Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Les randonneurs perdus

le Dim 11 Mar - 22:10


Sacs verts sur fond vert, avec des infos comme celle là, ce type était devenu le commissaire le plus inutile de l'année. Il n'avait rien dit de réellement utile et j'étais à un petit rien de lui dire qu'il devrait changer de métier quand la porte de la caserne se referma derrière nous.
Nous étions en pleine forêt. La zone sud-ouest d'Hourva devant faire, au bas mot, dans les 600km², soit une forêt entière entre nous et nos randonneurs.
Le sanctuari qui avait ouvert la porte, nous avait déposé non loin de la balise d'où provenait l'appel de détresse. La zone était piétinée.

-Nos randonneurs sont passés par là, aucun doute là-dessus et ils étaient encore poursuivis.

Je montrais des taches de sang sur un roc apparent.

J'étais frustrée. Ce singe portant le titre de commissaire de k'ouen n'avait fait que se débarrasser de nous aussi vite que possible. Nous étions à présent en forêt avec zéro piste à suivre pour trouver nos blessés. Sans compter que mon pouvoir était inutile. Enki ne captait rien, la distance nous séparant de nos cibles était trop grande pour qu'il puisse établir un chemin quelconque.

Rien ne servait de s'énerver, nous n'avancerions pas plus si l'une de nous ne pouvait pas garder son calme. Pour me tenir occuper j'allais inspecter la tache de sang et ses environs.

-Je ne pense pas qu'on puisse déterminer quelle créature les poursuit, mais on devrait suivre la piste du sang. Nous verrons bien si ça nous rapproche.

En me redressant et en souriant auprès de Myst, je tâchais de ne pas trop montrer mon désarrois.
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 231

Re: Les randonneurs perdus

le Mar 13 Mar - 20:51


Les informations données par le commissaire étaient vraiment inutiles, tout ce que les deux jeunes femmes purent apprendre c'était que les deux randonneurs avait une tenue classique qui en plus était pas très voyante dans une forêt. Super! Vraiment utile ce commissaire mais ce sera peut-être plus amusant comme ça. Myst se réconfortait dans cette idée tandis qu'elles sortaient de la caserne, se retrouvant ainsi en pleine forêt avec pour seuls réels indices les traces de pas au sol et les taches de sang qu'Azura désignait sur de la roche un peu plus loin. Azura partit alors inspecter les taches qui traînait sur le roc.

-Je vais prendre un peu de hauteur pour voir si il y a d'autres traces.

Myst n'attendit pas de réponse de sa partenaire et se mit immédiatement à voleter à quelques mètres du sol, en gardant bien évidemment ses ailes dissimulées. Elle pu observer d'autres tâches de sang qui dans la même direction que celle que les randonneurs empruntaient avant de se faire attaquer. Une embuscade peut-être? Elle ne parti cependant pas très loin et revint assez vite près d'Azura.

-Il y a d'autres traces de sang qui partent vers le nord. Tu as trouvée quelque chose de ton côté?
Invité
Invité
avatar


Re: Les randonneurs perdus

le Mer 21 Mar - 19:36


Je ne sais pas ce qui m'avait le plus énervée, ce commissaire inutile ou bien moi et mon absence totale d'entrainement pour ce type de mission. Le bon sens me commandait de rentrer chez moi dès que possible et de me terrer dans mon lit.
Puis, il y avait Myst. Embarquée dans cette galère avec moi, elle s'envolait pour trouver une piste. Y a plus qu'à chercher d'autres indices.

Pas très éloigné de là, je notais de la terre retournée, des flaques d'eaux encore en plein tumulte et même...

-Un sac.

Une sangle déchiquetée pendait d'une branche. Le sac tenait en équilibre sur une ramification qui peinait sous son poids. Sur la pointe des pieds je pouvais presque l'attraper.

Myst revint à ce moment là.

-ça confirme ce qu'on a vu, ils se sont enfuis vers le nord. Peux-tu...

Je n'étais pas assez grande pour attraper la sangle pendante et pas assez bonne grimpeuse pour aller le chercher autrement.
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 231

Re: Les randonneurs perdus

le Ven 23 Mar - 1:25


" -ça confirme ce qu'on a vu, ils se sont enfuis vers le nord. Peux-tu... "

- Bien sûr !

Myst s'éleva légèrement pour récupérer le sac qui était accroché dans l'arbre désigné par Azura. En ouvrant le sac les deux jeunes femmes purent confirmer au vu de son contenu qu'il s'agissait bien d'un sac de randonneur et certainement d'un des deux randonneurs qu'elles cherchaient puisque le sac aussi était couvert de tâches de sang à certains endroits.

- Ça confirme qu'ils sont blessés, on devrait se dépêcher.

Myst commença donc à se diriger au nord en invitant la jeune femme à faire de même. Les traces de sang menèrent le duo jusqu'à l'entrée de ce qui leur semblait être une grande grotte.

- Par hasard, tu aurais de quoi nous éclairer là-dedans ?

Elles allaient devoir être prudente une fois à l'intérieur, qui sait ce qui pourrait s'y cacher.

Invité
Invité
avatar


Re: Les randonneurs perdus

le Mer 28 Mar - 12:58


Le chemin était rapide pour atteindre la grotte. Les randonneurs avaient parcouru moins d'un kilomètre. Des traces de pas étaient visibles aux abords de l'entrée, là où l'humus forestier n'avait pas recouvert la terre.

-L'un des randonneur a glissé...

Ils étaient sacrément pressés pour se vautrer en arrivant là. Hourva était tropicale et humide pour sa plus grande part. Des plantes vivaces et des liannes grimpaient tout autour d'eux et de la grotte mais rien à l'intérieur. La roche était poreuse, du basalte.

-Tu sais ce qui me fait le plus peur dans cette affaire ? Si les randonneurs sont entrés là pour se sauver, soit le monstre qui les chasse est trop gros pour les suivre, soit il y a quelque chose de pire là-dedans... Je ne sais pas si on fait bien d'entrer là-dedans à leur suite.

Enki se réveille, je n'ai pas de lumière mais une trace invisible qui me mène droit vers la grotte. Ou bien, il a peur de se faire manger par une bestiole qui rôde, ou bien il a détecté nos randonneurs pas trop loin d'ici. Dans les deux cas... Je ne suis pas tentée par l'idée d'être la proie suivante.

Je commence par décrocher ma lampe torche de son emplacement dans mon sac sans fond, la donnant à Myst.

-Garde le chemin éclairé, d'accord.

Je lui montre mon arbalète que je pose sur un bras et que je charge sous ses yeux.

-Maintenant on peut y aller...

J'hésitais à rappeler le griffon du Sarkina sauf qu'on allait être à l'étroit là-dedans sans avoir le griffe, mieux valait le laisser là où il est.
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 231

Re: Les randonneurs perdus

le Mar 3 Avr - 15:05


Les deux jeunes femmes s’engouffrèrent dans la grotte, Myst tenant à la main la lampe qu'Azura lui avait confiée pour qu'elle éclaire le chemin tandis que de son côté Azura armait son arbalète, certainement prête à décocher à vue du moindre ennemi.

Les paroles d'Azura ne sur les possibles dangers qui attendaient les jeunes femme n'avait pas vraiment mit la fée très en confiance, loin de là. Et plus elles avançaient dans la grottes, moins Myst était rassurée. Malgré la lumière de la lampe, la grotte était très sombre, elles ne pouvaient guère y voir bien plus loin que deux à trois mètres devant elle. On y ressentait une très forte humidité en partie due au fait que cette grotte se trouvait dans une forêt tropicale. Le chemin que les jeunes femmes arpentaient était très exigu et tortueux, s'enfonçant toujours plus profondément sous la terre.

- Honnêtement, cela commence à m’inquiéter. Cela fait déjà plus d'une heure qu'on marche et on a revu aucune trace. Et puis c'est bizarre une grotte comme ça en pleine forêt non? Je me demande bien ce qu'il peut y avoir là-dessous.

Tandis que Myst parlait, elles arrivèrent à ce qui semblait être le fonde la grotte. C'était une une énorme cavité de plusieurs mètres de hauteur abritant un lac souterrain. Le lac est entouré par la terre ferme mais certains endroits était tout de même sous l'eau. Elle allaient devoir sauter. On pouvait aussi voir des sortes de piliers rocheux qui reliait sol et plafond.

Un détail attirant l'attention de Myst, l'eau du lac mélangée au la terre avait laissé de la boue. Boue dans laquelle on pouvait voir des traces de pas déformées, comme si quelque chose avait marcher sur ces traces, quelques choses de rampant au vu des traces. On pouvait aussi retrouver un peu de boue sur les parois de droite.

- Regarde ces traces. Nos randonneurs on du passer par là, mais ce qui m'inquiète c'est les traces de ce qui à du passer après eux. On dirait que ça vient d'un serpent mais c'est trop gros pour être un simple serpent.

Myst s’efforçait de ne pas faire de bruit et de parler à voix basse, si il s'agit bien d'une sorte de serpent alors il ne fallait faire aucun bruit pour ne pas se faire repérer.


Invité
Invité
avatar


Re: Les randonneurs perdus

le Mer 11 Avr - 13:01


J'étais nerveuse, autant que Myst et c'était avant comme ça avant qu'on entre se jeter dans une grotte habitée par on ne sait quoi. En plus, cela faisait une heure que nous tournions en rond dans des galeries toutes connectées.

- On tourne en rond. J'ai laissé ce carreau là tout à l'heure.

Je lui montrais la flèche indiquant la direction d'où nous venions.

- Je pensais qu'elle nous aiderait à sortir mais en fait...

Je la laissais au sol. Elle indique de quel côté nous sommes passées par là la première fois, si personne ne la déplaçait, avec quelques tours et détours, on finira bien par retrouver notre chemin.
Les ténèbres et la promiscuité des murs faisant qu'on avait besoin d'un moyen de se repérer. Ma mémoire, cette faiblarde, ne fonctionne pas aussi bien dans un lieu clos et dangereux qu'au calme dans une bibliothèque.

On continuait de marcher à la lumière de la torche de la fée. Puis elle trouva le lac.

-Je ne vais pas te rassurer en disant ça mais si c'est bien un serpent, ça fait un moment qu'il sait que nous sommes là.

Je passais devant elle.

-Lève bien la torche, je dois voir aussi loin et aussi haut que possible. Avec cette boue sur le mur... il pourrait s'être glissé en hauteur et nous attendre en embuscade.

Je ne me souviens pas avoir appris à chasser auparavant. Je me sentais encore guidée par l'instinct de Sash et les réflexes de Septembre. Ces deux-là font une équipe à laquelle on n'a pas envie de se frotter. Et de bons professeurs avec ça. Ou bien, le fait de manquer de mourir face à Kozy m'a donné les raisons qu'il me manquait d'être attentive.

Je suivais les traces des randonneurs. Quoiqu'il leut soit arrivé, nous devions les retrouver. Morts ou vifs. Sans se faire manger par un serpent au détour du chemin.

- J'aurais dû acheter de quoi prévenir les Commissaires de K'ouen...
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 231

Re: Les randonneurs perdus

le Dim 15 Avr - 19:48


Lorsque Myst évoqua le serpent elle était déjà assez peu rassurée, cette mission devenait de plus en plus inquiétante et la petite fée espérait de tout cœur que les randonneurs qu'elles recherchaient activement étaient encore en vie et surtout pas dans le ventre d'un énorme serpent ou autre créature hostile du genre.

" -Je ne vais pas te rassurer en disant ça mais si c'est bien un serpent, ça fait un moment qu'il sait que nous sommes là. Lève bien la torche, je dois voir aussi loin et aussi haut que possible. Avec cette boue sur le mur... il pourrait s'être glissé en hauteur et nous attendre en embuscade. "

Myst suivit les conseils d'Azura après un léger tremblement, comme elle l'avait dit la fée ne fut pas du tout rassurée à l'idée que la bête qui rôdait sûrement en ces lieux les avaient très certainement déjà repérées et pouvait les attendre en embuscade, tapis dans l'ombre d'un recoin de la grotte.

La fée qui n'avait jamais appris à chasser et qui ne souhaitait pas que cette mission se transforme en une mission de chasse avançait fébrilement, accompagnée d'une Azura armée. Peut-être qu'elle sait chasser, elle.

Elles suivirent donc les traces des randonneurs jusqu'à apercevoir une cavité dans laquelle de l'eau se trouvait au sol. La cavité semblait légèrement plus éclairée que le reste de la grotte, comme si de la lumière s'y reflétait. Il s'agissait en fait de petits cristaux situé en hauteur de la cavité qui émettaient une faible lueur. On pouvait en plus distinguer une paroi au fond de la cavité ce qui laissait supposer qu'il s'agissait d'un culs de sac mais on ne voyait que le haut de la cavité et donc de la paroi.

- Je suppose qu'on y va ?

La voix de la fée tremblait légèrement mais elle savait qu'elle devait le faire, le faire pour les randonneurs.

Invité
Invité
avatar


Re: Les randonneurs perdus

le Mer 2 Mai - 10:05


Je me mordis la lèvre dès que je remarquais ses tremblements. Je n'étais pas rassurée non plus et j'avais beau tenter d'être confiante, mes bras tremblaient juste ce qu'il faut pour me rappeler que j'étais moi aussi une débutante.
Nous n'avions rien à craindre sauf si le serpent décidait de faire de nous son déjeuner. Ce qui, en soit, était une bonne nouvelle. Il n'avait pas encore dévorer nos randonneurs, sinon il n'aurait déjà plus faim.
A contrario, s'il nous attaque... Bref !

Nous continuions à nous enfoncer dans le dédale rocheux. Qui se terminait de façon très abrupte. Frustrée, j'approchais du cul-de-sac mon arbalète devant moi.
Un reflet dans l'eau attira mon attention.
Je passais l'entrée et reçue de plein fouet un coup de baton dans la poitrine. Je valsais en arrière.

Un cri m'échappa et fit écho à celui du détenteur du baton. Elle passa une tête dans l'ouverture et me regarda terrifiée.
Nous étions toutes les deux muettes à nous regarder comme si c'était un rêve.
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 231

Re: Les randonneurs perdus

le Mar 22 Mai - 18:06


Myst, toujours aussi effrayée, s’était rapprochée de son équipière ce qui lui permit de la sentir valser d’un coup vers l’arrière. La fée sentit ce qu’elle supposait être une arme d’hast ou quelque chose du genre fendre l’air dans un mouvement circulaire horizontale pour venir frapper Azura au niveau du plexus. Cette dernière laissa s’échapper un cri qui se joignit à celui de Myst et de l’attaquant. Ledit attaquant ralluma en hâte une lanterne encore chaude qu’elle avait du n’éteindre que quelques minutes auparavant. La faible lumière oscillant se reflétait sur les flaques d’eau au sol et les gouttes perlant du plafond.

L’attaquante et Azura se regardait étrangement tandis que Myst observait la scène, comprenant en observant la femme qui les avait attaquées, finalement armée que d’un simple bâton robuste. Celle-ci était fortement blessée au bras droit, ses vêtements déchirés et ses plaies laissant encore s’échapper des filets de sang le long du bras, tâchant ses vêtements au teintes que Myst devinait à l’origine verdâtre. Elle avait de courts cheveux noirs, épais, et des traits de visage grossier, assez raides. L’ensemble lui donnait un côté un peu masculin, habitué à la vie rude en nature. Myst conclut rapidement en voyant cela plus le regard de la femme qui n’avait pas continuée son assaut après ce coup que la jeune femme avait due être attaquée par quelqu’un ou quelque chose de violent. Elle n’avait pas de traces de morsures apparente ce qui laissait supposé qu’il ne s’agissait en tout cas pas du reptiles dont les deux aventurières avait vue les traces auparavant. Un détail cependant triturait le cerveau de la petite fée, bien que la couleur originelle de la tenue portée par cette jeune femme au bâton pourrait laisser croire qu’il s’agissait là d’une des randonneurs à secourir mais sa tenue en soi ne ressemblait pas trop à la tenue qu’un randonneurs normal porterait. Elle semblait assez peu confortable pour marcher et la femme ne portait aucun sac de marche. N’arrivant pas à déterminer si cette personne était alliée, ennemie ou simplement l’une des deux personne à secourir a fée décida de rompre le silence pour en savoir plus prenant son habituelle voix douce et apaisante qu’elle prenait instinctivement lorsqu’elle voulait éviter les conflits.

- Excusez moi mais qui êtes vous au juste ? Et qu'est-ce que vous faites là ?
Invité
Invité
avatar


Re: Les randonneurs perdus


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires