Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Un combat de trop

le Mar 26 Juin - 20:39


Les coups pleuvent. Kim sent une décharge électrique dans son ventre, ses muscles la tiraillent. Son adversaire est plus endurant, elle a déjà presque épuisé sa réserve de pouvoir. Les symboles tribaux sur sa peau clignotent comme des néons en fins de vies. Les cris de la foule s’amplifient, tous connaissent déjà l’issue du combat, ils veulent la voir à terre, ils veulent la voir implorer, mais elle n’est pas prête à se laisser faire.

Kim évite de justesse un Kunaï que lui lance son adversaire, elle s’avance et d’un bon, entre dans son périmètre, elle l’attrape et tente de le renverser. Mais il la bloque et la projette contre la grille de fer. Celle-ci lui lacère la peau, ajoutant de nouvelles entailles à celle qui recouvre son corps. Elle s’écroule lentement, sous le choc son corps est aux abonnés absents. Il en profite pour la bloquer se posant de tout son poids sur elle.

Elle hurle, se débat et lui crache au visage tandis que lui arme son poing, il frappe une fois. Elle tente de lui donner un coup de tête, mais elle est trop loin. Il frappe encore, elle essaie de se servir de ses jambes comme d’un levier, pour se relever, soulevant son bassin pour se donner plus de force, mais rien n’y fait. Les coups pleuvent, jusqu’à ce que sa vue se trouble, un son strident bourdonne dans ses oreilles. Puis c’est le trou noir.

********************

- hé Comète ! allez bouge toi !

Elle ouvre les yeux difficilement, un œuf sur l’œil gauche l’empêche de voir correctement, une violente douleur lui vrille le crâne, ses lèvres tuméfiaient sont sèchent.

- s.. soif.
- Bahahah tu perds pas le nord Kimi !
- …eau.


On lui amène un verre, dans lequel elle trempe ses lèvres.

- Bon t’as dix minutes pour me débarrasser le plancher. Tiens v’la tes tunes et un shoot pour rentrer chez toi.

Le bookmaker lui lança une fiole contenant une substance bleue et une poignet de billets qui s’éparpillaient sur elle, se collant à son sang. Au prix d’un effort surhumain. Kim les ramassait et les mettaient dans sa poche. Puis elle se relevait en prenant appuies sur le mur. Elle était à quelques rues des combats, on entendait les cris des parieurs enflammés.

Comète se mit en route à la vitesse d’un escargot, serrant dans sa main la fiole qu’on lui avait donné. Elle avait toujours refusé de prendre cette m*rde, même lorsqu’elle perdait… Esmée ne lui aurait jamais pardonné. A cette pensée elle se mordit la lèvre et mit plus de force dans ses mouvements.

Quelques rues plus loin, elle trébuchait sur une poubelle, Kim se recroquevillait au sol, les yeux dans le vague, la réalité était à peine tangible. Finalement elle débouchait la fiole et en humait l’odeur… Cette drogue lui permettrait à coup sure de rentrer chez elle.
Kimiko
avatar

Avatar © : Grimm Forest

Féminin Suivi : Fiche °°°° Journal °°°° Compte

Race : être de lumière
Pims : 5
Messages : 103
Titre débile : Comète

Re: Un combat de trop

le Mar 26 Juin - 22:12


Aujourd’hui, je devais faire des visites à domicile et plusieurs de mes patients vivaient à Magna. Je n’avais pas particulièrement peur de cet endroit, il me rappelait un peu les endroits que je fréquentais il y a longtemps. Mes patients m’accueillaient toujours avec le sourire quand je venais leur rendre visite et me promettaient toujours de me payer, ainsi que le médicament que je leur donnais, plus tard. Parfois, ils me donnaient ceux qu’ils avaient volés ou récoltés en faisant la manche, mais à chaque fois, je n’en prenais que la moitié ou un quart. Histoire de pouvoir leur donner leurs prochains traitements et éviter une trop grande remontrance de mes supérieurs. Je n’y pouvais rien, j’avais déjà cette habitude dans mon monde.

Je venais de faire ma dernière visite et je m’apprêtais à rentrer au Sanctuaire. Quand je vis une jeune femme au visage tuméfié et au haut ensanglanté. Sans réfléchir, je pressai le pas pour lui venir en aide ! Avec ma sacoche dans la main droite, je ne pouvais pas courir pour ne pas casser mon matériel. J’étais à moins de deux mètres d’elle, quand elle tomba au sol, se recroquevillant sur elle-même. En m’approchant, je vis qu’elle avait une fiole bleutée à la main. Qu’est-ce que ça pouvait être ? Pas du Slachy quand même ! Une gorgée et on ne ressent plus la douleur, mais on devient aussi accro. Bref, pas le temps aux suppositions !

Mademoiselle ! Ne buvez pas ça ! Lançais-je d’une manière forte, puis en parlant d’un ton plus calme et empli confiance je lui dis. Je suis Médecin, je peux vous aider. Je peux vous amener au Sanctuaire ou chez vous, mais dites-moi où vous habitez ?

L’un comme l’autre m’allait, du moment que je pouvais la soigner !
Arioch Rohellec
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Worick Arcangelo de Gangsta

Masculin Suivi :


Titre : Lux, Brume, Wyrd

Race : Dhampire
Statut : Médecin, Directeur du Sanctuaire
Pims : 35
Notes : J'écris en #613043
Kaya en #cd010d
Messages : 108
Titre débile : Brioche

Re: Un combat de trop

le Mer 27 Juin - 22:00


L’odeur est plaisante, on dirait une mixtures à bases de bonbons chimiques, des dragibus ou un truc dans le genre. En plus d’être dangereux, le slachy sent p*tain de bon.

Kim pose ses lèvres sur le tube quand elle entend une voix derrière elle. Son sang se glace, elle est en position de faiblesse, si cette personne était mal attentionnée elle allait le payer très chère. Elle n’avait pas le choix elle devait le boire le… quoi c’est un doc ? Sérieux ?

Au prix d’un effort considérable, elle s’assoit pour lui faire face, une main contre sa tempe elle exerce une pression sur ses veines pour calmer les pulsations qui lui vrille le crâne. Elle tente de sourire, mais ça lui donne une tête de psychopathe. Finalement le semblant de sourire se transforme en grimace de douleur.

Le fameux doc, faisait pas trop guérisseur, un homme bourrue à l’apparence négligé, des mèches blondes désordonnait encadrent son visage. Un bouc mal rasé, et pour finir un cache œil. Pas net ce doc… vraiment pas net.

Kim se remet sur ses pieds, elle titube jusqu’au mur et reste à bonne distance.
Malgré son apparence peu conventionnelle pour un doc, il reste une meilleure option que le slachy. Aller au sanctuaire… C’était pas possible si on la reconnaissait c’était finit pour elle. Mais le ramener chez elle…

- Qu’est’ce.. qui me prouve que t’es un doc’ ? fit elle d’une voix faible.


Non pas qu’elle ait grand chose à se faire voler chez elle, mais pouvez elle lui faire confiance. Elle attendait la réponse avant de se décider.

- Pas de sanctuaire.

Elle tousse, sa gorge charrie du sang, un filet s’échappe du coin de sa lèvre.

- J’habite à quelques rues d’ici, mais … vous ne devrez jamais dire ou c’est.
Kimiko
avatar

Avatar © : Grimm Forest

Féminin Suivi : Fiche °°°° Journal °°°° Compte

Race : être de lumière
Pims : 5
Messages : 103
Titre débile : Comète

Re: Un combat de trop

le Jeu 28 Juin - 12:42


Pas étonnant qu’elle était méfiante, un mec inconnu vient lui dire qu’il peut l’aider dans le quartier Magna ! C’était légitime qu’elle réagisse comme ça, surtout avec la dégaine que j’avais. Je lui répondis :

Je ne sais pas, j’ai une sacoche de docteur avec dedans un stéthoscope, un thermomètre, des bandages et d’autres produits pouvant vous soigner. Ou alors, vous donnez le nom des 206 os composant le corps humain, mais on n’a pas vraiment le temps pour ça !

Bon, ma réponse devait lui avoir plus vu qu’elle me répondit ne pas vouloir aller au sanctuaire et ne voulais pas que je parle du lieu au elle habitait. Bizarre, comme demande, elle était recherchée ? Oh et puis, ça ne m’intéressait pas, le plus important c’était de la soigner.

Dans mon monde, il existe le secret médical qui m’oblige de garder secrète toute information qu’on me donne et je suis encore ce principe en Entre-Monde. C’est par où ?

Elle m’indiqua le chemin à suivre, mais le problème, ça allait être le transport. Je n’allais pas la laisser marcher dans cet état. Une seule solution, la porter ! Vu sa taille, elle ne devait pas être lourde, j’allais juste baisser la masse de ma sacoche pour plus de facilité.

Excusez-moi. Dis-je en la prenant dans mes bras. C’est le meilleur moyen pour vous y amener sans risque d’aggraver vos blessures.

Elle tente de protester, mais laisse rapidement tomber ne voyant aucune autre solution. Elle m’indiqua le chemin et nous arrivions devant un immeuble gris. Bien sûr, elle habitait au cinquième étage sans ascenseur. On va se faire les mollets !

Enfin, l’étage convoité et même si elle était légère, j’étais essoufflé. Elle m’indiqua la porte du fond avec des dessins d’enfant gravés. Une fois dans l’appartement, je l’allongeai sur le canapé et m’assis à même le sol pour reprendre mon souffle.

Je… ne me suis pas présenté… Docteur Arioch Rohellec. Dis-je en haletant.

Une fois remis, je commençais à fouiller dans ma sacoche pour chercher un tube-seringue d’antidouleur. On se servait de ça pendant les guerres ou en aventure, ça permettait de ne pas briser les fioles de produits.

C’est un antidouleur. Lui expliquais-je en montrant le tube-seringue. Avec ça, je pourrais vous auscultez en baissant voir supprimant la douleur. Ça va vous soulager en plus. Par contre, vous risquez d’être somnolente. Si vous n’en voulez pas, je ne vous forcerai pas. Que voulez-vous ?
Arioch Rohellec
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Worick Arcangelo de Gangsta

Masculin Suivi :


Titre : Lux, Brume, Wyrd

Race : Dhampire
Statut : Médecin, Directeur du Sanctuaire
Pims : 35
Notes : J'écris en #613043
Kaya en #cd010d
Messages : 108
Titre débile : Brioche

Re: Un combat de trop

le Jeu 28 Juin - 19:21


Il parlait de secret médical, elle avait une vague idée de ce que c’était, mais elle avait une confiance relative envers les médecins. Ils n’avaient rien pu faire pour sa sœur. Elle lui indiquait le chemin pour aller jusqu’à son immeuble. Puis, en s’excusant, le doc s’approchait et d’un coup la soulevait, comme si elle ne pesait rien.

- Nan mais ça va pas. Posez moi je peux marcher comme une grande, dit elle d’une voix à peine audible

La vérité était tout autre et elle avait peine à l’admettre. Elle écrasait mollement son poing contre la poitrine d’Arioch, mais finissait par se laisser faire sans réellement donner son consentement.
Faible, elle se surprit même à poser sa tête contre sa poitrine, sa nuque ne pouvant plus la soutenir. Le chemin se fit au rythme des tambours de ses battements cœurs, ils étaient plutôt tranquille comparé à l’effort physique qu’il devait fournir, ou du moins c’était le cas jusqu’à ce que les escaliers se présentent.

Ils arrivaient enfin, le doc s’écroulait à terre. Elle se mit à rire, mais ça lui arrachait une grimace et finalement elle repartait en toussant. Quand elle eut reprit son souffle, elle lui lança.

- Bah alors faut entretenir ces muscles Manioc, rioch…. Euh désolé j’ai oublié vous avez dis quoi comme nom ? Bref vous d’vriez faire de la cardio, sa voix reprenait un peu de force. Moi c’est Kim, juste Kim.

Blague à part, elle prendrait bien un verre…

- Pas d’anesthésiant, je veux pas m’endormir. J’en ait vu d’autre. Mais je veux bien un remonta.

Elle tendait le bras, et attrapait la bouteille de whisky à moitié entamé sur la table basse.

- La salle de bain c’est au fond à droite si vous avez besoin d’un truc.




Kimiko
avatar

Avatar © : Grimm Forest

Féminin Suivi : Fiche °°°° Journal °°°° Compte

Race : être de lumière
Pims : 5
Messages : 103
Titre débile : Comète

Re: Un combat de trop

le Jeu 28 Juin - 21:51


Elle avait raison, depuis quelques années, je m’étais relâché physiquement. Je devrais peut-être reprendre l’entraiment ? Ce n’était pas vraiment le moment d’y penser.

Arioch, mais vous pouvez m’appeler simplement docteur. Ça sera bien suffisant Kim..

Ce n’était pas la première fois qu’on avait du mal avec mon nom, mais au moins elle se souvenait de son prénom, donc son cerveau n’avait pas trop pris de dégât. Et le whisky était un autre genre d’anesthésiant, moins puissant certes, mais pouvait aussi jouer sur les émotions et comme elle semblait avoir pris une grosse dérouillé, ça ne ferait pas de mal !

Je me levais et passais par la case salle de bain pour me laver les mains avant d’ausculter Kim. En dehors des ecchymoses, hématomes et palies visible sur son visage, il était possible qu’elle ait des contusions au niveau du tronc et je ne l’espère pas, une hémorragie interne. Elle crachait du sang, mais c’est possible que ça vienne de son nez ou de sa bouche. J’allais devoir vérifier tout ça.

Je revenais dans le salon avec une bassine remplie d’eau et du linge propre. Je la posai sur la table basse et enlevais ma veste, puis remontaient les manches de ma chemise.

Pour commencer, je vais vous nettoyer le visage pour voir les dégâts et les soigner.

Je tamponnais doucement son visage ensanglanté pour voir les dégâts et éviter de lui faire trop mal. Bon, ce n’était pas aussi horrible que prévu. Une plaie au-dessus de l’arcade que j’allais devoir recoudre, des ecchymoses et hématomes dus à des coups. Je cherchais mon kit de suture, un désinfectant, des pansements et une pommade dans ma sacoche.

Attention, ça va piquer. Dis-je en appliquant le désinfectant. Je désinfecte pour pouvoir vous recoudre. Ce n’est pas trop grave au niveau de votre visage, c’est plus affreux que ça en a l’air. Je vais juste devoir vous recoudre et mettre cette pommade sur vos bleus pour les guérir. Le froid peut également les faire dégonfler.

Puis tout en commençant à suturer, je commençai à lui poser des questions :

Pourquoi vous vous êtes fait tabasser de la sorte ? Un règlement de compte ? Un vol ? Où j’en suis loin ?
Arioch Rohellec
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Worick Arcangelo de Gangsta

Masculin Suivi :


Titre : Lux, Brume, Wyrd

Race : Dhampire
Statut : Médecin, Directeur du Sanctuaire
Pims : 35
Notes : J'écris en #613043
Kaya en #cd010d
Messages : 108
Titre débile : Brioche

Re: Un combat de trop

le Sam 30 Juin - 8:48


- ça roule doc.

Il partait à la salle de bain. Elle en profitait pour prendre une rasade d’alcool. Le choc est violent, l’alcool la brûle et exacerbe ses sensations. Mais après à elle se sent un peu plus vaporeuse.

Le doc revenait avec une bassine d’eau et lui indiqua qu’il allait lui nettoyer le visage. Elle hocha la tête légèrement pour donner son consentement. Il commença à tamponner son visage doucement. Ça picotait mais c’était supportable. Une fois son visage nettoyé, il lui expliqua la suite.

- ok.

Il n’attendait pas plus longtemps et utilisait du désinfectant.
Là ou le nettoyage à l’eau avait était une promenade de santé, le désinfectant lui ravivait la douleur. Kim serra les dents et prit sur elle pour ne pas repousser Arioch.
Faut croire que même une combattante aguerris, habituée à prendre des coups peu se montrer très douillette, dés qu’il s’agit de se faire soigner. Enfin la vérité, c’est qu’elle a surtout du mal à se laisser faire et accepter la douleur sans rendre les coups.

Il entamait ensuite les points de suture et commençait à poser des questions. Une diversion ? Certainement pendant qu’elle cherchait les réponses, elle ne pensait pas à ce qu’il était en train de faire.

- Je fais des combats, je suis payé pour, des fois je gagne, des fois je perd. Aujourd’hui j’ai perdu.


Elle n’en dit pas plus il était assez intelligent pour comprendre que ces combats n’avait rien de légaux et qu’elle avait de la chance que ça n’ait pas impliqué sa mort.

- Et vous ? Vous.
-Elle marqué une petite pose en sifflant, il venait d’appuyer sur un point sensible. Et vous, vous faisiez quoi dans le quartier. Les docs on en voit pas beaucoup ici.

Quitte a parler elle préférait qu'il parle de lui.
Kimiko
avatar

Avatar © : Grimm Forest

Féminin Suivi : Fiche °°°° Journal °°°° Compte

Race : être de lumière
Pims : 5
Messages : 103
Titre débile : Comète

Re: Un combat de trop

le Sam 30 Juin - 20:58


Donc la dérouillée qu’elle avait prise venait d’un combat clandestin perdu. Je comprends mieux les dégâts sur son visage. J’étais à la moitié de la suture quand elle me demanda ce que je faisais à Magna.

J’avais des patients à voir à leur domicile. Les autres médecins doivent avoir peur à cause de la réputation du quartier, mais ce n’est pas mon cas.

Je terminais les points, mit un pansement et commença à soigner ces ecchymoses.

Serrez les dents, je vais vous passer la pommade sur vos bleus.

J’essayais d’y aller le plus doucement possible, mais c’était difficile de ne pas lui faire mal. Pendant ce temps, j’observais son œil au beurre noir, l’œil ne semblait pas atteint, une poche de glace devrait suffire pour le résorber. Une fois la pommade appliquer, je me relevais et lui demanda :

Vous allez devoir enlever votre haut et vous allonger sur le canapé pour que je vous examine, voir si vous n’avez pas d’hémorragie interne au niveau de l’abdomen ou des côtes cassées. Et vous avez de la glace ? C’est pour votre œil.

Je voyais un frigo dans la cuisine, mais c’était possible qu’il n’eût pas de compartiment congélateur.
Arioch Rohellec
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Worick Arcangelo de Gangsta

Masculin Suivi :


Titre : Lux, Brume, Wyrd

Race : Dhampire
Statut : Médecin, Directeur du Sanctuaire
Pims : 35
Notes : J'écris en #613043
Kaya en #cd010d
Messages : 108
Titre débile : Brioche

Re: Un combat de trop

le Ven 6 Juil - 22:45


- Mouai vous avez du en voir d’autres visiblement…. Magna doit pas vous faire peur.

En disant ça, elle fixait son bandeau. Il devait dissimuler une blessure qui ne devait pas être belle à voir. La curiosité Piquait Kimiko, elle y céda.

- C’est arrivé comment… ? Votre œil je veux dire…

Pour un doc, il était plutôt étrange. D’habitudes elle aimait pas trop les vautours en blouse blanche, mais celui la il était pas comme les autres.
Il lui appliquait la pommade, elle grimaçait un peu mais c’était rien comparé à la douleur dans ses côtes.

- Ouai y a des glaçons dans le freezer, j’en ait toujours en stock, ça doit être le seul truc d’ailleurs… Euh quand vous dite enlever le haut c’est genre tout le haut ?


Pendant qu’il avait le nez dans le frigo elle se resservait un Whisky pour se donner un peu de courage.
Délicatement, elle décollait son t-shirt ensanglanté de son torse. Elle le passait lentement au dessus de sa tête, dévoilant sa brassière de sport grise. Son abdomen n’était pas très beau à voir, Kim se demandait si sa tête était dans le même état.
Cette pensé la fit un peu sourire, elle se laissait choire dans le canapé en position allongé. Des souvenirs remontaient dans son esprit. Elle voyait Esmée la mine inquiète qui la grondait, puis qui jouait les infirmières aimantes… Kim cacha ses yeux en relevant son avant bras, appuyant légèrement sur son œil gonflé. Un sourire se dessinait sur ses lèvres, elle chérissait ses souvenirs malgré la douleurs qu’elle ravivait dans sa poitrine.

- Vas y doc je suis prête
fit elle.

Kimiko
avatar

Avatar © : Grimm Forest

Féminin Suivi : Fiche °°°° Journal °°°° Compte

Race : être de lumière
Pims : 5
Messages : 103
Titre débile : Comète

Re: Un combat de trop

le Sam 7 Juil - 13:46


Pendant que j’allais chercher des glaçons que je mis dans un torchon propre, je répondis à ça question.

Disons simplement que j’ai exécuté un contrat et que j’ai eu de la chance de ne pas mourir à cause des représailles.

Mais qu’est-ce que je vais dire !? Pourquoi j’y donné une réponse comme ça ! Avec des termes comme ça, elle va comprendre que j’étais un assassin et va me poser encore plus de questions dessus ! C’est à cause de quoi ? L’ambiance de Magna qui m’a fait baisser ma garde sur ce sujet ? Ou alors, suis-je trop absorbé par les soins que je lui prodigue en ce moment pour lui sortir ma phrase vague habituelle ?

Bon j’espère qu’elle ne va pas me poser plus de questions là-dessus. Sinon, je ne vois pas comment m’en sortir à part avec des mensonges moisis !

Je pris la poche de glace artisanale et lui répondit en revenant vers le canapé :

Vous pouvez garder votre soutien-gorge. Tenez, pour votre œil.

Je lui posai la poche dans la main et commença à l’ausculté après son accord. Comme prévu, il y avait aussi des hématomes qui ne semblaient rien de trop grave. Son pouls était normal, elle avait quelques plaies, mais juste à désinfecter. Bon, passons aux côtes ! Elle respirait normalement, donc pas de poumon perforé et pas de côte déplacée. Je passais doucement mes mains sur sa cage thoracique. Ah ! Je sentais une légère bosse sur le côté gauche, peut-être une côte contusionnée ou fêlée ? Dans ce cas, la glace va aider, loué soit la glace !

Je repartis donc vers le frigo pour une nouvelle poche de glace que j’appliquais sur ces côtes à gauche.

Vous avez peut-être une côte fêlée ou contusionnée, des hématomes et quelques plaies à désinfecter. Mais votre vie n’est pas en danger. Je vais vous donner des antidouleurs, qui ne vous ne feront pas somnoler et vous aideront à supporter la douleur. Quelques jours de repos devront suffire pour vous remettre sur pied ! Bon, serrez les dents, je vais désinfecter !
Arioch Rohellec
Directeur du Sanctuaire
avatar

Avatar © : Worick Arcangelo de Gangsta

Masculin Suivi :


Titre : Lux, Brume, Wyrd

Race : Dhampire
Statut : Médecin, Directeur du Sanctuaire
Pims : 35
Notes : J'écris en #613043
Kaya en #cd010d
Messages : 108
Titre débile : Brioche

Re: Un combat de trop


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires