Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Lun 9 Juil - 12:06


Et pour la suite … disons que je ne vais pas te faire un dessin.

Je la regardais un peu perdue, le reste de ce qu'elle avait dit m'était totalement compréhensible et je pouvais m'y identifier avec Kiyiya... Mais cette phrase m'était totalement incompréhensible. Pourquoi elle voulait me faire un dessin alors qu'elle pouvait juste me le dire ?.. Elle est bizarre cette femme-chat !

Bah dis moi s'tu veux pas dessiner...

Je passais rapidement à ma réflexion sur le message. Je voulais son avis, je n'en connaissais pas des masses en malédiction faut dire ! La plupart des monstres que je voyais, je les tuait et puis c'est tout, malédiction ou pas. Leiline me raconta brièvement une histoire avec une princesse et une grenouille qui s'embrasse pour lever la malédiction. L'idée ouvrait des pistes, restait plus qu'à découvrir quelques indices supplémentaires pour avoir une idée de comment lever la malédiction. Ensuite, on réglerait les problèmes de la personne. Comme elle le disait, il était hors de question que ce soit un de nous deux.

L'hybride ouvrit la porte sur une cuisine. Le spectacle semblait avoir retourné Leiline tandis que je m'avançais pour regarder de plus près le corps. Quand on en a vu toute sa vie des cadavres, ça fait plus grand chose, 'savez ! Le mucus était répandu sur tout le corps de la femme... Des os brisés... Restait plus qu'à voir si notre hypothèse semblait correcte, je passais à côté de ma partenaire.

ça va Leiline ? R'cule un peu si t'aime pas hein, j'm'occupes de ça.

Tout en sifflotant, je me dirigeais vers la tête du cadavre, elle était couverte de bave et de mucus... On avait un indice supplémentaire ! Ouais !

Liline ! L'crapaud a essayé d'embrasser la fille j'crois. Donc faut p't'être que quelqu'un de consentant l'fasse ou un truc du genre pour l'ver la malédiction, nan ? Après j'veux pas trop l'faire et toi non plus alors soit on trouve quelqu'un, soit on l'tue.

La deuxième option, je rêvais de cette deuxième option. On aurait du combat au moins, pas comme l'autre.

Alors ? On l'tue, hein ? C'plus simple en plus !

Je repensais néanmoins à l'absence du crapaud, s'il était parti chercher une fille, on aurait une personne pour l'embrasser. Une victime toute désignée !


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Modérateur | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Artisan, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 579
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Lun 9 Juil - 18:39


Plusieurs actions à faire lui viennent en tête : des choses importantes comme à tout prix trouver la bête pour éviter une nouvelle victime, ensuite tenter de trouver une solution pour le défaire de sa malédiction et d'autres hors contexte comme apprendre le second degré et les expressions métaphoriques a Hiryu.

Leiline dégluti et approche de la scène. Ce n'est pas vraiment le corps en lui même est l'abondance de mucus qui la met dans cet état mais plutôt d'imaginer ce qu'a pu subir la jeune femme avant de mourir.

Elle rassure sa coéquipière d'un petit "Ça va aller." et se rapproche de la victime. Plus focalisée sur le corps, c'est Hiryu qui lui fait détourner le regard au niveau de la tête en lui confirmant que la bête a essayé de l'embrasser. De la présence de bave se trouve en abondance sur le visage blafard du cadavre devant elles.

Touen songe déjà à le mettre hors d'état de nuire par l'acier mais la Li ne l'entend pas de cette oreille.  Elle se doutais qu'entre elles, pour trouver une solution c'est le jour et la nuit. Où l'une voudra taper et tuer, l'autre voudra tenter de trouver une idée pour faire ça pacifiquement. Pas une mince affaire. Elle répond, calme et posée.


- Je t'avoue que j'aimerai sincèrement trouver une autre solution. Cette personne n'a jamais demandé à être maudite ...

Elle réfléchit un moment, imagine les pires scénarios et adresse un regard peiné à la fine lame.

- Imagine si c'était l'un de tes proches, tu préférerai l'achever ou trouver une solution ?

Qui sait, cette personne a peut-être de la famille, des amis, un(e) amant(e).

- Même s'il faut trouver quelqu'un qui est capable de lever les malédiction dans tout l'Entre-Monde, j'aimerai essayer avant d'avoir à le tuer. Tu connais éventuellement des adresses aux Fumeroles ? C'est bien le quartier que tu gères je ne me trompe pas ?

Northrives pourrai être un quartier propice à ce genre de magie mais Leiline n'a jamais fait attention à ce type de "commerce" là bas. Elle se redirige vers la porte par où elles sont rentrées et pose la main sur sa poignée.

- J'aimerai au moins visiter les sous-sols avant si tu n'as pas d'autres idées. Qui sait, nous trouverons peut-être quelque chose.
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Mer 11 Juil - 12:26


Leiline préférait la sauver donc... Ce n'était pas vraiment dérangeant, mais surtout bien plus long ! On perdait du temps à chercher une solution alors qu'on pourrait la pister et la tuer pour de bons. C'était un gain de temps après tout. Enfin, je n'allais pas me battre avec elle pour décider ce qu'on ferait... Ma solution ferait l'unanimité si nous ne trouvions pas de solution, alors...Imagine si c'était l'un de tes proches, tu préférerais l'achever ou trouver une solution ? le tuer ou le sauver.

Imagine si c'était l'un de tes proches, tu préférerais l'achever ou trouver une solution ?

C'était une bonne question... Qu'est-ce que je ferais si Kiyiya était transformée comme ça. C'est simple, je trouverais une solution, mais on revenait à notre première hypothèse, le baiser. Et puis, Kiyiya était trop forte pour se faire avoir, hein ?

Ils s'feraient pas avoir déjà ! 'Sont trop forts pour. Et sinon j'trouverais une solution ouais...

Leiline enchaîna. Elle était prête à aller partout en Entre-Monde pour trouver le remède miracle pour ce crapaud ?.. Urf... Quelle barbe !

Les Fumerolles ? Je me grattai la tête. Nan. J'le gère mais j'connais pas tout l'monde hein. Après p't'être qu'au sanctuaire, ils peuvent s'en occuper. Mais bon, j'préfère pas amener un monstre dans mon quartier. Je la regardais dans les yeux, elle voulait vraiment le sauver... Si on l'amène et l'crapaud fait n'importe quoi j'le tue, ok ?

Je suivis Leiline qui veut maintenant aller dans les sous-sols, hochant la tête à sa proposition. Nous essayâmes plusieurs portes, la plupart des pièces étaient similaires à celles que nous avions déjà visité, et donc peu utiles pour notre enquête. Finalement, nous nous arrêtâmes devant une porte fermée à clé. Si c'était la cave... Plus cliché, tu meurs.

Essaye ta clé.

La porte s'ouvrit sur un long escalier disparaissant dans le noir. Le titre crépuscule était parfait pour cette situation, je voyais comme en plein jour.

Bon bah... C'parti, p't'être qu'on aura des indices sur l'comment et l'pourquoi il a été maudit.

Je passais en premier, si la bête était passée ici, on pouvait être sûr qu'il y avait une autre entrée. Sinon, alors nous aurions peut-être des indices sur l'avant malédiction, c'était déjà ça. D'ailleurs maintenant que j'y pense, pourquoi le crapaud n'avait pas enfoncé la porte ?.. Il y avait quoi en dessous ?.. Des tonneaux se trouvaient autour de moi, pour le moment, l'endroit était en bon état.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Modérateur | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Artisan, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 579
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Sam 14 Juil - 20:11


Dans l'esprit de l'hybride, il est impensable pour elle de laisser quelqu'un tuer une autre personne. Mais le soucis actuel, peut t-on vraiment parler de personne ? Il s'agit d'une créature ayant subit une malédiction mais rien ne confirme à cent pourcents que l'être vivant au départ et toujours conscient dans ce corps de batracien.

Et puis, c'est en face de Touen qu'elle se trouve, Maître de Miroir et gérante du quartier de Fumeroles. Il est cohérent pour une femme de son titre de ne pas vouloir prendre de risques inutiles pour tenter de sauver quelqu'un qui est peut-être déjà mort de l'intérieur. Mais la fine lame laisse tout de même une chance à cette âme perdue.


- D'accord, faisons comme ça.

Un regard peiné, elle descend l'un des escalier qui mène au rez-de-chaussé pour une session de recherche qui n'a fait que perdre du temps au duo. Jusqu'à croiser une porte fermée. Un tour de sa clé et le nouvel accès donne sur les sous-sols.

Leiline suit silencieusement Hiryu, sa nyctalopie plus que pratique vu l'obscurité ambiante. Dans la pièce, des tonneaux. Pleins de tonneaux et rien d'autre. Difficile de se frayer un chemin entre eux d'ailleurs. À première vu la plupart de ceux ouvert sont vides. Les autres sont ouvrables et ne disposent que de denrées, pour la plupart moisies depuis le temps qu'elles traînent ici. Notre féline fronce les sourcils.


- À première vu, c'était ici que l'ancien propio stockait ses réserves de nourritures. Mais je doute qu'il n'y ai que ça, pourquoi il aurait caché la clé du sous-sol à l'étage sinon ?

La femme-chat se bat pour pousser certains tonneaux afin d'accéder au bout de la pièce. Idée plutôt concluante vu qu'elle y trouve un petit coffre pas plus grand qu'une valise calé dans le coin, sur le sol. Elle hausse un sourcil.

- Il fallait le chercher si ont le voulait celui-là !

Le coffret désormais entre les mains, elle vérifie qu'il n'y ai pas d'éventuels pièges dessus en le regardant sous tous les angles, réflexe qui lui vient de ses obscurs jeux de rôles avec son père étant enfant.

- Il n'a pas l'air d'être piégé, il n'y a pas de loquet, rien pour fermer …

Étonnant pour un coffre aussi bien caché, après vu le temps qu'elles ont prit à le trouver. Elle l'ouvre enfin et ne contient qu'un parchemin, uniquement. Après une moue dubitative, elle prend délicatement la feuille de papier, le lit une fois, lève les yeux au ciel et donne les grandes lignes du message à sa camarade.

- La lettre a été écrite par ce qui semble être la femme de l'homme métamorphosé que nous recherchons et cette lettre était normalement destinée à leur fils unique, un adulte. Suite à l'adultère de son mari, cette « charmante » femme aurait fait appel à un mage pour lui balancer la malédiction. Elle s'excuse à son fils, a fuit le manoir et lui propose de la rejoindre dans sa nouvelle maison située dans la ville à une adresse précise.

Leiline prend une grande inspiration.

- En gros, elle lui a détruit la vie parce qu'il l'a trompé. Ohlala, je m'y attendais pas dit donc …

L'ironie dans la dernière phrase est en plus forcée par sa frustration à voir où l'espèce vivante peut aller dans les atrocités pour se venger de quelque chose.

- Après la greluche a eu l'excellente idée de laisser ses coordonnées, ça sera très utile pour les Sanctuaris qui se feront une joie de s'occuper de son cas. Ça serai le comble que ce soit la dame qui m'a fermé la porte à la figure tout à l'heure tiens …

Puis ses oreilles se dressent et elle regarde Hiryu, un brin perturbée.

- Mais attend, si c'était leur fils qui était censé récupérer ce bout de papier à notre place, qu'est ce qu'il en est du fils ?!
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Lun 16 Juil - 15:43


Rien du tout dans cette cave ?.. Comme le soulevait dans sa remarque Leiline, il était étrange d'avoir autant caché la clé de ce souterrain si c'était seulement pour y ranger de la nourriture. Après fouille, l'hybride trouva une petite boîte. Son exclamation me fit venir, je me penchais au-dessus d'elle pour voir ce qu'elle faisait.

J'éclatais d'ailleurs de rire quand elle observa qu'il "n'y avait pas de pièges". Elle se croyait au fond d'un donjon contrôlé par un grand méchant et son armée de monstre ? C'était tout à fait le genre de scène où l'on aimait peindre certain de mes "porteurs"... En vrai, c'était souvent des tours abandonnés où se cachait un monstre ou un brigand un peu plus doué que les types normaux... Le seul danger était de savoir si le plancher n'allait pas s'effondrer, et à réussir à esquiver les toiles d'araignée... Moins épique, hein ? Enfin, je divague.

Je commençais à lire la première ligne de la lettre qu'elle découvrit à l'intérieur, et à peine eus-je le temps de finir de déchiffrer cette ligne que Leiline me fit un résumé de la lettre. J'étais décidément loin d'être très bonne à la lecture...

Ah bah cool ! Au moins on sait que c'est une malédiction ! Et puis suffit juste d'aller voir la femme et de la menacer pour qu'elle embrasse son mari, hein ? Ou de nous dire où est le mage...

La première proposition était quand même bien plus amusante. C'était un spectacle que je voulais voir à tout prix. Une scène qui s'annonçait être des plus drôles !
Leiline remarqua que l'on avait une preuve parfaite pour les sanctuaris, c'est vrai que je les avais oublié eux... Ils étaient parfaits pour faire pression sur la femme d'ailleurs. On devrait peut-être en appeler un.

-Mais attend, si c'était leur fils qui était censé récupérer ce bout de papier à notre place, qu'est ce qu'il en est du fils ?!
-Ah... Ouais... C'est une bonne question ça ! P't'être qu'il s'est fait bouffer ? Mais ça m'étonnerait vu qu'le crapaud a l'air d'vouloir qu'des femmes. Il a p't'être fui ailleurs en voyant l'monstre, sinon ? Sans voir la lettre ?


Je me rappelais néanmoins du tas d'os en haut. Ce devait être une des premières victimes, aucune idée si c'était un homme ou une femme, mais si c'était le fils, alors on pouvait être sûr que notre crapaud n'était plus vraiment maître de lui-même... Manger son fils ! Un repas de famille intéressant...

T'veux aller appeler un sanctuari pour qu'il s'occupe de ça ? On pourra lui d'mander d'faire pression sur la femme pour qu'elle nous aide à l'refaire d'venir comme avant aussi. 'Fin même si on va pas voir d'sanctuari, la meilleure piste qu'on a, c'est la dame, donc c'est parti !

Je la tirais un peu pour lui faire comprendre qu'il était temps de partir du manoir. Si on faisait assez vite, on avait peut-être une chance de revenir avant le crapaud et de sauver sa prochaine victime... Ou même peut-être de le trouver en ville et de l'amener à la maison de la femme jalouse.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Modérateur | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Artisan, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 579
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Lun 16 Juil - 21:47


Le père transformé aurait été capable de ne plus reconnaître son fils et d’aller jusqu’à le manger ? Des pensées qui font froid dans le dos de l’hybride.

Mais bien une chose auquel elle n’a pas pensé : appeler un Sanctuari tout de suite et maintenant. Cette mission qui s’avérait être de la chasse va se finir par une enquête ? Ça ne serai pas la première fois pour l’hybride qu’une mission vire de bord de la sorte.


- Ouais, appelons un Sanctuari. Nous aurions pu juste la menacer de les appeler mais ça aurai été un risque à ce qu’elle décide de s’enfuir entre temps.

Envoyer les gens au trou peut être la pire des tortures sur l’Entre-Monde et ce n’est pas dans l’objectif de Leiline de les envoyer là-bas, elle qui n’a jamais apprécié les méthodes d’incarcérations mises en place dans cet univers. Mais elles sont dans un cas extrême où une femme a détruit la vie d’un autre, dans le pire des cas celle de son fils et sans le vouloir en plus …

Elles ressortent vite des lieux, aussi discrètes que possible. Mais une des oreilles féline de Leiline se tourne, un bruit suspect se fait entendre. Ni une, ni deux, elle attrape le bras de Touen et l’attire dans les buissons les plus proches de l’endroit où elle se trouve et la pousse à se baisser avec elle.

L’hybride lève furtivement la tête pour regarder les alentours et chuchote à la fine lame.


- J’ai entendu quelque chose d’anormal. Ce n’était pas un bruit nat…

Elle n’a pas eu le temps de finir sa phrase que la créature montre enfin le bout de son nez. Elle avoue l’avoir imaginer plus large mais il n’en reste pas moins imposant du haut de ses deux mètres de long, ses énormes cuisses et sa tronche de crapaud à la peau verdâtre et au dos remplit de mucus. Il traîne derrière un homme, du moins ce qui semble être le cadavre d’un homme au vu de l’absence total de mouvements.

La féline retient son souffle, à la fois horrifiée, sur ses gardes et attend bien sagement que le monstre entre enfin dans le manoir pour s’assurer qu’il ne les verrai pas partir. Dans un murmure, elle lance à sa camarade.


- Fichons le camp. Profitons qu’il ne soit pas en chasse pour retourner au village.

Après une phase digne des plus grandes phases d’infiltration, elles retrouvent enfin le calme et un peu de civilisation pendant laquelle Leiline en profite pour appeler de son baladeur la Caserne dans l’espoir qu’un Sanctuari soit disponible pour les aider.
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Mer 25 Juil - 20:33



Ma nomination en tant que sanctuari d’Entre-Monde m’avait ouvert les portes de la Caserne, un lieu où ceux qui entrent sont soit des sanctuaris soit de futurs prisonnier. Autant dire que les seuls qui en ressortent sans entraves sont les sanctuaris… Mon intégration à l’unité avait été on ne peut plus simple. On m’avait donné un carton contenant mon insigne, me permettant de me déplacer aisement grâce à des portails, dont le fonctionnement m’échappe encore, un titre perçant et un pistolet étrange. Ce dernier attendait toujours sagement dans un tiroir que j’apprenne à l’utiliser… La seconde partie de mon intégration se résumait à m’assigner un bureau et au boulot.

J’ai retrouvé un visage connu parmi cette troupe de guerriers aguerri. Un des héros ayant combattu Sirius, un certain Morgan qui avait fuis lors des soins.

Aujourd’hui, ma mission consistait à apprivoiser la créature étrange qui servait d’intermédiaire pour recevoir les dossiers en cours, l’ordinateur… Un de mes collègues a bien essayé hier de m’aider mais, je ne comprends strictement rien à ce machin… La souris à bouton, le clavier et tout le reste ne sont qu’une source de problèmes !

On a une mission qui vient de tomber ! Ça nous vient de Leiline à Termer. Visiblement, il s’agit d’une simple arrestation et interrogatoire sur place. Un volontaire ?

Le chef venait régulièrement annoncer des missions au pied levé comme cela. Jusqu’à maintenant, aucune n’était accessible à mes compétences.

Lin, tu es nouvelle, cette mission devrait être bien pour tes débuts. Au boulot ! Va à Termer, arrête la cible, soutires-lui les informations et en prison. Compris ?

Oui, chef. Quelles sont les méthodes autoriser lors de l’interrogatoire ?

Tant que la cible est en vie et pas trop amochée, ça me va. En route et que ça saute !

Désignée d’office, je récupère la fiche de renseignements avant de commencer à préparer mes affaires. J’attache mes couteaux dans ma manche et mon étui d’aiguille à la ceinture. Une paire de menotte en acier empruntée au stock de la caserne et mon badge officiel bien en vue. Je quitte l’open-space avec quelques encouragements des autres sanctuaris.

Le badge m’ouvre aisément une porte vers la plateforme Perçant de Termer. Première observation, cette ville ne me plait pas… Cette odeur de charbon et ses rues pavés sont du plus mauvais gout. Je lève la tête vers le soleil, la journée est déjà bien avancée. Premier objectif, trouver Leiline. Cela risque d’être assez simple compte tenu de l’aspect inhabité de la cité.

Après presque une heure de déambulation sans rencontrer âme qui vive, j’aperçois au loin deux silhouettes. Après m’être un peu approché, je reconnais Leiline, l’épicière d’Entre-Monde. Je cours vers la femme et sa coéquipière. Une fois à leur hauteur, je m’annonce :

Lin Roben, j’ai été envoyé par la caserne à votre demande Dame Leiline. On ne m’a pas vraiment donné de détails sur la mission hormis qu’il faut interroger un suspect. Quel est le but final de ma venue ?
Lin R.
Prétorien
avatar

Avatar © : Haegiwa

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Pims : 283
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 553
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Lun 30 Juil - 14:33


Alors que nous repartions vers Termer, Leiline m'attrape et me tire dans les buissons. Je lui adressai un regard interrogateur. Mais qu'est-ce qu'elle faisait ? Pourquoi elle m'envoyait comme ça dans un buisson ? Ce n'est pas sympa ! Elle avait beau m'expliquer qu'elle avait entendu un bruit anormal, je m'en fichais ! S'il y avait de l'action, j'en étais.

Le crapaud fit son apparition au moment où je commençais à forcer pour me sortir de l'étreinte de l'hybride. J'avais tellement envie d'en finir... Il ne suffisait que de sortir et de le tuer... Ce serait si rapide à faire, et pourtant, non, le plan différait totalement du simple combat. On allait sauver la bête... On perdait toute la partie fun de la mission, mais bon, ça faisait plaisir à Leiline... C'était plus "moralement correct".

Une fois le monstre passé, nous sortions des fourrés et partions vers Termer. Leiline envoya une demande à la caserne, il ne resterait plus qu'à trouver notre sanctuari en ville. D'ailleurs, en parlant de la ville... Son odeur ne m'avait pas manqué, je regrettais le manoir du crapaud. Là-bas, on n'était pas intoxiqué, ou du moins, on l'était moins. Je choisis de briser le silence à notre arrivée sur les pavés de Termer.

Au fait... Pourquoi t'es aussi gentille ? T'sais qu'ça sert à rien ? À un moment ou un autre, l'crapaud mourra. Si on l'tue ce s'ra juste plus tôt... En plus, t'fais pas qu'du bien... S'tu veux sauver l'crapaud, tu dois faire du mal à sa femme.

Je regardais le ciel en soupirant, réalisant que mes mots n'étaient pas très bienveillants.

Oublie, s'cuse.

Il ne fut que peu de temps après ça pour que notre sanctuari vienne à notre rencontre. Je la regardais en plissant mes yeux. C'était Lin ! La guérisseuse folle ! Elle était sanctuari maintenant ?! Et elle n'avait pas l'air de m'avoir reconnue en plus. "Blabla, Leiline, blabla"... Je suis là, hein.

Hé ! Lin ! Coucou, j'suis là aussi, hein. J'suis maître d'miroir et on m'oublie... Finis-je en bougonnant.

Je laissais le soin à "Dame Leiline", la grande épicière, de s'occuper des détails. Après tout, je ne suis que Touen, qu'une aventurière connue qui a chassé et vaincu Sirius. Un détail qu'on oublie quoi. En plus, je suis voyante avec mes cheveux bleus ! À croire que je ne suis pas encore une personne, mais juste une arme, la coéquipière... D'une mine boudeuse, je fusillais Lin du regard.

Une fois qu'elles eurent fini de régler les détails, je repris la parole, les ayant ignoré tout le reste de la conversation.

Bon. On y va ? J'veux finir la mission.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Modérateur | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Artisan, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 579
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Mer 1 Aoû - 13:48


Malgré le caractère blessant de ces propos, il est vrai que ce que dit Touen est pertinent. Si ce n'est pas l'homme crapaud qui souffrira, c'est sa femme qui va croupir à la prison Entre-mondienne qui est loin d'être une partie de plaisir. Et pourtant l'hybride en est consciente et encaisse les remarques silencieusement.

Son père lui a tant de fois dicté qu'une vie vaut bien plus que tout l'or du monde et que le mieux est de régler les conflits de manière pacifiste. Et à côté de ça, sa mère lui bourrait dans le crâne qu'elle devra gérer une armée qui affrontera tous les opposants à la fratrie des hybrides. Elle qui n'a jamais voulue de cette deuxième voie.

Elle lève brusquement la tête lorsque Hiryu s'excuse. Elle ne s'attendait pas à ça, la fine lame qui a habituellement des idées bien tranchés sans mauvais jeux de mots. Difficile de parler d'un passé qui lui fait grincer des dents, Corben étant le seul à être au courant.


- Pourquoi je tiens à sauver le plus de vies possible, c'est une longue histoire ...

Au final elle n'a pas eu le temps de dire grand chose vu que la Sanctuari - que Leiline reconnue de suite - vient d'arriver et se précipite vers eux. Toujours avec cette grâce et cette politesse qui la caractérise et qui semble chiffonner Hiryu dont l'air bougon arrache un sourire attendri à la femme-chat.

- Bonjour Lin, j'ignorai que vous étiez Sanctuari ! Mais tutoyez moi et appelez moi Leiline, ce sera plus simple.

L'hybride lui fait un clin d'oeil espiègle et désigne la Maître de Touen d'un geste de la tête. Tout en sortant le papier de sa petite sacoche, elle met Lin au parfum de toute l'histoire.

- Pour l'histoire ... - Elle insiste le ton sur le prénom. - Hiryu et moi-même sommes parties pour une mission de chasse. Nous devions retrouver un crapaud géant. Il s'avère que c'est un humain qui a été transformé.

Elle donne le papier à Lin comme pour appuyer ses propos.

- Par vengeance suite à une histoire d'adultère, sa femme a fait appel à un mage qui lui a lancé la malédiction. Du moins c'est ce que nous soupçonnons au vu de ce qui est écrit. Et ...  - Elle tourne un regard voilé de peine à Hiryu - J'ose espèrer qu'il est encore possible de sauver cet homme. Je voudrais que nous trouvions cette femme pour lui forcer la main à lever la malédiction.

Mais la Touen s'impatiente. Elle n'a pas tort en même temps, Leiline est la première à se plaindre quand ça traîne d'habitude.

- Tu as raison Hiryu, allons vite à cette maison.

Quelques minutes de marche ont suffit pour retourner dans le premier quartier ou se sont rendues les deux jeunes femme au départ pour finalement à se retrouver devant une maison familière.

La "co**asse" pense l'hybride. Un sourire empli d'ironie au visage, elle s'adresse aux deux jeunes femmes.


- Quel doux hasard Hiryu tu ne trouves pas ? La partie diplomatie avec celle-là, je vous la laisse !

La féline n'a aucun soucis à venir vers les gens en temps normal mais pour aller jusqu'à proposer à Touen d'être diplomate, c'est que se faire fermer la porte au nez, ça ne pardonne pas.
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Les Aventurières et la Grenouille

le Ven 10 Aoû - 11:29



Tendue comme une corde d’arc pour ma première mission officielle de Sanctuari, j’oublie carrément de saluer Hiryu qui ne manque pas de le faire remarquer. Je m’élance et enlace une Hiryu toute bougonne pour me faire pardonner :

Désolé Hiryu, je suis tellement stressée, c’est ma première mission de Sanctuari ! Comment allez-vous toutes les deux ?

Leiline commence à me décrire la situation. Un homme changé en crapaud géant, c’est pas banal comme vengeance… Lisant rapidement le papier tendu par Leiline, je commence à comprendre pourquoi elles ont fait appel aux Sanctuaris.

- Par vengeance suite à une histoire d'adultère, sa femme a fait appel à un mage qui lui a lancé la malédiction. Du moins c'est ce que nous soupçonnons au vu de ce qui est écrit. Et ... - J'ose espèrer qu'il est encore possible de sauver cet homme. Je voudrais que nous trouvions cette femme pour lui forcer la main à lever la malédiction.

Je vois. Faire cracher le morceau à la femme ne devrait pas être trop compliqué. Mais levé la malédiction, cela risque d’être une autre paire de manche, si cette femme a fait appel à un mage, c’est qu’elle n’a aucun pouvoir. A voir selon la condition, s’il y en a une, il sera peut-être nécessaire de tuer l’homme malgré tout.

Hiryu s’impatientant, nous partons en direction de la maison de la jeteuse de sort. Arrivée devant la fameuse maison, Leiline se fend d’une plaisanterie vis-à-vis d’Hiryu :

- Quel doux hasard Hiryu tu ne trouves pas ? La partie diplomatie avec celle-là, je vous la laisse !

Une vieille connaissance ? Visiblement, nous sommes attendues.

Je montre d’un signe de tête la fenêtre principale au rez-de-chaussée où une tête est visible entre les rideaux. Soit c’est une commère, soit elle s’apprête à prendre la fuite.

Hiryu, cela va te faire plaisir, j’espère. Si elle n’ouvre pas lorsque tu frapperas à la porte, tu as l’autorisation de défoncer la porte par n’importe quel moyen qui te semble approprier. Si on nous dit quelque chose, je dirais que c’est moi qui ai enfoncé la porte. Je passe par derrière au cas où elle tentera de s’enfuir.

Lorsque nous commençons à approcher de la porte, la femme disparait derrière les rideaux. Je profite que nous ne sommes plus observées pour courir à l’arrière de la maison. De ma position, je n’entends pas ce qu’il se passe devant pour Hiryu et Leiline mais elles s’en sortiront très bien. Je profite du calme pour crocheter la serrure de la porte arrière et me glisser dans la maison.

Lin R.
Prétorien
avatar

Avatar © : Haegiwa

Féminin Suivi : Fiche
Journal
Compte

Titre : Noble, Perçant

Race : Humaine
Statut : Prétorien
Pims : 283
Notes : Mes paroles : #990033
Messages : 553
Titre débile : Lin'imitable, Lin'domptable, Lin'exorable

Re: Les Aventurières et la Grenouille


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

- Sujets similaires