Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Une nuit d'horreurs

le Lun 5 Nov - 19:26


Mon petit test a exactement l’effet escompté ! Même un peu plus que ce que j’espérais d’ailleurs. Mon doppelgänger à eu l’air de bien surprendre les deux jeunes femmes mais le plus drôle et définitivement la deuxième partie de l’action, quand j’entre moi-même en scène et effraye la petite démone. J’éclate presque de rire en la voyant tomber sur son amie visiblement pas préparée à devoir la soutenir. Les deux se retrouvent au sol, l’une sur l’autre, pendant que j’observe la scène d’un air amusée.

Après un petit instant, l’une des deux, la vampire, se relève et se dirige vers moi avec l’air enragé et me réprimande pour avoir menacée son amie avec mon "arme". Je la reconnais enfin comme étant Kaname, la femme que j’ai affrontée l’autre jour à l’arène. Plutôt dur à reconnaître avec son déguisement de suceuse de sang. Elle vient pour me saisir a la gorge et je me décale sur le côté en rapprochant mon doppelgänger de Kaname pour le lui rappeler à son bon souvenir.

- Oula du calme ma belle ! Ce couteau est complètement inutile à part pour effrayer ton amie le petit démon.

Dans un signe de paix je fait tournoyer le couteau d’en ma main pour orienter la lame vers moi et non vers le vampire et son démon. Je range ensuite immédiatement ma lame dans mon dos pour montrer que je ne leur suis pas hostile. Je passe ensuite nonchalamment à côté de Kaname pour me diriger vers la dénommée Lin lui proposant mon aide pour se relever si elle en a besoin. Je garde en même temps un œil sur Kaname grâce à mon double suffisamment proche d’elle pour intervenir si elle tente quoi que ce soit.

- Rien de cassé, ça va ? Je pensais pas vous faire à ce point.

Une fois la petite démone bien remise sur ses deux pieds je me tourne un peu pour aussi avoir Kaname dans mon champs de vision.

- Alors Kaname je t’ai manquée ? Et toi c’est Lin c’est ça ? Une amie de Kaname c’est ça ? Je me présente, Tsūnami. Enchantée de vous rencontrer et désolée pour la frayeur mais que serait Halloween sans de bonnes frayeur. Après tout vous êtes dans l’endroit le plus effrayant du oin pour vous faire peur non ?

L’atmosphère un peu plus calme je révoque mon doppelgänger et me décale sur le côté du chemin.

- Évitons de déranger les autres participants.


Les vivants disent que le silence est d’or. Alors pourquoi pleurent-ils leurs morts ?
Tsūnami Crows
Tsūnami Crows

Avatar © : Alice - Alice : madness returns

Féminin Suivi :

Race : Déesse de la mort
Notes : Âge apparent : 18/19 ans

Quasiment toujours accompagnée de petits papillons hématophages
Messages : 94

Re: Une nuit d'horreurs

le Mar 6 Nov - 14:34


Une nuit d'horreurs - Page 2 180619091945512236


Me retrouver ainsi affalée sur Kaname n’était pas vraiment prévu au programme de la soirée. Hésiter pendant quelques instants à embrasser la succube alors que nos lèvres se touchent presque aussi… Avantage de son maquillage, impossible de discerner correctement ses émotions. J’espère que l’obscurité masquera le rouge que je sens apparaitre sur mes joues… Au moins, mes lentilles l’empêchent de voir mon hésitation dans mon regard.

Je maudis mon hésitation lorsque Kaname se relève pour sauter à la gorge de l’autre personne… Je reste au sol déprimée d’avoir encore trop hésitée pendant qu’elle essaye d’écharper notre effrayante compagnie. Lorsque celle-ci essaye de venir m’aider à me relever, je refuse gentiment sa main et me lève d’une pirouette rapide me plaçant entre Kaname et la demoiselle. Elle se présente enfin comme si elle connaissait Kaname.

Enchantée, Lin Roben.

Cette fille avec son double ne me plaise pas tant que ça, mais elle s’excuse bien qu’Halloween soit la soirée de l’épouvante. Je lui fait un sourire clairement forcé.

Ce n’est rien, je n’étais pas prête à ce genre de situation. Je serais plus sur mes gardes pour la suite du chemin.

Elle finit par s’écarter du chemin et fait disparaitre son double qui nous observai dans le dos. Après un petit signe de la tête à la dénommée Tsunami, j’attrape le bras de ma vampire et l’entraine plus loin. Je ne veux pas la voir se battre pour moi. Un peu plus loin, je la pousse hors du chemin et la plaque contre un arbre. Je pose une main sur son épaule et braque mn regard dans le sien :

Je ne veux pas que tu te battes pour moi !

Je me blottis contre elle et enfouis mon visage contre sa gorge.

Je ne veux pas que tu sois blessée pour si peu.

Sans prévenir, je lui mords la nuque pour la punir, juste assez fort pour qu’elle ait une marque. Son maquillage n’a pas bon gout et m’arrache une grimace.
Lin R.
Prétorien
Lin R.

Avatar © : neco

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant, Lin, Loquor, Mine, Hermes, Verdad, Sarkina, Rêveur

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 928
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Une nuit d'horreurs

le Mar 6 Nov - 15:13


Résumé.
Une nuit d’horreur


J’avais agi sous l’impulsion puis revoir cette femme que j’ai combattu à l’arène m’a fait voir rouge, je savais ce qu’elle était capable et je n’aurai pas supporter qu’elle lui fasse du mal… Finalement, elle lève les bras enfin ce qui peut ressembler à un signe de paix et essaye de montrer patte blanche pour ce coup là… j’ai du mal à le croire sur le coup mais elle vient finalement aider Lin à se relever qu’elle refuse. C’était la première fois que je vois Lin pas polie on va dire, elle avait toujours le don de se forcer à plaire à tout le monde, faire sa prêtresse en quelque sorte mais là cette fois-ci rien et je me demandais bien pourquoi.

Bon, la suite de la soirée s’annonce génial encore mais Tsunami essaye de discuter avec nous mais Lin ne semblait pas d’humeur à lui répondre donc je le fais à sa place.

- Je préférais de plus te croiser, j’ai mis des jous à m’en remettre de ce qu’il m’était arrivée mais bon j’ai pris note de mes erreurs et je ferais attention la prochaine fois.

Haru avait assisté au combat et dès que je m'étais remise de mes émotions, elle était venu me faire topo d’au moins d’une heure sur toutes mes erreurs… et j’avais gagné aussi de nouvelles leçons supplémentaires.

- C’est vrai, on était venu pour ça, se faire peur mais le coup du couteau non c’était peut-être de trop… ne fait pas ça à des enfants ou des grands-parents… ils vont faire un arrêt cardiaque.

On continue alors la balade mais Lin en avait décidé autrement et me tire dans un coin pour discuter, elle était déterminée et je ne compris pas tout de suite. Le dos contre le tronc de l’arbre, le choc me fait un peu mal et quelques feuilles tombent dans ma chevelure, qu’est-ce qu’il lui prenait, elle jouait les dominatrices maintenant, nos maquillages et nos lentilles nous aidaient pas à toutes les deux, j’avais du mal à capter ce qu’elle ressentait, je pouvais m’aider de mon pouvoir mais encore une fois, je n’osais pas le faire, je ne voulais pas briser cette confiance avec elle ou du moins tricher mais je ne savais plus quoi penser et j’allais enfreindre la règle que je m’étais fixée avec elle depuis le début.

Mais Lin commence par me réprimander, elle refuse que je me batte pour elle, donc je pouvais ranger mon esprit chevaleresque ou sinon ça lui rappelait la fois avec Moana, je ne sais pas mais d’un côté elle m’eng**ule et d’un côté je la vois se blottir contre moi, sa tête dans mon cou. Instinctivement, je la serre plus contre moi, j’aimais l’avoir entre mes bras, plus ça allait plus j’aimais les câlins ou du moins avec elle puis avec ce déguisement, elle est trop choupi.

- D’accord…. Je le ferais plus…


J’avais marmomé ces quelques mots mais la sanctuari préfère me mordre sans sommation dans le cou.

- Hey ! C’est moi le vampire pas toi !

J’observe sa tête, elle avait un peu de maquillage sur sa bouche et l’efface à l’aide de mon doigt. Je glisse ma main sur sa joue et m’aide de mon pouce pour enlever les dernières traces. Mon coeur se mit à taper plus fort dans la poitrine, je me retrouve avec le même dilemme que tout à l’heure, ses lèvres étaient proches des miennes, je n’avais qu’une envie l’embrasser mais je ne sais pas si j’ai le droit et je ne voulais pas me rater ou du moins faire un faux pas. J’actionne mon pouvoir passif, mes pupilles changent légèrement de couleur mais avec les lentilles ça ne se verra pas, je me concentre sur ses yeux et observent les oscillations qui tournent autour d’elle, je vois l’inquiétude, normal, elle a eu peur pour moi, c’était tout à fait raisonnable mais quand j’aperçois la couleur caractéristique du désir, je lève légèrement le sourcil, le désir… Elle me désire ? Moi ? Cette courbe était clairement visible dans mon champs de vision, pas d’amour non le désir ainsi qu’un brin de malice mais ça se voyait suite au sourire qui s’affichait. Cela me donne alors une idée.

Je m’approche un peu plus de ma tête, comme si j’allais la mordre de nouveau dans le cou et lui susurre quelques mots.

- Tu vas devoir te faire pardonner ma petite démone, me faire un bisou magique….

Je redresse ma tête, ma main jouant avec les cheveux dans sa nuque, la distance de nos corps était relativement courte pour ne pas dire collés, qu’allait-elle faire ? Un bisou magique pour effacer le mal dans mon cou ou bien autre chose….







Kaname
Kaname

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :
Une nuit d'horreurs - Page 2 FICHE Une nuit d'horreurs - Page 2 FEUILLET Une nuit d'horreurs - Page 2 DEMEURE Une nuit d'horreurs - Page 2 PIMS


Titre : Perçant, Hôtel, Sapin, Loquor, Cie, Chevalier, Luki, Sarkina, Salva, Brume, Lin, Curo, Hora

Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 0
Notes :
- Appartement Lin & Kaname
- Maison secondaire

Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens

Messages : 864

Re: Une nuit d'horreurs

le Mar 6 Nov - 17:59


Une nuit d'horreurs - Page 2 180619091945512236


Mordre Kaname m’a prise comme ça, l’instinct… Elle essaye tendrement de retirer son maquillage à baver autour de ma bouche lors de ma morsure. Je lève les yeux vers elle cherchant à déterminer ses sentiments. Collée ainsi à elle, je peux presque sentir la chaleur dégagée par son corps. J’aimerai pouvoir me lover un peu plus contre elle mais on peut difficilement faire mieux ici… Quelques images un trop suggestives s’imposent dans ma tête et me font monter le rouge aux joues. S’approchant encore plus de mes lèvres, elle me réclame un bisou « magique » pour me faire pardonner.

Mon cœur s’emballe et se met à battre irrégulièrement. Est-ce une invitation à l’embrasser, un simple caprice ? Quelle idée nous a pris de mettre autant de maquillage et des lentilles, impossible d’essayer d’analyser ses expressions… Définitivement rouge pivoine, je me lance et comble l’espace entre nos lèvres et l’embrasse. Un baiser rapide, furtif mais que je voulais tendre quand même. Comme une déclaration.

Je retourne vers sa nuque et dépose un baiser sur la marque que je lui ai faite. Mon cœur bat toujours aussi fort, les dés sont jetés… Je me pose mes mains à plat au niveau de ses clavicules et hésite un peu à prendre la fuite. Maintenant que j’ai embrassée Kaname, j’ai peur de savoir ce qu’elle va répondre à tout ça.

Lin R.
Prétorien
Lin R.

Avatar © : neco

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant, Lin, Loquor, Mine, Hermes, Verdad, Sarkina, Rêveur

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 928
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Une nuit d'horreurs

le Mer 7 Nov - 11:23


Résumé.
Une nuit d’horreur


Plein de scénarios me viennent, va-t-elle rire, prendre la fuite, me mordre une seconde fois par pur esprit de contradiction, m’embrasser amoureusement, me dire des mots doux, non des milliers de possibilités qui faisaient battre mon coeur à la chamade. Mon pouvoir pouvait me dire tant de choses, regarder ses émotions a travers ses courbes étaient que pure tricherie donc je décide d’arrêter mes observations, je n’arrivais pas à comprendre tout ce que je pouvais voir et je préfère encore avoir la surprise mauvaise ou non.

J’avais lancé le jeu ou du moins répondu à son appel, c’était la deuxième fois qu’on avait la possibilité de s’embrasser, fruit du hasard ou non, on était toutes les deux aussi hésitantes, de vrais adolescentes qui n’osaient pas se déclarer car on ne voulait pas faire le premier pas ou du moins faire un faux pas car j’ai peur de la blesser, peur de pas pouvoir la combler comme elle le voulait, réparer ce coeur brisé par l’amour de sa jeunesse. Elle n’avait que 20 ans et avait connu le grand amour, j’en avais 27 et je n’avais jamais connu une chose pareille… Est-ce que je dois prendre ce risque, va-t-elle le prendre ?

Lin finit par déposer un rapide baiser, juste assez pour me faire comprendre qu’elle ne fera pas plus avant de me faire le fameux bisou magique sur le cou. C’était son premier pas, elle ne fera pas plus c’était à moi de faire le reste si je le souhaitais ou du moins confirmer qu’elle n’avait pas tort. Là tout de suite, je voulais utiliser mon titre et rentrer chez moi, pouvoir lui dire tout ce que je ressens, être tranquille et ne pas sentir les yeux de Tsunami sur nous, profiter de cet instant à deux…Ma main qui jouait avec ses cheveux, devient plus insistante, m’aidant de celle-ci pour approcher son visage contre le mien pour déposer un léger baiser sur les lèvres de la même façon qu’elle. J’affiche un dernier sourire pendant que je fais glisser ma main libre dans la poche de mon jean.

- Je crois que j’ai encore un peu mal à mon cou…

Mon titre hôtel en main, j’attrape Lin dans mes bras et nous voilà transporté chez moi pour une discussion plus que sérieuse !





HRP :
Lin & Kaname quittent le rp en amoureuse...

Kaname
Kaname

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :
Une nuit d'horreurs - Page 2 FICHE Une nuit d'horreurs - Page 2 FEUILLET Une nuit d'horreurs - Page 2 DEMEURE Une nuit d'horreurs - Page 2 PIMS


Titre : Perçant, Hôtel, Sapin, Loquor, Cie, Chevalier, Luki, Sarkina, Salva, Brume, Lin, Curo, Hora

Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 0
Notes :
- Appartement Lin & Kaname
- Maison secondaire

Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens

Messages : 864

Re: Une nuit d'horreurs

le Dim 11 Nov - 21:45


Kaname et son amie se présentant sous le nom de Lin semble vouloir éviter la conversation. Il faut dire que je ne dois pas lui avoir laissée un très bon souvenir après notre combat à l’arène. Elle doit d’ailleurs sûrement en avoir parlé à son amie pour que cette dernière cherche, elle aussi, à me fuir. En parlant de fuite, elles s’écartent d’ailleurs toutes deux de moi continuent leur chemin lorsque je me met sur le côté du sentier. Savoir que je leur fait cette impression est satisfaisant mais je suis tout de même déçue de perdre de les voir s’écarter. Je me serait bien amusée encore un peu avec ces deux jouets. Et puis j’avais déjà envie de tuer Kaname à l’arène mais là ce sentiment s’est encore renforcée.

Bon, il doit me rester un peu plus de deux minutes pour mon doppelgänger et j’ai terriblement envie tuer Kaname et Lin. J’attends donc qu’elle soient suffisamment éloignées de moi pour convoquer mon double pour la deuxième fois de la soirée et l’envoi en filature.

Les deux amies ne sont pas parties bien loin et mon double les repère assez vite. J’attends les prochain passant à effrayer sur le sentier tandis que mon doppelgänger attend, caché derrière les arbres, à quelques mètres d’elles, le moment opportun pour fondre sur Lin et Kaname. L’occasion tant attendue se présente finalement lorsqu’elle s’échange un premier baiser ; plus proche que je ne le pensais ces deux là. Ma réplique s’élance vers elles dans un premier mouvement avant de se stopper net. Elles viennent de disparaître là ?! J’enrage de voir ça à travers les yeux de mon doppelgänger et le fait disparaître aussi vite que mes deux jouets ont disparus sous mes yeux.

Je me rends dans le même temps compte que, trop concentrée sur les actions de mon double, j’ai agit de mon côté sans même m’en rendre compte. Je sens un fluide chaud sur mes mains. Cette odeur, cette légère chaleur qui se transmet de ce liquide à mes mains, cette texture… Du sang. Je reconnaîtrait du sang les yeux fermés. Tant ce liquide à souvent salit mes mains. Pourquoi est-ce que j’ai du sang sur les mains moi ? Je me rends finalement compte que les paumes de mes mains sont toutes deux coupée d’une longue entaille sur chaque.

J’observe autour de moi. La brume s’est encore épaissie, je ne voit pas à deux mètres. Je fais quelques pas dans un direction qui semble être opposée à celle menant au sentier du circuit spécial Halloween. Les ronces me piquent les jambes de leurs épines tandis que je commence enfin à apercevoir quelque chose. Deux ou trois pas ont donc suffit. Un corps étendu sur le sol. Il y a cette même odeur de sang que celle sur mes mains qui émane de ce corps étendu. Est-ce que je l’ai tué ? Non, ce n’est pas possible. La mise en scène n’est pas mauvaise et même si j’aurais sûrement pu commettre un meurtre sans m’en rendre compte celui-ci ne peut pas avoir été perpétré par mes mains. Le corps est trop éloigné de ma position de départ pour que ce soit moi. Je cherche alors où peut se trouver l’auteur de tout ça.

Il me faut plusieurs minutes de recherche avant de finalement parvenir à trouver une masse sombre, bougeant légèrement, cachée derrière les plantes épaisses. Je m’approche doucement de lui et découvre un sourire goguenard accompagné d’un regard froid et condescendant sur son visage. Il est l’auteur de toute cette mascarade et c’est aussi sûrement lui qui m’a coupé le mains. Œil pour œil, dent pour dent… Je finis de combler la distance qui me sépare de lui d’un long pas en avant et frappe ce petit farceur à l’arcade sourcilière. Le sang commence à couler sur son visage et je me retourne alors, lui tournant ainsi le dos. Je le frappe une dernière fois d’un coup de pied retourné en guise de cadeau d’adieu avant de retourner à ma petite fête d’Halloween.

Je laisse donc le farceur derrière moi et retourne vers le sentier d’où je suis partie. Je ne sais pas dans quel état se trouve le blessé que j’ai laissé derrière moi mais il doit sûrement avoir une dent contre moi maintenant. Il reviendras certainement mais en attendant je vais oublier ça et me replonger dans la fête.

HRP:
Le RP est toujours ouvert à ceux qui veulent venir.


Les vivants disent que le silence est d’or. Alors pourquoi pleurent-ils leurs morts ?
Tsūnami Crows
Tsūnami Crows

Avatar © : Alice - Alice : madness returns

Féminin Suivi :

Race : Déesse de la mort
Notes : Âge apparent : 18/19 ans

Quasiment toujours accompagnée de petits papillons hématophages
Messages : 94

Re: Une nuit d'horreurs


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

- Sujets similaires