Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Une eau impure

le Mer 3 Mai - 22:50


L’air se réchauffait une fois sorti des Fumeroles et arrivé à la surface, bien que gardant une fraicheur printanière. Cette ville était plus que singulière. Chaque quartier avait sa propre identité et finalement la Ville ressemblait plus à un patchwork provenant d’époques et de mondes différents que d’une réelle entité. Elle n’avait pas d’unité tout en étant une, c’était probablement là tout son charme et ce qui ne manquerait certainement pas de troubler un étranger. Une petite brise apportait les murmures de la Ville qui se réveillait aux oreilles du Dieu. Sur son visage se dessina un discret sourire ; il aimait cette Ville et ceux qui y résidait.
Il est vrai que son Monde lui manquait, et c’était probablement le cas pour de très nombreux habitants de l’Entre-Monde, mais la vie qu’il s’était forgée ici avait elle aussi son importance. En l’espace de quelques années, les habitants de l’Entre-Monde étaient devenus les feuilles d’un puissant saule pleureur donc les racines s’encraient profondément dans le sol de cet univers.
Neñvel pénétra assez rapidement dans les remparts du Cerclon. Ici, la technologie était omniprésente. Bien qu’étant lui-même un produit de pure magie, il n’avait que de la curiosité envers la technologie. Finalement, ceux qu’ils avaient engendrés étaient eux aussi devenus Dieux à leur tour en créant les machines et l’intelligence artificielle. Si certains au sein de sa famille voyaient d’un mauvais oeil cette évolution, lui ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine fierté, un peu à l’instar de celle d’un grand-père qui observait les progrès de son petit-fils.
Quelques minutes plus tard, Neñvel se trouva au pied de l’immense tour, la Tour du Savoir, qui n’était autre que la Bibliothèque de la Ville. C’était en son sein qu’il pourrait proposer son aide pour l’une des missions où l’aide d’un guérisseur était requise. Sans plus tarder, il poussa l’imposante porte et pénétra dans l’édifice. Après avoir grimpé l’escalier en colimaçon, il s’arrêta devant le tableau recensant les différentes demandes qui n’avaient pas encore été exaucées. Les parcourant en silence, l’une d’entre elle attira tout particulièrement son attention, tout en piquant sa curiosité. D’un geste délicat, Neñvel ôta l’ordre de mission du panneau.
Si cette mission convenait à ses capacités, il n’en était pas moins qu’il avait peu de chance de la mener à bien seul. Ses yeux, devenus lapis-lazuli, parcoururent la vaste salle. S’il y avait bien quelques personnes présentent, il ne reconnaissait personne autrement que de visage. Peut-être, était-il plus simple de s’adresser directement à la Bibliothécaire. Se dirigeant vers le bureau, où elle travaillaient, il y déposa la demande de mission qu’il avait retiré du tableau.

«Dame Carine, je vous prie de bien vouloir m’excuser de vous déranger en cette belle matinée. Je pensais apporter mon aide pour cette mission, sauriez-vous si d’autres volontaire auraient déjà manifesté quelques intérêts envers cette requête ?»

Le Dieu s’était exprimé d’une voix cristalline, rappelant celle d’un jeune garçon. Ses yeux, couleur de l’or en fusion, fixaient la délicate silhouette de la Bibliothécaire.
Neñvel
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Heise

Masculin Statut : Directeur du Sanctuaire des Braves
Pims : 275
Messages : 19

Re: Une eau impure

le Jeu 4 Mai - 19:29


Dame Carine, qui m’appelle Dame Carine ? Je levais un regard surpris sur le jeune homme devant mon bureau. Pour le coup, il réalisait l’exploit de me sortir de mon travail. Il semblait gentil, rien à voir avec les caractères imbuvables qui squattent d’ordinaire ce hall d’entrée et ne savent lire que les fiches de mission au tableau.

- Eva, juste, Eva.

Je jetais un oeil à mon ordinateur et en l’absence de note, je lui fit un “non” de la tête révélateur.

- Tu as des sièges sur ta droite, installe-toi et attend, si un volontaire se présente, je te l’enverrais. Si tu veux un peu de café ou de thé, attrape Kip lorsqu’il passera.

Le petit robot cubique faisait flotter son cube devant le panneau des missions où il accrochait patiemment le dernier arrivage.

Et je souriais bêtement car je venais d’expliquer à mon loup mal-élevé que quelqu’un vient de l’appeler “Dame Carine” et que je trouvais ça très amusant.
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan, Cosmos

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 268
Notes : .
Messages : 833

Re: Une eau impure

le Sam 6 Mai - 9:22


La jeune femme semblait quelque peu surprise qu’il l’ai appelé Dame Carine. Ainsi, préférait-elle qu’on s’adresse à elle par son prénom, il ne l’oublierait pas. Le souci avec le langage était bien que l’on pouvait commettre des impairs sans le vouloir. Les mots étaient probablement un mal nécessaire, mais restaient un frein à la compréhension qui avaient plus d’une fois menés à des guerres sans sens. Le Dieu adressa un sourire franc et bienveillant à la Bibliothécaire avant de reprendre la parole.

«Je vous remercie, Eva. J’espère ne pas vous avoir dérangé dans vos tâches matinales.»

Après avoir salué la jeune femme d’une inclinaison de la tête, Neñvel se dirigea vers les fauteuils indiqués. Ils étaient confortables et une fois qu’on s’y était installé, on pouvait contempler la ville d’une bonne hauteur de la Tour du Savoir. Les rayons d’un soleil matinal et les mouvements de la ville qui se réveillait ajoutaient à la beauté incongrue de cet amas de quartiers qui coexistaient à l’unisson. S’il n’avait pas cette mission à mener à bien, il aurait probablement pu passer ça journée de repos, dans ce fauteuil, à admirer les accomplissements de ces dix-sept dernières années.
Suivant les conseils d’Eva, il n’hésita pas à demander du thé à Kip, le robot cubique, alors qu’il passait à côté de lui. Comme chez les êtres nés d’une conscience de nature divine, on pouvait déceler chez ceux éveillés par la technologie une réelle gentillesse, si elle était présente - et c’était le cas pour ce jeune robot. C’est ainsi que le Dieu attendit qu’une autre âme bienveillante se présente pour apporter son aide aux villageois de l’île des Singes, en observant la Ville, en portant une tasse de thé à ses lèvres.
Neñvel
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Heise

Masculin Statut : Directeur du Sanctuaire des Braves
Pims : 275
Messages : 19

Re: Une eau impure

le Dim 7 Mai - 0:14


Le Maitre était avachi dans son fauteuil. Il jouait de façon distraite avec un coutelas qu'il avait déniché dans un de ses tiroirs. Il soupire et pose les pieds sur son bureau, ne faisant guère attention à la paperasse amassée. Plus rien n'allait. A vrai dire il ne savait plus trop ou donner de la tête. Il tournait en rond.

Les Dieux, cette traque aux Acturus, sa Res Publica à gérer et son compte en banque qui ne se remplissait pas du tout... Bref, il avait besoin d'action et de pims, toujours plus de pims. Le moineau vert souffle à nouveau puis lance le couteau d'un main nonchalante. Ce dernier part se figer dans le mur d'en face où l'on pouvait voir d'autres traces de lancer. Un mur si beau...
Nij croise les bras et s'avachi plus encore. Il ferme un instant les yeux, cherchant à fuir ses obligations de chef suprême du miroir de Souen.

Ah... Témari, douce et belle Témari... Elle ne cessait de hanter son coeur. La douceur et la sensualité de ses mouvement le faisait rêver. La sauvagerie de tout son être l'excitait terriblement. Un sourire béa se forme sur son visage si blanc que l'on pourrait le croire mort.
Mais son rêve est de courte durée. Un violent fracas de dossier vint le tirer de ses songes. Il ouvre les yeux et soupire de nouveau.

Abysse... Je ne m'attendais pas à vous voir là, dit-il d'un ton détaché, presque irrespectueux, comme il savait si bien le faire.

La jeune secrétaire ne relève pas les piques de son patron et se contente de croiser les bras en montrant d'un oeil peu commode la pile de dossiers sur le bureau.

A remplir, le plus vite possible, ajout-elle, froide.

Le piaf vert hausse les épaules et se lève, détaché. Il s'avance vers sa secrétaire qu'il dominait d'une tête. Son regard émeraude se pose dans celui de la jeune femme qui subitement a le souffle coupé. Elle recule, crispée et rouge. Le phénix laisse échapper un sourire narquois avant de poser une main sur le bras de la naga qui avait le coeur qui battait la chamade. Mais c'est qu'elle faisait toujours autant effet, la cervelle de piaf. Fier de lui, il ricanne tout en se dirigeant vers la porte, vainqueur.

Je compte sur vous, lui lance-t-il d'un ton doucereux tout en attrapant son sabre.

Sur ces mots, il s'éclipse, bien décidé à prendre la première mission qui lui tomberait sous la main. Il avait besoin de pims et d'action. Et si en bonus il pouvait taper sur quelques dieux...

...

Et le voilà à Cerclon devant la grande bibliothèque. D'un pas confiant, il entre avec panache dans le bâtiment, affichant de façon hautaine à quel point il était affligeant. Le Maitre de Souen se dirige vers le bureau d'Eva. Ah, la belle Eva, toujours autant en beauté. Elle savait charmer les hommes les plus durs avec ses yeux d'un bleu si profond... Il sourit en la voyant, s'accoudant tel un charmeur. Ce qu'il était, n'est-ce pas ?

Bien le bonjour, chère Eva. Comment te portes-tu aujourd'hui ? Tu es bien en beauté à ce que je constate, dit-il en lui offrant son plus beau sourire Colgate. As-tu quelque chose qui paye bien avec un soupçon d'action ?

Le piaf vert se redresse et croise les bras sur sa poitrine qui n'était recouverte que d'un fine tunique traditionnelle. Le genre de tunique qui laissait apparaître la musculature du guerrier accompli et noble. L'exacte contraire du moineau vert quoi.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1935
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1084
Titre débile : Moinal vert

Re: Une eau impure

le Dim 7 Mai - 16:21


Chère Eva ? Cette journée allait être de plus en plus drôle si les visiteurs passaient tous au bureau me saluer avec autant de manières. Cette voix, en revanche, me disait quelque chose. Quelque chose qui ressemble à ...

- Souen !

Je lui rendis un sourire se voulant aimable, mais l'apparition soudaine de canines aux coins des lèvres suggérait que Carine, lui aussi, était heureux de la visite de l'un des plus gros oiseaux de l'Entre-Monde. 
Je marmonnais pour moi-même tout en faisant un "non" de la tête :

- Il semblerait que les Maitres soient en pénurie de travail ces derniers jours... 

Me souvenant du dernier arrivant après coup, je retins Nij'aku d'un "attends". Je lui désignais le jeune homme blond à quelques pas du bureau.

- Un volontaire ce qui signifie groupe et donc mission. Je ne te garantie pas que la mission soit chèrement payée mais puisque tu sembles pressé... 

Et c'était dit sur le ton de l'avertissement : tiens-toi bien, les missions représentent mon domaine. Souen lui-même ne viendra pas y mettre le bazar sans risquer le lâché de chiens.
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan, Cosmos

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 268
Notes : .
Messages : 833

Re: Une eau impure

le Jeu 11 Mai - 19:57


Toujours occupé à observer la Ville du haut de la Tour du Savoir, Neñvel ne pu s’empêcher de remarquer l’entrée d’une personne dans la bibliothèque, derrière lui. Ce n’était que quelques minutes plus tard qu’il entendit une voix d’homme, qui semblait faire fi du fait qu’il était au sein d’une bibliothèque et donc qu’il devait parler à voix basse. Ce n’était pas au Dieu de le réprimander, après tout, même si l’homme était un peu bruyant, il ne le gênait aucunement. De plus, il discutait en ce moment même avec Eva. Il n’entendait pas clairement ce qu’elle disait, à voix basse, mais il lui semblait que l’homme était venu à la recherche d’une mission. Probablement plus à la recherche d’une mission de chasse que d’un secours.

Neñvel n’avait pas reconnu la voix. Ce n’était probablement pas une de ses connaissances. Cela dit, à l’exception de quelques K’ien - notamment de Meliel - et des personnes qui travaillaient ou fréquentaient régulièrement le Sanctuaire, il ne connaissait toujours pas beaucoup de monde dans l’Entre-Monde. Bien qu’il essayait de faire des efforts, les années à oeuvrer dans l’ombre des Mondes en tant que Dieu avait gravées chez lui cette inclinaison vers la solitude et la distance avec les autres. Même si certains ne faisaient que chercher l’immortalité, celle-ci n’était pas que vertus. Tout être, même né immortel, finissait par se fossiliser dans son attitude et ses pensées au fil des siècles, répétant inlassablement les mêmes erreurs et incapables d’en tirer les leçons. Neñvel ne put s’empêcher de sourire à la pensée que son séjour en ces lieux était probablement la meilleure chose qui lui était arrivé depuis bien longtemps. Il avait enfin l’opportunité de casser ce cycle et d’avoir un regard nouveau sur ce Monde, mais aussi sur tous les autres.

Posant la tasse de thé vide, le Dieu pensa que peut-être cet homme qu’il avait entendu quelques instants plus tôt serait son compagnon pour l’aventure à venir - même s’il en doutait. Après tout rien n’était impossible dans l’Entre-Monde, des personnes qui n’aurait jamais pu se cotoyer autrement vivait désormais ensemble et travailler à améliorer leur quotidien et celui des enfants nés de l’impossible...
Neñvel
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Heise

Masculin Statut : Directeur du Sanctuaire des Braves
Pims : 275
Messages : 19

Re: Une eau impure

le Lun 15 Mai - 1:00


Le jeune homme sourit malicieusement en écoutant Eva. Il ne peut s'empêcher de se glorifier intérieurement. Comment pouvait-on être indifférent à son corps de rêve ? Pouvait-il seulement dire de dieu ? Les dépassant en tout point. Il soupire et se redresse tout en posant une main sur le pommeau de son sabre fièrement accroché à sa ceinture. D'un regard enjôleur, il aimait se savoir regardé et apprécié même si son coeur demeurait à la belle Témari, il répond à la douce Eva :

Tu sais, je me remets doucement à travailler ces derniers temps. L'action pourra attendre un peu si tu me gratifies d'un petit dîner en tête à tête un de ces jours...

Il laisse sa phrase flotter dans le vide tout en regardant l'homme qu'Eva lui avait désigné. Il plisse légèrement les yeux avant de hausser les épaules et de demander le détail de la quête qui s'avérait ne pas être épique pour un sou... Enfin bon, l'action attendra, il avait besoin de réfléchir un peu sur certaines choses tout en se faisant un peu d'argent.

Le piaf vert remercie la bibliothécaire d'un sourire enjôleur avant de se diriger vers l'inconnu. Il se campe devant lui, croisant les bras. Il le détail sans réellement prêter attention à l'être qu'il avait en face de lui. Toutes ses pensées se tournaient vers la responsabilité qu'il avait et l'avarice dont il faisait preuve. Songeait-il sérieusement à imposer le peuple de son miroir ? Songeait-il sérieusement à aller détrôner le Dieu en charge de son miroir ? Songeait-il sérieusement à déclarer la guerre à K'ien ? Les Dieux l'em*erdaient sérieusement. Il avait du mal à accepter le fait qu'ils puissent vivre dans le même monde que lui.

Chassant ses pensées, il se concentre sur l'homme en face de lui. Professionnel, il lui tend la main tout en se présentant de manière orgueilleuse:

Nij'Aku, Maitre du miroir de Souen et gérant de Ciel.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1935
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1084
Titre débile : Moinal vert

Re: Une eau impure

le Jeu 18 Mai - 18:55


Ayant précédemment perçu quelques bribes de la conversation entre le nouvel arrivant et Eva Carine, le Dieu ne fût nullement surpris en entendant les pas de l’homme se rapprocher, dans son dos. Ainsi donc, la bibliothécaire lui avait vraiment mentionné son désir de partir porter secours aux habitants de l’Île aux Singes. Lorsque l’homme fût dans son champ de vision, il se rendit compte qu’il était plus grand qu’il ne l’imaginait et surtout qu’il arborait un port altier, presque imbibé d’arrogance. Neñvel avait déjà vu nombre d’hommes agir ainsi dans les terres sur lesquelles il veillait avant de se retrouver dans l’Entre-Monde. Et en arrivant ici, il avait même l’occasion d’en rencontrer quelques uns. Pourtant, quelque chose dans l’expression de cet homme, au-delà du masque d’orgueil, lui semblait étrangement familier. Intrigué, penchant légèrement la tête du côté droit, fixant ses pupilles ambre dans celles de l’homme lui faisant face, le Dieu ne pût s’empêcher d’afficher un sourire sincère.

D’une politesse sans faille, le Dieu se leva alors que l’homme s’arrêtait face à lui. Le jeune homme le dépassait de plus d’un tête. Ses cheveux qui avait pris une légère teinte rousse n’arrivaient qu’à la base du cou de Nij’aku, car il s’appelait ainsi. Il avait devant lui le Maître du miroir de Souen, celui réservé aux créatures mythiques et aux semi-dieux. Etait-ce pour cela qu’il lui semblait familier, faisant parti de la noblesse de l’Entre-Monde ? Non, ce n’était pas cela, Neñvel était presque certain de ne l’avoir jamais rencontré auparavant. Mais... peut-être, était-ce lié à sa nature ? Une question intrigante, même s’il ne lui ferait jamais l’affront de lui parler de ses origines. C’est finalement, un sourire au coin des lèvres, que la voix cristalline du Dieu s’éleva.

« Ravi de faire votre connaissance sir Nij’aku, Maître de Souen. Je me nomme Neñvel, guérisseur du Sanctuaire, dépendant du Maître de K’ien. »

Sur ses paroles, le Dieu s’inclina légèrement, respectant le titre de Nij’aku. Les Maîtres avaient tous des exigences différentes vis-à-vis de l’étiquette. Meliel, par exemple, ne pouvait s’en préoccuper moins, mais le Dieu doutait qu’il en soit de même pour l’homme qui lui faisait face. Une question cependant frayait son chemin dans les pensées de Neñvel, pourquoi un Maître de Miroir s’intéressait-il à une telle mission ? S’il est vrai que même les maîtres faisaient leur part des missions de la Ville, il était rare qu’ils s’intéressent à des missions qui rapportaient aussi peu de Pims. Peut-être se préoccupait-il des habitants affligés, ou peut-être s’ennuyait-il tout simplement ?

« Eva, a dû vos faire part de mon désir de porter secours aux habitants de l’Île qui semblent souffrir d’une terrible maladie. Je me doute qu’un homme de votre rang n’a que peu de temps à allouer à une telle mission alors que d’autres requièrent son attention. Toutefois, si vous souhaitez m’apporter votre aide pour sauver ces pauvres âmes, je ne peux que vous exprimer ma gratitude. »

Neñvel s’incline alors devant l’homme, un attitude qu’il avait remarqué auparavant, dans l’un des mondes qui dépendait de lui et des ses frères et sœurs, afin de remercier sincèrement un inconnu qui apportait son aide à une entreprise qui dépassait les capacités seules d’une personne.
Neñvel
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Heise

Masculin Statut : Directeur du Sanctuaire des Braves
Pims : 275
Messages : 19

Re: Une eau impure

le Sam 20 Mai - 16:32


L'oiseau haussa un sourcil lorsque l'inconnu face à lui préféra s'incliner plutôt que de lui serrer la main. Il hausse ensuite les épaules, néanmoins légèrement contrarié par ce refus au profit d'une forme de respect qu'il n'appréciait guère plus.
Son regard devint dur à l'entente de l'affiliation de ce Neñvel. D'abord Karan et maintenant lui... Mais pourquoi fallait-il toujours qu'il tombe sur ces fichus dieux ? Son regard vert devient prédateur, en colère. Ses lèvres pincées n'expriment pas un son et tout son corps est contracté par une haine profonde.

Cependant, il se calme doucement, se rassurant à l'idée de se faire quelques pims dans une mission plutôt simple. Regarder les autres travailler, c'est ce qu'il faisait le mieux. Le Maitre, encore perdu dans ses pensées de conquête, songe désormais à peut-être reprendre l'un des commerces de l'Entre-Monde. Un moyen d'avoir des revenus facilement. Un léger sourire nait au coin de ses lèvres. Puis il se concentre à nouveau sur son interlocuteur bien trop poli à son goût. Bien qu'il appréciât tout particulièrement le respect dont il faisait preuve. Enfin quelqu'un qui reconnaissait son statut de Maitre.

Les paroles qui suivent le font d'autant plus sourire qu'il se retient de rire. Aider des gens ? Puis quoi encore ? Non, il s'affairait juste à visiter un potentiel territoire et à rafler la mise. Puis au passage s'il arrivait à soutirer un ou deux objets de valeur à ces malheureux, pourquoi pas. Le piaf, trop malin, incline cependant la tête pour faire part de son intention de suivre cette quête pour venir en aide à ces pauvres pécores.

L'orgueilleux pose alors une main sur le pommeau de son sabre et fixe le... chose de K'ien du regard.

Soit... Trêve de politesses. Ces braves péc... gens ont besoin de nous, n'est-ce pas ? dit-il d'un ton assuré avant de continuer, cependant, je n'ai absolument aucune idée d'où se trouve ce village. Je m'en remet à vous.

Il laisse un silence planer avant de reprendre:

Bon, pour faire court, je vais te tutoyer et toi tu fais comme tu veux. Ensuite, je sais fichtre rien de cette contamination. Je te demande juste si tu as un titre Perçant et si tu es bien équipé pour partir ? Sinon va falloir aller cracher tes pims aux commerçants du coin. En bref, es-tu prêt ou pas ?


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1935
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1084
Titre débile : Moinal vert

Re: Une eau impure

le Sam 20 Mai - 17:42


Ma main fila plus vite que l'éclair, je me saisie du bras de Souen et dans un accès digne de Carine l'attirais brutalement sur le comptoir. Je le prévins d'un regard menaçant et d'une seule remarque :

- Tu comptes partir sans t'inscrire ?

Sourire carnassier, je le libérais aussitôt qu'il eut sous les yeux la fiche d'inscription.

- Neñvel, Nij'aku, soyez informés que la bibliothèque n'est pas responsable de vos actes, vous pourrez et serez poursuivis en cas, et je regardais fixement Nij'aku dont l'humeur n'était jamais égale, de changement dans vos plans visant à créer plus de problèmes qu'à en résoudre. Dernière chose, puisque vous allez vous approcher d'une potentielle épidémie, ne mourrez pas. Sous aucun prétexte. J'ai horreur de remplir la paperasse exigée dans ces cas là. Pire, perdre mes aventuriers me met de TRES mauvais poil.

Je pointais du doigt la fiche trônant sur le bois vernis de mon comptoir et m'éloignais pour trouver leur pâquetage. Ils eurent chacun leur sacoche contenant les filtres et détecteurs. Je leur remettais avec un dernier "Soyez prudents, hein". Et récupérais ma fiche d'inscription dûment remplie.

Suite à quoi je les invitais à partir d'un "Zou! filez ! rendez-moi fière !" et retrouvais Carine et mes pensées interrompues.

Spoiler:
Nij, t'as un perçant je te rappelle :mrgreen:
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan, Cosmos

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 268
Notes : .
Messages : 833

Re: Une eau impure


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires