Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Infiltration sous couverture chez les truands

le Dim 16 Sep - 18:56


Pour les lecteurs:
Pour information, Kaname participe au RP d'enquête en jouant un pnj témoin du crime.


Traquer les criminels recherchés pour divers crimes est une part importante du travail de Sanctuari. Ces criminels vont du meurtre à la simple agression en passant par les incendiaires. Quelques-uns de mes collègues se sont déjà lancés à la poursuite de certains d’entre eux dont Layn. N’ayant pas de nouvelle d’elle depuis notre sortie à la plage, je suppose qu’elle est partie pour fuir les Sanctuaris.

Pour ma toute première traque, j’ai pris le temps de m’équiper. Couteaux, aiguilles et surtout menottes, tout l’attirail du parfait Sanctuari. Le choix de ma cible s’était imposé à moi… Kaname que j’ai déjà rencontré et sympathiser à la plage. Recherchée pour meurtre, il m’a paru logique sur le moment que je prenne en charge sa capture pour veiller à ce qu’il ne lui soit pas fait de mal. Morok en aurait certainement fait ses quatre heures. Cela ne me plaît pas d’être l’ange de mauvaise augure pour Kaname.

Le dossier de Kaname ouvert sur mon bureau, je réfléchis au meilleur moyen de la conduire jusqu’à la caserne en lui épargnant le déplaisir des menottes. Difficile d’imaginer un scénario où elle me suivra sans rechigner… Inutile de penser à cela pour l’instant, il faut d’abord que j’aille enquêter sur ce fameux meurtre. D’abord recueillir des informations, il me faut le contexte et le déroulé des faits. En route pour le bar le plus mal famé d’Entre-Monde !

Pour l’occasion, j’ai pris le temps de faire quelques emplettes pour changer de style. Mes kimonos rituels habituels sont trop voyants et reconnaissables. J’ai opté pour une tenue plus sobre, pantalon et débardeur noir me laissant un maximum de mobilité. Un cache cœur blanc avec une sorte de voilage à motif de feuille rouge en guise de traine. Sur les conseils d’un collègue, j’ai teint mes cheveux blancs trop caractéristiques en un roux flamboyant. Une chose que j’ai apprise à Entre-Monde, pour être invisible soit voyante.

La caserne est un point de départ parfait pour parfaire ma couverture. Glad a accepté de m’aider pour cela. Menottée, Glad me conduit jusqu’à la sortie de la caserne avec une magnifique expression de sanctuari contrarié. Relâcher un criminel est un affront pour un sanctuari… Quelques groupes de criminels surveille en permanence la caserne, le profil de tous les sanctuaris est vite transmis à tous les criminels de la ville. Espérons qu’une nouvelle criminelle ayant réussi à échapper à la prison fasse autant de bruit. Après un petit détour par les fumerolles où j’ai profité d’un espace clos pour ouvrir une porte vers la caserne et récupérer mes armes, je me dirige vers la Taverne du Truand. Cette taverne est vraisemblablement le lieu du crime mais aussi un point de ralliement pour une bonne partie de la racaille d’Entre-Monde. Lune soit avec moi, il va falloir être convaincante pour ne pas finir sur un brancard au sanctuaire.

Je fais mon entrée dans le bar calmement essayant de paraître à l’aise et sûre de moi. J’avais passé un peu de temps à observer la démarche de plusieurs femmes autour de moi pour essayer de la reproduire. Ma démarche habituelle n’étant pas forcément adaptée à mon statut de criminelle. Roulant ostensiblement des fesses comme dirait Glad, je me rends au bar pour commander une boisson. Boisson en main et un peu plus sereine, je m’installe à une table. Assise, il est possible de voir mes couteaux attachés à ma ceinture. Il m’avait paru important qu’on voie en moi une personne armée plutôt qu'une faible femme. Mes aiguilles cachée dans la manche de mon cache-cœur, je suis prête à mettre à terre un éventuel agresseur.
Lin R.
Sanctuari
avatar

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Perçant

Race : Humaine
Statut : Sanctuari
Pims : 73
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 228
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Infiltration sous couverture chez les truands

le Dim 16 Sep - 19:38


La taverne du Truand était un lieu de prédilection pour tout ceux qui cherchaient les embrouilles ou plus si on voulait se faire massacrer par la patronne en personne. Depuis quelques temps, elle s’occupait moins de sa taverne mais plus sur ses activités extra-scolaire on va dire. Elle avait engagé une autre barmaid pour s’occuper de l’affaire mais pour l’homme qui venait régulièrement ici pour retrouver autres malfrats et boire le délicieux élixir de la maison, ça ne changeait rien à ses habitudes mise à part revoir sa compagne l’autre brune qui avait montré un joli spectacle il y a maintenant quelques mois.

L’homme en question avait la trentaine passée, sentait l’alcool, le tabac froid et avait grandement besoin d’un bain. Son métier officiel, marchand, l’officieux, voleur de chevaux mais il n’avait rien trouvé de mieux comme métier. Il rêvait d’entrer dans une guilde de mercenaire, c’est pour ça qu’il attendait tous les jours à la Taverne qu’on le recrute car il était connu que c’était un point de rencontre privilégiée pour se faire embaucher. Depuis qu’il a vu l’autre femme étranglé l’homme devant la patronne, il se dit chaque jour que c’était peut-être un rite de passage pour rentrer dans une quelconque guilde noire dont Ameth’ serait la chef mais c’était encore une fois qu’une idée.

Assis à sa place au bar, un chope d’élixir dans sa main, il voit entrée une jolie femme à la chevelure rousse, plus voyant tu ne faisais pas mais pour une fille aux activités douteuses, cela ne le choquait pas enfin plus du tout. La patronne et son amie étaient bien voyantes, plus jolies tu ne faisais pas mais maintenant il y avait donc une troisième personne. L’homme se demandait comment la patronne pouvait faire tomber autant de jolies femmes à ses bras car on ne voyait jamais d’hommes derrière le comptoir ou avec d’autres faveurs de la part de l’Ange.

Après s’être remis ses cheveux dans le bon sens après avoir délicatement craché dans sa main pour faire son effet gel, il se regarde une dernière fois avant d’aborder la jeune femme. Elle avait l’air d’une vrai “ voyou “, pas commode et marchait avec une démarche équivoque, rien ne le retenait pour l’aborder. Il pensait même qu’elle attendait que ça.. Qu’on vienne lui parler au plus grand plaisir à l’homme blond. Prenant son courage à deux mains, vérifiant qu’aucun autre prétendant approche ou même prétendante car si l’autre “ sorcière “ comme l’appelle souvent la patronne, vient à sa rencontre, elle lui volera sa proie.

Il s’approche doucement de la femme assise seule à sa table avec sa chope à la main, sans demander l’autorisation, il prends la chaise, la tourne pour s’assoir à l’envers, il avait vu que c’était plus sexy et plus aguicheur mais en vue de sa dégaine… il ne se rendit pas compte que ça faisait l’effet inverse.

- Bonjour, ma douce, je t’ai jamais vu ici, tu devrais faire attention à toi, ici, il n’y a pas beaucoup de gens recommandables vous savez…








Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 80
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 371
Titre débile : Kanapé

Re: Infiltration sous couverture chez les truands

le Mer 26 Sep - 10:09



Le bar en lui-même semble être bien tenu, je m’attendait à un environnement plus sale et moins calme considérant les agissements illégaux de la majorité des habitués. La gérante, une certaine Ameth selon les dossiers de la caserne, tient d’une main de fer ce commerce et impose clairement sa loi ici.

Je ne patiente pas longtemps avant qu’un homme vienne m’aborder. Glad avait raison, ce ne sont que des chiens galeux guidés uniquement par leurs plus bas instincts. Avant d’aller aborder une femme, mettez une tenue correcte. Ayez pitié des yeux des femmes et aussi de notre nez… L’infiltration va être compliquée s’ils sont tous comme ça ! L’homme s’installe sans poser de question en face de moi. Je fais mine de ne pas m’intéresser à lui et boit une longue gorgée de ma boisson. J’attends presque une minute avant de répondre à l’homme.

Tout dépend de ce que l’on définit comme peu recommandable mon cher. Comme moi, vous savez que les apparences peuvent être trompeuses.

Je dévisage l’homme en changeant de position afin d’être avantagée en cas de besoin. Ses yeux se porte sur les couteaux à ma ceinture durant quelques secondes avant de revenir à mon visage non sans en profiter pour me reluquer.
Lin R.
Sanctuari
avatar

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Perçant

Race : Humaine
Statut : Sanctuari
Pims : 73
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 228
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Infiltration sous couverture chez les truands

le Mer 26 Sep - 10:27


L’homme resta perplexe quelques instants, la jeune femme ne lui répondit pas tout de suite. Il en profita pour voir de plus près la marchandise. Elle était étrangement belle, envoûtante, ce n’était pas le charme de l’aubergiste ni de sa compagne, quelque chose peut-être plus innocent et la couleur de ses cheveux faisaient ressortir la couleur de ses yeux. Mais l’homme comprit rapidement qu’il ne fallait pas rigoler avec cette femme quand il vit les divers couteaux dans sa ceinture, il devra prendre des pincettes mais la finesse, il ne la connaissait pas, c’était un malfrat de bas-étage et il voulait cette jolie minette.

Alors que la jeune femme lui réponds qu’il ne faut pas se fier aux apparences, il écouta à moitié, les conversations trop sérieuses, il n’aimait pas ça, loin de là, il préférait l’action et l’alcool et qui pourrait l’interdir de s’amuser ici ? Il trouverait même quelques camarades pour jouer avec cette jolie rousse. Tournée vers lui, il voyait enfin les formes généreuses de son vis-à-vis, tout de suite, diverses pensées traversent son esprit, plus ou moins impures certes mais ce n’était pas le problème, personne ne lui refuserait, il suffisait juste qu’il trouve le moyen de glisser quelque chose dans sa boisson pour qu’elle devienne tout de suite plus consentante.

Il finit par tirer sa chaise pour être plus près de sa proie, son haleine perfide et son odeur nauséabonde ne l’aidera pas mais que voulez-vous, ce n’est encore une fois qu’un détail. Il fit alors un effort pour essayer de répondre intelligemment à la remarque de la dame.

- Etre dans cette taverne n’a rien d’un hasard donc vous n’êtes certainement pas une femme de bon coeur, personne ne vient ici, nous sommes libres de faire ce qu’on le veut, vraiment tout…. Et ce n’est pas un sanctuari qui ramènera ses fesses ici !

Il posa alors sa main sur l’épaule de la femme, il avait les ongles sales, les mains sales, il y mettait tout son poids, il voulait qu’il la regarde pendant qu’il attrape sa petite fiole dans sa poche pour glisser quelques gouttes dans son verre.

- Alors, vos activités ? Assassinat ? Kidnapping ? Vols ? C’est quoi vos extras ?

Ces quelques secondes lui suffisent à sortir sa main de la poche et faire couler la potion indésirable dans le mélange d’élixir si connu. Il était fier de lui, un sourire se dressa sur son visage mais il ne remarque pas qu’il avait la grâce d’un éléphant, quelqu’un d’un peu attentif aurait entendu le bruit du bouton de sa manche fait tinter le verre de la jeune femme mais il était tellement obnubilé par son action qu’il oublie et attends sagement que la rousse boit son verre.
Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 80
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 371
Titre débile : Kanapé

Re: Infiltration sous couverture chez les truands

le Mer 26 Sep - 11:11



Mon interlocuteur se rapproche de moi une lueur lubrique dans les yeux. Un véritable chien galeux, une jolie femme et il sait plus se tenir. Veronica m’a briefé sur les méthodes employées par ce genre de malfrats pour obtenir ce qu’ils veulent de leur proie. Mensonges, chantages, drogues sont une partie de leur arsenal. Délicat dans son cas de mentir ou de faire appel au chantage, je suis en position de force pour l’instant. Mes armes sont clairement à portée de main et il ne connait rien de moi et ma vie. Le plus logique serait la drogue. Facile à utiliser et à administrer. Il lui suffirait de verser son produit dans ma choppe. Il se lance dans une tirade décrivant le bar comme une zone de non-droit. Si seulement il savait que les Sanctuaris viennent régulièrement incognito pour recueillir des informations sur les petites frappes d’Ordae.

Il pose une main peu ragoutante sur mon épaule. Il y met un peu trop de force pour que cela semble innocent. Comme il l’a dit, nous sommes dans un repère de malfrats. Je le laisse faire et me questionner sur mes activités illégales et lui donne une réponse pour lui laisser le temps de finir son affaire.

Mes activités ? Un peu de tout, avec une préférence pour le cambriolage. En pleine journée bien sûr, la nuit, cela manque de distraction.

Il se détendit d’un coup et retira sa main de mon épaule. Son sourire est clair, soit il a réussi à mettre la drogue dans ma choppe, soit il est heureux de ma réponse. La première option est certainement la bonne, un léger tintement de métal sur le verre de la choppe avait retentit lorsqu’il s’était déplacé. Quelques gouttes sont visibles autour du récipient. Gouttes qui n’étaient pas présente avant. Il est vraiment maladroit en plus de puer… Reste à trouver un moyen de me débarrasser du contenu de ma choppe. J’attrape mon verre et fait mine de boire provoquant une joie visible chez mon interlocuteur. Que le jeu commence.

Faire semblant de boire est un apprentissage important pour une prêtresse de Lune. Je n’ai jamais eu le droit de boire de l’alcool avant de fuir mais refuser un verre ne se fait pas. Ce malfrat est trop sûr de lui, il n’est ni observateur ni intelligent. Je me lève de ma chaise pour m’assoir sur ses genoux comme si j’avais pris sa drogue. Sa satisfaction est clairement à son paroxysme… Mais qu’est-ce qu’il pue… J’essaye de simuler l’excitation que sa drogue devrait générée et approche mon visage du sien pour l’embrasser. Juste avant de poser mes lèvres sur les siennes, j’attrape ses cheveux et lui tire la tête en arrière. Sans plus de cérémonie, je verse le contenue de ma choppe dans sa bouche. Pris par surprise, il avale une bonne partie de la boisson et donc de la drogue.

Je repose violement la choppe sur la table et me lève en scrutant les autres personnes. Personne ne fait mine de bouger. Le spectacle leur plait trop pour prendre le risque de s’en mêler. Je reporte mon attention vers ma victime qui essaye de se faire vomir.

Sérieusement, tu pensais vraiment que je serais assez idiote pour me faire avoir aussi facilement ? Je suis curieuse de voir les effets de cette drogue.

Lin R.
Sanctuari
avatar

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Perçant

Race : Humaine
Statut : Sanctuari
Pims : 73
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 228
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Infiltration sous couverture chez les truands

le Mer 26 Sep - 11:47


Quand la jeune femme attrape la chope des mains, l’homme sourit, il était fier de lui, les femmes étaient tellement innocentes, elles ne réfléchissent jamais, elle ne servait qu’à être jolie et s’occuper de la maison mais bon quelques unes faisaient exceptions. Le malfrat n’avait aucun égard pour la gente féminine mise à part sa satisfaction personnelle et seulement à ça, s’associer à une femme dans le crime n’était que source d’ennui pour lui, ce n’était pas leur boulot.

Sa drogue prit effet dès le début, la rousse était déjà plus avenante, elle se posait sur ses genoux, il pouvait renifler les doux parfums qui émanent de sa peau, c’était une jeune adulte, il le savait et il se demandait si elle avait de l’expérience avec de l’homme, ce n’était pas une femme de joie mais comme on dit, ne pas se fier aux apparences. Son rythme cardiaque augmente quand la femme approche sa tête de son visage, il se disait qu’elle était plus que entreprenante, c’était vraiment une tr*inée… il adorait ça, il essayait de contenir sa virilité mais au lieu du doux baiser qu’il attendait, on lui tira les cheveux en arrière pour machinalement ouvrir la bouche et on lui glissa l'élixir avec la drogue.

Horrifié, ses yeux s'agrandirent immédiatement, il s’est fait berné par une femme ! Furieux, il essaya de se débattre mais trop tard, la drogue agit, le liquide chaud brûle son ventre, ça passe dans le cerveau et active directement la zone du plaisir, il savait ce que faisait la drogue, on se soumettait à l’autre, le premier qu’on voyait comme un être et voyant corps et âme pour assouvir ses désirs. La jeune femme lui hurlait des mots mais il ne capta rien, une fois la tête relevée, il voit cette femme rousse d’un nouveau jour mais l’effet n’est pas total, il a un éclair de lucidité mais essaye de se faire vomir, il se jette au sol, passe des doigts dans la gorge mais rien ne vient, une larme coule le long de la joue, il savait que c’était trop tard car il l’avait tellement fait à d’autres femmes, dans moins d’une minute, il serait dans son emprise, il essaye de se redresser et partir mais ces jambes ne répondent plus au lieu de ça, comme un pantin, il se redresse, se tourne vers sa “ maîtresse “, pose un genou à terre pour montrer sa soumission.

- Jamais j’aurais pu vous faire du mal… s’il vous plaît… libérez moi…

L’homme entendit sa propre voix, il ne maîtrisait plus rien comme son désir, il se retenait de sauter sur la jeune femme en face de lui mais la drogue l’empêchait mais à contrario, il voulait tellement plus d’elle…

- Qu’est-ce que vous voulez de moi ? J’y répondrais…

Posant ses mains sur son bas-ventre, la douleur était intense, il se pliait en deux, personne ne venait l’aider, maintenant il ne voyait qu’une femme tyrannique qu’il le regardait de haut, il se jurait qu’il la tuerait à la première occasion mais il savait qu’il en avait pour deux heures avant que l’effet s’estompe…
Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 80
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 371
Titre débile : Kanapé

Re: Infiltration sous couverture chez les truands

le Mer 3 Oct - 16:11



La drogue de mon nouvel ami est visiblement particulièrement efficace. Il ne faut que quelques instants pour qu’il se mette à genoux me suppliant de m’occuper de lui. Le chasseur a été pris à son propre piège. Soumission totale, voilà une drogue tellement classique pour un violeur. Cela va être amusant de jouer avec lui, mais il ne faut pas trop tarder, je ne sais pas combien de temps dureront les effets. D’abord, quelques tests pour voir à quel point cette drogue est amusante.

Mets-toi à quatre pattes.

Une fois l’homme à quatre patte, je m’assoie sur son dos et croise les jambes. Je prends quelques instants pour vérifier mes ongles et furtivement regarder les autres occupants de la salle où règne un silence de plomb. Ils ne veulent rien rater du spectacle. Mon nouveau siège n’est pas très confortable mais ce n’est pas grave, je ne suis pas ici pour le confort.

Je cherche une partenaire pour ma prochaine mission. Tu n’aurais pas des informations pour moi, toi qui a l’air d’être un habitué ?

Pour motiver mon serviable informateur, je lui assène une petite claque sur la fesse. Je n’ai jamais eu l’occasion de m’amuser ainsi au dépend d’un autre. Sa réputation ici est finie, il sera la risée de ses collègues voleurs ad vitam aeternam. Tellement excité par sa drogue, il lui est difficile de tenir un discours cohérant.

Je suis certaine que tu peux me dresser son CV, avec des détails s’il te plaît.

Me penchant à son oreille, je lui susurre :

Fait un effort, si ce que tu me donnes me convient, il se pourrait que je sois magnanime et te soulage.

Mes spectateurs n’en perdent pas une miette, ma réputation de vilaine fille aura fait le tour de la ville avant la tombée de la nuit. Il va falloir quand même que je me débarrasse de mon « ami » avant que la drogue ne fasse plus effet, j’ai entrevue une lueur peu engageante dans son regard avant que la drogue ne fasse complétement effet.
Lin R.
Sanctuari
avatar

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Perçant

Race : Humaine
Statut : Sanctuari
Pims : 73
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 228
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Infiltration sous couverture chez les truands

le Mer 3 Oct - 19:12


La jeune femme le traitait comme un chien mais l’homme ne pouvait faire quelque chose, son cerveau disait qu’il devait se soumettre si il voulait quelque chose ou assouvir quelconques fantasmes, sans difficulté, il se mettait en position pour servir de vulgaire chaise. La rousse regardait aux alentours, personne ne venait l’aider au plus grand damne du malfrat, il commençait à ressentir alors tout ce qu’il a pu faire à ses victimes et se jurait de se venger toutes les femmes qui croiseront sa route et surtout les rousses pour tout le mal qu’elle lui fait subir.

Il s’attendait à recevoir d’autres ordres totalement débiles ou humiliant mais rien de tout cela n’arriva, non elle posait simplement des questions et si il y répondait bien, il pourrait abréger ses souffrances. Il se demandait bien comment elle le pourrait à part partir dans un coin dans l’auberge à l’abri des regards indiscrets mais il savait que ça ne sera certainement pas ça… Non elle demandait des informations sur une quelconque partenaire de crimes ou autres, il ne voyait pas grand monde qui lui permettait de lui convenir, ici dans la taverne, c’était essentiellement des hommes, il voyait trois femmes, l’aubergiste, sa sorcière et une célèbre voleuse mais qu’il connaissait que de nom.

Alors qu’il continuait à réfléchir à ce qu’il pourrait bien dire, des nouvelles apparaissent de nouveau, des pensées de plus en plus insensées lui tambourinent le crâne, il voulait se jeter par dessus un ravin pour faire taire ses envies mais son corps refusait de bouger si la “ maîtresse “ ne lui disait rien. Cette drogue était terriblement dangereuse et il comprends pourquoi il la payait si cher… Avec difficulté, se tenant le ventre d’une main.

- Il y a quelques femmes qui pourraient vous convenir Ma Dame, une voleuse rode à Tern dès qu’il y a un gros bijou traîne mais je ne l’ai jamais vu ici. Vous pouvez tenter l’aubergiste, la patronne est une redoutable guerrière mais je ferais attention à vous, seule une femme a réussi à l’approcher sans se faire tuer… je pencherais plus sur elle, elle est plus discrète mais je ne sais pas quelle genre de mission elle fait, pour être honnête, cette femme n’est pas clair, elle arrive à mater la patronne…. Puis si vous saviez ce qu’elle fait aux hommes qui osent la mater... Essayer de trouver cette Kaname.


Oui cette sorcière avait réussi à manipuler la patronne que personne jusqu’à aujourd’hui n’avait osé affronter. Je me rappelle encore de cette soirée, elle était habillée comme une femme de Tern, belle et élégante, il lui avait fallu cinq petites minutes pour embrasser la jeune femme et finir dans la remise qui pourrait faire ça mise à part une sorcière ?

- Oui cherchez cette Kaname, elle vient régulièrement ici en début de soirée et attends la fin de service d’Ameth’ pour aller fricoter ensemble…


L’homme s’arrêta un instant, attendant patiemment le prochain ordre.


Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 80
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 371
Titre débile : Kanapé

Re: Infiltration sous couverture chez les truands

le Mar 9 Oct - 10:49




Mon brave petit toutou se montre relativement docile. Un bon dressage serait nécessaire pour qu’il cesse de baver autant et d’essayer de sauter sur tout ce qui ressemble de près ou de loin à une femme mais il y a du mieux. Cette drogue est vraiment efficace. Il me propose trois profils de femmes qu’il sait agir dans l’ombre. Une voleuse de diamant, certainement pas ma proie. La patronne du bar Ameth, déjà recherché par mes collègues. On ne vole par le travail des autres, première règle tacite du code de bonne conduite. Et enfin Kaname qu’il décrit comme une sorcière. Sacré impression qu’a laissé ma proie dans son esprit. Je ressens une peur profonde dans sa voix. Il ne veut pas être la prochaine victime de Kaname.

Dis m’en plus sur cette femme. J’ai besoin de savoir ce qu’elle est capable de faire. Peut-elle tuer ? Racontes-moi tout.

Je m’allonge un peu sur son dos, calant sa nuque entre mes seins. Il est tellement amusant de jouer avec lui. Il va néanmoins falloir que je me débarrasse de lui pour assurer mes arrières. Impossible de le tuer. Il serait plus simple de l’envoyer à la caserne. Eliminer un potentiel rival devrait m’assurer un peu de tranquillité pour revenir dans ce bar sous cette couverture. Reste à pouvoir le sortir d’ici et le vendre à un sanctuari. Normalement, Glad patrouille non-loin d’ici. Avec son palmarès et le nombre de plainte que j’ai pu voir à la caserne, il devrait rester au frais pour un moment.
Lin R.
Sanctuari
avatar

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Perçant

Race : Humaine
Statut : Sanctuari
Pims : 73
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 228
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Infiltration sous couverture chez les truands

le Mar 9 Oct - 11:54


La femme s’installa confortablement sur le dos du malfrat, ne pouvant bouger sans l’autorisation de son bourreau, le voilà en train de sortir les formes de la jeune femme sur son dos, il ne pouvait espérer pire punition et se répétait sans cesse que dès qu’il retrouvera pleinement ses moyens qu’il lui ferait payer au centuple ainsi que toutes les autres femmes qui oseront le rabaisser ou regarde de travers. L’idée que sa tortionnaire finisse dans le filet de la sorcière l’enchante, elle pourrait finir comme l’autre malheureux ou sous l’emprise de la belle brune.

- Vous ne savez pas ce qu’il vous attends avec elle ! Elle manipule quiconque pour avoir divers services… et quand je parle de service… on va dire que ça se paye avec son propre corps si vous voyez ce que je veux dire…

L’homme s’extasiait de la situation, la drogue lui fait perdre la tête, il voulait à la fois tuer sa “ maîtresse “ mais également faire bien plus mais le poison l’obligeait à lui répondre.

- Tuer, elle sait faire, elle nous l’a montré dès le premier soir ! J’étais là dans la ruelle derrière, elle se battait la patronne et elle en petite tenue, se lançant des défis, on pouvait voir dans ses yeux cette lueur de désir, cette lueur de manipulation. Personne ne pouvait dire quoi faire à la patronne mais elle oui… personne ne comprenait. Il y avait ce pauvre type qui a voulu intervenir mai il n’est plus de ce monde pour témoigner, elle s’est jeté à son cou et l’a étranglé sans aucun remord, faisant même un signe de la main au sampal pour qu’il le dévore pour cacher ses preuves…

L’homme était situé loin de la scène mais il se rappelle de ses images, la jeune femme serrant de toutes ses forces le cou du malheureux, attendant patiemment qu’il donne son dernier souffle et que l’animal le dévore sans demander son reste. Il savait que la patronne était terrible, il ne pensait pas que s’unir avec cette sorcière était pire, elle faisait un duo redoutable et toucher à cette Kaname et vous êtes transpercé comme un vulgaire saucisson.

- S’il vous plait, j’ai répondu à toutes vos questions, libérez moi… laissez moi vous toucher… Laissez moi s’il vous plaît.

L’homme tremblait, il n’en pouvait plus, il voulait partir… il avait compté et ce n’était que le début du poison.
Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 80
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 371
Titre débile : Kanapé

Re: Infiltration sous couverture chez les truands


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires