<< It's alive ! Alive ! >>

le Lun 23 Juil - 8:12


Nous avions fini de survoler le marécage, laissant loin derrière nous l'Antre et ses habitants (naturel ou non), et revenions enfin sur de vertes prairies, à l'ambiance un peu plus calme. Au loin, à l'horizon, se profilait ce qui semblait être Ligéré.

- Par mesure de précaution, je pense qu'il serait mieux de ne pas trop s'approcher de la ville. Si on commence à faire apparaître des golems, même inoffensifs, ça pourrait instaurer un mouvement de panique.

Une plaine plus loin, nous arrivions sur un lieu qui semblait idéal : beaucoup de terre, pas mal de roche, de l'herbe touffue, une rivière avec un lit de galets et de sable, des arbres... Tant de matière brute à expérimenter !

- Arrêtons-nous ici, je pense que c'est l'endroit idéal.

Nous pouvions enfin voir à quoi ressemblait cette machine à golem. Je déposais le sac au sol et appuyais sur le bouton : dans un vacarme de tous les diables, une plate-forme de deux mètres par deux se déployait, surmontée dans les coins par des arceaux fins, mais apparemment très solides, puisqu'ils se rejoignaient au-dessus, vers un étrange bloc d'où sortait une buse. Sur l'un des côtés, une immense console de contrôle était munie d'une légion de boutons, molettes, interrupteurs, claviers... Chacun munis de petites indications sur leur fonction : molette pour la largeur, la hauteur, un switch "sauvage/obéissant", et moult autres...

Je n'osais pas trop toucher les boutons, je me contentais juste de tester la molette de hauteur : les arceaux de la machine augmentaient de hauteur ou diminuaient, et un cadran indiquait la hauteur du golem.

- J'imagine que si le golem est plus grand, il va falloir un peu plus de matériau brut.

C'est fascinant, tout ce que l'Entre-Monde peut regorger comme secrets et merveilles. C'est dans ces moments là que je suis heureux d'être parti à l'aventure ici.




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 782
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: << It's alive ! Alive ! >>

le Ven 5 Oct - 18:51


Une fois posé dans la prairie jouxtant le marais –et en bien meilleur situation que précédemment, éloigné des zombies, monstres et créatures vivants dans la zone humide. Les recommandations de Richye furent de bon conseil, aussi nous éloignâmes de quelques kilomètres.

La machine à la fois démoniaque et prometteuse se déploya dans un tonnerre de dépliages, montages et activations électriques. Un imbroglio de leviers et de boutons s’étalaient sur une console de commande relié au bazar de mécanique/magie qui se dressait désormais devant nous. Richye testa quelques leviers, changeant la hauteur de l’appareil.

Un tableau de bord avait un écran LCD qui permettait de voir apparemment les choix entrés dans la machine, vu que la machine affichait désormais maintenant «Golem de : 2m30,… »
Un grand tube de verre vide luisait d’une lueur rouge. Au-dessus était indiquait « ingrédient principal ». Je supposais que c’était ici qu’il fallait ajouter le composant principal de la bestiole désirée.

- Je te propose de débuter avec un golem de terre meuble ? Ce sera peut-être plus facile de l’arrêter…

J’enclenchai quelques boutons, choisissant les options les moins dangereuses pour le moment. « Docile », « Obéissant », « Fragile » et « Malhabile ». Histoire de prévoir en cas où la création nous échappait, comme dans la majorité des histoires dans lesquelles les scientifiques jouaient avec la vie.

Baissant la hauteur jusqu’à une hauteur de 1m50, je laissais Rychie glisser le matériau de son choix dans le réservoir, et attendait qu’il me rejoigne pour vérifier avec lui les derniers leviers à enclencher, et finir par pousser l’immense bouton rouge qui enclencha toute une série de diodes qui s’allumèrent, faisant bip et blop, clignotant et tournoyant dans un spectacle son et lumière. Des arcs électriques léchèrent les arches et la matière attendant dans le réservoir fut foudroyée à répétitions par un arc de lumière verte. Puis, lentement, couche par couche, en commençant par les pieds, le golem prenait forme.

Il ne bougea pas d’un pouce durant tout le processus, finissant par trembler légèrement quand un dernier arc électrique le traversa des pieds à la tête, avant d’être recouvert d’une couche de confettis projeté dans un dernier claquement sec par un petit tuyau installé au sommet de la machine, accompagné du bruit si reconnaissable d’une langue de belle-mere…

- Au moins, Rainer avait le sens du spectacle. Reste à savoir si ça a marché. Bonjour euh.. Toi ? Golem ?... Roger ?

Le golem tourna son visage en espèce de pâte à modeler vers moi, un vague grognement interrogateur en levant ces sourcils boueux.

- Bon, ce sera Roger donc. Est-ce que tu me comprends, Roger ?

Le golem hocha la tête, et fit un pas en avant de s’écrouler lentement, posant un genou à terre, et levant les yeux avec un gémissement plaintif.

- Peut-être que je n’aurais pas du mettre « Faible » ou « maladroit » dans les caractéristiques….
Corben Krayt
Admin | Technomage
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Chance, Sarkina, Artisan, Lin, Hôtel, Bénédiction Divine, Jus, Ferra, Hanami, Titan, Précision, Tchi, Unelma, Blum, Ballast, Aquarius, Cie, Perçant

Race : Demi-Dieu
Statut : Technomage
Pims : 1051
Notes : PNJ : Raku
Nounours vivant pervers
Messages : 1701
Titre débile : Bouboule Boum Boum / M'sieur Magique

Re: << It's alive ! Alive ! >>

le Sam 6 Oct - 19:21


Ça n'avait pas été simple de mettre toute cette terre dans la machine, mais le résultat était là !

- Il est vivant ! Vivant !!

Un golem prenait vie sous nos yeux. Roger, comme l'a si bien nommé Corben, commençait à se mouvoir, et... s'écrouler après un pas. Roger s'est vautré après avoir, d'un pas, avancé, et commençait même à se désagréger. Au commentaire de mon collègue déconcerté, j'observais les réglages avec curiosité.

- Avec un matériau à même de s'effriter, je pense qu'il ne faut pas ajouter la maldresse, la faiblesse et la fragilité... Notre pauvre Roger se retrouve en l'instant à lutter pour pour rester un temps soi peu consistant.

Le silence ponctua ma réflexion. Y-avait-il meilleure solution ? Et notre Roger, pourrait-on lui donner meilleure constitution ?

- Je te propose de lui ajouter un peu d'argile. Cela lui éviterai de perdre son autre jambe au prochain pas. Les golems sont quand même plus utiles quand ils ne chutent pas. Et voir cette souffrance futile, je n'y tiens pas.

Mais maintenant que Roger était "né", je ne savais pas si mon traitement aurait un quelconque effet. Si ça se trouve, le malheureux devra rester ici le restant de sa vie, à genoux, condamné à poser ainsi, car son prochain geste serait son dernier. Mais j'avais bon espoir de le sauver. Si grâce à nous il a vu le jour, il pourra marcher, je ferais tout pour.

Dans le lit de la rivière proche, je pris deux ou trois échantillons pour tester si les boues du fond feraient une argile suffisante ou de substitution. Ce n'était pas l'idéal, mais ça devrait aider Roger à pouvoir se tenir sur ses pieds. J'en récoltais suffisamment pour lui faire un exosquelette, le rendre un peu plus solide, et éviter qu'il tombe en miettes.

Mais comme l'argile mets plusieurs jours à sécher, et qu'on avait pas non plus envie de s'éterniser, je me souvins d'une petite astuce pour assécher et solidifier l'argile un peu plus vite. Je sortis de mon Sarkina mon casier, duquel j'en prenais de la craie à tableau. Je m'expliquais :

- L'argile, c'est pratique comme matière, mais c'est long à sécher. Pour accélérer le processus, une fois qu'on aura appliqué la matière sur notre bon ami Roger, je déposerais de la poudre de craie. Les minéraux qui composent la craie vont absorber l'eau et donner du plâtre. Une fois séché par le plâtre, l'argile devrait le rendre plus solide. Et les deux vont remettre notre Roger sur pieds.

Je rendais le mélange argileux plus homogène en le mélangeant, et ajoutais un tout petit peu de craie (mais je gardais la plus grande partie pour la fin). Une fois la substance pâteuse, j'en prenais à pleine main et l'appliquais sur Roger, et invitais Corben à faire de même.

Après un petit moment passé à lui appliquer la glaise et la craie, Roger se retrouvait paré d'une armure de plâtre à defaut d'acier.

- Bon, le temps que ça sèche, attelons-nous à un nouveau test. Laissons "docile" et "obéissant", mais passons sur "moins fragile", "adresse moyenne", et "faible". Et pour le matériau, si on prenait... mmh... du bois ?




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 782
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: << It's alive ! Alive ! >>


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires