Tsūnami Crows - fille à éviter

le Sam 8 Sep - 1:15


HRP:
Je me suis permit de faire une fiche un peu différente d’une simple fiche classique, ne sachant pas trop si c’est possible j’espère que ça ne dérange pas.

Je rentre dans la petite salle que la secrétaire à l’entrée m’a indiquée d’un sec et dénué d’émotions " troisième porte à gauche ". Cette chère et attentionnée secrétaire n’a même pas daignée lever la tête de ses papiers pour me regarder. Je me demande si je pourrait la tuer après…

J’attends, impatiente, en tapotant sur ma jambe avec mes doigts, assise sur une des petites chaises en bois de la salle d’attente. L’attente de mon tour me paraît interminable et l’inactivité risque de vite me rendre folle. Mon tour finit enfin par arriver quand un quelqu’un sort enfin du bureau près de salle dans laquelle j’attends depuis ce qui me paraît être une éternité.

Le rendez-vous commence je me rends directement compte que non seulement je vais devoir parler de moi alors que je déteste ça mais qu’en plus la personne assise en face de moi à l’air d’être aussi expressive que la secrétaire de tout à l’heure.

Mo nom ? Pfff… Il y a vraiment rien à garder ici. Quittes à passer un moment ennuyeux l’idiot en face de moi pourrait au moins essayer de varier ou de rendre ça ne serait-ce qu’un tout petit peu plus intéressant. Je commence à vraiment avoir envie de tuer tout le monde ici.

- Bon on va faire simple passer la partie la plus inintéressante tout de suite. On m’appelle Tsūnami Crows. J’ai 2 619 ans et avant d’être coincée ici dans l’entre-monde j’étais la déesse de la mort dans mon ancien monde. Alors ? Question suivante ?

La personne qui me fait face daigne enfin s’intéresser à moi, me regardant d’un air intrigué. C’est à croire que les personnes qui déteste comme moi ce genre de moments horrible de la vie sont rares.

- Bien, je voit que tu es pressée… Tu peux te décrire ?

Le ton de sa voix et son air supérieur m’énerve au plus au point et je sens des pulsions meurtrières commencer à se faire de plus en plus forte en moi. En plus il me tutoie… j’aime vraiment pas ça.

- Puisque je n’ai pas le choix, allons-y. Tout d’abord je t’ai dit plus tôt avoir plus de 2 000ans mais pourtant et comme tu peux le voir j’ai et aurai éternellement l’apparence d’une jeune fille de 18 ou 19 ans. J’ai le teint pâle contrastant avec mes cheveux noirs. Mes yeux émeraudes sont entourés de traits trahissant la fatigue due au cruel manque de sommeil. A vrai je me force à dormir le moins possible pour éviter les cauchemars, ces cauchemars sont devenus récurrents depuis un certain temps déjà. Mon corps fin est néanmoins musclé, je suis d’ailleurs également un peu plus grande que la moyenne des femmes humaines de mon âge. Enfin, de l’âge simulé par mon corps plutôt. Je pourrais aussi te dire que je porte toujours des robes accompagnées de collants et de bottes.

Pour ce qui est du reste je dirais que je suis d’un tempérament plutôt calme. Non pas calme. Plutôt d’une très grande froideur en fait. En revanche, bien que calme ne soit pas vraiment l’adjectif me définissant le mieux je ne suis quand même que très peu sensible au stress. En tant qu’ancienne déesse de la mort il me paraît aussi évident que j’aime me battre et que mes adversaires je ne reste en général pas en vie après avoir perdus contre moi. Cela me paraît normal et prévisible pour quelqu’un qui a amené la mort dans son monde. Pour la mort est un élément naturel du cycle de la vie et de la mort même si j’aime parfois accélérer le moment où vient la dernière heure de quelqu’un. Je crois que chez les humains ont me qualifierait de psychopathe en puissance, de meurtrière sans sentiments ou encore plus simplement de folle. En parlant d’humains j’éprouve d’ailleurs une grande aversion envers eux.

Je dois aussi dire que malgré mon comportement violent voir parfois impulsif j'aime beaucoup les jeux de cartes ou les échecs mais peu de gens me croient quand je leurs dit ça.


- Bien, bien… Maintenant raconte moi l’histoire de ta vie.

Il semblait gribouiller quelque chose au crayon derrière son bureau en me demandant d’une voix incroyablement monocorde de lui raconter mon histoire. N’ayant que très peu envie de raconter une chose si longue à mes yeux je sort un petit carnet à la reliure de cuir et légèrement brûlée dans le un des coins. Je suis arrivé dans ce monde il n’y a que très très peu de temps et j’ai tout de suite constatée que la quasi totalité de mes pouvoirs avaient disparus. J’ai alors voulu, entre autre, vérifier sir le sceau de protection tracé dans une couleur sang et posé par mes soins sur ce carnet fonctionné toujours. Malheureusement son efficacité a disparu en même temps que mes pouvoirs. Dans le carnet est inscrit à l’encre noir avec une calligraphie attestant de la longueur de temps et du grand soin accordé à la réalisation de cet ouvrage mon histoire avec pour titre : Vie d’une déesse de la mort – fin d’un monde – dernier chapitre

- Lisez ça. Ce sera plus simple.

Je lui tends alors le carnet avec un regard insistant.

A l’origine j’étais un doppelgänger. Un double, une copie parfaite de l’originale. L’originale qui servit de modèle pour me créer était tout simplement la déesse de la vie de mon ancien monde. Mais un jour un esprit du malin ennuyé par la création de la déesse de la vie qui n’étaient qu’une vie sans fin pour tout ce qui naissait sur ce monde finit par me créer. Moi, doppelgänger et copie à la fois parfaite et opposée de la déesse de la vie, était née. Cet esprit m’a en réalité corrompue au moment même de la création faisant ainsi de moi la déesse de al mort et non une deuxième déesse de la vie. Comme l’espérait cet esprit du malin en me créant grâce à un rituel impie, je corrompit la création de mon double et instaura la mort dans le monde. Le cycle de la vie et de la mort était instauré. A partir de ce jour les doppelgänger furent considérés comme annonciateur de la mort.

La déesse de la vie, déesse créatrice, était adulée, adorée, honorée et respectée par les créatures foulant la terre et les eaux de mon monde alors qu moi j’étais haïe, crainte et secrètement détestée. Malheureusement pour moi le rituel impie qui servie pour me donner naissance laissa une marque profonde en moi, une part d’humanité que les autres dieux et déesse ne possédaient pas. Je ressentais les sentiments comme pouvaient le faire les humains, je rêvais et pouvait éprouver la douleur. Cette haine que me vouaient les humains, une haine que je ne comprend toujours pas à ce jour, cumulée à la solitude dans laquelle j’étais plongée de part ma différence avec les autres divinités du panthéon auquel j’appartenais et qui ne pouvaient me comprendre ne tarda pas à me changer profondément. Jusque là je trouvais le cycle de la vie et de la mort normal mais cette haine, cette solitude et cette jalousie que j’éprouvais envers la déesse à partir que qui je fut crée me fit plonger et je me mit à massacrer les vivant avant que l’heure de leur mort ne sonne. Il me fallut neuf jours pour éradiquer toute ces vies insignifiantes grouillant sur mon monde et 31 de plus pour tuer un par un les divinités arrogantes de mon panthéon qui pensait pouvoir me vaincre en venant seul. Les rares ayant montrer plus de raisons que de courage comme ma couarde de double son malgré tout morts de mes mains après un combat acharné.

A la fin de cette bataille je me servit de magie pour ma faire de mon double ma meilleur arme. Si nous formions toutes deux un tout alors elle me servirait dans mort. Grâce à un sceau placée dans son dos je put à partir de ce jour l’invoquer et la contrôler comme mon propre corps, une tâche facilitée car elle avait le même corps que le mien. Elle était l’originale et moi la contre-façon mais maintenant c’est elle le doppelgänger annonciateur de mort, la mort des inconscients qui ose se dresser face à moi.

Mon monde était vie et j’avais besoin d’un nouveau terrain de jeu. Je me rendit donc dans l’entre-monde pour trouver ce terrain de jeu mais finit bloquer dans cet entre-monde. Puisque c’est ainsi, l’entre-monde sera ce nouveau terrain de jeu que je recherche. Seul problème, en arrivant dans ce monde j’ai perdus la quasi totalité de mes facultés, pouvoirs et dons. Je ne put garder que mon apparence jeune caractéristique des divinités de mon ancien monde ainsi que le contrôle de mon doppelgänger.


Après avoir finit sa petite lecture il relève la tête vers moi pour une ultime question.

- Tu vas être contente c’est ma dernière question. Je veux connaître ton pouvoir.

- Mon pouvoir se nomme Doppelgänger. Je vais t’expliquer son fonctionnement alors écoute bien.

Je peux invoquer un double à mon effigie et aux même caractéristiques physique que les miennes et le contrôler comme je l’entend. Cependant mon double disparaît s’il est à plus de 100 mètres de moi ou bien s’il est " tué ". Le double est fait de la même manière qu’un humain normal et son corps régira donc de la même façon. De plus la douleur qu’éprouverait mon double s’il s’agissait d’un être vivant est automatiquement dirigée sur ma personne, les éventuelles blessures que mon double ou moi subirait ne seront en revanche pas dirigée sur l’autre. Je ne peux aussi maintenir mon double présent que pendant 3 minutes. Après ce délai il disparaîtra automatiquement et il me faudra au minimum deux heures de repos pour pouvoir de nouveau invoquer mon doppelgänger.


Attention âmes sensible/le doppelgänger:




- Un mot de la fin avant de partir ?

