangement avec nos hôtes ? demandai-je en m'adressant indirectement au gros bonhomme.

Quant au nom du Mécène, j'espérais que l'un ou l'autre de mes équipiers saurait quoi dire. J'observais Morok qui ne semblait inquiet pour un Pims. Il me faisait penser au calme avant la tempête ...


Signature:
Merci Rich' pour la trouvaille !
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : SirWendigo

Suivi :


Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Amant, Cosmos, Domus, Hôtel, Chance, Salva

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 501
Notes : Compagnons : Ice le Sampal, Tea le renard Stellaire et Sun le Kasaïr
Messages : 621
Titre débile : Hareng

Re: [Mission] La face cachée de l'arène

le Lun 8 Jan - 19:59


Damned, c'est bien leur veine. Dépossédés de leurs armes, cela risque d'être tendu. Leiline se dit qu'il peuvent peut-être se fier à leurs pouvoirs, mais elle ne connaît ni celui de Morok, ni celui d'Ayren. Quant au sien, décharger de l'électricité à forte dose pourrai la fatiguer rapidement ou pire, la faire s'évanouir en plein combat. C'est bien trop risqué.

Elle prie juste pour que son Sarkina ne fasse pas partie de la liste des bien à laisser. Ça lui permettrai de d'invoquer son arbalète en cas de grabuge. Après l'intervention du forgeron, elle décide de tenter une nouvelle approche avec l'homme en face d'elle.


- Comme le laisse sous-entendre mon garde du corps, il faut croire que votre casino n'est pas des plus sécurisé … Vous faites comment en cas de mutinerie des combattants ? Parce que, je préfère être franche avec vous …

Elle s'approche de son interlocuteur, lui lançant son regarde le plus noir qu'elle puisse jeter.

- Je refuse de mourir parce que votre service d'ordre n'a pas été f**tu de me permettre à mes gardes du corps d'effectuer correctement leur travail …

L'hybride ne sait pas si une telle persuasion peut marcher auprès d'un tel homme, mais c'est tout ce qu'elle a comme idée. Elle appréhende déjà la réponse de son interlocuteur.


Leiline par A. Baille:

A. Braille
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1151
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: [Mission] La face cachée de l'arène

le Lun 8 Jan - 22:06


La situation s'envenime et le gérant semble s'offusquer d'un soudain refus. Morok serre les dents.
Ces idiots vont tout faire rater à ne pas se plier aux règles en vigueur. Il fait ouvertement un pas, se postant en partie devant Leiline dans une attitude protectrice mais surtout pour signaler un temps mort en positionnant ses mains en T derrière son dos.

° Bourgmestre. Vous comprenez que nous ne pouvons pas laisser notre cliente sans protection. Mais je comprends aussi que nous devons respecter vos restrictions – nous sommes des invités après tout.

Son ton est calme et posé, comme un médiateur. Sauf que celui-ci est musclé comme un bœuf et est couvert d'écailles, de griffes et de crocs.

° Notre cliente craint une mutinerie. Bien que cette situation soit hautement improbable, je vous propose la situation suivante : Mon collègue garde une arme de votre choix et reste avec notre cliente tandis que je me soumets à toutes vos restrictions et propose même ma participation en temps que surveillant d'arène – sous les ordres de votre service de sécurité bien entendu. Ma cliente est rassurée quand à la situation et vos règles sont largement respectées.

Le bourgmestre cligne des yeux plusieurs fois, presque impressionnée par le calme et le ton posé de l’énorme masse de muscle. Un silence qui dure quelques secondes avant que l'homme bedonnant ne reprenne ses esprits.

> Euh... Euh oui. Oui, bien sur. C'est peu orthodoxe, mais nous pouvons faire une petite entorse aux règles à une condition. Se tournant vers Leiline, le gérant reprend de son air hautain. Je vous confierai un homme supplémentaire pour remplacer votre hum... gardien.

Morok lève un pouce en l'air dans son dos, à destination de Leiline. Ils ne pourront pas obtenir mieux, et Morok n'a pas besoin de quelconque arme pour se débrouiller : Les esclaves lui fourniront du soutien volontaire ou non.


Après quelques échanges – le nom de Jajin passant comme une lettre à la poste, le petit groupe désormais agrémenté d'un garde équipé d'un fusil de type Arcturus descend dans un ascenseur métallique. Quelques instants plus tard au travers des vitres, un spectacle impressionnant se dévoile.

Une immense arène de pierre, de fer et d’énergie forme une grand bulle translucide entourée de gradins qui se remplissent doucement de centaines de parieurs sans aucuns scrupules. Morok serre les dents, mais garde un air imperturbable de garde du corps. L'ascenseur s'arrête et le garde fait signe à Leiline et Ayren d'avancer, tandis qu'un autre prend la suite pour guide le Charan dans les étages inférieurs.

° Bon spectacle, Ma dame. Nous nous revoyons bientôt.
Morok
Sanctuari
avatar

Masculin Race : Charan
Statut : Sanctuari
Pims : 5
Messages : 135
Titre débile : Sac-à-main (NDLR : Comme Kaizen ! *o*)

Re: [Mission] La face cachée de l'arène

le Sam 13 Jan - 17:28


L'arène était sous nos yeux, immense, sombre ...

Arrivés à notre destination, Morok suivit sa route, comme il en avait été convenu. Le laisser seul me déplaisait fortement. Non pas que je m'inquiétais pour sa vie, mais plutôt pour ce qu'il allait faire.
*C'est un Sanctuari, il sait ce qu'il a à faire* tentais-je de me persuader.

Pour notre part, Leiline et moi suivions le garde qui nous avait été mis à disposition. Il nous mena à travers les gradins vers un emplacement de choix. En première ligne pour voir le jeu du massacre, juste au dessus de la porte d'entrée des monstres et autres créatures.
- Vous tombez bien, commença-t-il à expliquer, le prochain combat risque d'être amusant. L'esclave contre la gorgone. La dragonne ne devrait pas s'en sortir aussi facilement cette fois ! Finit-il enthousiaste avant de reprendre son sérieux.

Il siffla un petit bonhomme rondouillard mais rapide qui se pressa vers Leiline. Je l'aidais à garder une distance respectueuse de ma coéquipière d'un coup de bras. Le petit bonhomme au nez aquilin fronça les sourcils avant de rouspéter de sa voie nasillarde :
- Vous voulez parier oui ou non ?

Le garde expliqua devant ma tension palpable :
- Lui c'est le preneur de paris, vos bons et vos sous seront en sécurité dans ses poches. Si vous voulez faire vos paris pour le prochain combat c'est le moment où jamais.

Je me replaçais derrière Leiline, la laissant gérer cette partie de la mission.


Signature:
Merci Rich' pour la trouvaille !
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : SirWendigo

Suivi :


Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Amant, Cosmos, Domus, Hôtel, Chance, Salva

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 501
Notes : Compagnons : Ice le Sampal, Tea le renard Stellaire et Sun le Kasaïr
Messages : 621
Titre débile : Hareng

Re: [Mission] La face cachée de l'arène


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires