Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Re: Retour précipité

le Lun 18 Mar - 9:54



Attachée comme une vulgaire prisonnière, je fond en larmes dès que le bruits des sabots résonne. Je n’ai pas envie de rentrer au village. Je veux rester avec Kaname, avec Moana et tous les autres… Libre de vivre comme je l’entend et sans entraves… Le chariot est complètement fermé par une épaisse bâche qui ne laisse filtrer aucune lumière. Mains attachées dans le dos, j’essaye de me rapprocher de la bâche pour regarder à l’extérieur. Avec un peu de chance, je pourrait alerter un milicien. Je peste bruyamment en constatant que la bâche est bien fixée et m’empêche de voir l’extérieur. A tout les coups, elle étouffe bien les sons aussi.

Il ne faut pas très longtemps avant que les premiers cahots se fassent ressentir signe que l’on a quittée les bonnes routes d’Entre-Monde. Je peste contre mes ravisseurs à chaque bosses ou trous car le bois dur du chariot me fait mal. Je vais être couverte de bleus. Le temps passant, je prend le temps de réfléchir à un plan pour m’échapper. Je doute qu’ils fassent la route d’une traite, ils s'arrêteront au moins pour manger et dormir le soir. Cela sera ma certainement ma meilleure chance pour m’enfuire. En rebondissant n’importe comment, je me suis rendue compte que j’ai quelques noix alchimiques dans une poche cachée. L’outil parfait pour prendre la fuite lorsque l’on sait les utiliser. Il ne me reste plus qu’à attendre une ouverture… Le repas m’en fournira certainement une parfaite. En attendant, il est important que je ralentisse le convoi pour faciliter la poursuite éventuelle de Kaname. Pour cela, j’ai une méthode parfaite. Je me dandine avec difficultés jusqu’à l’avant du chariot et appelle Louis qui a prit les rênes des chevaux tirant ce machin inconfortable au possible. Je crie le plus fort possible pour qu’il m’entende. Et il a intérêt à répondre s’il ne veut pas me mettre en colère.

Louis !!!!

Je répète mon appel trois fois avant qu’il ne se décide à ouvrir la toile pour me répondre. Je souris, il est temps de s’amuser un peu.

Ta prêtresse a besoin d’aller aux toilettes… Tout de suite !

Je jubile de le voir hésiter entre sa peur de la punition qu’il encourt s’il ne me ramène pas et sa fidélité à notre religion qui lui impose de prendre soin des prêtresses. Le plus amusant étant que je ne ment même pas… Même si je me suis contentée de boissons sans alcool, j’ai pas mal bu hier soir avec les filles. Si j’ai bien observée, le groupe n’est composé que d’hommes, je pourrais éventuellement en profiter pour fuir. Mais à y réfléchir, il vaut peut-être mieux que j’endorme leur méfiance en me montrant docile pour l’instant. Peut-être que je pourrais être débarrassée de mes liens pour la suite du voyage.

On va bientôt traverser un petit village, on y fera un arrêt pour remplir les gourdes.

J’admire tout de même l’art du compromis et sa réflexion, il me sera plus difficile de fuir dans un village qu’en pleine nature. Cela ne représentera peut-être qu’un arrêt de 15 minutes mais c’est déjà ça qui permettra à Kaname de se rapprocher un peu… Je me raccroche à l’espoir qu’elle se lancera dans cette quête pour me récupérer, c’est peut-être un espoir illusoire mais c’est tout ce qui me permet de ne pas fondre à nouveau en larme...
Rien ne se perd, tout se transforme !



Spoiler:
La poursuite continue Wink
Invité
Invité
Anonymous


Re: Retour précipité

le Mar 19 Mar - 16:51


Retour précipité  - Page 2 Kana_610



J’attendais avec impatience la décision de Lylla, non pas que j’étais pressée mais je me voyais mal l’abandonner ici dans les ruelles sombres de Northrives pour aller secourir Lin, je ne connaissais pas ce quartier et finalement, je ne me rappelle pas une seule fois être aller dans l’auberge de ma compagne, on finissait la plupart du temps on se retrouvait chez moi. Je jette un coup d’oeil à Hazuki, elle aussi semblait réfléchir à un plan d’action quand Lylla accepte de nous aider et j’espère que le dragon a une idée derrière la tête pour s’encombrer de la petite.

- Oooh merci Lylla !

Je la serre dans les bras de manière un peu trop virulente et grimpe de nouveau sur le dos de la monture de Moana.

- Bon le minou, trouve nous la Prétorienne !

Hazuki finit d’inspecter les lieux, j’essayais de comprendre ce qu’elle cherchait, c’était elle l’assistante d’une Sanctuari, elle connaissait les protocoles de police et tout le reste, moi rien ne paraissait logique, je vais finir par mettre une puce GPS sur Lin, ça serait tellement plus simple si les gens continuent de l’embarquer. Hazuki continue de faire son tour et passe la main sur les épaules puissantes du Lorfang.

- Ørkãn, concentre toi sur l’odeur de Lin, ils ont dû quitter la ville, trouve l’odeur et je pense qu’on trouvera des traces ensuite.

Le félin se mit à jouer et tourne en rond sur la scène de crime avec moi sur le dos comme si je étais insignifiante, il s’accroupit d’un coup, le museau dans une direction.

- Bien joué Ørkãn ! Mademoiselle Argette, grimpez, nous avons la direction, il nous reste à avancer en quatrième vitesse maintenant.

La monture attendit que tout le monde soit installé pour partir en direction du Sud, j'avais le coeur palpitant, plus le temps passe plus c'était dangereux pour Lin...




Retour précipité  - Page 2 Boussole




Invité
Invité
Anonymous


Re: Retour précipité

le Mar 26 Mar - 17:32


Étais-ce une bonne idée de dire oui ? Voilà que Kaname m'étouffais à moitié pour me remercier... Puis décida de grimper sur le Lorfang un peu trop vite. Je me retins de rire lorsqu'il se met à faire des tours de "manège" comme s'il n'avait personne sur son dos. La situation générale n'avait rien de drôle, mais cette scène en particulier par contre... Il fallut une fois de plus grimper sur l'animal pour nous remettre en route, je n'aimais pas ça, pourquoi est-ce-que je ne pouvais pas voler ? Ah oui c'est vrai, ça irait moins vite.... Pfff... Je me cramponnais à la selle avec force, espérant que le trajet ne serait pas trop long. C'était beaucoup demander à mon avis.

-Et sinon à part que Lin a disparu, on sait quoi ?

Pitié qu'on ne me réponde pas "rien". Déjà que je ne me sentais pas très utile, alors si en plus je ne pouvais pas faire tourner mes méninges pour tenter d'y comprendre un tant soit peu quelque chose, et que je devais me contenter de me laisser trimballer... Je n'arrivais pas à m'habituer au rôle de la jeune femme d'ailleurs. Pour moi, elle restait simplement Lin, la personne avec qui j'étais partie en mission et qui étais venue à la boutique pour se renseigner sur les bijoux. Pas la Prétorienne. A défaut de pouvoir réfléchir sur le pourquoi du comment de cet enlèvement, je me mis à gamberger sur mon propre rôle : "immobiliser un potentiel agresseur" je veux bien, mais... s'ils étaient plusieurs ? C'était beaucoup trop facile de me contrer à mon goût, j'en avais régulièrement la preuve. Même avec toute la bonne volonté du monde, je n'avais pas des yeux partout et mes connaissances en combat étaient bien maigres... Je secouais la tête comme si ça allait m'ôter mes doutes puis me concentrais de nouveau sur le paysage qui filait à vive allure autour de nous. Nous étions sorties de la capitale, à partir de là, il ne fallait pas compter sur moi pour nommer la ville la plus proche, je ne connaissais pas assez l'extérieur pour ça.

-On est où à peu près là ?

On va essayer de faire fonctionner mes vieux souvenirs d'école pour reconstituer une carte mentale de l'Entre-Monde histoire de ne pas être complètement perdue...
Lylla Argette
Lylla Argette

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte en banque

Race : mi-ange mi-démon
Pims : 0
Messages : 247

Re: Retour précipité

le Mer 27 Mar - 11:03



La “pause toilette” que j’ai réclamé se fait sous bonne garde. A croire que je suis une dangereuse criminelle qu’il faut surveiller à chaque instant… Néanmoins, ils ont tout à fait raison de prendre leurs précaution compte tenu qu’ils ont été obligé de me détacher. En ville, j’ai peu de chance de leur échapper, il y a trop de risque que des habitants les aides pour une raison X ou Y… La forêt est une bien meilleure option, surtout avec une noix alchimique.

Rassurés que je n’ai rien tenté, Louis ne me rattache que les mains me permettant ainsi de mieux m’installer dans la carriole mais aussi de préparer mon évasion nettement plus facilement. Je patiente en silence le reste de la journée attendant patiemment l'arrêt pour la nuit. Ils décident de s'arrêter au crépuscule dans une clairière en plein milieu de la forêt d’Ing… Ils sont au courant que la forêt grouille de bestioles pas forcément très sympathique ? Je les entends s’activer dehors pendant un moment avant de sentir l’odeur du bois qui brûle. C’est ça, indiquez votre présence aux bestioles… Il n’y a pas que des loups par ici vous savez ? Non, tant pis pour vous les gars ! J’hésite un instant à prendre la poudre d’escampette maintenant. Les noix vont me donner trois heures pendant lesquelles il sera aisé de les perdre mais passé ce délai, si Kaname n’est pas arrivée, ce sera plus compliqué… Je décide d’attendre encore un peu, prendre le temps de manger un morceau avant, cela laissera du temps pour que ma compagne rattrape ce cortège. La nuit est déjà tombée lorsque Louis me dépose une assiette pas forcément très appétissante dans la carriole. Je réclame qu’il me libère les mains pour pouvoir manger tranquillement. Son regard est clair, il se méfie de moi.

D’accord, mais interdiction de sortir du chariot. On surveille Lin, pas d’entourloupe !

Un grand sourire plus tard me voilà débarrassé de mes liens et libre de mes mouvements. Afin de ne pas trop attirer l’attention, je m’intéresse au contenu de l’assiette. Cela n’a vraiment pas l’air très appétissant… Je goûte quand même la mixture, une sorte de mélange entre des céréales et des patates visiblement. Je grimace, c’est vraiment mauvais. Ils auraient vraiment pu faire un petit effort quand même…

Heureusement que vos femmes cuisinent mieux que vous… Je crois qu’un cours de cuisine s’impose pour chacun d’entre vous…

Sans armes, je ne peux pas me défendre contre eux par contre, je peux leur rendre la vie insupportable dès maintenant, pas besoin d’attendre d’être au village pour cela. Il est presque amusant de savoir qu’ils n’oseront pas me frapper quoique je dise de peur d’attirer la colère de Lune sur leur famille. Je les entends marmonner de l’autre côté de la toile. Je prend mon temps pour manger ce truc pas très ragoutant pour prendre quelques forces lançant de temps en temps quelques piques en l’air. Fin prête pour mettre mon plan à exécution, je commence à me dévêtir. Mes vêtements ne seront qu’une gêne une fois transformée complètement… Noix à la main, je suis presque déshabillée lorsque Loy passe la tête pour vérifier que je suis toujours aussi docile.

Qu’est-ce que …

Plus le temps de tergiverser, je croque une noizuli et m’élance pour lui bondir dessus. Le temps de combler l’espace entre nous, je suis déjà devenue une renarde blanche. Surpris, il se protège le visage avec le bras me laissant tout le loisir de le mordre un bon coup. Autant les autres, je ne leur ferai pas de mal s’ils se tiennent à carreaux, autant lui, il a le droit à un traitement “spécial”. Libérant son bras, je bondit à l’extérieur et me carapate au hasard vers la forêt. Lorsque je les entends reprendre suffisamment leurs esprits pour se lancer à ma recherche, j'accélère ma course même si je suis déjà loin d’eux. Maintenant, je dois prier pour qu’ils ne me rattrape pas avant de trouver quelqu’un pour m’aider.

Rien ne se perd, tout se transforme !


Invité
Invité
Anonymous


Re: Retour précipité

le Jeu 28 Mar - 19:25


Retour précipité  - Page 2 Kana_610



Lylla posait des questions pertinentes mais je n’avais aucune réponse à lui donner, je ne sais pas qui en voulait à Lin, est-ce que c’était son statut de Prétorienne ou Prêtresse, je ne comprends pas pourquoi quelqu’un lui en veut à sa vie surtout pour la kidnapper, un truand l’aurait assassiné sur le champs mais là ? Hazuki prends la parole à ma place, expliquant qu’elle n’en savait rien juste que Lin était en danger et qu’on devait faire vite, même elle n’avait pas plus de détails, mise à part qu’on devait filer tout droit vers le Sud.

Nous venons de passer le premier village, Namusu, ce petit village de fermiers, c’était la première étape avant de rentrer dans la forêt d’Ing, je me rappelle avoir entendu Lin me parler de Roubicots dedans, je détestais ces bestioles qui avaient la capacité de paralyser ses victimes et plus encore. Je commençais à avoir mal aux fesses, ce n’était vraiment pas pratique de chevaucher un Lorfang, peut-être avec ma moto j’aurai été plus vite mais je n’aurai pas pu amener grand monde.

- Nous sommes dans la forêt d'Ing, ça va devenir de plus en plus difficile surtout quand il fera nuit noire...

Ca fait déjà une bonne heure qu’on est parti dans la forêt, Ørkãn continuait d’avancer à vive allure mais il ne pourra pas tenir cette cadence aussi longtemps comme les kidnappeurs, Lin doit tout faire pour leur rendre la vie dure et je sais que pour ça, ma chérie est imbattable. Le félin ralentit, il était fatigué je le comprends et on finit par poser pieds à terre quand je vois des traces de fumée au loin. Un campement ?

- On essaye de voir si Lin est dans les parages ?

Je fais signe à Lylla de me suivre et nous partons alors vers ces gens qui semblaient affolés.




Retour précipité  - Page 2 Boussole




Invité
Invité
Anonymous


Re: Retour précipité

le Mer 3 Avr - 21:15


Évidement, elles n'avaient pas de réponse à ma question principale. Ça aurait été beaucoup trop simple sinon. Je me renfrognais, me cramponnant de plus belle à la selle tout en réfléchissant. Ils voulaient une rançon en échange de la Prétorienne ? Mais les kidnappeurs n'avaient rien laissé à ce sujet... Peut-être que mes accompagnatrices s'en étaient rendues compte tout de suite, trop vite. Ou peut-être qu'il s'agissait d'autre chose...

On venait de dépasser un village sans ralentir. Je commençais à avoir mal aux jambes et aux mains à m’agripper pour ne pas perdre l'équilibre. Quand est-ce-qu'on s'arrêtait ? Nous nous engouffrâmes dans une forêt :

-Nous sommes dans la forêt d'Ing, ça va devenir de plus en plus difficile surtout quand il fera nuit noire.

J'acquiesçais, visualisant enfin l'endroit où nus nous trouvions. Au bout d'un certain moment le félin sembla ralentir puis s'arrêta lorsque Kaname repéra de la fumée

-On essaye de voir si Lin est dans les parages ?

Je sautais à terre sans me faire prier, satisfaite de sentir enfin le sol sous mes pieds. Je m'avançais, puis finit par demander à l'une des personnes du campement ce qu'il se passait et obtins comme réponse que quelqu'un n'était pas revenue de la récolte de bois nécessaire à monter le camp. Cela se tenait. Néanmoins mon regard furetait partout tandis que j'essayais d'obtenir plus de détails. A quoi ressemblait cette personne ? Comment s'appelait-elle ? Par où était-elle partie ? Peut-être qu'il s'agissait de Lin qui avait réussit à faire... Ou peut-être qu'ils avaient réellement perdu quelqu'un...
Lylla Argette
Lylla Argette

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte en banque

Race : mi-ange mi-démon
Pims : 0
Messages : 247

Re: Retour précipité

le Jeu 4 Avr - 11:14



Courir à travers la forêt à quatre pattes est une expérience plaisante. S’il n’y avait pas mes ravisseurs à mes trousses, je pourrais presque apprécier le moment. A peine protégée par la végétation, je les entends déjà se mettre à ma poursuite. Je ne sais pas ce qu’on leur a promis, en bien ou en mal, mais ils se donnent du mal pour me ramener au village. Profitant de mon avance et de l’obscurité, je me tapie, je change de direction, la légére brise m’apportant une odeur peu engageante venant de la direction vers laquelle je me dirige.


----------------------------------------------------------------


Lin s’était fait la malle… Ils avaient pourtant bien veiller à la surveiller et à ne lui laisser aucune ouverture pour fuir. Ils n’avaient pas sous-estimée son intelligence et ses capacités, elle avait réussi à partir du village sans aucune difficulté et à leur échapper pendant trois mois avant qu’ils ne perdent définitivement sa trace. Il n’avait pas pensée qu’elle aurait appris la magie pendant son voyage… Loy avait été à nouveau amoché par Lin, c’était à croire qu’elle lui en voulait personnellement. Prenant à nouveau la tête du groupe, Louis menait les recherches, dans cette forêt, Lin ne devait pas être partie bien loin.

Il n’aurait pas pu y avoir meilleur moment pour que trois voyageuses leur tombe dessus… Louis tenta un mensonge honteux pour se débarrasser d’elles et pouvoir continuer leur recherche tranquillement. Enlever Lin était une chose s’il n’y avait pas de témoins, c’était bien autre chose si trois témoins étaient là… Il ne valait mieux pas qu’elles fouillent vers le chariot, elle tirerait trop de conclusions et préviendrai les Sanctuaris. Et là, cela serait problématique vu la position de la petite.

Ne vous inquiétez pas, on va bien le retrouver. Il ne doit pas s’être éloignés bien loin. Merci de votre sollicitude Mesdames.

L’obscurité était une bénédiction pour Louis, elle dissimulait son embarras et son stress d’être démasqué.

Rien ne se perd, tout se transforme !
Invité
Invité
Anonymous


Re: Retour précipité

le Jeu 4 Avr - 14:43


Retour précipité  - Page 2 Kana_610



Lylla part innocemment vers ses voyageurs en transit qui évidemment raconte qu’une personne de leur groupe s’est perdu dans les bois, évidemment mais l’homme qui semblait le plus âgé donc le chef n’était pas clair pour moi. Notre groupe de recherche s’approche d’eux et ils finissent par répondre à notre question essayant de nous congédier le plus vite possible et dans la pénombre je m’avance un peu plus vers le commanditaire.

Hazuki m’attrape le poignet, avait-elle peur que je lui fasse du mal ou autre, je ne sais pas mais je lui fais un sourire qui prouve ma bonne foi, je vais rien lui faire sauf si il a blessé ma douce aimée. J’active alors mon pouvoir passif, me concentrant sur ses émotions et je vois alors la culpabilité et le mensonge, cet homme n’était pas bien, peut-être que ce n’est pas de Lin qui parle et que cette personne n’est pas perdue mais il essaye de la faire disparaître mais je n’avais pas envie de jouer sur les coïncidences.

- Nous étions en train de faire du camping un peu plus loin quand mon Lorfang a voulu courir derrière un lapin, notre amie a décidé de le chercher mais nous ne la retrouvons pas et j’ai peur qu’avec tous les roubicots dans les parages que ça devienne problématique.

Un peu petit mensonge n’a jamais tué personne, essayons de la jouer discret, ils peuvent au moins nous dire la direction qu’elle a pris si elle l’a fuit. Je sens Hazuki bougée derrière moi, elle part demander quelque chose à Lylla, qu’elle devait chercher dans les environs et surtout dans le chariot, on trouvera peut-être des indices, si je détourne leur attention peut-être elles seront plus tranquilles pour chercher des traces de la Prétorienne.

- Notre amie fait ma taille environ, on ne peut pas la rater, elle a les cheveux au niveau des épaules voir un peu plus d’une couleur blanche, des yeux bleus puis toujours souriante et un brin aventurière.

Je me concentre de nouveau vers l’homme, malgré l’obscurité, on a l’impression qu’il se liquéfie sur place, est-ce que j’avais vu juste ? Il nous faut une preuvre comme quoi c’est Lin qu’ils ont capturé et juste un objet lui appartenant nous permettra de leur mettre le couteau sous la gorge, enfin façon de parler.

- Ou même une ombre ou quelque chose du genre, ça nous aiderait de savoir dans quel périmètre elle se trouve.

Je lui laisse alors encore une chance avant de le forcer à me répondre ou sinon Ørkãn va lui montrer comment il joue avec les menteurs.




Retour précipité  - Page 2 Boussole



HRP:
Cadeau

Lin a écrit:Sans armes, je ne peux pas me défendre contre eux par contre, je peux leur rendre la vie insupportable dès maintenant, pas besoin d’attendre d’être au village pour cela. Il est presque amusant de savoir qu’ils n’oseront pas me frapper quoique je dise de peur d’attirer la colère de Lune sur leur famille. Je les entends marmonner de l’autre côté de la toile. Je prend mon temps pour manger ce truc pas très ragoutant pour prendre quelques forces lançant de temps en temps quelques piques en l’air. Fin prête pour mettre mon plan à exécution, je commence à me dévêtir. Mes vêtements ne seront qu’une gêne une fois transformée complètement… Noix à la main, je suis presque déshabillée lorsque Loy passe la tête pour vérifier que je suis toujours aussi docile.

Invité
Invité
Anonymous


Re: Retour précipité

le Dim 28 Avr - 12:37


L'homme continuait de me répondre plus ou moins évasivement, finissant même par essayer de nous faire partir. J'avais l'impression qu'il essayait de cacher quelque chose, il ne semblait pas des plus à l'aise, ce qui ne me faisais que continuer davantage. Jusqu'à ce que Kaname prenne le relais, accusant éhontément notre moyen de transport d'avoir fugué, et sous-entendant la présence de bestioles peu recommandables par ici. Hazuki s'approcha de moi, me glissant qu'il vaudrait peut-être bien de faire un petit tour discret dans leurs affaires. J'acquiesçais, et m'éloignais peu à peu du petit groupe pour me rapprocher du chariot, faisant mine de regarder les alentour à la recherche de cette fameuse amie disparu à la poursuite d'un Lorfang imaginaire.

Vérifiant que personne ne regardait dans ma direction, je regardais un peu partout dans ce début de camp, ne trouvant rien d'anormal, jusqu'à soulever un coin de la bâche pour observer ce qu'il y avait en dessous. Elle avait l'air bien fixée en tout cas. Ils avaient peur que leur chargement prenne l'eau en cas de pluie ou voulaient-ils dissimuler quelque chose ? Je continuais de faire le tour, évitant d'attirer l'attention sur ma personne et finis par trouver un endroit ouvert.

-Des vêtements de fille ?

La question m'avais échappé, dans un murmure heureusement. Je fis un signe Hazuki pour me confirmer à qui appartenait ces vêtements en les sortant du chariot. A Lin... Par contre, celle-ci avait bel et bien disparue. Pourquoi elle n'avait plus son kimono sur elle ? Ça en devenait inquiétant. Ma main droite se tendis tandis que je m'approchais du baratineur, tenant toujours le vêtement dans la gauche. Les filaments rouges translucides foncèrent sur leur proie. 5... 4... 3... 2... 1... Gagné ! Il se figea et s'arrêta même de parler quelques instants sous le coup de la surprise. Il pouvait l'être, surprit, puisque plus aucun de ses membres ne répondait, il se retrouvait dans l'incapacité de bouger. Je le sentais lutter contre mon pouvoir et raffermis ma prise contractant légèrement la mâchoire. Ce n'était pas un maigrichon comme ces idiots de démon et d'anges qui m'avaient servis de mannequin d'entraînement chaque fois qu'ils venaient me chercher des noises. Je fis tranquillement le tour de ma proie.

-C'est pas beau de mentir, tes parents te l'ont jamais dit ?

Ma voix était tranquille, presque amusée, même si la situation n'avait rien de drôle, je faisais mine d'avoir complètement le contrôle de la situation, même si je n'avais aucune idée de la réaction de mes deux accompagnatrices face à ça. Hazuki voulait que je vienne à cause de ce fameux pouvoir après tout, non ?

-Si tu nous disais la vérité maintenant ? Sinon... C'est bête, tu peux pas vraiment de défendre là...

Ma voix était redevenue sérieuse. Avec même un petit peu de menace en fond. Oui, j'en faisais clairement trois tonnes, enfin, je n'étais pas vraiment en mesure d'arrêter Kaname ou Hazuki si l'une d'elle se décidait à lui mettre un pain dans sa figure, et je n'étais pas sûre d'avoir envie de le faire se protéger, mais, en soit je ne pouvais pas lui faire de mal. Juste un peu flipper. Et il parait que j'étais plutôt bonne comédienne dans ce rôle là.

-On est toutes ouïes.

Peut-être que je n'aurais pas dû faire ça, mais j'avais agis de la manière qui me semblait la plus logique, au bout d'un moment il allait bien se rendre compte que quelque chose ne tournait pas rond avec nous. Il valait mieux à mon sens le prendre par surprise. Et puis si un seul autre s'en rendait compte, et tentait de l'aider en nous attaquant, c'était son copain qu'il allait trouver entre nous et lui. Ils n'avaient pas l'air si belliqueux ces braves gens. J'espérais ne pas me tromper, je ne savais pas trop dans quoi je m'étais lancée encore...

Spoiler:
Désolée du temps de réponse, si un truc va pas, dites le moi, je change ! ^^
Lylla Argette
Lylla Argette

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte en banque

Race : mi-ange mi-démon
Pims : 0
Messages : 247

Re: Retour précipité

le Mar 7 Mai - 9:33


La description que fit la brune à Louis fit tilt dans sa tête. Elles étaient à la recherche d’une fille ressemblant trop à Lin pour qu’il ne fasse pas le lien. Il ne savait pas comment mais Lin avait réussi à prévenir ses amis bien plus rapidement que prévu… Louis pensait qu’ils pourraient avoir rejoint les montagnes avant qu’on ne se lance vraiment à leur poursuite. Jamais il n’aurait penser qu’on les rattrape aussi vite. Un brin paniqué, il se dandinait sur place balbutiant des mots incompréhensibles. Comme si la fuite de Lin et les soupçons de cette femme n’étaient pas déjà suffisants, il se retrouve immobilisé par une force inconnue. Il lutta un instant contre cette force mystérieuse sans résultat alors que l’autre fille avec des ailes lui faisait la morale, les habits de Lin à la main… Se liquéfiant sur place, il lâcha toute l’histoire.

Ce sont les ordres, on doit ramener notre prêtresse. La sécurité de notre village en dépends, les anciens sont formels, sans elle, nos familles seront en danger. Lin est la seule à pouvoir attirer la clémence de Lune sur notre village !

Attiré par la discussion, plusieurs autres hommes de l’escorte se rapprochaient des deux jeunes femmes oubliant la présence de la dragonne. Louis commençait à reprendre contenance remarquant l’arrivée de ses camarades.
__________________________

En fouillant le chariot, Lylla avait découvert le kimono de Lin. Peu de choses pouvaient surprendre Hazuki avec Lin et celle de retrouver ses vêtements dans un chariots en plein milieu de la forêt en faisait partie. Elle se demandait ce qui avait pu pousser Lin à abandonner ses vêtements lorsque Lylla prit en main l’interrogatoire de l’homme. Quant bien même, elles étaient trois, les ravisseurs de Lin étaient nettement plus nombreux que leur petit groupe de trois femmes. C’était une mauvaise idée de se lancer comme ça dans cette course poursuite… L’étau se refermait déjà autour de Lylla et Kaname. Une chose dont l’assistante pouvait être sûr était que Lin serait furax si sa compagne venait à être blessée… Et Hazuki n’avait aucune envie de supporter la mauvaise humeur de sa chef. Décidant que seule la méthode forte aurait un effet significatif, elle se glissa à l’intérieur du chariot afin de se dévêtir. Elle était quand même un peu pudique même si peu de monde ne voudrait s’approcher d’elle lorsqu’elle reprend son véritable visage. Son corps entier se mit à craquer, les os se brisant pour se reformer sous une autre forme, son corps grossissant à vue d’oeil jusqu’à faire éclater la bâche du chariot. A la toute fin de sa transformation en dragon, le chariot lui-même céda sous l’imposante créature. Du haut de ses deux mètres au garrot, l’assistante mignonne et stricte était redevenue Hazuki la dragonne. Ses griffes acérées brillaient à la lueur du feu faisant écho à ses crocs.

Elle poussa un long hurlement défiant la forêt d’Ing et menaçant les petits hommes. A son cri, la forêt se tue ne laissant plus entendre que le râle de la dragonne et le bruit de ses pas alors qu’elle se rapprochait de Louis. Incapable de parler sous cette forme, elle se contenta d’un grognement menaçant en direction des autres hommes, espérant également que Lin aurait peut-être l’idée de refaire son apparition.
Invité
Invité
Anonymous


Re: Retour précipité


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

- Sujets similaires