- Oui, deux. Tout d’abord comme je suis souvent couverte de sang pour des raisons évoquées plus tôt, je suis quasiment toujours accompagnée de quelques papillons hématophages. Et une dernière chose, tu voit ce couteau de la taille d’une dague ? C’est le couteau que j’ai utilisé quand j’ai massacré mon monde, il n’est malheureusement plus utilisable maintenant à cause de l’usure due aux nombreux combats mais je peux quand même vous tuer. Ne m’obligez pas à le faire.
Tsūnami Crows
avatar

Avatar © : Alice - Alice : madness returns

Féminin Race : Déesse de la mort
Pims : 5
Messages : 15

Re: Tsūnami Crows - fille à éviter

le Sam 8 Sep - 13:53


Un sanctuari passant près des salles d'enregistrement observe le petit manège de cette femme et de son couteau. Un aimant savamment positionner en dessous de son buste et lui donnant l'air d'un robot obèse fit un ronronnement délicieux en s'activant. Il adorait utiliser son aimant. C'était bien la seule chose utile qu'il possédait puisqu'on lui avait refusé la chance d'être un robot intelligent et performant comme les autres. En dehors de ses articulations usées, il avait son gadget, unique en son genre.

L'effet fut immédiat, le couteau s'arracha à la main de sa porteuse et se colla à sa bedaine aimantée.

-Confisqué. Bienvenue dans l'Entre-Monde Madame. Si votre enregistrement est terminé, il va falloir céder votre place au suivant. C'est qu'il y a du monde dans la salle d'attente.

Le sanctuari l'attendit là et tandis qu'ils s'engageaient dans le couloir en direction de la sortie, le petit être patibulaire ayant accueillit Tsunami cracha un "validé ! " et un coup de tampon vint s'écraser sur le dossier de la jeune femme.

Arrivé à la sortie, le sanctuari restitua son couteau à la jeune femme. Ce qu'il n'avait pas prévu c'était les dégâts occasionnés à cette très vieille arme par son très puissant aimant. La lame était fendillée.

-Va falloir aller chez le forgeron si vous voulez réutiliser ce machin. Mais... Vous savez, mes collègues dehors, ils ne vous laisseront pas tranquille si vous tenter de tuer les gens sans raison. Ou même avec une raison, hein !

Une tape bien sentie dans le dos, il s'éloigna en riant grassement.



Le petit lien qui va bien :

http://entre-monde.forumactif.com/h2-guide-du-jeu
Dans "Entre-Monde : Y vivre au quotidien" il y a un article sur le système carcéral.
Si tu as l'intention d'en faire une criminelle, je t'invite à aller lire ce texte.

Les enquêtes des sanctuaris sur les joueurs se trouvent à la caserne, si jamais ça t'intéresse.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi, Cir

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen/ Quartier : La zone extérieure
Pims : 1292
Notes : Taranis : monture Cabow
Heimdall : familier Loup Cyber
Soare : familier panthère
Mornir : Cyliong
Messages : 13818
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Tsūnami Crows - fille à éviter

le Sam 8 Sep - 14:17


Salut ! Merci pour la validation et ne t'inquiètes pas je me suis déjà renseigné un minimum sur les sanctuaris et le système carcéral avant d'écrire ce perso. Plus qu'à RP maintenant ! Very Happy


Les vivants disent que le silence est d’or. Alors pourquoi pleurent-ils leurs morts ?
Tsūnami Crows
avatar

Avatar © : Alice - Alice : madness returns

Féminin Race : Déesse de la mort
Pims : 5
Messages : 15

Re: Tsūnami Crows - fille à éviter

le Sam 8 Sep - 16:46


Bienvenue sur Entre-Monde !

Si tu veux j'ai des couteaux, mais ils sont en plastique.
Honey Sweet
avatar

Féminin Race : Maudit
Pims : 5
Messages : 13
Titre débile : Princesse

Re: Tsūnami Crows - fille à éviter

le Sam 8 Sep - 21:51


Bienvenue !
Or Volrine
avatar

Masculin Pims : 25
Messages : 65

Re: Tsūnami Crows - fille à éviter

le Dim 9 Sep - 14:01


Bienvenue sur Entre-Monde !


Pwyll Des Thoran
avatar

Avatar © : Moi

Masculin Titre : Cosmos

Race : Chat
Statut : Chatective Privé
Pims : 330
Messages : 214
Titre débile : Pa-chat

Re: Tsūnami Crows - fille à éviter

le Lun 10 Sep - 12:49


Bonjour mademoiselle qui a du sang qui coûle des yeux

Pouvez-vous faire le nécessaire pour votre " eye-liner ", ce n'est pas très présentable comme maquillage à la vue de tous !


Mais sinon bienvenue à l'Entre-Monde, les Sanctuaris sont très gentils ici
Haru Nobunaga
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 110
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 90

Re: Tsūnami Crows - fille à éviter

le Mer 10 Oct - 19:22


Se dit qu'elle n'est pas à jour dans ses saluts débiles.

Bonjour à toi petite icône d'opérateur téléphonique gothifié* ! Que ton dédoublement de personnalité t'aide dans tes projets à venir !

(* ce mot ne veut rien dire)
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Audrey Baille

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 670
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1062
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Leiline "Hasard" Devalle

Re: Tsūnami Crows - fille à éviter


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires