Sur la plage abandonnés

le Dim 22 Avr - 18:02


info mission:

Description et contraintes : Une vague lumineuse au coeur de la nuit, l’écume s’illumine durant des heures et le matin qui suit ce phénomène des cadavres d’animaux apparaissent sur la plage. Des requins de grandes tailles ou même des cétacés, dont les corps sont recouverts de blessures.
Chasseurs, vous devez découvrir la cause de ce phénomène et si possible l’arrêter. Sinon, prévenir le miroir

Trinity : D8 Grande ville Epoque moderne (XIXème) Ville portuaire, premier port après Atlantis. Sa région riche en culture et son climat agréable en fait un lieu de commerce et de tourisme privilégié. Invasion régulière de Crabe Galets.

Un perçant plus tard, le paysage avait totalement changées, la plateforme n’était pas très loin de l’océan, et au milieu de toute cette eau, la forme singulière des îles aux singes se dessine. Le temps est gris et menaçant, le vent souffles, un vent fort comme souvent en bords de mer. Lilou se sent pousser par la force de ce vent. Derrière eux, se dessine la ville portuaire de Trinity.

500 mètres devant, ils ont vu en contrebas des digues, sur une plage de galets. Lilou se penche pour voir ce qu’il s’y passe, et son cœur se serre avec virulence. Des centaines d’animaux échoués le long des côtés, poissons, méduses, requin, baleines… le spectacle est affreux. Certains entre la vie et la mort se débattent fébrilement, tandis que les mouettes les picorent avidement. Devant cette scène Lilou est prise d’un haut le coeur, avant de se ressaisir et de retrousser ses manches.

- On y va m’sieur Couane ? Ils ont installé des tentes par là-bas, surement une base pour les guérisseurs. On devrait peut être demander des renseignements.


Déterminée, la fillette se dirige jusqu’aux tentes. Sous ses pas les galets claquent, un claquement strident et malaisant, comme pour mieux les avertir de ce qui les attend. Au loin le soleil commence à décliner, et les reflets sur l’eau se tintent de couleurs vives et chatoyantes. Lilou trouverait cela magnifique, si ce n’était accompagné de la vision macabre de cadavres d’animaux.

Un feu est allumé prés des tentes, et un petits groupes en imperméable jaune tentent tant bien que mal de s’y réchauffer, en sirotant un café.

- Bonjour tout le monde, les interpella-t-elle. M’sieur Couane et moi on vient pour vous aider avec le truc lumineux. Je m’appelle Lilou, Lilou Erelm, je suis guérisseuse.

Les regards de l’assistance braqué sur elle était mi-attendrit, mi-hilare, finalement, l’hilarité l’emporte, et l’assemblé est prise d’un fou rire.

- Je comprends pas ce qu’il y a de drôle…. ? Non mais franchement ? J’ai un truc sur le visage c’est ça ?


La fillette se frotte le nez pour faire disparaître une tâche qui n’existe pas.





( ゚ヮ゚) Toute connaissance commence par les sentiments. Leonard de Vinci
Lilou
Modérateur
avatar

Féminin Suivi : Fiche , //Journal // Pims

Titre : Incontrôlable, Cosmos

Race : mi humain / mi esprit
Statut : Apprentie guèrisseuse
Pims : 189
Notes : Vous trouverez une description détaillé de mes animaux dans mon feuillet de vie
Messages : 484

https://www.artstation.com/christelleponche

Re: Sur la plage abandonnés

le Mer 2 Mai - 12:34


si Ayame ne pouvait pas m'arrêter, Eva ne faisait pas le poids. J'écoutais d'une oreille distraite la conversation relativement courte de Lilou et de l'elfe. Dans la voix de la fillette et au bout du fil de cet échange, le coeur d'Ayame explosa. Nul besoin d'être devin pour dès à présent à songer à prendre quelques semaines de vacances en campagne après cette mission. Je récupérais mon baladeur armé d'un sourire amusé.

-Eva, tu préviens son père, on s'en va.

M.Couane et Mlle. Erelm s'en allaient de la bibliothèque non sans laisser sur leur passage l'odeur caractéristique d'une espièglerie qui ne passerait pas inaperçue. Ils sont tous fous ces Maitres, hein...

Lilou est décidée, elle trace sa route jusqu'aux tentes, je profite de cette marche pour observer la plage. Des cétacés mais également des poissons par dizaines, des cadavres en excellent état. Sans doute étaient-ils morts récemment. Quelques hypothèses se dessinèrent dans mon esprit, ma préférée étant un ou plusieurs prédateurs chassant à l'aide d'enzymes ou de poisons hydrosolubles, celle que j'aimais le moins : une bactérie ou un virus inconnu. Le deuxième cas me rendrait vraiment inutile.

Dans les tentes ça se marre avant même que je n'ai passé l'encadrement de la bâche. Ils me regardent sans me voir, j'ai pourtant mon air des bons jours -la version chasseur de moi-même- et mes lunettes de soleil sur le nez. Le parfait cliché que tout le monde imagine.

-Vous avez un problème avec mon équipière ?

Depuis quand j'en impose autant avec si peu de mots ? Je n'arrive pas à me souvenir du moment où je suis passé du jeune loup à moitié sauvage à Maitre de Miroir. Dans la pratique, je sais exactement quand ce statut a été officialisé, mais je n'étais pas aussi respecté au départ.

-Lilou, je te laisse récupérer des infos auprès des guérisseurs et chercheurs dans le camp. De mon côté...

Je levais les yeux vers les gens armés en présence. Milicien ou commissaire, dur à dire. Peut-être même des chasseurs là par curiosité ou par appât du gain.

-Vous. On doit discuter. Rapport des derniers jours.

L'un ouvrit la bouche, préparant un début de réponse, je levais une main exigeant le silence et alors je lui indiquais la sortie.

-Pas devant les enfants...

Ma moquerie fit mouche, les guérisseurs piquèrent un far, certains outrés se sentaient insultés. Oeil pour oeil...
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi, Cir

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen/ Quartier : La zone extérieure
Pims : 1367
Notes : Taranis : monture Cabow
Heimdall : familier Loup Cyber
Soare : familier panthère
Mornir : Cyliong
Messages : 13898
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Sur la plage abandonnés

le Lun 7 Mai - 2:44


Lilou hoche la tête prenant les consignes de maître Couane avec tout le strict et le sérieux dont elle est capable. Elle avise un guérisseur à l’apparence avenante, âgé, la barbe grisonnante, de petite lunette ronde, et un chapeau minuscule. Il a l’air de quelqu’un qui a beaucoup vécu et qui prend la vie avec beaucoup de distance, d’humour et de bienveillance. La petite retrouve chez lui les même traits qu’elle affectionne chez madame Gisèle et elle espère ne pas s’y tromper…

- Bonjour monsieur
- Hé bien petite tu m’as l’air un peu jeune pour partir à la rescousse d’animaux en détresse
- Y a pas d’âge pour ça monsieur
- Tu as bien raison, tu veux des informations c’est ça ?

Lilou hoche la tête.

- hé bien, voilà tout ce que j’ai appris alors ouvre bien grand tes oreilles, et prends donc un chocolat chaud le temps que je te racontes tout ça, tu veux bien ?

La fillette s’exécute, prend une tasse, se penche au dessus de la casserole où il boue, elle en prends une louche et vient s’asseoir aux côtés du vielle homme.

- bien… bon on ne sait pas exactement ce qu’il se passe, mais à la nuit tombé l’océan s’illumine et le lendemain… la mer rejette des tas d’animaux marins, bon ça tu le savais déjà…. Certains d’entre-eux sont déjà mort quand ils arrivent sur la plage mais d’autres… plus coriaces, se battent encore notre rôle et de les aider à gagner ce combat. Les remettre à l’eau n’est pas suffisant pour les remettre sur pieds, il semblerait qu’ils soient victime d’un poison… Nos chercheurs que tu vois là bas, sont en train de mettre au point un contre poisson, mais… il n’est pas encore au point cependant les résultat sont presque là tu comprends ?


La fillette hoche une nouvelle fois la tête avant de répondre

- oui ça veut dire que même si on fait de notre mieux c’est pas sure qu’on puisse les sauver, c’est ça ?
- oui… donc ne te fais pas trop d’illusions c’est bien de mettre du cœur à l’ouvrage mais si ça ne marche pas ce ne sera pas de ta faute d’accord


Nouvel hochement de tête

- Tu vois là bas il y a des saccoches, elle sont déjà equipé, prends en une, tu verras il y a tout ce qu’il faut pour administrer les soins si tu as besoin d’aides où si tu te poses des questions n’hesites pas à me demander, ou aux autres, même s’il ont était taquin, il ne te laisseront pas dans la panade d’accord.


Lilou opine, puis elle lui fait une bise sur le front avant de prendre la sacoche en question. Elle prend une deuxième tasse de chocolat, qu’elle remplit pratiquement à ras bord et sort de la tente. Elle cherche Wergeld des yeux, il discute à voix basse avec un milicien, elle s’approche doucement espérant capter des bribes de conversation, puis lorsqu’elle est assez près, elle dit :

- Monsieur Couane, je vous ait pris un chocolat chaud, tenez….





( ゚ヮ゚) Toute connaissance commence par les sentiments. Leonard de Vinci
Lilou
Modérateur
avatar

Féminin Suivi : Fiche , //Journal // Pims

Titre : Incontrôlable, Cosmos

Race : mi humain / mi esprit
Statut : Apprentie guèrisseuse
Pims : 189
Notes : Vous trouverez une description détaillé de mes animaux dans mon feuillet de vie
Messages : 484

https://www.artstation.com/christelleponche

Re: Sur la plage abandonnés

le Lun 21 Mai - 22:45


Nous nous éloignons de la tente, laissant aux guérisseurs le soin de mettre la petite au parfum. De mon côté je suis inquiet.

-On a fait interdire les plages où le phénomène est apparu, vu la taille des animaux morts…

Il est d’accord avec la mesure et ça ne le surprend pas puisqu’il est là depuis le début. Nous nous sommes brièvement présentés, Luc est un chasseur posté dans la région. Il a déjà vu des carnages faits par des animaux marins mais jamais dans ce genre-là. Luc a d’ailleurs une idée sur le sujet.

-J’ai déjà vu ça, une baie illuminée la nuit. Comme ça, ça semble anodin mais il y a des espèces d’animaux marins qui ont des cellules lumineuses. Ce n’est pas habituel ce genre d’animaux par ici, alors ça pourrait être lié.

C’est même évident. Je le laisse me répertorier l’essentiel des espèces infectées, je note l’absence d’octopodes dans son rapport. Ce n’est peut-être qu’une coïncidence, mais peut-être que les calamars et poulpes sont immunisés. Je penche de plus en plus pour une substance dans l’eau, une algue ou bien un poison.

-On a vu des animaux terrestres mourir après un bain de mer. Rien n’est épargné, me disait-il avant de se taire brusquement.

Lilou revenait les mains chargée d’un chocolat chaud. Je m’en saisis avec un sourire de remerciement pendant que le chasseur se retenait de pouffer de rire.

-Lilou, je vois que tu es équipée. Allons sur la plage. Pendant que tu soigneras ceux que tu peux sauver, je vais vérifier quelques théories.

Me tournant vers Luc, je lui demandais de faire prévenir le miroir car j’allais envoyer à Ayame et très bientôt des prélèvements à faire analyser en urgence. Le chasseur accepta en nous retournant dans la tente.
Je vidais mon chocolat chaud en quelques gorgées tout en expliquant à Lilou l’une des théories.

-Je crois qu’on a affaire à de petits poulpes. Luc m’a parlé d’un phénomène similaire et puisqu’il n’y aucun cadavre de ce genre sur la plage depuis le début du phénomène je pense que c’est une espèce cousine qui doit sécréter une substance toxique dans l’eau. Ou bien c’est ainsi qu’ils chassent… Je ne suis pas certain de ce que j’avance, mais ça expliquait l’écume lumineuse pendant la nuit. C’est assez courant de voir des photophores chez les octopodes des grands fonds.

Si ma piste se révélait exacte, ce qui avait contraint ces poulpes à chasser en surface ne me disait rien qui vaille. J’allais peut-être devoir me trouver une combinaison de plongée…
Je lui donnais le bras comme à une dame, car nous allions sur la plage pour voir de plus près les cadavres et les animaux agonisants.

Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi, Cir

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen/ Quartier : La zone extérieure
Pims : 1367
Notes : Taranis : monture Cabow
Heimdall : familier Loup Cyber
Soare : familier panthère
Mornir : Cyliong
Messages : 13898
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Sur la plage abandonnés

le Mer 13 Juin - 21:19




- l’écume lumineuse ? c’est un genre de poisson phosphorescente alors ? comme les méduses ?


Comme pour éclairer cette nouvelle information, le soleil qui avait décliné leur permit d’observer des tâches phosphorescentes sur les cadavres d’animaux.

Pendant que Wergeld exposait la théorie qu’on lui avait donné en vidant son chocolat chaud, un éclaircissement de gorge se fit entendre. Un homme chétif avec une blouse bien trop grande et d’immenses lunettes en monture d’écaille essayait d’avoir leur attention.

- excusez moi maître K’ouen fit il d’une voix à peine audible, mais j’ai une autre théorie, pour moi ce serait un reptile de type dragon des mer vous voyez… Quelques choses d’énormes ce qui expliquerait que la mer soit aussi agité quand elle passe en action. Au lieu de souffler du feu comme le font les dragons lui soufflerait une toxine phosphorescente qui empoisonne par simple contacte j’allais procéder à des analyse pour étayer ma théorie.

- Oh… je peux vous regarder faire ? demande Lilou. Ou je m’occupe du prélèvement si vous êtes d’accord.


Le scientifique baissa la tête étonné il n’avait pas trop prêté attention à la fillette en tenu de guérisseuse de guerre qui accompagnait l’éminent K’ouen.

Lilou n’attendit pas qu’il lui donne son avale. Elle s’accroupit devant une loutre qui avait prit une teinte marron. Dans la sacoche qu’elle avait prise tout à l’heure, elle trouva un set de prélèvement qu’elle secoua. Elle mit des gants et poussa sur ses pieds pour retourner la bête.

Une odeur nauséabonde vient chatouiller ses narines. Lilou esquissa un geste de recul les larmes lui montait aux yeux, mais elle se mordit la lèvre et ne laissa pas se former. Clignant plusieurs fois des yeux pour les chasser. Elle prit son courage en main et récupéra l’échantillon qu’elle brandit victorieusement à la face du scientifique.

Il la regarda avec méprit avant de saisir l’échantillon, vexé qu’une enfant lui vole son instant de gloire. Il se dirigea vers les tentes et la fillette le suivit alors comme si c’était son ombre. Au bout d’un quart d’heure l’analyse confirma son hypothèse.

A l’abris des regard le jeune homme se déridait avec Lilou, il lui laissa même manipuler les fioles de chimie une fois qu’il en appris un peu plus sur son compte, il faut dire qu’être la fille de l’alchimiste et l’apprentie d’Atrya lui donnait un certain pédigrées qui calmait les ardeurs. Ils travaillèrent des heures durant sur un contrepoison et un vaccin qui permettrait au chasseur d’affronter la bête en toute sécurité.

Lilou surgit enfin brandissant une fiole remplit d’une substance fumante de couleur verte.

- on a réussi ! on a un antidote ! y a plus qu’à tester !


La gamine avait des poches sous les yeux, les cheveux en pagailles, et donnait l’impression d’avoir besoin de sommeille, des plantes et autres résidus d’expérience était coincé dans ses cheveux et étalé sur ses vêtements mais elle arborait un sourire radieux et fière.




( ゚ヮ゚) Toute connaissance commence par les sentiments. Leonard de Vinci
Lilou
Modérateur
avatar

Féminin Suivi : Fiche , //Journal // Pims

Titre : Incontrôlable, Cosmos

Race : mi humain / mi esprit
Statut : Apprentie guèrisseuse
Pims : 189
Notes : Vous trouverez une description détaillé de mes animaux dans mon feuillet de vie
Messages : 484

https://www.artstation.com/christelleponche

Re: Sur la plage abandonnés

le Ven 13 Juil - 13:25


A l'extérieur des tentes des scientifiques, on travaillait dur pour déplacer les corps des créatures. Pendant que Lilou travaillait à son antidote, on sonna l'alerte, les cadavres avaient finit par attirer les loups. Une meute entière tenta de venir se servir sur la plage, au risque de provoquer une réaction en chaine. Les repousser n'était pas une mince affaire...
Commissaires et miliciens avaient déjà assez à faire avec l'afflux de nouvelles créatures mortes sur la plage et l'interdiction d'approcher l'eau. Les bras n'étaient pas assez nombreux pour aussi s'occuper d'une meute affâmée.
Nous ne sommes jamais assez nombreux. J'usais et abusais du Rockstar pour dissuader les plus impressionnables, jouant de l'épée avec les autres. Nous n'étions pas à vouloir massacrer les animaux, après tout, on faisait tout ça pour qu'ils survivent et non pour le plaisir de les tuer nous-mêmes.

Des miliciens de Lazareth finirent par arriver, pile au moment où Lilou quittait sa tente avec son antidote en main.

-Donc il faut qu'on trouve une créature infectée avant qu'elle ne soit morte.

Déjà on nous préparait un bateau à moteur, l'autre scientifique qui avait travaillé tout ce temps avec la fillette désapprouva par des grognements à peine dissimulés la présence de Lilou sur le navire. Il avait insisté pour venir également. Il serait le plus à même de juger des effets de l'antidote alors...

-Va pour une capture, mais si vous désobéissez à mes ordres je vous jette à l'eau, clair ?

L'homme acquiesça en jetant un coup d'oeil furtif à mon équipière.

-Lilou, mets le gilet de sauvetage. Si tu tombes à l'eau, surtout, tu fais attention à ne pas boire la tasse.

J'allumais le moteur d'un geste sec et la coquille de noix fonça à l'encontre des vagues. Nous bondissions par dessus l'eau quand les vagues se terminaient. De l'écume tapissa bientôt nos vêtements, rendaient le navire moite. L'air était frais, il collait à la peau.

Je parlais peu sur le bateau, concentré sur notre mission. Les yeux perdu sur l'eau cherchant une créature vivante pouvant encore vivre dans les eaux côtières. Ce n'était pas évident, le massacre avait éliminé une part importante des animaux installés ici. Après plusieurs heures, le soleil commençait à décliner. Il nous en restait peut-être trois avant le coucher de soleil. Nous n'étions pas équipé pour une chasse nocturne en mer... Je craignais de rentrer bredouille quand un choc sourd percuta le bateau, le soulevant à la proue.

-Accrochez-vous et ne vous penchez pas sur l'eau.

Je cherchais la créature qui nous avait bousculé quand, soudainement, une baleine approche de la surface, dégaza air vicié et eau par son évent. Elle flottait paisible à fleur d'écume, moins d'un mètre de là, notre bateau.

Le scientifique oubliant les ordres s'était approché de moi et penché sur l'eau pour mieux la voir, il annonça doctement :

-Elle est infectée.

-Et on ne peut pas ramener une baleine sur le sable. Lilou, comment on injecte ton antidote ?
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi, Cir

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen/ Quartier : La zone extérieure
Pims : 1367
Notes : Taranis : monture Cabow
Heimdall : familier Loup Cyber
Soare : familier panthère
Mornir : Cyliong
Messages : 13898
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Sur la plage abandonnés


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires