Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Re: Ange contre Démon

le Mar 28 Aoû - 9:50













Pourquoi mon épée s’est plantée dans ce tas de terre, elle aurait dû faire voler ça en éclats, c’était bien ma chance aujourd’hui et je sens déjà le coup foireux de mon adversaire. Le bloc prit vie et me pousse vers le mur, je ne pouvais rien pour l’arrêter, j’essayais de le fracasser mais alors que j’étais presque acculée, le voilà qui se brise et plusieurs morceaux se détachent. Un premier attrape mon poignet droit puis après le gauche, puis maintenant les chevilles, avec la vitesse me voilà maintenant définitivement plaquée au mur, pieds et mains fixés. J’avais gardé mes épées dans les mains mais la torsion de l’anneau sur mon poignet était douloureuse mais je refusais de relâcher mes armes !

La voilà qui me cherchait encore, elle me savait bloquée et prenait un malin plaisir de m’humilier.

- Vous… Vous ne perdez rien pour attendre !

Maintenant, elle fait apparaître un trône et me regarde avec ces yeux de démon. Cette fille… si je l’attrape… je ne sais pas ce que je fais mais elle va souffrir.

- Vous êtes contente ! Vous utilisez votre pouvoir à outrance, je pensais que vous allez rester fair-play mais non vous avez choisi la facilité comme toute personne faible. Vous ne valez rien Mademoiselle Kumiko et vous n’aurez rien de moi, rien de mon plein gré !

J’essaye de me débattre, me servir de mon épée pour couper ses liens mais rien n’y fait, je pourrai sûrement les briser si je fais apparaître mon armure mais pour l’instant, je vais essayer de trouver une autre solution, ne jouons pas notre dernier joker.

- Vous allez rester là encore longtemps ! Libérez moi et qu’on finisse le combat, un combat à l’épée. La Nix Nivis vous n’apprends pas ce genre de combat non alors montrez moi ce que vous savez vraiment faire !




Haru Nobunaga
Nix Nivis
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 10
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 136

Re: Ange contre Démon

le Mar 28 Aoû - 10:45


Résumé.
Ange contre Démon


Rien de son plein gré, je vois ça comme un message subliminal, elle attends que ça alors que je montre ce que je sais faire… Bon okay, si c’est ça. Je me redresse tout doucement de mon fauteuil, avançant tout doucement vers elle.

- Vous savez, je n’utilise même pas mon pouvoir actuellement… sinon on n’en serait pas là, croyez moi, ça serait beaucoup plus… intéressant on va dire, enfin pour moi, pour vous ça serait différent bien entendu.

J’imagine de créer une sphère et qu’elle vienne dans ma main, je la fais virevolter au-dessus de ma paume.

- Non.. J’ai juste suivi les consignes de la voix, seule mon imagination peut nous arrêter… J’ai juste imaginé ça, par exemple faire apparaître une statue de chat.

La terre se façonne d’elle-même et se transforme en chat.

- Vous voyez, rien de plus simple mais bon vous ne connaissez la force brute à ce que je vois ! Enfin pas grave, je viens juste récupérer mon dû.

Je m’approche d’elle, attrape ses épées et les jettent plus loin. Caressant ensuite sa joue à l’aide de mes doigts.

- Rien de plein gré vous avez dit non ? Vous êtes sûre ? Vous êtes tellement magnifique Haru, ça serait bien dommage de ne pas en profiter je trouve…

J’approche mon visage près d’elle, observant ses dernières réactions avant que je l’embrasse et d’utiliser mon pouvoir ou non…



Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Titre : Hôtel

Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 254
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 509
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon

le Mar 28 Aoû - 11:18












Comment ça, elle n’utilise pas son pouvoir ? Comment elle fait tout ça si ce n’est pas son pouvoir ? Elle m’explique alors comment elle fait ça, elle a juste suivi les règles de l’arène spécifique du jour, elle m’a eu tout bêtement, en se servant du “ terrain “ qu’on lui a donné… C’est quoi son pouvoir alors, est-ce que c’est pire de ce que je viens de voir ? ELle dit intéressant mais je ne vois pas de quoi elle parle puis maintenant elle m’enlève mes épées de mes mains.

- HEY ! NE TOUCHEZ PAS A CA !

Comment elle osait faire ça tout en gardant ce sourire machiavélique dressé sur le visage, non elle prenait un certain plaisir à faire ça comme quand elle m’est sa main sur mon visage, ses doigts dessinant la courbe de ma mâchoire, c’était agréable ? En quelque sorte mais il ne fallait pas que je pense à ça… ne pas succomber aux charmes de ce démon, il faut résister à la tentation comme quand son visage est proche du mien, je pouvais sentir son parfum mélangé avec les effluves de l’effort de son corps. Pourquoi mon coeur s’accélère, est-ce que j’ai peur ? Envie qu’elle continue sa douce torture ?

Puis ses lèvres s’approchent trop près même pas qu’elle les effleure que je lui donne un coup de boule pour l’arrêter.

- Vous croyez faire quoi là ? N’osez même pas faire plus !

C’était moins une mais pourquoi mon coeur continue à palpiter ? Est-ce que mon corps réclamait ce baiser, ça fait si longtemps que personne n’a osé faire le premier pas et elle, que je ne connais nulle part le fait sans avoir peur des conséquences… Non il fallait que je m’enfuis, que j’active mon pouvoir que je partes loin d’elle et ses tentations. J’allais arracher mes entraves mais quelque chose m’arrête…




Haru Nobunaga
Nix Nivis
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 10
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 136

Re: Ange contre Démon

le Mar 28 Aoû - 12:03


Résumé.
Ange contre Démon


A peine que j’avais approché des lèvres des siennes, je sentais son coeur battre, elle le désirait au fond d’elle, enfin ce que j’ai cru avant qu’elle me donne ce coup de boule en plein milieu des deux yeux. Ce n’était pas passé loin de me casser le nez, je me tenais fermement la tête, essayant de faire passer la douleur le plus vite possible mais là, elle m’avait enflammée, elle ne perdait rien pour attendre.

Je me dirige de nouveau vers elle, activant mon pouvoir, sondant notre lien et le transforme pour obtenir la manipulation que je voulais, elle ne va rien comprendre et elle se mettra à genoux pour me supplier de faire ce que son corps réclame. Mes yeux changent légèrement de couleur, un peu plus violet que d’habitude, les ondes autour d’elle changent également de couleurs, j’ai enfin ce que je veux. Je suis à quelques centimètres d’elle…

- Alors, vous vous sentez mieux comme ça non ? Vous voulez que je continue ?


Plongeant toujours mon regard langoureux dans le sien, j’entreprends ma première étape en évitant cette fois-ci le coup de boule mais elle était sous mon contrôle, ça ne pouvait plus se reproduire, enfin je l’espère. Glissant de nouveau mes doigts le long de son visage, mes lèvres frôlant les siennes, lui murmurer quelques mots doux dans l’oreiller.

- Dites le que vous le voulez Haru… Ca restera entre nous promis.

Je n’irai pas le hurler sous tous les toits… Ameth me le fera payer au centuple et puis tout ce qu’il se passe dans l’Eutopos… reste dans l’Eutopos non ? A moins que je viens de l’inventer mais ça serait préférable oui !

- Je sais que vous allez rien dire, vous vous croyez forte mais laisser mon pouvoir faire son effet, écoutez ce que dit votre corps…

Je souriais à pleine dents puis finit par l’embrasser doucement, passant ma main derrière sa nuque, elle ne pouvait rien faire de toute façon… Ma main sur sa taille, je prolongeais le baiser… C’était bien différent qu’avec Lya ou même Ameth ou même d’autres personnes. Elle était à ma totale merci et c’était gratifiant. J’aurai bien voulu savoir ce qu’il y avait sous cet uniforme qui lui donnait une carrure énorme avec ses épaulettes, sous cette mèche de cheveux qui cachait son visage… RAAAAAAH, foutu pouvoir, à chaque fois que je l’utilise, trop de pensées bizarres me traversent l’esprit, bientôt je vais finir par me dire que je l’aime encore celle-là… Je me demande qu’est-ce que ça ferait de sortir avec une femme comme elle, aussi froide qu’Ameth, elle a des principes et des valeurs morales et après ? Est-ce qu’elle est toujours comme ça ou elle a un coeur en guimauve au fond de cette carapace puis aussi finalement, elle n’a peut-être jamais embrassée de femmes, peut-être je suis la première… même la première personne qui sait… Non c’était trop ça. Là… on était à toute autre étape de notre “ relation “ et je me demande comment va finir ce combat…

Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Titre : Hôtel

Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 254
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 509
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon

le Mar 28 Aoû - 14:17











Le coup de boule ne semble pas l’arrêter, pire encore, ça a aggravé la situation, elle me jette un regard indescriptible, il me captait, envoutait, je ne comprenais pas pourquoi mes yeux restent accrochés à elle, quelque chose me forçait à le faire, est-ce ça son vrai pouvoir ? Alors qu’elle était à portée, ses yeux devenaient d’un violet hypnotisant, mes émotions deviennent contradictoires, entre l’envie de la frapper… puis de l’embrasser. Pourquoi je ressentais ça, qu’est-ce qu’elle est en train de me faire ! Ce n’est pas aujourd’hui que j’aurai envie de faire ça et encore moins avec elle mais ses lèvres m’appellent.. Puis elle me parle, elle me dit que j’en ai envie finalement que c’était à moi de choisir, mais je ne veux pas choisir enfin je n’y arrive pas surtout…

Elle m’appelle par mon prénom, ça fait tout de suite bizarre de l’entendre dire par sa bouche, c’est envoutant, peu de personne m’appelle par mon prénom, j’ai envie de l’attraper, qu’elle m’embrasse… mais mais pourquoi je pense encore ça, il faut que je me libère, que je la fuis, que je mette une longue distance entre nous, je suis sûre que son pouvoir a une limite de distance. Puis elle continue de me parler, murmurer mon oreille, me déstabiliser, que je me laisse faire, que je succombe à ses désirs et aux miens mais je ne sais même pas de quoi elle parle, je ne comprends pas ce qu’il m’arrive.

Puis ce sourire… puis ses lèvres… ses lèvres qui touchent les miennes, cette délicatesse, elle est douce… elle laisse le temps faire, ce démon qu’il y a encore quelques secondes riait aux éclats peu être douce, c’était son but dès le début, arriver à ce stade… Je la hais, je veux la pousser, je n’y arrive pas malgré mes attaches, enfin je pourrai mais mon corps me dit non. Haru, vas-y, fait quelque chose, laisse toi pas faire… facile à dire, ça fait si longtemps que je n’ai pas connu ça et elle s’y prends bien.. Trop bien… c’est une sorcière.

Je ne dis rien, restant là simplement à savourer l’instant. Je pensais encore et encore à ce qu’il se passait… j’entrouve ma bouche pour murmurer ces quelques mots.

- Embrasse moi…

Je pus sentir son sourire sur mes lèvres… elle a gagné, elle croit qu’elle a gagné, elle ne peut pas gagner, elle ne peut surtout pas gagner, je ne peux pas la laisser faire alors qu’elle est en train de capturer mes lèvres, ce baiser n’a rien de romantique, non aucune promesse d’amour et de fidélité dans cela, je ne peux pas accepter une chose pareille. Folle de rage, j’invoque mon armure autour de mes bras, cassant à l’occasion mes liens. Si elle pouvait faire apparaître ses anneaux, je pouvais par mon imagination les faire disparaître aussi et par magie ça fonctionne.

Je me précipite sur elle, la poussant au sol et la plaque la maintenant au sol en tenant, sa gorge entre les mains.

- Je ne céderai rien du tout ! Vos lèvres ensorceleuses ne me feront plus rien, je suis plus forte que votre magie !

Ces yeux perçant continuaient à me regarder, trop de choses s’éveillent en moi, je sens qu’elle rigole, qu’elle était fière de son coup… Je continuais à mettre pression sur sa gorge, tous mes bras étaient enveloppés de mon armure en or scintillant, je ne l’étranglais mais je mettais une pression suffisante pour l’empêcher de bouger.

- Alors maintenant qu’on a fini votre petit jeu si on s’y mettait vraiment en faisant un vrai combat… Je crois qu’on était là pour vous entraîner au combat et non embrasser l’autre.

Je relâchais la pression, toujours à l'affût au cas où elle recommençait un mauvais coup mais ses yeux me fixaient encore et encore, je me redressais mais mes mains attrapent son col de son haut, pourquoi elles faisaient ça, je ne les contrôle plus… pourquoi je redresse son buste pour amener sa tête vers mon visage, pourquoi je me retrouve à l’embrasser de nouveau, pourquoi c’est moi qui fait ça… POURQUOI.

Je lui donnais un baiser passionné, qui se veut de moins en moins chaste, AH MAIS QU’EST-CE QUE JE FAIS ! Je la relâche et me redresse aussitôt sur mes jambes, part en direction de mes épées et les ramassent avec violence. Je me retourne vers elle et pointe mon épée vers elle.

- Qu’est ce que vous m’avez fait, ça m’est jamais arrivée ! Faites disparaître ce sort que vous m’avez jeté, je ne contrôle plus mon corps… ni mes pensées…

Je ne savais plus quoi faire… je voulais qu’elle arrête mon emprise sur moi…



Haru Nobunaga
Nix Nivis
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 10
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 136

Re: Ange contre Démon

le Mer 29 Aoû - 19:41


Résumé.
Ange contre Démon


Elle craquait… elle succombait définitivement à mes charmes, est-ce que j’avais définitivement craquer ? Ces deux petits mots “ Embrasse-moi “ en était la preuve, j’avais enfin le feu vert, elle était toute à moi, je souris à cette pensée. J’avais gagné… Ce combat n’aura pas fini dans l’amour, le drame et le sang… pour une fois que ça se termine bien !

Enfin, j’ai parlé trop vite, je sentis une chose envelopé son bras, un truc en or puis l’autre aussi, comme une armure scintillante qui du coup casse mes entraves. OH, je crois que je dois fuir là, la partie sang va venir au programme, je ne donne pas cher de ma peau là puis maintenant elle a les pieds libres… et m*rde, je suis fichue. Dans ses yeux, je vois toute la haine qu’elle porte pour moi, elle fait concurrence à Ameth là, je ne sais pas c’est qui la pire des deux… à voir mais ça m’intéresse quand même, ce n’est pas marrant si c’est une facile toute douce, toute gentille, ça manque de piquant sinon même si au final c’est comme mieux surtout pour sa vie.

Je la vois se précipiter sur moi, me bousculant en arrière, mon crâne frappe le sol avec violence, j’ai un mal de chien, je vois trouble puis ensuite des petits points noirs, je sens quelque chose entourer mon cou… Non pas le cou, je ne veux pas finir comme l’autre homme, je panique, j’essaye de retrouver ma respiration, je ne veux pas mourir, je suis tellement paniquée que je me rappelle même plus que je peux m’aider des pouvoirs magiques que j’ai eu en cadeau pour quelques heures, je me focalise à ma respiration, à sa silhouette forte élégante en face de moi mais qui voulait ma mort. Puis peu à peu, l’étau se relâche mais est encore présent, elle me bloque seulement, j’essaye de retrouver mes esprits mais j’ai peur de cette femme qui pourrait certainement me briser le cou comme si elle cassait une allumette.

Ameth, reviens s’il te plait… Je voulais l’appeler à l’aide de mon anneau mais on était dans un monde à part, une autre dimension, elle pourrait faire quoi ? Se téléporter et venir à mon secours ? Elle rirait de moi surtout, ou elle massacrerait l’autre puis rigolerait de moi au moins pendant les 100 prochaines années. Alors qu’elle me dit qu’elle est plus forte que ma magie, je continue de la regarder avec mes yeux, essayant de jouer avec mon pouvoir, essayer de la refaire douter, qu’elle me relache vraiment que je puisse sortir d’ici et au moins attraper une épée, un bazooka ou que sais-je, un truc avec une capacité de destruction énorme !

Elle semblait se calmer, elle me relâche et se redresse, je la regarde un sourcil levé, ne la lâchant surtout pas du regard puis sans comprendre, elle m’attrape de force et m’embrasse. C’était inattendu, j’étais surprise, je n’ai aucune réaction comme ça dans toute ma vie, mon pouvoir la chamboulait trop… et moi aussi du coup, est-ce que c’était vraiment mon pouvoir qui lui faisait faire ça ? La profondeur du baiser en disait trop, je répondis avec la même attention mais pour changer, elle arrêta aussitôt pour se retrouver debout à la vitesse de l’éclair.

Elle paniquait… c’était marrant de la voir comme ça ! Elle savait maintenant que ces pensées “ impures “ étaient de mon fait.

- Vous croyez que c’est que de mon fait, je ne réveille que votre subconscient Mon Général…

Je prends appuie sur mon genou et me redresse, regardant cette pointe fièrement dresser vers moi mais je continuais à m’avancer vers elle, tout doucement, de plus en plus proche de cette lame.

- Ce baiser en disait beaucoup, je vais l'interpréter à votre place !

Je dépasse la lame, arrive à son niveau.

- Il voulait dire “ Continuez Kaname “

Je glissais ma main le long de son armure d’or de son bras droit.

- Peut-être, je me trompe, faudrait peut-être que je continue l’expérience, n’est-ce pas mon Général… Puis cet uniforme… il vous va si bien.

J’attrape sa nuque et l’embrasse fougueusement. Je ne sais pas si mon pouvoir a la même limite ici qu’ailleurs mais il ne me restait pas forcément longtemps et j’aimerai la faire plier encore une dernière fois, qu’elle s’en rendre vraiment compte que finalement elle a adoré ça.






Ne jamais écrire une réponse avec une musique pareille en tête.:
Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Titre : Hôtel

Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 254
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 509
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon

le Jeu 30 Aoû - 17:32












Je n’arrivais plus à contrôler toutes ses pensées qui tiraillaient mon cerveau, je l’avais embrassé de moi-même, pourquoi j’avais fait ça et puis pourquoi elle continue à sourire comme ça, elle était fière d’elle, je voulais juste combattre moi, rien d’autres. Elle chamboule tous mes plans puis voilà maintenant qu’elle avance langoureusement comme un prédateur qui va dévorer sa proie. Pourquoi j’ai peur, pourquoi j’ai cette angoisse qui grandit au fond de mon coeur, je ne pouvais prédire aucun de ses coups, elle jouait à la déloyale et n’avait même pas peur de cette épée que je brandissais.

Puis elle m’embrouille mon esprit avec ses paroles, comme si mon subsconcient avait envie de ça, j’ai envie de rien, j’ai envie qu’on me laisse tranquille, j’ai envie de vivre ma vie tranquille sans avoir la mort de milliers d’hommes par mon fait, plus ressentir tout ce chagrin de ces veuves en peine quand on rentrait de la guerre. J’avais perdu mon amant, mon frère, personne n’aurait pleurer ma mort, mes parents ne se souciaient plus de nous alors personne n’aurait pleurer ma mort.

C’était la seule personne qui c’était intéressé à moi depuis des années, de mon corps sans connaître mon passé et tout le reste… Alors peut-être finalement elle avait raison, je le voulais peut-être. Je la laissais approcher de moi, sans la repousser, j’aurai pu l’éconduire déjà plusieurs fois mais non… je laissais m’approcher, elle était proche, trop proche comme à chaque fois, comme ses paroles qui n’ont aucun sens. Ce baiser était dû à son pouvoir, pourquoi j’aurai voulu continuer…. Puis comment ça continuer l’expérience ?

Puis trop tard, elle recommence son attaque et mes mains glissèrent le long de sa taille parcourant son dos, je ne contrôlais définitivement plus rien, me laissant à ce baiser… Non cette expérience n’était pas concluante et dans une rage folle, je la repousse de nouveau lui collant un poing dans la figure en faisant disparaître juste avant l’armure qui protégeait ma main, il ne fallait pas que je détruise sa mâchoire non plus. Elle se tenait là devant moi, crachant du sang. Cette fois-ci, je lui avais fait mal, elle tenait encore debout mais ce n’était qu’une question de temps. J’attrape sa lance sur le sol et la pointe dans sa direction

- Maintenant on arrête les expériences, arrêtez avec ça, je ne le répéterais pas, finissons ce combat et qu’on en parle plus !

Oui, je ne sais pas encore combien de temps je pourrai tenir à ses avances, comment fonctionnait son pouvoir, par le regard ou autre chose ? Elle me regardait encore, la joue gonflée, le sang qui coulait le long de sa nuque, elle continuait à me fixer… voulait-elle me faire culpabiliser ? On était ici pour se battre donc c’est qu’on allait faire. J’actionne de nouveau mon armure complète, lui lance sa lance et son épée.

- Dernier avertissement Mademoiselle Kumiko, je ne m’arrêterais plus maintenant.

Je cours dans sa direction épée dans chacune de mes mains et lance une première attaque qu’elle pare facilement. Elle était aux aguets, c’est bien on va pouvoir commencer les choses sérieuses et j’évitais à tout prix de regarder ses yeux, on ne sait jamais. On enchaînait plusieurs coups comme ça, se jaugeant un peu, elle fatiguait vite et elle avait les traits tirés sur le visage, la douleur devenait de plus en plus insupportable pour elle. Je voulais lui donner un coup plus puissant, de ma main droite, je serrais plus fort que d’habitude le pommeau de mon épée, j’avais une garde Fenestre dextre, ça protège surtout le haut du corps et le visage, L’épée à l’horizontale au dessus de la ligne de mes épaules, je me préparais à lancer l’assaut pour faire une attaque couronnée qui consiste dans une attaque simple vers le blanc avec des moulinets. Bon facile à dire mais il faut qu’elle est une ouverture assez grande pour frapper le flanc.

Je prends mon élan, un pas… deux pas, il en restait un pour être à la bonne distance. Pied gauche en avant, voilà qu’à l’aide de toute ma force, je donne un coup qui part au niveau de sa taille pour taper ses reins maintenant à elle de voir si elle va le parer ou se le prendre.





Haru Nobunaga
Nix Nivis
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 10
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 136

Re: Ange contre Démon

le Ven 31 Aoû - 21:22


Résumé.
Ange contre Démon


En toute bonne scientifique que je suis, les expériences, il n’y a que ça de vrai, il faut faire plusieurs échantillonnages, des moyennes, des stats et tout la panoplie nécessaire pour une bonne étude. Haru, c’était mon deuxième essai, mon pouvoir s’immiscait de plus en plus dans son cerveau, jouant sur ses émotions et arrive de moins en moins à différencier le vrai du faux de ses “ sentiments “, j’avais trouvé des cobayes consentants qui me décrivaient tout ce qu’ils ressentaient, c’est comme ça que j’ai su ce que mon pouvoir pouvait faire ou pas mais elle… elle avait du caractère et un passé qui la rattrape, elle est coriace et elle lutte contre moi, que ce soit dans le sens figuré ou vraiment le poing dans la figure !

De nouveau, la fougue de la jeunesse fonctionne, se laissant aller dans mes bras, même un peu trop, elle prends même des initiatives, il n’y avait maintenant aucun vide entre nous à mon plus grand plaisir ! Mais le plaisir ne dura que quelques secondes quand elle me lance un coup de poing sorti de nulle part, l’impact a été fatale, elle avait la délicatesse d’enlever son armure pour éviter de me faire le combo mâchoire plus poing américain. Ma tête suit le mouvement et tourne en même temps que l’élan de son crochet. A première vue, je n’entends rien qui se casse dans la bouche mais avec la force du coup, elle me propulse et me voilà à chanceler sur mes jambes !

J’aperçois du sang à mes pieds… mon sang… non, ça va faire comme l’autrefois… ma vue se brouille, la douleur me lance dans la mâchoire, remonte par les sinus, j’ai un mal de crâne, on dirait qu’un camion m’a roulé dessus. Ma joue se gonfle, je me la tiens mais je n’ai pas de glace pour me soulager. Je vais la tuer, elle vient de me détruire mon visage.

Elle me lance des armes à mes pieds, elle voulait qu’on finisse ce combat, alors qu’on le finisse et que je me venge de tout ce qu’elle me fait depuis tout à l’heure, on va voir qui est la plus forte dans l’histoire. Maintenant elle avait enfilé de nouveau son armure d’or, elle brillait de partout, là elle pouvait se la péter, moi j’avais rien juste ma cuirasse en cuir, mon bouclier, ce qui au final ne protégeait pas grand chose… mais j’avais mon idée pour la contrer au corps à corps.

Elle lance le premier assaut, j’arrive à contrer le coup, elle n’y allait pas doucement celle-là ! On enchaîne les coups, elle fait pour l’instant des coups simples, elle doit certainement essayer de m’épuiser et elle a raison de faire ça car la douleur me déconcentre au fur et à mesure. Elle s’arrête et semble préparer une attaque, épée levée au-dessus de sa tête, je ne comprenais pas son style d’attaque là pour tout vous avouez… Mais sans attendre plus longtemps, elle court dans ma direction, l’épée sur le côté pour frapper le côté. Elle arrivait vite, je devais me protéger, bouclier au bras, je le mets entre sa lame et mon flanc et je l’attendais au tournant.

La lame frappe le bouclier, toutes les vibrations partent de mon avant-bras jusqu’à mon épaule, évidemment ça se répercute dans ma mâchoire ce qui me fait atrocement souffrir. Mais à peine que la lame touche mon bouclier que j’attrape son bras de mon autre main libre pour invoquer encore une fois les pouvoirs de l’arène. L’or est un excellent conducteur d’électricité et je crois qu’on va avoir un coup de foudre toutes les deux !

J’ordonne de faire jaillir un arc électrique du bout des doigts pour électrifier son armure et comme ça un petit coup de tazer et ça repart non ? Elle fut sonner quelques secondes et je profite pour lui mettre un coup de bouclier dans la poitrine pour la faire tomber au sol. La voilà par terre pour une fois, c’était elle qui trainait dans la boue et moi qui m’extasiait.

- Alors Mon Général, on se roule par terre maintenant ?

Je progresse dans sa direction, coinçant son épée sous mon pied.

- Donc on continue c’est ça ? On va dire qu’il y a un partout non ?

Je souriais, je savais que je l’avais énervée et c’était encore plus réjouissant. J’actionnais de nouveau mon pouvoir, on va bien voir ce que ça va donner.




Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Titre : Hôtel

Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 254
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 509
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon

le Dim 2 Sep - 19:06












Mon coup avait échoué et encore une fois, elle avait trouvé une feinte pour s’en sortir, elle réfléchissait cette petite, un peu trop du coup. Elle bloque mon coup à l’aide de son bouclier mais est-ce que j’aurai pensé à son coup de main de foudre ? Non… loin de là. L’ampérage n’était pas important, mes muscles se sont tétanisés moins de deux secondes, le temps suffisant pour me raidir, mon système cardiaque et respiratoire n’était pas touché heureusement sinon les dégâts seront irréversibles mais par contre, la femme en a profité pour me donner un coup avec son bouclier.

Là, par contre j’étais mal, je ne pouvais pas bouger donc aucun moyen de me rattraper lors de ma chute, j’étais spectatrice de la scène, j’avais l’impression d’être hors de mon corps, je ne pouvais rien à part subir. Le coup qu’elle m’a donné tape en plein milieu du plexus solaire, ce qui me coupe cette fois-ci mon souffle, c’était léger mais j’étais dans une mauvaise posture et fair-play comme elle était, elle ne fit rien, me laissant me remettre avant de commencer son petit discours de victoire.

Je grognais alors que je retrouvais petit à petit mes facultés, elle me sortait par dessus la tête, elle ne combattait pas normalement, elle ne pouvait pas faire ça comme tout le monde, un coup d’épée et c’est tout ? Non, Madame lance de la terre, de l’électricité, bientôt le vent et le feu pendant qu’on y est ? Je regarde son air suffisant, elle était fière d’elle, beaucoup trop et je reconnus aussitôt ses pupilles caractéristiques de tout à l’heure, la couleur changeait tournant vers le violine, elle recommençait à me charmer, après la main de foudre, le coup de foudre ? Elle n’arrêtera donc jamais et je ressens les premiers tiraillements de son pouvoir, je doutais, mon corps réclamait de se lever et l’enlacer mais ma raison me disait le contraire. Je me tenais la tête, je n’en pouvais plus, est-ce que je devais battre en retraite ? Jamais un Nobunaga ne fait ça ! Nous sommes des guerriers depuis des générations comment une femme qui n’est pas même pas un soldat puisse me faire admettre ma défaite ? Jamais ça arrivera et surtout pas aujourd’hui.

Mais le désir s’amplifiait, des pensées obscures brouillent mon esprit, j’attrape mon épée, m’aide à me relever, me dresse bravement sur mes deux jambes, je vais lutter, je serais la première qui ne lui donnera ce qu’elle veut… Il faut que je la mette K.O définitivement et je dois faire ça rapidement.

- Non, je ne me roule pas par terre, je voulais savoir ce que vous ressentirez quand je vous ferai manger le sol d’ici les prochaines minutes.

Epée en joue, je me lance de nouveau vers elle et cette fois-ci, pas de quartier, je lui explose la face ou n’importe mais elle va se taire. Je cours épée en avant mais ce n’est pas avec ça que je vais la frapper mais autre chose. Je lui lance le même coup que tout à l’heure qu’elle va sûrement bloquer avec son bouclier. L’épée à droite, la main gauche de libre, je vais lui donner le plus beau crochet du gauche de ma vie.

Comm prévu, elle stoppe mon attaque, pied droit en avant, Le poing partant de ma taille, je lance le coup pour lui donner un magnifique crochet vertical, elle se souviendra de cet uppercut, le coup frappe sous son menton, elle décolle du sol, je vois ces yeux s’équarquiller et ensuite tombe au sol, sonnée… Je crois que c’était fini, j’espère que la voix de l’arène avait raison et que finalement je ne l’ai pas trop fait mal… J’attendais quelques secondes, elle ne bougeait pas donc on va dire que j’avais gagné non ?

Je pose mes armes au sol et fait disparaître mon armure, je passe mes mains sous ses bras et la tire pour la poser en position semi-allongée pour qu’elle soit dans une position plus agréable quand elle reprendra ses esprits. Elle était là, calme, il est vrai quand elle ne sortait pas des âneries, c’était une jolie femme… un peu androgyne certes mais elle avait ses atouts. Je me demande quelle genre de femme c’est quand elle ne fait pas sa Don-Juan ou n’utilise pas son pouvoir. J’attrape quelque chose pour essuyer le sang qui sortait de sa bouche et invoque le pouvoir de l’arène pour demander un pain de glace pour mettre sur sa joue enflée. Je le pose sur sa joue pour calmer sa douleur et voit ses yeux s’ouvrirent peu à peu.

- Evitez de trop bouger, j’espère que ça ira pour la douleur mais vous m’avez forcé la main Mademoiselle Kumiko.

Elle se réveillait peu à peu, c’était presque une autre personne, je sais que son pouvoir ne fonctionne plus, ses yeux sont de la même couleur de quand on était devant l’arène à Ciel, elle semblait être une autre femme et moi je ne comprends pas que je pense ça d’un tel adversaire, pourquoi je suis compatissante ? Elle m’a traînée dans le sable, dit des choses impensables, fait des choses fantaisistes mais en quelque sortes j’ai appris une autre façon se battre, se servir de tous les moyens qu’on nous propose et non la force brute habituelle. J’aurai voulu lui dire désolée pour le coup de poing que je lui ai donné mais j’avais une image à garder non ? Je suis une Nobunaga, les sentiments ça n’existe pas chez nous…

- Je crois que j’ai gagné non ? Voulez-vous une revanche ou on s’arrête là ?

J’espère qu’elle dira non, je n’avais pas envie de repartir dans ce petit jeu mais devenir son maître d’armes ou apprendre à mieux la connaître pourquoi pas…





Haru Nobunaga
Nix Nivis
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 10
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 136

Re: Ange contre Démon

le Mar 4 Sep - 7:50


Résumé.
Ange contre Démon


La voilà de nouveau d’attaque, elle ne laisse jamais faire celle-là !

- Ah ah ah mais vous êtes marrante Mon Général, je vous attends avec impatience !

A peine la phrase dite, la voilà qui charge de nouveau, quelques échanges et de nouveau, elle me fait le coup de tout à l’heure, elle me prends pour une bleue ou quoi ? Je vais la bloquer et puis c’est tout. Mais alors que je voulais attraper son bras pour lui donner un petit coup de fouet, je vois son poing sorti de nulle part pour me donner le plus beau crochet de ma vie. Elle tape sous le menton, encore une fois, elle voulait me casser la machoire, je vais lui donner ma facture du dentiste à la fin si ça continue. Le coup percute mon mandibule ce qui entraîne direct une douleur tellement insupportable et surtout fait résonner tout mon crâne que je suis K.O instantanément. Je vois mon corps tombé au sol, je commence à voir noir puis trou noir…

J’ai l’impression qu’on me bouge, qu’on me traîne, je n’arrive pas à ouvrir les yeux, j’ai mal mais je ne sais pas où, mes paupières sont lourdes, j’entends juste le bruit du vent puis ensuite qu’on me touche le visage mais ça fait mal quand on appuie dessus, je n’arrive pas à dire à la personne que ça fait mal, je ne maîtrise plus rien… puis maintenant je sens du froid, le contact réveille mes sens, j’ouvre peu à peu les yeux, je me pensais à l’infirmerie mais non je vois Haru qui prends soin de moi. Ses yeux marrons observent le moindre de mes gestes, pourquoi elle était si gentille avec moi, attentionnée ? Alors qu’il y a quelques minutes on se tapait dessus… Elle m’incite à ne pas bouger, là pour une fois je vais l’écouter et toujours avec mon audace habituelle, je la taquine.

- Me prendre un coup par une si jolie femme comme vous, ça compense tout.

Je souris mais ça ne fait que réveiller une douleur latente, je vais devoir vraiment faire attention pour les prochaines heures, j’ai l’impression de m'être fait rouler par un camion. Plus jamais je ne mets au défi un soldat avec aussi de galons sur son uniforme, j’aurai dû m’en douter mais que voulez-vous, je ne résiste pas aux femmes ! Elle était encore là, accroupie à côté de moi, veillant à ce que je ne me déplace pas trop et attendait que j’avoue ma défaite… Je n’avais donc pas le choix.

- Oui, vous avez gagné Général Nobunaga et je prendrais ma revanche plus tard si vous le voulez bien, je crois que je ne suis pas en état.

Je me redresse sur le muret pour mieux m’installer et ainsi papoter un peu avec elle.

- Cela dit, j’aimerai bien que vous m’apprenez vos techniques de combat et je vous apprends les miennes si vous voulez ! D’ailleurs, je vais vous apprendre la première leçon, venez par ici, je vais vous montrer.

Instinctivement, elle approchait un peu plus de moi pour être à l'affût de mon petit secret que j’allais divulguer mais vous me connaissez ! J’ai toujours une petite idée derrière la tête et j’attrape le haut de sa chemise pour amener sa tête vers moi car je ne pouvais pas bouger et lui donne un simple baiser.

- Première leçon, déstabilisation de l’adversaire et aussi parce que vos lèvres ont un goût exquis !

Je rigolais à en avoir mal à la mâchoire mais sur le coup, c’était trop marrant de voir sa tête !

- Je vous embête… je serai ravie que vous acceptiez d’être mon maître d’armes et puis ce baiser sera votre cadeau de victoire !

Un cadeau que je pourrai renouveler des milliers de fois si elle le désirait… mais ne brûlons pas les étapes.




Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Titre : Hôtel

Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 254
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 509
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

- Sujets similaires