Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Comment tuer un monstre

le Mer 30 Mai - 21:13


La journée était avancée, le soleil indiquait midi passé et me voilà qui vagabondait au long de la rivière Dirge, je me dirigeais vers Garbel à pied. C'était un moyen de me rendre à un village et de patrouiller un peu dans la région tout en s'amusant à tuer les machins qui tenteraient de me tuer. C'était en tout cas mieux qu'utiliser un perçant, après tout, j'aurais juste gagner du temps pour rien faire. Autant ne rien faire en marchant que ne rien faire sur place, hein ?

De la forêt, et de la rivière... C'était... Ennuyant. J'avais décidé de faire la route à pied sans passer par les routes pour croiser des monstres, pas pour faire du tourisme ! Et voilà que je comptes fleurette et que j'admires le paisible du paysage. C'est d'un ennui.

Soudainement, un cri m'attira. Je ne devais pas être très loin de la route faut croire. Je me mis de suite en route en courant. Sarkina: Amarok était de sortie, puis d'une pensée, c'était Seitoshi et Fuyu qui rejoignirent mes mains depuis mon sac sans fond. J'arrivais à fond vers la scène: une elfe attaquée par une araignée géante. En voilà un gentil monstre ! Enfin un qui se pointe et qui choisit de prendre en chasse un habitant, c'était doublement bien pour moi, j'allais pouvoir m'amuser.

BASTON !

De ce cri de guerre, l'araignée se tourna légèrement pour m'observer de ces nombreux petits yeux. Elle avait compris que j'étais plus dangereuse que l'elfe, elle se tournait donc vers moi, tant mieux ! J'ordonnai à Amarok de protéger la fille, et m'occupais du monstre seule, le sourire au visage. Une patte me frôlait, puis était rapidement tranchée en deux coups de lames. Ses mandibules approchaient dangereusement de mon corps, et je passais sous elle en la découpant tout du long. Au bout de son abdomen, c'était son dard qui m'accueillit en tentant de m'embrocher. Je sortais d'un côté en coupant une nouvelle patte, rapidement rejointe au sol par une deuxième tranchée par ma projection.

Un ricanement plus tard, je sautai contre un arbre à côté et me renvoyai sur le monstre, arrivant sur son corps poilu. Je courus vers sa tête et tout en retombant, je lui plantai mon épée entre tout ses yeux. Elle se couchait au sol, amenée avec moi par mon poids et déséquilibrée par ses pattes tranchées. Finalement, je profitai de ce moment pour asséner de nombreux coups dans sa tête avec mon autre arme en hurlant jusqu'à ce que celle-ci arrête de bouger définitivement.

Je soufflais, reprenant mon souffle et faisant apparaître un bout de tissu depuis mon sac, nettoyant le sang de l'araignée sur mes armes. Degueu'.

Amarok suis moi, on y va. C'déjà fini. Elle était pas très forte en fait...

J'avais espéré mieux, elle avait du être jeune pour ne pas autant savoir se battre... Le combat était au final assez décevant, bien qu'il avait réussi à m'amuser pendant quelques dizaines de seconde.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 539
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Comment tuer un monstre

le Ven 8 Juin - 1:28


J'étais partie faire une quelconque balade, près d'un village méconnu à mes yeux, et je traînais donc à côté de forêts, sur un petit chemin exiguë. Mais alors que je profitais de cette balade en m'arrêtant de temps en temps pour cueillir une fleur ou deux, et regarder la paysage qui s'étendait devant moi, une bête géante sortie de la forêt, et accourue vers moi.

C'était en vérité une araignée géante, bien plus grande que moi et mesurant quelques mètres de haut. Elle était bien plus grande que moi, et je tombais en arrière par stupéfaction. Je ne me serais jamais attendu à croiser ça ici, sachant que je n'avais aucun équipement pour combattre, juste des fleurs, et c'était tout. Je n'avais aucune chance...

L'araignée approchait rapidement de moi, tandis que j'essayais de reculer en me tirant grâce à mes mains, mais elle gagnait du terrain, et en un mouvement de patte, je ressentis une vive douleur à la jambe gauche, mes yeux commençaient à tourner, et je cria de douleur. Elle m'avait légèrement blessé et du sang commençait à couler, mais c'était une sensation inconnue, je ne m'étais encore jamais blessée, et c'est pourquoi j'avais si mal.

Mes yeux commençaient à se fermer, mais à ce moment précis, une femme sortie de la forêt en criant quelque chose, que je ne réussis pas à comprendre. Elle envoyait un animal qui semblait mécanique dans ma direction, et prise de peur, j'envoya ma jambe droite en face du robot, pour essayer de lui faire peur, et qu'il ne s'approche plus de moi. Mais cette tentative se répercuta sur ma jambe gauche, qui finit par s'élancer aussi. La douleur était insurmontable, je devais m'allonger par terre et me couvrir la tête, j'étais sur le point de tomber dans les pommes.

Mais quelque chose me maintenant éveillée, et au bout de quelques dizaines de secondes, la bête gigantesque qui se tenait devant moi auparavant n'était plus qu'un tas d'ossements et de choses ragoûtantes. Et devant ça, se tenait fièrement la femme, nettoyant sa lame avec un chiffon. Elle semblait fière, mais aussi insatisfaite.

Je m'étais approchée d'elle, en boitant et m'appuyant le plus possible sur la jambe gauche, et une fois arrivée à sa hauteur, je me baissa légèrement et la remercia.

Merci de m'avoir sauvé la vie. Sans vous, je serais déjà sûrement en train d'être mangée et oubliée dans un coin de la forêt..
Phryona Inasys
avatar

Pims : 5
Messages : 24

Re: Comment tuer un monstre

le Ven 8 Juin - 19:22


Je me retournais vers l'elfe que j'avais sauvée en entendant sa voix. Elle était à côté de moi, légèrement baissée comme pour s'incliner. Cette attention me faisait rougir, je me grattai la nuque gênée de recevoir cette prière. C'était bien une des premières fois que l'on me remerciait comme ça, aussi humblement.

Euh... Bah... Pas d'quoi. Et relèves la tête hein ! C'bizarre de m'parler comme ça.

Je rangeais mes lames dans mon sac, et remis ce dernier sur mon dos. J'appelais Amarok et le rangeais dans mon sarkina en un éclair. Ce titre est vraiment utile !.. Je cherchais une autre chose à dire à la petite elfe. C'était plaisant qu'elle me voit comme une héroïne, un peu comme une concrétisation de ce que j'espérais, mais je me sentais bien trop gênée de tenir une conversation comme ça.

Et puis... J'suis payée pour ça, hein ! T'étais juste sur l'chemin, alors t'inquiète !

C'était sûrement la pire chose que je pouvais lui dire, comme si elle n'était rien. Je levais un doigt et ma tête en entamant un très long "Euuuh...".

C'pas vraiment c'que j'voulais dire. Enfin si c'est vrai, mais nan... Euh... C'compliqué.

Je baissais mon regard vers sa jambe qui tremblotait, elle était bien blessée.

Tu veux que j't'aides ? T'as l'air pas mal blessée. On peut aller à Garbel trouver quelqu'un pour ça, s'tu veux.

Je sortais de ma poche un autre bout de papier : mon perçant, puis le remuai devant elle pour lui indiquer que je pouvais l'emmener rapidement là-bas.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 539
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Comment tuer un monstre

le Mer 13 Juin - 11:43


Je me redressais au moment même où elle me le demanda. Elle semblait relativement gênée dans cette situation, ce que je ne voulais pas, en l'occurrence. C'était quand même bizarre puisqu'elle parlait de manière saccadée avec quelques hésitations, comme si elle était en train d'apprendre à parler, ou enfin à s'exprimer.

Excusez-moi, je ne voulais pas vous troublée

Je la regardais ranger ses lames dans ce qui semblait être un sac, assez étrange tout de même. Et puis la bête qui m'avait protégée, enfin l'animal rentra à son tour dedans. Comment est-ce que c'était possible, par quel tour de magie ?! Je n'y comprenais vraiment rien. Quant à moi, j'essayais de me relever tant bien que mal, avec une jambe tremblotante et qui saignait encore un peu. Heureusement que la coupure n'était pas profonde, ça allait vite guérir, enfin j'espérais. Et puis d'un coup, il aborda la question de l'argent, un problème venait de se présenter à nouveau à moi..

Euh.. Je ne savais pas que vous étiez payée pour sauver des gens. Mais j'ai un problème.. Disons que je viens tout juste d'arriver en ville, et que, je n'ai pas encore pu gagner d'argent. Est-ce que c'est un problème si ... je vous paye dans quelques semaines le temps de m'en faire un petit peu ?

Je la voyais baisser la tête vers ma jambe, elle semblait s'inquiéter légèrement, pourtant ce n'avait l'air d'être qu'une petite coupure

Ca ne doit être que superficiel, et vite s'arrêter, enfin j'espère mais je ne suis pas médecin. Mais si vous me permettez vraiment de me soutenir, ce serait avec plaisir. Et puis on pourra sûrement faire connaissance sur le chemin, si jamais vous voulez bien sûr.

C'est alors qu'elle remuait un bout de papier devant mes yeux. Je ne savais pas trop ce que c'était mais pour ne pas me faire encore ridiculiser, je ne dis rien. Il allait vraiment falloir que je me renseigne sur les équipements ici. J'étais définitivement perdu.

Phryona Inasys
avatar

Pims : 5
Messages : 24

Re: Comment tuer un monstre

le Mer 13 Juin - 15:57


Les miroirs étaient ré-ouverts ? Elle était toute nouvelle dans ce monde ? Ce ne pouvait être que ça pour en savoir aussi peu. À peine eus-je le temps de dire que j'étais payé à sauver la peau des gens dans la zone extérieure qu'elle m'expliquait qu'elle n'avait pas d'argent pour... Elle pouvait me payer si elle le voulait, je ne crachais pas sur quelques pims, mais j'étais déjà payée par le miroir Kouen. Elle ne comprenait rien, pas très intelligente l'elfe !

Hein ?.. Paye moi s'tu veux, mais j'suis déjà payé pour... J'suis commissaire. On m'paye pour chasser les monstres qui attaquent les gens.

Fallait tout lui expliquer ! Enfin, le nom de commissaire devait bien lui dire quelque chose, c'était eux qui étaient en garnison dans les villes de la zone extérieure, et si elle se dirigeait vers la capitale, alors elle avait dû déjà en voir plusieurs dans sa ville natale.

Elle continua sur ma proposition d'aide vis à vis de sa blessure, et maintenant qu'elle le disait, c'est vrai que ce n'avait pas l'air d'être trop important. Je fouillais dans mon sac pour trouver de quoi faire un bandage de fortune : un bout de tissu que je déchirais d'un vêtement dont je m'étais déjà servi dans le même but.

Je posai genou à terre, et serrai le tissu autour de sa blessure, voilà qui était fait. D'ailleurs, pendant ce temps, je compris qu'elle ne savait pas non plus ce qu'était un titre. "On fera connaissance sur le chemin"... Le déplacement par perçant ne laissait peu de temps pour ça, et c'est pour ne pas dire absolument pas de temps.

T'sais avec ce titre, tu peux voyager super vite, hein ! On est en pleine forêt, et hop ! On est en ville. 'Fin, s'tu veux, on peut marcher, j'voulais justement l'économiser au cas où il s'passait des choses drôles à l'autre bout du continent.

Je lui fis signe de me suivre, et commençai à me diriger dans la direction de Garbel, croisant les bras derrière la tête et levant cette dernière vers le ciel.

Du coup, vu qu'j't'accompagnes jusqu'à Garbel. On discute ? 'T'appelles comment ? Moi c'est Hiryu. T'allais par là-bas pour faire quoi ? Pourquoi tu marches toute seule si t'es faible ? C'dangereux t'sais !

Je la mitraillais de question au moins elle aurait des choses à dire, et j'espérais que ce ne serait pas des choses aussi étranges que ce début de rencontre. L'elfe semblait étrangère à ce monde... À croire qu'elle vivait dans une grotte depuis que les miroirs s'étaient fermés.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 539
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Comment tuer un monstre

le Ven 15 Juin - 23:42


Commissaire ... Commissaire ... Commissaire ? Je ne savais toujours pas ce que c'était, il allait vraiment falloir que je me renseigne sur ce monde, je ne pensais pas avoir vécue si longtemps reclue de la société, c'était plutôt grave comme situation, voir même pitoyable à vrai dire. Mais pour ne pas qu'il en est marre de moi et me demande d'où je sorte, à part d'un asile, j'hochais docilement la tête, faisant comme si je savais parfaitement de quoi elle voulait parler.

J'allais presque réussir à garder la tête haute, et à lui faire penser que je connaissais un minimum ce monde, jusqu'à ce qu'elle évoque des soi-disant titres, et surtout du pouvoir de se téléporter qui allait avec. Alors là, j'étais définitivement perdue et ça me semblaient complètement irréaliste. Comme si un être humain pouvait aller d'un endroit à un autre, et ce sans séquelles. Il n'y avait que les "miroirs" pour faire ça, et encore on m'avait appris qu'il fallait faire une pause d'une journée entière avant d'en reprendre un.

Hm... Si c'est possible je préfèrerais marcher. Disons que.. je n'aime pas trop utiliser ce que je ne connais pas, surtout que je risque d'avoir des séquelles avec ça, je veux pas mourir !

J'avais vraiment l'air de rien en disant ça, et il allait vraiment falloir que je lui réponde un minimum, pour ne pas perdre toute crédibilité en moins de 5 minutes. Elle me proposait d'aller jusqu'à Garbel, ce que j'accepta sans problèmes. Seulement, je marchais un peu plus lentement, comme je boitais du pied gauche, encore légèrement douloureux bien qu'ayant un garrot autour.

Je euh, je m'appelle Phryona. Et enchanté Hiryu, c'est un très beau prénom, je ne l'avais encore jamais entendu !

J'allais peut-être me faire une amie, c'était l'occasion rêvée. Enfin si je merdais pas trop.

A vrai dire, j'allais à Garbel pour hm.. apprendre à combattre. Je pense que tu as remarqué que je ne sais rien faire actuellement, j'ai peur dès qu'il y a le moindre monstre. Et j'aimerais vraiment que ça change. C'est pourquoi je me dirigeais vers Garbel, comme c'est réputé qu'il y a des chasseurs de monstres. Mais je me suis perdue en chemin, et je suis tombé sur cette chose, qui m'a attaquée. Et toi, tu fais quoi par ici au juste ?
Phryona Inasys
avatar

Pims : 5
Messages : 24

Re: Comment tuer un monstre

le Sam 16 Juin - 12:44


"Surtout que je risque d'avoir des séquelles avec ça, je veux pas mourir !"

J'éclatais de rire. Le perçant était utilisé partout en Entre-Monde et par tout le monde ayant les pims nécessaires pour l'acheter. Les aventuriers en somme. Elle s'inquiétait de tout cette fille ! J'eus du mal à m'arrêter, reprenant mon souffle après une bonne minute de rires à en pleurer. J'avais vraiment l'impression d'être devant une enfant. Elle était peut être plus inconsciente de ce monde que la pleurnicharde ! Une était naïve à en mourir, et l'autre ne connaît rien sur rien... Une belle paire... Enfin... Faudrait que je les présente si je la retrouves.

Elle s'appelait donc Phryona. Et Phryona était vraiment étrange. En cette longue vie, je peux vous dire une chose, on ne m'a jamais sortie une banalité du genre "c'est un beau prénom, jamais entendu". Une première ! Elle était vraiment douée pour me faire comprendre qu'elle n'avait pas vécu comme tout le monde ici. Je me demandais même si ce n'était pas la fille d'un riche elfe ou je ne sais quoi.

Euh... Bah... "Enchantée".

Elle m'expliqua finalement qu'elle était partie à Garbel pour rencontrer des chasseurs de monstres et apprendre à se battre avec eux. Je la regardais ahuri. Je n'avais jamais entendu parler de chasseurs de monstre qui enseignait mais l'idée était marrante. Je n'avais jamais appris à se battre à quelqu'un, et l'idée d'incarner Eva prof de lecture pour le combat me plaisait bien.

Moi j't'ai dis. J'chasse le monstre. J'vais à Garbel quelques jours vu qu'on est bien accueillit là-bas. Mais s'tu veux j'peux essayer de t'apprendre. 'Jamais fais.

Je me demandais bien ce qu'elle connaissait déjà, si je devais passer par les bases ce ne serait pas en une fois qu'elle apprendrait à se battre et à tuer le monstre. Je m'imaginais avec un disciple, l'elfe m'appelant "Hiryu-sensei" comme le faisait mes premiers porteurs devant leurs maîtres. Ce serait vraiment marrant à faire ! Je pourrais même narguer Kiyiya. Après tout, les profs sont censés être les meilleurs, nan ? J'espérais déjà qu'elle accepte.

Tu sais t'nir une arme au fait ? T'as des bases ?

Je me retiens de poser la question du pouvoir qui me semblait primordial, attendant son approbation pour. Une question un poil trop personnel si elle devait refuser. D'ailleurs, c'était peut être le moment de faire jouer mes actes de bravoure pour qu'elle se décide.

T'sais, j'ai chassé l'arcturien, j'ai fais pleins d'missions, j'ai battu Kiyiya à l'arène dans l'ciel, j'ai combattu des dinos, et même des pirates il y a un moment. J'suis forte hein. Même qu'à la bibliothèque ils viennent m'voir pour les aider ! Alors, tu veux que je t'enseignes ? Hein ? Hein ?


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 539
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Comment tuer un monstre

le Jeu 21 Juin - 16:02


J'adorais sa manière de parler, ça correspondait à sa manière de se battre, enfin c'est ce qui j'avais l'impression en la voyant. Elle m'apprenait qu'elle était elle-même une chasseuse de monstres, ce qui pouvait se comprendre vu comment elle avait exterminé une araignée en quelques dizaines de secondes, c'était quelque chose d'impressionnant. Mais ce qui me surpris le plus, c'est quand elle se proposa de m'apprendre à en chasser. Mais le problème qui se posait, c'est que je ne savais même pas tenir une arme, alors qu'elle me le demandait.

Euh.. Disons que non, je ne sais pas du tout tenir une arme, et je n'ai même pas les bases. Par contre, il y avait de grands combattants dans ma famille, à ce que j'ai compris ! Donc je pense que je pourrais apprendre vite, en vous observant de près, non ?

Et puis elle enchaîna en citant ce qu'elle avait accomplie, ses exploits en quelques sortes. Le problème c'est que tout ce qu'elle évoquait, ne me disait rien. J'avais déjà vu un "arcturien" dans une boulangerie, un petit gâteau. Mais ça m'étonnerait qu'elle aille chasser des petits gâteaux, à moins que ? Et puis maintenant des dinosaures, comme si il existait des dinosaures ici, à moins qu'ils soient en plastiques. Et puis pour les pirates, j'en avais aucune idée, peut-être que c'était vrai. Mais il était aussi possible que je me trompais sur toute la ligne, et qu'elle avait menée des combats épiques face à des créatures d'une dizaine de mètres de haut, au péril de sa vie. Je finis par hocher la tête, comme pour approuver ses dires.

Petite question, c'est qui Ki-ki.. Euh Ki-yi-ya ? Et il a des arènes dans le ciel ? C'est possible ça ? Mais sinon vous avez un palmarès impressionnant, donc hm.. Je veux bien que vous m'aidiez, enfin si ça ne vous dérange pas.

Et tout ça, en continuant d'avancer vers Garbel

Ah et euh, est-ce que je pourrais aussi chasser des arcturiens, comme toi ?! Puisque ça a l'air bon

J'espérais maintenant qu'elle n'allait pas me regarder bizarrement, puisque j'avais fait une allusion à la nourriture.
Phryona Inasys
avatar

Pims : 5
Messages : 24

Re: Comment tuer un monstre

le Jeu 21 Juin - 16:57


Elle ne connaissait donc rien du tout ? Je vais avoir du boulot pour lui apprendre à se battre ! Mais d'un côté, ce n'était pas plus mal, je n'avais pas à corriger certaines choses mais à directement lui enseigner les bonnes. Elle me dit que sa famille avait de grands combattants, je n'en avais un peu rien à faire en réalité, j'avais connu des porteurs issus de puissantes familles et d'un ancien porteur qui avait été très bon, et qui ne connaissait rien à rien. C'était souvent ceux qui écoutait le plus d'ailleurs, mais ceux avec lequel j'avais le plus de boulot en combat.

P't'être bien, 'fin j'vais avoir du travail pour tout t'apprendre ! Faudra qu'on s'voit plusieurs fois. T'veux devenir mon... Comment ça s'appelle déjà ?.. Ah oui ! Disciple ! T'veux être mon disciple ? J't'apprendrai à tuer les monstres.

J'avais cité beaucoup de mes faits d'armes réalisés en Entre-Monde uniquement, mais j'en avais oublié qu'elle ne connaissait pas forcément ce dont je faisais référence. Il fallait même lui faire découvrir le monde à la petite ! En tout cas, elle acceptait que je lui enseignes à se battre, et ça c'était parfait, j'étais tout sourire.

Kiyiya c'est une chasseuse super forte ! Mon regard fuit un instant, et je repris avec une voix plus basse. Et c'est ma copine... J'l'aime... Puis, je continuais avec ma voix habituelle, celle qui portait. Ouais, il y a une arène et même un quartier ! T'verras si tu vas dans la capitale. L'quartier s'appelle "Ciel".

Elle me parla ensuite des arcturiens. Les gens voulaient souvent poser des questions sur eux, forcément, c'était la créature emblématique de ce monde, les plus grosses et les plus dangereuses. Cependant, l'elfe avait une question très différente et une raison très différente... Elle voulait les manger ?.. Je n'avais jamais essayé, aucune idée de quoi lui répondre.

Bah.. Tu pourras p't'être si tu d'viens très forte ! C'est super fort un arcturien ! Mais par contre, j'sais pas si c'est bon... T'peux beaucoup manger j'pense, mais j'sais même pas si c'est possible alors... J'ai jamais essayé.

On m'avait dis que les arcturiens étaient invincibles, c'était d'ailleurs pour ça que l'on ne faisait que les paralyser. Enfin, je crois.

Je sortis ma carte holographique de mon sac et regardait la distance qui nous séparait de Garbel. Nous n'étions plus qu'à quelques kilomètres, tant mieux. Plus vite nous arrivions, plus vite nous commencions la première séance.

On va arriver dans pas si longtemps ! Pour commencer ton entraînement, t'peux faire quelque chose ?

Je fis apparaître depuis mon sac un poids de 10kg. Première leçon: Se muscler.

J'veux qu'tu porte ça pour commencer à t'muscler. T'peux le mettre sur ton dos, dans un sac, ou dans tes bras, comme tu veux.

Je réalisais finalement que je n'avais pas posé une question primordiale à l'elfe: l'arme qu'elle voulait apprendre à utiliser.

Ah ! Au fait ! T'veux utiliser quelle arme ?


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 539
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Comment tuer un monstre

le Ven 20 Juil - 4:28


En continuant la conversation, elle me proposait maintenant de devenir son apprentie, son disciple. J'allais apprendre d'elle, afin de connaître différentes techniques, et de savoir me battre, ce qui pouvait se révéler essentiel dans ce monde, et en particulier dans les missions. C'est pourquoi je me devais d'accepter.

Bien sûr que oui je veux bien devenir votre disciple ! J'aimerais vraiment apprendre avec vous, comme ça je pourrais devenir une grande combattante ! Enfin je l'espère ..

Je venais tout juste d'apprendre qui était Kiyiya, une fameuse chasseuse, et qu'il y avait des choses qui flottaient dans le ciel, des quartiers et tout ça. Ca me paraissait peu vraisemblable, mais je hochais docilement la tête, faisant comme si de rien était, et que c'était possible.

Pfuh c'est incroyable tout ça

Et voilà que maintenant, elle se mettait de nouveau à sortir des objets, que je ne connaissais pas, de son sac. Il y avait combien de gadgets dont j'allais devoir apprendre l'utilité ici, j'espérais pas des millions, puisque sinon, j'étais foutue.

Je commençais à voir les premiers clochés de la ville, elle était proche, plus que quelques dizaines de minutes de marche. Je me réjouissais donc discrètement, mais tout ça ne fut que de courtes durée. L'entraînement allait commencé, j'eu à peine le temps d'esquisser un léger "oui", que je me retrouvais avec un sac de 10kg sur les bras, comme si ma cheville sautillante ne suffisait pas. Mais il fallait pas que je me plaigne, sinon il allait me prendre pour une feignasse, qui n'osait rien, et attendait que l'on fasse tout pour elle.

Le sac pesait sur ma jambe, mais je continuais d'avancer, bien que beaucoup plus lentement, nous n'étions plus si près du but que ça finalement. Cependant, je ne devais pas abandonner, sinon je pouvais dire adieu à mes rêves, je resserra mon étreinte sur le sac, et posa un pied devant l'autre, très lentement, mais sans risque de chute. Je soufflais plus fortement que d'habitude, et des perles de sueur commençaient à apparaître sur mon front, signe que je faisais un effort inhabituel. J'espérais qu'Hiryu serait contente de ma détermination à être son disciple.

Je ne m'attendais pas à ça, mais on finit par s'y habituer finalement.

Il fallait que je choisisse maintenant avec quelle arme je voulais combattre, je n'y connaissais rien, je serais bien incapable de citer une arme précise, seulement les grands classiques.

Je n'ai pas vraiment réfléchi à la question jusqu'à maintenant à vrai dire, donc je ne sais pas trop. Mais vu ma carrure et mon physique, je dirais quelque chose de plutôt léger, qui permet des mouvements rapides et nécessite une bonne agilité, non ? Ou alors une arme à distance, comme un arc, ça pourrait faire l'affaire ?

J'espérais qu'avec mes quelques propositions, elle saurait trouver quelque chose qui me conviendrait au mieux, bien qu'elles étaient maigres.

Tu penses pouvoir me trouver quelque chose comme ça ? Ou alors s'il y a une armurerie à Garbel, on pourrait y faire un tour, et voir ce qui me convient le mieux.
Phryona Inasys
avatar

Pims : 5
Messages : 24

Re: Comment tuer un monstre


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires