Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Une eau impure

le Sam 27 Mai - 15:23


Soudainement arrêté dans son envol, l'oiseau se retourne, prêt à houspiller l'impudent qui osait le tirer ainsi. En voyant qu'il s'agissait d'Eva, son regard se radouci. Il pousse néanmoins un léger soupir, laissant ses yeux se balader sur le bureau de la bibliothécaire. Il signe rapidement les papiers tendus avant de hocher la tête. Combien de fois lui avait-elle fait ce discours là ?

Blablabla, pas abîmer les meubles, pas embêter les peuples. Il savait comment se comporter maintenant, pas la peine d'en rajouter. Rendant le papier avec ce même faux sourire qu'il portait depuis le début, Nij salut Eva d'un revers de la main avant de se diriger vers la sortie.

Enfin, pas réellement, il saisit d'abord la sacoche que lui tendait Eva puis se mit à réfléchir sur un éventuel équipement pour éviter de mourir stupidement de maladie. Ah ! Encore quelque chose qu'il ne pouvait pas attraper dans son monde d'origine. La condition humaine était décidément très embêtante...

Il lance un nouveau regard à Neñvel tout en passant la bandoulière autour de son cou.

Du coup, t'es paré à affronter une épidémie ou pas ? Pour ma part, je pense aller voir si je peux pas trouver quelque chose pour rester en vie. A bon entendeur, on à qu'à se retrouver ici dans une a deux heures. On parlera stratégie plus tard.


Sur ces mots, il sort de la bibliothèque tout en réfléchissant. Il n'avait jamais tant réfléchit. Ca commençait à lui donner mal à la tête....
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi
Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1210
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1020
Titre débile : Moinal vert

Re: Une eau impure

le Mer 31 Mai - 20:42


Neñvel n’avait que peu quitté l’homme qui lui faisait face des yeux. Il avait remarqué une certaine tension sur le visage de Nij’aku lorsqu’il avait évoqué son appartenance au Miroir K’ien. Le Dieu doutait fortement de l’envie du Maître de Souen de porter secours aux habitants de l’ile du Singe. Non, il semblait bien que l’homme n’était là que pour passer le temps ou, en tout cas, dans un intérêt qui n’avait rien à voir avec les pauvres âmes de l’île au Singes. Il s’agissait exactement du genre de personne avec qui Neñvel avait du mal. Enfin, même s’il n’agissait pas pour le bien des citoyens, seuls ses actions comptaient aujourd’hui, sans avoir à prendre en compte ses motivations profondes.

S’il était équipé pour partir ? Eh bien, il avait de l’eau sur lui, quelques vivres et surtout de nombreuses graines, autant pour se nourrir que pour se soigner ou se défendre. Cela pouvait paraître une bien faible préparation, mais c’était ainsi qu’il avait vécu ses premiers mois dans l’Entre-Monde. Et non, il n’avait pas de titre Perçant. Il s’avait qu’il s’agissait d’un des nombreux titres vendus à la banque, pour des Pims, mais il n’en avait jamais encore acheté pour le moment. Lorsqu’il avait eu besoin de se déplacer pour venir en aide à des personnes blessées jusqu’à présent, il n’avait eu qu’à utiliser le réseau de transport du Sanctuaire, accompagné d’un Sanctuari.

« Je ne possède hélas pas de titre de transport Perçant, mais je pensais – si toutefois cela vous convient – utiliser la plateforme de téléportation du Sanctuaire des Braves, étant donné que nous nous proposons de porter secours aux citoyens de l’île. »

Il salua l’intervention d’Eva qui leur rappelait l’importance des signer les formulaires de la mission ainsi que de prendre l’équipement qui allait leur être indispensable sur place, déjà pour limiter l’extension de l’épidémie dans un premier temps. Il prit le sac restant après que Nij’aku se soit approprié le sien et remercia Eva de lui avoir trouvé aussi rapidement un équipier – bien qu’il eu préféré un personne qui accorde un peu plus d’importance aux personnes qui souffraient actuellement. Avant que l’homme ne s’en aille finir ses préparatifs, il lui proposa in extremis un alternative.

« Retrouvons-nous plutôt au Sanctuaire des Braves lorsque vous serez prêt, sir Nij’aku. Il sera bien plus pratique de se rendre au cœur du problème de là-bas. »

A peine avait-il terminé, que l’homme avait disparu dans l’embrasure de la porte. La mission promettait de ne pas être des plus faciles... Le dieu salua aimablement la bibliothécaire et la remercia encore une fois avant de sortir pour se rendre à son lieu de travail.
Neñvel
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Heise

Masculin Statut : Directeur du Sanctuaire des Braves
Pims : 275
Messages : 19

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

- Sujets similaires