Pas peur du noir ! [ Avec Leiline]

le Jeu 11 Oct - 9:22


Booooooon c'était quoi déjà la mission que j'ai accepté avec la ptite Leiline ? J'ai l'impression d'avoir eu une absence de ... pfiou ... 2 semaines non ?

Je secoue la tête et reporte mon attention sur la miss-chat qui me parle de sa moitié et pour qui son coeur a battu bien vite tout en me montrant fièrement sa bague !

- Haaaa Félicitations ma belle ! C'est super ! Bien sûr que je te crois ! Je ne doute absolument pas en tes capacités à faire tourner la tête d'un homme !!


Je m'esclaffe, mais un mec nous interromps ... Un Billy aux cheveux blancs mais qui n'est pas vieux et qui salut familièrement Leiline. Elle est connu la petite !

Les deux papotent et moi je zieute sa paperasse. , avant qu'il ne nous laisse repartir vers notre mission.

Je resserre ma poigne sur mon petit bébé (je parle du fusil mentionné plus haut ... pour ceux qu'ont oublié !! Me remercier pas ! ) et emboite le pas de Leiline.

- Bon, cher Capitaine. Près pour ta première missions ? Farpait ! Allons aux Fumeroles dans ce cas !


" Farpait" Wouaaaah .... cette femme me tuera de rire avant l'heure !! Je plussoie tellement que j'éclate de rire sans retenue ! Jme retiens d’ébouriffer la tête de la féline !

- Ouais allons botter les fesses des créatures de Fumerolles !!

On part tous les deux pour la Sombre Fumerolle et j'en profite pour relire l'ordre de missions

- Jme demande quel peuple se dit que d'envoyer des gosses dans les souterrains de fumerolles est une bonne idée ... et c'est quoi un Kobold ? Tu crois qu'on va croiser quoi comme bestiole ? Et jvais me faire une torche. Je vois pas dans le noir moi !

Je fais un clin d'oeil à ma coéquipière parce que j'imagine qu'en tant que féline, elle sait très bien voir dans le noir !



HRP:
Désolé du temps de réponse !
Invité
Invité
avatar


Re: Pas peur du noir ! [ Avec Leiline]

le Ven 12 Oct - 13:55


Capacité à faire tourner la tête des hommes dit t-il ? Malheureusement, l’hybride en est consciente et ça lui a été rarement d’une grande aide. Par contre ce qui concerne la détection des sentiments que quelqu’un porte pour elle, ça n’a jamais été dans ses cordes …

Son collègue lit une fois de plus l’ordre de mission, ce qui commence déjà à faire rire Leiline. Elle sent qu’elle va souvent se marrer avec lui.


- Moi qui pensait que Kobold était le nom d’un sorte de langage codé ou quelque chose du style, mais je pense que ce doit être une espèce de communauté.

Elle arbore un large sourire lorsqu’une idée étrange lui traverse l’esprit.

- Ce qui serait drôle, c’est que la personne ai juste perdu son chemin après avoir été pisser dans un coin durant son tour de garde, mais avec les Fumeroles, je m’attend au pire.

Mais d’abord, il faut déjà s’y rendre. La féline entraîne le capitaine dans les transports les plus proches pour s’y rendre et finissent tous deux par passer de la lumière du jour aux ténèbres environnant du quartier souterrain.

Même si sa nyctalopie fausse un peu la vision ambiante, elle ressent toujours ce sentiment de changer d’univers, comme-ci les miroirs étaient encore fonctionnels. Les spécimens diffèrent complètement des personnes qui vivent à l'extérieur et les effets de lumières artificiels sont troublants.

Alibert, lui, ne veut qu’observer les gens autours de sa dresseuse, mais certaines créatures à la carrure déraisonnable le refroidit dans son objectif et préfère l’épaule confortable de sa maîtresse. Une fois arrivé sur place après un bon moment de trajet, Leiline observe les environs.


- Bon, ce que je te propose pour commencer, c’est d’interroger les gens des environs sur ces fameux Kobolds. Nous n’avons pas assez d’informations à ce sujet et ce n’est pas plus mal d’interroger la population locale.

Ce n’est pas forcément le quartiers le plus enchanteur de tout l’Entre-Monde, qu’on se l’accorde. Mais des personnes y habitants, c’est celui qui regroupe la plus étonnante population de toute la cité. Sa mission avec Lilou lui en a donné un ordre d’idée, en matière de comportement désobligeant aussi d’ailleurs … Elle se demande si trouver ces Kobolds va être une mince affaire.
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Pas peur du noir ! [ Avec Leiline]

le Ven 19 Oct - 11:17


ça me fait rire de voir qu'on pensait tous les deux à des choses différentes pour "Kobold"

Pour moi c'est un lutin en allemand ... maiiis on était plus sur terre donc ça devait peut-être être autre chose !

- Ce qui serait drôle, c’est que la personne ai juste perdu son chemin après avoir été pisser dans un coin durant son tour de garde, mais avec les Fumeroles, je m’attend au pire.

Je baisse les yeux sur Leiline et rigole en imaginant la scène. Ouais on débarque en force et le mec c'est juste mis tranquille dans un coin pour son affaire et se retrouve face à deux aventuriers venu en découdre ....

Leiline m’emmène dans les transports et j'observe le paysage défiler sous mes yeux, mon gros fusil toujours à l'épaule. Un petit gars m'observe avec de grands yeux. Faut dire je suis posé tranquille avec tout mon petit attirail, sans soucis, au naturel l'air de rien parmi madame qui papote avec monsieur, des gamins qui se chamaillent . Je pars à l'aventure, y en a qui partent pour faire les courses ...


Je lui fais un clin d'oeil et on finit par descendre Miss Catwoman et moi pour nous retrouver dans Fumerolles. Fait vraiment sombre ici.

- Bon, ce que je te propose pour commencer, c’est d’interroger les gens des environs sur ces fameux Kobolds. Nous n’avons pas assez d’informations à ce sujet et ce n’est pas plus mal d’interroger la population locale.

J'acquiesce et zieute les gens aux alentours. Dans cette sinistre ambiance, je suis surpris de voir qu'il ya quand même des gens. De toutes sortes de gens. Mais, si on veut avoir des infos, faut toujours ... TOUJOURS chercher le même public qui est le plus informé, c'est à dire : LES VIEUX ! Je repère d'ailleurs un groupe de vieilles femmes assis en rond plus loin autour d'une sorte de feu dans un gros chaudron.

- Ça marche ! Je vais aller embêter ces p'tites mamies là-bas !!

D'un bon pas, jme dirige vers le petit groupe, tout sourire. Les mémés m'observent avec un peu de méfiance mais mon charme ravageur fait déjà effet.

- Bonsoir mesdames. Permettez moi de me réchauffer avec vous un petit instant. Le ciel est bien pâteux aujourd'hui... ça présage rien de bon.


La plupart acquiesce mais l'une d'elle me regarde fixement. Je m'assieds à leur côté et écoute un peu leur conversation ... ça papote tricot .. comme quoi ... même dans un autre univers, y a des trucs qui changent pas. Celle qui me fixait finit d'ailleurs par me demander ce qu'un étranger comme moi cherche ici.

-Et bien mesdames ... de charmantes compagnie comme la votre bien sur !! Surtout quand je vois qu'on connait encore le point mousse . Il n'y a bien que les débutants pour ne jurer que par le Jersey d'ailleurs !

Les mamies semblent s'éveiller après ma remarque et chacune veut me montrer ces points , d'autres leur confections, leur pull ou autres petits sacs de laine. Je rigole et regarde le travail de ces dames, félicitant certaines sur leur précision et demandant des conseils aux autres , buvant une rasade de leur café aussi noire que la nuit , et tellement fort que mon bras trembla après la troisième gorgée, m'obligeant à reposer leur tasse près du feux avant de me retrouver à trembloter comme un papy atteint de Parkinson (Papy Raymond avait ça ... c'était pas joli joli, paix à son âme) avant de finalement demander le silence. Fallait pas que j'oublie de demander la principale question qui m'avait fait approcher ...

- Bien Mesdames, même si j'avoue avoir encore envie de discuter point de riz et de laine mohair, j'ai une mission avant tout . Je dois retrouver un petit Kobold dans les souterrains qui s'y serait perdu. Vous savez quelque chose par hasard ? Vous connaissez les Kobolds ?

Les mamies me répondirent toutes en même temps ... ça faisait le même bruit que des poules .. caquètement par ci , caquètement par là ... le bazaaar ! Mais c'est finalement la mamie "fixatrice" qui lève les mains et tout le monde se calme. Wouah c'est la Chuck Norris des vieilles celle là.

- Les kobolds ... sont de petits êtres à la peau grise et terne, ayant de grands yeux foncés et des oreilles très longues. Bien qu'étant de petites tailles, ils cherchent toujours à prouver leur valeur et ceux, depuis le berceau. Ils font passer une sorte de rituel aux plus jeunes ... Je sais pas comment ils appellent ça ... Mais ces ... monstres laisseraient leur petit mourir s'ils ne réussissent pas ... c'est incroyable de voir que de si petites créatures peuvent être aussi indifférentes...


D'autres rajoutent leur grain de sel , parlant des kobolds comme de bon buveurs quand même ou bien des femmes kobolds tissant des tissus aussi fins que de la soie. Je finis par les laisser parler entre elles et me lève non sans avoir fait une révérence de gentleman, les remerciant de leur aide, m’éclipsant rapidement avant qu'elles ne me sautent dessus avec leur histoire

Je me retourne vers Leiline voir si elle a réussi à glaner des infos intéressantes.
Invité
Invité
avatar


Re: Pas peur du noir ! [ Avec Leiline]

le Sam 20 Oct - 11:51


Leiline repère le petit groupe de vieilles dames désignées par le Capitaine. En observant les alentours, elle ne voit que des passants et un trio de créatures aux allures d’humanoïdes aquatiques et aux étranges appendices luminescentes le long de leurs bras et de leurs dos. Et à part ces trois personnes à première vue, pas grand monde à qui glaner des informations. Elle souffle bruyamment du nez, une moue presque boudeuse.

- Bon, je crois que je n’ai pas le choix.

Non pas que la miss a du mal avec des jeunes adultes masculins, c’est justement l’inverse et c’est bien ça le problème. Elle finit par se dire que, étant des hommes-poissons, il y a peu de chance que ces derniers tentent une approche avec elle et se dirige avec assurance vers le trinôme.

La vue de la femme-chat s’est adaptée malgré le peu de lumière ambiante. Elle se dit de ne pas oublier de prêter sa Faux d’Enfer à Curtis plus tard, dès lors qu’ils iront dans des zones bien plus sombres.

Une fois à proximité du petit groupe, elle arbore son plus joli sourire pour s’introduire. Leiline s’étonne de voir ces jeunes hommes de plus près. Malgré leurs apparences, leurs visages se rapprochent beaucoup de celui d’un humain. L’un d’entre eux adresse un immense sourire à la demoiselle.


- Hey, mais je vous reconnais !

L’hybride commence déjà à pester dans sa tête sur sa notoriété Entre-Mondienne avant même que le jeune homme n’a le temps de finir sa phrase.

- Vous êtes la jolie jeune femme qui avait prit le bras que le petit robot danseur tenait dans ses mains !

Elle se dit qu’il y a encore une infime chance de ne pas être connue partout mais c’est plus le “jolie jeune femme” qui la fait appréhender. Mais ne sachant pas de quoi il parle, elle hausse les épaules, un sourire gêné aux lèvres.

- Mais si ! Un petit robot qui dansait sur de l’électro en tenant le bras d’un autre robot ! On ne sait pas ce qu’il lui a prit mais votre sourire charmeur l’a fait presque court-circuiter ce jour là le pauvre !

L’homme aquatique rit chaleureusement de cette situation et l’hybride gamberge enfin en ouvrant grand la bouche. C’était une des pièces de l’androïde que Lilou et elle ont dû récupérer durant une mission de sauvetage. Ce qui étonne le plus Leiline, c’est de croiser une fois de plus ce mec et surtout qu’il se souvienne aussi bien d’elle.

- Ah ça ? Oui effectivement mais ça fait bien … pfioooou, des mois de ça, j’ai dormi depuis le temps !

Elle rit doucement, le regard qui fait un détour sur ses deux congénères qui ne comprennent rien à ce qu’il se passe, ils n’étaient certainement pas sur les lieux ce jour là. Leiline gagne en assurance et s’adresse à ce dernier avec qui elle s’est brièvement familiarisé.

- Et bien si vous avez une aussi bonne mémoire, vous pouvez certainement m’aider non ? Je recherche des créatures appelées Kobold, vous savez peut-être quelque chose à leur sujet ?.

Il continue de fixer la féline et dans un geste de la tête, il indique à ses faire-valoir de les laisser juste eux deux.

- Avancez sans moi les mecs, je vous rejoins.

Pas besoin de son collier pour que Leiline sache quelles sont les intentions futures du jeune homme-poisson. Le visage de notre hybride arbore un air bien plus sérieux que d’ordinaire et elle regarde son interlocuteur droit dans les yeux, il est hors de question pour elle de se mettre en position de faiblesse. Elle se met sur ses gardes sans même vérifier derrière elle si Curtis est toujours présent. Elle s'estime pouvoir gérer seule si jamais ça s’envenime.

- Je peux vous en dire plus bien évidemment. Les Kobolds sont des petites créatures étranges qui infeste ce petit tunnel. - Il pointe du doigt l’entrée sans détourner le regard du visage de la femme-chat. - Mais c’est très dangereux vous savez, il est peut-être préférable que je vous y accompagne.

Leiline n’a pas eu le temps de répondre qu’un bruit strident de quelques secondes fait écho dans la caverne. Son collier. Dans la surprise, lui comme elle se sont bouchés les oreilles. Comme l’avait prédit intérieurement la féline, il n’est pas là pour l’aider. Ses oreilles de nouveau déployées, elle plonge alors un regard noir dans le sien, étrangement accompagné d’un sourire malsain.

- J’ignore ce que tu essayes de faire mec, mais tu t’es adressé à la mauvaise personne.

Dans un geste aussi rapide que violent, elle met une gifle de plein fouet sur la joue du “mec” qui se maintient au mur derrière lui pour éviter de tomber et l’hybride enchaîne avec un coup de pied très très bien placé. Sans même s'attarder sur ces cris de douleurs, elle tourne sur ses talons et retourne à la case départ, jugeant que cet homme sera inutile à l’avancée de leur mission. Curtis est déjà sur place.

- J’espère que tu as eu plus de chance que moi.
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Pas peur du noir ! [ Avec Leiline]

le Mar 23 Oct - 9:38


Je retrouve Leiline mais à ces oreilles un peu trop dressées et son regard méfiant quand elle revient vers moi, je me dit qu'elle a pas du faire bonne pêche. C'est d'ailleurs ce que la miss me confirme . Je me demande sur qui elle est tombée pour être furieuse comme ça ... ?

- Pour ma part, je suis tombé sur de vrais pipelettes ! Une mine d'or !!

Je lui raconte tous ce que ces petites dames m'ont dit sur les Kobolds , leur rituel initiaque et sur le fait qu'ils n'ont aucun scrupules à abandonner les plus faibles.

- Du coup, je me demande ... si on retrouve ce petit perdu ... sera t-il toujours le bienvenue dans sa tribu ?

Et ouais ... si la tribu en veut plus on en fait quoi ? "Désolé Billy, nous on devait te sauver mais c'est tout hein ... débrouille toi maintenant !"

Je reste un peu ... chais pas ... triste si c'est vraiment comme ça que ça va finir ... mais bon.. en attendant faut quand même le sauver.

- Je vais juste me faire une ptite torche , histoire de voir quelque chose ! ça peut servir !

Je me la joue MagGyver et vais me trouver un vieil arbre sec pour en prendre une longue branche. Il me faudrait juste un tissu et un inflammable ... Je me retourne vers les mamies et d'une voix enjôleur, je leur demande si l'une d'entre elle peut me donner de quoi faire ma torche. Si vous avez déjà été dans un poulailler au moment du grain, vous pouvez imaginer le bruit qu'elles firent à me répondre toutes en même temps. Sinon, si vous savez pas ben ... ça fait beaucoup de bruit !

Je finis par avoir un long bandeau que j'enroule sur le bout de ma branche et l'attache bien solidement. Je pique la tasse de café d'une des vieilles et en mets sur le tissu avant de le passer dans le feu. Le café est tellement fort et poisseux que ma torche s'enflamme encore mieux que si j'y avais mis du kérosène.

- Vous devriez faire gaffe avec votre café, mesdames ... vous aller prendre feu avec ce truc .


Elles se marrent et me traite de jeunots et je les salue avec mon chapeau avant de rejoindre la féline.

- Moi chuis prêt ! C'est quand tu veux !

Invité
Invité
avatar


Re: Pas peur du noir ! [ Avec Leiline]

le Mar 23 Oct - 22:04


Curtis semble avoir eu plus de chance. C’est déjà un bon début. Leiline préfère se taire sur son expérience. Donc, des petites créatures, c’est bien ce que lui avait dit l'énergumène de tout à l’heure. Un rite initiatique et une histoire d’acceptation en cas de victoire. En cas d’échec, l’hybride n’ose même pas y penser.

- Je veux bien comprendre que toutes les cultures sont différentes et ont leur coutumes mais tout de même, quelle famille laisserait mourir l’un des leur ?

Cette question restera peut-être sans réponse jusqu’à la fin de cette mission. L’hybride jette un dernier coup d’oeil derrière elle pour voir si le mec est toujours là. Partit. Pas plus mal.

- Accepté par la tribue ou non, il va bien falloir que nous allions lui sauver la peau, quitte à faire rentrer dans le crâne de cette tribu notre façon de penser ...

Il y a des moment ou sur le coup, la féline peut faire preuve d’une impulsivité mordante.

Leiline n’a pas eu le temps de dire “J’ai un Faux d’Enfer à te prêter.” ou même un “J’ai le titre Lux sur moi pour illuminer les environs.” que Curtis est déjà partit se faire une torche de fortune avec tout ce qu’il trouve sous la main. À la rigueur, ça lui évitera d’user de son titre.

En l’attendant, elle fouille dans ses affaire et sort son Feu follet de son sac sans fond. Ce n’est que quelque minutes plus tard que l’aventurier revient. Elle hausse les épaules en souriant.


- Parfait ! Le sale type de tout à l’heure m’a indiqué une direction mais je n’ai pas confiance.

Son Feu follet comment à s’agiter et indique la direction à suivre. Il s’avère que c’était la direction indiquée par l’homme-poisson. Elle hausse les sourcils et entrouvre la bouche. C’est qu’il ne mentait pas le bougre.

Mais si son collier a grincé, ce n’était pas pour un rien. Vous vous doutez bien que pour rien au monde, Leiline ne pourrait croire une seconde que c’est l’enchantement qui est défaillant. Ça serait remettre en questions les compétences de son bien-aimé et ça, impossible.


- Bon. Et bien c’est par là !

Son sourire radieux habituel arbore enfin son petit minois et invite Curtis à la rejoindre, s’introduisant tous deux dans le tunnel sombre.

Le duo peut déjà remarquer de la lumière au loin, à plusieurs mètres d’ici. Une lumière tamisée fait discerner les murs du virage au loin. Des voix légère et peu audibles résonnent dans le tunnel. L’hybride se déplace silencieusement, dans une aisance proche du félin et penche légèrement la tête vers la suite du tunnel.

La suite donne sur un long couloir avec des torches soigneusement alignées sur chaque côté des murs. Plus loin, une lourde et épaisse porte en bois. Leiline regarde Curtis, un brin amusée.


- Étrange, n’est t-il pas ? Sa ressemble à un couloir dans les donjons de jeux.

Sa première partie de jeu de rôle grandeur nature avec Corben et son Dé-raison, de si bon souvenirs qu’elle chérit tendrement.
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Pas peur du noir ! [ Avec Leiline]

le Jeu 1 Nov - 17:34


Leiline semble s'étonner qu'il y ait des gens qui peuvent abandonner leurs enfants ... j'hésite à lui dire que c'est pourtant quelque chose de fréquent que j'ai déjà pu, malheureusement voir et ceux, peut importe le pays ou je me trouve. Je reste donc silencieux.

- Accepté par la tribu ou non, il va bien falloir que nous allions lui sauver la peau, quitte à faire rentrer dans le crâne de cette tribu notre façon de penser ...


J'acquiesce en m'esclaffant. Cette demoiselle a du mordant dis donc ! Je vais donc me faire ma torche et revient près de l'hybride.

Elle sort une boule lumineuse et rapi~ Haaaa un feu follet pardon et il voltige autour de nous et commence à aller dans une direction.

- Bon. Et bien c’est par là !

- Et bien allons y gaiment dans ce cas !!


On se dirige vers le tunnel, Leiline passant devant, m'offrant la vue sur ces fess~ son dos.. oui son dos.

Plutôt éclairé comme tunnel avec toutes ces torches ... ça valait pas la peine que je m'en fabrique une ... m'enfin , je vais pas la jeter maintenant quand même !


- Étrange, n’est t-il pas ? ça ressemble à un couloir dans les donjons de jeux.

Ooooooooh comme dans le Donjon de Naheulbeuk ??? J'ai des étoiles plein les yeux et je m'avance pour aller jusqu'à la grosse porte de bois ..

- Tu crois qu'il faut toquer ??

Bon enfait je pose la question mais je suis déjà entrain de cogner contre la porte ... du coup .. ouais ça annule un peu ma question.

Surtout que la porte s'ouvre dans un grincement style film d'horreur , bien lugubre, n'en envoyant une bouffée d'air glacé et humide au visage. Je tends la torche devant moi pour éclairer ce qui semble être un début de pente emmenant vers des profondeurs sombres. Pourquoi y a jamais d'interrupteur dans ce genre de lieu ? ou des guirlandes multicolores ? Et si j'ai besoin d'utiliser mon fusil ça va être compliqué avec la torche. Je garde ma main sur mon couteau , on sait jamais et m'avance pour suivre le chemin qui descend en pente douce.. A part un petit "Ploc ploc" qui va me donner envie d'aller au toilette rapidement, y a pas d'autres bruits que celui de nos pas foulant le sol.

- Je suppose que de dire "honneur aux dames" dans de pareils circonstances c'est plutôt pas très gentleman, donc je vais passer devant pour cette fois !


Histoire que s'il y a un monstre qui veut essayer de nous bouffer, je lui rince la bouche avec mon fusil à eau avant qu'il nous mange ! FARPAIT !!
Invité
Invité
avatar


Re: Pas peur du noir ! [ Avec Leiline]

le Dim 4 Nov - 12:58


Avant même que l’hybride puisse répondre, Curtis a déjà toqué à la porte. Il ne manque plu que ce soit l’antre d’un sorcier démoniaque ou autre, ils l’auraient eu dans l’os. Mais la porte ne redirige que vers un long couloir se plongeant dans l’obscurité.

Le capitaine a décidé de passer devant, Leiline sort par réflexe l’arbalète de son Sarkina, soigneusement chargée par l’enchantement qui lui est appliqué.


- Très bien, dans ce cas, je te couvre.

Et avec le titre Précision, pas de risque à ce qu’un des carreaux se loge dans l’arrière-train de son coéquipier.

Seuls leurs pas, l’eau qui s’écoule sur les surfaces rocheuses et leurs respirations font office de bruit d’ambiances. Il a fallu quelques minutes de descente avant de croiser de nouveau de la lumière vacillantes, sûrement des torches. L’hybride perçoit des voix plutôt aiguës et en fait part en chuchotant auprès de l’oreille de Curtis.


- Il y a du monde en bas. Soit sur tes gardes.

Elle relève son armes, prête à tirer si ça devient très dangereux. Une fois tout en bas, les premières créatures apparaissent dans leur champ de visions. Petites, grisâtres aux yeux noir. Pas de doute, les fameux Kobolds.

Ils parlaient entre eux et se retournent, dévisagent abasourdi les deux aventuriers qui se présentent avant que l’un d’entre eux engage la conversation.


- Étrangers, est-ce vous qui avez frappé à la porte ?

Un brin perturbée par la voix fluette - et se retenant d’en rire intérieurement - Leiline s’ose à répondre, rangeant son arbalète au passage.

- Oui, c’est bien nous. Nous avons été commandité pour une mission de sauvetage.

- Nous n’avons rien commandité. Du moins, je ne vois pas ce sur quoi précisément.

Ce qui semble être une femme Kobold à la vue des tissues qu’elle porte s’interpose rapidement, devant le grand étonnement de la féline qui ne comprend plus grand chose à ce qu’il se passe. Elle a une voix encore plus fluette que celle de ses congénères.

- J’AI commandité ces personnes pour récupérer un matériel précieux. Laissez moi leur parler en privé.

La petite créature ment consciemment à sa tribu et se tourne vers les humanoïdes, un doigts collé à sa bouche pour leur ordonner de ne pas en divulguer plus à ce sujet, ce qui fait poser plus de questions à notre femme-chat qu’autre chose qui en baisse une oreille.

La Kobold attrape de chaque main un bras à Curtis et Leiline pour les emmener dans une pièce naturelle, aménagée comme tout ce qu’il y a de plus normal mais utilisant l’environnement en guise de murs. Elle ferme solidement la porte derrière elle et s’exprime le plus doucement possible.


- Que nous soyons clair. Personne de ma communauté ne doit être au courant de ce que je vais vous dire. Comme vous avez dû le comprendre, c’est moi qui vous demande d’aller sauver un Kobold perdu pendant un rituel de passage à l’âge adulte.

Leur contact Koboldienne semble soudainement plus fermée, les mains serrées entre elle et le regard tombant, presque gênée de ce qu’elle va dire.

- En réalité, il s’agit de mon fils. Je sais qu’il est plus fragile que tous les autres Kobolds et je m’inquiète cruellement pour lui …

Les oreilles de Leiline se redressent aussitôt. Il faut croire qu’elle a jugé un peu trop tôt les sentiments des Kobold vis à vis de leur rituel étrange …
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Pas peur du noir ! [ Avec Leiline]


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires