Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Re: Une fête endiablée

le Ven 27 Avr - 0:39


Sarressinashira aime le Quartier de Northrive. Il est bien trop magique pour créer des routes en asphalte et bien trop traditionnel n'être uniquement traversé que de canaux. Aussi le revêtement su sol est entre la roche et la terre, un mélange ô combien bien plus agréable que les pavés crasseux d'Ordae ou le métal froid de Cerclon.

La Naga profite d'une commande à domicile pour s'offrir une journée de détente dans les rues du Quartier le plus habité par les membres de son miroir. Partout des créatures fantastiques vont ça et là, vaquant à leurs occupations. La femme-serpent rayonne, car même si le pilotage du
Vandavel lui sied, la solitude qu'offre le navire volant n'est pas forcément toujours adéquat pour une vie sociale stable.
Surtout avec un patron comme Corben.

Alors qu'elle s'est perdue dans la contemplation et l'essayage de nombreux bijoux sur l'étal en plein air d'une Naïade, elle tourne la tête dans la direction un petit nombre de personnes qui parlent haut et fort d'une fête sur une des places centrales. Après le troc d'une parure de crâne en perles contre une paire de boucles en argent, la Naïade lui indique le chemin à suivre pour se rendre à cette fameuse fête.


L'ambiance bat son plein à l'arrivée de la Naga. De nombreuses personnes dansent et chantent au beau milieu de la place, des bars et des comptoirs proposent boissons et amuse-gueules et quelques tables posées ci et là offrent différentes activités comme des jeux, des concours de bras de fer ou de boisson, ou simplement parler avec ses voisins. L'orchestre central compose à la volée, en fonction des participants et des danseurs.
La femme-serpent siffle d'appréciation. La bonne humeur générale pousse même ses griffes à onduler naturellement devant elle, suivant le rythme et la cadence de la musique.


°Sarressinashira avoir un peu de temps, après tout.

Se glissant du mieux qu'elle peut entre les spectateurs, elle se pose en retrait des principaux danseurs et fouille dans son sac sans fond pour en ressortir un tissu couvert de sequins et de mailles métalliques. Elle le noue au pour se sa queue, l’agitant quelques instant pour en vérifier l'effet.
Puis elle cambre quelque peu son dos humain, plaçant ses bras en croix devant elle avant de prendre la mesure avec la tête.
Elle commence par des lents mais ambles mouvements de ses bras, toujours en cadence avec les percussions de la musique, puis ajoute quelques petits mouvements saccadés du bassin, de haut en bas ou de gauche à droite, changeant parfois pour des mouvements du torses, battant la mesure avec son corps et en prenant bien soin de mettre en valeur tantôt les courbes de ses hanches ou celle de sa poitrine.
Ses bras accompagnent chacun de ses mouvements, tantôt brusques et courts, tantôt lents et amples, ses épaules roulants en suivant ses gestes.

Quelques sifflements appréciatifs la font sourire, et elle se prend au jeu des mâles, s’avançant en faisant parfois trembler la pointe de sa queue, véritable sonnette bruissante.
Tournoyant sur elle même, se dressant ou s'abaissant toujours selon le rythme de la musique qui s'accélère un peu, la Naga finit fatalement par s'approcher d'un mâle qui lui semble vaguement familier.
Ce n'est qu'une fois proche du mâle qu'elle reconnaît l'Alchimiste, les yeux visiblement un peu dans le vague.
Elle passe sa queue derrière lui, la sonnette artificielle bruissant à la hauteur de son visage et s'approche avec un grand sourire coincé entre le ravi et le charmeur.


° Maitre Alchimisssste vouloir dansssser ?

Sans vraiment attendre sa réponse, elle s'approche, tournant autour du mâle, l'entourant d'écailles bruissantes et le tentant de ses mouvements saccadés mais ne fait jamais un mouvement vers lui, évitant soigneusement de l'emprisonner ou de le bloquer, adaptant les courbes de son corps reptiliens à ceux de son partenaire.
Et si le long corps de Sarressinashira paraît se refermer sur celui de Richye, la Naga laisse suffisamment d'espace entre eux pour qu'il puisse la suivre.

Véritable danse d'esquives, de rondes et de virevolte, elle finit par s'éloigner du mâle quand la musique s'arrête sur une volée de note de violon. De nombreux spectateurs les sifflent ou les applaudit, c'est une Sarressinashira radieuse qui fait une lente révérence en agitant une ultime fois sa sonnette artificielle. Elle se tourne vers l'Alchimiste quand la musique reprend calmement sur un rythme bien moins endiablé.


° Sarressinashira esssspérer qu'Alchimisssste ne pas avoir été dérouté – ou effrayé. Danses rituelles Naga ssssouvent être physiques... Sarressinashira ne jamais avoir esssssayer danses humaines. Alchimiste instruire Sarressinashira ?

Elle déroule lentement son bras, proposant sa main à Richye. Elle n'avait pas l'intention de rester longtemps, mais découvrir de nouvelle choses est toujours un véritable plaisir pour la femme-serpent.
Sarressinashira
avatar

Avatar © : K.ARRINGTON

Féminin Titre : Midas

Race : Naga (Femme Serpent)
Statut : Timonière du Vandavel
Pims : 25
Messages : 60

Re: Une fête endiablée

le Ven 27 Avr - 14:34


Encore un peu hagard par cette mystérieuse rencontre, le bruit qui me ramena à la réalité fut celui d'un bruissement d'écailles, et un sifflement reconnaissable entre mille (la première fois pour avoir éveillé ma curiosité, la seconde pour m'avoir fichu une bonne frousse). Sarressinashira se tenait déjà autour de moi sans que je n'ai eu le temps de m'en rendre compte, et me proposait de me joindre à elle sur la piste.

- Eh bien, p...

Je n'eu pas le temps de répondre que, dans un sourire, elle m'entraîna dans une danse où elle tournoyait et se frottait à moi. Je sentais ses écailles argent et émeraude, un peu froides, glisser le long de mon corps, à travers les vêtements, accompagné par le tintement des sequins. La sensation était très surprenante, mais loin d'être désagréable. Quand la danse fut finie, je répondais à sa révérence par la mienne.

« Sarressinashira esssspérer qu'Alchimisssste ne pas avoir été dérouté – ou effrayé. Danses rituelles Naga ssssouvent être physiques... Sarressinashira ne jamais avoir esssssayer danses humaines. Alchimiste instruire Sarressinashira ? »

- J'étais un peu troublé, mais je suis surtout curieux.

Je prenais sa main.

- Je veux bien t'apprendre les danses humaines, et en échange, tu m'apprendras d'autres danses Naga ?

Et je l'entraînais dans une valse au rythme plus lent, en déposant ma main sur sa taille. En tournant et dansant à la cadence de la musique, sa queue se plaçait en spirale autour de nous, dans un tourbillon vert et argent. C'était à la fois surprenant et agréable, j'apprenais un côté de Sarressinashira que je ne connaissais pas. J'avais pu voir son côté fier quand elle était venue à ma tour (il va falloir que je fasse quelque chose pour mon escalier pour la prochaine fois qu'elle vient, lui éviter une telle déconvenue), son côté "prédateur" la fois où je suis venu au Vandavel (j'espère ne jamais retomber sur elle dans cet état).




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 751
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Une fête endiablée

le Ven 27 Avr - 16:11


Les émotions et pensées que j'avais eu pendant ma danse avec ce "Richye Erelm" s'estompaient doucement et je me retrouvais à nouveau seule face à la piste de danse, suivant du regard le mouvement gracieux des danseurs, les danseuses qui virevoltaient légèrement dans un tourbillon de tissus, soies et ruban colorés. J'en avais le tournis et ... n'ayant plus de connaissance aux alentours, je supposais qu'il était temps pour moi de rentrer. J'aurais aimé flâner parmi les étalages et gouter l'un des plats dont les fumets appétissants me faisaient saliver d'envie.

Mais d'être sortie de chez moi et d'avoir dansé, était peut-être déjà une bonne chose dont il fallait que je me contente. Je me retourna, laissant la piste de danse derrière moi avec un sourire de regret sur les lèvres mais en relevant la tête, je vis qu'Elliot venait vers moi, tirant derrière lui un homme à la chevelure blonde.
Il devait s'agir de son compagnon qu'il avait mentionné tout à l'heure et la manière dont il lui tenait la main en disait long sur leur relation. J'avais regardé ces deux mains unis d'un regard terne seulement remplie par cette pensée , de deux mains qui s'unissent ...

Ils allaient peut-être danser ensemble ? Je m’apprêtais à m'écarter pour les laisser passer quand Elliot se mit face à moi, me faisant relever le regard, surprise, vers lui.

- Lya ! Pardonnez moi, je vous ai laissé toute seule mais j'avais aperçu mon compagnon dans la foule. Je vous présente William, il est infirmier au Sanctuaire.

- Enchanté ... William.


Ma voix était bien fluette dans ce brouhaha et pour cacher mon malaise, je lui fis une petite révérence en guise de salut mais déjà Elliot me demandait ou Myst était partie.

- Et bien .. .quand on m'a proposé de danser, elle s'est esquivée. Je ne sais pas ou elle est partie. Désolé !


Je passais d'Elliot à William , observant les deux hommes, intriguée mais évitant de les fixer trop familièrement. Elliot après ma réponse, proposa de but en blanc d'aller manger tous les trois ensemble et que nous devrions nous tutoyer, prenant déjà ma main , avec douceur mais fermement ne me laissant même pas répliquer quoi que ce soit. Alors que je suivais le mouvement, une petite pensée plana tout de même dans ma tête, l'espace de quelques secondes .... N'allais-je pas les déranger alors qu'ils étaient en amoureux ?

Elliot nous offrit le repas et les boissons, ce qui augmenta encore ma gêne... Je n'aurais pas pu m'offrir de tel repas avec les 5 misérables pims que j'avais dans ma bourse mais je n'aimais pas cette sensation de profiter ... et de devoir quelque chose à quelqu'un. Je respirais tout de même un coup et sourit à mes deux compères. Elliot était vraiment bavard et enjoué. Je me demandais quel âge il avait .. Il avait l'air jeune mais pourtant il avait ... un je ne sais quoi qui me faisant penser qu'il devait être tout de même bien plus agé que moi. William restait assez silencieux et j'essayais de ne pas le déranger. Il se dégageait de lui quelque chose de ... distant. Comme s'il ne fallait pas trop l'approcher.

L'on m'avait servie une boisson toute dorée et pleine de bulle qui après 2 gorgées eu le don de me donner le tournis mais la viande grillée, tendre et légèrement épicée accompagné d'une sorte de ... racine je crois était délicieuse et aida à calmer mon tournis. C'est lorsque Elliot commença à me poser pleins de questions que je compris que le tournis que j'avais eu avant était encore bien faible.

Avec un grand sourire et un regard curieux, Elliot me demanda si j'habitais le quartier et si j'étais étudiante. Si j'avais pu je me serais cachée derrière ma pinte mais au lieu de ça, je me redressa et avec un petit sourire lui répondis d'une voix douce.

- Je suis d'Ordae mais j'aime visiter les autres quartiers ! Surtout celui-ci ! C'est si ...vivant et coloré ! Et sinon, non je ne suis pas étudiante ! Et .. vous deux .. .vous vivez dans le quartier ? Et vous ... euh .. .toi .., Elliot, tu es chanteur ... à plein temps ?


Signature:
" Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir." Tranches de vies libertines - Denis Grattepain



Mon tatouage:
Lya
avatar

Avatar © : Manga : Pulse // Personnage : Lynn

Féminin Suivi : Fiche du Perso // Feuillet de Vie

Titre : Lin

Race : Kitsune
Pims : 57
Notes : Kermit Hellyeme est mon Oncle !


Messages : 356
Titre débile : Petite Loutre / Lya-senpai (oui oui :3)

Re: Une fête endiablée

le Sam 28 Avr - 14:54


Alors que mille saveurs dansent dansent sur ma langue, ramenant a ma mémoire mille et un souvenirs, on m'explique les règles de ce jeu, le "Vlacjak"... enfin je crois que c'est comme ça que ça s'appelle...
De ce que j'ai compris je doit faire un score de vingt et un point en cumulant mes cartes... je demande donc une carte... la regadant de façon a ce que je soit le seul a pouvoir la voir.

Un sept de carreaux


Un total de 10 point, hmm... j'en demande une autre

Un valet de pique


Un total de 20 point, tirer une autre carte ne me serait d'aucune utilité ce serait d'ailleurs un risque plus qu'autre chose! Malgré tout je voulais en tirer une autre ce qui me laissa l'air renfrognée...

Je m'arrête la
...
Rimein Astora
avatar

Avatar © : By GDBee

Féminin Suivi : Diary

Race : Hybride Symbiotique
Pims : 50
Notes : je pense donc je suis je parle pour te le faire savoir
Messages : 133

Re: Une fête endiablée

le Sam 28 Avr - 16:32


Tout revenait très facilement, comme s’il n’avait jamais arrêté ses danses. Ce n’était pas que William fut un danseur excellent mais il avait eu maintes occasions de participer à ce genre d’événements, surtout sur leur ancienne terre. C’était quelque chose qu’il avait apprécié autrefois, et dont il avait profité avec Elliot mais la dernière remontait à si longtemps.
Pourtant, au cœur de la danse, il était facile d’oublier les autres et de se perdre dans la contemplation de l’ondin, de faire attention à ses pas et d’enchaîner les temps, de se retrouver dans un espace intemporel et de profiter uniquement de la proximité calibrée que permettaient les valses.

Tout avait une fin, mais le silence qui suivit faisait encore partie de la danse.

L’ange resta plutôt raide mais alors qu’Elliot se blottissait contre lui, il exerça une légère pression dans le bas de son dos, indiquant presque imperceptiblement qu’il appréciait lui aussi ce moment.
Il fallait pourtant revenir dans le monde des mortels s’agitant sans fin et sans raison. William comprit qu’il ne pourrait pas y couper lorsqu’il vit que le chemin choisit par son amant les emmenait vers une femme qu’il avait précédemment fréquentée. Il montrait désormais un visage neutre quoiqu’affublé d’un léger sourire poli. Ses yeux restaient cependant désespérément vides, ayant perdu cette lueur qui les animait pendant la danse.

Il haussa un sourcil face à la petite révérence de Lya mais hocha la tête en guise de réponse et lui rendit ses salutations.

Si la décision de l’ondin de faire dans le social dérangea William, ce dernier n’en montra rien. Il marcha aux côtés de son amant, commanda quelque chose de léger avec une bière puisque cela semblait être à peu près le seul choix disponible puis s’installa

« …Oui… » répliqua William quand Lya demanda s’ils habitaient le quartier, laissant ensuite à Elliot le soin de poursuivre ces bêtises pendant que l’ange commençait à détourner le regard et à donner plus d’intérêt à tous ceux qui les entouraient qu’à son amant et Lya.

Au loin, il aperçut une figure qui lui rappelait vaguement quelque chose. Il la fixa pendant quelques instants, se demandant bien où il pouvait l’avoir vue, avant de se rappeler ! Le sanctuaire ! Une patiente. Dès qu’il s’en rendit compte, le blond cessa de regarder autour de lui et se concentra sur Lya à nouveau.


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Une fête endiablée

le Sam 28 Avr - 19:43


L’enthousiasme d’Elliot s’abaissa un peu en voyant que ses deux compagnons de tablée étaient très silencieux. Lya par gêne et timidité, William par….ennui. Bien bien bien. Ça risquait d’être long si aucun des deux ne faisaient d’efforts… L’ondin garda cependant le sourire, espérant que sa bonne humeur finira par toucher les deux personnes avec lui.

Il apprit que si Lya habitait Ordae, elle aimait se promener dans Northrives pour son ambiance chaleureuse. Elliot pouvait la comprendre, il ne voudrait changer de quartier pour rien au monde, ils étaient si bien ici…


- Je te comprend… J’adore ce quartier aussi ! Non je ne suis pas chanteur, je suis bijoutier. J’ai ouvert une boutique récemment au Marché de Rivetiel. N’hésite pas à venir me voir quand tu as le temps ! Je fais des bijoux personnalisé à des prix plutôt abordable.

Fier de son travail, il lui montra une boucle d’oreille décorée d’une pierre rouge finement taillée. Il la remit ensuite et avala un peu de bière.

- Qu’est-ce que tu fais comme métier alors ?

Son attention fut momentanément attiré par une danse des plus étonnante. Une femme-serpent s’approcha de l’Alchimiste et l’attira dans une danse tribale aussi sauvage que sensuelle. L’ondin fut aussitôt impressionné par cette danse étrange mais lourde de sens, car il comprenait bien que c’était une danse nuptiale. C’était une danse superbe ! S’il n’avait pas peur de mettre son amant en colère, il aurait adoré demander une danse à la femme-serpent, mais il se força à détourner le regard pour se concentrer sur Lya et William, souriant avec douceur.




Elliot ondin:
Elliot Broekheart
Prêtre de Ha'kynai
avatar

Avatar © : Image trouvée sur pinterest

Masculin Suivi :


Titre : Dies Ha'kinay, Rockstar, Perçant, Cuisto, Hôtel, Aquarius, Lin

Race : Sirène
Statut : Joaillier/Prêtre de Ha'kynai
Pims : 374
Messages : 419
Titre débile : Ariel lessive

Re: Une fête endiablée

le Sam 28 Avr - 23:41


L'ignorance d'Hiryu était parfois assez drôle. Quand la pauvre demanda qui avait uriner dans sa choppe je ne pu m'empêcher d'éclater de rire.

- C'est de la bière Hiryu... Un alcool fait à partir de plantes, comme de l'orge ou du maïs. Goûte tu verra, c'est bon.

Hiryu semblait sceptique mais accepta de goûter et ça sembla lui plaire. Leiline proposa un Blackjack en jeu et j'acceptais. Je jouais aussi en version simplifiée, les règles qu'elle expliqua m'allait donc très bien. Curieuse comme une enfant, Hiryu me demanda aussi d'essayer ma pipe. Je lui expliquais comment fumer, lui montrais une fois puis essuyais rapidement l'embout pour la lui tendre.

- Tiens essaye. Inspire doucement, ça surprend toujours au début. Mais si tu aime l'orange ça devrait te plaire.

Je vérifiais que la commissaire ne s'étouffe pas, ce serait bête de devoir l'emmener en urgence au Sanctuaire pour ça... Une enfant, je su que c'était une fille grâce à sa voix fluette, s'invita a la partie. Je me présentais en retour et nous commencions. Malheureusement c'était Myst qui commençait le mieux.. J'étais si plongé dans mes réflexions que je ne vis pas arriver la boule de poil furieuse. D'ailleurs je ne vis pas arriver grand chose, si ce n’est un espèce de trucs trop rapide pour mon Écho désorienté et qui manqua de me faire tomber de ma chaise en criant, un cri bien trop aigu à mon goût mais heureusement personne ne sembla le remarquer. Ce n'est que parce que les autres parlèrent d'une bestiole à fourrure que je compris que c'était ça qui nous avait attaqué. Ça aurait été une mythe en pullover que je n'aurai pas fait la différence. Une jeune femme a la voix joyeuse ramassa nos cartes partit valser plus loin s'invita après d'être gentiment moquer de la nouvelle coupe de Leiline. Je ris un peu, la pauvre était totalement décoiffé... La partie reprit avec une personne de plus. En attendant que Rimeïn fasse son tour, je ramassais ma pipe qui avait voler aussi et la nettoyait avant de la re-remplir.

Leiline redistribua les cartes et m’annonça une Reine de cœur. Parfait ! Ça semblait plutôt bien parti. Je demandais une carte à la femme-chat qui la donna à Hiryu. Mais soudain, un doute m’assaillit


- Hiryu… Tu sais lire les chiffres ?

Quand ma partenaire m’avoua que non, je réfléchis à un moyen de contourner le problème mais elle fit de son mieux pour décrire ce qu’elle voyait à mon oreille. Il me fallut un certain temps mais je finis par comprendre qu’elle me décrivait un 10 de trèfle. Pas un Blackjack mais c’est pas mal du tout ! Je fumais un peu et hochais la tête.

- Très bien. Nous nous arrêtons là.
Morgan Sunny
Sanctuari
avatar

Avatar © : Clear par Namiya

Féminin Suivi :


Titre : Perçant, Sarkina, Cir

Race : Humain
Statut : Herboriste, Sanctuari
Pims : 633
Notes : Trans, personne ne sait qu'elle est une fille
Selene: Renard Stellaire
Messages : 361
Titre débile : Monsieur Koala

Re: Une fête endiablée

le Dim 29 Avr - 20:44


Morgan acceptait de me prêter sa pipe. Je la prenais avec un sourire, l'observant sous toutes les coutures, puis mis finalement le bout en bouche. L'aveugle m'indiqua qu'il fallait inspirer pour que ça fonctionne. Je tentai, et pris une grande inspiration... Par le nez. Sans succès. Rien ne changeait. Je regardais la pipe à nouveau, me demandant si c'était pas juste un accessoire cosmétique. Puis, me souvenant que la fumée devait en sortir, je réessayai. Je pris une inspiration par la bouche cette fois-ci. Trop forte ! Je toussai, et reposai la table sur la pipe avec un air de dégoût aux lèvres.

Kof !.. Kof !.. C'pas bon... Et ça fait tousser ! J'veux plus.

Je me désintéressait donc de la pipe, quand une enfant venait nous rejoindre. Une petite fille blonde. Je la regardais en buvant une bonne gorgée de bière.

Hiryu. 'Lut.

Leiline s'était aussi mis à parler cartes, et règles de jeu. Je n'avais pas compris grand chose, à part qu'il fallait faire 21 avec les cartes, aucune idée de comment par contre. Et puis, pourquoi 21 ? Ce n'était pas beaucoup de pims. Bon après, ça faisait beaucoup de gros monstres à tuer, beaucoup d'armes... Ouais, en fait 21 c'est plutôt correct.

Une boule de poil finit par faire irruption, renversant toutes les cartes et manquant de peu de faire de même avec ma chope et le reste de mon rôti. Surprise que les plus touchées par le machin à poil ne sautent pas dessus arme en main, ou en hurlant "BASTON" ou "TUER", je questionnai tout le monde du regard. C'est pourtant ce que j'aurais fait s'il avait renversé mes affaires... Décidément, le monde des citadins et des fêtards était loin du mien. Rejoins par l'intrus de la bibliothèque de la dernière fois, le jeu repris et ce fut rapidement au tour de Morgan.

Notre première carte était une dame bizarre avec des cœurs, le genre de princesse à l'eau de rose dans les histoires donc. On battra personne avec ça ! Morgan l'avait visiblement compris et tira une autre carte. C'était... Bizarre.

Euh... Pas vraiment, je sais juste quand c'est beaucoup ou pas, c'est pas mal, hein ?

Plus de deux chiffres, c'était beaucoup, plus d'un 5 et un 0 (50), c'était pas mal. En dessous, ça ne valait pas le coup de faire la mission. Je me mis à parler dans le creux de l'oreille de Morgan pour la carte, comme elle avait l'air de m'en faire signe.

Euh... Le symbole, c'est trois ronds collés, ça ressemble un peu à une feuille. Et le nombre c'est pas beaucoup de pims. Un 1 et un 0.

Apparemment, c'était réussit, Morgan s'arrêtait. Je devais vraiment passer à côté de quelque chose... Je pensais que ce n'était pas terrible ce qu'on avait...

Pourquoi tu t'arrêtes ? On va pas gagner avec la fille qui fait des cœurs et une plante... 'Sont faibles


Signature:
Description d'Hiryu (courte):
La vingtaine d'apparence, mesurant environ 1m70 pour une cinquantaine de kilos, Hiryu a des formes peu généreuses, une poitrine plutôt petite, plate, et des hanches minces, le tout taillé pour le combat comme en témoigne ses muscles. Entourés de longs cheveux bleus souvent attachés, son visage est couvert de tache de rousseurs, on y trouve un petit nez légèrement retroussé, de fines lèvres, et deux jolis yeux perçants d’un rouge éclatant. Pour ce qui est de sa voix, on reconnaît bel et bien la voix d'une femme.
Forme de lame:


Heavenly Sword Art - Katana
Hiryu
Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Féminin Suivi :


Titre : Noble, Cosmos, Perçant, Curo, Kesukuan, Tchi, Sarkina, Crépuscule, Incontrôlable, Chasseur

Race : Katana
Statut : Maitre du Miroir Touen / Quartier : Fumeroles
Pims : 132
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 539
Titre débile : Championne, Hiryusmith, Yuyu

Re: Une fête endiablée

le Lun 30 Avr - 0:37


Myst n'avait don qu'un faible deux de cœur, elle n'allait pas allait bien loin avec ça. Elle attendit donc que les autre joueurs qui jouaient avant elle fassent leurs tours. Rimein ainsi que Morgan et sa coéquipière se contentèrent tous d'une seule carte supplémentaire. La fée en déduit qu'ils devaient donc avoir un jeu plutôt correct, certainement autour des 16/17, un peu plus ou un peu moins en fonction s'ils étaient des joueur ayant le goût du risque ou non mais elle ne pouvait le savoir pour le moment.

- Je vais reprendre une carte de plus.

Un quatre de carreau. Ce n'était guère bien mieux pour la fée que son deux de cœur. Son jeu étant plutôt misérable elle reprit une troisième carte, la suite serait décidée par cette troisième carte qui s'avéra être un huit de cœur. Elle avait maintenant des chances de gagner avec son prochain score, elle prit donc une carte de plus, c'était un peu risquée mais elle aimait le goût du risque. Un goût qui s'avéra amer puisqu'elle tira un neuf de pique, la donne venait de changer pour elle. Cela lui faisait 23 points ce qui signifiait sa défaites.

- Je m’arrêtes là.

Une pointe de déception perlait dans sa voix mais elle comptait bien gagner par la suite.
Invité
Invité
avatar


Re: Une fête endiablée

le Lun 30 Avr - 11:24


C'est qu'elle en a de la chance la petit tablé ! Leiline se demande même si son titre Chance n'a pas un effet sur eux. Du moins, sauf pour Myst il faut croire … Dommage que la créature de tout à l'heure soit passée, elle aurait pu avoir toutes ses chances lors de la première donne.

Ce n'est peut-être qu'un tour de chauffe, Rimein et Morgan sont bien partis pour remporter cette manche. Après reste à voir la carte face caché de l'hybride. Elle sourit auprès de ses partenaires de jeu et prend une gorgé d'hydromel avant de retourner sa carte. Rajouter du suspense à tout ça.

Se rajoute à son 8 de trèfle un 9 de coeur. Un score de 17, la banque est obligée de s'arrêter. Elle ne peut s'empêcher de lâcher un petit rire, cette malchance lui rappelle beaucoup trop ses précédentes parties au Vandavel.


- 17, je suis obligée de m'arrêter. Bien joué vous deux, normalement la banque est censée vous donner le double de votre mise et Myst perdre la sienne.

Elle récupère les cartes et distribue de nouveau :
- Rimein récupère un 10 de cœur,
- Morgan / Hiryu ont un 3 de carreau,
- Myst obtient un 10 de trèfle,
- Leiline tire la Reine de cœur et sa carte face cachée.

Difficile de ne plus penser à Corben après cette dernière carte … L'hybride ferme les yeux et prend une grande inspiration.


- Bon ! À vous de jouer !

Elle reprend une gorgé de son verre, attendant sagement la décision de chacun des joueurs.


Leiline par A. Baille:

A. Baille
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1172
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Une fête endiablée


Contenu sponsorisé


Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

- Sujets similaires