Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Renard versus Renard

le Lun 21 Jan - 11:30



En y repensant, cela fait déjà plus d’un an que j’ai quitté le village. En sortant de ma douche, je me fixe dans le miroir. Je ne pense pas avoir vraiment changée physiquement depuis mon départ. Mon voyage à travers le continent avait creusé mes traits mais c’est une histoire ancienne maintenant. Mes cheveux longs me manquent un peu, je vais certainement les laisser pousser à nouveau. Hormis cela, je ne pense pas avoir tant changer en une année. Je peine à croire que Maribelle ai eu tant de mal à me reconnaitre… Je me souviens de mon arrivée chez les renards. J’en rigole encore.

Il faisait froid dans la taïga et il neigeait de plus en plus. J’avais mal aux pieds à force de marcher dans la neige. Et surtout, j’avais froid… Guidée par des colonnes de fumées, j’essayai de trouver un refuge et de l’aide. La bienveillance de Lune fit que j’ai trouvé des sources chaudes et surtout une adolescente qui barbotait dans l’eau, seule et nue. Je n’ai pas de souvenir de la suite, d’après Maribelle, j’ai perdu conscience quelques instants après qu’elle m’ait vue. Malade et affaiblie, les renards m’avaient accueilli sans poser de questions. Le temps de reprendre des forces, Maribelle et ses sœurs m’avaient adoptée comme nouveau membre de leur famille. Plus encore que So’ et Al’, Maribelle s’est fait une place dans ma vie, celle d’une sœur que je n’ai jamais eue. Une sœur un brin brutale sur les bords tout de même. Elle m’a appris à reconnaitre des herbes comestibles, à me défendre avec une épée. Tout un ensemble de connaissance pour que je devienne une bonne renarde polaire capable de survivre lors de mon voyage. Après un mois bien trop court, j’ai quitté le clan pour reprendre mon voyage, le cœur plus serein.

La période de nos retrouvailles s’y prêtant bien, j’ai envoyé un cadeau à la renarde directement chez elle. Il n’a fallu que quelques jours pour qu’un paquet me soit déposé à l’auberge affublé d’une carte. Son nez me surprendra toujours pour qu’elle arrive à trouver l’endroit où j’habite sans aide… Je reprends la carte et relis le petit mot un sourire aux lèvres.

« Un petit cadeau pour toi pour que tu apprennes à faire l’écureuil volant. En espérant que tu sois plus douée pour cela que pour m’aider à trouver un mâle !
Maribelle

PS : Maman a cousu un petit quelque chose pour « sa quatrième renarde ».
PPS : Il faudra qu’on se fasse un duel que je vois si tu as bien travaillé ton escrime ! »


Du Maribelle tout cracher. Elle a trouvé un module pour la CAPe que Kaname m’a offerte. Il faudra que j’essaye cela juste pour m’amuser, de préférence avec un bon matelas de feuille ou de la neige pour amortir la chute si besoin. Sa mère quant à elle m’a fait parvenir une tunique cousue par ces soins. Une tunique rouge rappelant mes kimonos par la forme de manche mais dans un style purement renard polaire. Elle a pris soin d’utiliser un tissu beaucoup plus chaud pour moi qui suis plus sensible qu’eux. Constitué de multiples pan de tissus maintenus entre eux par quelques rubans, la tunique est très ajourée. Dans le dos, le tissu est plus long faisant comme une traine bordée d’or. Malgré que le tissu soit épais, je pense que je pourrais la mettre même en été.

L’heure du duel ayant sonné, je m’habille avec la tunique à laquelle j’adjoint une jupe short fendue pour garder un maximum de mobilité. Mon agilité et la vitesse seront mes meilleurs atouts contre Maribelle. J’opte pour des cuissardes en cuir à petits talons, je n’arrive pas à marcher sans un minimum de talon certainement parce que je danse en talon uniquement. Je me regarde dans le miroir. Est-ce que cette tenue plairait à Kaname ? Définitivement, je dois laisser mes cheveux repousser, ce sera encore mieux. Comme à mon habitude, je fixe mes fourreaux de couteau et aiguilles dans mes manches. Cela mettra un peu de piment dans ce duel. A la ceinture, je fixe les fourreaux des dagues offertes par Ayren ainsi que celui de mon épée. Quelques noizuli dans la poche pour faire une petite surprise à la renarde.

Prête pour le combat, j’utilise mon miroir pour me rendre à l’Arène après un rapide passage à la caserne. Un avantage du duel est que je pourrai profiter de cette excuse pour me faire chouchouter par ma chérie. Chérie qui sera peut-être dans les gradins pour regarder mon combat.
Rien ne se perd, tout se transforme !



Spoiler:
https://drive.google.com/open?id=1_fDUnQPGfpsgnhRHu9AgSc7luiXzcl6h
Lin R.
Prétorien
Lin R.

Avatar © : neco

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant, Lin, Loquor, Mine, Hermes, Verdad, Sarkina, Rêveur

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 921
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Renard versus Renard

le Mar 22 Jan - 14:44


Renard versus Renard


Le départ de Lin après son séjour avait laissé ma tente bien trop vide à mon goût. So’ et Al’ ne passaient que quelques semaines d’hiver dans la taïga avec maman et moi, le froid était trop vif pour elles. Elles étaient repartie deux semaines après l’arrivée de Lin. Lin est devenue comme une soeur pendant les deux semaines suivantes. Il était difficile de résister à sa joie de vivre de toute façon. Lui apprendre à survivre dans la nature avait été l’une de nos principales occupations en parallèle de discussions et d’occupations que j’avais généralement uniquement avec So’ et Al’. Peut-être que maman avait raison en disant qu’on se ressemblaient trop pour ne pas être proche toute les deux… Le mariage de So’, ma cadette de 22 ans, cet été m’a pas mal fait réfléchir. A presque 27 ans, j’était seule et sans prétendant. Avec mon corps d’adolescente, difficile de donner le change face à une femme aux formes matures… C’est là qu'a émergée l’idée de suivre l’exemple de Lin et de partir pour un voyage initiatique. Au contraire de Lin qui n’avait jamais quitté son village, j’ai beaucoup voyagé entre le nord et le sud du continent durant toute ma vie. La destination la plus intéressante restante était Entre-Monde.

Aujourd’hui, j’ai retrouvée ma petite soeur adoptive. Elle a bien évoluée en même pas un an… Son coeur a guéri et elle a même commencée à reconstruire sa vie avec cette Kaname. Avec un peu de chance, la grande ville me portera chance également. Il faudra que j’essaye de retrouver ce loup, Gabu. Il me plaisait bien lorsque je l’ai vu au festibière mais retrouver Lin m’a empêcher de faire plus ample connaissance avec lui. Et, au pire, il doit bien y avoir d’autres mâle intéressant dans cette immense ville. J’ai le temps pour ça… Lin a rapidement acceptée ma requête pour un petit duel à l’épée. Un peu trop à mon goût, ce n’était qu’une invitation à se voir pour passer un petit peu de temps ensemble… Elle prend toujours les choses trop au sérieux, j'avais oublié ce petit détail… Je me prépare rapidement pour le duel qu’elle a programmée à l’Arène. Tu prends les choses trop à coeur Lin ! J’espère que sa chérie arrive à refrener ses ardeurs.

Je troque ma tenue habituelle de chasse, trop abîmée, par une nouvelle tenue. Un simple tee-shirt noir moulant et short noir avec une veste ample blanche. Le sabre offert par Lin à la hanche et mon second fourreau vide à droite, il servira pour de la défense à défaut de servir à ranger une épée. Je me dépêche de partir vers Ciel. A pied, je doit partir tôt pour être certaine d’être à l’heure.

J’arrive à l’Arène avec un peu de retard, fichu ballon qui n’avancent pas… Il faudra vraiment que j’imite Lin et achète une monture qui vole… Je la remarque de loin. Elle a mis la tunique rouge fabriquée par maman pour elle. Elle lui va bien. Elle passerait presque inaperçu parmi les renards de mon clan. Avec des oreilles, ça passerait crème. Je l'appelle de loin et court vers elle.

Désolée d’être en retard. Les ballons sont plus lents que ce que je pensais.

Un sourire taquin aux lèvres, je lui tourne autour inspectant sa tenue et son armement. Elle est bien équipée maintenant, deux dagues et une épée. Les tenues de renarde lui vont tellement bien et elle est si jolie. Pas étonnant qu’elle a fait tourner la tête de plusieurs jeunes renards pendant son séjour.

Tu es magnifique. On y va avant d’être vraiment en retard ?

Je passe mon bras sous le sien et l’entraine avec moi en direction de l’entrée. Contre mon bras, je sens autre chose que son bras, quelque chose de dur. Elle cache d’autres armes dans ses manches ? Elle est toujours aussi surprenante. Cela promet d’être un duel amusant.



Tenue:
Hébergeur d'image
Maribelle
Maribelle

Avatar © : Nagishiro Mito

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte


Race : Hybride renard
Notes : Age apparent : 16 ans
Messages : 99
Titre débile : Ma'

Re: Renard versus Renard

le Mer 23 Jan - 9:46



Aujourd’hui j’avais une réservation pour l’arène, un combat entre deux femmes, Lin et Maribelle, on n’avait pas eu le temps de parler des conditions du combat au préalable, peut-être elles ne s’étaient pas mises d’accord encore et je comptais de parler avec les deux combattantes dans les coulisses avant de les jeter dans l’arène.

J’attendais alors sagement dans le hall d'accueil des combattants, les spectateurs arrivaient par trois autres entrées permettant de remplir les gradins plus facilement en cas d’événement. Elles avaient du retard, je n’aimais pas les gens en retard donc c’est avec un regard noir que j'accueille les deux femmes. Equipée de mon uniforme avec une veste d’hiver en plus en vue des températures extérieures, j’avais enfilé toutes mes armes possibles, ma réputation était en jeu, mon cembre, mes deux épées et quelques dagues cachés, je me voulais me montrer féroce et je l’étais de toute façon.

- Bonjours Mesdames.

Je commence mon observation, elles étaient habillées presque pareille, juste une différence de couleur de tunique. On pourrait croire à un lien de parenté si l’une d’elle n’avait pas d’oreilles sur sa tête. Elles semblaient autant équipées que moi, ça voulait dire qu’elles voulaient un combat avec des armes, intéressant, j’avais hâte de voir cela. Je m’attardais plus sur la prétorienne, Kaname m’avait parlé qu’elle s’était amourachée d’elle, elle avait l’air jeune, pas fragile car elle est ici devant moi pour un combat mais ça n’avait rien à avoir avec les autres femmes qu’elle m’a parle, cette Ameth’, la criminelle et Lya la séductrice. Pourquoi Lin ? Elle devait avoir un petit quelque chose, peut-être parce que c’est la Prétorienne ? Je riais intérieurement, elle n’était pas comme ça mais la situation était assez comique.

- Parlez moi de vos conditions et partons ensuite au milieu de la piste.

J’écoute alors leur règle, clarifiant certains points si nécessaire, je pris note mentalement, fourni les armes qu’elles souhaitenent et leur indique la direction pour le “ ring “. Sur le chemin, je pose une main sur l’épaule de Lin pour papoter un peu avec elle.

- Je crois qu’on ne s’est jamais présentée toutes les deux, Haru Nobunaga, Nix Nivis, je serai heureuse de travailler avec vous Madame la Prétorienne.

Je gardais toujours cette attitude neutre, Kaname m’avait appris à sourire mais c’était au-dessus de mes forces pour l’instant.

- J’ai invité une amie commune à nous deux, j’espère que vous gagneriez ce combat sinon je crois qu’elle va m’étriper !

Je lui laissais maintenant le temps de deviner de qui elle parlait quand nous arrivons enfin au milieu de la piste, la foule en extase. Je jette un coup d’oeil dans ma loge quand je reconnus la tignasse de mon élève, je place les deux combattantes. Maribelle avait une épée longue de l’arène, j’avais choisi une très bonne lame, pas celles d'entraînements à moitié cabossée.

C’était maintenant parti pour le duel, j’utilise un sort de l’arène pour énoncer à voix haute les conditions de combat aux challengers ainsi qu’au public.

- Bienvenue à l’arène de Ciel ! Nous avons aujourd’hui la Prétorienne en personne, Lin Roben face à Maribelle. Les règles de ce jour sont les suivantes, pas d’utilisation de son pouvoir, armes de tir longues distances interdites mais armes de jet autorisées, armes combat rapproché autorisés. Je rappelle donc aussi pas de blessures mortelles ou graves.

Je m’éloigne de la scène et lance le sort pour activer la cloche annonçant le début du combat pour retourner à ma loge auprès de Kaname

On apprends peu de la victoire mais beaucoup par la défaite





Haru Nobunaga
Nix Nivis
Haru Nobunaga

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :
Renard versus Renard FICHERenard versus Renard FEUILLETRenard versus Renard DEMEURE Renard versus Renard PIMS


Titre : Perçant, Cie, Sarkina, Salva, Hotel, Brume, Lin, Curo, Hora, Hermès, Sapin

Race : Ange
Statut : Aventurière
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 229

Re: Renard versus Renard

le Ven 25 Jan - 14:32




Arrivée un peu en avance, je patiente devant l’entrée de l’arène attendant l’arrivée de la renarde. Le temps défile et l’heure du rendez-vous est vite passée. Ce n’est pas dans ses habitudes d’être en retard. Elle arrive en courant avec juste quelques minutes de retard. Après s’être excusée de son retard, elle me tourne autour. J’ai l’impression de subir une inspection avant d’être vendue. Je rougis lorsqu’elle me complimente et me fait entraîner dans l’arène par une renarde énergique.

A notre entrée, je remarque vite notre hôte. Difficile de manquer une femme portant un uniforme et autant d’épées… Surtout quand celle-ci vous fusille du regard. Lorsque celle-ci nous salue, je m’incline légèrement pour une révérence.

Bonjour Madame. Je vous remercie de nous accueillir dans votre arène.

Je me demande ce qu’elle peut bien penser de nous. Kaname m’a déjà parler d’elle. Haru Nobunaga, Nix Nivis apprenant à ma chérie à combattre. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de travailler ensemble mais cela ne saurait trop tarder, les sanctuaris ont toujours besoin d'entraînement. ça à l’air d’être une personne fiable et bien, Kaname a trouvée une bonne personne pour lui apprendre à se défendre. Sans attendre, elle nous questionne sur les conditions du combat. On en a pas vraiment discuter avec Maribelle avant de venir, je me disait qu’on ferait en fonction de nos équipements. Pour le côté fair-play, je n’ai pas mis ma CAPe, on est certainement aussi peu protégée l’une que l’autre…

On en a pas vraiment discuter… Pas d’armes longues distances, ça c’est sûr. Armes de corps à corps et de jet autorisées. Aucune de nous n’a de pouvoir offensifs donc, pas de pouvoir non plus. Tu vois autre chose Ma’ ?

Nos règles définies et une seconde épée fournie à la renarde, la Nix Nivis nous conduit à l’espace de combat. En chemin, elle se présente plus officiellement.

Enchantée Madame Nobunaga, ce sera un plaisir de travailler avec vous.

Elle fait ensuite mention d’une amie commune invitée à assister au combat par ses soins. Je me creuse la tête pour trouver qui est cette fameuse invitée… Hormis Kaname, je ne voit pas vraiment qui cela pourrait être. En tout cas, elle est la seule qui m’ait parler de la Nix Nivis. Je ne sais pas trop si je dois m’en réjouir ou pas… Il y a de forte chance que je sorte bien amochée de ce combat et je doute qu’elle soit contente de me voir en sale état. Néanmoins, cela me fait plaisir qu’elle soit là pour me regarder.

Sur l’aire de combat, je constate que les gradins sont loins d’être vide. Il y a bien du monde pour assister à un bête combat comme le nôtre. Je cherche du regard ma succube mais je n’arrive pas à la voir parmi cette foule. Haru nous indique chacune une place à prendre. Positionnées face à face à environ 5 mètres l’une de l’autre, je plaisante avec Maribelle.

Tu peux toujours abandonner. Sinon, tu as intérêt à te donner à fond.

Bien plus expérimentée que moi, Maribelle manie les épées certainement bien mieux que moi et mes quelques mois d’expérience. Briser sa garde ne sera certainement pas chose aisée. Pendant mon apprentissage, je n’ai jamais réussie à la mettre en difficulté. Je compte bien lui opposer une certaine résistance durant ce duel, mes dagues et autres armes de jet la surprendront peut-être suffisamment pour que je la touche. Je tique un peu lorsque Haru me présente comme la prétorienne. J’aurai préférée qu’elle s’en abstienne mais c’est peut-être pour ça qu’il y a autant de monde dans les gradins. La présentation des conditions de notre combat faite, la Nix Nivis s’éloigne de nous. Attendant que le signal de début du combat retentisse, je dégaine mon épée. Main gauche au plus près de la lame et la main droite presque à l’autre bout de la fusée, je compte commencer par une stratégie basée sur la force. Je passerai à une autre manière de combattre plus tard.

Lorsque la cloche retentie, je comble l’espace entre nous en quelques pas dressant ma lame pour un coup vertical. Droitière, elle devrait l’éviter sans mal en faisant un pas vers la gauche et essayer un coup de taille. En réponse, je me prépare à changer de direction ma lame. Profitant du sol pas trop dur et de la mobilité permise par la forme particulière de mon épée, je plante un talon dans le sol et réoriente ma prise pour passer à un coup de taille de droite à gauche.

Rien ne se perd, tout se transforme !




Lin R.
Prétorien
Lin R.

Avatar © : neco

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant, Lin, Loquor, Mine, Hermes, Verdad, Sarkina, Rêveur

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 921
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Renard versus Renard

le Mar 29 Jan - 16:05


Renarde vs Renarde


La Nix Nivis me laisse comme un air de déjà vu. Je ne l’ai jamais rencontrée, ça j’en suis certaine. Par contre, elle me rappelle bien quelqu’un… Inflexible et doté d’un charisme certain… Je laisse mes pensées dérivées pendant que Lin assure la communication auprès de notre hôte. Je m’amuse de voir comment elle a pu devenir un élément central de la vie de cette ville. Même cette femme qui n’a jamais rencontrer Lin la connait. Lorsque Lin me questionne sur les règles dont nous n’avons pas du tout discuter, je répond instinctivement.

Non, rien. Est-que vous pouvez me prêter une épée à une main longue ?

Cela me semble tout indiqué vu l’arsenal qu’elle semble avoir à sa disposition… ça sent la rouste à plein nez… Elle n’a jamais gagnée contre moi pendant son séjour mais ça pourrait bien changer aujourd’hui. Après avoir récupérer une épée de très bonne facture sur un râtelier, nous gagnons l’aire de combat. Mon premier réflexe est de tester le sol. Un sol relativement dur et cohésif, on ne devrait pas glisser ou avoir de problème pour nos appuis. ca va être presque trop facile à côté des sols enneigés et glacés de la taïga. Je me place là où la maîtresse des lieux m’indique et attend qu’elle ait fini son blabla en observant les gradins. Je ne pensais pas que tant de monde venait voir les combats… On ne bosse jamais ici où quoi ? Une fois le speech d’introduction fini, Lin se permet une petite pique.

Ne t’inquiètes pas pour ça, je ne vais pas te ménager.

Je l’imite en dégainant le sabre qu’elle m’a offert. Une arme légère et acérée, bien différentes de mes anciennes épées lourdes et émoussée faute d’équipements appropriés pour les remettre en bon état. Je fronce les sourcils en la voyant prendre en main son épée. Je n’ai pas fait attention tout à l’heure à la taille de la fusée… Elle peut la manier à deux mains pour augmenter la force de ces coups tout en gardant la mobilité et la légèreté d’une arme à une main. Cela promet d’être intéressant, elle essaye de compenser son manque de force par un équipement plus adapté à ses capacités. Elle a bien grandie depuis l’hiver dernier. La cloche de départ retentit et elle se précipite vers moi. A ta guise Lin, le premier coup est pour toi. Sa posture est clair, lame dirigée droit vers moi, tranchant vers le bas, elle va frapper de haut en bas.

Je m’écarte d’un rapide pas chassé sur la gauche pour éviter le coup et me prépare à lancer un coup de taille dès que mes appuis seront suffisant. Alors que je récupère un appui valable pour pouvoir frapper correctement, sa lame change de direction. Elle est vachement mobile et elle me connaît trop bien… Impossible de m’évader à nouveau, avec une mobilité comme ça et à cette distance, elle m’aura sans difficulté. Seule solution restante, parer… Le sabre ne se prête pas à ce genre de manoeuvre. De la main gauche, je tire l’épée de l’arène du fourreau attaché à ma hanche droite. Je laisse les dix derniers centimètres dans le fourreau de façon à ce que l’épée prenne appui sur ma hanche, la parade n’en sera que plus efficace et moins douloureuse pour mon bras. Le choc de son épée sur la mienne est violent et se répercute sur mon poignet. Je croyais qu’on ne devait pas blesser gravement l’autre dans cette arène ! ça aurait pu me tuer si je n’avais pas parer… Elle ne déconnait pas en me conseillant d’y aller à fond… Il va vraiment falloir qu’on ait une petite discussion sur le sérieux qu’elle met dans chacune de ses actions après ça.

Je pousse sur mes jambes pour repousser sa lame et libérer la voie pour mon sabre. Dans le même mouvement, je rengaine l’épée longue et arme un coup de taille avec mon sabre. la lame réalise un demi-cercle de gauche à droite. Le coup manque de force mais devrait suffir à l’obliger à s’éloigner suffisamment pour que j’enchaine. La légèreté de mon arme me permet sans difficulté de continuer mon mouvement par un coup d’estoc, particulièrement dévastateur avec un sabre comme le mien reprenant au passage des appuis nettement plus adaptés pour l’assaut. Je conclus mon mouvement par un balayage en diagonale d’en bas à gauche vers le haut.


Maribelle
Maribelle

Avatar © : Nagishiro Mito

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte


Race : Hybride renard
Notes : Age apparent : 16 ans
Messages : 99
Titre débile : Ma'

Re: Renard versus Renard

le Dim 3 Fév - 14:36



Mobile, Ma’ évite sans difficulté la première partie de mon assaut en s’écartant comme prévu vers la gauche. Le changement de direction de ma lame la prend plus au dépourvu. Prête à passer à l’attaque, elle est obligé de parer un peu dans l’urgence. Le choc de nos lames résonne et fait vibrer l’acier. Tant que je maintient la pression, j’ai une chance de garder le dessus dans ce combat… Plus forte que moi, elle repousse sans trop de difficulté mon épée et se prépare à passer à l’attaque. J’évite de justesse, en bondissant en arrière,la pointe du sabre balayant la zone devant elle. Le temps de reprendre appui pour assurer ma défense, elle est déjà sur moi pointe en avant pour un coup d’estoc. J’esquive la pointe en réalisant un balancé vers mon appui gauche. J’amorce en même temps un pas en avant en armant mon bras droit pour frapper avec le dos de mon épée directement dans ses côtes en passant sous son bras tendu.

Je n’interrompt pas mon mouvement lorsque son sabre part en diagonal pour un coup de taille. Mon déplacement avec peu d’appui m’oblige à me rapprocher du sol pour ne pas tomber et la lame devrait passer au-dessus de ma tête. Je frappe du dos de l’épée en direction des côtes, cela ne la blessera pas mais l’handicapera peut-être un peu. Je m’écarte ensuite rapidement. Je reprend ma position de garde, épée en avant et bien ancrée au sol. J’en profite pour la regarder et remarque un petit tas de cheveux blancs au sol à côté d’elle. Je porte une main à mes cheveux et constate horrifiée qu’une mèche de cheveux a été coupée lors de son attaque.

Ma’ ! Mes cheveux !

Comment je vais rattraper ça moi… J’ai déjà les cheveux courts, je vais finir sans longueur avec tout ça…
Rien ne se perd, tout se transforme !
Lin R.
Prétorien
Lin R.

Avatar © : neco

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant, Lin, Loquor, Mine, Hermes, Verdad, Sarkina, Rêveur

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 921
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Renard versus Renard

le Sam 9 Fév - 16:22


Duel de renardes !


Elle a bien retenues ses leçons. Elle évite sans mal mon balayage mais je ne la laisserai pas reprendre l’avantage, si elle veut qu’on se batte sérieusement, il n’y a pas de problèmes. Malgré ma volontée d’enchainer pour qu’elle n’ait pas le temps de se remettre sur des appuis corrects, elle arrive à se positionner correctement. Le sol est bien dur, elle exploite complètement ses compétences de danse, ce qu’elle ne pouvait pas faire à l’époque dans la neige… Ce n’est plus la Lin sans défense qu’on a recueilli, ici elle est une combattante. Elle esquive trop facilement la pointe de mon sabre en changeant d’appuis et s’avance sur le côté. J’essaye de la repousser avec un simple coup en diagonale mais elle continue sans sourciller. Ma lame coupe quand même une mèche de cheveux. Le premier sang est pour moi. Concentrée sur ma lame, elle arrive à passer sous mon bras et me frappe les côtes avec son épée. Le choc n’est pas très violent mais douloureux. Je m’écarte vivement d’elle ma main libre massant mes côtes. Je vais avoir un beau bleu mais c’est toujours mieux que si elle avait frappé avec le tranchant. Je sourit lorsqu’elle amène sa main à ses cheveux puis râle.

Le premier sang est pour moi je crois.

Sans attendre plus longtemps, je m’élance vers elle. On a un public à satisfaire quand même. Main gauche sur la fusée de l’épée longue toujours dans son fourreau, je frappe à droite, au niveau de sa poitrine, avec le sabre. Je tire violemment l’épée longue de son fourreau et tente de frapper Lin à la mâchoire avec le pommeau. Les deux lames en mains, je m’acharne sur elle à petits coups rapides.

Maribelle
Maribelle

Avatar © : Nagishiro Mito

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte


Race : Hybride renard
Notes : Age apparent : 16 ans
Messages : 99
Titre débile : Ma'

Re: Renard versus Renard

le Lun 11 Fév - 13:12



Maribelle fanfaronne lorsque je râle à propos de mes cheveux. Comment je fais pour continuer de plaire à Kaname si je ne peux même plus me coiffer décemment ? Aucun respect… Je lui tire la langue et elle s’élance. Sans difficulté, je bloque son sabre. Si elle pense qu’un coup aussi basique suffira, elle se met le doigt dans l’oeil. Trop concentrée sur le sabre, je repère trop tard le pommeau de l’épée qui s’approche de mon visage. Le choc me fait reculer de quelques pas. Instinctivement, je porte ma main gauche à ma mâchoire… ça n’a pas l’air cassé mais je vais avoir un gros bleu. J’ai quelques étoiles qui dansent devant mes yeux, elle n’y est pas allée de mains mortes !

Je me redresse rapidement et n’évites le premier coup que parce que je titube le temps de reprendre mes esprits. Je continue de reculer essayant d’éviter ou parer les assauts multiples de Maribelle. Avec deux épées, elle est avantagée et frappe de tous les côtés. D’un geste du bras gauche, je récupère une aiguille cachée dans la manche et la lance en direction de sa cuisse. Profitant de la surprise créée, je m’éloigne en lançant deux nouvelles aiguilles. Je fais rapidement un état des lieux de mes blessures. Beaucoup de petites entailles sans gravitées, une coupure un peu plus profonde sur le flanc droit, je m’en sors pas trop mal…

Avec une épée, je peux réussir à rivaliser avec Maribelle tant qu’elle continue d’utiliser qu’une seule lame. Dès qu’elle emploie ses deux épées, je ne peux plus suivre correctement le rythme… Je rengaine mon épée, si je continue comme ça, elle va me laminer. Je me souviens de mon apprentissage, elle m’avait parler de ses capacités liée à son hybridation… Les animaux sont plus réactifs aux son mais ont aussi une vue plus performante. Sa perception est meilleure que la mienne et elle réagit plus vite. C’était prévisible que cela me jouerait des tours dans ce duel… Je récupère dans ma poche une noizuli que j'avais prévu en cas de besoin.

Mettons un peu d’égalité sur certains points veux-tu ?

Je croque la noix en visualisant une hybridation avec un chat à l’image de Leiline. Néanmoins un peu plus poussé. La musculature des chats est moins puissantes mais plus réactives, je modifie la structure de mes muscles à l’image de celle des félins. De la même façon, j’opte pour la modification de mes yeux. Le monde se floute rapidement autour de moi ne laissant qu’une vision nette et très peu colorée restreinte à Maribelle. Je sens déjà l’air qui souffle sur mes nouvelles oreilles et ma queue battre. Je dégaine mes dagues, plus adaptées pour affronter les deux épées de Maribelle. Je comble la distance entre nous en quelques enjambées. J’écarte le sabre avec ma dague gauche et profite de l’ouverture pour balayer du bas à droite vers le haut à ma gauche. Continuant mon geste, je tourne sur moi même et tente la vengeance en essayant de la frapper au visage avec le pommeau de ma dague gauche.

Rien ne se perd, tout se transforme !
Lin R.
Prétorien
Lin R.

Avatar © : neco

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant, Lin, Loquor, Mine, Hermes, Verdad, Sarkina, Rêveur

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 921
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Renard versus Renard

le Lun 11 Fév - 14:30




Les deux femmes mettaient corps et âmes dans son combat, on dirait les personnes les plus stressées pour ce combat n’étaient pas les combattantes en elles-même mais la jeune femme brune assise à côté de moi.

- Fais confiance à ta compagne un peu Kaname…

Elle tourne alors la tête dans ma direction, elle me regarde comme si je venais de dire la plus grosse bêtise au monde, il fallait qu’elle lui fasse confiance un jour puis c’était un combat entre amies et j’étais là si les règles n’étaient pas appliquées, pas de blessures graves ni mortelles, ce n’était de toute façon dans leur intérêt à toutes les deux.

- Hum, je crois que Lin vient de perdre des cheveux… tu aimes les filles aux cheveux rasés ?

Encore une fois, elle me fusille du regard, ses réactions étaient risibles, je rigolais mais pas elle, ce qui rendait la situation plus tordante mais je ne laissais passer aucune émotion sur mon visage, la Nix Nivis ne rigole pas mais intérieurement je sautillais, je l’aimais bien la taquiner un peu, ça lui faisait du bien à celle-là.

- Oh maintenant elle se transforme en hybride, intéressant tu ne trouves pas ?

Kaname bondit sur ses jambes, elle avait les yeux grands ouverts sur la scène et s’arrachait limite les cheveux en hurlant des mots imprononçables, je ne sais pas si elle était contente ou pas mais elle se demandait pourquoi la prétorienne s’amusait à faire des choses pareilles, je me le demandais également…

- Dis, on rajoute un peu de difficulté ? Tu sais comme notre combat !

La succube me regarde d’un mauvais oeil, elle ne savait pas à quoi s’attendre mais je voulais rester gentille, juste rajouter un peu de piquant. Etre Nix Nivis permettait de faire ce que l’on souhaite dans l’Arène et j’allais modifier un peu la topographie des lieux, c’était si plat cette Arène, si ennuyant. J’active alors quelques boutons qui active les mécaniques sous la piste, il y avait plein de choses en-dessous qui resteront malheureusement secrètes. Des blocs de pierres sortent, des piliers qui font 2m de haut et diverses autres tailles pour leur plaisir de grimper dessus à l'aide d'encoches dans la pierre ou se cacher ! Puis on verra bien ce que je peux rajouter après...


Renard versus Renard 2019-013

On apprends peu de la victoire mais beaucoup par la défaite



HRP:
Vu avec les joueuses

Haru Nobunaga
Nix Nivis
Haru Nobunaga

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :
Renard versus Renard FICHERenard versus Renard FEUILLETRenard versus Renard DEMEURE Renard versus Renard PIMS


Titre : Perçant, Cie, Sarkina, Salva, Hotel, Brume, Lin, Curo, Hora, Hermès, Sapin

Race : Ange
Statut : Aventurière
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 229

Re: Renard versus Renard

le Ven 15 Fév - 15:38


Renarde verus Chatte

Malgré mon assaut rapide, Lin s’en sort pas trop mal. J’essaye d’organiser mes coups afin de la déstabiliser et de lui infliger un vrai coup pas juste quelques entailles de rien du tout. L’ouverture arrive assez rapidement. Je plonge directement dans le trou béant de sa garde en visant son flanc droit. Un éclat lumineux attire mon attention vers sa main en plein mouvement. La lame de l’épée entaille un peu plus profondément sa chaire tandis que son aiguille me transperce la cuisse. En reculant, elle en lance deux autres. Je bloque la première grâce au plat de l’épée mais la seconde est juste déviée et entaille mon épaule gauche. Je profite de la petite pause qu’elle prend pour vérifier ma cuisse. Je soupire, l’aiguille n’a certainement pas touché de veine, elle a complètement traversé sous quelques millimètres de peau. ça saigne mais ce n’est pas une blessure handicapante. Je comprend mieux pourquoi elle a demandé que les armes de jets soient autorisée… Qu’est-ce qu’elle va encore me sortir pour la suite de ce combat.

Mes oreilles se dressent lorsqu’elle brise le silence et parle d’égalité. Je la dévisage pendant qu’elle avale un truc. Je croyais qu’on allait juste se taper dessus à l’épée… Mais non, il a fallu qu’elle nous embarque dans un véritable combat où l’on se fait mal. Je m’offusque lorsque je voit des oreilles et une queue de chat poindre le bout de leur nez.

Tu n’as pas honte de jouer à la minette devant moi ?! Soeur indigne !

Elle ne me répond même pas et préfère changer d’armes. Elles sont jolies ces dagues ! Le même bleu que son épée, il faudra qu’elle me présente son forgeron ! Distraite, Lin comble l’espace entre nous avant que je ne me mette correctement en garde. Elle écarte sans mal mon sabre et frappe en diagonale. Beaucoup plus vive et rapide que précédemment, la pointe de sa dague m’entaille légèrement la joue. Continuant sur sa lancée, elle pivote frapper à nouveau. J’use de mon épée pour bloquer son bras, le plat de ma lame reposant sur son poignet, avant qu’elle ne m’éclate la figure à coup de pommeau. Coincées dans une épreuve de force, je vise sa hanche avec la kashira de mon sabre. Immobiles à lutter pour savoir qui est la plus forte, je perçois un bruit d’engrenage avant que le sol ne commence à s’élever sous mes pieds. Baissant les yeux au sol, je remarque que le sol s'élève. Manque de chance ou chance pour moi, nous sommes pile à la limite entre un bout montant et un zone immobile. Obligée de lâcher à moins de tomber à la renverse toutes les deux, je mobilise mes forces pour la pousser. Le bloc enfin immobile, je constate que l’arène entière est parsemées de blocs de plusieurs dimensions. La Nix Nivis trouve qu’on est pas assez active ? Je me précipite vers l’autre côté du bloc et saute.

La réception me tire un grognement, l’aiguille a fait plus de dégâts que je ne le pensait, ça fait mal. Je me poste en embuscade du côté droit du bloc. Lin est droitière, elle viendra à coup sûr par le côté où elle pourra user de son bras le plus fort. Je rengaine mon sabre et me prépare à frapper en usant du plat de la lame. L’objectif n’est pas de couper Lin en deux.


Maribelle
Maribelle

Avatar © : Nagishiro Mito

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte


Race : Hybride renard
Notes : Age apparent : 16 ans
Messages : 99
Titre débile : Ma'

Re: Renard versus Renard


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires