Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Jeu 11 Oct - 20:05


L’illusion changeait. Je n’entendais plus seulement la comptine, mais d’autre voix. Des voix familières, des jeunes garçons qui m’appelaient. Mes frères, mes chevaliers, ceux qui me protégeaient de tout… Mes précieux frères… Pourquoi avez-vous dû mourir ? Ils me manquent tant, j’espère qu’ils me voient de là où ils sont, qu’ils sont fiers de moi.

Je luttais, essayant de revenir dans la réalité. Cette illusion était douloureuse, je n’en voulais plus ! Soudain je sentis quelque chose me toucher la jambe et le retour à la réalité me coupa le souffle. J’eu soudain l’impression de tomber par terre, une sorte d’acouphène me vrilla les oreilles et je tentais de me calmer.

Je me sentais soudain nauséeux, j’avais besoin d’air frais… J’attrapais ma canne et me dirigeais vers la fenêtre pour l’ouvrir. Je penchais la tête et pris un grand bol d’air, calmant mon cœur et ma tête. Après plusieurs grandes respirations, je me sentais enfin mieux et poussais un long soupir. Je me retournais vers mes camarades de fumettes.


- Richye ? Leiline ? Vous allez bien ?

Richye semblait descendre doucement mais malgré mon écharpe, Leiline semblait plutôt perdue dans son monde. J’attrapais l’arbalète, l’armais et visais comme je pouvais, espérant sincèrement qu’elle ne serait pas blessée. C’était quand même effrayant de tirer à l’arbalète sur quelqu’un… Bon, le tabac hallucinant, mauvaise idée. Je retournais ensuite sur mon fauteuil et but mon thé pour achever d’évacuer le reste de fumée qui était dans ma bouche.

Morgan Sunny
Sanctuari
avatar

Avatar © : Clear par Namiya

Féminin Suivi :


Titre : Perçant, Sarkina, Cir

Race : Humain
Statut : Herboriste, Sanctuari
Pims : 633
Notes : Trans, personne ne sait qu'elle est une fille
Selene: Renard Stellaire
Messages : 386
Titre débile : Monsieur Koala

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Sam 13 Oct - 12:04


Je revoyais ces murs beaucoup trop familiers, théâtre de ma jeunesse. Ces murs de pierre taillée, ces tuiles écarlates exposées au soleil d'été. Ce jardin, taillé avec soin, parsemé de parterres de fleurs, était un ravissement pour les yeux.
Sur un banc ouvragé, à l'ombre de la terrasse, une femme aux cheveux chatains, et aux yeux verts faisait un peu de couture, un livre et une boisson fraîche sur la petite table à côté. Identique à mes souvenirs, ma mère n'avait en rien perdu de sa beauté et de sa douceur.
Par delà la fenêtre de l'annexe, on pouvait apercevoir deux hommes. Le premier, grand, fin, le regard sévère de ses yeux bleus se portait sur le plus jeune, blond, appliqué à la manipulation d'instruments de chimie. Mon père avait été si fier de me voir suivre sa voie, mais pour cette même raison, a endurci mes cours. Il voulait que je représente l'excellence même. Il était beaucoup trop porté sur le travail et ma réussite, à l'époque... enfin, c'est révolu.
J'aurai aimé pouvoir leur parler à nouveau, mais je n'avais aucune emprise sur les événements. Je n'étais que spectateur de mon passé. D'ailleurs, j'avais un mauvais pressentiment sur le moment choisi, puisque mon cerveau en plein voyage en son fort intérieur a décidé de pousser la blague.

Ce qui devait arriver arriva : une milice inquisitrice avec à sa tête un capitaine, et un autre visage qui réveillait en moi beaucoup trop de souffrance. Cheveux noirs, les yeux versoyants comme une prairie sous la rosée du matin, la peau douce comme une brise printanière. Chloé, de son nom, m'avait vendu à la milice... Dire que la veille encore, à cette époque, elle me disait encore qu'elle m'aimait, qu'elle m'était promise, et que personne ne saurait jamais pour mon "don". Et aveugle que j'étais, je l'ai cru. L'amertume de cette trahison me revint tout droit à la gorge.

Ma mère, s'affolant de voir arriver ces forces armées, revint s'enfermer dans la maison, avant de rejoindre mon père et mon jeune moi. D'ici on ne pouvait entendre leur dialogue, mais nulle parole de ce jour ne s'était effacée, les dernières paroles de mes parents.

- La milice ! Ils arrivent !

- Richye ! Tu dois fuir !

- Mais, père...

- Ne discute pas ! Je vais les retenir autant que possible. Nous savions que ce jour arriverait. Alors pars ! Et ne te retourne pas ! Sois fort, nous t'aimons, fils.

De l'extérieur, j'observais ma "compagne". Elle parlait au capitaine inquisiteur, mais n'ayant jamais su ce qu'elle lui disait, aucun son ne venait de sa bouche.

Et alors que le jeune Richye prit la fuite, sans plus de cérémonie, je senti quelque chose me toucher, et la réalité de ce monde se briser tel une vitre, les milliers de bris tombant dans le vide. Je me senti violemment aspiré dans la réalité, Elantra. De retour dans le salon, avec Leiline et Morgan, je parvenais difficilement à reunir mes idées.

Morgan s'inquiétait sur mon sort. La main encore tremblante, je tapais ma pipe contre le cendrier, et la remplissais de tabac calmant, de l'allumer, tirer une longue bouffée, de souffler un peu, et de répondre :

- Quitte à faire un voyage, j'aurais aimé qu'il soit plus plaisant.

J'avais besoin de recadrer mes émotions. Ce bagage, même après 18 ans, me pesait encore beaucoup trop.




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 782
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Sam 13 Oct - 15:22


L’hybride adulte regarde l’enfant, encore incertaine de voir ce qu’il se passe devant elle. Et pourtant elle lui parle comme-ci cela est tout à fait normal. L’écharpe au sol, la fumée de tabac lui monte à la tête sans aucune filtration, la plongeant de plus en plus dans cet étrange délire de communication avec le passé.

Elle continue de sourire, vaguement. La petite ne semble pas être une hallucination qui cherche à la nuire. Cette dernière se permet même d’attraper de sa douceur enfantine l’une des mains de son aînée.


- Ne t’en fais pas, papa et maman vont revenir nous chercher !

Leiline hoche la tête. Oui, à l’époque elle espérait sincèrement que les miroirs fonctionneraient de nouveau et qu’ils reviennent la récupérer. Opinion qui a bien changé au fil des années. Elle finit par répondre à la fillette se voulant calme et conciliante.

- Leiline, tu … es sûre de vouloir que papa et maman viennent te ramener à Islaya ?

Elle n’a pas eu le temps de lui répondre que la femme-chat se prend un carreau d’arbalète dans les côtes. Elle n’a même pas ressenti que quelqu’un lui a arraché l’arbalète des mains. Elle a l’impression de se faire happer en quelques secondes, comme dans un tourbillon violent et la petite tourne les talons et s’éloigne d’elle.

- Attend Lei !

Il a fallu que quelques microsecondes pour que tout redevienne normal, d’un coup, retrouvant Morgan et Richye qui avaient disparu dans un flou le temps de son hallucination. Elle observe béate ses deux compagnons de fumette. L’un affolé à se ruer sur sa pipe bourrée de tabac calmant et l’autre en train de boire son thé.

La féline se frotte le visage de ses deux mains, de nouveau dans le monde réelle. Richye semble moins serein que Morgan et Leiline ne trouve rien de mieux à répondre pour détendre l’atmosphère.


- Si je vous disais que j’ai discuté avec mon moi du passé, vous me croiriez ?

Elle ponctue sa phrase d’un léger rire, voulant surtout que les deux autres en fasse de même. L’aveugle a le bon réflexe d’ouvrir la fenêtre et la fumée du tabac violet fera certainement son effet dans quelques minutes. L'hybride récupère son écharpe et lui redonne avant de s'affaler à sa place d'origine.

- Bon, je pense que nous devrions faire une pause. Même pour manger un truc ou quelque chose là. Vous en pensez quoi ?
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Ven 19 Oct - 9:55


La crise était passée mais elle était effectivement impressionante. Doucement nous reprenions tous pieds à terre, nous retournions dans la réalité. Les actions combinées de l'air frais de la fenêtre et du tabac calmant semblèrent efficaces. De ce que je comprenais nos hallucinations respectives n'étaient pas de tout repos. Leiline nous demanda même si on la croirait si elle nous disait qu'elle avait parler à son soi plus petite. Je ne pus m'empecher de sourire.

- Je vous crois sur parole. J'espère qu'elle allait bien... J'ai entendu une petite fille chanter, c'est pas mieux.

Je me frottais le visage, la nausée était passée mais je ne pensais pas acheter ce tabac là... Leiline évoqua l'idée de manger.

- Manger, quelle bonne idée ! Je dois avoir quelques biscuits au jasmin mais peut-être avez-vous plus consistant à nous proposer Richye ?

Je tournais approximativement la tête vers notre hôte, j'espère qu'il ne se sentait pas trop mal...
Morgan Sunny
Sanctuari
avatar

Avatar © : Clear par Namiya

Féminin Suivi :


Titre : Perçant, Sarkina, Cir

Race : Humain
Statut : Herboriste, Sanctuari
Pims : 633
Notes : Trans, personne ne sait qu'elle est une fille
Selene: Renard Stellaire
Messages : 386
Titre débile : Monsieur Koala

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Ven 19 Oct - 12:54


J'arrivais enfin à contenir à nouveau mes émotions, et écoutais les voyages racontés par Leiline et Morgan.

- Pour ma part, j'ai pu assister à nouveau à mon dernier et plus douloureux souvenir de mon ancienne vie. Je ne vous cache pas que j'aurais préféré avoir un voyage un peu moins mouvementé.

Et rien que d'évoquer à nouveau tout ça me troublait intérieurement. J'essayais tant bien que mal de dissimuler toutes mes peines passées et les craintes que j'a pu avoir sur la suite de ces événements, même si je ne saurais jamais réellement ce qu'il en est : la milice aurait sûrement mené une mise à sac de mes affaires de l'époque, interrogé et disgracié mes parents, si ce n'est pas carrément les faire exécuter pour "être des hérétiques qui ont engendré un sorcier, un enfant du Malin". A peu près tous les scenarii se bousculaient dans ma tête, mais peu d'entre eux voyaient l'éventualité que mes parents s'en soient sorti indemne.

Mes deux invités se mirent d'accord sur le fait qu'il était temps de se sustenter. Je regardais par la fenêtre, le soleil se fit haut à l'horizon. Je regardais l'horloge, déjà 11h30 ! Je me tournais vers mes deux amis :

- Je vous propose de rester manger ce midi. Vous êtes mes invités. Je vais passer aux fourneaux. Est-ce que ça vous tente, du filet de saumon à la citronnelle, riz sauvage et courgette rôtie ?

Passer un peu en cuisine allait me permettre de pouvoir penser un peu à autre chose, un peu plus de présent, plutôt que ressasser le passé.




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 782
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Sam 20 Oct - 13:31


Cette phrase ne lui dit rien qui vaille. Même si Richye est d’ordinaire joyeux et qu’il se montre très avenant à leur proposer le couvert pour ce midi, il est évident pour Leiline que l’Alchimiste n’a pas passé un moment très enrichissant.

Et c’est vrai que vu l’heure, normal qu’ils aient tous faim. Le menu proposé par son ami lui donne l’eau à la bouche.


- Et bien écoute, ça sera avec plaisir ! Morgan, vous resterez bien avec nous ? Oui bien sûr, suis-je bête !

Même si elle est consciente qu’il est malvoyant, la féline lui adresse un large et chaleureux sourire qui ne lui laisse pas le choix sur sa réponse. C’est qu’elle commence à l’apprécier l’herboriste.

Une fois que le jeune blond a quitté la pièce et être sûre qu’il soit suffisamment éloigné, Leiline se précipite sur le sachet de tabac orangé, se rapproche de Morgan et lui chuchote tout en remplissant sa pipe.


- Je viens d’avoir une idée pour lui remonter le moral, j’espère que ça va marcher ! Je vais vous mettre du tabac orange dans votre pipe. Prenez une bonne bouffée, ça va être marrant !

Vu l’effet du tabac, il se peut même que ça parte en vrille. Une fois que l’hybride en a fait de même avec sa pipe alchimique en prenant plusieurs bonnes inspirations et que son esprit commence à être embrumé par le tabac farceur, elle prend délicatement l’aveugle par le bras et le dirige en direction de la cuisine. Elle commence déjà à rire d’une manière peu discrète et pose son doigt sur sa bouche.

- Chuuuut, faut pas faire de bruit, il va nous remarquer sinon.

Elle peut pour le coup balayer devant sa porte. Et justement, elle passe celle de la cuisine donnant sur un Richye trop occupé à cuisiner.

- Coucou Richye ! Tu nous dis si tu as besoin d’aide hein ?

Elle dirige Morgan près d’un plan de travail pour qu’il ai un support où se poser - comme quoi le tabac lui laisse tout de même une certaine lucidité - et commence à fouiller dans les placards dès que leur hôte a le dos tourné. Elle trouve enfin l’ingrédient tant convoitée de sa bêtise : la farine.

Toujours dans son euphorie, elle déverse une bonne poignée de la poudre blanche sur sa main et se dirige doucement vers l’auto-proclamé cuistot.


- Hey Richye !

Dès son regard tourné vers elle, Leiline pose sa main enfarinée en plein sur le visage du pauvre Alchimiste qui n’a rien demandé. L’hybride rit aux éclats en se frottant les mains pour enlever le restant de farine, très fière de sa bêtise tel un Raku de Vandavel.

- Je t’ai roulé dans la farine !

Elle n’arrive presque plus à respirer correctement et doit se poser contre un meuble pour garder un semblant d’équilibre.
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Mer 31 Oct - 16:38


Richye évoqua sans trop de détails ses propres visions, apparemment assez douloureuses. Définitivement le tabac qui donne des hallucinations n'était pas une bonne idée. Je ne le connaissais cependant pas bien et je ne trouvais rien d'intelligent à dire pour lui remonter le moral...

Heureusement la question du repas permit de changer de conversation. Le menu que nous proposait l'alchimiste était tout à fait alléchant et mon ventre se tordit d'envie. J'hésitais, j'avais peur de m'imposer, mais Leiline insista pour que ça reste.


- Et bien... Si vous êtes sûr que je ne dérange pas, je resterais avec plaisir. Le menu me donne terriblement envie !

Richye disparu dans ce que je supposais être la cuisine et je me retrouvais à ne pas savoir quoi faire de moi. Je me demandais comment aider, mais je n'étais pas très doué en cuisine, enfin je me débrouille mais mes doigts en pâtissent souvent. Leiline sembla patienter un peu puis s'approcha de moi. Sa voix avait l'accent des enfants près à faire une plaisanterie. Elle attrapa nos pipes et les remplis avec le tabac hilarant. Je décidais de lui faire confiance et prit de longues inspirations. Bientôt je me sentais à nouveau bien, près à rire au premier qui me sortirait "Balançoire".

Toujours sur le ton de la bêtise à venir, Leiline m'entraîna ensuite dans la cuisine et me "posa" contre un plan de travail. Curieux, j'attendais de voir ce qu'elle voulait faire. Je la vis prendre un pot, l'ouvrir, prendre une poignée de ce qu'il y avait dedans...et le jeter au visage de Richye. Je pouffais de rire mais c'est sa réplique qui me confirma ce qu'elle venait de lancer sur le pauvre cuisinier et qui m'acheva.


- Hey Richye ! Je t'ai roulé dans la farine !

Cette blague me sembla hilarante et je partais dans un grand éclat de rire avec elle. Je ne m'attendais pas à ça ! Je me calmais comme je pus et cherchais avec quoi venger notre hôte qui devait se demander ce qu'il nous prenait. Je m'approchais d'un pot, l'ouvrit discrètement et trempais mon doigt dedans. Ça a l'air d'être du sucre... Parfait. Je me mordis la lèvre pour ne pas éclater de rire en me tournant vers la féline.

- Hey... Leiline... On vous as jamais dis de pas jouer avec la nourriture ?!

Je lui lançais alors au visage le sucre et repartais en fou rire, incapable de me retenir. J'avais au moins perdu 10 ans d'âge mental avec ces bêtises !
Morgan Sunny
Sanctuari
avatar

Avatar © : Clear par Namiya

Féminin Suivi :


Titre : Perçant, Sarkina, Cir

Race : Humain
Statut : Herboriste, Sanctuari
Pims : 633
Notes : Trans, personne ne sait qu'elle est une fille
Selene: Renard Stellaire
Messages : 386
Titre débile : Monsieur Koala

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Ven 2 Nov - 14:09


Le riz cuisait tranquillement, le saumon chantait sur la poêle, tout allait bien. J'entendais bien quelques bruits de pas derrière, et Leiline qui demandait si j'avais besoin d'aide.

- Ne vous inquiétez pas tous les deux, tout est sous contrôle !

Je continuais à suivre attentivement la cuisson des aliments. Les légumes qui rissolaient dans la sauteuse, et...

"Hey Richye !"

- Oui ?

Je me retournais, et vis en unique réponse un nuage blanc m'assaillir au visage. Je fermais les yeux par réflexe et attendis un moment pour les rouvrir. Moment durant lequel j'entendais mes deux amis rires aux éclats, et Morgan partir sur une remontrance (qui n'en avait que le nom, puisqu'elle riait tout autant) et partit en fou rire. Mes yeux rouverts, avec mon nouveau teint blanc, je ne pu m'empêcher de faire cette blague.

- Je suis le fantôme de Richye et je suis venu vous hanter !

Et vu leurs rires, je pense que n'importe quelle blague pouvait faire effet. Du coup, j'écarte mes bras à l'horizontale...

- En "T" !

Bon... j'avouais que ce n'était pas la meilleure blague du siècle. Du coup, je me lançais à répliquer à grand renfort de farine.

- Tu vas voir Leiline, dans deux minutes, il n'y aura pas que le bout de tes oreilles qui seront blancs.

Et je parti moi-même dans un fou rire. J'espère juste qu'on évitera d'en mettre plein les plats.




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 782
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Dim 4 Nov - 15:42


Alors que Leiline tente de remettre ses côtes en place à force de rire, Morgan réplique avec une précision dont personne ne pourrait se douter de la part d’un aveugle en lui lançant du sucre sur elle.

Elle s’esclaffe de la remarque du malvoyant et réplique à son tour.


- Ouais mais on m’a toujours dit que j’étais une femme sucrée !

Mais Richye prend revanche et balance de la farine en pleine figure de l’hybride. À ce stade, il n’y a plus que ses pointes d’oreilles qui sont blanches effectivement. Mais elle ne l’entend pas de ces oreilles justement !

Après avoir récupéré toutes possessions de ses moyens - sauf pour sa respiration saccadée dû aux rires incessant relâchés par le tabac euphorisant - elle ses encore recouverts de farine à certain endroit et attrape vite le sachet ouvert et encore plein, le levant en l’air et affichant sa main grande ouverte, éloignée du sachet mais dans la trajectoire de celle-ci.

Elle se réjouit par avance de la bêtise qu’elle s’apprête à faire.


- Tu veux jouer à ça ! Tu l’auras voulu !

Dans un geste rapide et brutale, Leiline tape à pleine puissance sur le sac de farine, laissant échapper par l’impact une grande quantité de poudre dans toute la pièce, recouvrant une bonne partie du mobilier - ainsi que les personnes présentes - sous une fine couche de blanc. L’hybride rit de plus belle.

- Youhou ! Il neige avant Noël !

Les Huit seuls savent le travaille que va demander de tout nettoyer après ça.
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1255
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]

le Mer 14 Nov - 10:42


Richye ne semblait heureusement pas fâché par notre blague. Il répliqua avec un des pires jeu de mot que j'ai pu entendre, mais bon sang ce qu'il me faisait rire ! C'était vraiment ridicule mais ça faisait aussi un bien fou. Heureusement tout de même que j'avais ma canne pour me tenir debout... Richye lança aussi de la farine sur la pauvre Leiline qui décida de répliquer fort: en faisant exploser le sachet ! Il neigeait dans la cuisine mais les dégâts étaient horribles et je n'arretais pas de rire.

- Ça veut dire qu'on est devenu des bonhommes de neige ?

Mon esprit redevenu enfant, je tapotais mon visage. Ouais, j'en avais plein la tronche... Je décidais d'en remettre une couche encore puis me dessinais du bout de l'index une moustache digne des meilleurs dessins animés, enfin de l'image que je m'en faisais.

- Alors ? Je fais pas un bon gentleman avec cette suuuuperbe moustache ?

J'eclatais de rire puis m'approchais vite de Richye et lui dessinais approximativement la même moustache.

- Et comme ca on peut ouvrir un club ! Les moustachus enfarinés !
Morgan Sunny
Sanctuari
avatar

Avatar © : Clear par Namiya

Féminin Suivi :


Titre : Perçant, Sarkina, Cir

Race : Humain
Statut : Herboriste, Sanctuari
Pims : 633
Notes : Trans, personne ne sait qu'elle est une fille
Selene: Renard Stellaire
Messages : 386
Titre débile : Monsieur Koala

Re: Éléphants roses et fumées arc-en-ciel [PV Richye et Leiline]


Contenu sponsorisé


Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

- Sujets similaires