[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1

le Dim 4 Nov - 18:51


Cette histoire se passe peu après les 7 ans de Leiline. Soit presque deux ans avant son arrivée dans l’Entre-Monde.




Leiline s'ennuie ferme dans sa chambre pourtant pleine à craquer de jouets. Elle a déjà inventé toutes les possibilités d'histoire inimaginables avec ses figurines et ses peluches. Allongée sur le ventre au milieu de son lit, elle observe la porte.

Sa mère est partie à une soirée mondaine tandis que son père s'adonne à une tout autre activité avec des amis à lui. Le genre d'ami que sa mère ne peut pas supporter. Il a l'air de mieux s'amuser que notre hybride au vu des rires sonores qui résonnent dans la maison. Il est donc normal pour elle de s'intéresser à ce que peut bien fabriquer son papa avec ses copains pour autant s'amuser.

Elle part en expédition pour rejoindre la fameuse « pièce du fond », celle où son père a prit l'habitude d'y réunir ses amis pendant ce genre de soirées. Elle entend déjà les voix et les bruits de verres à travers la porte en bois. Elle prend son courage – ainsi que la poignée – à deux mains et ouvre la porte, apparaissant dans l'encadrement de celle-ci à un groupe de cinq hommes étonnés de voir ainsi une petite fille-chat débarquer dans ces lieux. Aldwin est évidemment le premier à réagir. Il se voit mal accueillir sa progéniture dans un endroit ou des amis à lui consomment sans limite de l'alcool et du tabac. Il s'empresse de la rejoindre et lui répond calmement.


- Leiline, qu'est ce que tu fais là ? Tu ne devrais pas être dans ta chambre ?

- Je m'ennuie là haut et je vous entend rigoler, vous devez bien vous amuser non ?

Une partie de la tablé est attendri par l'intervention de l'enfant alors qu'Aldwin ne cherche qu'à dissuader sa fille de rester ici.

- Nous faisons trop de bruits, désolé Leiline. Je vais te raccompagner dans ta chambre.

Au moment ou il pose une main bienveillante sur son dos, l'enfant se faufile, évitant l'étreinte paternelle et se dirige vers la table avec grande curiosité. Sans faire attention aux bouteilles de boissons aux cigarettes, elle note la présence de divers papier griffonnés et de dés de formes encore inconnu dans ses souvenirs. Elle lève la tête et remarque un homme-loup – au pelage étrangement blanc – derrière un carton plié en trois devant lui.

- Vous jouez à quoi ?

Elle n'hésite pas à grimper sur la chaise de son père pour s'installer et écouter la réponse d'un des hommes présent. Aldwin est inquiet en observant la scène contrairement à l'homme-loup qui trouve la situation cocasse et du coup n'hésite pas à lui répondre.

- Ton père ne t'a jamais parlé du jeu de rôle ?

Leiline baisse une oreille, intriguée.

- Jeu de rôle ?

Les divers personnalités autour de la table se regardent amusés. L'homme-loup ouvre les bras en direction de l'enfant tout en regardant son ami renard et pose cette question rhétorique.

- Aldwin, qui d'autre mieux toi peux lui expliquer ?

Il regarde son congénère canin avec une certaine lassitude. Le groupe est curieux de voir comment le renard va se dépêtrer de cette situation. Il se dirige vers sa chaise et attrape sa fille pour la poser sur une de ses jambes, désormais assit sur sa chaise.

- Le jeu de rôle, par quoi je vais commencer …

Aldwin lui explique le concept du jeu de rôle. La création d'un personnage, ses compétences, ses statistiques, son histoire et l'expérience qu'il gagne en faisant des combats, les lancers de dés pour utiliser les compétences en combat ou en aventure et surtout, l'imagination que doivent avoir les joueurs pour passer une étape ou réussir un combat. Le tout expliqué de la manière la plus simple du monde pour une enfant de huit ans.

Leiline est subjuguée. Alors comme ça les grands aussi jouent à inventer des histoires avec des personnages imaginaires ? Avec des combats et des situations incroyables ? Il faut croire. Elle observe le petit dé à la forme intrigante sur la table et emmagasine tout ce que vient de lui apprendre son père. Malgré son jeune âge, elle peut très vite comprendre les choses. Sa réponse est alors sans appel.


- Je veux jouer aussi !

L'homme-loup la regarde, souriant à pleines dents. L'enfant de son ami goupil le rend de plus en plus curieux concernant la tournure de la soirée.

- Il faut voir ce qu'en pense ton père pour ça.

- C'est vrai Aldwin, pourquoi ne pas faire jouer ta fille, ça peut-être amusant non ?

Le seul homme non hybride parmi les joueurs suit l'avis du loup tandis que l'homme-goupil ne sait plus où donner de la tête. Il regarde sa fille et lui adresse un sourire compatissant. Il se dit que même si ses amis se mettent à marcher dans la combine de la petite minette, ce n'était plus la peine de la dissuader de rester de l’inciter à aller se coucher.

- Ça marche, mais tu dois créer ton personnage avant ! Va chercher tes crayons de couleurs, tu pourra même le dessiner comme ça !

Leiline descend de la jambe de son papa, plus enjouée que jamais et sort de la pièce en courant. Aldwin profite de son absence pour briefer la petite tribu.

- Bon les gars, trois choses. Plus le droit de fumer, aucune situation à caractère sexuel dans le jeu et on simplifie le jeu. Même si elle a plus de jugeote que la normal, elle est encore jeune.

L'homme-loup prend un sourire malicieux.

- Aldwin, je suis le Maître du Jeu, je suis tout à fait capable de gérer l'arrivée d'une enfant dans les rangs. Et qui sait, elle pourrait être plus coriace que son propre père.

Aldwin prépare une chaise pour sa fille qui revient aussitôt, des feuilles et des crayons dans les mains. Après avoir posé le tout, elle s'assoit en tailleur sur sa chaise et se met aussitôt au travail sans le moindre mot, une feuille pour tout ce qui est textuel, une autre pour le dessin de son personnage.

- Ça va aller Leiline ?

Le père est étonné de voir son enfant si silencieuse tout à coup.

- Oui ! J'ai déjà une idée pour mon personnage !

Il s'amuse de son enthousiasme tandis que le Maître du Jeu prépare le nouveau scénario pour l'entrée de Leiline en piste dans le jeu de rôle.
Leiline
Modérateur | Commerçant
Leiline

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi : [Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 FICHE[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 DEMEURE[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 FEUILLET[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 PIMS

Titre : Optimus, Noble, Artisan, Acolyte, Sarkina, Cie, Perçant, Dies G'einmyra, Bienfaiteur, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 340
Messages : 1486
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Leiline "Hasard" Devalle

[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 2

le Lun 5 Nov - 18:09


Cette histoire se passe peu après les 7 ans de Leiline. Soit presque deux ans avant son arrivée dans l’Entre-Monde. C’est la suite des aventures de Queen Dice.



Après un bon quart d'heure pendant lesquelles certains joueurs préparent leur personnage, Aldwin jette des regards sur la fiche et le dessin du personnage de la petite hybride et que le Maître du Jeu peaufine le scénario, Leiline a finit son personnage. L'homme-loup est le premier à parler pour présenter chacun des autres personnages.

- Il faut avant tout que nous te présentons l'équipe.

Un groupe plutôt hétéroclite, même s’il ne comporte que des hommes. Emman, le seul Fantaisiste du groupe incarne une rôdeuse appelée Mugi. Maximus, un hybride humain-corbeau au regard envoûtant de couleur bleu-gris et souriant à pleine dents jouant un mage de feu du nom de Artum. Il serait ridicule de lui présenter son père mais explique tout de même le rôle d’Artémis, son personnage qui est une sorte de paladin. L’homme-loup finit par se présenter auprès d’elle, s’indiquant comme le rôle le plus important de toute la troupe.

- Moi, c'est Gabu, je suis le Maître du Jeu. C'est moi qui décide de votre aventure, qui vous explique le contexte et qui raconte ce qu'il se passe selon les actions que vous faites. Mais pour l'heure, présente nous ton personnage.

Leiline sourit, fière de son travail et présente tout d'abord son dessin. Un jolie femme-chat au pelage et aux cheveux beige et la robe bouffante bleue pastel et blanche. Entre ses oreilles, un petit haut de forme en accord avec la robe et un dé comme celui sur le table, le dé à vingt faces dont son père lui a expliqué le principe.

- Je vous présente Queen Dice ! C'est une reine qui s'ennuyait dans son château et a décidé de partir à l'aventure !

Maximus regarde le dessin avec un sourire qui fait de suite réagir Aldwin qui lui lance un regard noir. Malgré la réaction attendrie d’Emman, c'est pourtant le corbeau qui pose la première question.

- Et quels sont les pouvoirs de ton personnage ?

Elle regarde son interlocuteur, tout sourire.

- C'est son dé de vingt et son chapeau combinés ! Ils sont magiques !

Elle montre les parties concernées du dessin tout en expliquant comment marche sa magie.

- Elle lance le dé dans son chapeau et selon le numéro sur lequel elle est tombé, ça fait un sort au hasard qui sort du chapeau et qu'elle dirige avec sa main ! Par exemple, si elle fait un dix-sept …

Elle relit sa fiche personnage.

- C'est le sort de glace. Une grosse boule de glace sort de son chapeau et Queen Dice peut l'envoyer sur qui elle veut !

Gabu regarde la fillette-chat avec de grand yeux et commence à rire aux éclats. L'homme-corbeau s'amuse de la situation, ce n'est pas la première fois qu'il le voit réagir comme ça. Quant aux deux autres, ils se regardent, dubitatifs. L'homme-loup reprend ses esprits et regarde Leiline, plus heureux que jamais.

- C'est du génie ! Je t'adore déjà ! Tu devrais être fière de ta fille pour avoir des idées pareilles Aldwin !

L’intéressé pose un regard blasé à son interlocuteur. Après quelques ajustements sur les statistiques de Queen Dice, la partie commence enfin.

Le début de l'histoire se résume ainsi : Le groupe d'aventurier ont réussi à sauver Queen Dice d'une mauvaise situation avec des brigands et se retrouvent embarqués dans une quête pour trouver un talisman gardé par un dragon. Un scénario simpliste et bateau, certes. Mais adapté lorsqu'une joueuse de huit ans rejoint les rangs.

Artum reste très proche et protecteur aux côtés de Queen Dice sous les regards amusés de Mugi, ce qui est loin de réjouir Artemis … Après une chance insolente de la part de la petit hybride qui a fait un très bon lancé de dés contre les gobelins qui gardaient la porte d'entrée du dragon, ils se retrouvent enfin face au maître de ces lieux.


- Vous vous retrouvez face à Vel'drin, le dragon de glace. Il vous regarde quelque peu … amusé. Il se dit « Mais que font ces étranges personnes ici ? Ils ne se doutent pas de chez qui ils sont ! » et s'apprête à passer à l'offensif.

Queen Dice souhaite intervenir avant.

- Il n'est pas possible de pouvoir négocier avec lui ?

Gabu la regarde en souriant.

- Il s'apprête à passer à l'offensif, il ne voudra pas négocier quoi que ce soit avec cette mentalité, vous n'avez d'autre choix que d'affronter le dragon.

La minette regarde le Maître du Jeu, un peu déconfite. En réalité, elle se voyait déjà sympathiser avec le dragon pour tenter de l'avoir en tant qu'allié et pouvoir le chevaucher à l'avenir, mais elle n'en parle pas, ce n'est pas le sujet pour le moment.

Malgré l’ambiance bonne enfant qu’il règne entre les joueurs, le combat a pourtant l’air d’être perdu d’avance entre un Artémis qui n’a de cesse de rater ses lancés de dés, Artum qui tente tant bien que mal de protéger la petite Queen Dice qui peine à faire des dégâts avec la rôdeuse, le dragon semble prêt à faire de ce groupe d’aventuriers son quatre heure.

Quelques retournement de situations font que les sorts de la “Reine des dés” fassent le double de dégât en fonction de l’élément du monstre, sans compter les succès critiques chez certains autres joueurs qui mène enfin le boss à un niveau de vie qui leur laisse encore une chance de le vaincre.

C’est de nouveau le tour de le Leiline de jouer. Elle adore quand c'est son tour, entendre les petits claquements du dé sur le bois de la table. Son lancer lui indique un : l’attaque Claquement de mort.

Lors de la création de son personnage, le Maître du Jeu a accepté à ce qu'elle possède une telle attaque puisqu'elle a tout de même une chance sur vingt de la lancer. Il n'a pas pensé à mettre une restriction sur les boss. C'est pourtant bien fait pour lui, puisque le lancer de la petite signe l'arrêt de mort de son dragon ainsi que l'hilarité générale de la tablé. Mais l'homme-loup reste un Maître du Jeu et a plus d'un tour dans son sac.


- Bien. Pour ce sort, je te demande un lancer d'intelligence pour être sûr qu'il soit bien lancé.

Dans l'euphorie, Leiline lance alors son dé de vingt, affichant désormais le nombre douze. Queen Dice possède une intelligence de dix-sept sur vingt. Elle regarde Gabu, souriante.

- Mon test est réussi !

Tandis que la petite lève les bras au ciel et que les applaudissements se font entendre entre les membres de l'équipe des aventuriers, Gabu souffle du nez et baisse la tête, obligé de s'avouer vaincu.

- J'admets que c'est bien réussi. Mais méfie toi ! À l'avenir, je ne serais pas aussi tendre !

Leiline rit aux éclats sur les genoux de son père qui récupère le dé de vingt que sa fille a utilisé durant la partie du bout de son pouce et son index. Un dé aux reflets bleus et violets qui s'accordent parfaitement ensemble.

- Tiens Leiline, tu l'as bien mérité celui-là.

La petite hybride regarde le dé, des étoiles pleins les yeux. Son propre dé de vingt, rien qu'à elle.

- Et puis comme ça, tu pourras l'utiliser pour jouer avec nous.

- Oui, pour le coup oui !

La petite fille-chatte récupère le petit objet et sourit à son père.

- Merci papa !

Cela faisait déjà plusieurs semaines qu'Aldwin a remarqué beaucoup de tristesse chez sa fille. Elle ne parlait quasiment plus, ne souriait plus, ne mangeait presque plus tandis que les disputes avec sa mère devenait bien trop régulières.

La revoir s'amuser ainsi et souriante comme jamais lui donne du baume au cœur.
Leiline
Modérateur | Commerçant
Leiline

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi : [Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 FICHE[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 DEMEURE[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 FEUILLET[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 PIMS

Titre : Optimus, Noble, Artisan, Acolyte, Sarkina, Cie, Perçant, Dies G'einmyra, Bienfaiteur, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 340
Messages : 1486
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Leiline "Hasard" Devalle

4D20

le Mer 7 Nov - 11:52


Cette histoire se passe la veille de l’arrivée de Leiline dans l’Entre-Monde. Elle avait 8 ans.




Aldwin ne supporte pas ce genre de moments, qui devenaient de plus en plus fréquent au fil des jours. Pour la énième fois, c'était la guerre après le dîner entre Anoria et Leiline, dans le grand salon de marbre.

- Tu sais pourtant que c'est une obligation ! Tu es la descendante de la lignée bon sang ! Jamais une femme de la lignée Devalle a refusé de faire ce poste !

C'est une petite Leiline, pieds nus et habillée en nuisette blanche qui lui hurle de colère, les oreilles en arrière et la queue ébouriffée.

- Et bien c'est débile ! Je t'ai entendu parler avec la Reine ! Tu veux que je tue des gens !

C'est la quatrième fois que la petite chatte lui crie ce même refrain. Anoria est prête à s'arracher tous les cheveux de la tête.

- Non ! Tu vas amener les hybrides vers la liberté ! Tu vas sauver des milliers de vies !

- En envoyant des hybrides se faire tuer par les humains ? C'est débile !

Anoria ne sait plus quoi faire pour calmer le courroux de sa jeune progéniture. Elle cherche Aldwin du regard qui – comme à son habitude dans ce genre de situation – a préféré se rendre dans la chambre conjugale en attendant que l'orage se calme. La mère chat se sent flouée à chaque fois qu'il fait ça. Elle tente de parler calmement à la petite hybride tout en se mettant à son niveau, un genou sur le sol, gardant pourtant un ton très froid.

- Leiline, tu es la descendante de la première hybride créée par les Fantaisistes. Tu es élue à ce poste dès ta naissance. Tu ne peux pas nier tes origines éternellement.

Ce ton glacial est vite repéré par l'enfant et n'hésite donc pas à rétorquer violemment.

- Et bien si c'est comme ça je n'aurai jamais voulu naître Devalle !

Des paroles qu'elle regrette vite lorsque sa mère lève la main et lui met une gifle dantesque en pleine joue gauche, tellement puissante qu'elle en fait reculer la petite fille-chat.

Se tenant la joue de ses deux mains, au bord des larmes, elle lance à sa mère son regarde le plus noir qu'elle ai pu donné de sa petite existence. Anoria commence à émettre des regrets au vu du regard lancé par sa fille. Il faut croire que pour la petite, la colère est plus forte que la tristesse. Elle court vers les escalier pour rejoindre sa chambre et à mi-chemin de ceux-ci, elle lâche son dernier cri de la soirée vers sa mère.


- Jamais je ne serai la Chancelière !

Elle continue sa course, s'enferme dans sa chambre et se pose le dos contre la porte. Les larmes dévalent le long de ses joues rouges, dont une plus que l'autre suite à la claque prise plus tôt. Elle pleure, sans bruit, les dents serrées. Ce n'est que quelques minutes après qu'une voix bienveillante s'adresse à elle à travers le bois de la porte. Son père.

- Maman est avec toi ?

- Non, elle est dans la salle de bain.

Leiline ouvre doucement la porte, comme pour ne pas faire remarquer à sa mère que son père vient lui rendre une visite improvisée dans sa chambre. Le renard s'assoie sur le sol et examine la joue de sa fille d'une main délicate.

- Elle ne t'a pas loupé. La connaissant je suis sûr qu'elle s'en mord les doigts à l'heure qu'il est.

L'homme-renard a un air désolé auprès de sa fille, encore en larme. Il l'a console en la prenant dans ses bras. Il s'en voulait presque alors qu'il n'y était pour un rien.

- Je sais que tu ne veux pas faire ça. Je te comprend …

C'est les oreilles baissée et son front contre le torse de son père qu'elle s'exprime enfin, la voix tremblante.

- Papa … Tu m'as souvent répété qu'il était « immoral d'ôter la vie », n'est ce pas ?

Aldwin redresse ses oreilles à la question plus qu'étonnante de sa progéniture.

- Effectivement oui.

- Alors pourquoi …

Elle relève la tête, laissant apparaître un visage dépourvue de joie, les larmes coulant en abondance de ses yeux.

- Pourquoi vous voulez que j’envoie des gens se faire tuer quand je serais plus grande ?

L'homme-renard ne répond pas. Qu'est ce qu'il peut répondre à une telle question ? La seule réponse qui lui vient à l'esprit c'est « Si tu ne veux pas faire ça, alors tu ne le feras pas. ».

Mais toute la faction des hybrides dépend du rôle qu'elle devra jouer.

La seule idée étrange qu'il trouve à faire est d'aller chercher le petit dé de vingt sur la table de chevet de l'enfant et de lui apporter.


- Tiens. Qui sait, le hasard va peut-être choisir à ta place !

Il ne savait pas ce que le score du dé allait signifier, mais ça amuserait la petite pendant un cours instant. Elle sourit en séchant ses larmes et attrape le dé de la main de son père.

- Pair, je deviens chasseuse comme toi. Impair, je deviens Chancelière comme maman.

Le père lui sourit, amusé par l'idée. Elle lance alors le dé, roulant sur le sol dans des petits claquements.

Quatre.


Leiline regarde le dé tel une illumination. Lui donne t-il un faux espoir ou dit-il vrai ? Aldwin hausse les épaules et prend sa fille dans ses bras.


- Qui sait, il dit peut-être vrai, le dé !

Il lui fait une bise sur le front avant de l'accompagner se coucher. La petite récupère son dé et grimpe dans son lit, posant précieusement son dé sur sa petite table.

- Demain nous avons une réunion avec la Reine, ta mère et moi. Nous t'emmènerons dans l'Entre-Monde, chez la nourrice Rose.

Leiline prend un air de suite plus enjouée.

- Oh ouais ! Je vais enfin pouvoir voir l'Entre-Monde !

- Oui, depuis le temps que tu m'embêtes pour aller voir ! Maintenant c'est l'heure d'aller se coucher.

Il fait une dernière bise avant de quitter la pièce et d'éteindre la lumière.

- Dors bien, Leiline.

La porte se ferme, laissant une petite hybride emmitouflée dans les couvertures, s'endormir dans l'espoir que la volonté de son dé se réalise.
Leiline
Modérateur | Commerçant
Leiline

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi : [Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 FICHE[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 DEMEURE[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 FEUILLET[Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1 PIMS

Titre : Optimus, Noble, Artisan, Acolyte, Sarkina, Cie, Perçant, Dies G'einmyra, Bienfaiteur, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 340
Messages : 1486
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Leiline "Hasard" Devalle

Re: [Background de Leiline] - Les Aventures de Queen Dice - Partie 1


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires