Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Creuser tue

le Dim 4 Nov - 17:44


Lylla donne la carte à Leiline. Certainement la plus sage décision, vu que l’hybride a un sens de l’orientation digne d’un poisson rouge dans un bocal. Mais malgré sa carte à la main, elle ne peut pas se permettre de rester à l’avant du cortège.

Elle se décide de retourner à l’arrière, le démon se trouvant lui même à la fin. Une occasion pour Leiline de surveiller leurs arrières tout en gardant un œil sur lui, au cas où il essayerait lui même de faire n’importe quoi.

Seulement un quart du trajet après et la femme-chat entend des petites voix résonner au détour d’un couloir. Elle s’assure de ne pas confondre avec celle du groupe qu’elles escortent. Mais les voix sont bien trop … fluettes pour y ressembler, des voix trop familières à ses oreilles félines.

L’hybride s’arrête net et conseille d’en faire de même à tout le groupe. Les voix se font de plus en plus audible jusqu’à ce que deux créatures grisâtres aux yeux noirs et de petites tailles les rejoignent dans leur couloir.

Ils observent tout le groupe avec étonnement, tout comme Leiline qui hausse les sourcils à leur arrivée.


- Des Kobolds ? Ici ? Votre communauté n’est pas censée se trouver plus loin ?

Ces étranges petit bipèdes que Curtis et Leiline ont rencontré dans le passé sont de retour. Les deux se regardent, ce n’est pas tous les jours que des personnes sont au courant de leur existence dans les couloirs de Fumeroles.

- Étonnant de la part d’une humanoïde de connaître notre communauté. Si vous en savez sur nous, vous devez être au courant que des rituels de rondes qui se font dans ces tunnels.

L’hybride acquiesce la remarque d’un geste de la tête, elle n’en acquiesce pas pour autant la pratique.

- Nous avions une ronde bien précise à effectuer, mais les effondrements nous ont forcé à faire demi-tour et nous nous sommes perdu.

Le côté “bienfaiteur” de notre féline n’en rate pas une et elle se décide à refiler un coup de main aux Kobolds en désignant fièrement la carte qu’elle a en main.

- J’ignore si ça peut vous être utile, mais nous pouvons vous emmener à une partie un peu plus peuplée des Fumeroles. Nous avons des blessés avec nous que nous devons les faire sortir. Faites un bout de chemin avec nous, ça sera peut-être l’occasion pour que vous retrouviez un repère qui vous est familier.

Les deux espèces de gnomes se concerte d’un simple hochement d’épaules.

- Et puis promis, nous ne dirons rien à votre communauté, au pire, dites que c’est un coup de pouce du karma.

Elle leur adresse un clin d’œil, sachant pertinemment ce qui se passerait si jamais les autres Kobolds apprennent qu’ils ont été aidé pour leur rituel de la ronde. Ils finissent par accepter l’offre et rejoignent la petite troupe, sous le regard médusé du prénommé Charly. La féline lui lance un regard mauvais avant de reprendre la route.

- Qu’est ce qu’il y a ? Vous êtes raciste ?
Leiline
Modérateur | Commerçant
Leiline

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi : Creuser tue - Page 2 FICHECreuser tue - Page 2 DEMEURECreuser tue - Page 2 FEUILLETCreuser tue - Page 2 PIMS

Titre : Optimus, Noble, Artisan, Acolyte, Sarkina, Cie, Perçant, Dies G'einmyra, Bienfaiteur, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 603
Messages : 1567
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Leiline "Hasard" Devalle

Re: Creuser tue

le Mer 7 Nov - 21:50


-Oh...euh...je vois...je...

Le pauvre homme ne savait pas où se mettre, tiraillé entre sa sympathie pour son jeune collègue et ce que je venais d'expliquer d'une façon naturelle. Je décidais de changer de sujet pour le tirer de son embarras.

-C'est un métier dangereux, mineur... Si ce n'est pas indiscret, pourquoi avoir choisit cela ?

L'homme réfléchit quelques instants avant de me répondre

-Et bien... Je n’ai pas fait de grandes études, ce n'était pas fait pour moi. Mais il a bien fallut un jour que je trouve de quoi gagner ma vie. Alors j'ai marché dans les traces de mon père et je suis devenu mineur. Et vous ? Pourquoi les missions ? Vous me semblez à peine plus vieille que ma fille. Vous ne devriez pas plutôt être dans une école quelconque ?

Ce fut à mon tour de réfléchir. Non pas que je ne connaissais pas la réponse, mais je n'avais pas envie de remuer ces souvenirs des années passées

-Je ne savais pas vers quelles études me tourner, alors j'ai fais une pause dans les études. Et pour les missions... j'avais envie de me rendre utile. Qu'est-ce qu'elle veut faire votre fille ?

Un sourire éclaira le visage aux traits tirés du mineur, et lorsqu'il reprit la parole, il avait la voix vibrante, son amour pour son enfant était presque palpable

-Elle veut devenir médecin ! C'est pour cela que j'ai accepté ce contrat qui est mieux payé qu'habituellement. Avec l'argent mit de côté, je pourrais lui payer ses études

Je haussais un sourcil à la mention d'un meilleur salaire. Qu'est-ce-qui expliquait cette augmentation ? Cela attisait ma curiosité, mais je me contentais d'un chaleureux

-J'espère sincèrement qu'elle réussira

Puis je lui intimais de se taire et stoppait l'avant du groupe en tendant le bras gauche au moment où j'entendis Leiline. Nous avions manifestement de la visite. Les doigts de ma main droite se raidirent, j'étais prête à utiliser mon pouvoir. Deux petites créatures grises apparurent au détour du couloir, discutant vivement entre elles avant de se figer en nous apercevant. J'allais leur demander qui ils étaient, mais l’Épicière me devança

-Des Kobolds ? Ici ? Votre communauté n’est pas censée se trouver plus loin ?

Mes muscles se détendirent lorsque je compris que ces étranges personnages étaient amicaux et que l'hybride les connaissaient. La discussion se poursuivit et finalement les deux Kobold rejoignirent le groupe. Je me portais à hauteur de la femme-chat pour demander

-Qui sont ces Kobold ? Et c'est quoi cette histoire de ronde ?

Puis je lui fit part plus discrètement du salaire inhabituellement élevé des mineurs

-... Après les propriétaires de la mine sont peut-être très généreux...

Oui, peut-être que je me montais la tête pour rien. Et puis, ce n'était pas l'objet de notre mission....
Lylla Argette
Lylla Argette

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte en banque

Race : mi-ange mi-démon
Pims : 0
Messages : 247

Re: Creuser tue

le Sam 10 Nov - 15:10


L’hybride parle à voix basse pour éviter de se faire entendre de leur deux nouveaux congénères.

- Nous avons rencontré les Kobolds un aventurier et moi il y a de cela plusieurs semaines durant une mission. Ils ont pour rituel d’envoyer leurs plus jeunes pour faire une ronde dans les tunnels de Fumeroles tout seul. S’ils se perdent ou se font dévorer par les bestioles qu’il est possible de croiser ici, tant pis pour eux …

Leiline hausse les épaules, faisant comprendre à l’ange un message du style “C’est leur coutume, je trouve ça aberrant aussi mais bon qu’est ce que tu veux ... “. Cependant, l’information suivante lui titille l’oreille qui rebondit à deux reprises.

Comme le suppose Lylla, peut-être que l’employeur a de quoi grassement payer ses mineurs mais il peut y avoir pleins d’autres raisons. Notamment un patron au courant des risques d’effondrements et qui ne trouvait pas de salariés assez téméraires pour se jeter dans un projet pareil.

Si la personne derrière tout ça était prêt à verser des milles et des cents pour creuser à cet endroit, c’est qu’il y a certainement quelque chose d’important … Mais y réfléchir ne fera pas avancer la mission. Elle ajoute presque en chuchotant, pour cette fois ci ne pas se faire entendre des mineurs.


- Je ne sais pas mais si leur chef n’a aucun scrupule à les envoyer se faire ensevelir, j’aurais bien été tentée de lui rendre une visite de “courtoisie”. Dommage que ce ne soit pas à l’ordre du jour …

Elle indique à la jeune femme retourner à l’arrière du groupe, toujours pour des soucis de sécurité. Ils ne sont qu’à mi-parcours, le trajet est bien plus long et plus pénible qu’à l’aller. Forcément avec un homme estropié, il fallait s’y attendre et sans compter Charly qui ne fait que geindre.

- Je veux faire une pause ! J’en ai ma claque de marcher !

L’hybride lui lance alors un regard noir.

- Si tu préfères rester ici avant le prochain effondrement, vas-y ne te gêne pas. Nous, nous allons nous dépêcher du mieux que nous pouvons pour se mettre en sécurité.
Leiline
Modérateur | Commerçant
Leiline

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi : Creuser tue - Page 2 FICHECreuser tue - Page 2 DEMEURECreuser tue - Page 2 FEUILLETCreuser tue - Page 2 PIMS

Titre : Optimus, Noble, Artisan, Acolyte, Sarkina, Cie, Perçant, Dies G'einmyra, Bienfaiteur, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 603
Messages : 1567
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Leiline "Hasard" Devalle

Re: Creuser tue

le Dim 11 Nov - 20:09


-Nous avons rencontré les Kobolds un aventurier et moi il y a de cela plusieurs semaines durant une mission. Ils ont pour rituel d'envoyer leurs plus jeunes pour faire une ronde dans les tunnels de Fumeroles tout seul. S'ils se perdent ou se font dévorer par les bestioles qu'il est possible de croiser ici, tant pis pour eux...

J'ouvris de grands yeux, choquée. Comment ça tant pis pour eux ? Mais c'était leurs enfants non ? Pourquoi les jeter dans la gueule du loup ainsi sans aucun scrupule ? Je ne comprenais pas... Puis la femme-chat réagit à ma réflexion sur les salaires

-Je ne sais pas mais si leur chef n'a aucun scrupule à les envoyer se faire ensevelir, j'aurais bien été tentée de lui rendre une visite de "courtoisie". Dommage que ce ne soit pas à l'ordre du jour...

Elle avait bien raison. Elle repartit à l'arrière, et je rejoignis à mon tour le premier rang, la petite discussion m'ayant amené à ralentir un peu, certains mineurs m'étaient passés devant, estimant peut-être que cela ne changeait rien. J'entendais les grommellements de Charly, et remarquais certains signes d'agacement de la part de ses collègues. Tiens, il n'y avait pas que moi qu'il insupportait. Un léger sourire se peint sur mes lèvres jusqu'à ce qu'il explose finalement

-Je veux faire une pause ! J'en ai ma claque de marcher !

Il fut bien vite reprit par Leiline, visiblement excédée par le personnage

-Si tu préfère rester ici avant le prochain effondrement, vas-y ne te gêne pas. Nous, nous allons nous dépêcher de mieux que nous pouvons pour se mettre en sécurité.

C'est vrai qu'il ne faisait pas bond s'attarder dans ces tunnels. De temps à autre, nous entendions des bruits de chute lointains. Je commençais a avoir hâte de rejoindre l'extérieur, ayant l'impression que ces boyaux allaient s'effondrer sur nous d'une minute à l'autre. Le mineur de tout à l'heure s'approcha du jeune démon, à deux doigts de s'étouffer de rage et commença à l'entrainer vers l'avant du groupe, semblant vouloir le raisonner. Je me raidis au fur et à mesure que la distance entre nous deux rétrécissait. Je remarquais que ce mineur sympathique était plus âgée que la moyenne du groupe, ce qui expliquait peut être son comportement vis-à-vis des autres. Chacun semblait le respecter au vu des regards qu'il lui lançaient et lui semblait prendre soin de ses collègues, tout en parlementant avec le démon qui affichait son air le plus buté, il adressa un petit signe d'encouragement à notre blessé à la jambe ainsi qu'aux deux mineurs qui le soutenait. Ils finirent par se retrouver à côté de moi

-Charly fait un effort s'il-te-plaît.... De toute façon je ne te laisserais pas t'éloigner du groupe même s'il faut que je t’assomme pour cela...

Nous n'étions environ qu'à la moitié du trajet, et j'avais l'impression qu'on lambinait. Malheureusement, il allait être difficile d'aller plus vite. C'est également ce que sembla penser le démon qui accéléra soudainement me dépassant

-Charly ! Tu n'es pas censé t'éloigner !

-J'en ai rien a faire que tu sois censé diriger le groupe ! Je ne te fais pas confiance

Il s'éloignait de plus en plus

-Charly tu l'aura cherché !

J'accélérais à mon tour pour récupérer le démon dans mon champ de vision puis activais mon pouvoir pour le stopper. 5...4...3...2...1... les fils s'enroulèrent autour de ses bras de ses jambes, sur sa tête et il s'arrêta net en se mettant à tempêter pour que je le libère

-Tu attends tout le monde un point c'est tout !

J'étais juste derrière lui, attendant tout simplement que le reste du groupe, à environ une dizaine de mètres de nous nous rejoigne. Il s'était tût, mais je sentais sa colère, une colère telle que je me demandais s'il était prudent que je le relâche une fois que le groupe serait avec nous. Malheureusement je n'aurais pas le choix, je n'avais que 15 minutes de contrôle à ma disposition. Bien moins que le temps qu'il allait nous falloir pour rentrer.

J'entendis un cri puis me sentis projetée sur le côté perdant ainsi brutalement le contrôle des mouvements du démon, et l'entrainant dans ma chute.

-Ça va ?

Je me redressais, ne comprenant pas ce qu'il venait de m'arriver. Puis j'avisais le mineur avec qui j'avais conversé qui me tendais la main, Charly qui se redressait, l'air tout aussi paumé que moi et une pierre à l'endroit où nous nous tenions juste avant. Je me relevais en m'époussetant un peu

-Oui oui, merci...

Je ne réalisais pas exactement ce qu'il venait de se passer, mais je devais une fière chandelle à cet homme dont je ne connaissais même pas le nom. Le démon me plaqua soudainement contre une paroi en hurlant

-T'as voulu me tuer hein ? Tu voulais que je finisse sous ce rocher j'en suis sûr !

Je le repoussais violemment

-Arrête tes c*nneries ! Il faut qu'on accélère si on veut pas tous se retrouver là-dessous

Et je me remis en marche, ignorant Charly fermement maintenu par notre sauveur. Il me ferait la peau une fois que l'on serait à l'extérieur s'il le voulait toujours
Lylla Argette
Lylla Argette

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte en banque

Race : mi-ange mi-démon
Pims : 0
Messages : 247

Re: Creuser tue

le Dim 11 Nov - 21:25


Ce gosse - parce que c’est le terme pour des gens qui se comportent ainsi, même pour un adulte - commence à sérieusement exacerber l’hybride. Et alors que l’un de ses congénères - le plus sage d’entre eux à première vue - l’interpelle, enfin une occasion qu’il se taise, il n’y a plus d’espoir à se faire sur la maturité de ce mec qui décide de partir à l’avant sans prendre en considération le moindre danger alentour.

Leiline n’a qu’une envie : quitter son poste pour chercher cet excité par la peau des fesses s’il le fallait, lui en coller une et le menacer d’avancer rapidement, arbalète dans le dos. Mais pour la sécurité du groupe, la seule chose qu’elle se voit faire, c’est rester à sa place. Si une créature en profite pour leur venir dans le dos pendant son intervention, elle s'en mordrait les doigts.

Ce qui inquiète plus la féline, c’est que ni Charly, ni Lylla sont dans son champ de vision, les deux s’étant plutôt bien éloignés du groupe et ayant emprunté un virage un peu plus loin. La femme-chat enterre sa frustration lorsque l’homme de tout à l’heure quitte le groupe aussi. Il va certainement aller l'assommer comme il a si bien prévu de le faire et ce ne sera pas plus mal.

Mais un bruit sourd et des tremblements se font entendre. Elle craint le pire et ordonne au groupe de se dépêcher, le plus vite qu’il en est possible, aidant même à soutenir le blessé grave à la jambe à la place d’un des mineurs pour accélérer le pas.

Elle retrouve Lylla, Charly et l’homme de tout à l’heure et regarde avec horreur le rocher qui vient de tomber. Pas assez imposant pour couvrir le passage mais suffisamment gros pour assommer, voire tuer quelqu’un. Elle voit tout de même la scène d’accusation du démon à l’ange et laisse le béquillard à un autre de ses collègues pour se précipiter vers le trio, la jeune femme déjà prête à repartir.


- Lylla ! Tu n’as rien ? Personne n’est blessé ?

À priori, rien de cassé pour qui que ce soit. L’hybride finit par soupirer un bon coup en voyant Charly retenue par l’homme de tout à l’heure.

- Vous me permettez ?

Elle attrape Charly par le col et fait de même que lui avec Lylla, le plaquant au mur pour lui dire ses quatre vérités.

- Comme tu viens de le voir, il y a un p**ain de rocher qui vient de tomber ! Si tu ne veux pas que la prochaine fois ce soit sur ta sale g**ule qu’il tombe, alors tu ferais mieux de te grouiller le c*l et ne pas pénaliser les autres ! Eux, contrairement à toi, tiennent à la vie !

Elle lâche son emprise sur le jeune démon et se tourne vers le “sage” du groupe en le pointant du doigt.

- S’il nous refait un coup comme ça, je vous autorise à l’assommer. Je ne veux pas risquer la vie d’un groupe de personne à cause d’un br**quignole de son espèce ! - Elle fait un geste de la tête à sa coéquipière. - Continuons Lylla.

L’hybride reprend sa place à la fin du cortège tout en reprenant progressivement son calme. Il faut croire que le rocher a été très convainquant puisque qu’il ne leur reste plus qu’un quart du trajet à parcourir.
Leiline
Modérateur | Commerçant
Leiline

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi : Creuser tue - Page 2 FICHECreuser tue - Page 2 DEMEURECreuser tue - Page 2 FEUILLETCreuser tue - Page 2 PIMS

Titre : Optimus, Noble, Artisan, Acolyte, Sarkina, Cie, Perçant, Dies G'einmyra, Bienfaiteur, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 603
Messages : 1567
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Leiline "Hasard" Devalle

Re: Creuser tue

le Mer 14 Nov - 21:10


Je me remettais en marche, me baissant pour récupérer la torche qui avait roulé plus loin lors de ma chute, faisant mine de ne pas entendre la mise au point de Leiline avec le jeune démon même si je l'en remerciais mentalement car cela l'avait calmé, acquiesçant simplement lorsqu'elle parla de se remettre en route. Charly avançait désormais avec une moue renfrognée, le regard rivé au sol, suivant le rythme sans trop broncher. Enfin presque, puisqu'il grommelait tout bas des choses comme :

-J'ai failli mourir et après je me fais agresser... Pourtant, j'ai rien fais, c'est moi la victime, c'est n'importe quoi...

A part cela, un silence inquiet était tombé sur le groupe qui avait visiblement accéléré la cadence, définitivement convaincus de la dangerosité de l'endroit. Quand à moi, je ne disais rien, préférant scruter les ténèbres à la recherche d'un quelconque danger pouvant nous tomber dessus. Les dernières minutes tournaient en boucle dans mon esprit, je réalisais petit à petit à quel point je l'avais échappé belle et un frisson me parcourut. Les paroles de Charly et sa théorie du complot tirée par les cheveux me revinrent également en mémoire. Pas besoin d'être devin pour savoir ce qui allait se passer, ce qu'il allait m'en coûter de nous avoir placés au mauvais endroit au mauvais moment. Il suffisait de les connaître un minimum, lui et ses amis. Cela se traduirait par une pluie de coups, des ecchymoses supplémentaires alors que cela faisait quelques semaines que les dernières avaient enfin guéries. C'était leur meilleur moyen de me montrer leur haine à mon égard, le seul moment où ils supportaient ma présence était quand j'étais roulée en boule, à terre, tentant de me protéger, à la merci de leurs coups

Une main se posa soudainement sur mon épaule me faisant sursauter. Le mineur m’adressa un léger sourire rassurant avant de me demander :

-Vous êtes vraiment pâle... Vous êtes sûre que ça va ?

Je tentais à mon tour de sourire

-Oui oui... ne vous inquiétez pas pour ça...

Je n'avais qu'une envie, sortir de ces tunnels oppressants et m'éloigner du jeune homme en train de réfléchir à la manière dont il allait m'humilier dans es prochains jours. Allez, plus qu'une centaine de mètres à parcourir...
Lylla Argette
Lylla Argette

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte en banque

Race : mi-ange mi-démon
Pims : 0
Messages : 247

Re: Creuser tue

le Jeu 15 Nov - 22:25


Préférant passer outre les ronchonnements du démon causés par ses remontrances, Leiline s’intéresse alors un peu plus au minier encore soutenu par ses deux collègues. Les soins prodigués tout à l'heure ont bien fait leur effet et elle rassure le blessé lui disant qu'elle lui fera un nouveau bandage à la sortie.

Le silence est pesant, et l'ambiance y est lourde. S'énerver comme ça ne donne pas forcément la meilleure des images mais c'est la rare méthode que l'hybride connait contre ce genre de tête-à-claque. Une centaine de mètres parcourus et enfin les premières lumières ! Le groupe a fait le plus gros du boulot et semble tiré d'affaire à première vue. L'homme lanterne du début de mission n'est même pas là pour les accueillir. Pas même les supérieurs de cette équipe.

À croire que personne ne les attend. Leiline est tiraillée entre la joie et la tristesse. Joie d'avoir sortit le groupe en un seul morceau de ce guêpier et triste de voir que personne n'est là pour récupérer et s'occuper de ces ouvriers.

Certains soufflent de contentement, d'autres sont bien trop fatigués et stressés pour s'en remettre tout de suite. Ils sont lessivés, crasseux et n’espère qu’une chose : rentrer chez eux et éventuellement revoir leur familles pour ceux qui en ont. Les Kobolds s'adressent amicalement à la féline et retournent tranquillement vers un autre passage qui d'après eux "semble être le bon chemin". Elle leur sourit en levant les yeux au ciel.

Notre infirmière en herbe invite les miniers à déposer le boiteux sur le banc le plus près, histoire qu'il soit à l'aise le temps pour elle de lui nettoyer de nouveau sa plaie. Elle commence à sortir sa trousse de secoure lorsqu’elle entend encore la voix irritante de ce démon de Charly qui la fait aussitôt détourner l'oreille.


- Quand je pense que vous étiez censé nous aider, vous n’avez fait que nous g**uler dessus ! Et mon collègue est dans un état pitoyable ! Vous appelez ça du travail de professionnel ?!

Il lance un regard noir sur la pauvre Lylla dont la féline ne remarque l’état que maintenant.

- Espèce de sale monstre ! Qu’est ce que tu m’as fait tout à l’heure ?! Tu vas le payer très cher !

Il se rapproche dangereusement de l’ange, poing fermé et prêt à lui faire subir la sentence de sa vie. Lâchant sa trousse sans faire attention, Leiline se rue vers eux. Il est tout bonnement hors de question de la laisser se faire marteler par ce type.

Elle n’a pas eu besoin d’intervenir que l’homme costaud de tout à l’heure plaque le garçon au sol. La femme-chat est prise de court, les yeux écarquillés en voyant le retournement de situation et prend vite l’initiative de rejoindre Lylla, encore blanche comme un linge. Leiline pose naturellement une main dans le dos de la jeune fille et prend l’une de ses mains avec l’autre.


- Lylla, tu vas bien ?


Leiline par A. Baille:
Creuser tue - Page 2 Leilin10
A. Baille
Leiline
Modérateur | Commerçant
Leiline

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi : Creuser tue - Page 2 FICHECreuser tue - Page 2 DEMEURECreuser tue - Page 2 FEUILLETCreuser tue - Page 2 PIMS

Titre : Optimus, Noble, Artisan, Acolyte, Sarkina, Cie, Perçant, Dies G'einmyra, Bienfaiteur, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 603
Messages : 1567
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Leiline "Hasard" Devalle

Re: Creuser tue

le Dim 18 Nov - 18:38


Enfin la sortie ! Certains mineurs laissent exploser leur joie, tout le monde est heureux de s'être tiré de là en un seul morceau. Des murmures soulagés s'élèvent de toute part tandis que je m'écarte un peu du groupe, n'attendant que le moment de m'éloigner définitivement d'ici. Leiline part s'occuper du mineur tandis que je faisais un tour rapide, pour m'assurer qu'il n'y avait bel et bien personne pour s'occuper de nous. Bien ! Donc, nous aurions pu nous faire ensevelir là-dedans et personne n'aurait été au courant, c'est bien cela ? De mieux en mieux...

-Quand je pense que vous étiez censé nous aider, vous n'avez fait que nous g**uler dessus ! Et mon collègue est dans un état pitoyable ! Vous appelez ça du travail de professionnel ?!

La voix que je haïssais tellement s'élevait de nouveau, désagréable, lançant des réflexions plus idiotes que lui. Sans nous, ils seraient encore coincés là-dessous ! Même si je détestais me donner en spectacle en public, c'en était trop. J'allais répliquer pour lui dire que sans lui cela se serait mieux passé, mais me figeais devant son regard. Je le connaissais bien celui-là...

-Espèce de sale monstre ! Qu'est-ce-que tu m'as fait tout à l'heure ?! Tu vas le payer très cher !

Je ne cillais même pas sous la menace. J'en avais trop entendu pendant trop d'années pour amorcer ne serais-ce qu'un mouvement de recul face a lui. Il s'approcha, le poing levé... Pas question de me laisser faire face a celui-là. Mes doigts se raidirent instinctivement. Cela allait être juste, mais je n'avais aucun autre choix. Les fils sortirent de mes mains, mais ne rencontrèrent que le vide....

-Lylla, tu vas bien ?

Je cillais, cherchant du regard le démon que je trouvais plaqué au sol par le "chef de groupe". Je reportais mon regard sur l’Épicière et murmurais

-Oui oui... ce.... ce n'est rien....

Je mentais évidement, il avait tenté de me frapper, ce n'était pas rien, mais je ne voulais pas qu'on s'inquiète pour moi. Je désignais le blessé du menton avec un très léger sourire qui se voulait rassurant

-Il a plus besoin de toi que moi je crois...

Au sol, Charly se débattait toujours

-Tu verra, ils ne seront pas toujours là pour te protéger ! Je sais très bien où te trouver !

Je soupirais avant de me diriger vers la victime de l'éboulement

-Évidement puisque tes parents sont mes voisins.... Allez cause toujours tu m’intéresse...

Ma réaction pouvait sembler bien étrange au vu des évènements, mais je ne pouvais pas lui montrer ce que je ressentais, je ne pouvais pas lui laisser cette satisfaction. Alors j'adoptais ce détachement devenu presque naturel depuis le temps. Une fois les soins prodigués, nous saluâmes les mineurs, ne pouvant pas faire grand-chose de plus pour eux. Le doyen me souffla de le prévenir si jamais Charly tentait quoi que ce soit. Je hochais la tête, sachant pertinemment que je n'en ferais rien.
Lylla Argette
Lylla Argette

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte en banque

Race : mi-ange mi-démon
Pims : 0
Messages : 247

Re: Creuser tue

le Dim 18 Nov - 20:42


Il ose en plus la menacer. Il est déjà assez en mauvaise posture pour que Leiline en rajoute mais elle imprime le visage de ce type dans son crâne, histoire d’être sûre de le surveiller si elle le recroise à l’avenir. Elle récupère sa trousse - ordonnant aux mineurs d'emmener leur collègue blessé au Sanctuaire au passage - et son Faux d’Enfer auprès de l’ange et elles partent pour sortir des Fumeroles.

L’hybride est prise d’un sentiment inhabituel. Cette étrange sensation de ne pas avoir accompli sa tâche à bien. Les mineurs sont pourtant bel et bien sortis d’affaire, sain pour la plupart et sauf pour tous. Cependant, les laisser comme ça, seuls … Elle ne comprend pas pourquoi personne n’était là pour les récupérer. Leur patron, une équipe de soin, pas même le milicien de Touen de tout à l’heure.

Ce qui l’inquiète le plus en ce moment, c’est que Charly sait pertinemment où habite Lylla. Il était prêt à la battre devant tout le monde comme le plus horrible des monstres. Qu’est ce que ça va être si elle le recroise ? Ce n’est qu’après quelques mètres de marche qu’elle est vite sortie de ses pensées à la vue de l’homme lanterne du début de mission. Elle hausse les sourcils, trouvant culotté que ce dernier n’ai pas été là en temps et en heure.


- Vous êtes là, vous ? Les mineurs sont à la sortie du tunnel, l’un d’entre est gravement blessé. Nous lui avons fait les premiers soins mais il nécessite d’être emmené au Sanctuaire des Braves d’urgence. Ah oui ! Et pour info ... vous étiez censé nous donner des lanternes.

Dans le doute, Leiline invite Lylla à la suivre pour accompagner le milicien auprès des victimes afin d'être sûre qu'il fasse bien son travail. La féline aurait eu le cruel sentiment de partir comme une voleuse sinon. Elle pousse même le Touen à appeler l’hôpital pour y faire bouger des guérisseurs sur les lieux. Une fois choses faites, les deux jeunes femmes saluent une dernière fois les mineurs pour retourner à la Tour.

Une fois arrivées au tramway, la femme-chat griffonne quelque chose sur un papier et le tend à Lylla, un sourire chaleureux au visage.


- J’ignore si tu as un baladeur subsonic ou même un téléphone, mais dans le doute … Si Charly te cause le moindre soucis, n’hésite pas à m’appeler. Je ne sais pas où tu habites mais avec un peu de chance, je serais dans les parages à ce moment là.

Leiline enchaîne sur des thèmes un peu moins déprimant. Ses études ou si elle travaille, sa situation, à quand sa future visite à l'Épicerie. Histoire de finir la mission sur une bonne note et éventuellement redonner le sourire à sa coéquipière durant la route jusqu’à la Bibliothèque.


Leiline par A. Baille:
Creuser tue - Page 2 Leilin10
A. Baille
Leiline
Modérateur | Commerçant
Leiline

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi : Creuser tue - Page 2 FICHECreuser tue - Page 2 DEMEURECreuser tue - Page 2 FEUILLETCreuser tue - Page 2 PIMS

Titre : Optimus, Noble, Artisan, Acolyte, Sarkina, Cie, Perçant, Dies G'einmyra, Bienfaiteur, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 603
Messages : 1567
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Leiline "Hasard" Devalle

Re: Creuser tue


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2