Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Ange contre Démon

le Jeu 23 Aoû - 11:45












Le goût de la victoire me manque, entendre ce doux fracas d’épées qui s’entrechoquent, ses os qui se brisent, ce sang qui trace ta victoire jusqu’au mont Olympe où quand tu as gagné la guerre, on te consacre comme un héros. Dans mon monde, c’était monnaie courante, toujours plus de pouvoirs, toujours plus de terres à conquérir, toujours une soif de conquêtes à assouvir, nous avons des dirigeants et des rois qui voulaient leur gloire, avoir un nom gravé dans le marbre qu’on se souviendra d’eux comme la personne qui a doré le blason du pays. Mais notre Haute-Reine, n’était pas comme ça, elle voulait protéger son peuple des royaumes voisins qui pensaient de la sorte, nous étions là pour protéger nos frontières au péril de notre vie et sauver notre honneur.

J’étais la Général Suprême de mon monde, ici je n’étais rien… Mon statut me manque, j’ai aucune cause à défendre, aucun but, juste survivre et trouver une quête qui me redonne goût à la vie, vie qui semble éternelle… Je me retrouve devant le panneau du colisée, cherchant un camarade de joute, que je me ressente revivre, un truc de bourrin mais l’arène semble fermée mais je regarde un peu plus loin, une petite boîte avec une petite pancarte. C’était marqué un petit mot “ A utiliser en cas de besoin “, je tourne le papier et lis les dernières instructions “ Trouver un camarade, serrez vous la main et vous découvrirez un nouveau terrain de jeu “. Je ne comprenais pas trop ce que c’était mais je glisse ce petit mot dans ma poche.

Une jeune femme était arrivée, grande, brune, une lance dans son dos, elle semblait chercher aussi quelque chose, elle regarde à travers la porte fermée de l’arène et soupir. Je crois que je viens de trouver mon bonheur. Je me dirige à sa rencontre, habillée toujours de ma tenue militaire qui me sied bien.

- Vous cherchez la Nix Nivis ? je crois qu’elle est malheureusement en vacances mais je crois que je peux vous aider.

Je ne souriais pas comme toujours mais intérieurement, j’étais ravie de l’avoir rencontrer et j’espère qu’elle dise oui à mon plan que j’avais en tête et si le papier avait raison, je suis sûre qu’on va finir à l’Eutopos pour mon plus grand plaisir.



Haru Nobunaga
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 5
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 69

Re: Ange contre Démon

le Jeu 23 Aoû - 13:53


Résumé.
Ange contre Démon


Mes séances d’entraînement au combat était toujours intéressante avec Layn, je m'améliorais à chaque séance, je ne me transformais pas comme un assassin comme Ameth, je n’aurai jamais son niveau et je ne fais pas ça dans le plaisir de tuer, non c’était pour me défendre, pouvoir survivre à mes missions, ne plus avoir peur… ne plus avoir ses cauchemars… ceux sur Moïrin. C’était une des causes de son retour à sa formation, vaincre ses démons, avoir des nuits de sommeil complète. Il ne fallait pas compter sur le soutien de ma compagne, Ameth me répétait sans cesse qu’elle pouvait me former, que je n’aurai peur de plus rien. J’avais refusé, je savais parfaitement comment aller passer son entraînement et je continuais de refuser de jour en jour.

Ce matin, je quitte la taverne lui adresse un dernier baiser et prends mes affaires pour rejoindre Ciel et son arène. Le trajet se fait en douceur, l’air frais de cette belle journée me mettait le baume au coeur. Cette cité était magnifique même elle abritait un lieu de combat mais les hommes s’y battaient pour l’honneur, la gloire moi je n’étais rien de tout ça, je voulais juste apprendre à me battre, me défendre et éviter de mourir. C’est simple sur le papier mais c’était plus dur qu’on pourrait le croire. Tous les îles virevoltent au-dessus de notre belle cité, quand on se retrouve sur les plateaux, tous les édifices antiques fièrement dressés, c’était magnifique, un tableau de l’histoire encore debout. Je me dirige vers le colisée, l’arène de l’Entre-Monde, motivée comme jamais mais quand j’arrive enfin devant la porte, fermée… qu’est-ce qu’il se passe, je n’étais pas au courant mais quelqu’un approche, j’entendais le bruit de son attirail, le cliquetis de son équipement, je ne faisais pas attention au début, mais c’était une femme !

Elle était aussi grande que moi, brune, un charme de fou, des yeux à faire fondre, elle était terriblement sexy, trop sexy, il émanait quelque chose d’elle qui la rendait puissante, on voyait que c’était un soldat, ce n’était pas comme Ameth, son uniforme en faisant beaucoup, elle avait de l’allure et là je commençais à m’imaginer comment elle pourrait être sans tout ça. J’avais bien une idée mais je la laissais là dans un coin de ma tête. La femme venait dans ma direction, son regard plutôt froid, aucun sourire mais elle me confirme que la Nix Nivix n’est pas là mais me propose un autre chose. Qu’est-ce qu’elle pourrait me proposer ? Un combat ? Un autre type de combat ? Un sourire malicieux se dressa, la deuxième solution me plaisait mais je ne suis pas sûre qu’elle pratique ce genre de sport mais à voir qui sait…
Je lui demande alors pleine de curiosité.

- Merci pour l’information, je serai bien curieuse en quoi vous pouvez m’aider.

Je rentre dans sa sphère intime, cette femme m'hypnotise, elle semblait si intouchable, un fruit défendu que je rêverai de goûter. C’était bizarre d’avoir une femme que je pouvais voir droit dans les yeux, soutenant mon regard et qui ne semblait pas flancher à mon charme.

- Donc, qu’est-ce que vous me proposez ?


Oui fais moi rêver…

Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 20
Notes : Il est connu que les succubes doivent aspirer le chi ou l’énergie sexuelle d’une personne pour survivre mais Kaname fait partie d’une race hybride, une nouvelle génération qui n’a pas besoin d’aspirer jusqu’à la mort de leur proie pour être repu. Kaname se nourrit maintenant de la « séduction » de ses partenaires, enfin pour être plus précis des phéromones émisent par sa proie.
Messages : 314
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon

le Jeu 23 Aoû - 14:37












Pour qui se prenait-elle cette femme, son jeu de séduction n’est pas même dissimulé, elle me fait même l’offense de s’approcher trop près de moi, trop près… Ces yeux me dévorent, elle a toujours eu autant d’assurance ? Personne ne la résiste c’est ça ? Alors, on va lui montrer qu’il y a plus fort qu’elle, un peu de défi ne m’a jamais fait de mal, c’était très tentant et je joue alors à son jeu mais c’est moi qui choisirait les règles et elle ne sera pas déçue.

- Si vous cherchez la Nix Nivix, c’est que vous voulez combattre ou vous entrainez non ? Je peux si vous le souhaitez, faire votre maître d’arme le temps d’une matinée.

Je lui laisse alors digérer l’information, voir si ça l’intéresse mais je sais qu’elle marchera surtout si je laisse la possibilité de plus même si ça ne fera jamais. Machiavélique moi ? Non… Je lui tendis la main et me présente.

- Haru Nobunaga, soldat à mes heures perdues, vous ne regretterez pas si vous me suivez puis donnons un enjeu à cet entraînement si vous le souhaitez.

Le challenge, rien de mieux pour faire susciter un intérêt auprès de n’importe lequel inconnu, ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’elle allait perdre de toute façon, j’étais une redoutable épéiste, aucune défaite à mon actif et ce n’est pas une femme quelconque comme elle qui arrivera mais j’ai envie de m’amuser et elle sera ma première victime….

Comme toute personne civilisée, elle me serra la main pour me saluer, c’est peut-être une dragueuse, prédatrice ou tout autre nom qu’on pourrait lui donner, elle reste néanmoins respectueuse et elle finira avec moi dans l’Eutopos. Puis comme prédit, elle me sera la main pendant que je tenais le papier dans l’autre au fond de ma poche et on se retrouve téléporter dans une sorte d’arène mais pas celle de l’Entre-Monde mais la mienne, celle de mon pays, celle d’Antarès. J’étais à la maison, un sourire triomphant se dressa sur mon visage, ce sort était parfait, il y avait tout ce qu’il fallait pour se battre, j’apercevais mes épées, des armures, boucliers, il y aussi tout pour mon adversaire. Alors que la jeune femme essayait de comprendre ce qu’il se passait, j’attrape mes deux épées et marche vers elle. Arrivée à son hauteur alors qu’elle était encore par terre, je pointais la pointe de son épée sous la gorge.

- Alors prête pour vous entraîner Mademoiselle. Avez-vous décider sur quoi nous allons nous battre, je suis curieuse de savoir sur quoi vous allez gager pour ce duel.



Haru Nobunaga
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 5
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 69

Re: Ange contre Démon

le Jeu 23 Aoû - 15:53


Résumé.
Ange contre Démon


Ce qu’elle me proposait était…. Un combat… certes c’était intéressant surtout avec une si jolie femme comme elle, elle semblait plus vieille que moi mais de combien ? Boarf, au pire je lui demanderai plus tard quand on aura fini les présentations et tout le reste. Elle se proposait comme entraîneur pour les prochaines heures et elle ne se défilait pas quand je m’étais rapproché d’elle, elle acceptait le défi mais sans craquer une seule fois sur mon quelconque décolleté. Cette femme était un challenge et j’adorais ça puis j’allais accepter son offre quand celle-ci propose de rajouter un petit pari dans le lot.

Je souriais à cette offre alléchante, j’avais plein d’idées en tête, si en plus c’était encore un truc du genre, le vainqueur fait ce qu’il veut du vaincu, c’était encore mieux ! Il ne restait plus à définir les règles de ce combat puis au pire… j’ai toujours mon pouvoir pour la déstabiliser un peu. Je regarde cette main tendue et la serre pour me présenter à mon tour à cette femme-soldat.

- Kaname KUMIKO, ça me plairait bien que….

J’eu à peine fini ma présentation que nous voilà transportées à un endroit, qu’est-ce qu’il s’était passé ? Elle m’a joué un mauvais tour, elle ne semblait pas comme ça en prime abord, elle semblait “ normale “, c’était quoi ce coup foireux. J’étais assise là par terre dans ce sable, observant les alentours, j’étais terrifiée, toutes les images de Moïrin me reviennent, j’ai des hauts de coeur, c’était un guet-appen. Je ne reconnais rien à ce lieu. C’était arène mais ce n’était pas la nôtre. Non, c’était aussi en forme de d’ovoïde, des gradins mais dans du marbre, ce n’était pas le gré ou autre aggloméré, c’était classe. Tout était blanc immaculé sauf le rond central, l’arène en elle-même, plus facile à nettoyer en cas de combat. D’énormes charpentes traversaient au-dessus de nos têtes pour faire un toit de toile si nécessaire. Des pierres précieuses étaient incrustées dans l’anneau pour faire une mosaïque. Cette Haru semblait dans son élément, rien ne la choquait et elle ramasse une arme et arrive triomphante vers moi.

Elle pointe son arme sur moi, me traitant de Mademoiselle, c’était sûre elle était plus vieille que moi mais aussi d’une autre époque vu à la manière dont elle parle, c’est quoi ce langage ? Elle essayait de m’intimider tout simplement et après avoir compris ce qu’il se passait, je me remettais de mes émotions et reprit du poil de la bête. La regardant droit dans les yeux, montrant ma détermination, je répondis.

- Oui je suis bien prête Lady Nobunaga ou vous préférez un autre nom peut-être ? Nobunaga-Sensei ? ou… Haru-Sensei ?

Je souris, je me permettais d’être un peu plus familière car pour le peu que j’ai vu, elle respectait une certaine étiquette et si elle continuait son jeu pourri, je la tutoie… Je pousse délicatement ma lame de mon visage et me redresse pour parler d’égal à égal, rester sur le sol n’était pas à mon avantage et j’attrape ma lance qui était tombée au sol lors de notre petit voyage. Prenant appui sur le manche, je lui répondis dans le même ton condescendant qu’elle utilise.

- Je crois que de toute façon, je n’ai pas le choix donc combattons et que le vainqueur choisisse le gage pour le perdant, est-ce que ça vous va Madame le Chevalier ?

Si elle n’avait pas un caractère pareil, sérieusement ça ferait longtemps que je ne saurai pas à cette étape avec elle mais à un truc plus intéressant mais au fond, un peu de baston me fera du bien, ça me changera de mes autres adversaires.


Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 20
Notes : Il est connu que les succubes doivent aspirer le chi ou l’énergie sexuelle d’une personne pour survivre mais Kaname fait partie d’une race hybride, une nouvelle génération qui n’a pas besoin d’aspirer jusqu’à la mort de leur proie pour être repu. Kaname se nourrit maintenant de la « séduction » de ses partenaires, enfin pour être plus précis des phéromones émisent par sa proie.
Messages : 314
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon

le Ven 24 Aoû - 8:56












Cette jeune femme ne se laissait pas intimider, loin de là, elle adorait ça en essayant de m’énerver, elle mériterait tellement une belle correction de ma part quand elle finit par m'appeler par mon prénom, elle se permettait trop de choses. Déjà qu’elle a osé s’approcher de moi comme si on est des amis, je sentais son souffle sur mon visage, elle était trop proche et j’avais horreur de toute cette familiarité… Elle serait un de mes soldats ou autre, elle serait déjà pris une gifle ou un rappel à l’ordre il y a fort longtemps. Mais ici, je n’étais plus rien, elle en profitait, me cherchait et sans le vouloir, je m’y prêtais au jeu, c’était la pointe d’excitation que je n’ai pas eu depuis un certain temps et je crois que malgré tout, je vais passer un bon moment surtout quand elle goûtera mon épée.

Je ne disais rien quand elle énumérait divers noms pour ma part, je la laissais faire et je vois qu’elle accepte mon offre. Intéressant, elle n’avait donc pas peur de moi, il faut remédier à ça ! Je plante alors mon épée dans le sol, les deux mains sur le pommeau.

- C’est Général Suprême Nobunaga ici, tâchez de vous en souvenir Mademoiselle Kumiko. Maintenant, arrêtez de sourire bêtement et équipez-vous. Puis j’accepte votre défi, j'attends que vous soyez prête.

Je la laissais se préparer avec ce qu’il était disponible derrière elle quand une voix retentit dans toute l’arène.


La voix a écrit:
Bienvenue dans l’Aincrad Stadium !

Ici, seuls les plus valeureux guerriers s’affrontent,
Vous avez décidé de vous combattre et nous allons vous offrir ce plaisir.

Ici tout est possible, seule votre imagination vous arrêtera
La portée de vos coups ne sera jamais fatale,
A vous de mettre K.O votre adversaire.

Définissez vos règles et nous créons votre scène !

Que le sort vous soit favorable Mesdames
.




Intéressant ! Une arène modulable, on pouvait faire ce qu’on voulait, seul l’imagination peut nous arrêter, je ne savais pas trop quoi en penser cette phrase mais on verra bien ce qu’il nous attends avec ça. La jeune femme était équipée maintenant, elle avait pris le nécessaire et semblait réfléchir aussi à la situation. Est-ce qu’elle avait la rage de vaincre aussi ? Je l’espérais pour elle !

- Alors je vois que vous êtes prête, les règles sont simples, il n’y en a pas ! Ici pas de mort ou de blessures irréversibles, je ne voudrais pas abîmer ce si beau visage qui vous sert tant pour vos activités. Essayons de rester fair-play !

J’attrape mes deux épées, mes bonnes vieilles épées de mon monde, deux longues lames d’un mètre de long qui pouvaient se “ détacher “ et s’allonger du double. Ca elle ne le savait pas encore mais elle le saura bien assez tôt !



Haru Nobunaga
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 5
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 69

Re: Ange contre Démon

le Ven 24 Aoû - 9:34


Résumé.
Ange contre Démon


Cette femme m’énerve, elle est sexy certes mais elle m’énerve ! Elle se prends pour qui pour m'appeler Mademoiselle Kumiko, on dirait mes profs quand j’étais encore en cours puis c’est quoi cette attitude, si si c’est moi Général je ne sais pas quoi, si si je plante mon épée et je fais ma kéké. Elle ne perds rien pour attendre cette Nobunaga. Pourquoi toutes les filles que je m'intéresse semble folle ou du moins dérangé ?

Ce qui est sûr, elle a confiance en elle et ses capacités puis si elle Général Suprême comme elle le dit si bien, elle n’a pas gagné son titre dans une pochette surprise mais à peine que j’ai fini de râler intérieurement, une voix faisait vibrer tous les murs de l’arène. Nous étions tombés dans un truc magique après ce n’est pas étonnant, on a fini téléporter ici alors bon… Donc en résumé si il y a que mon imagination qui nous arrête, c’était quelque chose que je maîtrise, attendons ce qu’elle va nous dire comme règle pendant que je trouve mon bonheur dans les armes à disposition.

Il y avait une énorme table, plein d’armes différentes, des plastrons, des boucliers, tout semblait comme par hasard à ma taille. Ca fout les jetons quand même mais je fais mes courses. J’enfile le plastron en cuir, j’étais maintenant protégée sur tout le torse, j’enfile des bracelets de protection d’avant bras dans un métal inconnu qui semblait solide. Le bouclier rond avait un système pour être accroché derrière mon dos, je garde ma lance de combat et je prends une épée avec son fourreau pour l’accrocher autour de ma taille, l’arbalète c’était de trop, on va rester au corps à corps.

Je m’avance vers elle, déterminée maintenant que j’avais mon équipement et mes idées en tête, il fallait juste que je le tente pour voir si mon imagination n’était pas bridée. Haru m’indique les règles, il n’y en avait pas… comment c’était charmant de sa part comme ne pas m’abimer… que c’était gentil, elle va se la prendre ma lance dans la tête, elle va rien comprendre non plus, Madame pas aimable qui veut être fair-play qui se mettait en position.

- D’accord, ça me va mais sachez que ce beau visage comme vous le dites si bien… vous devriez y faire attention, vous pourrez y succomber…

Je souriais, si il n’y a pas de règle donc on pouvait utiliser nos pouvoirs et si tout est possible, je ne pense pas qu’il y est de restrictions non plus, je l’utiliserai en dernier recours quand elle pensera que je suis à sa merci mais c’était à double tranchant, je ne connaissais pas le sien, j’espère qu’elle ne faisait aucun contrôle mentale sinon je ne pourrai plus rien faire contre ça. Je me positionne, attrape mon bouclier et braque ma lance en avant et je vais tenter ma première expérience.

Donc on va essayer le concept premier de l’arène, mon imagination, elle peut faire plein de choses et là, j’ai envie de la surprendre et je voulais voir si je pouvais contrôler les éléments de l’arène. J’imagine dans ma tête comme une chemin de pas japonais avec le sable de l’arène qui irait jusqu’à la Général montant crescendo pour arriver à toute vitesse au dessus de sa tête. Ce parcours devra se construire au fur et à mesure pour ne pas qu’elle prédit les pas. Je m’élance et le premier se créer sous mon pied, c’était magique, excitant, j’adorais ça, les pas se forment au fur et à mesure, je prends de l’hauteur, il fait un arc de cercle. Haru me regardait faire, il fallait que je me dépêche pour l’attaquer. J’arrive au dernier plot que j’ai visualisé et lance ma première attaque lance en avant. Qu’est-ce que ça pourrait bien donner… (dé 100 : 70) J’avais tenté un coup droit direct dans l’épaule tout en hurlant un cri de rage.

Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 20
Notes : Il est connu que les succubes doivent aspirer le chi ou l’énergie sexuelle d’une personne pour survivre mais Kaname fait partie d’une race hybride, une nouvelle génération qui n’a pas besoin d’aspirer jusqu’à la mort de leur proie pour être repu. Kaname se nourrit maintenant de la « séduction » de ses partenaires, enfin pour être plus précis des phéromones émisent par sa proie.
Messages : 314
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon

le Dim 26 Aoû - 0:41












Elle n’avait pas choisi n’importe quoi pour s’équiper, elle avait pris de quoi se protéger, une arme à mi-distance, une épée, c’était beaucoup d’armes différentes, elle savait toutes les manipuler ou elle faisait n’importe quoi ? On le saura bien assez tôt comme son arrogance sur sa beauté qui m’exaspère… elle me croit si faible pour succomber à ses formes, son regard brûlant et son visage aux courbes d’ange, l’ange c’était moi aux dernières nouvelles, elle… je ne savais pas ce qu’elle était, un démon ou du moins elle s’y comporte pareil. Son but, c’était quoi ? Faire succomber une personne pour un but inavouable…

Elle se mise en position, elle avait un plan mais lequel ? J’eu à peine le temps d’imaginer les diverses possibilités que la voilà à courir avec moi mais en contrôlant le sable. C’était quoi ce délire ? Elle manipule la terre ? C’était ça son pouvoir, modifier à sa guise l’arène pour m’attaquer tête baissée ? C’était culotté de sa part mais avait-elle la force pour me donner un coup, je ne pense pas qu’elle s’attaque un mur et je l’attends avec plaisir !

Elle avait un sourire dressé sur son visage, elle était fière de son coup et je l’attends avec impatience, je ne sais pas quand elle allait attaquer mais je campe sur mes appuis, m’armant de mes deux épées, serrant le manche jusqu’à que la jointure de mes doigts blanchissent. Mon coeur s’accélère, la fougue du combat m’excite enfin, est-ce qu’elle était une combattante de mon niveau ? Elle est presque dans mon dos, elle m’attaque, elle fait une attaque de front sa lance en avant, quelle débutante, elle compte faire quoi avec ça ? Me transpercer l’oeil ? Le coeur ? (dé 100 : 90) A l’aide de mon épée de la main droite, pied droit en avant, je vais parer son coup arrivant sur mon flanc, sa pointe glisse le long de ma lame, quelques étincelles apparaissent mais avec la prise d’élan de mon adversaire la voilà parti pour foncer droit sur moi et je vais la réceptionner à ma façon. A l’aide de mon autre épée, je prends le pommeau pour lui frapper le plexus solaire. La voix a bien dit que nos coups seront amoindris mais je préférais contrôler ma force pour éviter de finir toute de suite ce combat.

Je pivote et donne le coup dans son thorax ce qu’il arrêta net et fini ma rotation pour amener son corps par terre. Elle s’écrase dans le sable alors que moi je prends appui sur un de ses plots qu’elle vient de fabriquer à l’aide de son esprit. Je pris une position plus droite et l’interpelle.

- Alors Mademoiselle Kumiko, c’est tout ce que vous savez faire ? Des châteaux de sable ? Si ça continue dans ce sens, je crois que vous n’aurez même le temps de me séduire… ça serait regrettable pour vous non.

Je m’arrête quelques instants, le temps qu’elle se remette de ses émotions et de la douleur. J’avais essayé de me retenir mais que voulez vous… j’aime frapper les jolies femmes arrogantes !

- Allez relevez vous ! Nous venons à peine de commencer !




Haru Nobunaga
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 5
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 69

Re: Ange contre Démon

le Lun 27 Aoû - 7:48


Résumé.
Ange contre Démon


Je n’avais pas prévu ce coup… J’aurai dû m’en douter qu’elle allait le parer, c’était évident mais j’ai encore foncé tête baissée comme à chaque fois. Je ne suis pas assez forte pour faire des coups comme ça et encore moins d’encaisser ce qu’elle vient de m’envoyer dans le thorax. Elle avait bien visée, ma respiration fut coupée instantanément. Pendant les dix premières secondes, aucun son ne sortait de ma bouche, comme si je m’étouffais puis après par réflexe on essaye de reprendre son souffle mais la douleur est insupportable surtout quand mon corps frappe le sol. C’est d’abord mes fesses qui amortissent le tout mais ayant d’autres soucis que de retenir mon corps pendant ma chute, je me fracasse le crâne dans le sable.

Après ces quelques secondes, je sens un liquide chaud couler le long de ma tempe gauche, une douleur au coxis mais encore maintenant je n’arrivais toujours pas à respirer, je panique intérieurement, qu’est-ce qu’elle m’avait fait, je croyais que les coups étaient retenus alors pourquoi j’ai si mal… Je reprenais contenance alors que l’autre continuait de “ m’insulter “... moi des châteaux de sable, je vais lui faire b*uffer son château de sable, elle faisait exprès de me chercher alors que j’étais au sol.

Maintenant elle me demandait de me relever mais c’était encore impossible… je me tourne sur le côté, me tenant le ventre, prenant appui sur mes bras, j’arrive à me dresser sur mes jambes, lançant un regard noir au soldat. Elle ricanait, elle m’insupportait et par pur réflexe, je demande au tas de sable où elle était posée de s'effondrer mais avec la digne habilité qu’elle avait, elle retomba sur ses deux jambes tel un chat.

- Effectivement, ça ne fait que commencer mais à ce que je vois, vous enez absolument à que je vous embrasse ou séduire comme vous voulez ? Combien de temps personne n’a montré le moindre attention pour vous ? 18 ans voir même plus avant même la fermeture des Miroirs, est-ce que vous avez aimé au moins quelqu’un ? Vous vous croyez forte mais votre coeur est brisé en mille morceaux…

Un peu de déstabilisation, ça ne fait pas de mal, il faut que je trouve un autre moyen de la faire tomber mais lequel ? L’épée, elle assure, la lance, elle va prédire mes coups, il reste à utiliser le reste de l’arène pour le faire, faire des choses inattendues. Bon on va utiliser la technique de tout à l’heure, faisons travailler notre imagination. En frappant du pied, je soulève un “ bouclier “ de sable, haut de 2 mètres et presque aussi large, je me cache derrière, pour essayer de la faire reculer, le mur derrière était au moins à une dizaine de mètres, si mon plan fonctionne, je vais la faire reculer et ensuite….

SURPRISE !




















Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 20
Notes : Il est connu que les succubes doivent aspirer le chi ou l’énergie sexuelle d’une personne pour survivre mais Kaname fait partie d’une race hybride, une nouvelle génération qui n’a pas besoin d’aspirer jusqu’à la mort de leur proie pour être repu. Kaname se nourrit maintenant de la « séduction » de ses partenaires, enfin pour être plus précis des phéromones émisent par sa proie.
Messages : 314
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon

le Lun 27 Aoû - 15:44











La jeune femme avait du mal à s’en remettre, j’ai dû lui faire plus mal que prévu, elle se relevait difficilement mais elle me toisait du regard et semble vouloir m’offenser par ces propos. Elle croit qu’elle me blesse en disant ça, oui elle avait raison, je n’ai jamais connu telle attention à mon égard, je n’avais pas le temps pour ces foutaises, j’ai laissé mon coeur dans mon monde, je ne veux plus connaître pareil douleur, perdre un être cher, j’ai perdu mon amant, j’ai perdu mon frère… c’était trop, je me sentais misérable, je me sentais faible et j’avais horreur de sentir ces émotions alors pourquoi ce qu’elle me disait me faisait mal. Des années que j’avais oublié tous ses moments, la mort horrible d’Hayashi, tué devant mes yeux comme mon frère mais une cinquantaine d’années plus tôt, lui aussi était lieutenant d’une garnison de cavalerie, j’étais son bras droit, il voulait affronter l’ennemi comme ses soldats et c’était pris un hache en plein milieu du visage en voulant protéger un de ses hommes. Mort sur le coup, j’avais pris la tête du bataillon pour venger notre lieutenant et mon compagnon, nous avions fait un massacre ce jour-là et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps pendant cette nuit tristement funèbre.

Je vais la massacrer pour m’avoir fait revivre ça puis qu’elle fait encore avec son tas de terre relevé, elle compte rester planquer là longtemps ? Maintenant elle avance avec son bouclier improvisé, je vais le détruire et on n’en parlera plus. Elle utilise son pouvoir à outrance, elle va finir par s’épuiser.

- Vous êtes fière de vous ? Restez planqué derrière un vulgaire tas de sable, vous comptez faire quoi ? Me jeter du sable dans les yeux ou continuer à faire votre psychologue et gérer ma vie amoureuse. Ca ne fonctionne pas comme ça Mademoiselle Kumiko.

J’active mes bonnes vieilles épées, j’actionne le mode où la lame se scinde en plusieurs morceaux pour faire comme un fouet. Je pourrai l’attaquer à distance mais pour l’instant, elle me force à reculer et je ne sais pas ce qu’il lui passe à la tête et ça m’énerve. Elle n’a aucune logique de combat, elle se bat n’importe comment, qu’est-ce que je pourrai lui faire pour la forcer à mordre définitivement la poussière à cette morveuse. Elle m’acculait contre l’enceinte de l'arène donc je devais l’empêcher de l’avancer.

- Vous allez arrêter avec ce tas de sable et sortir de votre cachette où sinon je vais vous forcer à y sortir !

Je soulève mon épée et prends l’initiative de détruire ce tas de sable, je mis toute la force dans mon bras et ma lame avance dangereusement le bloc (dé 100 : 07) La lame s’enfonce mais je ne sais pas si ça va suffire, je crois que j’ai sous-estimé la résistance de son bouclier…



Haru Nobunaga
avatar

Avatar © : Morag - Xenoblade

Féminin Suivi :


Race : Ange
Statut : Aventurière
Pims : 5
Notes : Méfiez vous de l'eau qui dort...
Messages : 69

Re: Ange contre Démon

le Mar 28 Aoû - 8:26


Résumé.
Ange contre Démon


Oh la jolie dame s’énerve, ça en devenait marrant, est-ce que j’ai piqué l’endroit où ça fait mal ? Gérer sa vie amoureuse… ça me plairait bien tiens, enfin la gérer à ma manière bien entendu, elle a besoin de se détendre la jolie dame et je connaissais mille et une façons de le faire ! En tout cas, la patience n’était pas son fort, maintenant elle s’énervait contre mon bouclier improvisé, qu’elle s’énerve, j’attends que ça…

J’entends le bruit de son épée, elle va m’attaquer maintenant ? Je tourne la tête vers le bruit qui arrive vers ma droite, je vois sa lame scintilée dans le coin de l’oeil, son arme était étrange, on dirait une chaîne, elle arrive droit sur moi, MAIS ELLE EST FOLLE, elle va me planter dans la tête si elle continue, je croyais que c’était un combat à la cool mais elle, elle n’y va pas de main de morte. Par réflexe, je demande à la terre de se renforcer dans le coin, (dé 100 : 76) et son épée bizarre s’enfonce dans la terre et ne bouge plus. Je l’entends rager derrière mon abri de fortune et tente le tout pour le tout.

Je tape dans le mur pour le pousser ainsi elle sera projetée contre le mur, comme ça elle sera plaquée contre le mur. Je mets toute ma force dans ma jambe et je le vois avancer vers ma victime. Elle réussit à défaire son épée mais trop tard, la voilà entraîner sans le vouloir contre le mur d’enceinte. Avant même que son dos ne touche le plan vertical, je demande à la terre de se séparer et faire 4 paires d’anneaux pour l’accrocher au mur.

J’adorais cette arène, on pouvait ce qu’on voulait si on avait une imagination débordante et là tout de suite, je prenais mon pied alors que la jeune femme était maintenant fixée au mur, elle se débattait mais c’était ça le plus marrant ! Je m’approche d’elle d’un air triomphant, restant à une distance raisonnable, je ne sais pas de quoi est capable son épée mais on ne sait jamais.

- Bah alors Général Nobunaga, on a un petit soucis ? C’est bien dommage non… être accrochée comme ça contre un mur, ne rien pouvoir faire, je croyais que vous devez me mettre une raclée.

Je fis apparaître un fauteuil et m'assois dessus en croisant les jambes.

- Alors comment vous allez vous en sortir cette fois-ci, je suis bien curieuse sinon vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Allez supplie moi de te relâcher…



Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 20
Notes : Il est connu que les succubes doivent aspirer le chi ou l’énergie sexuelle d’une personne pour survivre mais Kaname fait partie d’une race hybride, une nouvelle génération qui n’a pas besoin d’aspirer jusqu’à la mort de leur proie pour être repu. Kaname se nourrit maintenant de la « séduction » de ses partenaires, enfin pour être plus précis des phéromones émisent par sa proie.
Messages : 314
Titre débile : Kanapé

Re: Ange contre Démon


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

- Sujets similaires