Derrière les apparences [pv Azolvya][Onze ans plus tôt]

le Dim 29 Juil - 1:38


-Tiens bon pequeño. On est bientôt arrivés.

Pas de réponse, il n'en attendait aucune pour être honnête. La personne qui l'accompagnait n'était pas présente mentalement. Les calmants pris l'en empêchaient. De toutes manières, l'Enfant ne pouvait pas vivre sans. Les différents médecins avaient été clairs, l'enfant présentait les symptômes du manque. Du manque de quoi? C'était la grande question. Mais il n'y avait pas de doutes, l'enfant était en manque. Un manque qui ne diminuait pas. Enfin presque pas. En changeant d'apparence, les symptômes du manque diminuaient drastiquement. Alors ce n'était pas vraiment étonnant que l'enfant change son apparence jusqu'à épuisement. Alors il fallait l'assomer de calmant pour éviter. Le problème c'est qu'en cinq ans. Son corps s'était habitué aux calmants et il fallait augmenter la dose. Seulement Hernando Sanchez ne se sentait pas de lui infliger tout le ça. Alors après avoir vu les différents temples, mages,shaman et technocrates. Il se rabattait sur une calamité qui avait hanté Entre-monde depuis cinq ans.

Il entra donc à l'observatoire avec l'enfant recouvert d'une capuche, si quelqu'un la retirait. Il verrait un enfant d'une dizaine d'année, les traits émaciés. De longs cheveux décolorés qui avaient tourné au blanc et des yeux rouges par manque de mélanine. Ils n'y verraient ni lueur ni étincelles, juste un grand regard vide.


-Bonjour, je cherche Azolvya, je viens pour... un marché.
Marc Fiori
Prêtre de Ho'una
avatar

Masculin Titre : Guide, Scarabée, Sarkina, Aquarius, Dies Ho'una

Race : Humain
Statut : Acolyte
Pims : 20
Messages : 359
Titre débile : Pataboum,Navioooon!

Re: Derrière les apparences [pv Azolvya][Onze ans plus tôt]

le Dim 29 Juil - 20:32


Bras de chemise, carton sous le bras, Epsilon se trouva face à un homme et un enfant. L'androïde de probation ne s'attendait pas à ça pour son premier jour à l'Observatoire. Déjà qu'il devait faire avec... "L'autre folle".

-Vous ne devriez pas plutôt aller au sanctuaire pour...

L'androïde désigna du menton l'enfant. Il les observa tous les deux, inexpressif avant de soupirer. Cet acte était aussi soulageant chez les humains que chez lui. Il remerciait son concepteur d'avoir eu la présence d'esprit de le lui implémenter.

-Suivez-moi. Je vous préviens, Azolvya n'est pas quelqu'un de facile.

Le carton posé sur un guéridon, l'androïde se débarrassa de la poussière de ses mains. Il les devança vers une porte attenante et l'ouvrit pour eux.
De l'air frais provenant de l'étage, l'escalier de hêtre s'élevait devant eux. Depuis les hauteurs, une voix féminine leur parvenait. Incompréhensibles, les mots se terminaient en invectives volantes voyageant jusqu'au rez-de-chaussée. Azolvya était dans tous ses états.

-Je vous en prie.
Azolvya Fall
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : Artisan

Race : Esprit du vide
Statut : Astronome
Pims : 1010
Messages : 33

Re: Derrière les apparences [pv Azolvya][Onze ans plus tôt]

le Lun 30 Juil - 9:44


Ce fut un jeune homme d'une trentaine d'année qui les accueillit. Plutôt sévère, avec une chemise sous le bras. Tiens Azolvya avait un assistant,c'est ça ou il s'était trompé d'adresse. Enfin l'observatoire était comme son nom l'indiquait un observatoire.

-Vous ne devriez pas plutôt aller au sanctuaire pour...

C'était justement le sanctuaire qui avaient mis l'enfant dans cet état. Et honnêtement, il se demandait si être un légume valait vraiment mieux que de mourir. Quoi que fût la réponse, il
savait que cette existence n'était pas une vie. Et il savait aussi que le sanctuaire ne lui apporterait rien. Ils n'avaient rien pu faire avant. Ils ne pouvaient toujours rien faire maintenant.

L'homme eût un soupir face à son air déterminé. Il était impossible de dire ce que pensait l'enfant, ou même savoir s'il lui arrivait de penser. L'albinos avait le regard vide et fixe.


-Suivez-moi. Je vous préviens, Azolvya n'est pas quelqu'un de facile.

Facile, c'est justement parce qu'il avait essayé de faire quitter à sa société cette recherche constante de facilité qu'il s'était retrouvé à Entre-monde. Il n'avait certainement pas non plus choisi la solution de facilité en sauvant et en s'occupant de l'enfant qui errait sous une autre apparance en tenue de patient ou de cobaye dans la centrale nucléaire qui menaçait d'exploser. Et ce n'était certainement pas la facilité qui lui faisait gagner suffisamment pour subvenir à leurs besoins et payer le traitement de l'enfant. Alors si le moyen de lui épargner cette vie se trouvait entre les griffes d'une calamité, il irait le récupérer.

L'homme leur ouvrit la porte attenante et un escalier de hêtre se présenta devant eux. Des éclats de voix, de la même voix, féminine. Ah bah c'était le cas de le dire, Azolvya n'avait pas l'air commode.


-Je vous en prie.


Il fit signe à son compagnon de rester en bas. S'il allait affronter un danger incommesurable, il ne souhaitait pas que l'enfant soit mis en danger.

Arrivé en haut, il ne tarda pas à trouver la source de ces éclats de voix. Une jeune femme brune aux yeux complétements noirs. Du genre qui n'avait pas de blancs des yeux ou regarder. De la même manière il soutint son regard alors qu'il se présentait.


-Grand esprit du vide Azolvya, je me nomme Hernando Sanchez...

Des pas se firent entendre à proximité et l'enfant vint se mettre à côté de lui. Madre di dios, il ne pourrait pas le protéger s'il se mettait aussi près.

-Et voici l'enfant dont je m'occupe. Il est aussi la raison de ma visite.

Le sort en était jeté. Il avait rencontré Azolvya, restait à éspérer qu'elle ne soit pas d'humeur à lui lancer un mauvais sort et le cas échéant qu'il soit assez rapide pour protéger l'enfant.
Marc Fiori
Prêtre de Ho'una
avatar

Masculin Titre : Guide, Scarabée, Sarkina, Aquarius, Dies Ho'una

Race : Humain
Statut : Acolyte
Pims : 20
Messages : 359
Titre débile : Pataboum,Navioooon!

Re: Derrière les apparences [pv Azolvya][Onze ans plus tôt]

le Sam 4 Aoû - 23:08


"Grand esprit du vide Azolvya". Azolvya interrompit tout ce qui l'occupait. Elle qui n'en pouvait plus de rire aux éclats à ses propres blagues qu'elle prononçait à voix haute depuis plusieurs minutes, en avait le souffle coupé.
Un mortel l'appelait comme on l'avait plus invoqué depuis des lustres, des décennies, des... siècles peut-être bien. Elle se perdait dans le compte du temps.
Au départ, elle était d'humeur à rire de nouveau et puis, elle se prit au jeu.

-Toi qui te présente à l'Univers, le Vide te répond. Enonce ton souhait !

Epsilon fut tenté de tester son module d'électrisation spécialement conçu rien que pour elle. Il se ravisa curieux de voir ce qu'allait faire l'Esprit du Vide.
Azolvya Fall
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : Artisan

Race : Esprit du vide
Statut : Astronome
Pims : 1010
Messages : 33

Re: Derrière les apparences [pv Azolvya][Onze ans plus tôt]

le Dim 5 Aoû - 8:42


-Toi qui te présente à l'Univers, le Vide te répond. Enonce ton souhait !

Il était temps maintenant d'énoncer son souhait. Cela faisait cinq ans que ce cauchemar durait. Cinq ans où il risquait sa vie pour lui trouver un médicament... un médicament qui n'en était pas vraiment un, juste un moyen d'éviter que l'enfant ne meure d'épuisement. Un moyen qui devait littéralement lui coûter son âme. Ce n'était pas une vie, de passer son temps absent ainsi.

-Un étrange mal frappe mon compagnon. Il semble être en manque mais on ne sait pas de quoi. Il existe deux façons temporaires d'atténuer les effets du manque. La première consiste à l'assomer de potions et de médicaments. Mais.. Il ne peut pas profiter de la vie dans cet état. Il est juste constamment endormi. Une marionnette qui fait ce qu'on lui dit rien de plus. Et l'autre moyen... eh bien... il possède un don, un pouvoir.

Il montra ensuite la brune du doigt à l'enfant qui était resté silencieux tout ce temps le regard fixee. Une simple poupée de chair.

-Prend son apparence.

L'enfant poussa à l'intérieur de sa cape qui lui faisait comme une robe et ses cheveux blancs devinrent noir. Son apparence changea tant et si bien qu'on aurait pu croire voire la soeur jumelle d'Azolvya, à l'exception qu'il y avait du blanc qui entourait ses iris noirs. Et que son regard était toujours aussi vide.

-Quand son apparence change, le manque est beaucoup moins fort. L'ennui c'est qu'il ne peut pas la maintenir plus d'une heure. Je sais bien qu'on ne peut pas étendre ce temps indéfiniment. Il est lié à sa magie ou je ne sais pas trop. Ça fait cinq ans que je cherche un moyen, n'importe lequel de le sortir de cet état. Pourriez vous... je ne sais pas moi... modifier son pouvoir pour rendre son apparence plus... définitive... au risque de rendre la transformation plus... énergivore.

Il eût un soupir. Il devait vraiment raconter n'importe quoi à la femme, non l'esprit en face de lui.

-Écoutez j'y connais rien moi à la magie. Je sais juste qu'il n'exoliste rien pour calmer son état. Et rien pour lui permettre d'étendre son temps. Mais vous êtes Azolvya Fall, la magie c'est votre domaine! Je donnerai n'importe quoi pour qu'il arrête d'avoir ce regard pour ne pas souffrir.
Marc Fiori
Prêtre de Ho'una
avatar

Masculin Titre : Guide, Scarabée, Sarkina, Aquarius, Dies Ho'una

Race : Humain
Statut : Acolyte
Pims : 20
Messages : 359
Titre débile : Pataboum,Navioooon!

Re: Derrière les apparences [pv Azolvya][Onze ans plus tôt]

le Mar 7 Aoû - 15:18


Epsilon soupira, encore. Il révisait le cahier des charges de cette mission très spéciale. Le genre de mission qui vous rend un sanctuari tout neuf, très riche, très vite. Jamais dans les lignes de précautions on n’avait ajouté la possibilité que Azolvya se prenne pour une entité divine, ou approchant. En plus, elle ne menaçait la vie de personne. C’est dommage, il aimerait tester son module. Pour voir l’effet qu’il aurait, étudier son calibrage…

Voilà que le garçon se transforme en une deuxième Azolvya. Ça n’était pas non plus dans la liste des situations envisagées par les pontifes de la Caserne. Que devait-il faire ? Deux Azolvya, c’est deux fois plus de folie furieux, de problèmes et de danger…
Vraiment, il va devoir exprimer quelques doléances à ses supérieurs. Cette liste, ça ne va pas du tout.

La vraie Azolvya eut un gloussement amusé, attirant son regard curieux sur elle.

-Oh ! Un changeforme ! C’est adorable !

Elle tourna autour du garçon-azolvifié pour en observer la subtilité de la transformation.

-C’est pas si mal, dis-moi. Mais ton regard est vide, dit-elle. Ne vois-tu pas comme les étoiles sont belles ?

Elle se détourna des trois hommes, gagna le télescope et se trouva très frustrée d’être devant une console qu’elle ne comprenait pas du tout.Pour observer dehors, encore fallait-il qu’elle puisse ouvrir le dôme de l’observatoire.

-Epsilon, dit-elle d’un ton agacé, pourrais-tu… Ce truc-là…

L’androïde n’avait pas envie d’aider la magicienne, or c’était précisément pour éviter les problèmes qu’il était. Qui sait ce qu’elle ferait si on l’empêchait d’accéder à son beau télescope tout neuf -lui aussi.

-S’il te plait, dit-elle.

Epsilon se joignit à elle et manoeuvra les commandes.

-A quelle position dois-je ouvrir le…

-Ouvre en grand ! Lumière ! Aller aller aller ! Dit-elle. Elle s’impatientait. Ouvre-le ciel !

Epsilon s’exécuta et le Vide gloussa de plus bel.
Elle avait les yeux perdues à travers l’Univers, tandis que lui, ne voyait que le ciel et ses nuages. Une ombre gagna l’observatoire, la nuit s’empara des murs et des étoiles par millions tapissèrent la nuit. L’une d’elle au coeur des ténèbres brillaient d’une lumière dorée. Ce petit soleil agglomérait une galaxie d’innombrables comètes.

-Fantastique !

Elles formaient de larges ellipses autour de l’astre et puisque quelques planètes s’étaient accrochées à lui, elles allaient tout azimut. Mais très vite les étoiles dansantes revenaient à lui, traçant des fils de lumières.

Azolvya se tenait près de l’astre, elle repéra bien vite une planète noire, d’une taille considérable, la planète bien que hors du système solaire, attirait et repoussait le soleil et ses comparses selon la nature de sa révolution.

-Voilà donc la source. Je ne peux rien faire pour l’en priver. Dit-elle d’un ton abrupte. Cela dit… Peut-être pourrions-nous générer assez de Gravité autour de ce petit soleil.

Puis, le spectacle s’effaça dans les ombres. Epsilon avait tout enregistré pour ses archives et il brûlait déjà d’aller les observer à nouveau. Ce n’est pas tous les jours qu’on perçoit un bout d’Univers d’aussi près… Bien sûr, il en verrait beaucoup d’autres. Il s’y habituerait avec le temps. Mais à cet instant, c’était encore quelque chose d’extraordinaire.

Azolvya se tourna vers le tuteur du garçon.

-Je ne fais la charité. C’est cent pims pour donner à son pouvoir un effet plus définitif. Mais pour ce garçon, je veux bien vous faire une ristourne de cinquante pour cent. En échange d’un service.

Elle se laissa tomber dans un fauteuil, les jambes jetées par dessus un accoudoir, puis l’esprit du Vide baîlla ostensiblement.
Azolvya Fall
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : Artisan

Race : Esprit du vide
Statut : Astronome
Pims : 1010
Messages : 33

Re: Derrière les apparences [pv Azolvya][Onze ans plus tôt]

le Mer 8 Aoû - 8:18


La créature qui était le vide se montra très intéressé par le garçon et l'examina sous toutes les coutures. Puis après avoir constaté que son regard était vide demanda à activer un... télescope?

Puis le dénommé Epsilon lui ouvrit le dome permettant ainsi un accès au ciel nuageux et soudainement tout s'obscurcit. Et une infinité de lumières s'allumèrent autour. Ça ressemblait à ces spectacles lumineux qu'on pouvait trouver dans certaines exposition de musée. Mais au lieu de se trouver dans le plafond, elles étaient partout. Une en particulier était plus brillante que les autres. En tiut cas c'était celle que regardait Azolvya.

C'était un soleil avec quelques planètes mais un nombre incalculables de comètes passaient. Mais les comètes allaient et revenaient bougeant sans cessedans un défilé de lumières. Qu'est ce que tout cela signifiait? Son attention vint ensuite sur une grosse planète toute noir qui attirait et repoussait ce soleil puis elle prononça des mots étranges.


-Voilà donc la source. Je ne peux rien faire pour l’en priver. Cela dit… Peut-être pourrions-nous générer assez de Gravité autour de ce petit soleil.

Puis la planète et le soleil disparurent. La jeune femme se tourna vers lui.

-Je ne fais la charité. C’est cent pims pour donner à son pouvoir un effet plus définitif. Mais pour ce garçon, je veux bien vous faire une ristourne de cinquante pour cent. En échange d’un service.

Une ristourne? Avec tout le respect du monde et même d'avantage si elle pouvait rendre son pouvoir plus définitif. Il semblait quand même qu'elle ignorait ce que signifiait être prêt à tout. Ce serait insulter l'enfant de ne songer ne serait-ce qu'un instant à une ristourne pour le sauver. Il tendit donc son badge à l'esprit.

-Azolvya Fall, votre générosité est très appréciée. Mais si vous estimez que la vie de cet enfant vaut 100 pims. Alors je les paierai sans en omettre un seul. Maintenant, vous dites qu'augmenter la gravité du soleil qu'on a vu va lui permettre d'avoir un pouvoir plus definitif?

Hernando Sanchez était avant tout un scientifique, un philosophe, savoir que des étoiles étaient responsable des dons de son protégé, et comment tout cela fonctionnait. C'était un sujet qui certainement le passionnerait.



Marc Fiori
Prêtre de Ho'una
avatar

Masculin Titre : Guide, Scarabée, Sarkina, Aquarius, Dies Ho'una

Race : Humain
Statut : Acolyte
Pims : 20
Messages : 359
Titre débile : Pataboum,Navioooon!

Re: Derrière les apparences [pv Azolvya][Onze ans plus tôt]

le Mar 21 Aoû - 20:48


Spoiler:
Tes transformations ne seront jamais aussi bonnes que les exemplaires réels (si tu essayes de prendre l'apparence de quelqu'un d'autre).
Etant donné que tu te transformes de manière complète, tu ne peux utiliser les apparences que des humanoïdes et approchant (les K'ouen uniquement. Je retire les Kan et autres créatures proches de humains).
Elles sont indéfinies, une fois transformé tu ne peux pas reprendre ta forme d'origine avant une journée et une nuit (cette notion est plus facile à jouer IRP mais 24h c'est bien aussi)
Chaque transformation/retransformation prend plusieurs minutes pour être terminée. Tu es vulnérable pendant les changements.
Ce ne sera pas spécialement douloureux mais potentiellement désagréable.
Si tu es interrompu pendant une transformation, tu t'épuises d'autant plus. Recommencer te rendra encore plus vulnérable qu'à la première tentative. Une troisième tentative et c'est la mort.
(non pas le coma).

De cette façon je peux accepter un "indéfini".

-Grossièrement, oui, c'est comme ça que je vais m'assurer que ce gamin que tu vois, puisse se passer de ressembler aux autres et profiter de sa propre apparence.

Elle frappa dans ses mains, cinglant dans l'air l'accord commercial.

-Petit bonus, ses transformations pourront durer beaucoup plus longtemps. Cependant, je dois stabiliser l'astre. Il devra se contenter des apparences humaines. S'il tente quelque chose de plus original, comme un bel esprit du vide...

Epsilon eut un hoquet moqueur. Azolvya lui jeta un regard noir et reprit son explication :

-Son étoile explosera. Il mourra. Mais ça fera une jolie explosion, alors, s'il veut s'y essayer, prévenez-moi avant. D'accord ? Ce serait dommage de louper le spectacle.

Azolvya était aux anges, elle commençait à peine et voilà que les pims tombaient du ciel ! Elle sauta de son siège et trépigna sur place. C'était trop beau ! La voilà qui fait quelques pas de danses, élégantes dans sa robe toute en longueur et en plis innombrables.
La lumière solaire se concentrait dans la tour. En quelques secondes, la température grimpa d'une demi-douzaine de degrés. Azolvya n'avait pas terminé.
Ses mains caressaient les rayons lumineux et les attiraient toujours plus près d'elle. Bientôt, Azolvya disparu dans une lumière intense, aveuglante. A tel point, qu'il était impossible de continuer à la regarder.

La lumière brusquement reflua et l'observatoire paru sombre en comparaison. Epsilon observait Azolvya dont la robe avec changé de couleur. Elle était d'un jaune éclatant.

-Tant que j'y pense, dit-elle, il y a deux ou trois autres détails sur son pouvoir à présent. Il les découvrira bientôt, rien de grave je vous assure.

Elle tendit vers Hernando une main autoritaire et annonça :

-100 pims tout rond, paiement comptant, la maison ne fait pas crédit.

Epsilon se râcla la gorge et Azolvya, levant les yeux au ciel, ajouta :

-S'il vous plait.
Azolvya Fall
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : Artisan

Race : Esprit du vide
Statut : Astronome
Pims : 1010
Messages : 33

Re: Derrière les apparences [pv Azolvya][Onze ans plus tôt]


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires