[magna] A ce qu’il est blême mon HLM

le Mer 27 Juin - 23:20


Une tour grise, noircit par la pollution, recouvertes de tags superposait les uns sur les autres. A certains étages, les vitres sont cassées. Une tour identique à ses voisines. Une architecture qui joue sur les empilements des boites les une sur les autres. L’architecte à surement trop jouait avec des legos dans son enfance.

Il fait nuit, Kim entre par le hall, elle passe devant la cage d’assesseur, elle n’a pas souvenir qu’il ait jamais fonctionné. Les halogènes qui sont sensé éclairer les escalier clignotent. Kim grimpe ses 5 étages en courants, une habitude, ça fait partie de l’entraînement.

Son appartement est au fond du couloir. Sur la porte des dessins d’enfants : deux silhouette patatoïdes qui se tiennent la main, signée Kimiko et Esmée, ils son gravés dans le bois de la porte avec une calligraphie douteuse.

Kim pose sa tête contre la porte et ferme les yeux, elle effleure les gravures du bout des doigts, pousse un léger soupire et cherche ses clés à tâtons. Elle fait cliqueter la serrure et entre.

L’appartement est petit, un salon en désordre, des vêtements éparpillait partout, un vieux canapé troué une table basse ancienne, et un vieux poste de radio. Sur la droite un petit coin cuisine, avec un robinet qui goutte sans cesse.
Kim dors dans le canapé, il y a bien une chambre, mais elle n’y va jamais, c’était la chambre de sa sœur, elle n’avait touché à rien.

Dans la chambre, il y a une commode rose dont la peinture à sauté, Esmée l’avait supplié une semaine durant pour que Kim la repeigne. Sur les murs des poster d’idoles d’adolescente pré pubère et des dessins qui recouvre le bas des murs. Esmée avait une âme d’artiste, les murs de la maison étaient recouverts de ses œuvres, elle aurait surement embrassé une carrière d’artiste si elle n’avait pas était malade. Au milieu de la pièce, trônait un respirateur et un lit médicalisé qui valait une petite fortune.

Kim jetait ses clefs sur la table basse et se dirigeait sur le petit balcon, elle s’écoulait sur une chaise en formica rouillé, son coude posé sur la balustrade, elle allumait une cigarette et perdait son regard sur la ville endormit.
Kimiko
avatar

Avatar © : Grimm Forest

Féminin Suivi : Fiche °°°° Journal °°°° Compte

Race : être de lumière
Pims : 5
Messages : 92
Titre débile : Comète

- Sujets similaires