Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

[Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Mer 30 Mai 2018 - 18:31


Speed dating
Edition 2018

Témari n’était pas seule ce soir, à bord de son voilier, une silhouette enveloppée d’une cape semblait attendre à ses côtés. L’arcturienne trépignait sur son banc, son bateau s’approchait lentement mais sûrement de la région océanique où se trouvaient une douzaine de voiliers. Sur une mer calme, au cœur d’une nuit étoilée, Témari se dressa à la pointe du mât et parla aux navigateurs d’une voix enjouée.

-Chers cœurs solitaires, cette nuit vous est offerte pour rencontrer l’âme qui accompagnera votre voyage.

Une aurore boréale aussi improbable qu’élégante illumina la nuit.

-Une amie m’a rappelé comme il est triste de passer sa vie sans personne pour la partager. Parce qu’elle a sacrifié la sienne et son unique amour pour nous tous, cette nuit lui rendra hommage. Elle offre à chaque couple quittant la fête deux anneaux. Portés, ils permettront aux deux membres du couple de communiquer par la pensée.

(Hrp : valeur en pims 70 pims / Ne fonctionne que si portés par le couple en question)

L’aurore disparue et dans cette nuit éblouissante, les étoiles aveugles laissèrent place à la voie lactée. Irisée de bleu et de mauve, elle traversait le ciel.

-Les couples venus profiter de la soirée sont sur les voiliers aux voiles rouges, les autres sur ceux aux voiles blanches. Repérez les numéros inscrits, les participants non assis passeront d’un voilier à l’autre en suivant l’ordre croissant.

Une vague s’empressa de mordre la coque du voilier où se trouvaient les deux femmes et Témari manqua de tomber à la mer. Témari ne serait pas Témari, si elle ne s’était transformée juste à temps. Le grand dragon blanc traversant les cieux, les participants, enfin, purent remarquer la présence d’une seule et unique constellation encore visible au-dessus d’eux.

La mystérieuse femme en levant le visage vers le ciel révéla une peau olivâtre et des plumes colorés s'échappaient de son capuchon.

-Des raies volantes planeront en continu entre les voiliers et vous emmèneront au suivant lorsque les quinze minutes seront écoulées. Si l’envie vous prend d’aller faire un tour, repérez les radeaux de la Goutte à l’ouest, de notre position. Vous y trouverez un bar, l’orchestre et même un fleuriste.

Témari n’osait pas leur dire que le Love Hotel y tenait un stand avec des perçants à usage unique menant directement dans leurs locaux…

-Lorsque l’amour aura enfin atteint votre cœur, vous pourrez rentrer chez vous. Il vous suffira de venir jusqu’au Fenrir à l’est. Des navettes vous reconduiront directement à Entre-Monde. Que la fête commence !

Tour 1
Hiryu, tu attends l'arrivée de Rubis sur ton voilier


Dernière édition par Maitre du Jeu le Mer 13 Juin 2018 - 19:35, édité 1 fois
Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : N'a guère besoin de gadgets pour vous pourrir l'existence.

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Notes : Assurez-vous que le MJ ne s'ennuie jamais, sauf si vous ne tenez pas à la vie.
Messages : 1292

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Mer 30 Mai 2018 - 19:29


Pour une fois que mes rendez-vous avec Kiyiya n'étaient pas pris à la dernière minute ! Me voilà sur l'eau, sur un bateau à voile, très différent de celui du technomage, bien moins grand et puis, il ne volait pas... C'était bien moins drôle d'un coup. De nombreux bateaux similaires au mien m'entouraient. Je regardais le ciel, l'océan... Un spectacle merveilleux, le devenant rapidement plus quand la fille qui raconte des histoires commença à parler.

Elle parlait d'une manière poétique, je ne comprenais néanmoins que la moitié, recevant néanmoins une information : nous aurions un cadeau quand nous sortirons de la fête avec K'ya. Ça me plaisait déjà. Le ciel laissait apparaître une aurore, rapidement cachée par d'autres astres et rejoint par un dragon blanc. Un Sirius ! Enfin, bien différent de l'original bien que similaire en taille. Je me demandais au fond si le "Speed Dating" n'était pas juste une chasse à l'arcturien dissimulée. Enfin, si c'était le cas, ils auraient dû ramener des pistolets qui font "xzzzz", parce que ça risque d'être dur sans !

Enfin bref, revenons à mon petit voilier. J'étais assis à ma table en attendant ma louve. Je m'étais bien préparée cette fois-ci. Pas d'habits simples, cette fois-ci, je faisais dans le notable ! Je ne garde pas le suspens plus longtemps. J'étais entièrement vêtue d'un kimono rouge où un motif se répétait : une feuille d'érable rouge, dans des couleurs différentes de l'originale. Tout mes outils de chasse étaient rangés dans mon sac sans fond qui était à mes pieds sous mon siège.


Je trouvais le temps long, impossible de voir la louve sur les raies volantes, et le voilier n'avait pas non plus l'air d'être de la bonne couleur. La voile était blanche. L'autre dame aux histoires avait pourtant bien dit que les couples étaient dans les voiliers rouges... Je m'étais peut-être trompée de bateau ? Ou alors, elle arriverait bientôt. Je l'espérais... En attendant, je retirais déjà mon chignon, la vieille qui m'avait aidé à m'habiller trouvait ça "mignon"... Moi pas. Je préférais les cheveux libres, et voilà que la pince était retirée et mes cheveux tombaient sur mon dos et mes épaules. Je devrais faire plus attention, si ça continuait à ce rythme, je sortirais déjà d'ici une dizaine de minutes mes habits pratiques pour me rhabiller...

Une raie approchait de mon voilier ! Enfin ! J'allais pouvoir mettre les pensées sur mon kimono de côté, et pourrais enfin les apporter à celle que je voulais voir le plus cette soirée. Je m'étais promis de faire de notre prochain rendez-vous quelque chose d'encore mieux que les précédents. Je n'avais pas intérêt à me foirer.

Salut K'ya !


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Sous deux longs cheveux noirs, et entourés de deux mèches bleues, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : LorieDark

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Cir, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Incontrôlable, Vers l'Infini

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 220
Notes : Parler: #5A5A5A
Seitoshi: Ma double-lame
Fuyu: Mon épée à une main
Amarok: Mon loup cybernétique
Messages : 422
Titre débile : Championne, Hiryusmith

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Jeu 31 Mai 2018 - 7:38


Ce soir c’est le grand soir !
Le soir, qui va définir son chiffre d’affaire pour l’année à venir. Le speed dating, un contexte idéale pour repérer ses prochaines victimes. Pour cela sa tenue doit être parfaite. Rubis s’inspecte une dernière fois devant son miroir, adressant à son reflet un sourire conquis.

Ses cheveux lissés pour l’occasion tombent raides sur ses épaules dénudées guidant le regard vers son décolleté plongeant. Celui-ci est sans fin tombant jusqu’à son nombril. Elle avait longtemps hésité sur la couleur, rouge ou noir. Rouge aurait surement fait trop avec le rouge de ses cheveux et de ses yeux. Finalement elle avait opté pour la robe noir, classique, chic. Elle lui arrivait jusqu’à la cheville et était fendue jusqu’à mi-cuisse sur le côté gauche.

Pour parfaire sa tenue, un éventail noir, utile pour dissimuler ses expressions. Enfin, en guise de bijou, un collier, plutôt simple quand on connaît les goûts de la voleuse.  Une unique pierre rouge suspendue à une fine chaîne, elle l’avait fait sertir après son dernier vol en compagnie d’une gargouille.

C’est surexcité, qu’elle prend la route, arborant un sourire carnassier qu’elle n’arrive pas à dissimuler avant d’arriver sur le dos de la raie Manta.
Faut bien admettre que le spectacle est ravissant la vue de toutes les lumières se reflétant sur la mer, ses raies immenses assombrissant le ciel et une aurore boréale ? Illusion créé pour l’occasion ou véritable miracle venu bénir cette soirée…. Personne ne le saura.

Toujours est il que Rubis se prépare à être accueillis pas sa première victime, la raie atterrie en douceur sur le pont, la voleuse descend de sa monture et regarde vers la table. Froncement de sourcil elle déploie son éventail pour cacher sa bouche. S’armant d’un sourire forcé, Rubis dévisage celle qu’elle parvient a peine à reconnaître tellement elle avait fait un effort vestimentaire.

- Oh c’est pas vrai ! C’est toi ? Comment va tu « belle plante ? »

L’ironie était criarde dans sa voix, cette plante pouvait bien faire tout les efforts qu’elle voulait, elle était plate comme une limande, jamais elle n’égalerait l’éclat d’une Rubis.

- Bon les organisateur on du se planter quelque part là… "planter" tu saisis ?

Rubis s’avança jusqu’à la table, et s’assit nonchalamment en face d’Hiryu, Elle ne mit pas longtemps a repérer la bouteille de vin qui attendais sagement qu’elle vienne la cueillir, elle l’attrapa sans se faire prier et bu à même le goulot. Pas besoin de faire semblant avec Hiryu, au moins elle avait le temps de se détendre un peu avant le changement de table.
Un soupire de satisfaction se fait entendre lorsqu’elle relâche la bouteille.

- Tu vas souvent aux rendez-vous galant en pyjama ? y a pas a dire ça te va à merveille chérie. Fit elle en insistant bien sur les mots. Mais avoir la tête que tu tires maintenant j’ai l’impression que ce n’es pas moi que tu attendais je me trompe ?
Rubis
avatar

Avatar © : Geoffrey Chan

Féminin Suivi : Fiche // Feuillet de Vie //compte <3

Titre : Sarkina, Zelva

Race : humaine
Statut : Voleuse
Pims : 5
Messages : 170
Titre débile : rubis Talair #L'équipage à la flasque vide

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Jeu 31 Mai 2018 - 16:32


Alors ce truc-là... Ce n'était pas du tout Kiyiya. Cheveux rouges, les mêmes yeux que moi, et une longue robe noire. Nan, décidément pas Kiyiya. On avait donc foiré notre inscription ?.. J'étais si frustrée de ne pas la voir, et si frustrée que la première personne de la soirée à me voir ainsi vêtue n'était pas la bonne. Mon sourire avait disparu, et je posais la tête contre la table, trop accablée pour faire quoi que ce soit.

La fille avait l'air de me reconnaître, je levais un œil vers elle et j'avais beau cherché, je ne me souvenais plus de cette femme. C'est à l'appel de belle plante que je me souvenus d'une certaine prise de mission. C'était la femme qui avait dis ce gimmick. Elle enchaînait sur quelque chose que je ne compris pas de suite, ou du moins, pas avant qu'elle l'explique. Pas d'humeurs à rire ou à être contente de revoir la "gamine", je soupirai simplement en guise de réponse.

Je l'observais boire dans une bouteille en verre, jamais goûté le truc à l'intérieur, mais elle avait l'air d'aimer et elle le descendait à grande vitesse. Son soupir satisfait était accompagné du mien alors que je me relevais doucement de la table. Je grognais en repensant à ce dont je rêvais de cette soirée, mes espoirs s'étaient envolés, remplacé par la tête de la femme devant moi...

Enfin, elle s'amusait de ma tenue, traitant mon kimono de "pyjama". Elle voulait vraiment aller à l'eau, elle ? J'avais fait tant d'efforts sur la tenue, ce n'était clairement pas pour que l'on me dise autre chose que "chouette ta tenue" ou autres dérivés. Adieu l'Hiryu énergique et souriante, bonjour l'Hiryu aux pulsions meurtrières. Je devrais peut-être vous la présenter si vous ne la connaissez pas encore. C'est celle qui crie à la Hiryu habituelle d'aller tuer des monstres. Sang, meurtre et baston, c'est son petit plaisir personnel.

Je levai la main en l'air et Seitoshi apparut dans ma main. Je la posai sur la table, lame vers elle, piquant le bout de son énorme poitrine.

Encore une remarque et j'te bute.

Le changement radical dans ma voix était déjà visible : colère, colère et... Colère. Mon sourire avait totalement disparu, tandis que mon regard trahissait mon inintérêt pour elle. Je soufflais longuement, me crispant. Je devais tout de même réussir à contenir mes envies de repeindre la voile en rouge... Quand on les lâche, c'est toujours compliqué de les retenir.

J'vais te répondre quand même pour qu'tu taises ensuite : j'attendais quelqu'un, ouais. Je marquais une pause, et pour couper court à la conversation, je lui dévoilais qui était ce quelqu'un. 'S'appelle Kiyiya, c'est une Kouen.

Je détournais mon regard de la femme, le déposant sur la mer et les vagues. Heureusement que l'on m'avait tout de même expliqué que dans un événement du genre, on changeait de partenaire toutes les 15 minutes, sauf cas en couple. Il ne restait plus qu'à faire tourner les montres.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Sous deux longs cheveux noirs, et entourés de deux mèches bleues, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : LorieDark

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Cir, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Incontrôlable, Vers l'Infini

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 220
Notes : Parler: #5A5A5A
Seitoshi: Ma double-lame
Fuyu: Mon épée à une main
Amarok: Mon loup cybernétique
Messages : 422
Titre débile : Championne, Hiryusmith

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Jeu 31 Mai 2018 - 21:04


Ahlala, elle faisait mouche et le spectacle était mémorable. Que voulez vous Rubis à la rancune tenace, et cette commissaire lui avait fait rater un des coups les plus important de sa carrière : séduire le maître de Souen.
Elle était  plutôt satisfaite de l’effet que ses piques avaient eut. Seulement, elle ne s’attendais pas ce que la naïve aventurière qu’était la lame, comprenne le sarcasme, faut croire qu’il y a eut de l’évolution depuis leur dernière rencontre.

Hiryu fit apparaître un Katana dans sa main lui offrant un regard meurtrier.  Rubis écarte la lame doucement d’un revers de la main.

- Calme toi bichette, t’es encore plus jolie quand tu t’énerves. Tu vas finir par me rendre jalouse. Fit elle en la toisant avec défi.

Un large sourire sur les lèvres elle ajouta

- Et au cas où tu l’aurais oublié, y a un dragon millénaire qui chaperonne la soirée. Je doute qu’elle te laisse le loisir de m’embrocher, ça gâcherait les festivités.

Malgré tout la commissaire lui délivra l’information. Comme ça l’heureuse élu était  cette sauvageonne dont elle avait entendu parlé ? Une chasseuse si on se fie aux palmarès.

Une chasseuse… Aucune classe, c’est moche, ça na aucune manière, ça pue et ça se nourrit de cadavres d’animaux à peine cuit… D’ailleurs c’est à peine si celle là sait aligner 3 mots conjugués. Un choix tout à fait à la hauteur d’Hiryu.

- Hum… ça paraît évident maintenant que tu le dis.


D’ailleurs tant qu’elle y pense elle avait bien assisté à un combat dans l’arène opposant ces deux là. Comme on dit de l’amour à la haine il n’y a qu’un pas, l’inverse se vérifie visiblement. La sauvageonne avait fait la démonstration de toute sa bêtise ce jour là, et le combat s’était finit en apothéose.

- C’est le fait de te coller à elle dans l’arène qui t’as séduite ? T’es facile à avoir en faite. Une nana se ponte devant toi à moitié nu, tu lui fais un calin et vous filait le parfait amour ?


Elle marque un temps d’arrêt guettant les signes d’une gêne sur le visage de la commissaire.

- Mais dis moi, quand ta Kiyiya décidera de te laisser seule et de repartir vivre à l’état sauvage sous sa forme de loup sans toi… Tu feras quoi dis ? Parce que bon elle est comme tout le monde elle trouvera bien un moyen de t’abandonner.

Rubis le savait pertinemment, elle jouait avec le feu, mais c’était pire qu’une sale môme, c’était plus fort qu’elle, elle trépignait et elle espérait que la pression de Témari au dessus d’eux suffirait à convaincre Hiryu de lui répondre en usant de plus de mots que de Shurikens.
Rubis
avatar

Avatar © : Geoffrey Chan

Féminin Suivi : Fiche // Feuillet de Vie //compte <3

Titre : Sarkina, Zelva

Race : humaine
Statut : Voleuse
Pims : 5
Messages : 170
Titre débile : rubis Talair #L'équipage à la flasque vide

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Jeu 31 Mai 2018 - 21:42


Je me demande où avait bien pu passé les neurones de la fille devant-moi. Quand on se fait braquer, on a tendance à vouloir se sauver, pas à renchérir. Peut-être était-elle venue à cette soirée pour mourir en fait ? Ou pour faire un tour avec les poissons ? Je lui envoyais un regard noir, j'avais beau être parfois "naïve", je n'étais pas non plus née de la dernière pluie, le ton de la voix de la femme était assez parlant.

Elle parla enfin de l'arcturienne conteuse qui était sur un bateau à côté. Effectivement, j'étais surveillée, et je n'avais pas prévue la soirée à moisir avec elle ou à me battre pour un petit meurtre de rien du tout. J'étais là pour une personne, et je serais là pour cette personne. Je rétorquai néanmoins.

Je te rappelles qui a vaincu l'premier ? Si y a qu'ça j'm'en fais un deuxième.

Mes mots ne seraient pas forcement forts si elle n'avait pas entendu parler de Sirius, mais ces pensées se dissipèrent quand elle commença à parler de mon duel à l'arène avec Kiyiya. J'étais face à une fan ! Elle avait du tout regardé pour autant en connaître sur nous. Ma patience venait en même temps à bout quand elle n'arrêtait pas ses moqueries, une veine était déjà visible sur mon visage. J'étais prête à exploser.

En tout cas j'vois que ça t'a plu. Une vrai fan, t'as tout vu.

Je n'avais pas à répondre vraiment à ça. Elle n'en savait rien, et j'avais bien des sentiments pour elle avant l'arène. Le duel avait plus été une interlude pour mes sentiments. La phrase suivant néanmoins, me fit bien plus de mal. Je n'y avais pas pensé, et rien que d'avoir évoqué le fait qu'elle pourrait m'abandonner réussit à me mettre le doute. Ce serait un juste retour des choses au niveau porteur.

Je voulais qu'elle se taise, au plus vite... Maintenant... TOUT DE SUITE. Je fis tomber Seitoshi de la table, me levant d'un bond. En moins de temps qu'elle n'eut pour réagir, je posais déjà mes deux bras sur elle, et la portai, elle et sa chaise. Un pas, deux pas. J'envoyai le tout dans la flotte, puis pris la barre pour faire avancer le voilier, on m'avait montré comment faire au départ de nos embarcations et j'exécutai chaque tâche rapidement pour partir. Elle se débrouillerait pour remonter sur le prochain, prochain qui ne serait pas le mien.

Je soufflais enfin, me félicitant de ne pas avoir fais plus que de l'avoir foutu à l'eau. Mes pulsions de lame m'avaient poussé au vice, m'hurlant des envies de sang et de meurtre. Je passais enfin mes dernières envies en frappant du poing contre le mât, puis partit ruminer en essayant d'exclure les dernières paroles de Rubis dans ma tête. Je me demandais presque si elle avait fais des recherches sur moi pour en savoir autant sur le comment me faire mal moralement.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Sous deux longs cheveux noirs, et entourés de deux mèches bleues, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : LorieDark

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Cir, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Incontrôlable, Vers l'Infini

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 220
Notes : Parler: #5A5A5A
Seitoshi: Ma double-lame
Fuyu: Mon épée à une main
Amarok: Mon loup cybernétique
Messages : 422
Titre débile : Championne, Hiryusmith

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Mer 6 Juin 2018 - 19:24


- C’est l’heure ! On change de bateau !

Un ballet de raies volantes effleurait la surface des eaux. Une écume délicate se formait autour des voiliers et sous la constellation du bouvier, les cœurs solitaires se disaient au revoir, à bientôt, reste encore un peu et parfois même, et si nous partions ?
L’arcturienne filant dans les cieux telle une comète, se délectait de cette ambiance romantique.

Elle observa du coin de l’œil, la jeune femme toujours sous sa cape. Ainsi enveloppée, elle semblait se fondre avec la nuit. Ou bien disparaissait-elle vraiment, parfois, lorsque le monde changeait d’horloge. La chamane voyait sa présence parmi les vivants mourir et renaître à la fois.

Survolant l’orchestre sur les radeaux de la Goutte, Témari leur envoya une gerbe d’eau salée. Les musiciens protestèrent mais devant la masse de la dragonne acceptaient de jouer un morceau un peu plus enjoué.

- C’est mieux ! On va danser ce soir !

L’arcturienne à quelques mètres au-dessus des voiliers, déclencha une bourrasque manquant de les faire chavirer.

-Oups !

Disait le dragon tout en riant. Déjà elle gagnait les nuages pour danser avec eux.
Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : N'a guère besoin de gadgets pour vous pourrir l'existence.

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Notes : Assurez-vous que le MJ ne s'ennuie jamais, sauf si vous ne tenez pas à la vie.
Messages : 1292

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Mer 6 Juin 2018 - 20:27


Du haut son perchoir la louve avait une vue dégagée, elle portait son regard au loin vers la brume qui flottait au dessus de l’océan, elle ne voyait pas que ce qu’elle cherchait était juste sous nez. La voix puissante d’Aokaï se fit entendre. Elle sentit le bateau tanguer, alors elle s’accrocha au mat avec un équilibre précaire.

Son regard pontant vers le bas, elle vit passer le voilier d’Hiryu, la commissaire aux commandes avait la mine furieuses et manouvrant d’une main experte les complexe cordage du bateau, son kimono flottant au vent lui donnait des allures de danseuse. La louve laissa échapper un sifflement d’admiration en l’apercevant, puis elle coinça solidement la boîte de chocolat sous son aisselle et au signal d’Aokaï, elle sauta.

Une fois sur le pont elle lui hurla « Merci Aokaï !!!! » en lui faisant de large signe de la main tandis que le bateau filait à toute voilure, tanguant encore sous l’effet de l’impact de son atterrissage.

- Coucou Hiryu me voilà ! Désolée je pas trouver bateau tout suite ! ça pour ça que toi être en colère ?


La louve fit une mine triste, elle ne pensait pas que son retard la mettrait autant en pétard…
Mais qu’importe, elle comptait bien se rattraper. Hiryu était magnifique, ce devait être la deuxième fois qu’elle la voyait les cheveux lâché… la première étant un souvenir enchanteur qu’elle n’était pas prête d’oublier. Kiyiya sourit timidement en s’approchant, elle porta une main légère sur le visage de sa championne et l’embrassa tendrement. Après quelques instants elle rompit le baiser et plongea ses yeux dans l’océan rouge, le seul océan sur lequel elle désirait naviguer.

La louve voyait bien que quelque chose n’allait pas. Elle la questionna du regard sans pour autant formuler sa question. Puis elle lui tendit la boite de chocolat où était entassé les shurikens à déguster.

- Moi avoir pensé toi quand je avoir vu chocolat !


Quoiqu’il se soit passé elle espérait que ces chocolats aiderait à lui faire oublier.

Kiyiya
avatar

Avatar © : christelle ponche

Féminin Suivi : Fiche // Journal // Pims

Titre : Perçant, Uva, Brume, Cir, Chasseur

Race : humain/métamorphe
Statut : Commissaire de K'ouen
Pims : 40
Messages : 330
Titre débile : Kiki / K'ya

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Mer 6 Juin 2018 - 21:20


Je m'occupais de ranger ma lame dans son sac, et arrêtais de toucher aux commandes du navire pour simplement me perdre dans mes pensées, serrant toujours les poings. J'avais beau avoir réussi à régler ce problème sans giclée de sang, cette envie était toujours présente...

Une personne s'écrasa sur mon bateau, elle était venue des airs, mais comment ?! Je relevais ma tête, les yeux écarquillés, la bouche à moitié entrouverte et les doigts en position de projection, pour découvrir celle que j'attendais : Kiyiya ! Elle avait sorti le grand jeu apparemment, un costume comme ceux de certains hommes, lui allant parfaitement. Je me sentais presque honteuse de me retrouver en kimono, je n'avais fais que suivre la tendance "robe" qu'elle m'avait montré tandis qu'elle continuait d'innover. Si nous devions compter les points en matière de vêtements, je lui donnerais sans hésiter.

K'ya...

Je n'eus le temps que de dire cela à voix basse alors qu'elle prit mes lèvres d'assaut pour m'embrasser tendrement en me caressant la joue. Mes idées noires commençaient déjà à s'évaporer. J'avais l'impression d'être une sorte de princesse que l'on guérit d'un simple baiser. Ma main rejoignit naturellement la sienne, puis je me perdis dans ses yeux bruns, j'avais envie d'oublié ce début de soirée, et la voir maintenant était parfait pour ça.

Elle m'offrit alors une boîte que j'ouvrais doucement pour découvrir des chocolats en forme de shuriken. Je m'avouais vaincu sur le plan de l'amour, j'avais encore trop à apprendre des petites attentions (comme des grandes).

Merci K'ya ! ... J'suis désolée, j'ai euh... Rien.

J'avais beau remué mes méninges, je ne trouvais rien qui puisse concourir avec la boîte de chocolat. J'allais me rattraper plus tard, c'était une promesse que je me faisais. Enfin, en attendant, je me retrouvais dans l'embarras devant elle. Je laissais un léger silence s'installer pour continuer la conversation sur autre chose en empruntant un début de sourire. Aller Hiryu énergique... Tu es bientôt totalement au contrôle. Et le contact de la main chaude de la louve m'aidait peu à peu à me calmer.

Alors... Euh... On essaye les chocolats ensemble ?

Je pris une des petites shurikens et mimai le geste d'un lancer pour l'envoyer vers la bouche de la louve. Je pris ensuite le second et l'apportai à ma bouche pour l'essayer. Drôlement bon ce chocolat ! C'était une des premières fois que j'en mangeais et je n'en revenais toujours pas que de la nourriture pouvait avoir ce goût-là.


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Sous deux longs cheveux noirs, et entourés de deux mèches bleues, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : LorieDark

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Cir, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Incontrôlable, Vers l'Infini

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 220
Notes : Parler: #5A5A5A
Seitoshi: Ma double-lame
Fuyu: Mon épée à une main
Amarok: Mon loup cybernétique
Messages : 422
Titre débile : Championne, Hiryusmith

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles

le Jeu 7 Juin 2018 - 23:50


- Je pas besoin, chocolat ! Ça être toi mon cadeau.

En disant cela, elle avait envie de l’étouffer de baisers, mais la louve se dit qu’elles avaient toute la soirée devant elles, alors, elle mit un frein à ses pulsions et se contenta de sourire bêtement.

Un silence s’installait tandis que Kiyiya continuait de la regarder comme si c’était Hiryu le chocolat.

Elle était contente de voir que son cadeau lui plaisait d’ailleurs. Hiryu n’attendit pas pour le tester, mimant une attaque elle lui envoya un shuriken que la louve attrapa au vol, coincé entre ses dents, un regard complice avant de mordre dedans, ses papilles s’éveille sous une explosions acidulés et sucrée. La vendeuse lui avait affirmée que le gout variée d’un shuriken à l’autre.

- Oh ça pouvoir être marrant si plus de distance ! on essayer ?

La louve prit quelques munitions en mains, et s’éloigna de quelques pas. D’une main habille, elle tenta quelques lancé acrobatique vers sa complice. Puis une fois ses munitions épuisées, elle applaudit la performance d’Hiryu et se rapprocha pour lui donner sa récompense sous la forme d’un énième baiser.

Puis elle la regarda longuement, bêtement sans trop savoir quoi faire, pas de monstre à tuer, pas de proies à chasser, pas de combats, pas d’attractions… Qu’allaient elles bien pouvoir faire ? Leurs activités sur un si petit bateau se retrouvaient vite limité. Elles pouvaient peut être aller observer la vue du haut du mat ? Mais pour regarder quoi ? Les autres couples ? Pourquoi regarder les autres couple quand elle pouvait regarder Hiryu ?
Son regard s’attarda sur la bouteille posé sur la table. La louve tandis la main pour la saisir et en renifla l’odeur, ça lui brula les narines.

- ça… bizarre. On essayer ?

Essayer… le mot d’ordre de la soirée. Elle servait deux verres, Kiyiya aurait bien bu à même la bouteille, mais il paraît que ce n’est pas poli.

- À la plus belle lame que je jamais vu !


Et elles trinquèrent.
La première gorgé… Ça à un goût bizarre mais pas désagréable… on pourrait même s’y faire, si on oublie le picotement.

- ça pas mauvais. Je en reprendre !


Elle se resservit un verre, et proposa également à sa complice.


Kiyiya
avatar

Avatar © : christelle ponche

Féminin Suivi : Fiche // Journal // Pims

Titre : Perçant, Uva, Brume, Cir, Chasseur

Race : humain/métamorphe
Statut : Commissaire de K'ouen
Pims : 40
Messages : 330
Titre débile : Kiki / K'ya

Re: [Voilier 09] - Speed Dating - Sous le regard des étoiles


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires