L'union fait-elle la force ?

le Jeu 13 Sep - 18:58


Ça fait un bon moment que je cherche comment me faire de l’argent sans le moindre effort mais je n’ai décidément rien trouver d’efficace. Il semblerait qu’il me soit impossible de gagner correctement sa vie en toute malhonnêteté. Cette situation m’a même pousser à fréquenter les tavernes des bas quartiers dans l’espoir d’y trouver un moyen d’atteindre mes objectifs alors que j’ai toujours haïe ces établissements. Des pauvres, des ivrognes et de la racaille de seconde zone. Bref, tout le spectre social des gens inutiles et incompétents est représenté. La sole chose appréciable là-bas sont les batailles de tavernes. Mais ma fréquentation des bas fonds de ces endroits détestables de ces derniers temps m’aura au moins valu de glaner quelques informations en écoutant ce qui disait aux tables mitoyennes à la mienne. J’ai donc pu apprendre après de nombreuse soirées infructueuses comment je pouvais plus ou moins aisément me faire des pims. Apparemment il suffit que je me rende à l’arène de Ciel et que je gagne des combats.

Après avoir glanée cette information et finit la soirée je me suis dès le lendemain, soit aujourd’hui, empressée de me rendre à l’arène. Je me suis préparée ce matin pour combattre à l’arène, assez confiante en mes capacités. J’imagine qu’il ne sera pas dur de trouver un adversaire là-bas. Je m’imagine déjà combattre sur le sable chaud de l’arène, sortir victorieuse de mon combat, mon adversaire rampant à mes pieds et les pims promis pour la victoire s’ajouter sur mon compte en banque.

Dans les transports en commun menant à Ciel je me retrouve, entre autres, avec deux personnes… intéressantes. Écoutant d’une oreille distraite leur conversation j’apprends qu’ils sont apparemment désireux de se battre à l’arène, tout comme moi. Je tourne mon regard vers eux, les observant d’un air moqueur. Ils ne payent vraiment pas de mine à première vue. J’ai du mal à imaginer ce mignon petit couple se battre ensemble sur le sable de l’arène. Je continue alors de les observer, ne dissimulant que très mal la soif de sang qui commence à monter en moi.

Lorsque nous arrivons finalement à Ciel, je les arrêtes en sortant de la navette où nous étions pour les interpeller.

- Dites vous deux, j’ai cru que comprendre que vous vouliez vous battre non ? Je veux me battre contre vous deux, en même temps. Allons à l’arène et battons nous. Et ne vous inquiétez pas pour moi, même en un contre deux le combat sera équilibré.

J’attends leur réponse puis nous nous dirigeons à l’arène pour demander à nous battre dans ce combat un peu spécial en un contre deux que j’ai provoquer après avoir assurer que j’aurai mes chances dans ce combat. Combat que j’ai hâte de commencer d’ailleurs.


Les vivants disent que le silence est d’or. Alors pourquoi pleurent-ils leurs morts ?
Tsūnami Crows
avatar

Avatar © : Alice - Alice : madness returns

Féminin Race : Déesse de la mort
Pims : 25
Notes : Âge apparent : 18/19 ans

Quasiment toujours accompagnée de petits papillons hématophages
Messages : 63

Re: L'union fait-elle la force ?

le Ven 28 Sep - 20:13


J’avoue avoir entendu parler de l’Arène de Ciel assez tardivement. En fait, c’est en entendant des collègues en parler que m’est venu l’idée de me tester. Je ne m’étais jusqu’alors battu que contre des bandits pas vraiment dangereux, ou des créatures plutôt féroces. Je n’avais jamais eu l’occasion de me battre contre quelqu’un d’autre, contre quelqu’un d’expérimenté. Je savais que je serais incapable de me battre contre des amis, alors l’Arène m’avait semblé une bonne idée.

La veille, Lya était venue dormir chez moi, alors quand je lui ai parlé de mon projet de me tester à l’Arène, elle fut d’abord contre. Je compris qu’elle avait peur pour moi, et nous avions frôlé la dispute, elle voulant me protéger, moi étant vexé qu’elle me pense faible à cause de mon handicap. J’ai beau savoir que ça part d’une bonne intention… Ça m’agace. Je sais bien que je n’aurai jamais le niveau de quelqu’un de totalement valide, mais je ne suis pas si faible ! Je ne serais jamais devenu Sanctuari sinon.

Notre dispute continua à voix basse dans la navette pour Ciel, mais une fois arrivés à bon port, nous fûmes accoster par une jeune femme. Elle nous expliqua être venu à l’Arène en quête elle aussi de combats, et nous proposa un deal : nous deux contre elle. Deux contre un ? Ce n’était pas vraiment équitable, d’autant plus que pour l’avoir déjà aperçu à l’œuvre, je savais que Lya était redoutable sous sa forme de Kitsune. Mais la jeune femme insista et nous finîmes par accepter. Je n’étais pas chaud à l’idée de laisser Lya se battre, mais en y réfléchissant, je me rendis compte que lui interdire de m’accompagner revenait à utiliser les mêmes arguments qu’elle avait eus pour moi. Je ravalais donc mes peurs et ma fierté et nous allions nous inscrire.

Nous nous entendions rapidement sur les règles : un sol en terre dur, pas d’armes, pouvoirs autorisés. D’un autre côté, je ne pouvais pas tellement annuler le mien… Je sentais que Lya ne semblait pas ravie avec la demande de ne pas avoir d’armes mais je la rassurais aussitôt : depuis que j’avais fait améliorer les talons de mes bottes, mes ondes d’Echo étaient très nettes et spacieuses, même sans ma canne.

Quand ce fut notre tour, je retirais ma veste et remontais mes manches. Mais avant d’entrer dans l’Arène, j’attrapais la main de ma jolie renarde et l’attirais à moi pour l’embrasser. Le contact de ses lèvres me donna du courage et une énergie renouvelée, et j’en avais besoin. Je m’écartais ensuite et embrassais sa joue pour murmurer à son oreille.


- Sois prudente, je t’en prie. Je ne suis rien sans toi…

Je lui souris puis la relâchais et nous entrions enfin. L’Arène était impressionnante, mais c’était le bruit des spectateurs qui me troubla un peu. Il n’y avait pas foule non plus, nous étions relativement anonyme tous les trois, mais quand même… Ça fait bizarre. Je m’étirais un peu en fixant de mes yeux morts notre adversaire, visiblement sûre d’elle. Je me demandais ce qu’elle cachait comme tour de magie pour être certaine de gagner un combat contre deux personnes à la fois…
Morgan Sunny
Sanctuari
avatar

Avatar © : Clear par Namiya

Féminin Suivi :


Titre : Perçant, Sarkina, Cir

Race : Humain
Statut : Herboriste, Sanctuari
Pims : 633
Notes : Trans, personne ne sait qu'elle est une fille
Selene: Renard Stellaire
Messages : 358
Titre débile : Monsieur Koala

Re: L'union fait-elle la force ?

le Mar 9 Oct - 9:13


Un léger brouhahaha s'élevait vers la navette qui nous déposait doucement sur Ciel, nous accueillant alors que je posais pied sur le sol. Je n'étais pas sereine et être ici me pesait déjà.

Mais hier soir, en arrivant chez Morgan, il m'avait parlé de son désir de se battre à l'Arène.

Ma première réaction avait été l'incompréhension. Je ne comprenais pas pourquoi Morgan avait besoin d'aller se mesurer à un autre combattant. Puis ... cette sensation ... insidieuse ... partout dans mon corps qui me faisait crisper les poings ... et battre mon cœur de manière totalement incontrôlable.

J'avais essayé de dissuader Morgan de faire cela mais il était têtu ... et je ne pu que me résoudre à accepter alors que tout mon être hurlait son désaccord. C'est vrai qu'il était sanctuari ... et à plusieurs reprises ... j'en avais même oublié sa cécité quelques fois ... mais ... s'il lui arrivait malheur ?

Je n'arrivais pas à me l'avouer à moi même ... mais ... si Morgan n'était plus là ? Que ferais-je ?

Toutes ces questions se bousculaient, douloureuses dans ma tête .... et c'est le coeur lourd que je suivis Morgan hors de la navette , levant les yeux vers l’immense arène.

Nous ne fûmes pas tranquille longtemps car une jeune femme s'approcha de nous et à son maintient et à son sourire, je me doutais qu'elle n'était pas là pour rigoler.

- Dites vous deux, j’ai cru que comprendre que vous vouliez vous battre non ? Je veux me battre contre vous deux, en même temps. Allons à l’arène et battons nous. Et ne vous inquiétez pas pour moi, même en un contre deux le combat sera équilibré.


Morgan acquiesça bien vite et j'hochais un peu la tête. Cette femme voulait se battre contre nous deux en même temps et elle paraissait sur d'elle. Cela m’inquiétait un peu ... Mais Morgan et elle s'entendaient déjà sur les règles du combat à savoir : pas d'armes mais pouvoirs autorisées.
Je ne craignais pas pour moi mais surtout pour Morgan ... il serait sans armes ? Mais ... ? Comment se défendrait-il ?

La peur enserrait mon cœur alors que nous nous retrouvions à attendre tous les deux le lancement du combat. J'essayais de me calmer en me préparant avec quelques étirements et j'avais mon titre Lin avec moi. Je ne portais qu'une robe très simple que je pourrais déchirer facilement si je me transformais en Kitsune et j'attachais mes cheveux en queue de cheval haute... mais mes doigts tremblaient légèrement.

Morgan s'approcha de moi et m'attira contre lui. J'espérais qu'il ne sente pas trop les tremblements de mes mains ni mes épaules déjà trop crispées que je ne respirais que par petites goulées d'air.

Sa bouche s'empara de la mienne tandis que mes mains agrippaient fiévreusement le tissu de son haut . Ce contact ... chaud .... doux ... me rassura un peu et m'offrit l'énergie qu'il me fallait pour avancer.

J'avais accepté de combattre à ces côtés car je voulais le protéger. Il n'y avait ni la place pour le doute ou les tremblements. Je me jurais d'être son bouclier, prête à prendre des coups si cela pouvait lui en éviter.

- Sois prudente, je t’en prie. Je ne suis rien sans toi…

Je ne parvins pas à lui répondre , laissant seulement ma main caresser sa joue alors qu'il embrassait la mienne.Les mots se bloquaient dans ma gorge alors que nous avancions dans l'arène, le sable craquant sous nos pas.

Le public s'ébranle à notre arrivée et je ne peux m'empêcher de frémir , mal à l'aise sous les applaudissements tandis qu'en face de nous arrive la jeune femme de tout à l'heure.

Par réflexe, j'attrape la main de Morgan et lui murmure alors qu'il se tourne un peu vers moi :

- Sois prudent ... s'il te plait ... je .. je ne veux pas ... te perdre ...


J'aurais voulu lui dire plus ... ou lui dire mieux les choses ... mais c'est la seule chose que j'arrive à dire alors que mon cœur paniqué tambourine dans ma poitrine. Je serre les dents et reprends la marche vers notre adversaire. Je ferme quelques secondes les yeux ... laissant mon instinct animal prendre le dessus.

Quand je rouvre mes yeux ambres, ils sont fixés sur la femme.
Mon regard est déterminé ...Confiant ...




Je ne lui laisserais pas l'occasion de s'en prendre à Morgan.
Lya
avatar

Avatar © : Manga : Pulse // Personnage : Lynn

Féminin Suivi : Fiche du Perso // Feuillet de Vie

Titre : Lin

Race : Kitsune
Pims : 57
Notes : Kermit Hellyeme est mon Oncle !


Messages : 355
Titre débile : Petite Loutre / Lya-senpai (oui oui :3)

Re: L'union fait-elle la force ?

le Mar 9 Oct - 13:58












Mon uniforme était installée là sur son cintre attendant sagement que je l’enfile pour aller rejoindre l’Arène, aujourd’hui ça sera différent, je viendrais en tant que Nix Nivis intérimaire. Je voulais savoir ce que c’était d’être le juge d’un combat, être de l’autre côté, une nouvelle expérience quoi. J’enfile toutes les pièces de mon uniforme, mes bottes avec le pli du pantalon qui s’arrête parfaitement en bas du pantalon dans une horizontalité parfaite, j’enfile ma veste, essayant de garder les plis de repassage, un coup d’oeil sur les médailles, les épées dans le fourneau, je prends mon chapeau et part en direction de l’Arène.

C’est le matin, on m’avait dit d’arriver avant l’ouverture pour être prête si des combattants voulaient se battre ce jour, l’Arène était encore vide, quelques personnes attendaient le match avec impatience, j’espère que certains se proposeront que je n’ai pas fait ce chemin pour rien. Après quelques heures d’attente, des combattants sont prêts, la secrétaire me donne les consignes qu’elle a récolté auprès des participants, c’était assez simple, combats à mains nues, pouvoir autorisé, deux contre un. Intéressant comme démarche, j’étais curieuse de voir ce que ça allait donner tiens.

J’avance la première dans l’Arène, en plein milieu du ring, j’attendais là droite comme un piquet que les combattants viennent près de moi. Je pouvais voir une femme seule, sûre d’elle d’ailleurs avec un look un peu décalé. De l’autre, un couple où il y avait un aveugle à première vue, il doit avoir ses autres sens aux aguets si il se sent près à combattre ! De loin, on pouvait voir l’amour qui les unit, se disant certainement de faire attention mutuellement et jurant de se protéger l’un et l’autre mais on pouvait voir le regard noir jeté par la jeune blonde sur son adversaire… ah l’amour, c’est beau !

Ils étaient enfin à coté de moi, un groupe de chaque côté, ils se jaugent du regard et j’interromps leur combat silencieux. A l’aide d’une quelconque magie, mes paroles résonnent dans toutes l’arène sans que j’ai besoin d’hurler, je m’adressais essentiellement à mes combattants et non au public tel l’arbitre que je saurai de ce match.

- Bonjour à tous les trois, je suis Haru Nobunaga, votre Nix Nivis pour ce combat ! J’attends de votre part un combat fair-play et loyal selon les règles que vous avez choisi. Ca sera un combat deux contre un, sans armes avec la possibilité d’utiliser votre pouvoir. Est-ce que ça vous va ?


Je jette un regard de chaque côté du “ ring “ pour m’assurer que chacun ait compris, je ne supporterais pas le moindre de manquement à la règle et je gardais cet air sérieux pour leur montrer que je n’hésiterai pas à sévir si nécessaire. Les mains sur les pommeaux de mes armes, j’allais annoncer le début du combat.

- Si vous êtes d’accord, le match va commencer à mon signal.

Je m’éloigne d’eux et grimpe sur la plateforme qui m’est consacré. A l’aide d’une grosse corne, j’annonce les festivités aux joueurs mais aussi à tous les spectateurs.






Haru Nobunaga
Nix Nivis
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 10
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 136

Re: L'union fait-elle la force ?

le Mer 10 Oct - 0:55


Ce mignon petit coupable voulant s’essayer aux joies du combat acceptent donc ma proposition et nous nous retrouvons assez vite dans l’enceinte de l’arène, face à face et à bonne distance. Ils sont tous deux côte à côte à s’échanger des mots doux pendant que j’essaye de les jauger et que le Nix Nivis commence son petit discours. Fair-play, combat à la loyal, blablabla… Ça va on sait. Un combat dans les règles de l’art, on tue pas les gens, etc. Pas la peine de faire durer ça aussi longtemps.

Au final tout ce que je peux déduire de ma petite observation c’est que je vais devoir me battre contre un aveugle et… une blonde. A part ça ils ont justes la tête de deux personnes qui s’apprêtent à se battre pour la première fois. Bref, je ne voit rien de très utile pouvant m’aider à déterminer leur stratégie ou encore leur pouvoir. La seule chose que je peux me dire c’est que si l’aveugle a accepté le combat il doit avoir un moyen de palier à son handicap. D’autres sens super aiguisés ? Sin son ouïe ou son odorat par exemple son aiguisés à outrance cela pourrait potentiellement s’avérer problématique. Dans le pire des cas sa réponse à son handicap lui offre des avantages qui pourraient m’handicaper moi encore plus que s’il possédait simplement des sens normaux. Dans le meilleur des cas en revanche la compensation de sa cécité est minime et je pourrait donc potentiellement en tirer avantage.

- Si vous êtes d’accord, le match va commencer à mon signal.

Ah bah enfin ! Les choses sérieuses vont pouvoir commencer et un large sourire carnassier se dessine alors sur mon visage, trahissant la puissante soif de sang qui monte en moi. Les pauvres… Je doit sûrement les effrayer.

Cette " Haru Nobunaga " lance enfin le début du combat. Je me tiens prête à invoquer mon doppelgänger et ne tarde pas à passer à l’action. Sans attendre qu’ils ne se préparent en face de moi je penche légèrement mon corps vers l’avant, relève les talons et entame un mini sprint pour parcourir rapidement les quelques mètres me séparant du petit couple. Une fois arrivée à environ deux mètres du premier adversaire des deux se présentant face à moi je stop ma courte course, pied gauche en avant. Je replis alors mon coude droit vers l’arrière et fait tourner mon la droite dans le même temps. Ils devraient normalement se douter que je vais frapper et leur attention devrait être porter vers le bras d’où va venir le coup. Je profite donc de ça pour jouer sur l’effet de surprise et j’invoque donc mon doppelgänger juste dans mon dos avant de lancer mon bras, main tendue et doigts rapprochés, vers le sternum de mon opposant.Si mon coup atteint la cible cela lui coupera la respiration pour un temps et le mettra hors service pendant un temps. Simple et efficace comme coup. Qu’elle touche ou non je m’empresse juste après avoir portée ma frappe de replier mon avant-bras pour me préparer à riposter par un coup de coude au visage à une éventuelle attaque venant de ma cible ayant esquivée vers la droite ou de mon deuxième adversaire ayant éventuellement décidée de m’attaquer par ce côté. Mon double se tient quand à lui toujours assez près de moi pour me protéger d’une potentielle attaque à revers. Il se tient également, en fausse garde, prêt à asséner un violent coup du pied circulaire de la jambe gauche en direction du foie de tout ennemi à portée.


Les vivants disent que le silence est d’or. Alors pourquoi pleurent-ils leurs morts ?
Tsūnami Crows
avatar

Avatar © : Alice - Alice : madness returns

Féminin Race : Déesse de la mort
Pims : 25
Notes : Âge apparent : 18/19 ans

Quasiment toujours accompagnée de petits papillons hématophages
Messages : 63

Re: L'union fait-elle la force ?

le Mar 16 Oct - 19:05


Une jeune femme en uniforme, notre Nix Nivis intérimaire, présenta le combat puis le lança. J'avais obtenu le soutien de Lya, je savais qu'avec son aide ce serait bon. Je me mis aussitôt en position, sautillant d'un pied sur l'autre, les poings levés. La boxe me permettait de faire ce petit geste de mes talons pour envoyer un maximum d'onde, j'étais donc tout à fait conscient de ce qui m'entourait.

Tsunami se lança à l'attaque. Je parais son premier coup et en envoyais un en retour mais je me pris le second qui me fit grogner de douleur. Je reculais alors, décidé à lui renvoyer la balle. C'est là que je me rendis compte qu'il n'y avait plus une seule Tsunami...mais deux. Elle s'etait dédoublée ! Je comprenais mieux pourquoi elle avait insisté pour nous affronter tout les deux. D'ailleurs c'était bien un double et pas une illusion: je ne "verrais" pas une simple illusion.

Donc deux adversaire.


- Lya occupe toi de son double s'il te plait, je la prend.

Je m'elancais de nouveau, le poing près à frapper. Mais au dernier moment, je m'accroupis et lançais mon pied vers ses chevilles pour la faucher. Normalement, je devrais la faire tomber et donc la destabiliser. Dans tout les cas je me relevais et reculais, me mettant en position de défense. Soit mon coup avait fonctionné et je me préparais à me jeter sur elle, soit elle était debout et je parais sa réplique, restant toujours en mouvement pour garder un "visuel" sur elle.
Morgan Sunny
Sanctuari
avatar

Avatar © : Clear par Namiya

Féminin Suivi :


Titre : Perçant, Sarkina, Cir

Race : Humain
Statut : Herboriste, Sanctuari
Pims : 633
Notes : Trans, personne ne sait qu'elle est une fille
Selene: Renard Stellaire
Messages : 358
Titre débile : Monsieur Koala

Re: L'union fait-elle la force ?

le Lun 22 Oct - 16:11


Le coeur battant, j’observai la femme qui approchait pour annoncer le début du combat. Le public commençait à applaudir, quelques cris, des encouragements mais dans l’ensemble du brouhaha , de l'impatience de voir un combat. Je ne comprenais vraiment pas cet entrain mais pour l'heure je devais me concentrer sur le combat.

Dès le combat lancé, je me concentré sur la femme qui couru à toute vitesse ers nous. Du coin de l’œil, je voyais Morgan sautiller sur place pour pouvoir repérer l'adversaire et les premiers chocs entre Morgan et notre adversaire furent rudes. Je n'osais pas vraiment intervenir , de peur de blesser Morgan mais quand je vis que la fille se dédoubla, mon attention se reporta sur cette dernière. Celle-ci était pour moi. Morgan me demanda d'ailleurs de s'en charger et je fis quelques pas très calme vers le double, mon regard calqué sur le sien.

- Ne t'en fais pas, je m'en occupe.

Si je pouvais éviter d'user de la violence je le ferais, mais si ça ne marchais pas, je ne lui laisserais pas le choix. Je me tins donc en face du double et avec force, je lui envoya mon hormone de plein fouet, lui offrant un sourire angélique. Mon pouvoir s'enroula, invicible mais envoutant sur la jeune femme , cherchant à l'adoucir ... la calmer pour qu'elle me laisse une faille .. le temps que je lui saute dessus pour la mettre KO.
Si cela ne marchait pas, j'étais prête à me transformer et à lui sauter dessus.

Je fis tout de même attention à ne pas être trop près du double qui était sur ces gardes, en position de combat, prêt à attaquer.


Signature:
" Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir." Tranches de vies libertines - Denis Grattepain



Mon tatouage:
Lya
avatar

Avatar © : Manga : Pulse // Personnage : Lynn

Féminin Suivi : Fiche du Perso // Feuillet de Vie

Titre : Lin

Race : Kitsune
Pims : 57
Notes : Kermit Hellyeme est mon Oncle !


Messages : 355
Titre débile : Petite Loutre / Lya-senpai (oui oui :3)

Re: L'union fait-elle la force ?

le Jeu 1 Nov - 12:29


Morgan pare du bras ma première frappe et contre-attaque immédiatement. Nous sommes encore à bonne distance et je pourrait facilement esquiver d’un petit pas glissé vers la droite mais cela pourrait rompre ma formation avec mon double en laissant à l’un de mes deux adversaire l’occasion de se glisser entre nous. Pour le moment j’ai meilleur parti à rester proche de mon doppelgänger, au moins tant que je n’en saurais pas un peu plus sur ces deux là. Je ne prend donc pas la solution de facilité et décide plutôt de fléchir les jambes pour me baisser et ainsi esquiver la frappe. C’est sur ce petit laps de temps ou je me baisse et me penche suffisamment pour esquiver le coup que je remarque un petit détail auquel je n’avais pas fait attention. Les appuis de ce Morgan n’ont pas l’air tout à fait stable, il lève très légèrement ses pieds à intervalle régulier. C’est infime mais si je trouve l’occasion d’un bon coup de pied bien placé ce petit détail pourrait augmenter l’efficacité de ma frappe avec un peu de chance. Mais je ne suis pour le moment pas en position pour un tel coup de pied si je le veux efficace alors je me contente du plan de départ et frappe du coude à la mâchoire.

Morgan revient à l’assaut, poings levés et prêts à frapper. Je m’attend à une frappe au visage. Un direct, un crochet ou un uppercut à tout les coups. Mais je dois bien admettre qu’il me surprend un peu en se baissant en fin de course. Frappe au plexus ? Dans les côtes ? Un coup de pied ? Dur à dire et je n’ai pas le temps de réfléchir. Je vais devoir prendre un petit risque mais je n’ai pas vraiment le choix. J’avance ma jambe gauche sur le côté de l’homme et pivote sur ce pied avant, exposant ainsi mon dos à Lya le temps de la rotation, pour finir face au côté droit de l’homme. Sa frappe s’avère être un coup de pied qui, grâce à mon petit déplacement, ne me touche qu’en fin de mouvement. Je sens quand même la douleur dans la cheville et recule un peu mais le coup a été suffisamment atténué pour ne pas me mettre au sol. Morgan à lui reculé également juste après son assaut.

De l’autre côté mon double fait face à Lya. Elle me paraît tout sauf forte au premier abord, encore moins que Morgan. J’ai vraiment l’impression que mon doppelgänger va en finir avec elle en quelques simples coups. Ils prennent d’eux même la décision de faire combattre mon double contre la femme du couple. Ils veulent transformer ça en un espèce de double combat en un contre un ? Désolé mais ce n’est pas dans mes plans. J’ai l’habitude me battre avec mon doppelgänger près de moi alors que vous n’avez peut-être pas l’habitude de ce genre de combat. Je suis certaine de pouvoir tirer avantage de ça. Il faut juste que je les force à se gêner l’un et l’autre. Mon doppelgänger avance donc un peu la jambe droite, le déséquilibrant un très court instant, prend appuis sur sa jambe avant, tend le pied gauche et envoi un violent coup de pied en direction du foie de la jeune femme. Si mes suppositions sur cette femme un coup comme celui-ci, s’il touche, devrait la mettre en mauvaise position. Ça m’étonnerait qu’elle ait prit beaucoup de coups dans sa vie.

Bon, à moi de contre-attaquer maintenant. Je me tourne légèrement vers ma droite pour retrouver ainsi avec mes deux adversaires sur mes côtés. J’expose mes flancs à mes adversaires mais je peux aussi les frapper tout d’eux d’un coup de pied sur le côté. Je veux donner l’impression de vouloir en finir rapidement avec la femme alors je me tourne un petit peu plus vers elle pour appâter l’homme avant de le frapper lui et non pas la femme d’un coup de pied au tibia. C’est le moment de tester si ses appuis son solides.


Les vivants disent que le silence est d’or. Alors pourquoi pleurent-ils leurs morts ?
Tsūnami Crows
avatar

Avatar © : Alice - Alice : madness returns

Féminin Race : Déesse de la mort
Pims : 25
Notes : Âge apparent : 18/19 ans

Quasiment toujours accompagnée de petits papillons hématophages
Messages : 63

Re: L'union fait-elle la force ?

le Jeu 8 Nov - 19:47


Je me tenais en défense. Malheureusement, mon coup n’avait pas porté autant que je l’aurai souhaité. Notre adversaire se retrouvait déséquilibré mais réussit à rester debout. Elle semblait plus puissante qu’elle n’en avait l’air. J’allais devoir rester concentré pour ne pas me faire battre tout de suite.

Je me préparais à son attaque, me mettant en défense. Mais soudain, une étrange odeur m’enveloppa. Douce, chaude, délicate… Je sentais mon corps se détendre, se réchauffeur, une odeur de bonbons à la violette s’enroulait comme une couverture sur moi…

De bonbons à la violette !! Lya !! Mais qu’est-ce qu’elle fichait ?! Utiliser son pouvoir alors que je suis là est idiot, j’en suis affecté immédiatement ! Je n’eus pas le temps de la prévenir, Tsunami m’attaquait de plus belle d’un coup de pied dans le tibia. Je fus déstabilisé et manquais de tomber, mais me retenais avec mon autre jambe. Je repris mon appui et lançais un autre coup de pied vers son ventre. Je reculais ensuite pour me stabiliser à nouveau, tant pis si je ne l’ai pas touché, le but était de l’écarter de moi.


- Lya ! Arrête ça !

Je ne voulais pas être trop explicite, pour ne pas dévoiler le pouvoir de ma compagne, mais j’espérais qu’elle comprendrait l’urgence. Lutter contre cette douce odeur était une torture, une partie de mon esprit voulait arrêter le combat pour emmener Lya dans un endroit clos et intime. Je réussis à me concentrer et passais à l’attaque. Rapide, j’enchainais un coup de coude de mon bras droit vers son ventre et un coup de poing vers son visage avant de reculer à nouveau pour me défendre.
Morgan Sunny
Sanctuari
avatar

Avatar © : Clear par Namiya

Féminin Suivi :


Titre : Perçant, Sarkina, Cir

Race : Humain
Statut : Herboriste, Sanctuari
Pims : 633
Notes : Trans, personne ne sait qu'elle est une fille
Selene: Renard Stellaire
Messages : 358
Titre débile : Monsieur Koala

Re: L'union fait-elle la force ?


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires