Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Retour de soirée et découverte(s)

le Mar 17 Juil - 3:32


William, après avoir observé la bague et noté les différents détails, la rangea soigneusement dans la poche de sa veste. Les perspectives offertes par ce cadeau étaient magnifiques mais c’était justement pour cela qu’il tenait pas à les essayer ainsi dehors. Ils quittèrent donc le port et rejoignirent leur maison à Northrives. La soirée n’était pas complètement terminée. Une fois arrivé chez eux, l’ange ne tarda pas à reprendre sa bague et à s’asseoir dans le canapé du salon. Il avait évidemment noté à quel doigt l’ondin avait placé la sienne et nul autre endroit ne conviendrait mieux à William également.
Le mariage, une cérémonie qui ne signifiait rien, religieusement parlant, mais qui restait aux yeux des autres une espèce d’incontournable. Le blond n’était pas « officiellement » marié à Elliot mais de toute manière, qu’est-ce que cela voulait dire exactement ? Cela ne représentait strictement rien aux yeux de William qui comme d’habitude pouvait se contenter de la certitude qu’il avait de sa relation avec son amant.

Il enfila la bague et prit une grande respiration.

La sensation n’était pas désagréable, mais bizarre. Pour la première fois, il n’avait pas l’impression d’être seul dans ses pensées. Il pouvait sentir la présence de son amant, d’abord comme une légère « démangeaison », même si cela ne convenait pas du tout à décrire correctement la sensation qu’il avait, avant de finalement se transformer en une espèce de chaleur – un terme encore une fois assez faible pour décrire réellement les sentiments que cela lui procurait. Sans rien dire, il lança un regard à Elliot, paraissant perdu, avant de comprendre que ces sentiments qu’il ressentait devaient être ceux de l’ondin. Il retira la bague, se sentant sur le point d’être submergé par trop de pensées à la fois. Les siennes, celles d’Eliot, les unes venant renforcer les autres.

« Il… Il va falloir apprendre à contrôler cela… » nota William, vaguement essoufflé par l’effort mental que cela lui avait demandé. « Mais… merci. »

William évoquait là une des pensées qu’il avait captée chez son amant, juste avant qu’il ne retirât sa bague. L’ange ferma les yeux et souffla un peu plus, cherchant à faire le vide dans son esprit pour ne pas non plus submerger son amant de trop d’informations d’un coup. Voilà qui devraient peut-être forcer les deux amants à un peu de méditation et de contrôle de soi.

« Tu es prêt ? »

Et après avoir reçu l’autorisation d’Elliot, William remit une nouvelle fois cette bague au doigt.


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Retour de soirée et découverte(s)

le Jeu 19 Juil - 12:15


Le retour du Speed Dating s'était fait dans leur calme habituel. Elliot s'était surpris a somnoler sur l'épaule de son amant dans la navette qui les avait ramené à Northrives.

Cette mini-sieste lui avait redonné un peu d'énergie et il se sentait d'attaque pour tester les fameuses bagues. Mais avant toute chose, l'ondin ressentait le besoin de se mettre a l'aise.


- Je vais me faire un thé. Tu en veux ? Ou un café peut-être ?

Elliot attendit la réponse de l'ange et alla dans la cuisine. Tandis que l'eau chauffait, il retira son veston et ouvrit les deux premiers boutons de da chemise. Ah...il respirait un peu mieux. Il retira aussi ses chaussures, tant pis il rangerait tout demain.

Les boissons prêtes, il les ramena dans le salon et les posa sur la table basse. L'ondin s'installa ensuite sur le fauteuil face à William et l'observa enfiler la bague.

La sensation fut...saisissante. L'ondin sentit des frissons parcourir son corps alors que "quelque chose" prenait place dans son esprit. Comme si sa tête était envahi par quelqu'un...mais, si l'intrusion était étrange, elle n'était pas trop désagréable. C'était plutôt comme quelque chose de doux et de chaleureux.... Elliot releva la tête pour observer son partenaire et fut étonné de voir une telle expression sur son visage. A cet instant, l'ange si froid d'ordinaire semblait perdu, comme un enfant.

"Adorable" Ne put-il s'empêcher de penser.

Mais William retira la bague, les laissant tout les deux haletant. C'était quand même un sacré effort mental de se connecter ainsi à l'autre... Quand William le remercia, Elliot rougit comme une tomate. Il ne pensait pas qu'il aurait entendu cela ! Mais c'était sincère....


- C'est.. Plus difficile que je le pensais...

Elliot prit une profonde inspiration et se concentra. Il devait se vider l'esprit... L'ondin se rappela du bruit des vagues, un chant qu'il connaissait par coeur. Ce souvenir l'aida à s'apaiser, à vider son esprit pour mieux acceuillir celui de William.

- Je...je suis près.

L'ange remit la bague à son doigt et la connection se fit. Cette fois, comme l'ondin s'y attendait, l'intrusion se fit plus douce. Il sentait cette présence en lui, mais elle se faisait plus posée et discrète. Lui-même tentait de moins s'imposer, de refrener son esprit et ses pensées. Quand il se sentit suffisamment stable, il s'ouvrit pour envoyer son premier message.

"Tu....m'entend ?"

C'était vraiment étrange comme sensation, encore plus quand son amant lui répondit. Il sentait sa voix grave résonner directement dans sa tête... Un nouveau frisson chatouilla sa nuque.

"Tu es...vraiment beau dans ce costume...

L'ondin sourit, espiègle et attendit la réponse de son bien-aimé. Il retira sa bague cependant, sentant le besoin de faire une pause car l'effort était réel.


- Pfiou....je pense qu'on s'en sort pas trop mal. Mais c'est fatiguant...

Le jeune homme prit sa tasse de thé et en but une gorgée, apaisant le début de migraine qui menaçait de le prendre. Il observa ensuite la bague dans le creu de sa main, jouant avec.

- Tu crois qu'on peut s'envoyer autre chose que des pensées ? Des sons ou des images par exemple ?




Elliot ondin:
Elliot Broekheart
Prêtre de Ha'kynai
avatar

Avatar © : Image trouvée sur pinterest

Masculin Suivi :


Titre : Dies Ha'kinay, Rockstar, Perçant, Cuisto, Hôtel, Aquarius, Lin

Race : Sirène
Statut : Joaillier/Prêtre de Ha'kynai
Pims : 374
Messages : 419
Titre débile : Ariel lessive

Re: Retour de soirée et découverte(s)

le Ven 20 Juil - 15:27


Avec le temps, et sans doute était-ce à regretter, William faisait de moins en moins attention à de petits détails. Par exemple, Elliot avait pris la peine de leur préparer une boisson chaude pour qu’ils fussent plus à l’aise, chose dont l’ange avait oublié l’utilité. Ou bien peut-être était-ce simplement l’impatience de voir les réels pouvoirs de cette bague ?
La deuxième tentative alla en tout cas un peu plus loin. Ce n’était toujours pas parfait. Il fallait que tous les deux fissent de gros efforts. Ne pas se laisser envahir de pensées allant dans tous les sens demandait pour qui n’était pas habitué un effort surhumain ; et habitués, ils ne l’étaient pas. À ce moment, William se rendit compte à quel point il était difficile de contrôler cette petite voix dans la tête qui nous envahit constamment et à laquelle on ne prête d’ordinaire aucune attention puisqu’elle correspond à « nous », notre « ego ».

En tout cas, au-delà de simples pensées, ils échangeaient déjà des sensations.

Craignant qu’envoyer une pensée serait comme détruire un barrage qu’il parvenait à maintenir tant bien que mal, le blond ne répondit pas à la question de l’ondin, se contentant de hocher la tête pour indiquer qu’il avait bien « reçu le message ». Toutefois, au compliment de son amant, William n’y tint plus et chercha à répondre. Toutes les pensées étaient perceptibles et compréhensibles, mais elles étaient dans le même temps mêlées les unes aux autres, comme des fils de différentes couleurs que l’on aurait assemblés dans une seule et même pelote. On pourrait en distinguer les différents tons et deviner donc l’ensemble des coloris présents, mais cela resterait un écheveau difficile à défaire. S’il fallait absolument mettre des mots dessus, cela ressemblerait à :

*« mertuciesjemagnifiquepourt’ailasoiréeme »*

Compréhensible parce qu’ils étaient dans la tête l’un de l’autre, mais c’était une communication qui se passait de mots.

En retirant la bague pour la seconde fois, William essaya de reprendre un peu plus ses esprits. Au moins, ils s’entendaient l’un l’autre. Mais déjà, Elliot voulait aller plus loin. Les sensations que l’age avait tirées de ces premières expériences semblaient indiquer qu’ils pourraient aller plus loin.

« Je suppose. En tout cas, ce n’est pas seulement tes pensées que j’ai perçues jusqu’à présent. Je… sais aussi ce que tu ressens pour moi… Je crois… »

Après de tels essais, il était difficile de revenir à un langage articulé. Au moins, ses pensées pouvaient être transmises une par une d’une manière bien ordonnée. Toutefois, après la profondeur de leur échange, il y avait presque quelque chose de vulgaire dans ces paroles.


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Retour de soirée et découverte(s)

le Lun 23 Juil - 11:53


Elliot avait sentit les réponses de William jusqu'au plus profond de lui. C'était un ensemble de mots mélangés, à priori incompréhensibles, mais l'ondin arriva à les dechiffrés par il ne savait quel mécanisme. Appelons ça le miracle de l'amour, a défaut de mieux.

"Merci pour la soirée"
"Tu es magnifique"
"Je t'aime"


Elliot rougit furieusement en entendant tout ces mots tendres qui lui étaient dédiés. Mais ça lui faisait énormément de bien. Une certaine euphorie grandissait en lui, accrochant un sourire niais et rêveur sur ses lèvres. Il ne quittait plus l'ange des yeux, le dévorant du regard. Son si bel ange, son bien-aimé... Cette expérience lui permettait de se souvenir de leur débuts, il retrouvait son William hésitant et maladroit, inculte des choses de l'amour avec lequel il avait aimer apprendre et qu'il avait adoré taquiné. Qu'on se le dise, Elliot adorait le William sûr de lui et expert, mais ce côté adorablement adolescent lui avait manqué un petit peu.

La question des images sembla intéressé un peu le blond mais tout deux avaient besoin de reprendre leur souffle avant une troisième tentative.


- Je suppose. En tout cas, ce n’est pas seulement tes pensées que j’ai perçues jusqu’à présent. Je… sais aussi ce que tu ressens pour moi… Je crois…

Le coeur de l'ondin battit un peu plus fort. Ce qu'il avouait.. était vraiment fort. Mais il comprenait parfaitement ce que le blond tentait maladroitement d'exprimer. C'était difficile de mettre des mots sur ces sensations inédites, indescriptibles et pourtant si fortes.

- Je comprend. J'ai...aussi senti ta présence en moi. C'était comme une douce chaleur... Pardon c'est un peu dur à décrire. Mais je savais que c'était toi, que tu étais avec moi. J'ai...trouvé ça très agréable. Je sentais ton amour....

Cette séance de "connection" était source d'émotions pour le jeune ondin. Mais c'était vraiment doux et agréable... Il avait du mal a se contenir mais il sentait que c'était important. Pour eux deux.

Sentant le besoin irrépressible de se rapprocher de l'ange, l'ondin se leva et vint s'assoir à côté du blond, tout sourire.


- J'ai envie d'essayer de t'envoyer une image. Hm.. Je dois y réfléchir...

Le jeune homme posa sa tête sur l'épaule de son compagnon et ferma les yeux pour se concentrer. Il fouilla dans sa mémoire, cherchant une image simple....évidemment c'est l'océan qui lui vint en premier. Il imprima alors dans sa tête la vision qu'il avait eu du dôme d'Atlantis pendant sa mission avec Kylian. Il rouvrit ensuite les yeux et sourit à William.

- Je suis prêt. On y va ?

Une fois qu'il eut le signal du blond, Elliot remit son anneau. Il fit le vide plus rapidement que les fois précédentes, commençant à s'habituer à toute ces sensations. A nouveau, la présence de William se fit en lui, chaleureuse. Elliot préféra fermer les yeux pour se concentrer et dessina doucement son "image".

C'était comme peindre un tableau. Lentement, les couleurs floues devinrent des formes. L'océan, les récifs, le dôme. A l'intérieur du dôme, les bâtiments. Il ajouta quelques poissons, un peu de vie et s'y concentra de toute ses forces pour l'envoyer comme il avait envoyer ses pensées. Une migraine commença à vriller ses tempes mais l'ondin tint bon, voulant mener l'expérience jusqu'au bout.




Elliot ondin:
Elliot Broekheart
Prêtre de Ha'kynai
avatar

Avatar © : Image trouvée sur pinterest

Masculin Suivi :


Titre : Dies Ha'kinay, Rockstar, Perçant, Cuisto, Hôtel, Aquarius, Lin

Race : Sirène
Statut : Joaillier/Prêtre de Ha'kynai
Pims : 374
Messages : 419
Titre débile : Ariel lessive

Re: Retour de soirée et découverte(s)

le Jeu 26 Juil - 1:03


Une fois la bague remise, les sensations affluèrent de nouveau. William cherchait à simplement accepter tout ce qui se présentait à son cerveau et son esprit. Chacune de leur expérience l’habituait à peu plus à cette étrange sensation d’avoir des pensées « étrangères » en lui mais dans le même temps tellement identifiées à celles de l’ondin que les accueillir en lui devenait de plus en plus facile.
Ainsi, une image, d’abord imprécise, se forma lentement. Plus le temps passait, plus les détails se firent nombreux, jusqu’au point où finalement le blond partagea complètement ce souvenir. Mentalement, il pouvait reconstituer le chemin pris par son amant, tout en continuant de ressentir également les émotions de l’ondin lorsqu’il avait découvert ces lieux.

C’était facile de se laisser aspirer dans cette image. Lentement, il retira la bague pour mettre fin au contact.

« C’était très beau… »

En fin de compte, tout cela était relativement instinctif. Alors quoi de plus naturel après l’essai d’Elliot que William tentât à son tour l’exploit ? Il en parla à son amant puis, avant de remettre la bague, songea à une image qu’il pourrait envoyer à l’ondin. Les idées lui manquèrent mais il se décida finalement pour une image de la ville où ils s’étaient rencontrés, dans leur monde. Il y avait passés quelques décennies après la guerre, alors il connaissait encore très bien les lieux.
Il songea d’abord à la couleur du ciel, puis aux gratte-ciel. Les images restaient imprécises car pendant ces décennies, l’ange avait choisi de se voiler les yeux. Des sons et des odeurs complétaient alors le tableau… le sons d’une foule que l’on sentait occupée et qui se rendait ici et là, en voiture, en bus, à pied… Des odeurs d’asphalte presque étouffantes lors des grandes chaleurs de l’été ou au contraire une odeur presque aseptisée dans le froid de l’hiver.

Cela manquait quand même de détails visuels. William chercha à se concentrer un peu plus sur ses souvenirs.

Un bâtiment apparut soudain. Cependant, Elliot ne l’avait jamais vu lorsqu’il habitait dans leur ancien monde. Le style était d’ailleurs assez caractéristique du style architectural d’avant-guerre.

L’image tremblota.

Tout changea alors subitement. Au pied de ce bâtiment apparut une femme en larmes, criant, cherchant à faire barrage de son corps pour protéger ses trois très jeunes enfants. Une lame fila. Elle trancha cette tête pleurante dont le cri s’arrêta subitement mais résonna encore contre l’arche de l’entrée du bâtiment. La lame se planta alors successivement dans les corps apeurés des enfants.
Deux blocs plus loin. Du coin de l’œil, on pouvait voir la librairie où William finirait par travailler plus tard. Un groupe de soldats chargeait. Sur le côté, des anges en armures, des compagnons, couraient également. Tout filait très vite. Certains utilisaient des lames larges faite d’un alliage qui semblait d’argent, d’autres se contentaient de frapper avec leurs poings gantés d’une armure. William se servit de sa lame pour dévier les balles qu’on tirait vers lui puis lorsque les deux groupes finirent par rentrer en contact, l’ange frappait de taille. Une connaissance très claire, immédiate, comme innée, indiquait si la cible était morte sur le coup. Si elle ne l’était pas, c’était parce que la blessure infligée était mortelle. Inutile de perdre plus de temps alors.
Une autre image. Toujours la ville mais vue du haut. Un groupe de civils cherchant à fuir, courant pour atteindre l’entrée d’une bouche de métro. Le blond volait et descendit en piquée. Il frappa au cou un homme et lui brisa la colonne vertébrale, attrapa une femme, reprit de l’altitude et la lâcha de suffisamment haut. Il entendit des tirs, un groupe de résistants sur un toit le visait avec de ridicules pistolets. L’image suivante, il était sur le toit face à ces résistants, homme et femme dans la vingtaine, peut-être frère et sœur. La lame vola et les frappa dans le même mouvement. Leurs ventres s’ouvrirent, vidant au sol leurs entrailles. Ils n’étaient pas encore morts mais un ordre était arrivé, il fallait se regrouper avec les autres anges pour…
Des dizaines de visages différents apparurent dans ce qui parut une seconde. Des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux, des enfants et des grabataires. Des visages ensanglantés, torturés, ou avec la pâleur du marbre. Des visages entiers et des boîtes crâniennes défoncées.

Cela avait été comme une digue qui avait cédé et contre laquelle l’ange n’avait désormais plus aucun contrôle. Il avait retiré la bague aussi vite qu’il avait pu, et sans doute ne s’était-il pas passé plus de trois ou quatre secondes mais ces secondes, dans le monde des pensées, s’étaient étirées jusqu’à paraître une éternité.

Il garda un instant le regard sur la bague qu’il tenait dans ses mains puis tourna la tête et regarda Elliot. Son visage avait retrouvé cette expression neutre et distante et ses yeux bleus un froid insondable. Sans la bague, l’ange avait la force de reconstruire ce mur infranchissable entre ses propres démons intérieurs et ce qu’il montrait aux autres.
Sans rien dire, il se leva, prit sa tasse d’infusion et se rendit jusqu’à la fenêtre pour observer la nuit.


Dernière édition par William Lester le Sam 28 Juil - 16:23, édité 2 fois


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Retour de soirée et découverte(s)

le Jeu 26 Juil - 20:12


Elliot sentit avec joie le succès de son souvenir. Il ressentait les pensées de William, son plaisir à admirer un si beau paysage, à marcher dans ses pas comme s'ils ne faisaient qu'un. Doucement l'image prit fin et William retira la bague. L'ondin était vraiment heureux que cette petite expérience soit un succès. C'était si agréable... Il repprit une gorgée de thé, et l'ange lui avoua vouloir tenter à son tour l'expérience.

Ils prirent le temps d'attendre que leurs esprits soient calmés et vidés avant de remettre les bagues et de fermer les yeux. Doucement, Elliot se retrouva dans un paysage qu'il reconnaissait. Leur ville, là-bas... Ailleurs. Les images étaient floues mais les sons clairs et l'ondin savait pourquoi. Pendant des années, l'ange s'était forcé à la cécité il était donc normal que les images soient peu précises. Il se promena un peu, les souvenirs de William ravivant les siens. La librairie où ils s'étaient rencontrés, l'immeuble où ils vivaient, l'hôpital aussi...

Soudain tout se troubla...et le rêve devint cauchemar.

Elliot les voyait. Il les entendait. Il voyait les humains, entendaient leur cris. Il vit les corps être déchiquetés. C'était....lui. Il tuait, homme, femmes, enfants. Tous jusqu'au dernier.

Un regard dans le miroir d'une vitre. Non ce...ce n'était pas lui. C'était William. William qui tuait, dechiquetait, torturait. William l'ange de mort..

Et les cris s'intensifiaient. Les corps tombaient, mutilés, comme dans un film d'horreur particulierement gore. Elliot était pétrifié, incapable de bouger et de sortir de ce cauchemar. Il hurlait dans sa tête mais personne ne l'entendait.

Quand le blond retira la bague, Elliot resta tétanisé. Il mit un long instant à revenir sur terre. Ce qu'il venait de voir tournait en boucle dans son esprit. C'était horrible, il entendait encore les cris, sentait le sang sur sa peau...

Une crise monta d'un coup alors que son coeur accelerait douloureusement. L'ondin eu juste le temps de se mettre la main devant la bouche avant de courir à la cuisine. Là, il laissa tout partir et alors qu'il s'ettoufait de sa toux trop forte, son sang tâchait l'evier et le remplissait. Son corps le rejetait à nouveau et rejetait surtout ce qu'il venait de voir.

C'était l'Enfer. Le vrai. Un ballet de mort, de chair et de sang. Elliot avait toujours était loin de la Guerre entre Anges et Humains. A l'époque les sirènes étaient resté cachées au fond de l'océan, attendant que la tempête passe. C'était une idée vague... Jamais il n'aurait cru que la réalité soit celle ci. Aussi crue, aussi dévastatrice.

Doucement, la crise se calma enfin. Des larmes coulaient sur ses joues, faisant apparaitre quelques écailles sur sa peau. La tête lui tournait et doucement il se laissa glisser au sol, se recroquevillant sur lui-même, ses jambes ne le tenant plus. Il fallait qu'il réfléchisse....

L'ondin savait que son amant avait été traumatisé par la Guerre. Il était parfois pris de terreurs nocturnes et seul le chant de l'ondin parvenait à l'apaiser et à le faire se rendormir. Mais... Il ne pensait pas...à ça.

Elliot observa William depuis la porte de la cuisine. L'ange lui faisait dos pour regarder le ciel nocturne dans le salon. Ces images....étaient-elles retenues dans son esprit, cachées par une barrière qui avait été brisée par leur expérimentations ? Le jeune bleuté ne savait pas comment réagir. L'ange blond restait silencieux, il s'était refermé comme autrefois.

Mais il ne pouvait pas le laisser comme ça. Il était son compagnon ! Même si savoir que son amant était capable de telle violence et que ca l'effrayait, il se força a se lever et marcha lentement jusqu'à prendre la main de William. Restant dans son dos, il posa son front contre son omoplate, essayant de calmer son coeur furieux.


- Je...ne pensais pas...que tu vivais avec tout ça... C'est horrible....

Sa jolie voix était rauque, cassée par la toux et les vomissements. Il se sentait faible...mais refusait de plier. Mais que dire quand on avait vu une telle horreur ? Que faire face au pire ? C'était passé, depuis longtemps, on ne pouvait rien y faire. Mais à quel point est-ce ça l'influençait dans le présent ?

- C'est...à cause de ca.... Que tu tue ? C'est ces visions qui t'y poussent ? On pourrait les...les faire disparaître. Te faire oublier tout ça...

Une migraine à se taper la tête contre les murs en s'ajoutait au mal être du jeune aquatique et il ne réfléchissait plus, sortant simplement tout ce qui lui passait par la tête.




Elliot ondin:
Elliot Broekheart
Prêtre de Ha'kynai
avatar

Avatar © : Image trouvée sur pinterest

Masculin Suivi :


Titre : Dies Ha'kinay, Rockstar, Perçant, Cuisto, Hôtel, Aquarius, Lin

Race : Sirène
Statut : Joaillier/Prêtre de Ha'kynai
Pims : 374
Messages : 419
Titre débile : Ariel lessive

Re: Retour de soirée et découverte(s)

le Sam 28 Juil - 16:23


Tout en se perdant temporairement dans la contemplation du noir de la nuit, William perçut derrière lui Elliot qui se leva brusquement pour disparaître dans la cuisine. Il vomissait.

*Évidemment…* songea l’ange qui soupira.

Ce qui venait de se passer le gênait profondément. Il n’avait pas voulu montrer tout cela à son amant. Ce n’était pas réellement une révélation. Depuis quasiment leur première nuit, le blond avait eu des crises nocturnes et en avait expliqué la raison à son amant. Il n’avait pas caché la vérité. Mais les mots pouvaient-ils réellement suffire à transmettre toute l’horreur de la guerre et de ce qu’avait fait William alors qu’il suivait encore les ordres du dieu unique, ou prétendu tel ?
L’ange ne s’était jamais lancé dans une description précise de ce qu’il avait fait. À quoi cela aurait-il servi ? Elliot devrait très bien pouvoir l’imaginer. Ou pas. C’est une chose peut-être de regarder des films avec des effets spéciaux, c’en est une ordre, totalement différente, de se retrouver au milieu du carnage, de voir réellement des corps qui l’instant d’avant étaient en vie. L’odeur aussi ne pouvait se transmettre par les mots. Une inspiration pouvait écœurer même une personne habituée.

Une nouvelle gorgée de thé. Mieux valait laisser Elliot seul pour le moment. Qui sait si en voulant l’aider, l’ange ne ferait pas que le rendre malade encore plus ? Le blond posa son regard sur sa main enserrant la tasse, et l’espace d’une fraction de seconde, il eut l’impression de la revoir enserrer à nouveau la garde de son épée.

Son amant revint dans le salon. Il lui avait fallu un peu de temps pour se remettre mais au moins, il revenait déjà. William resta là où il se trouvait, bougeant peu. Elliot n’hésita cependant pas à lui prendre la main et à aborder de front ce qui venait de se passer. C’était finalement comme le blond l’avait craint : l’ondin n’avait jamais réellement saisi ce qu’avait fait William. Quelle image avait-il donc de la guerre ? Une balade la fleur au fusil, genre septième compagnie ?

« Et bien maintenant, tu sais. » répondit William sur un ton trop froid et avec cette pointe de condescendance qu’il avait parfois et qui énervait tant Elliot. Cette fois-ci cependant, l’ange s’en rendit compte presque immédiatement et soupira, caressant du pouce la main de son amant dans une vague tentative de se faire pardonner ce ton.

Déjà, Elliot paraissait réfléchir à des solutions. William haussa les épaules. Non, il savait très bien que ce n’était pas pour cette raison qu’il se livrait à son « passe-temps », du moins pas directement. De toute manière, le blond ne souhaitait pas parler de cela. Il aurait bien expliqué que ces derniers temps, il ne se livrait quasiment plus à aucune activité illégale, se contentant de mener des contrats de manière presque « obligée » mais sans vraiment les chercher. Quant à l’idée de se faire retirer ces souvenirs, l’ange pouvait facilement deviner que dans ce monde de possibilités, il existait bien quelque part un mage capable de lui retirer ces images de la tête.

« Et faire comme si cela ne s’était jamais passé ? Comme si je n’étais responsable de rien ? »

Ces questions n’appelaient visiblement pas de réponse. William finit sa tasse de thé puis s’écarta d’Elliot pour aller reprendre sa bague. Il la tenait désormais dans sa paume, l’observant.

« C’est un objet… dangereux. Je suis désolé Elliot, j’aurais préféré que tu ne vois pas ça. »

*Je lui ai donné des cauchemars pour combien de temps ?*

« Avant de les porter continuellement, je crois qu’il va falloir qu’on s’entraîne réellement… »


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Retour de soirée et découverte(s)

le Mer 1 Aoû - 19:30


- Et bien maintenant tu sais.

Ce ton sec et cassant, hautain... Elliot le haïssait. Il faillit reculer et lâcher sa main mais la caresse de son pouce le retint. L'ondin resta alors là, la nuque appuyée sur le haut de son dos. Sa migraine était atroce et lui vrillait les temps, sa gorge le brûlait et ses poumons semblaient avoir oublié comment respirer correctement.

L'ondin ne savait plus quoi penser. Toute leur ambiance s'était effondrée en un instant... Et il se sentait coupable, impuissant face à l'horreur qu'avait vécu William et face à son visage à nouveau fermé. C'était comme si d'un coup, tout les efforts qu'ils avaient fait pour se rapprocher et redevenir complice s'étaient effondrés. Elliot en était terriblement déçu. Pourquoi une si belle soirée devait-elle finir ainsi ?

William ne semblait pas vouloir oublier. Il continuait de porter le fardeau de cette croisade cruelle et insensée. Cette guerre avait été un génocide commandé par un Dieu égoïste et capricieux qu'Elliot haïssait de tout son coeur. Un Dieu n'avait pas à envoyer ses enfants faire le pire par caprice ! Calypso n'était pas une déesse au caractère facile mais jamais elle n'avait mit les sirènes de son monde en danger... Et William continuait de justifier les actes de ce Dieu. Elliot ne comprenait pas comment il faisait...

Il laissa son amant s'éloigner et observer l'anneau des couples, argumentant que c'était dangereux de les utiliser trop souvent pour l'instant. Elliot hocha vaguement la tête.


- Oui tu...tu as raison. Je te demande pardon, j'ai tout gâché en voulant "jouer" avec ces anneaux trop vite. Désolé... Tiens, on va les mettre dans mon coffre.

Depuis l'attaque des pirates des cieux, le bijoutier avait acheter un mini-coffre fort pour cacher ses pierres précieuses. Caché dans une armoire du salon, Elliot ouvrit les portes et fit le code pour l'ouvrir. Il y déposa son anneau et laissa William mettre le sien avant de refermer le tout. Il se sentait si mal....

- On réessayra de s'entrainer une autre fois...Ici ils seront à l'abri. Bon... Tu devrais aller dormir. Je vais nettoyer l'évier avant que le sang ne sèche...

Elliot se tourna vers son amant et lui sourit, faiblement, tentant de cacher sa souffrance. Il se sentait sur le point de s'évanouir à tout moment, la migraine l'empêchait de réfléchir correctement et les images qu'il avait vu dans l'esprit de l'ange le hantaient.

Il s'écarta de son compagnon et retourna a la cuisine. Par la fenêtre, il voyait le ciel dégagé qui brillait d'un milliard d'étoiles. Il devait tenir bon, soutenir son bien-aimé.... Même si ce qu'il avait vu l'avait terriblement chamboulé. Il en avait encore des hauts le coeur qu'il tentait de retenir.

Profitant d'être seul, l'ondin baissa la tête et ferma les yeux avant de serrer ses mains l'une contre l'autre. Il se concentra et se mit à prier en silence.


"Ô Dieu Ha'kynai, Roi des Océans et du Ciel étoilé. Donne à ton porte-parole la force d'accepter les images que j'ai maintenant en mémoire. Aide-moi à supporter mon amant et à le tirer des ténèbres qui le rongent. Rend moi plus fort et renforce mon coeur pour qu'il sourit à nouveau comme il l'a fait plus tôt. Entend mon appel et apaise mon âme...

Elliot savait que sa prière resterait sans réponse. Peut-être trouverait-il demain quelques coquillages précieux devant son temple, montrant que Ha'kynai l'aurait entendu. Mais cette prière l'aida à se calmer. Il se sentit moins nauséeux en rouvrant les yeux. Il attrapa alors l'éponge et commença à nettoyer le sang qu'il avait répandu dans l'évier.




Elliot ondin:
Elliot Broekheart
Prêtre de Ha'kynai
avatar

Avatar © : Image trouvée sur pinterest

Masculin Suivi :


Titre : Dies Ha'kinay, Rockstar, Perçant, Cuisto, Hôtel, Aquarius, Lin

Race : Sirène
Statut : Joaillier/Prêtre de Ha'kynai
Pims : 374
Messages : 419
Titre débile : Ariel lessive

Re: Retour de soirée et découverte(s)

le Ven 3 Aoû - 4:17


Une fois les bagues rangées en lieu sûr, William acquiesça à la suggestion d’Elliot et partit dans la salle de bain pour se préparer à une « bonne » nuit de sommeil. Sans doute ne pourraient-ils pas réellement dormir cette nuit. Pour l’ange, cela ne faisait guère de différence, ces images s’étaient toujours trouvées dans sa tête. En revanche, pour l’ondin, cela risquait réellement de poser problème.
Enfin, ne s’étaient-ils pas promis de ne rien vraiment se cacher ? Le blond n’avait pas menti sur ses expériences mais son amant n’en avait jamais compris l’horrible portée. Au fond, peut-être n’était-ce pas si mal qu’Elliot ait vu tout cela. Au moins, définitivement, rien de William ne lui serait inconnu.

William s’observa dans le miroir tout en se brossant les dents.

Les choses étaient plus simples dans leur monde après la guerre, lorsqu’il se refusait à voir, enfermé dans des ténèbres imposées. Maintenant qu’il contemplait à nouveau son image, il lui arrivait de se perdre en pensées, se demandant pourquoi il était toujours vivant, ou comment après tout ce qu’il avait vécu il pouvait être là, bêtement à se brosser les dents dans un silence presque glauque.
Une fois préparé, il s’assit sur le bord du lit, en sous-vêtements, attendant son amant. Il arrivait parfois que, harassé par la fatigue, William s’endormit bien vite, ne se réveillant que par intermittence bien plus tard pour se rendre compte que son compagnon l’avait rejoint. Cette nuit toutefois, il ne voulait pas se comporter de la sorte. Il attendit donc.

Il accueillit Elliot d’un vague geste de la tête, puis s’allongea mais chercha immédiatement à entourer l’ondin de son bras. William dormait souvent ainsi, se glissant dans le dos de son amant et l’entourant de son bras, l’emprisonnant presque.
Il garda le silence quelques instants avant de l’embrasser dans la nuque puis de soupirer encore une fois.

« Tu sais, il n’y a pas que ces images dans ma tête… C’est… plus joli, quand j’arrive à ne penser qu’à toi. » expliqua-t-il d'une voix pourtant neutre, comme s'il continuait à maintenir à tout prix pour le moment une barrière entre ses souvenirs et le moment présent.


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Retour de soirée et découverte(s)

le Jeu 16 Aoû - 10:38


Elliot réussit à nettoyer l’évier sans trop de mal, le sang n’avait pas trop séché et il n’avait pas été obligé de frotter avec force partout. Il se lava ensuite les mains et monta à l’étage, il rangerait ce qui traînait plus tard.

Imitant William dans un réflexe quotidien, il alla dans la salle de bain se brosser les dents. Son maquillage avait couler et dévoilait des cernes presque noires sous ses yeux. Il soupira et se tira la langue à lui-même. L’ondin se démaquilla avec un coton puis se brossa les dents pour effacer les traces rouges, cracher les quelques caillots encore coincés dans sa bouche ou sa gorge. Il se sentait déjà mieux… La migraine était toujours présente mais la nausée était partie.

L’ondin se rendit ensuite dans leur chambre. Il se déshabilla complètement et enfila un pantalon de pyjama avant de venir s’allonger en baillant. La fatigue commençait à le rattraper… Un petit réveil à pile indiquait deux heures du matin sur sa table de nuit. Il se tourna sur le côté, dos à l’ange, sachant très bien qu’il viendrait se blottir. Le bleuté aimait dormir dans cette position, il avait l’impression d’être dans un cocon protecteur, que rien ne pourrait lui arriver entre les bras forts de son amant. Du bout des doigts, distraitement, il commença à caresser le bras de l’ange, faisant de petits va et viens, s’amusant des frissons qu’il procurait.

Le baiser de William le fit frémir, c’était chaud et agréable. Sa voix sembla presque de trop mais ce qu’il dit, même s’il le disait sur un ton morne et neutre, lui fit chaud au cœur et attisa sa curiosité. L’ondin retrouva le sourire et lui répondit à voix basse, comme s’ils s’échangeaient des secrets d’adolescents. Et puis, quand William parlait, son souffle caressait sa nuque alors il avait envie de le pousser à en dire plus.

- C’est vrai ?… Moi aussi c’est joli quand je pense à toi. Enfin, tu occupe toujours une petite place dans mes pensées, mais quand tu me manque je ferme les yeux et j’imagine ton visage. Je me rappelle des premiers mois, quand on a construit la maison. C’était amusant, même si on dormait à la belle étoile… Je me souviens de t’avoir entendu rire une fois parce que je m’étais pris les pieds dans une corde alors qu’on commençait l’étage et que je m’étais retrouvé pendu par une cheville, la tête en bas. Tu étais venu m’aider, mais la scène devait être si drôle que tu en riais en me traitant de maladroit.

Elliot ferma les yeux, se remémorant ce souvenir si cher à son cœur. Ça et les autres, tout les autres, les sourires, les repas partagés, les balades le long des canaux… Tout ce qu’il y avait au début, avant que ça ne dérape, et tout ce qu’ils avaient fait ces derniers mois pour se rattraper.

- Je me souviendrais longtemps des sensations que nous avons échangés aujourd’hui. C’était...chaud et agréable.

L’ondin prit doucement la main de l’ange et embrassa ses doigts, tendrement, essayant de recréer un peu de la tendresse qu’ils avaient échangés un peu plus tôt. Il n’avait vraiment pas envie de terminer la soirée sur une note aussi amer, il voulait retrouver un peu de douceur avant de dormir. Il déposa un autre baiser sur le creux de son poignet puis le libéra.

- Raconte moi… A quoi ça ressemble quand tu pense à moi?




Elliot ondin:
Elliot Broekheart
Prêtre de Ha'kynai
avatar

Avatar © : Image trouvée sur pinterest

Masculin Suivi :


Titre : Dies Ha'kinay, Rockstar, Perçant, Cuisto, Hôtel, Aquarius, Lin

Race : Sirène
Statut : Joaillier/Prêtre de Ha'kynai
Pims : 374
Messages : 419
Titre débile : Ariel lessive

Re: Retour de soirée et découverte(s)


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires