Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Visite surprise

le Lun 17 Déc - 15:49




Sanctuaire

Visite surprise


J’entends un bruit monstrueux autour de moi, ce n’était pas mon ventre, je venais de m’enfiler plein de chouquettes qui se trouvait à l’accueil donc je tourne la tête vers la nouvelle, gênée par la situation, je venais de trouver la coupable, elle essaye de s’excuser auprès du directeur et fait en sorte qu’on s’échappe le plus rapidement possible du bureau. Je trouvais mignon qu’elle me vouvoie et essaye de se reprendre aussitôt.

- Ici, c’est cool, ne te prends pas la tête avec les formalités sauf avec certains vieux médecins mais bon tu le le verras direct avec leur têtes et leurs petites moustaches qui piquent..

Nous avions enfin quitté le bureau du boss et je la vois qui hésite à me poser une question mais elle finit par me demander où se trouvait les toilettes. Taquine, je n’allais pas laisser cette occasion pour l’embêter.

Hum… la visite officielle ne commence pas par les toilettes mais par l’espace vétérinaire qui se trouve à l’autre bout d’ici ! Peut-être, je pourrai envisager te laisser y aller mais il se trouve que ton estomac a faim, il va falloir faire un choix !

Je me tourne, les mains croisées derrière la nuque, je marche d’un pas nonchalant pour avancer deux portes plus loin et ouvre la porte des toilettes des dames tel un portier qui reçoit une personnalité royale.

- Voici les humbles toilettes ma chère !

Je l’invite à aller dedans pendant que je tourne en rond dans le couloir jouant avec les pierres pour patienter quand elle ressortit enfin, les choses sérieuses allaient commencer et je comptais descendre direct à l’aile vétérinaire.

- Bon allons voir Syalalé, elle est super marrante !

On descends alors pour aller dans l'aile gauche.

- Syalalé est une jeune renarde polaire mais c’est une professionnelle !

Je pousse alors les portes battantes, on tombe sur une énorme salle, on pourrait accueillir un dragon, bon peut-être pas une baleine, il ne faut pas abuser non plus. On pouvait voir un gros hall avec plusieurs tables de consultations de différentes tailles adaptées à la morphologie de l’animal ainsi que d’autres spécificités. Il y avait quelques salles stériles pour les opérations ainsi que des cages pour les familiers et autres montures. On retrouvait le médecin qui s’occupait d’un navidé et je laissais Samia découvrir par elle-même.

- Moananas !!! Tu es venu me voir, ça fait longtemps ! Tu ramènes de la compagnie, tant mieux, j’ai besoin d’aide, enfin surtout de tes pouvoirs pour le faire léviter ce gros machin, ça m'évitera de prendre le treuil.

Je m’approche alors de la table et observe le navidé endormi, je joue alors avec mes câbles qui sortent de mes tourets et attrape alors la taille de l’animal pour le faire décoller selon les ordres de Syalalé. Je tourne alors la tête vers Samia.

- Allez viens nous rejoindre, on ne mords pas !



Visite surprise - Page 2 Image_11
Visite surprise - Page 2 Orkan113


Pour t'aider dans ta réponse:
Alors la description du Sanctuaire et de ses PNJ se trouve ici
Pour voir un peu comment est le personnage Syalalé, je t'invite à lire vite fais, ces quelques posts ici

Invité
Invité
Anonymous


Re: Visite surprise

le Dim 23 Déc - 0:24




Visite surprise


Moana me charria avant de me montrer, dans sa grande bonté, les toilettes qui, fort heureusement pour ma vessie, se trouvaient non loin du bureau. J’y fis ce que je devais y faire, ils étaient larges et propres, encore heureux. Tout était fait pour l’hygiène, l’eau s’écoulait sans que l’on est à toucher le robinet, il suffisait aussi de passer la main sous le savon pour qu’une noisette se dépose au creux de ma paume. Si je devais noter ses toilettes, je donnerais la note de 8/10, le manque de décoration valait les deux points manquant. Mais nous étions dans un dispensaire, tout restait sobre dans les hôpitaux. Je cassais tout le processus stérile en me séchant les mains rapidement sur le jean pour éviter de faire attendre trop longtemps mon guide.

Je retrouvais Moana dans le couloir, nous primes la direction de l’aile gauche où plusieurs petits panneaux indiqués : « salles de consultation », « cabinets vétérinaires », « salles de guérison », « salles de guérison magique ». Par quoi allions-nous commencer ?
Je ne tardais pas à le savoir, ma guide poussa quelques minutes plus tard les battants d’une porte, nous nous retrouvions devant une grande salle de consultation vétérinaire. Nous retrouvions une « jeune renarde polaire » …. Une enfant oui ! Je n’osais croire qu’elle soignait les animaux et pourtant, un magnifique spécimen de Navidé était sur la table d’opération. Je souris en entendant Moananas, qui s’approcha à son tour pour soulever l’animal grâce à des câbles qui sortir de sa ceinture. Ses mains bougèrent en même temps que les fils d'acier qui s’enroulèrent autour de l’abdomen du cervidé pour le soulever avec douceur. Je restais bouche-bée devant le spectacle lorsque Moana me gratifia d’un sourire en m’enjoignant de les rejoindre.

- Bonjour, me présentai-je à la vétérinaire, je suis Samia, qu’a cet animal ?

Elle leva le bras pour me montrer un des membres inférieurs.

- Il a une déchirure là, tu vois ? Sauf que l’os est touché, plus de cartilage et la tête du fémur est en miette. Faut remplacer !

Elle montra à Moana où réinstaller l’animal endormi, la table d’opération y était plus large et les ustensiles déjà installés. Elle me colla dans la main le compte-goutte branché au Navidé, je suivis la marche des femmes avant de l’installer auprès du « patient » dont la langue pendouillait flasquement. Syalalé l’a plaça sur le côté nous expliquant que c’était nécessaire pour ne pas que l’animal s’étouffe avec pendant l’opération.

Un certain Granmechan Lou fit alors son apparition pour assister la fillette. Nous voyant, il joua des sourcils et fit la révérence pour se présenter, attrapant nos mains pour y déposer un baiser. Quelle équipe ! On pourrait presque se croire dans un dessin animé !

La renarde polaire ouvrit la patte de l’animal après l’avoir préparé, puis attrapa une scie pour découper l’os. Et je dois avouer que là tout de suite mon estomac ne réclamait plus pitance, au contraire, je me sentis blanchir et détournais les yeux un instant devant le sang qui giclait malgré le tube aspirateur de Lou.

- Et si nous continuions la visite ? suggérais-je à Moana qui semblait captivée par l’opération.
Samia
Samia

Avatar © : Jayylart

Suivi :
Visite surprise - Page 2 Fiche10Visite surprise - Page 2 Feuill10Visite surprise - Page 2 Pims10


Titre : Hanami

Race : Humaine
Messages : 30

Re: Visite surprise

le Mer 26 Déc - 10:53




Sanctuaire

Visite surprise


Le petit animal avait une blessure assez grave qui demandait des soins minutieux si il voulait gambader de nouveau en plein nature. Suivant avec attention les ordres de ma collègue, j’observe les diverses procédures pour changer une tête fémorale. Même si c’était un petit familier, la sanctuaire faisait tout pour aider tous les habitants d’Entre-Monde pour avoir une vie merveilleuse, après une longue réduction, le petit navidé pourra de nouveau marcher pour le bonheur de tout le monde, enfin surtout pour lui quand même.

On entendit la porte s’ouvrir et je vois Lou s’approcher, c’était mon mentor, un ami et on passait la plupart de notre temps à se chamailler car on adorait se taquiner. Gentleman qu’il était, il nous fait un baisemain à Samia et moi, laissant Syalalé s’occuper de son patient, il finit par arriver à mes côtés et me glisser quelques mots.

- Jolie proie que je vois là… on va dire qu’elle est pour toi.

Je ne pouvais pas le frapper car j’étais occupée à maintenir l’animal mais le regard noir que je lui fait, valait tout commentaire de ma part et surtout m’évitait de rougir bêtement devant la nouvelle. Lou se mit à rire et part se préparer pour assister notre collègue. Tous les trois autour de la table, on observait la scène alors que Samia était un peu en retrait, ça m’avait pas choqué au début mais quand j’observe le teint de sa peau, je compris toute de suite qu’elle ne supportait pas la vue de sang sur la table, elle me demandait même subtilement si on pouvait faire le reste de la visite.

- Pas de soucis, continuons la visite, nous avons plein de choses à voir ! Bon courage à tous les deux.

Je pars rejoindre Samia et pose une main dans son dos pour la passer vers la sortie. Je ne préférais rien dire sur ce qu’elle a vu et choisi un endroit qui pourrait lui redonner le sourire.

- Je vais te présenter aux laborantins ! Philonoé et Endymion Kaldias, ils sont marrants mais surtout ne te propose jamais à partir en recherche d’échantillons pour eux, tu regretteras toute ta vie.

J’avais fait des grands gestes pour lui montrer le caractère terrifiant de la chose… ils te sautent dessus à la moindre occasion, le nombre de fois que j’ai dû courir dans les couloirs pour leur échapper… On retourne vers l’accueil et bifurquant dans un couloir avant d’arriver dans la porte du laboratoire.

- Prête ?

Je pousse les portes de l’antre, un grand open space, des pailasses de partout, les deux Kaldias et d’autres laborantins dont je ne connais pas encore leur nom. Il faisait relativement froid dans le labo, ils étaient tous avec leur blouse, je me demandais si elles n’étaient pas doublées polaire en dessous car il faisait un froid de canard dans la pièce. Tous étaient sérieux quand soudain, je vois les yeux violet de Philonoé se focaliser sur moi. C’était trop tard, la voilà qui allait dans ma direction, bras tendus, pour me sauter au cou.

- Moanaaaaaaaa ! Ca fait si longtemps, tu ne viens jamais ici !

Je ne dis rien et ne bougeait pas, la moindre remarque et nous en avions pour des heures de discussion interminable avec eux. Son mari approche tout doucement.

- Bonjour Moana, tu nous ramène un nouveau cobaye ?

Philonoé se décroche de moi et se place devant Samia pour l’observer en se tenant le menton.

- Hum intéressant, belle femme, bien bâtie, je suis sûre qu’elle a une bonne consistance, tu nous donnes un peu de ton sang ? Je suis convaincue que son pouvoir est génial !

Je me dresse alors entre les deux femmes.

- Mais arrête de lui faire peur ! Philonoé, tu vas faire fuir tous les nouveaux.

Son mari pose un main rassurante sur sa compagne.

- T’inquiète pas chérie… on l’aura plus tard, laissons lui le temps puis Moana, d’ailleurs c’est quand ton tour, on attends toujours !

C’était le signal pour partir et j’attrape de nouveau le bras de Samia pour quitter au plus vite le labo.

- Oh mais le chef nous attends, bisous à tous les deux !

Je tire Samia le plus vite possible de ce pétrin, la main tenant fermement son poignet pour éviter de la perdre en route et fait en sorte de prendre un autre couloir pour m’asseoir sur un fauteuil.

- Désolée pour ça… ils font peur des fois mais ils sont super sympas…

Je fis signe de la main pour qu’elle s’assoit à côté de moi, le temps de reprendre notre souffle.

- Tu veux voir quoi maintenant ? La partie magique ? La partie chirurgie ? La partie cafétéria ou la partie top secrète pour une sieste parfaite ?

J’avais tourné la tête dans sa direction, je crois que c’était la première fois que j’étais aussi proche d’elle, son regard me captivait, sans m’en rendre compte, j’avais touché Samia sans lui demander quelconque autorisations, j’ai été familière avec elle, il fallait que je me mette dans le crâne que ce n’était pas Asami mais c’était beaucoup trop dur pour moi...

Visite surprise - Page 2 Image_11
Visite surprise - Page 2 Orkan113





Invité
Invité
Anonymous


Re: Visite surprise

le Lun 7 Jan - 13:17




Visite surprise


Moana comprit mon malaise et me proposa d’aller rendre visite aux laborantins du sanctuaire. La suivant dans le dédale des couloirs, je me sentais mieux à chaque fois, et les gestuelles caricaturales de la guérisseuse me changèrent rapidement les idées. Je souris face à ses mimiques avant de découvrir les visages des deux chercheurs.

C’est alors qu’une analyse de ma personne commença, mon sang ?? Où étais-je tombée ? Etions-nous réellement dans un hôpital ou plutôt dans un centre de recherche. Moana s’interposa aussitôt intimant à Philonoé de ne pas me faire peur. Je souris avant de prendre la parole lorsque son compagnon insinua qu’ils auront mes échantillons plus tard.

- Vous faites ça avec tout le monde ?

Ma guide coupa très vite à la conversation, avais-je dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? Elle attrapa mon poignet et me traîna dans les couloirs rapidement avant de se laisser tomber dans un fauteuil quelques tournants plus tard.

M’asseyant à ses côtés à sa demande je me massais le poignet.

- Tu as une sacré poigne dis moi … Tu traînes tout le monde comme ça dans les couloirs de l’établissement ?

Je devais bien avouer que la visite ne manquait pas d’énergie, et grand bien me fasse. Je ne risquais pas de m’endormir devant un monologue sur l’anatomie dont je n’aurais rien compris. Ne voulant vexer la femme je la rassurais.

- Avec toi au moins on ne s’ennuie pas, sûrement une de mes meilleures visite. dis-je dans un petit mouvement de tête. Si nous devons fuir à nouveau des laborantins fous, je ne suis pas contre passer par la case cafétéria, on se gardera l’endroit top secret pour la fin.

Je souris en me levant, tendant une main à Moana pour l’inviter à continuer. Nous marchions plus calmement cette fois, plus besoin de fuir qui que ce soit, j’en profitais pour lui poser quelques questions.

- Si j’ai bien compris tu es en formation ici, depuis combien de temps ?

La femme semblait bien connaître les lieux et les employés, je me demandais si la formation était longue, sûrement, surout pour de gens comme moi qui n’y connaissais rien.

- Si ce n’est pas trop indiscret, que faisais-tu avant de venir ici ?

Nous arrivions à la cafétéria où une petite queue commençait à se former au niveau des commandes. Observant les mets dans les vitrines la salive me monta à la bouche. J’avais terriblement faim, et mon ventre se manifesta à nouveau.

Soudain, un cri, une choc au sol. Un homme au sol prit d’une crise qui semblait être épileptique. Une femme à ses côtés paniquant, je me précipitais vers le couple.

- Il faut le maintenir au sol ! dis-je.

La corpulence de l’homme ne me permettait pas de le plaquer, je n’avais pas assez de force. Laissant faire les guérisseurs sur place, je m’occupais de la femme en panique.

- Votre ami est entre de bonnes mains calmez-vous.

Je continuais avec des paroles rassurantes mais celles-ci semblaient glissaient sur la femme sans qu’elle ne m’entende. Presque instinctivement j’usais de mon don, la peur m’envahit, mon souffle se coupa. M’obligeant à prendre une grande inspiration je tenais la femme entre mes bras et laissais sa panique m’envahir, l’apaisant un temps soit peu, juste assez pour qu’elle me regarde dans les yeux et capte enfin ce que je lui dis.

- Tout va bien, ce n’est qu’une petite crise, regardez il se calme, on s’occupe de lui.

Me fixant elle semblait enfin comprendre mes paroles, elle se calma légèrement, reprenant ses esprits. Son compagnon fut pris en charge et amenait dans le service adéquat.

- Allez avec les médecins, tout va bien.

Je vacillais un peu, la tête me tournait et la panique de la femme me tourmentait encore. Je pris plusieurs grandes inspirations avant de m’appuyer sur Moana.

- Je suis désolée ça va passer, la rassurai-je.

Je m’assis à un siège avant de lui glisser avec un sourire pour tenter de faire diversion :

- J’ai repéré un petit carrot cake dans la vitrine, je suis sûre qu’il me fera le plus grand bien.

Samia
Samia

Avatar © : Jayylart

Suivi :
Visite surprise - Page 2 Fiche10Visite surprise - Page 2 Feuill10Visite surprise - Page 2 Pims10


Titre : Hanami

Race : Humaine
Messages : 30

Re: Visite surprise

le Jeu 10 Jan - 8:23




Sanctuaire

Visite surprise


Je me rendis compte que je n’avais pas fait attention à la manière dont j’avais trainé Samia suite à sa remarque sur ma poigne, il est vrai que je ne fais pas forcément attention à ma “ douceur “, c’est certainement un de mes plus grands défauts, j’étais une brute en puissance mais j’essayais toujours faire un effort quand il le fallait. Sur le ton de l’humour, je répondis néanmoins à sa remarque.

- J’adore traîner les gens, c’est une de mes activités préférés ici, je concoure pour les prochains championnats Entre-Mondiens !

J’incline un peu la tête, souriante, c’était une blague de bas niveau mais j’étais quand même assez fière de moi ! Elle choisit alors l’option cafétéria pour mon plus grand plaisir, ce n’était donc pas une femme qui faisait attention à sa ligne et se permettait quelques excès, elle était un peu gourmande ou n’avait pas mangé ce matin, je préférais la première option. J’attrape sa main tendue, ce qui me rappella les nombreuses fois où Asami est venue à moi pour venir me relever suite un combat, elle me disait toujours qu’à force d’y aller sans réfléchir, je vais finir par laisser ma peau et à chaque fois, elle revenait toujours me tendre la main pour me relever. Dans le geste de Samia, je retrouve la même symbolique et ce fut étrangement nostalgique quand je glisse ma main dans la sienne, j’ai cru l’espace d’une seconde retrouvée ma Asami mais je chassa rapidement cette idée de ma tête et me redresse aussitôt sur mes deux jambes.

Marchant côte à côté, on se dirige vers la cafétaria, ma future collègue semblait bien curieuse mais je répondis cependant à ses questions.

- Je suis en formation depuis… attends laisse moi compter, le temps passe tellement vite ici, je dirai quatre mois mais après je suis le cursus urgentiste ! Je voudrais tous mes camarades aventuriers pendant les missions, être leur Saint-Bernard quoi.

Je crois que je ne pouvais pas trouver mieux comme comparaison, ressembler à un énorme chien des montagnes avec une petite gourde au cou, c’est tout moi, je crois que je vais faire ça à Ørkãn, il l’aura un look d’enfer ! On continuait alors au jeu des questions-réponses, je lui laissais le plaisir de lui poser.

- Avant, je faisais pas grand chose, enfin du moins à Entre-Monde, j’accomplissais essentiellement des missions et parcourait le pays pour aider mon prochain. Pas trop d’attaches finalement mais depuis que j’ai fini au Sanctuaire, je me suis découverte une famille, des amis, des gens que je veux protéger, enfin tu vois le blabla habituel quoi.

Je regardais mes pieds quand je disais ça, comme si je voulais taper un caillou imaginaire. J’ouvre les portes battantes de la cafétéria, une grande salle où on pouvait accueillir facilement une cinquantaine de personnes, des grandes tables pour manger, des petits salons pour prendre le goûter, c’était assez convivial, au fond, la partie self et plus sur le côté, la partie petite faim, l’endroit où nous allons trouver notre bonheur pour nos papilles. Mais un bruit sourd nous interrompt, un homme tombe au sol, sa femme hurle et je vois Samia partir en courant dans leur direction. Je fais un tour d’horizon, sur la vingtaine de personnes présentes, peut-être un ou deux soignants, bon je vais devoir m’y coller mais surtout attraper Samia qui risque de se prendre un coup.

J’arrive à ses côtés et elle hurle de le maintenir au sol, des civils s’y tentent mais j’hurle le contre-ordre.

- Poussez vous de là, vous allez être blesser !

Tout le monde me regarde, ils comprennent que je ne rigole pas et je vois une aide-soignante arriver dans ma direction.

- Allez chercher un brancard pour l’évacuer à la fin de ses convulsions et demander un créneau pour faire les exams pour sa tête.

Je tourne la tête vers les spectateurs du jour.

- Prenez les chaises et tables, éloignez les de lui.

Je m’aide de mon pouvoir pour retirer la chaise qui se trouvait dans ses pieds, les pieds contenaient un peu de métal, je réussis donc à la dégager. Je tourne alors la tête vers Samia, elle essayait de rassurer la femme de la victime mais quelque chose clochait, elle avait réussi à la calmer en si peu de temps, c’était étrange, comme la tête de Samia. Quelque chose ne va pas. L’aide-soignante revient avec un brancard et trois gros bras pour soulever le patient qui venait de finir la crise, je lui laissais le soin de l’amener au docteur qui s’occupera de lui pour le reste des examens. La femme se relève et suit le convoi, je me dirige alors vers Samia, inquiète et rattrape Samia au vol, le sur-accident, il fallait l’éviter.

- Ca va ?

Je me demandais pourquoi elle était comme ça, il n’y avait pas de sang et c’était rien d’impressionnant, même pas d’os cassés, enfin rien d’alarmant en soit. Je l’aide à s'asseoir et me penche vers la brune, peut-être un peu trop mais j’essayais de comprendre ce qu’elle ressentait quand elle me montre la pâtisserie.

- Je vais te chercher ça tout de suite !

Je file en quatrième vitesse derrière le bar, poussant gentiment Maria qui était au commande, doublant tout le monde au passage.

- URGENCE VITALE !

J’attrape le carrot cake et un éclair au café pour moi, deux serviettes et je fais un bisou sur la joue de la femme un peu âgée.

- Tu mets ça sur mon compte d’ailleurs.

Je galope jusqu’à Samia, glissant sur le fauteuil d’à côté.

- Voici ton médicament !

Je tendis la pâtisserie dans sa serviette. J’attendis qu’elle l’attrape avant de lui poser la question.

- Qu’est-ce qu’il t’est arrivée ?

Peut-être ça lui a rappelé un vieux souvenir ou autre...



Visite surprise - Page 2 Image_11
Visite surprise - Page 2 Orkan113





Invité
Invité
Anonymous


Re: Visite surprise

le Mar 12 Mar - 18:09




Visite surprise


Je souris en entendant l’urgence vitale de Moana, la tête me tournait, je fermais les yeux en me tenant le front d’une main.

- Qu’est-ce qu’il t’est arrivée ?

Je rouvris les yeux, l’observant vaguement. Je tentais de sourire pour la rassurer avant d’attraper la pâtisserie, balbutiant un « merci ». Je sentais le sucre me redonner un peu de couleur aux joues, je pris une grande inspiration avant de répondre à demi-mot à sa question.

- Oh, heureusement ça ne m’arrive pas souvent. C’est … de l’empathie. La femme du patient a paniqué et je suis une éponge du coup j’ai comme ... je cherchais les mots pour ne pas parler directement de mon don, J’ai comme absorber sa peur, et ça m’a coûté en énergie. Mais ça va mieux grâce à ça, dis-je en tendant le dernier morceau du carrot-cake avant de l’engouffrer dans ma bouche.

- Merci encore, postillonnai-je à moitié.

Essuyant mes lèvres avec la serviettes je laissais Moana terminer son éclair au café avec gourmandise avant de lui demander :

- Qu’allons-nous visiter maintenant ?

Je pris le temps de me remettre de mes émotions, la panique de la femme circulant toujours dans mon corps. Il me fallait me changer les idées.

- Combien y-t-il de services dans cet hospice ? Est-ce le plus grand d’Entre-Monde ?

Je pouvais réserver ces questions pour le Directeur, mais la jeune femme m’inspirer une grande sympathie et j’avais bien envie de rester à discuter avec elle avant de retrouver l’homme en question.


Samia
Samia

Avatar © : Jayylart

Suivi :
Visite surprise - Page 2 Fiche10Visite surprise - Page 2 Feuill10Visite surprise - Page 2 Pims10


Titre : Hanami

Race : Humaine
Messages : 30

Re: Visite surprise

le Mar 19 Mar - 8:11




Sanctuaire

Visite surprise


La gourmandise semble la remettre d’aplomb, c’était le genre de médecine que je maitrisais comme le bisou magique, c’était du même acabit même si il me rappelait tous les jours que j’étais une brute et que je ne pourrai jamais être un grand chirurgien car mes deux mains sont soi disant des grosses paluches, je cite. Il adorait me charrier et j’adorais lui répondre ensuite mais bon peut-être que Samia savait quoi faire de ses dix doigts, elle voulait être dans le secteur méca du Sanctuaire, je devrais peut-être lui présenter Gwen.

- Hum, je te propose de voir Gwen, une ingénieure exceptionnelle !

On prends la route vers l’atelier de la jeune femme blonde, on continue alors de discuter sur le fonctionnement des lieux, je m’amuse alors à compter sur les doigts le nombre de services différents.

- Je ne dirais pas forcément service mais on peut compter une quinzaine d’unités différentes en fonction de la provenance du patient, c’est une des difficultés d’Entre-Monde. Nous ne sommes pas constitués tous de la même façon.

Je lui fis un sourire chaleureux, il est vrai que les Kens ne sont pas du tout ma tasse de thé alors qu’elle plus il y a de métal et d’huile, mieux c’est, chacun ses préférences cela dit ! On approche de la partie centrale au se trouve l’atelier au rez-de-chaussée. Je finis par ouvrir la porte, invitant Samia à rentrer la première, on peut trouver une grande pièce au volume important, pas comme l’unité vétérinaire mais on peut dire une centaine de mètre carré avec divers tables de montage, un mur en établi avec tous les rouages et composants possibles, on peut trouver des machines d’imprimantes 3D car remplacer le métal par le polymère permettait de gagner un poids considérable pour le patient. Au bout sur une des tables de montage, on trouva assise Gwen, concentrée comme jamais sur une prothèse de bras, je finis par l’approcher tout doucement en présentant en amont pour pas qu’elle prenne peur.

- Bonjour Gwen ! Comment vas-tu.

Je lui montre alors Samia qui se trouvait derrière moi et lui indique que ça sera sûrement une future collègue à elle. J’aperçois alors ses pupilles qui se dilatent, j’ai réveillé un monstre surtout si elle pouvait parler avec quelqu’un qui pourrait comprendre enfin ce qu’elle dit.

- Oh enchantée Samia, moi c’est Gwen, je m’occupe de tous ses bijoux !

Elle lui serra la main énergétiquement qu’elle a dû limite lui broyer les doigts à travers ses gants mais c’était trop tard, elle commence cette question.

- Alors alors, tu arrives quand ? Tu sais faire quoi ? C’est quoi ton montage préférée ? Oh tu as déjà fais des prothèses.

Elle se tourne vivement et prends l’objet qu’elle est en train de monter.

- Regarde moi ce bijou, une merveille, normal c’est moi qui l’ai fait. Titane, rouages quatres points, flexion du bras parfaite, solidité à toute épreuve, tiens tu veux voir.

Elle lui jette alors le bras mécanique dans les bras de Samia et je restais là, adossée au comptoir pour voir comment s’en sort la nouvelle avec cette tornade de paroles.




Visite surprise - Page 2 Image_11
Visite surprise - Page 2 Orkan113





Invité
Invité
Anonymous


Re: Visite surprise


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

- Sujets similaires