Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Re: Un cri dans la nuit (PV Lya et William )

le Mer 16 Jan - 6:52


William restait presque aussi présent qu’un fantôme pendant que l’interrogatoire touchait à sa fin. Ce Morgan avait aussi fait preuve de suffisamment de tact pour ne pas prolonger plus que nécessaire cette expérience traumatisante et les médicaments allaient pousser Elliot vers un peu plus de sommeil encore une fois. Le blond appréciait assez ces moments où son amant dormait, du moins quand ce sommeil n’était pas perturbé par des cauchemars. L’ange avait un instant cru que ces moments de répit seraient aussi plus faciles à gérer mentalement, mais il s’était rendu compte que cela lui demandait un plus grand effort de concentration pour accompagner l’ondin dans son sommeil et l’empêcher de faire des cauchemars.
Le blond accompagna Lya jusqu’à la porte et la salua. Encore une fois, il n’y avait rien à redire dans son comportement, il se montrait très poli mais il n’y en avait pas moins comme une impression qu’il maintenait une froide distance.

Il revint près d’Elliot, l’embrassa, puis sourit quand ce dernier s’inquiéta de ce qui pourrait arriver à Morgan.

« Ne t’inquiète pas. Tout cela sera bientôt terminé. »

La pause que marqua le blond était révélatrice. Son regard aussi. Et son… sourire. Elliot était le seul qui arrivait généralement à tirer à l’ange de vrais sourires, des sourires de détente, de joie ou de contentement. Ce sourire-là n’entrait toutefois dans aucune des catégories.

« Je l’ai retrouvé. »

William déposa un baiser sur le front d’Elliot.

« Je vais être absent quelque temps. Je serai de retour quand tu sortiras du sanctuaire, dans une dizaine de jours. »


---
A divinis
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 Elliot10
William Lester
William Lester

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Messages : 236

Re: Un cri dans la nuit (PV Lya et William )

le Mar 22 Jan - 8:57


Une fois l'interrogatoire finit, Morgan remercia Elliot de son aide, lui conseillant de bien se reposer. L'ondin s'était déjà blottit contre son ange , souriant à Morgan qui allait partir.
Il s'approcha toutefois de moi avant de s'en aller, frolant mon bras d'une douce caresse.


- Je vais prendre quelques informations à l’accueil. Rejoins moi si tu veux...


Je me retins de me blottir dans ces bras, ne boulant pas le mettre mal à l'aise alors qu'il travaillait et me mordis simplement les lèvres en frémissant de sa caresse. Je murmura.

- J'arrive dans quelques instants...

Il me sourit et sorti de la chambre. Je me tournais vers Elliot avec un sourire mais à ses yeux fatigués et à sa posture, je devinais qu'il était épuisé. Je ne voulais pas le déranger plus longtemps mais il me prit de cours.

- Merci Lya de ton aide… Excuse-moi, je crois que je vais bientôt m’endormir de nouveau. Les médicaments sont terriblement efficaces pour ça... Ça me ferait plaisir si tu revenais me voir pendant que je suis à l’hôpital. Et puis, maintenant que tu sais où est ma chambre, tu pourra t’y faufiler!

Il prit doucement ma main et la serra faiblement. Je posais la mienne sur la sienne, me retenant de gestes plus affectueux à son égard afin de ne pas le mettre mal à l'aise.

- Ne me remercie pas, voyons ! C'est normal ! Maintenant, tu dois te reposer et vite reprendre des forces. Je viendrais te voir plus tard , promis !

Je relâchais sa main et lui offrit un dernier sourire tendre avant que l'ange ne me raccompagne, Nous nous fîmes un signe de la tête mais aucun mot ne fut échangé. Je ne lui avais pas parlé de ce que j'avais senti en revenant sur les lieux de l'agression d'Elliot. Fierté ou rancœur, je ne savais qui des deux m'empêchaient de lui parler mais je n'avais toujours pas confiance en cet individu et bien qu'il ne soit pas l'agresseur, Elliot n'avait pas minci et pris des cernes par le seul fait de son agression.

Une fois sorti de la chambre, je me dépêcha de rejoindre Morgan. J'avais hâte de le retrouver et de me calmer entre ces bras, même si cela devrait surement attendre la fin de son service.



Signature:
" Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir." Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 Lynn17

Mon tatouage:
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 3ad18c10
Lya
Lya

Avatar © : Manga : Pulse // Personnage : Lynn

Féminin Suivi : Fiche du Perso
Feuillet de Vie

Titre : Lin, Lux, Mine, Etoile de Noël, Amant

Race : Kitsune
Messages : 421

Re: Un cri dans la nuit (PV Lya et William )

le Mar 5 Fév - 12:01


Elliot n'était pas spécialement en forme après cette séance de témoignage particulièrement éprouvante. Il se blottit contre son amant une fois Lya partie, espérant qu'elle reviendrait le voir. Il savait que sa relation avec la demoiselle était un peu borderline par moment et qu'elle en souffrait encore, il s'en voulait toujours d'ailleurs, mais il tenait vraiment a elle...

William lui dit de ne pas s'inquiéter, que tout serait bientôt fini. Mais quoi ? L'ange pensait-il vraiment qu'il allait guérir si facilement ? Ça semblait absurde.... Elliot allait protester mais il remarqua le sourire de son bien-aimé. Un sourire horrible. A vous glacer le sang. Un sourire qu'il avait déjà envie d'effacer...


- Je l'ai retrouvé.

Elliot déglutit. Ces mots étaient prononcés comme une sentence, William parlait comme un juge et ce qui attendait son agresseur ne serait pas beau à voir. La sirène n'attendait qu'une chose: que tout s'arrête et qu'il retrouve son William, l'ange doux de son amour.

Mais celui-ci le fit trembler en lui annoncant une longue absence. Dix jours ça paraissait peu mais Elliot sentit son souffle se perdre et son coeur s'accélérer.


- Dix jours...mais...c'est...si long... William non, je veux pas, je peux pas ! Je tiendrais pas si t'es pas là ! Comment je vais faire ? Je veux pas être tout seul ! Tu as dis que tu m'abandonnerais pas !

La sirène paniquait totalement, il n'y arriverait pas c'était certain ! Il ne supportait plus aucun contact et sans la présence de son amour, il ne dormait plus. Les larmes revinrent alors qu'il pensait les avoir épuisé et il s'aggripait a sa chemise avec la force du désespoir et une angoisse sourde, celle de le perdre. Pourquoi ne pouvait-il pas juste le tuer vite fait ? L'ondin avait besoin du blond !

- Je t'en prie William...et s'il t'arrivait quelque chose ? Et si les Sanctuari te retrouvait ? Ne fais rien d'irrefléchit !

Mais au fond, Elliot avait beau protester, tenter de négocier, il le savait. William était déterminé et rien de ce qu'il pourra dire ou faire n'y changera quoi que ce soit...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 Elliot10

Elliot ondin:
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 14364810


PNJ Récurent:
Nerime, sirène-méduse, aide au temple de Ha'kynaï
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 Nzorim12
Elliot Broekheart
Prêtre de Ha'kynai
Elliot Broekheart

Avatar © : Image trouvée sur pinterest

Masculin Suivi :
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 FICHE Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 FEUILLET Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 PIMS


Titre : Dies Ha'kinay, Rockstar, Perçant, Cuisto, Hôtel, Aquarius, Lin, Cie

Race : Sirène
Statut : Joaillier/Prêtre de Ha'kynai
Notes : Nemo: Precious
Rivière: Lilavène
Flash: Renard Stellaire
Messages : 533
Titre débile : Ariel lessive

Re: Un cri dans la nuit (PV Lya et William )

le Jeu 7 Mar - 23:45


William chercha à faire sentir sa présence à son amant via l’anneau qui les reliait. Certes, il allait partir, mais il ne serait jamais loin, ou du moins, pas vraiment… Quant à la possibilité d’être pris, cela ne traversa pas une seconde l’esprit de l’ange. Au pire, il n’y avait aucun problème qui ne pouvait trouver sa solution…

*********



Une fois qu’il eut refermé la porte, il entendit un léger bruit de chaînes en bas. Voilà qui le rassurait. Il aurait été très frustré de découvrir que ça serait mort dans la nuit, et c’était pourquoi il avait jusqu’à maintenant fait extrêmement attention.
Il commença à descendre les marches. Plus il descendait, plus la température se rafraîchissait. Une odeur de froide humidité et de moisissure commençait à lui chatouiller les narines. Un peu machinalement, il glissa la main dans sa poche et en extirpa un masque de chirurgien sur lequel il fit couler quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Il savait parfaitement qu’une fois près, les odeurs corporelles seraient insupportables.

Une fois en bas des escaliers, il actionna l’interrupteur. Des tubes au néon commencèrent à envoyer leur lumière blafarde. C’était toujours là. William songea à ces derniers jours…



**********

!Balise Hide: gore, torture!:

*Je peux vraiment le faire, mais seulement si tu le souhaites…*


---
A divinis
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 Elliot10
William Lester
William Lester

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Messages : 236

Re: Un cri dans la nuit (PV Lya et William )

le Sam 13 Avr - 15:09


Elliot sentit son cœur tomber au fond de son estomac alors que William lui échappait pour aller faire sa justice. Il sentait sa présence par leur anneau, son esprit était entouré par la présence de celui du blond, par sa force et sa volonté. Mais ce n’était pas pareil que de l’avoir près de lui, de pouvoir le toucher, de sentir sa chaleur contre lui…

Les jours suivants lui parurent long à mourir. Il sentait toujours la présence de l’ange mais refusait de savoir ce qu’il faisait. L’ondin savait qu’il était avec son agresseur mais il ne voulait pas savoir ce qu’il lui faisait exactement. Il était déjà assez détruit comme ça… Mais en attendant le retour de son grand amour, l’ondin ne pouvait que rester dans sa baignoire d’hôpital. Il refusait de manger, se laissait à peine faire pour les soins, refusait de voir qui que ce soit. Il ne dormait que grâce aux médicaments, et heureusement car sinon il ne ferait que des cauchemars. Parfois, il croyait voir cette ombre dans la chambre, cet homme horrible, trop grand, trop fort, et criait dans le noir jusqu’à ce qu’on allume sa lumière. Elliot refusait de voir un psy, il savait que c’était « nécessaire » mais ne voulait pas parler.

Quand enfin, les dix jours furent passés, Elliot entendit quelques mots dans son esprit. Il faillit d’abord les louper, mais ils furent répétés, jusqu’à ce qu’il les reçoive correctement. Allongé dans sa baignoire, ses écailles ne brillant plus, son corps faible et si lourd à la fois, ce fut un vrai soulagement pour lui. L’Enfer était fini, il serait bientôt sauvé… Il comprit dans le dernier dialogue qu’il lançait à l’agresseur et que William lui transmettait qu’il proposait de s’occuper de la famille de ce type. Mais Elliot s’en contrefichait il n’en pouvait plus d’attendre !

« Je peux vraiment le faire, mais seulement si tu le souhaites… »
« Reviens. Tue le et reviens me chercher. Je me fiches d’elles. Je te veux toi, je n’en peux plus... »

Les larmes coulaient sur ses joues alors qu’il le suppliait d’en finir au plus vite. L’ondin en venait à se demander si l’ange ne le mettait pas aussi à l’épreuve au final, à tester sa patience et son amour. Peut-être était-ce une punition pour avoir laisser quelqu’un d’autre le toucher ?

Il fallut encore une heure pour qu’Elliot le voit enfin revenir. Il se redressa aussi vite que son corps en miettes le lui permettait, tendant ses bras vers l’ange comme s’il s’agissait du messie.


- William...Je t’en prie… Ramène moi à la maison… Je t’en supplie… Je serais sage je te le promet… Je ne sortirais plus…

Elliot était brisé. Il voulait retrouver un environnement rassurant, un cocon dans lequel il pourrait se cacher du monde entier, que plus personne ne l’approche jamais. Il agrippa la chemise de l’ange, faiblement, quand celui-ci fut assez proche et se blottit contre lui. Il avait hâte de rentrer...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 Elliot10

Elliot ondin:
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 14364810


PNJ Récurent:
Nerime, sirène-méduse, aide au temple de Ha'kynaï
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 Nzorim12
Elliot Broekheart
Prêtre de Ha'kynai
Elliot Broekheart

Avatar © : Image trouvée sur pinterest

Masculin Suivi :
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 FICHE Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 FEUILLET Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 PIMS


Titre : Dies Ha'kinay, Rockstar, Perçant, Cuisto, Hôtel, Aquarius, Lin, Cie

Race : Sirène
Statut : Joaillier/Prêtre de Ha'kynai
Notes : Nemo: Precious
Rivière: Lilavène
Flash: Renard Stellaire
Messages : 533
Titre débile : Ariel lessive

Re: Un cri dans la nuit (PV Lya et William )

le Lun 6 Mai - 4:03


William ne répondit rien mais Elliot put sentir que son amant acquiesçait et qu’il serait près de lui le plus vite possible. Encore quelques instants, l’ange observa ce cadavre, ou du moins ce qu’il en restait. Il se sentait vide, comme sans but, après ces semaines à être rempli d’une rage dévastatrice qu’il avait tant bien que mal contenu devant le monde entier.
Avec des gestes d’automate, il se déshabilla complètement, se retrouvant nu dans cette pièce froide. Un brasero attendait : il y mit tous ses vêtements puis les brûla, observant les flammes, se laissant hypnotiser par elle. Il remonta ensuite à l’étage où il pourrait prendre une douche.

L’eau brûlante glissa sur sa peau et semblait faire partir les dernières miettes de fureur.

Les mains appuyées sur la paroi de la cabine de douche, la tête baissée, le blond profitait de ce sentiment de vide. Maintenant, maintenant il pourrait enfin se laisser de nouveau remplir par les sentiments qui l’animaient pour Elliot. Cette douche devenait un moyen de se purifier et de recommencer tout comme avant, comme si tout cela n’avait été qu’un mauvais rêve.
Habillé de propre et de frais, William arriva au sanctuaire environ une heure après son dernier message. Il accueillit dans ses bras son amant, l’étreignant pour lui faire oublier ces derniers jours. L’ondin promettait d’être sage, de ne plus sortir, comme s’il se sentait encore coupable de ce qui s’était passé. Continuant de le serrer dans ses bras, le blond ne répondit pas tout de suite.

Voulait-il vraiment d’un amant complètement reclus, dépendant de lui et entièrement dévoué à sa personne ?

Non.

William se montrait extrêmement possessif, et leurs ébats pouvaient en témoigner, l’ange faisant parfois preuve d’un réel sadisme contrôlé. Il aurait pu être maladivement jaloux aussi mais leurs bagues avaient aussi apporté une solution définitive à ce problème : le blond savait que l’esprit d’Elliot n’était qu’entièrement tourné vers lui, tout comme la réciproque était vraie.
Non, Elliot n’était pas une personne qui devait rester enfermée. Il était le sourire, la joie de vivre communicative, l’ouverture aux autres que William n’était pas. L’ondin avait toujours peur du monde désormais mais le blond ferait en sorte de le rassurer. De toute manière, l’ange pouvait rendre ce monde plus sûr, non ? D’une manière radicale.

« Rentrons… » répondit-il donc simplement, en esquivant les paroles de son amant.

Il fallut bien sûr remplir quelques papiers, s’assurer que l’ondin était apte à rentrer chez lui, mais William travaillant au sanctuaire, tout cela fut simplifié. Après tout, n’était-il pas un infirmier extrêmement qualifié ? En cas de problème, Elliot serait entre de bonnes mains.

Une fois à la maison, un immense bouquet trônait au centre de la table du salon. Dans leur monde, avant que leur couple ne se formât, William avait montré qu’il pouvait tenir très correctement son appartement. Depuis qu’ils vivaient ensemble, l’ange s’était moins intéressé à ces questions mais ces fleurs qui accueillaient l’ondin montraient qu’il pouvait encore se livrer à ces gestes.
Toute la maison était parfaitement rangée, dégageant une impression de sécurité. William glissa sa main dans celle d’Elliot, le tournant légèrement pour qu’ils pussent s’embrasser.

« Bon retour à la maison, Elliot. »


---
A divinis
Un cri dans la nuit (PV Lya et William ) - Page 3 Elliot10
William Lester
William Lester

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Messages : 236

Re: Un cri dans la nuit (PV Lya et William )


Contenu sponsorisé


Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

- Sujets similaires