Sautez willy! Sautez!!!

le Mer 23 Mai - 8:49


Aokaï affichait toujours un masque de poker alors que sa compagne de voyage se mit a discourir sur ses compétences malgré son inexpérience.

...Ce n'était qu'une question polie...

Après un soupir mental, il répondit a Kaname

L'expérience s'aquière sur le terrain, plus, pour faire fuir un prédateur loin d'une zone de reproduction de proies potentielles, il nous faudra, soit le capturer et le relacher dans un nouvel environement ou le tuer...

Il n'eu pas le temps de continuer... biensûr s'il avait pu il aurait proposer de la tuer, car si cette chimère intégrait une meute, le problème empirerait a la prochaine période de reproduction des equinarvals... Pour ce qui l'empêcha de continuer, ce fut l'apparition d'un écran volant, dont l'image d'un visage apeuré s'affichair sur l'écran, poursuivi par une grande louve qui, en quelques pas laissa la place a une femme magnifique, habillée avec gout et décence!

Voici notre Hôte!


A peine avait-elle rejoint son comptoir que sa voix claironne dans le hall, il faut croire que la chance souriait a nos deux aventuriers, Eva s'occupa d'eux en premier. Ils remplirent leurs fiches de mission, puis se dirigèrent vers la porte du batiment.

Kaname, c'est ça? On demande a un commissaire de nous emmener a Aohane ou tu préfère voir du pays et prendre le ferry de Miya jusqu'a Aohane?

Il regardait les commissaires a l'entrée, dehors un marchand préparait sa charette, un peu plus loin, une famille se préparait a partir surement pour voir les équinarvals, ils étaient habillés aux couleurs d'Aohane, l'enfant portait dans ses bras une peluche a l'effigie d'un équinarval. Le petit attendait sagement pendant que son père aidait sa femme enceinte de leur second enfant. Ils possédaient un vehicule type familial, aux traits de la ville d'Hilali.
Aokaï Iyuuren
avatar

Avatar © : By 123lulala/Deviantart

Masculin Suivi :
Fiche
Suivi
Bourse

Race : un quart Humain trois quart Yokaï
Statut : Tatoueur-Maitre rune
Pims : 20
Messages : 75
Titre débile : Weirdolord, Mister Freeze

Re: Sautez willy! Sautez!!!

le Ven 25 Mai - 17:58


Résumé.
Sautez Willys


J’avais déballé toute ma science comme à mon habitude, je voyais que mon camarade écoutait pour me faire plaisir, en fait je ne comprends pas trop ce qu’il ressentait avec son visage impassible, ça promettait de longues heures de discussion avec moi-même, ça me rappelle des scènes mythiques de dessins animés ça.

Mais il coupa court à ce silence qui s’installait, tel un chevalier expliquant la vie à son jeune écuyer, il m’expliqua son plan à lui, celui du mec expérimenté et sans coeur… Bon si le tuer est la solution de la faciliter, bah soit ! Allons-y gaiement ! Mais la bibliothécaire approcha et nous donne les papiers pour faire remplir les démarches administratives, Aokaï semblait connaître cette grande femme, habillée avec classe avec sa mèche blonde, peut-être j’aurai l’occasion de lui parler à un autre moment.

Après toute cette paperasse obligatoire, nous voilà enfin en mission pour Entre-Monde, à nous l’aventure ! Enfin si on arrive à aller jusqu’à là-bas, ce n’était pas gagné. On sort du bâtiment, il y avait pas mal de monde sur le parvis, des familles, des marchands…
Mais mon camarade me demanda la route que je préférais choisir, le trajet rapide ou le trajet plus long… de toute façon, ça serait que moi, je choisirai la version longue, Aohane se trouve qu’à 700km environ… on était large.

- Oui, oui, c’est bien Kaname… hum… si ça te ne dérange pas, je prendrais bien le chemin avec le ferry, ça peut être sympa, je trouve, les commissaires.. C’est surfait !

Bon maintenant, on faisait comment pour rejoindre Miya car je ne compte pas aller à pied jusqu’à là-bas, 700km c’est de trop, on prendrait le train, le bus ou autre moyen de transport que je connaissais ? Autant lui demander.

- Sinon tu comptes y aller comment jusqu’à Miya, tu as une idée précise ?

Question bête c’est vrai mais après ça, on peut vraiment y aller.



 



HRP:
Echauffement...
Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 20
Notes : Il est connu que les succubes doivent aspirer le chi ou l’énergie sexuelle d’une personne pour survivre mais Kaname fait partie d’une race hybride, une nouvelle génération qui n’a pas besoin d’aspirer jusqu’à la mort de leur proie pour être repu. Kaname se nourrit maintenant de la « séduction » de ses partenaires, enfin pour être plus précis des phéromones émisent par sa proie.
Messages : 314
Titre débile : Kanapé

Re: Sautez willy! Sautez!!!

le Dim 8 Juil - 23:05


...Rappelle toi que c'est sa première sortie, c'est normal qu'elle veuille voir du pays...

Aokaï se tourna vers kaname, pointant du pouce la famille et le marchand, qui selon toutes vraisemblances, allaient dans la même direction

Mon "idée précise #commissaire!" s'est faite refouler au portillon, mais on peut toujours demander a ces bonnes âmes s'ils vont dans la même direction et par la même occasion, s'ils peuvent nous emmener avec eux!

Il se dirigea ensuite vers le marchand, laissant la famille au soins de kaname. Dans le fatras de marchandises, des rouleaux de tissus, des vêtements, des fruits et légumes, des caisses fermées dégageant un léger fumet de charcuteries, des bocaux de fruits aux sirop, quelques bouteilles d'alcool et bien d'autres trésors marchands

Un coup de main, peut être? lança Aokaï en soulevant l'une des caisses.
Ce n'est pas de refus mon grand, l'homme le salua de la tête et ils se mirent a charger la charrette.
Dites moi nous n'iriez pas aux environs Miya par hasard, voir même Aohane? continua t il

L'homme resta a réfléchir, un moment, il re,arda Aokaï puis la famille, il s'approcha pour parler plus bas
Si vous aller voir les équinarvals, c'est pas vraiment une bonne idée; il y a une chimère des rochers dans le coin, la bête est vicieuse, elle les attaque au moment ou ils tentent de... vous voyez quoi! il se gratte la tête et continue, les gens d'Aohane on même fait appelle aux aventuriers pour s"en débarrasser, mais on dirait que ces brutes ont peur de l'eau!

Avec un grand sourire sur le visage, Aokaï pointe du doigt Kaname, cette grande brute a décidé de s'occuper de cette mission et si la compagnie des brutes hydrophobes que nous sommes ne vous dérange pas nous voudrions savoir si vous pouviez nous emmener là-bas? l'homme se confond en excuses en un long monologue tandis que Aokaï se demande comment cela se passe pour Kaname.
Aokaï Iyuuren
avatar

Avatar © : By 123lulala/Deviantart

Masculin Suivi :
Fiche
Suivi
Bourse

Race : un quart Humain trois quart Yokaï
Statut : Tatoueur-Maitre rune
Pims : 20
Messages : 75
Titre débile : Weirdolord, Mister Freeze

Re: Sautez willy! Sautez!!!

le Mar 10 Juil - 18:35


Résumé.
Sautez Willy !


Bon j’avais proposé la solution la plus longue pour aller sur Miya et malgré tout, Aokaï accepta ce “ léger “ détour. Ce n’était pas tous les jours que je pouvais profiter du pays puis en vue de la carrure de mon camarade, je pense que je risque peu de choses en voyageant à ses côtés. Il me montra une famille de marchands qui d’après ses dires allaient aussi dans nos directions et me proposa gentiment de voyager, ça serait voyage intéressant. Je m’amusais à discuter avec leur petite fille, Maëlly, 7 ans presque toutes ses dents, elle m’expliquait qu’elle faisait souvent ce voyage pour transporter leurs marchandises de Miya vers la capitale de l’Entre-Monde pour ensuite ramener des choses aussi dans l’autre sens.

C’était la première fois que je rencontrais des gens si chaleureux, est-ce que tous les gens étaient comme ça ? Je ne le sais pas mais je pense que j’ai eu une chance inespérée d’être tomber sur eux. Je continuais de discuter avec la mère et la fille, écoutant les histoires rocambolesques de la petite blondinette, je ne pus me retenir de rire alors que mon camarade semble parler avec le père, en faisant même quelques messes basses puis tout à coup leurs regards s’attardent sur moi. Aokaï souriait, qu’est-ce qu’il avait dit, mon sourcil se leva instinctivement, je le sentais mal sur ce coup-là mais quand j’entendis les paroles de mon partenaire, je ne pus que sourire. Me traitrer de grande brute, je n’avais rien d’une brute, j’étais grande mais je n’étais pas une brute, juste un peu maladroite puis ce n’était que ma première mission.

L’homme semblait heureux qu’on aille à Aohane pour régler ce problème, enfin que la compagnie des brutes hydrophobes y aille. J’arrive alors à leur niveau, m’inscrustant dans la discussion.

- Dans l’histoire, c’est lui la brute, moi je fais que la prof de plongée, je ne voudrais pas qu’il finisse noyer…

Je souris alors au métisse. Voilà 1 partout !

- On serait heureux de vous accompagner sur ce trajet, vous pourrez nous raconter l’histoire de votre ville, je ne connais pas cette région !

Une raison de plus pour en savoir plus sur l’histoire de l’Entre-Monde. On jette nos bagages sur les marchandises et nous voilà partit. Le voyage fut un peu long, ce n’était pas un voyage en perçant qui se fait illico-presto. Le début de la traversée n’était pas folichon, il y avait cet énorme marécage rempli de moucherons, moustiques et autres créatures qui ne donne pas envie, cette journée a été éprouvante, le taux d’humidité était supérieur à 100% au moins, la chaleur n’aidait pas, nos vêtements collaient, mon ami semblait de glace à tout ça, il doit avoir une aura spéciale, il faut qu’il me donne le truc car je ne vois qu’une chose, une bonne douche avec de l’eau claire et fraîche. Puis nous arrivons enfin à Sina, c’était la première fois que je vois une ville de ce genre, style antique, les gens se promenait en toge, j’avais lu quelques bouquins d’histoire mais les gens vivaient essentiellement de cette boue miraculeuse, leur peau brillait de milles feux, j’aurai voulu m’arrêter faire une petite thalasso mais ce n’était pas le moment, il fallait qu’on se dépêche sinon on ne sera jamais arrivée avant l’année prochaine à ce rythme.

On bivouac à Sina pour rejoindre ensuite Talbir, cité des Lions, les sampals c’était quelque chose mais les lions et leurs crinières étaient … magnifiques, ça serait moi, j’aurai récupéré un petit lionceau pour le glisser dans mon sac à dos, mais une fois encore on bivouac pour partir dès l’aube pour rejoindre Miya.

Miya, ville au mille et un bateau, enfin engins de navigation car on pouvait naviguer avec finalement n’importe quoi, la baleine me tenterait bien mais après avoir fait les nombreux stands pour trouver un bateau-bus pour nous amener sur Aohane, il ne restait qu’une vulgaire navette basique sans extravagance.

- Bon, tu es prêt pour rejoindre Aohane, Aokaï ? Ce voyage fut long mais je trouve qu’on s’en sort bien non ?

Bon je me grattais encore le bras après l’attaque surprise des moustiques du marécagesmais en soi, ça allait. J’avais hâte de trouver notre prochaine étape pour commencer enfin notre mission. J’étais excitée, j’allais savoir si j’allais devenir une vraie aventurière, celle dont on retiendra le nom. Kaname l’exploratrice ! Je salue l’employé du bateau et grimpe dans la navette pour m’installer à l’extérieur, devant pour profiter du voyage. Comme une enfant, j’étais fascinée par toute cette aventure, le bateau pris le chenal de service pour rejoindre le large, il prend enfin de la vitesse, le bruit du moteur crée un brouhaha constant cassant un peu la magie de la traversée qui dura deux heures. On a pu apercevoir des dauphins qui faisaient des sauts près de notre bateau, ils jouaient avec les vagues que créent notre embarcation. On ne pouvait par voir ce genre de choses à Tern, c’était si urbanisé, ici la nature avait le contrôle, la mer était quelque chose d'exceptionnelle, c’est pourquoi j’adorais plonger, ce silence, ce vide, cet espace, on se sentait seule, livrée à nous-même entourés d’une multitude de poissons. J’avais hâte de plonger dans cet océan. Ca allait être dangereux mais pas grave, il faudra trouver notre plan d’attaque et on discutera dès qu’on sera sur place.

Aohane était une ville simple, un petit bourg, les pêcheurs, les ateliers, les criées puis son fret pour amener vers le continent et la capitale. On avait posé le pied à terre, essayant de se remettre un peu de notre périple, j’ai beau avoir le pied marin, les premières minutes fallaient s’en remettre, notre cerveau tanguait encore mais pas notre corps. Après quelques minutes d’adaptation. Je regarde Aokaï.

- Bon, tu veux commencer maintenant la mission où on trouve quelque chose pour se poser ?







Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 20
Notes : Il est connu que les succubes doivent aspirer le chi ou l’énergie sexuelle d’une personne pour survivre mais Kaname fait partie d’une race hybride, une nouvelle génération qui n’a pas besoin d’aspirer jusqu’à la mort de leur proie pour être repu. Kaname se nourrit maintenant de la « séduction » de ses partenaires, enfin pour être plus précis des phéromones émisent par sa proie.
Messages : 314
Titre débile : Kanapé

Re: Sautez willy! Sautez!!!

le Mar 24 Juil - 9:21


Aokaï jetta un regard en coin a kaname, avant de fermer les yeux, levant les bras et les épaules.

Ça c'est ce quelle dit...


Il n'avait pas vraiment de bagage juste une sacoche arnachée aur la hanche droite et ne vit pas l'utilité de s'en defaire. Le voyage commençait enfin, première étape les marécages étouffants et leurs armées de moustique qui attaquaient Kaname sans lui laisser de repit. Aokaï libérant son pouvoir de manière diffuse ne souffrait ni de la chaleur ni des moustiques.

Durant leur premier arrêt bivouac, Aokaï part en escapade dans Sina, il s'y fait masser avant de prendre un bain de boue chaude, pour terminer a un comptoir, shot a la main, qu'il vida d'une traite avant de retourner au près de ses compagnons de route.

Au deuxieme arrêt bivouac, il alla rejoindre une amie, si on peut dire, fille d'éleveur de grands felins. Longtemps avant l'aube, il se reveilla, dans la paille, aux cotés de la jeune femme, sous le regard des grands chats. Il arriva alors que le père préparait le café, pendant que la caravane dormait encore.

Il avaient enfin atteint Miya, Aokaï qui s'attendait a voyager en baleine fut surpris de voir Kanamé chercher un bateau-bus.

On aurait pu arriver plus vite, mais je dois avouer que c'était assez agréable!

Le bateau qui leur ferait faire la traversée vers Aohane, était une navette des plus simple. Aokaï et Kaname y embarquèrent se séparant de la famille de marchand. La traversée fut des plus calme et reposante. A peine arrivée il leur restait a décider si ils commençaient immédiatement ou s'ils cherchaient un endroit ou loger.

Hmm, j'aimerais prendre la température avant...

Aokaï se dirigea vers un groupe de locaux qui préparait un bateau pour une sortie, après une petite conversation il s'avéra que le groupe allait patrouiller autour du zone de reproduction des équinarvals, ils lui indiquèrent une maisonette sur la plage. QG temporaire ou ils faisaient leurs rapport, apparemment un autre equinarvals avait été retrouvé dans les rochers a moitié dévoré et un homme, voulant dégager la carcasse avait été attaquer par la chimère, se trouvait maintenant entre la vie et la mort.

Aokaï salua le groupe qui partit sur les chapeau de vagues, après qu'une voix gueula de leur radio. Il se rendit ensuite a la maisonnette, des voix s'élevaient, des gens se rejettaient la faute a tour de rôle, sans pour autant en venir aux mains. Aokaï ecoutait de loin les différentes solutions qu'ils avaient essayer, que ce soit piéger la créature dans les rochers en bouchant les tunnels, poser des filets pour l'attraper, lui poser un marqueur pour prévenir des attaques et bien d'autres, rien n'avait fonctionner leur dernière idée qui leur avait donné lieu a l'attaque était d'empecher la créature de constituer des réserves.

Une idée germa dans la tête d'Aokaï, il en parlait a Kaname plus tard. Pour l'instant il voulait éviter de faire des vagues, ces gens étaient éreintés et nerveux, ils attendaient l'aide des aventuriers depuis longtemps et laissés sans réponses ils avaient décider de régler le problème par eux même. Arriver comme une fleur en s'annonçant aventurier ne ferait qu'ajouter de l'huile sur le feu. Il se mit a faire demi-tour
Aokaï Iyuuren
avatar

Avatar © : By 123lulala/Deviantart

Masculin Suivi :
Fiche
Suivi
Bourse

Race : un quart Humain trois quart Yokaï
Statut : Tatoueur-Maitre rune
Pims : 20
Messages : 75
Titre débile : Weirdolord, Mister Freeze

Re: Sautez willy! Sautez!!!

le Mer 25 Juil - 12:01


Résumé.
Willy


Aohane, ville de pêcheurs où on sent une certaine tension, les gens étaient à cran, il y avait des rassemblements de personnes à divers endroits, comment on allait trouver des réponses à nos questions sans envenimer la situation ? Aokaï voulait prendre la température, certes mais ça va finir en baston cette histoire… enfin deux inconnus qui arrivent comme des fleurs, c’était toujours aussi “ bizarre “ dans un village perdu comme celui-là.

Mon camarade prends des initiatives, il va voir les gens, papotent, prends des infos, je pris note mentalement comment devenir une bonne “ aventurière en mission “, j’étais finalement contente de partir en mission avec un expérimenté, il savait quoi moi j’aurai galéré comme pas deux. Nous étions rapprochés d’un autre rassemblement, plus organisé, ils cherchaient des solutions, les locaux étaient à bout, ils cherchaient une solution miracle, je n’en voyais aucune là tout de suite, comment faire si ils ont déjà tout essayé puis quand on pense au pauvre homme qui risque de mourir pour s’être trop rapprocher des rochers. La mission était vraiment dangereuse, il ne fallait prendre cette chimère pour un être inoffensif.

J’écoutais ses hommes, à quoi ressemblait ce “ monstre “, ils la décrivent comme une énorme mante-religieuse croisée avec une écrevisse, bleue comme l’océan, avec une carapace d’acier, et des pattes tranchantes… J’imaginais la scène, il fallait vraiment laisser une distance de sécurité raisonnable pour ne pas se faire attraper. Aokaï fit demi tour, il semblait réfléchir, on se met un peu à l’écart pour essayer de parler à l’abri des oreilles indiscrètes.

- Compliquée cette affaire, nous avons que notre équipement de plongée puis si on regarde les tentatives des locaux, il nous reste plus beaucoup de choix que ta suggestion en début de mission….

Rien d’y penser, ça m’était mal à l’aise, il faudra certainement tuer cette bête…

- Il faudra la tuer, éloigner la colonie semble compliqué, ainsi qu’un casier énorme pour l’attraper. Il faut qu’on prenne un harpon, voir un harpon électrisant pour le mettre hors d’état de nuire ou sinon lui trouver une copine chimère pour qu’ils vivent heureux.

Oui bon, cette idée semblait ridicule en prime abord mais c’était une manière douce de trouver un compromis…

- Sinon… il reste la technique de l’appât mais ça serait suicidaire, vraiment suicidaire… On devrait aller dans la zone pour essayer de trouver une solution viable, non ?


Il était encore tôt, le soleil n’allait pas se coucher avant 3h, on avait le temps de se faire une petite randonnée. J’essaye de prendre l’initiative et me dirige vers un groupe pour demander où se situait ce groupe d’Equinarvals, bon après qu’ils nous disent qu’on était des fous, qu’aller là-bas était dangereux, on réussi néanmoins à avoir nos informations. Ça se trouvait plus à l’ouest si on suit la côte. On prends nos affaires et on se dirige vers la zone. On continuait de débattre sur une solution viable mais tant qu’on n’était pas sur place, nous aurons aucune idée concrète.

Au bout de 20 minutes de marche, nous voilà arriver. Il y avait quelques spécimens qui se prélassaient sur les rochers, les autres tournaient autour de la zone, méfiants. Il n’y avait pas de jeunes spécimens, tous étaient venus pour la saison des amours. Le site était complexe, de la falaise, des rochers, les vagues s’engouffrent entre les divers massifs, même en bouteille, ça sera difficile, le remous va nous pousser sur la roche, parfait pour s’éclater le crâne… La zone à couvrir était énorme, la bête pouvait arriver de n’importe où, les locaux ont parlé de tunnel mais je pense que ça ne changerait rien. Il fallait qu’on la prenne sur le fait et qu’on lui tire dans l’abdomen, endroit généralement sensible pour toutes les bêtes à carapaces. J’émis encore une autre idée débile pour mon camarade.

- On pourrait se déguiser en Equinarval et attendre qu’il approche pour lui tirer dessus, mais c’est encore plus suicidaire comme plan. Tu as autre chose toi ?

Je m’assois alors sur le haut de la falaise, profitant néanmoins du paysage, on était en mission mais on pouvait néanmoins profiter de la vue.

zone de mission:






Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 20
Notes : Il est connu que les succubes doivent aspirer le chi ou l’énergie sexuelle d’une personne pour survivre mais Kaname fait partie d’une race hybride, une nouvelle génération qui n’a pas besoin d’aspirer jusqu’à la mort de leur proie pour être repu. Kaname se nourrit maintenant de la « séduction » de ses partenaires, enfin pour être plus précis des phéromones émisent par sa proie.
Messages : 314
Titre débile : Kanapé

Re: Sautez willy! Sautez!!!

le Jeu 9 Aoû - 9:44


Aokaï souria quand elle proposa ses idées, son sourire s'élargit a la proposition de faire l'appat, car son idée a lui rassemblait quelques autres et qu'elle venait d'y apporter une solution, mais avant même qu'il puisse ouvrir la bouche, elle rejoignit un groupe de personne.

Ces gens les traitèrent de fous et de bien d'autres noms, a la même signification, jusqu'a ce qu'ils comprènent qu'ils ne cherchaient qu'un point de vue donnant sur l'endroit ou se trouvait les équinarvals. Ils leurs indiquèrent un endroit plus a l'ouest sur la côte.

Plongé dans ses reflexions, Aokaï montait son plan, encore incomplet, durant la marche. Vingt minutes plus tard, ils se retrouvèrent sur une corniche ou l'on voyait en contre bas des équinarvals patauger et Aokaï compris pourquoi ils avaient été traités de fous.  Dans les eaux peu profondes et malgré la violence des vagues, un petit groupe d'équinarval se déplaçait comme si de rien n'était.

Il leva les yeux vers le large, avant de répondre a Kaname, et vit un autre groupe plus nombreux nageant au large,  évitant avec grand soin les rochers qui saillaient a la limite du récif, le courant devait  être plus violent a cet endroit mais ce qui les répugnaient a approcher les rochers... c'est la Chimère des rochers! , devina quelqu'un tout haut

. En se retournant, Aokaï vit un homme massif que le temps avait coubé sur sa canne en décolorant ses cheveux, est ce que tout les vieux possèdent une technique de dissimulation, se demanda t il, tout les vieillards qu'ils connaissait avaient tendance a arriver a pas feutrés tout en dissimulant leur présence. Le vieil homme continua sa promenade avec la vitesse d'un escargot, glissant un regard a Kaname, Aokaï haussa les épaules.

Tu pense qu'on peut faire du rodéo de Chimère des Rochers? et puis ça a quel goût? ça devrais être comestible vu que c'est dans la mer! il essuya un filet de bave en reprenant son sérieux, On peut le capturer! lâchât-il finalement, ou le tuer et le manger! mais pour ça il nous faut un filet extrêmement résistant, en métal ou en chaine ce serait parfait, un appât, des bateaux a grandes vitesse capable de foncer que leur cale soit vide ou pleine…

Ohohoh! le vieillard était de retour et cette fois il était carrément a cotés de nos aventuriers,je peux vous aider, si vous me parlez de votre plan , en voyant la tête d'Aokaï il ajouta, je suis assez connu et respecté par ici vous savez, donc ce ne sera pas un problème pour moi.

Et vous allez, nous dire que vous êtes le chef du village !? a peine la phrase quitta sa bouche qu'un éclair d'intelligence mesquine traversa les yeux du vieillard.

Et moi je dirais que vous êtes les aventuriers envoyer par la Tour du savoir!! le vieux avait un grand sourire satisfait sur le visage. Il s'empressa d'ajouter, Par contre vous aller devoir vous débrouiller pour vos appâts!

Aokaï continua d'expliquer son idée, sous le regard intéresser du vieil homme. Le plan consistait a faire sortir la chimère de son trou, pendant ce temps quelqu'un y installerait le filet métallique et lorsque retournerait s'y fourrer le filet tracté par les bateaux l'emporterait, ils pourraient aussi y faire courir des décharges a travers le filet pour tenter d'assommer la créarture et la capturer. les harpons électrisiants sortis de l'esprit de Kaname serviraient dans la première partie du plan, tout comme son idée de fabriquer un faux équinarval, pour la seconde partie du plan, il leur suffirait de trouver un cadavre d'équinarval frais pour créer une illusion probante.


Aokaï Iyuuren
avatar

Avatar © : By 123lulala/Deviantart

Masculin Suivi :
Fiche
Suivi
Bourse

Race : un quart Humain trois quart Yokaï
Statut : Tatoueur-Maitre rune
Pims : 20
Messages : 75
Titre débile : Weirdolord, Mister Freeze

Re: Sautez willy! Sautez!!!

le Ven 10 Aoû - 9:21


Résumé.
Willy


Je regardais les ballets des différents groupes d’Equinarvals dans l’eau, ils profitaient du soleil en toute insouciance, n’avait-il pas compris qu’une terrible créature était tapie dans les rochers prête à les manger à tout moment ? Un vieil homme se baladait le long de la côte, on ne l’avait pas entendu, je regardais Aokaï surprise, lui semblait ne pas l’avoir entendu, on le laissait continuer sa route pendant que mon camarade expose ses idées. Il voulait manger la chimère, est-ce que c’était un message subliminal pour me dire qu’il avait faim ? Mais on l’observant, il semblait le plus sérieux au monde, il avait même de la bave qui dépassait de la commissure de ses lèvres… il n’avait pas mangé depuis combien de temps ?

Son idée de filet tiré par un bateau était bonne mais il y avait un soucis, le fond de mer était peu profond où il faudrait attendre un certain niveau de marnage.

- Pourquoi pas mais il faudrait faire ça marée haute et avec un bateau à coque plate sinon le pêcheur peut oublier de retrouver son navire en bon état !

Mais le vieil homme refait son apparition, je sursaute en voyant sa tête tout proche de mon épaule, mais c’était un ninja ce mec ! Un ninja à la retraite ? Il nous propose son aide, c’était gentil de sa part et je pense qu’on va en avoir besoin si on compte emprunter du matériel aux villageois car avec seulement un équipement de plongée, on n’allait pas très loin avec tout ça. Un petit jeu de devinettes s’installe entre les deux hommes, chacun voulant se montrer le plus fort, je souris à ce jeu silencieux que font les deux.

Après les explications d’Aokai, il fallait maintenant trouver le matériel nécessaire et vraiment peaufiner les détails du plan. Je demande au vieil homme.

- Pouvez-vous nous présenter des gens susceptibles de nous prêter du matériel ? Il est encore tôt, on peut commencer les préparatifs.

Je lui souris gentiment, c’était appréciable une âme charitable dans les environs vu comment on a traité de tous les noms un peu plus tôt.

- Au faite, voici mon camarade Aokaï et moi c’est Kaname, ravi de vous rencontrer.

L’homme se présenta à son tour, il s’appelait Habolg, c’était un ancien pêcheur et il nous confirme que c’est la première fois qu’une chimère des Rochers était si proche des côtes et s’attaque ainsi aux autres animaux. On marchait une quinzaine de minutes pour arriver dans un hameau avec quelques maisons, son petit port, ses bateaux, il y avait plus de navires que de maisons même ! Il nous présente à son fils, Gilo, qui a repris les affaires familiales. On lui explique de nouveau le plan, qu’il nous fallait un bateau puissant et à coque plate. Posant sa main sur le menton, il semblait chercher notre bonheur et nous invite à le rejoindre à une zone de carénage où un bateau sur cale attendait ses dernières retouches peinture pour être remis à l’eau.

- Voici un ancien bateau de course on va dire, il ne sert pas à la pêche, je m’amusais surtout enfant à tirer des bords dans l’Anse pour épater les filles ! Je vous le prête pour votre mission, si vous pouvez nous débarrasser de cette Chimère, ça serait la moindre des choses comme contribution.

Bon il nous restait la partie filet, il fallait un moyen de le bloquer, la charge électrique était une solution mais comment induire de courant les mailles ? Peut-être Aokaï avait une autre corde à son arc. Je m'éloigne d’Habolg et son fils qui improvisait une réunion de famille avec souvenirs de leur jeunesse à la clé. Je demande alors doucement à mon camarade.

- Tu n’aurai pas une autre solution pour le filet, tu sais autre que la charge électrique, ma capacité spéciale ne sert à rien dans notre cas mais toi ?







Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 20
Notes : Il est connu que les succubes doivent aspirer le chi ou l’énergie sexuelle d’une personne pour survivre mais Kaname fait partie d’une race hybride, une nouvelle génération qui n’a pas besoin d’aspirer jusqu’à la mort de leur proie pour être repu. Kaname se nourrit maintenant de la « séduction » de ses partenaires, enfin pour être plus précis des phéromones émisent par sa proie.
Messages : 314
Titre débile : Kanapé

Re: Sautez willy! Sautez!!!


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires