Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

[Mission] Mais il est où le dragon ?

le Jeu 2 Aoû - 7:44


Mission:
Nom de la mission : Ferdinand

Personnes autorisées : 2

Description et contraintes : Il s’appelle Ferdinand, c’est un dragon de courses pur sang très convoité et… Il est porté disparus. Son propriétaire offre une très grosse somme a celui qui le retrouvera. Nous pensons qu'il s'est enfuit et puisqu'il s'agit surtout d'un animal domestique quelque part dans la campagne environnant l'écurie, peu de monde souhaite se charger de cette affaire. Sauf que Ferdinand, c'est aussi un dragon qui rapport assez d'argent pour nourrir quasiment tout un village, ce serait quand même bien que cette brave bête revienne en bonne santé, pour son bien et pour celui de tous ceux qui comptent sur lui.

Objet fournis : /

Gain : 30 pims






Il est où

le dragon ?


Après nous être enregistrées au comptoir de la bibliothécaire, nous voilà prêtes, Lin et moi, pour entamer notre mission. En soi, la mission n’était pas difficile, il fallait essentiellement retrouvé le dragon, la capture n’était pas de notre ressort enfin si il était de petite taille pourquoi pas mais on n’était pas forcément payer pour ça.

Une fois sortie de la Tour du Savoir, j’expliquais alors à Lin ma perspective d’enquête tout en marchant vers la basse campagne.

- Je serai d’avis qu’on rencontre le propriétaire de ce fameux Ferdinand, pour apprendre un peu à connaître ses habitudes, son caractère. Cette fugue peut-être un kidnapping qui sait puis j’aimerai bien savoir à quoi pourrait ressembler ce dragon de course, si c’est pour retrouver un dragon de dix mètres de haut, il ne faudra pas s’amuser à le chercher derrière une fougère.

Un petit sourire se dressa sur mon visage, il est vrai pourquoi tout à coup le dragon se serait enfui subitement, il doit avoir une raison particulière, il restait à savoir laquelle, c’est pourquoi je souhaitais absolument rencontrer son propriétaire et les personnes qui s’occupaient de cette mine d’or sur pattes. Alors qu’on finissait de discuter détails techniques pour cette mission, on avait une petite balade à faire pour rejoindre les lieux du “ drame “ et j’en profite pour en apprendre un peu plus sur cette jeune femme.

- Dis moi Lin, qu’est ce que tu fais de ton temps quand tu ne cherches pas le dragon ? Tu as d’autres activités ? Personnellement, je finis ma formation de guérisseur pour être apte à partir en mission de secours dans les prochains mois, c’est difficile mais c’est super intéressant !

J’écoutais alors ses réponses pendant qu’on traverse cette grande plaine où on voit au loin ce qu’il semble un hippodrome, enfin je ne sais pas comment on pourrait appeler ça pour des dragons, Dragondrome ? Non c’est terriblement moche, on ne va pas lui donner un nom finalement… Puis j’entendis un bruit qui m’est familier depuis quelques jours, un truc qui semblait venir dans notre direction… ah oui Bouboule… un sac de croquettes tombait à nos pieds et on l’entendait soufflé alors qu’il était encore à une dizaine de mètres de nous. J’attrape alors le sac de croquettes et en prendre une délicatement.

- Je te présente un redoutable ennemi, Puzz dit Bouboule… il apparaît partout depuis ses derniers jours et si on ne le fait pas courir, je redoute la sentence de sa maîtresse ! Toi aussi tu as dû le voir récemment non ?

Comme à mon habitude, je prends une des pierres de ma poche, la déforme pour une faire une cage tel un nid d’abeille et glisse une croquette dedans. Je la fais virolter devant son nez et monsieur s’amusait à aboyer contre son désarroi… le pauvre bouboule, il ne pouvait pas manger sa croquette. Je rigolais à ma bêtise et continuer à le faire courir un peu partout avant de libérer son trésor.

- Bravo Bouboule ! Encore six kilomètres et tu redeviendras svelte !

Le chien ne m’écoutait plus, il savourait maintenant son trésor.

- Ce chien est vraiment gourmand, tu ne trouves pas ?

Trop gourmand, avec une maîtresse pareille qui doit le gâter comme pas possible, c’est à nous que revient la charge de le faire maigrir, elle avait toujours de bonnes idées cette Témari !

- Allez, encore cinq cents mètres et nous voilà arrivées, j’espère que tu es prête !

Que la mission commence !


Moana IKUMA





Moana Ikuma
Guérisseur
avatar

Avatar © : La Légende de Korra

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Avatar
Statut : Aventurière
Pims : 93
Notes : Age apparent : 25 / âge réel : 42

Ørkãn : mon Lorfang tout mignon


Messages : 294
Titre débile : Guérisseur

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?

le Jeu 2 Aoû - 12:57



Moana était pleine d’entrain pour cette petite mission. Traquer un dragon n’est pas pour me déplaire non plus, ce sera une expérience amusante en bonne compagnie. D’un commun accord, nous décidons de rejoindre la campagne à pieds à partir de la bibliothèque car le village n’est pas très loin. Nous en profitons pour définir la marche à suivre pour notre recherche de dragon :

- Je serai d’avis qu’on rencontre le propriétaire de ce fameux Ferdinand, pour apprendre un peu à connaître ses habitudes, son caractère. Cette fugue peut-être un kidnapping qui sait puis j’aimerai bien savoir à quoi pourrait ressembler ce dragon de course, si c’est pour retrouver un dragon de dix mètres de haut, il ne faudra pas s’amuser à le chercher derrière une fougère.

Je partage ton avis, nous avons besoin de plus d’information. S’il s’agit d’un dragon capable de voler, cela compliquera la tâche. Malheureusement, s’il s’agit d’un champion, je vois plein de potentiels suspects. Rien que les adversaires, cela doit déjà faire un certain nombre.

Beaucoup de personnes pourraient vouloir faire disparaitre un tel dragon, en particulier d’anciens adversaires. Cela complique vraiment la mission si on considère cette option.

Je n’y connais rien en dragon, mais est-il possible qu’il ait senti la présence d’une dragonne prête à se reproduire non-loin ? Dans mon monde, il était courant de sélectionner un étalon pour ses performances et de le faire s’accoupler avec une jument pour essayer de produire un poulain aussi voir plus performant que son père. D’un autre coté, il aurait pu sentir l’odeur de proie et ressentir le besoin de chasser. Ses instincts primaires existent toujours malgré le dressage.

Les principaux détails techniques et scénarios possibles valider, nous continuons la ballade en essayant d’en apprendre plus l’une sur l’autre. Plus en tout cas que lors du speed-dating où nous avons un peu forcer sur l’alcool.

La chasse au dragon, c’est pour la plaisir, la mission m’a paru amusante. En temps normal, je fais des missions de secours plus standard. Pour l’instant, je me cantonne aux missions mais j’envisage de postuler à un poste de Sanctuari. Je pense que mes capacités pourraient m’être utiles pour mener des interrogatoires. On m’a parlé aussi des prêtres associés aux dieux de l’Entre-Monde mais je ne suis pas encore prête à reprendre une telle place. Je n’ai pas encore prise de décisions du coup. Guérisseuse, c’est un beau boulot ça. J’espère que tu vas réussir ta formation comme ça je saurais qui aller voir si je me blesse !

Au loin commence à se dessiner l’écurie de Ferdinand. Enfin, si on peut appeler un tel bâtiment une écurie. D’ici, cela semble au moins aussi grand que l’arène de Ciel. Cela doit-être une piste de course. Un peu avant d’arriver, Puzz, le chien de Témari, fait son apparition pour obtenir des croquettes parachutées au hasard.

Je l’ai croisé lors de la course poursuite des animaux dans Entre-Monde. Taiyo s’était joint à eux… Toute une épopée.

Moana fait courir un peu le chien en continuant notre route. Après sa course avec Moana, j’insiste le monstre à me courir après pour la friandise suivante. Pour un chien obèse, il a la forme le coco.

C’est un bon échauffement avant de courir après le dragon.

Après une bonne course Puzz s’élance à la recherche d’autres croquettes. La gourmandise est un vilain défaut Puzz ! Avec tout ça, nous sommes arrivées devant l’entrée de l’écurie. Je montre à Moana une porte ouverte plus loin :

Entrons, on trouvera bien une personne pour nous diriger vers le patron.

La porte ouverte s’avère être une ouverture dans une beaucoup plus grande porte. A vue de nez, au moins quatre mètres de large. Il s’agit surement de l’entrée principale des dragons menant directement à leur box. Mon hypothèse se confirme lorsqu’un rugissement retentit si fort que je suis obligée de me boucher les oreilles. Cela ne va pas être de tout repos. Je rentre dans l’écurie non éclairée. La seule lumière est celle de la porte que nous venons d’emprunter. De légers ronflements se font entendre un peu partout autour de nous, le manque de lumière pousse certainement les dragons à dormir. D’un coup, quelque chose me saisit le bras m’arrachant un cri de surprise. Immédiatement, de multiples hurlements résonnent à travers l’écurie nous vrillant les tympans.

Les dragons se calment après quelques minutes et certainement quelques punitions compte tenu des petits éclairs que nous pouvons entrevoir. La chose qui m’a attrapée par le bras, invisible à mes yeux s’exclame :

Qui êtes-vous ? Que venez-vous faire ici ?!
Lin Roben et Moana Ikuma, nous sommes envoyées pour la recherche d’un dragon qui s’est enfuis. Nous venons voir le propriétaire de Ferdinand.

Vous n’auriez pas dû rentrer par ici, c’est dangereux. Les dragons sont des créatures imprévisibles. Suivez-moi, je vais vous conduire à monsieur Gray.

La personne lâche mon bras et commence à s’éloigner sans bruit. Rapidement perdue, je chuchote à destination de notre accompagnateur :

Nous ne voyons pas dans une telle obscurité, auriez-vous une lampe ou autre chose ?

Ah, ne bougez pas, je vais chercher un lampion.

De retour avec une lampe produisant une très faible lumière, nous pouvons enfin distinguer les traits de la personne. D’apparence purement humaine, je note tout de même la présence d’écailles au dos de sa main. Il doit être un hybride reptile/humanoïde.
Lin R.
Prétorien
avatar

Avatar © : Haegiwa

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Pims : 283
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 421
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?

le Jeu 2 Aoû - 17:00




Mais il est où

le dragon ?


Lin m’expliquait son point de vue, j’étais tout à fait d’accord que ce cher Ferdinand soit parti faire sa crise d’adolescence et soit parti chercher le grand amour quelque part ou simplement a voulu se libérer du joug de son maître… il y avait tellement de possibilité pour ça qu’on devait mener minutieusement notre enquête.

C’est vrai que parler avec quelqu’un qui semblait sobre est totalement différent, j’étais heureuse de pouvoir de nouveau faire une mission avec elle, Lin était vraiment marrante la dernière fois donc je me dis que ça devrait être pareil si elle était en pleine possession de ces moyens. Elle avait choisi une formation de sanctuari, avec son gabarit, on a dû mal à y croire mais l’habit ne fait pas le moine non ? Je l’encourageais donc à continuer dans sa quête pour devenir une grande sanctuari peut-être qui sait elle postulera même pour devenir Prétorienne.

Une fois, l’amusement fini avec Bouboule, nous rentrons dans le vif de l’action, l’écurie était effectivement très grande, on n’ose pas imaginer la taille des bestioles que ça pourrait accueillir avec une ouverture aussi grande, il faisait sombre, on entendait des bruits curieux… c’était calme en soit sauf que quelqu’un ou quelque chose surgit de nulle part pour capturer le bras de ma camarade. Aux aguets, je me tourne sur notre “ harceleur “ pour voir un garçon d’écurie. Notre surprise fit peur aux dragons, un brouhaha s’enclenche… c’était insupportable.

Lin nous présentait et demande à voir le patron, ce cher Monsieur Gray… L’homme nous invite à le suivre mais on n’y voyait rien et ma camarade a eu la présence d’esprit de demander de la lumière. Avant, j’aurai pu m’aider des mes pouvoirs d’Avatar pour nous créer une petite torche mais ce n’était plus dans mes cordes, l’homme répondit à nos souhaits et revient avec une lampion.

On apercevait enfin à qui on parlait, c’était un hybride, on pouvait observer des écailles sur sa main mais on ne voyait pas le reste de son corps qui était caché par des vêtements, j’étais curieuse de savoir si il n’en avait partout ou pas… On suivit gentiment alors l’homme qui ne s’était finalement même pas présenté, la politesse de nos jours… Je commence alors notre interrogatoire.

- Vous semblez être le garçon d’écurie ? Combien il y a t’il de dragons ici en votre possession ?

L’homme répondit qu’il y avait cinq dragons mâles de courses, deux dragonneaux ainsi que deux jeunes adultes en formation mais aucune femelle, c’était trop compliqué de les faire vivre ensemble. Tous était des dragons de type Tian-Long sauf pour Ferdinand qui est un modèle très rare, un furie nocturne… je n’y connaissais rien en dragon, donc j’étais bien curieuse de voir ce que c’était. De ce que j’ai vu, les Tian-Long ressemblaient à des dragons de mers mais qui pouvaient voler, leur corps long et fin permettaient d’aller très vite. Il existait plusieurs couleurs de robe, en faite toutes les couleurs nous expliqua le garçon mais Ferdinand n’avait rien à voir avec ces dragons serpent, non il était plus compact, tout le corps d’écailles noires, il pouvait atteindre les quatorze mètres d’envergure avec les ailes déployés et huit mètres de long. On n’arrêtait plus le garçon… quand tout d’un coup, un homme déboule devant nous, légèrement énervé.

- Haku, qu’est-ce que tu fiches à parler avec des inconnues alors que tu as autre chose à faire comme par exemple retrouver Ferdinand.

Le jeune homme s’excusa en bafouillant et explique à son patron qu’on était là pour ça et prends ses jambes à son cou. Bon… c’était fait nous voilà devant semble-t-il le responsable, le fameux Monsieur GRAY Habillé d’un costume blanc, des gants mauves, une écharpe rose à poids blanc, des cheveux de la même couleur que ses gants et la pointe des oreilles qui dépassait de sa chevelure, cette personne qu’elle peut excentrique, bon il était riche donc normal qu’il soit fou, il y en a qui sombre dans l’alcool, le jeu, le poker lui c’était la course de dragons, chacun son délire… Je nous présentais.

- Bonjour, nous sommes venues enquêter sur la disparition de votre animal, voici ma camarade Lin Roben et je suis Moana Ikuma,

Je laissais à notre hôte le temps de se présenter.

- Bonjour Mesdemoiselles, Méphisto GRAY, propriétaire de cette fameuse écurie, la meilleure de tout Entre-Monde, vous ne trouverez jamais mieux. Je suis sûr qu’on m’a volé mon cher Ferdinand, ça ne peut pas être autrement ! On le bichonnait, c’était notre poulain, notre star, il faut absolument que vous trouvez ce voleur et que vous me ramenez notre champion.

Ce Méphisto m’attrape alors les épaules dans tous les sens, peut-être c’était une manière à lui de me faire rentrer dans le message, ça me donnait plus que le tournis qu’autre chose. J’essayais de me débattre et de l’empêcher de continuer. Après quelques secondes, j’arrivais à sortir de son emprise et remet bien le col de ma veste.

- Oui, oui, Monsieur Gray, on va faire notre possible… Avez-vous vu un comportement anormal de votre animal ? Des mouvements suspects ou des ennemis qui voudraient voler votre animal ?

L’homme en face de nous semblait s’énerver et nous pointe du doigt tout en levant le ton.

- FERDINAND était très bien ici, tout allait bien, nous avons rien à déclarer, son enclos était fermé comme d’habitude, on m’a rien rapporté d’anormal sauf sa disparition hier matin puis si vous avez d’autres questions de ce genre, demandez à mon garçon d’écurie.

Alors qu’il s’époussière ses manches, il hurla le nom de son apprenti dans toute l’écurie. Le jeune homme arriva en courant.

- Oui, Monsieur GRAY ?

Méphisto semblait impatient.

- Répondez à ses demoiselles, moi je rentre à mon bureau, j’ai trop de problèmes à régler à cause de cette affaire, on perds de l’argent et il y a une course dans trois jours ! Vous avez soixante-douze heures pour retrouver mon poulain sinon vous aurez affaire à moi ! Puis ne me dérangez plus.

Méphisto parta en claquant les talons, sa longue veste flottant dans l’air. D’un air déconcerté, je dis à Lin.

- Pas commode celui-là… Bon, tu as des questions Lin à poser au jeune homme ? Enfin moi j’en ai une, vous n’auriez pas une photo de votre champion, ça pourrait nous donner un ordre d’idée.

L’homme nous emmena dans un autre coin de l’écurie, passant devant tous les dragons adultes qui semblaient faire une sieste bien paisible, à l’aide de la lumière de la porte et notre lampion, on trouva la photo de Ferdinand. On pouvait voir le dragon noir ainsi que son dresseur certainement Haku, enfin ça ne pouvait qu’être lui, il se ressemblait comme deux gouttes d’eau. Alors que Lin pose ses questions, je note sur un calepin alors les quelques réponses qu’on a eu depuis notre arrivée.

Moana IKUMA





Moana Ikuma
Guérisseur
avatar

Avatar © : La Légende de Korra

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Avatar
Statut : Aventurière
Pims : 93
Notes : Age apparent : 25 / âge réel : 42

Ørkãn : mon Lorfang tout mignon


Messages : 294
Titre débile : Guérisseur

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?

le Ven 3 Aoû - 9:49



L’homme nous guida à travers l’écurie pour rejoindre son patron. Aussi curieuse que moi, Moana le questionne sur les dragons de l’écurie. Sujet passionnant en soit, l’homme se lance dans un discours vantant les mérites de tel et tel espèce de dragon. J’intercepte une information intéressante pour notre enquête, il n’y a aucune femelle ici, la cohabitation doit être houleuse. Nous glanons quelques informations supplémentaires concernant notre dragon. Noir, plus trapu que filiforme, grand, très grand même, trop grand…

D’un coup, un homme déboule devant nous et s’époumone sur notre guide. Celui-ci bafouilla une réponse avant de s’enfuir lâchement. Conclusion, cet homme à l’accoutrement étrange doit être le patron de l’écurie. Moana nous introduit et Gray se lance dans une présentation élogieuse de son écurie enchainant ensuite avec le sujet de notre venue. Moana fait les frais de l’énergie débordante et d’un peu de comédie du patron. Chacun son tour diras-t-on…

- Oui, oui, Monsieur Gray, on va faire notre possible… Avez-vous vu un comportement anormal de votre animal ? Des mouvements suspects ou des ennemis qui voudraient voler votre animal ?

Méphisto explose à l’énoncer des questions de Moana. Quel homme indélicat… ça ne m’étonne pas qu’avec un patron comme ça, les employés fuient à la première occasion.

- FERDINAND était très bien ici, tout allait bien, nous avons rien à déclarer, son enclos était fermé comme d’habitude, on m’a rien rapporté d’anormal sauf sa disparition hier matin puis si vous avez d’autres questions de ce genre, demandez à mon garçon d’écurie.

La réponse sonne tellement creux dans sa bouche, c’en est désolant. Je me demande si Ferdinand était si bien traiter ici ou uniquement parce qu’il rapporte beaucoup d’argent. Appelant une autre personne pour nous aiguiller, non sans avoir braillé sur le pauvre désigné-volontaire, il nous quitte. Soixante-douze heures pour retrouver un dragon qui n’a peut-être pas envie de revenir, ça va être sportif mais bon débarras, Gray serait un poids mort pour nous… Moana commence par demander une photographie de l’animal à retrouver, un passage essentiel pour une recherche comme celle-ci. L’apprenti nous guide vers un autre endroit de l’écurie. Au mur, de nombreuses photographies de dragons avec leur dresseur sont exposés au mur. Il nous désigne une photographie de Ferdinand avec Haku, l’hybride que nous avons rencontré il y a quelques minutes.

Haku nous a dit que vous n’aviez pas de femelle ici, où les gardez-vous ? Une écurie comme la vôtre ne fait certainement pas appel à des écloseries pour des étalons. Est-il possible que Ferdinand ait senti une femelle en chaleur et se soit enfui ?

En effet, la maitrise de la reproduction de nos dragons est très importante. Nous avons un élevage spécifique à un kilomètre au sud de l’écurie. De mémoire, nous n’avons jamais eu de problème de ce genre avec nos dragons mais Ferdinand est la première Furie Nocturne que nous ayons, nous n’avons même pas encore de femelle pour essayer de faire perdurer sa lignée.

Les dragons sauvages voyagent beaucoup, non ? Une femelle solitaire pourrait très bien être passée non-loin. Voyez-vous des personnes en particulier ayant un intérêt à voler Ferdinand, autre que vos adversaires de course bien sûr ? Pouvons-nous inspecter l’enclos ?

En effet, les sauvages se déplacent beaucoup mais je n’ai jamais entendu parler d’une furie nocturne par ici. Hormis nos adversaires, je ne vois que des braconniers. Suivez-moi, je vais vous montrer l’enclos.

Tournant les talons, il nous guide vers une autre zone séparée de l’écurie principale.
Lin R.
Prétorien
avatar

Avatar © : Haegiwa

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Pims : 283
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 421
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?

le Lun 6 Aoû - 8:57




Mais il est où

le dragon ?


Lin posait des questions pertinentes, il est vrai, il est connu que si nous avons un si beau “ cheval “, sa sémence vaut aussi une fortune encore plus sur la valeur des paris, c’était donc un marché enrichissant pour Monsieur GRAY. Puis avec les conditions de vie que mènent les dragons ici, il est fort probable que ce soit une fugue, le vacarme d’une capture aurait alerté les autres dragons qui auront avertis les employés par leur cris. Non cette affaire n’était pas simple et le temps est compté.

L’homme nous présentait son enclos, en prime abord, il semblait délabré, des pailles au sol, les chaînes étaient fixées au mur, à quoi pouvait-elle servir ? Elles étaient abîmées, comme si il avait essayé de les tirer, les broyer de quelconque manière, on avait même l’impression qu’une était arraché... , du sang séché gisait sur le sol même si on voit que le garçon d’écurie avait essayé de cacher ça avant notre arrivée. Il existe un numéro SOS DRAGONS BATTUS ? Faudrait les dénoncer pour maltraitance ceux-là, je jette alors un regard noir à notre accompagnateur.

- Vous êtes sûrs que vous le bichonnez bien votre poulain ? Je pense qu’on n’a pas la même notion de bichonner ça ressemble à autre chose.

L’homme semblait blême, est-ce que nous étions trop curieuse pour lui, est-ce qu’on va trouver la vérité ? D’un ton menaçant, je lui demande.

- Montrez nous les autres enclos, je voudrais vérifier quelque chose.

Tremblant, il nous montre l’enclos voisin, je passe la tête à travers le portillon et observe le dragon qui dormait… enfin si on regardait bien, c’était tout autre chose, il y avait deux chaînes qui tenaient ses chevilles, le dragon leva la tête vers nous, posant son regard désespéré sur nous, j’avais le coeur serré, mes ressentis bouillonnaient et attrape le col de l’employé et ses pieds décollent du sol.

- Vous le voyez heureux ce dragon ? Je comprends pourquoi il est parti votre Ferdinand. On va vous le retrouver votre dragon mais sachez qu’on reviendra avec les autorités compétentes pour contrôler votre installation !

J’étais furieuse, relâchant l’homme comme un malpropre et continue de l’interroger.

- Vu que vous vous connaissez en dragon, où se trouve la colonie sauvage la plus proche ?

L’homme était assis par terre, reculant sous la pression de mes pas, il ne savait pas à quelle sauce j’allais le manger et ça m’était égal, je détestais qu’on maltraite les animaux surtout ceux qui à la base volait ! L’homme nous expliqua alors qu’il y avait une montagne à une dizaine de kilomètres d’ici, il était courant de trouver des colonies là-bas, c’est même dans ces montagnes qu’il avait trouvé Ferdinand. Il a peut-être voulu retrouver les siens et non une femelle..

Je regarde alors Lin, si elle n’a pas pris peur de mes réactions et je lui souris chaleureusement pour la rassurer.

- Prête pour une rando ?



Moana IKUMA





Moana Ikuma
Guérisseur
avatar

Avatar © : La Légende de Korra

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Avatar
Statut : Aventurière
Pims : 93
Notes : Age apparent : 25 / âge réel : 42

Ørkãn : mon Lorfang tout mignon


Messages : 294
Titre débile : Guérisseur

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?

le Jeu 9 Aoû - 15:09



Sans plus de cérémonie, Moana inspecte le box de Ferdinand. Au premier abord, je crois que nous n’avons pas le même définition de bichonner eux et moi… De la paille sale jonche le sol, des chaines pendent aux murs. Chaînes sur lesquelles un animal doté d’une grande force a régulièrement tiré pour les arracher. Moana arrive aux mêmes conclusions que moi car elle jette un regard noir au dresseur et commence à l’accuser de maltraitance. Je reste silencieuse pendant qu’elle s’ne prend à l’homme, n’allons pas l’effrayer tout de suite.

Après avoir jeté un œil à un autre box, Moana empoigne l’homme et le soulève par le col. Elle est plus forte que je le pensais, l’homme doit bien peser ses soixante-dix kilos. Nos conclusions sont identiques, Ferdinand à profiter de la première occasion pour fuir cette torture. Dommage que nous ne puissions rien faire pour l’instant, j’aurais bien fait fermer cette écurie.

Apeuré, l’homme avoue enfin la présence d’une colonie de dragon à une dizaine de kilomètres. Autrement dit, la porte à coté pour un dragon. Se tournant vers moi, Moana s’adoucit et me lance :
- Prête pour une rando ?

Presque, donnes-moi deux minutes.

Nous n’avons aucune certitude que le ménage ne sera pas fait avant l’arrivée des autorités compétentes, il serait utile de mettre des bâtons dans les roues de ce cher monsieur Gray. Je m’approche doucement de l’homme et me met à sa hauteur, un sourire aux lèvres. Usant de mon pouvoir à son maximum, je lui annonce :

Je ne peux que vous conseiller de quitter cet endroit, changer de métier et de ne plus jamais revenir dans les environs. A la fin de cette mission, la milice ou les sanctuaris ne seront pas assez rapide pour m’empêcher de nettoyer cet endroit. Prévenez vos collègues, mais pas Gray, et partez. Mieux même, rapportez comment son traiter les dragons ici à la milice et je vous épargnerai.

Au fur et à mesure de mon discours, l’homme se décomposait, son regard s’éteignant petit à petit signe que mon pouvoir faisait son œuvre. Après la peur infligée par Moana, c’était couru d’avance.

Si vous êtes encore ici à notre retour, je vous dis adieu tout de suite mon cher car nous n’aurons pas le temps pour ce genre de politesse.

Je me redresse et m’éloigne avec Moana de l’homme. S’il a deux sous de jugeotes, il s’enfuira après avoir transmis le message à ses collègues. Sans larbins, Gray sera bien en peine de masquer les preuves.

En route pour la colline aux dragons ! J’ai deux scénarios possibles en tête maintenant. Le premier, Ferdinand s’est enfuit pour rejoindre les siens. Le second, Ferdinand est mort des suites du mauvais traitement subis et ils essayent de le masquer en une disparition. Quel est ton avis ?

Deux ou trois heures de marches nous attendent avant d’arriver là-bas, autant se mettre en route tout de suite.


Après une heure de marche, Puzz refait son apparition à la recherche de croquettes. Il ne doit pas y avoir grand monde dans le coin pour qu’il réapparaisse si vite… Je repère un sac en toile pendu à un arbre. Quelques acrobaties plus tard, j’ai le sac à la main et un molosse à mes trousses. Un kilomètre avec Puzz aux trousses, c’est long et éprouvant. Pourvu que la poursuite du dragon soit moins fatigante.
Lin R.
Prétorien
avatar

Avatar © : Haegiwa

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Pims : 283
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 421
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?

le Jeu 9 Aoû - 15:43




Mais il est où

le dragon ?


Lin semblait vouloir faire quelque chose avant de partir à la chasse dragon, je ne savais pas trop quoi mais elle s’approchait tout doucement de l’homme, sourire aux lèvres, qu’est-ce qu’il lui prenait ? Elle commença à lui expliquer qu’il faudrait qu’il déguerpisse ainsi qu’avec ses collègues, elle lui fait même une faveur si il dénonce lui même les actes horribles qui ont été fait ici. L’homme était devenu blême, il ne savait plus quoi dire et s’échappa aussitôt quand ma camarade arrêta de lui mettre la pression en quelques sortes.

De nouveau à mes côtés, on entreprit cette longue balade, si j’aurai su, j’aurai emprunté un dragon pour nous amener plus vite là-bas mais je n’avais pas mon permis dragon… Boarf, au pire, ça fera une petite balade de santé à toutes les deux. Pendant le chemin, on essaye de trouver le scénario le plus juste à la disparition de Ferdinand, Lin en évoque deux. J’étais peu convaincue de la mort du dragon, c’était leur poulain, il avait besoin de lui pour gagner les courses, ils ne pouvaient pas se permettre de “ briser “ leur gagne-pain, non pour moi c’était tout autre chose.

Je penche pour la fuite, Gray n’aura pas massacré sa mine d’or… ou il serait terriblement idiot d’avoir fait ça. Il a juste maintenu une certaine emprise sur lui et ainsi il se permettait de faire ce qu’il voulait de lui.

On continua à marcher un long moment avant que Bouboule fasse son apparition, Témari doit le téléporter un peu partout dans Entre-Monde parce que sinon avec tout ce qu’il courre pour nous rejoindre, il aurait la peau sur les os. Lin joua la première avec le chien alors que je prends alors la relève juste après, usant toujours du même coup débile de faire semblant de lui lancer une croquette, je finis par céder au bout du troisième lancer.

- Sinon, si on retrouve Ferdinand, on fait quoi ensuite ? On le ramène à son bourreau, ça serait totalement incohérent puis si il comprends qu’on le ramène là-bas, jamais il nous suivra… Ou sinon on l’amène juste en tant que preuve à conviction et fait appel à la brigade qui s’occupe de ce genre de cas. Enfin, je ne sais pas même pas dans quel état on va le retrouver le pépère.

Etait-il gravement blessé ? Il avait encore certainement sa chaîne accrochée à sa patte, il faudrait lui libérer mais je ne pense pas qu’il fasse confiances aux humains de si tôt. Ca risquait d’être délicat cette affaire… On arrivait enfin au pied de la montagne, cette marche a été éreintante surtout avec Bouboule qui quémandait des croquettes à tout bout de champs mais on a réussi à s’en débarrasser quand il a enfin eu ce qu’il voulait.

On avait de la chance, la montagne ne semblait pas escarpée, le dénivelée relativement constant, pas de pentes abruptes, il fallait juste qu’on trouve le bon versant et trouver leur cachette. Plus facile à dire qu’à faire me direz-vous mais nous étions en mission, même si on ne voulait pas ramener Ferdinand à son propriétaire, il fallait au moins vérifier son état de santé, je n’étais pas vétérinaire mais je pouvais certainement prodiguer les premiers soins.

- Bon, bah c’est parti pour grimper maintenant, as-tu une idée de direction ?

Je ne connaissais pas la topographie des lieux mais il y avait plusieurs chemins possibles. Le premier relativement plat nous mène droit vers un versant de montagne enneigée, l'autre longeait la rivière pour accéder à une autre partie de la montagne. Je laissais donc le choix à ma camarade.

- Sauf si tu arrives à repérer au loin des paires d'ailes !

On gagnerait tellement de temps mais je ne suis pas sûre d’avoir la chance au rendez-vous.



Moana IKUMA





Moana Ikuma
Guérisseur
avatar

Avatar © : La Légende de Korra

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Avatar
Statut : Aventurière
Pims : 93
Notes : Age apparent : 25 / âge réel : 42

Ørkãn : mon Lorfang tout mignon


Messages : 294
Titre débile : Guérisseur

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?

le Dim 12 Aoû - 14:09



Puzz anime un certain temps notre trajet et nous change un peu les idées. Mais notre mission a pris une tournure inattendue, devrions-nous ramener Ferdinand à l’écurie en sachant comment les dragons sont traités ? En soit, il est une preuve non négligeable pour faire tomber Gray mais c’est aussi prendre le risque qu’il soit à nouveau maltraité.

- Sinon, si on retrouve Ferdinand, on fait quoi ensuite ? On le ramène à son bourreau, ça serait totalement incohérent puis s’il comprend qu’on le ramène là-bas, jamais il nous suivra… Ou sinon on l’amène juste en tant que preuve à conviction et fait appel à la brigade qui s’occupe de ce genre de cas. Enfin, je ne sais pas même pas dans quel état on va le retrouver le pépère.

Moana a visiblement les mêmes interrogations que moi. C’est une décision compliquée à prendre.

J’y pensais aussi… Cela va être compliqué de le ramener à l’écurie mais ses blessures sont une preuve non-négligeable pour faire fermer cette écurie, il faut absolument réussir à ramener Ferdinand pour le soigner correctement, il serait dommage de perdre un dragon aussi rare parce que ses blessures se sont infectées. Est-ce que tu as un moyen de contacter les sanctuaris ? Ils pourront certainement nous indiquer qui joindre pour ce genre de cas.

Après quelques heures de marches, nous arrivons enfin aux pieds de la montagne. Celle-ci semble plutôt accessible, les versants ne sont pas trop abrupts. Nous ne devrions pas avoir à faire trop d’escalade. Deux chemins possibles s’offrent à nous pour essayer de rejoindre le nid des dragons. Moana se fend d’une plaisanterie après m’avoir demandé mon avis sur la direction à suivre :

- Sauf si tu arrives à repérer au loin des paires d'ailes !

Cela serait pratique, mais non, répondis-je en souriant. Par contre, on peut essayer de réfléchir comme un dragon. Premièrement, je pense qu’ils ont établis leur nid dans un endroit difficilement accessible pour la plupart des êtres vivants. Deuxièmement, ils peuvent parcourir de longues distances assez facilement, ils ne sont pas forcément juste à côté de leur source de nourriture.

Continuant à énuméré une liste de critère longue comme le bras, je pointe le chemin conduisant au versant enneigée et annonce :

Je dirais par-là ! Qu’en penses-tu ? La neige arrête pas mal d’êtres vivants. Un point qui m’inquiète beaucoup, c’est les autres dragons. S’ils ont accepté Ferdinand dans la meute, ils pourraient être agressifs pour le protéger.
Lin R.
Prétorien
avatar

Avatar © : Haegiwa

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Pims : 283
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 421
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?

le Dim 12 Aoû - 16:47




Mais il est où

le dragon


Réfléchir comme un dragon, je suis Docteur es Dragon à mes heures perdues c’est vrai… Non effectivement comme le dit Lin, ils sont certainement en hauteur, à l’abri de visiteurs indésirables comme nous, plus j’y pensais, plus cette mission devenait de plus en plus dangereuse, nous n’avions pas le nécessaire pour faire de l’escalade, enfin personnellement je pouvais toujours m’aider de mes tourets avec mes câbles mais pour Lin ?

Puis ma camarade pointait le chemin le plus redoutable… les monts enneigés, l’endroit qui correspondait à tous les critères qu’elle m’a énuméré…

- Je crois qu’on va avoir le droit à une petite balade fraîche… mais effectivement, ne nous rapprochons pas trop de la meute, si c’est trop dangereux, il faudra revenir plus équipé de ce qu’on a actuellement.

C’est sûr, avec rien sur nous, on ne pouvait faire pire, je regarde de nouveau le sommet au loin, on n’était pas encore arrivée au bout de nos peines, c’était quoi cette mission qui semblait tranquille en prime abord qui se transforme en randonnée dans les hauteurs ? J’ai dû raté un chapitre à un moment.. Mais je ne sais pas lequel !

On commence à gravir le chemin, serrant le col de ma veste, le froid s’installe peu à peu, c’était supportable, on avait juste perdu cinq degrés depuis qu’on a quitté l’écurie certainement mais on doit rajouter à celà que l’heure tourne, il ne faut pas trop traîner et se retrouver coincées au sommet au crépuscule. Je ne connaissais pas particulièrement ses montagnes et si elles étaient sujet aux orages violents d’été mais je préférais que non mais la chance n’a jamais été de mon côté niveau météo.

Pour passer le temps, je demande alors Lin.

- Dis moi, ça te plairait toi de faire de la course de dragons, chevauchée une des bestioles volantes les plus rapides d’Entre-Monde, j’ai essayé un Griffe une fois, c’était quelque chose alors je n’imagine pas un animal qui est prévu pour concourir !

En tout cas, rien ne vaudra la douceur d’un bison volant et son intelligence peut-être il y avait son équivalent ici à Entre-Monde, ce qui est sûr, dans mon monde, on n’exploitait pas les animaux de la sorte surtout des bêtes sauvages telles que les dragons, ils étaient si majestueux et de ce que j’ai pu lire dans des ouvrages à la bibliothèque, ils pouvaient être considérés comme des divinités. Pour Monsieur GRAY, c’était juste un gagne-pain comme les autres, vivement que je puisse retourner à Cerclon pour ensuite dénoncer les façons de cet homme.

La montée devient de plus en plus difficile, comme le froid et la faim qui me tiraille, je glissa quelques fois sur les cailloux par fatigue mais je ne me plaignais pas, il fallait qu’on avance le plus rapidement possible, qu’on trouve au moins un semblant d’antre ou de rassemblement.

Mais mes prières furent exaucées, une ombre arrive vers nous, face au soleil, on ne distinguait qu’une silhouette qui s’approchait à vive allure vers nous, on s’arrêta un instant pour voir à quoi ressemblait ce dragon mais il nous ne laissa pas le temps de l’observer quand il nous cracha une sorte de flamme bleue dans notre direction. Elle arriva droit sur nous, j’eus à peine le temps de pousser Lin pour voir quelques secondes après le cratère qui nous séparait.

Il ne venait pas nous faire un calin celui-là, fier de lui, il refait demi-tour pour se poser un peu plus loin et nous toiser du regard. J’appelle Lin tout doucement sans faire aucun mouvement brusque.

- Je crois qu’on a Ferdinand en face de nous, regarde il a une chaîne à sa patte arrière.

Le dragon gardait toujours une distance respectable de nous, on était resté au sol, ne bougeant plus pour éviter de l’énerver.

- Tu crois qui si on lève les bras en l’air et qu’on lui dit qu’on vient pour l’aider, il nous crache de nouveau du feu ? Il n’a vraiment pas l’air content..

J’aurai voulu avoir un bouclier magique ou quelque chose du genre pour éviter de me transformer en brochettes pour dragon vengeur...

Moana IKUMA








Dernière édition par Moana Ikuma le Ven 24 Aoû - 8:07, édité 1 fois
Moana Ikuma
Guérisseur
avatar

Avatar © : La Légende de Korra

Féminin Suivi :


Titre : Perçant

Race : Avatar
Statut : Aventurière
Pims : 93
Notes : Age apparent : 25 / âge réel : 42

Ørkãn : mon Lorfang tout mignon


Messages : 294
Titre débile : Guérisseur

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?

le Jeu 23 Aoû - 18:55



La ballade en direction de la neige n’a pas l’air de faire très plaisir à Moana et je dois bien dire que j’aurais préféré une plage de sable chaud. Dans ce genre d’endroit, le danger nous guette et n’attend qu’une seconde d’inattention pour nous dévorer surtout compte tenu de notre manque cruel d’équipements. Le froid s’installe tranquillement au fur et à mesure de notre ascension. Ce n’est pas insupportable à l’heure actuelle mais lorsque la nuit commencera à tomber, il faudra être en bas de ces montagnes. Moana se lance dans une grande réflexion sur les courses de dragons.

Je n’y avais pas réfléchit jusqu’à maintenant. Je pense que oui, cela pourrait être amusant si le dragon est bien traité. Je ne suis pas contre ce genre de sport si les animaux sont traités comme il se doit. Je ne saurais te dire comment ce genre de chose se passait dans mon monde, j’étais trop petite lorsqu’on m’a arraché à ma maison.

Invariablement, il y avait des gens qui s’occupent bien des animaux, veillent à leur bonheur mais il y aura toujours des personnes sans cœur appâté par le gain. Notre promenade à la montagne commence à peser sur nous, aucune de nous n’avait prévue de tels efforts. La faim et surtout la fatigue commencent rapidement à poindre le bout de leur nez. Je glisse de temps en temps sur de petits cailloux perdant un peu l’équilibre. Alors que je me rattrape avant de tomber, une ombre passe au-dessus de nous. Avant d’avoir pu bouger, Moana me pousse violement sur le côté. Me redressant, j’observe incrédule un cratère fumant entre nous.

Il ne rigole pas celui-là…

Un peu d’humour pour détendre un peu l’atmosphère, ça ne peut pas faire de mal. Notre agresseur se pose non-loin sur une corniche. Pas la peine de parler dragon pour comprendre que nous ne sommes pas les bienvenues ici…

- Je crois qu’on a Ferdinand en face de nous, regarde il a une chaîne à sa patte arrière. Tu crois qui si on lève les bras en l’air et qu’on lui dit qu’on vient pour l’aider, il nous crache de nouveau du feu ? Il n’a vraiment pas l’air content..

Si tu veux mon avis, on va éviter de trop bouger pour l’instant. Il saigne beaucoup de la patte de ce que j’arrive à voir. Difficile de dire si c’est grave pour un bestiau comme lui. Je te propose qu’on s’asseye et qu’on patiente.

Je commence à m’assoir lentement. Immédiatement, Ferdinand braque son regard méfiant vers moi. Un grondement plus tard, je m’immobilise au sol face à l’animal.

Avec un peu de patience, il se sentira certainement moins en danger en voyant qu’on ne l’attaque pas.
Pendant que Moana s’assoit, le dragon commence à cracher des panaches de fumée. Certainement une menace pour l’instant. En clair, je vous surveille.

Une heure, deux heures… L’immobilité commence à engourdir mes membres. A chaque mouvement, le dragon émet un grognement. Au fur et à mesure, ses grognements se font moins menaçants. Le soleil commence à approcher du crépuscule et avec lui, le froid.

Je vais essayer de l’approcher. Ne bouges pas pour l’instant, ça pourrait l’effrayer.

Je me lève doucement m’attirant directement le regard du dragon ainsi qu’un grognement. Je montre mes mains au dragon, ce n’est certainement pas un animal idiot. Faisant un pas en direction de l’animal, il se redresse et me toise. Pas de signe d’agressivité immédiate, je continue de m’approcher tout doucement de lui.

Une dizaine de minutes m’est nécessaire pour arriver assez prêt du dragon pour jeter un œil à sa patte jusque-là cachée. Cela saigne beaucoup, la roche est maculée de sang. Je me plante devant le dragon. C’est le moment où il accepte que je l’approche plus ou il me fauche d’un coup de patte. Je me retiens de prévenir Moana pour la patte du dragon, parler pourrait l’effrayer.
Lin R.
Prétorien
avatar

Avatar © : Haegiwa

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Pims : 283
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 421
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: [Mission] Mais il est où le dragon ?


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

- Sujets similaires