Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Les randonneurs perdus

le Sam 2 Juin - 10:22


Spoiler:
Je ne sais pas où tu veux en venir... quand tu lances une idée en rp, va jusqu'au bout dans ton rp et ne me balance pas ça comme si c'était une chute de roman. Ce n'est pas interdit d'intéragir avec mon personnage aussi.

Cette femme, elle avait l'air de quelqu'un qui a vu un fantôme et d'avoir été pris en chasse par ce dernier. Elle nous regardait tour à tour sans comprendre. Puis, elle se détourna. En approchant d'elle dans son morceau de grotte, je voyais son campement, installée là depuis deux ou trois jours, car le bois était épuisé mais les braises d'un feu rougeoyaient encore. Il n'y avait pas grand chose dans son barda, elle dormait à même le sol et les détritus révélaient que ses rations arrivaient aussi à épuisement.

-Il a dévoré Sully

Avec ses mains fébriles, elle rangeait. Ce bout de caverne en quelques heures était devenu un refuge et une tombe. Cette femme semblait prise de folie. Je lui donnais ma gourde sans hésiter.
Elle s'en saisit, me regardant à nouveau comme si une bête traquée. Elle bu.
L'eau fraiche eu un effet immédiat sur elle. L'inconnue se laissa tomber contre la paroi et glissa à terre. Ses yeux semblaient moins fous et son visage pâle comme la mort avait l'audace de sourire.

-Je croyais que j'allais mourir de faim ici.

En fait, elle était plutôt partie pour mourir de soif...

-Merci.

J'approchais d'elle et saisit son bras. De larges lacérations fendaient sa peau, elle avait maintenu la plaie fermée avec un linge, en le dépliant je me trouvais avec un vêtement d'homme imbibé de sang. Sully ?

Fouillant dans mon sac j'y trouvais alcool et bandage, je l'arrosais généreusement même lorsqu'elle cria de douleur. Et je refermais sa plaie dans un pansement propre. Cette femme devait avoir un sacré système immunitaire, je ne voyais pas trace d'infection. Pourtant, les coups de griffe d'habitude, ça s'infecte en deux secondes...
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 200

Re: Les randonneurs perdus

le Dim 3 Juin - 2:02


Spoiler:
Je prévoit juste quelque chose pour plus tard donc j’essaie de préparer un peu le terrain, désolé. Je vais essayer d’être moins vague.

Myst aida Azura du mieux qu’elle pouvait à soigner la jeune femme blessée. Elle essaya de la calmer alors qu’elle criait sa douleur quand Azura soignait la plaie avec de l’alcool, procédé efficace mais douloureux. Au moins les plaies éviteraient de s’infecter maintenant.

- Vous n’avez pas d’autres blessures ?

- Des écorchures à cause des rochers et autres mais rien qui ne vienne de la bête.


La jeune femme semblait totalement désemparée. Elle reprit un peu d’eau pour se calmer et reprendre ses esprits.

- Nous sommes là pour vous aider, ne vous inquiétez pas. Mais nous aurions besoin de savoir ce qu’il s’est passé.

La blessée leurs raconta alors tout ce qu’il y avait à savoir. Elle et son mari étaient apparemment les randonneurs que Myst et Azura recherchaient. Ils étaient partis se balader dans la forêt d’Hourva, il furent attaqués par une bête sortant de nul part. Ni bruit, si silhouette entendu ou aperçu n’avait présagé la venue de cette dernière. Elle attaqua le couple par derrière. Mais ils réussirent à fuir dans cette caverne.

Pensant enfin être à l’abri, les deux randonneurs se firent de nouveaux attaqués dans des conditions similaires mais par une autre bête cette fois. La première fois la bête ressemblait apparemment un touvore alors que dans la caverne, il s’agissait plutôt de ce qui, jugé de par sa taille, devait être un anaconda. L’anaconda eu plus de chance et dévora le fameux Sully, chien du couple. Les deux randonneurs se séparèrent dans leurs fuite et, maintenant, la femme était ici sans avoir retrouver son mari disparu et sans même savoir s’il était encore en vie ou non. Elle précisa également qu’elle n’avait pas revue le serpent ou même d’autre bêtes dans les parages.

- Je n’ai pas bougé d’ici à cause de mes blessures, vous accepteriez de chercher mon compagnon dans cette caverne ?


Myst acquiesça mais se tourna tout de même vers Azura pour connaître son avis.

- Ça va pour toi ?


Si vous connaissiez le Temps aussi bien que moi vous sauriez qu'on ne le perd pas. Il se perd tout seul. Lewis Carroll

Si tu veux connaître quelqu’un commence par trouver ce qui le met hors de lui.
Myst
avatar

Avatar © : Image from Rewrite Visual Novel CG by Itaru Hinoue | 樋上いたる

Suivi :

Race : Fée
Pims : 22
Notes : Elle à l'apparence d'une fillette de 12ans

Élune : renard stellaire
Messages : 165
Titre débile : Mystinou, Mystounet, Mystinette, Mystouille, Mystingette

Re: Les randonneurs perdus

le Mer 11 Juil - 10:09


Le serpent s'était offert à dîner un gros chien. Ne pas montrer la joie que cette annonce me procurait n'était pas évidente. Elle s'expliquait facilement. Qui dit serpent nourrit dit serpent endormi et pour plusieurs jours. A vue d'oeil cette femme était là depuis un jour ou deux grand maximum. Il en faudrait plusieurs autres à l’anaconda pour digérer sa proie.

Une fois les affaires de la randonneuse récupérée, nous retrouvons le chemin de la salle centrale de la grotte.
La randonneuse explique que c'est ici qu'ils se sont séparés. Il devait y avoir une autre galerie.
Une négociation intérieure avec Enki commença. Je lui promettait d’aller là où le souhaiterait avec plus de bonne volonté à l'avenir à condition qu'il me donne un coup de main pour trouver notre randonneur perdu.

Le chemin apparu avec l'apparence d'une rivière sous mes yeux. Les pieds dans l'eau je suivais enki et ses eaux divines avancer vers un mur. La faible luminosité n’aidait pas à voir de loin la mince ouverture que des milliers d'années d'érosion avait créé dans la pierre. En voulant regarder au travers, je remarquait une main étendue sur le sol, sa moitié duveteuse rappelait la fourrure. Je passais un bras dans le trou, cherchant le poignet de la personne étendue la dedans.

-Se sont les secours, si vous êtes en état de parler dites moi comment vous allez.

Je regardais avec un fond de crainte ma petite équipiers. Puisque j'étais persuadée que j'allais perdre une main dans cette histoire…
Je répétais mon discours et main se referme sur la sienne. Il n’eut aucun mouvement de recul et avec appréhension je cherchais son pouls. Le soulagement devait être visible sur mon visage. Notre homme était en vie mais assommé.

-Myst, j'ai un pouls mais il ne réagit pas. Je pense qu'il a été assommé par une chute de pierres… je ne m'explique pas comment il est passé là dedans sans pouvoir en sortir… en plus je suis trop grosse pour aller voir.

Sa femme incrédule confirma mes soupçons elle non plus ne savait pas comment il était arrivé là dedans.
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 200

Re: Les randonneurs perdus


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

- Sujets similaires