Par simple précaution

le Lun 2 Juil - 19:42


Comme prévu, Ameth allait à la forge en sachant qu'elle y retrouverait Kana.
Une fois entrée dans le bâtiment en question, elle s'exclama:

- Oh, mais quelle surprise!

Elle parcouru les rayons, prenant les deux objets dont elle avait besoin. Sur le comptoir, elle déposa donc un sabre et un couteau de lancer.

Se rapprochant très près du visage de Kaname, Elle lui souffla quelques mots avant de l'embrasser.

- Tu me trouveras encore plus sexy avec ça...
Invité
Invité
avatar


Re: Par simple précaution

le Lun 2 Juil - 22:01


Résumé.
Par simple précaution


Comme me l’avait dit Ameth il y a quelques jours, il fallait que je travaille un peu pour avoir ma surprise… drôle de notion de cadeau de sa part, faudrait que je lui explique ma vision du terme cadeau. Mais bon, j’avais joué le jeu et alla à la Forge qui avait besoin de vendeuses pour les prochains jours, je regarde mon emploi du temps et choisis mon jour pour avoir toute ma journée pour travailler… puis je n’y connais rien en armurerie ou autre truc du genre…. On va devoir encore improvisé.

Ce qui était bien avec la forge, c’était qu’elle se trouvait non loin de la taverne d’Ameth, à Ordae dans une magnifique bâtisse au style qui lui va à ravir, ancienne et robuste, on sent son histoire quand on franchit le seuil. La grande salle avait tout un stock d’armes à vendre, et on attendait derrière dans l’atelier, le martèlement du marteau du forgeron. Le propriétaire semblait soucieux du détail, pour enlever cette odeur âcre du fer chaud, des huiles essentielles étaient diffusées en permanence. Ameth devrait faire pareil dans le sous-sol de sa taverne, ça sentirait meilleur que l’humidité permanente qu’y règne la-dessous ainsi que dans toute la ville de la vieille époque.

Après quelques explications de la part du propriétaire, je reçois le catalogue de tous les articles vendus même si les choses sont la plupart étiquetées, bon je pense que ça va aller, ça n’a pas l’air aussi compliqué que la bibliothèque. Des curieux rentrent juste pour regarder, des enfants sont en extases devant certaines couteaux à la belle manufacture, d’apprentis aventuriers passaient par là pour dépenser leur premier prime, ça me faisait penser qu’il me faudrait que je m'achète une lance de combat un jour, peut-être avec ce petit salaire, j’y arriverais. On verra ce que ça donne.

Le temps passe et voilà une cliente forte intéressante. A peine arrivée, elle me salua, tellement “ surprise “ de me trouver ici, je fis un petit sourire au coin à sa réflexion, elle savait très bien où j’étais, je lui avais dit ce matin après avoir quitter la taverne car pour une fois que c’était pratique de dormir chez elle, je n’allais pas rater ma chance !

J’observe alors ma belle brune déambulée dans les couloirs de la boutique, à la recherche de ce qu’elle voulait certainement pour ses prochaines missions. Elle avait fait son choix pour un sabre et un couteau de lancer, moi qui pensait qu’elle avait déjà plein de ce genre de trucs mais bon, on va rien dire. Elle pose ses articles sur le comptoir alors que je m’étais accoudé dessus en attendant son arrivée.

La voilà si près de mon visage, j’avais envie de l’embrasser, par chance aucun client n’était là et elle fit le premier pas pour m’embrasser tendrement. Je ne me lasserais jamais de ses lèvres je me disais dans ma tête, puis comme elle le disait, elle serait encore plus sexy comme ça, mais je l’imaginais également avec un plastron en cuir et toute la tenue d’une Amazone, là elle serait terriblement sexy…

Je prends alors mon rôle de vendeuse au sérieux et m’écarte un peu d’elle pour regarder mieux ses articles.

- Hum…. un sabre encore ? As-tu une idée derrière la tête avec celui-ci….

Je lui fis un sourire coquin à cette suggestion, à elle de faire travailler son imagination.

- Puis un couteau, tu n’en a pas assez de couteaux ? Tu ne pourrais pas collectionner quelque chose de moins pointu…

Cette femme était une mercenaire, elle ne connaissait que la violence et rien d’autres, elle essayait peut-être de se radoucir avec moi mais je pense que je suis encore loin du compte pour partir dans une séance shopping entre filles pour acheter escarpins et sac à mains. Je rigolais à moi-même, m’imaginant Ameth’ dans cette situation, on aurait bien ris… Je m’accoude de nouveau, rejouant la proximité de toute à l’heure.

- Je t’apprécie beaucoup mon Amour mais je ne pourrai malheureusement pas te faire de prix mais je peux t’offrir un baiser en cadeau. Un cadeau spécial, je ne le fais pas à tout le monde !

J’attrape sa nuque pour amener sa tête vers la mienne pour un dernier baiser pour ensuite lui murmurer le prix de la commande.

- Ça fera 30 Pims.

Je me recule et lui sourit pour lui faire sa facture.







Kaname
avatar

Avatar © : Manhwa : Pulse / Mel

Féminin Suivi :


Titre : Hôtel

Race : Succube
Statut : Aventurière
Pims : 254
Notes : Etant une succube, Kaname se nourrit de la séduction des gens
Messages : 516
Titre débile : Kanapé

- Sujets similaires