La crise de trop

le Lun 22 Jan - 23:44


On m'avais proposé de gagner de l'argent. A vrai dire, on commençait à en avoir besoin, et je n'avais pas de source économique rentable, une vraie déflation de mon porte-monnaie, j'ai donc décidé de me rendre à la Bibliothèque, située dans le quartier de Cerclon. Un endroit que je visitais peu, dont le mode de vie et l'architecture était vraiment distincte de mon enfance, toutes ces machines... encore un peu trop complexe pour moi,
C'était la première fois que je venais ici, la bibliothèque, cet endroit dont j'ai tant entendu parlé, mais jamais je ne pris part de franchir l'entrée. Il y avait quelques personnes de gauche à droite, certains semblaient inspecter des grands tableaux, remplis de feuilles indiquant de nombreuses tâches. Il était temps pour moi de m'essayer à différentes activités et surtout à sortir de cette ville que je côtoies depuis bien longtemps.
Telle les autres individus présents, je me mis a feuilleter les différents avis... mais ce que j'entendis me porta une attention particulière : Un homme serait coincé au bord d'une falaise, il aurait besoin d'aide pour le sortir de là. Sans réfléchir un instant, je m'interposa sous le regard de tout un public.

Un Homme à sauver ? Vous savez où il se trouve ? Je pourrais peut-être m'en occuper ?!.. du moins je pense...

Pendant un instant j'ai cru que tout le monde allait se moquer de moi et ma réaction. je commençai même a en trembler. A vrai dire, d'un simple coup d'oeil je n'avais pas l'étoffe d'une grande secouriste... ou tout simplement d'une simple secouriste, mais il me valait la peine de tenter, je ne peux rester ici à ne rien faire.
Il me fallait de l'argent, et quoi de mieux que gagner de l'argent en aidant les autres ? Du moins de manière moins ennuyante que la vie en ville. Je n'avais qu'à essayer, cela ne me coûtait rien... à part peut être un sentiment d'échec total dans le pire des cas, avec une mort sur le dos... Brrr... Il ne me suffisais que de commencer, sinon jamais je ne le ferais.

Mais quand même... ça serait ma première contribution ici, il y aurait-il un volontaire pour m'accompagner ?
Nushka Rein-hern
avatar

Avatar © : queen-kittykat (DeviantArt)

Féminin Race : Poney Humanoïde
Pims : 5
Messages : 5
Titre débile : "Nounoush"

Re: La crise de trop

le Mar 23 Jan - 1:06


La Tour du Savoir, autrement dit, la Bibliothèque. Les informations étaient claires sur son cas, bien qu'étant une énorme banque de données pour les livres sur tous sujets, la majeure partie des visiteurs sont ici pour les missions. Missions, pour l'argent, et la gloire. Mais, qu'est-ce que la gloire ? Les organiques semblent pour la plupart apprécier ce concept, ils reçoivent de nombreuses choses suite à ça, tel que de la renommée.

Je ne suis pas vraiment ici pour ça en tout cas, j'ai besoin d'argent. Mon compte est vide. Les PIMS arriveront bien plus simplement en terminant une "mission", il serait aussi bon d'aider les humains. Je crois que les robots ont été conçus pour ça. Tout ça est encore trop flou pour moi, la liberté, les choix, la morale et l'éthique... Les lois, elles, sont claires. Je dois me mettre au travail, commençant donc par une mission, gagner de l'argent pourrait aussi me permettre de faire appel à d'autres ressources pour de futures plateformes.

J'avais donc envoyé la plateforme AUR4 en mission. Elle était arrivée dans la bibliothèque et je la dirigeai vers un grand tableau. J'analysai les morceaux de papier en un instant, tandis qu'Aura bougeait la tête à la manière des Ken, de manière régulière et programmée, formant des lignes parfois horizontales, parfois verticales, toutes parfaites cela dis. Néanmoins, une voix m'interrompit, quelqu'un cherchait apparemment un partenaire, il était question de sauver quelqu'un, un homme. Les autres visiteurs semblaient joyeux d'entendre ça, ils avaient tous le sourire et la regardaient en ricanant. Rectification. Ils sont moqueurs, sûrement car elle semble être une débutante.

"Bonjour messieurs, veuillez retourner à vos occupations. Je préconise de retourner à vos occupations afin qu'elle ne perde pas sa confiance en soi."

J'envoyai aussitôt AUR4 s'en occuper, se plaçant devant l'humanoïde, indiquant de ma voix synthétique.

"Bonjour Madame. BLUE, prête à vous accompagner. Ne faites pas attention aux autres... Puis-je ?"

Je tendis la main, et pointai du doigt le morceau de papier.
BLUE
avatar

Avatar © : 防人 (sur pixiv)

Féminin Suivi :


Race : Intelligence Artificielle
Pims : 5
Messages : 8

Re: La crise de trop

le Mar 23 Jan - 19:02


Je restai sur place, muette, encore perdue pendant un moment, quelques secondes de silence passaient, c'était la plus grosse gêne de ma vie, tout ces regards, portant un jugement autour de moi...
Mais petit à petit je repris confiance, je leva le museau, vis la personne en face de moi, elle semblait ne tirer aucune expression particulière et sa voix semblait différente de mon commun. En tout cas, elle était la seule à être venue me voir, puis d'un ton assez convaincu:

Bonjour !... Nushka, Nushka Rein-hern, enchantée, merci de vous être proposée... Oh oui tenez jetez un coup d'oeil !

je lui tendis le papier concernant l'homme en question que j'avais tiré du tableau, il semblait posé parmi les dixaines d'autres "quêtes" proposées sur le grand tableau, mais n'avais attiré l'attention que de deux grand gaillards semblant ne pas avoir mieux à faire que de rigoler devant des cas de personnes en besoin, et de montrer leurs horribles muscles au public.

C'est un homme, il est coincé au bord d'un ravin, il a besoin d'aide, je ne sais pas comment il s'est mis là, mais c'est sûr qu'on peut tenter de le secourir sans grandes encombres... Même si je doutais pouvoir y arriver seule.

Je n'avais vraiment pas grand chose sur moi, donc pas de matériel adapté non-plus au secours d'un individu en terrain abrupt, mais personne d'autre le ferais, c'était une chance pour moi de pouvoir participer à ça, mais surtout je suis plus chanceuse qu'autre chose d'avoir trouvé quelqu'un qui semble intérêssé à m'accompagner, elle semble très peu expressive, mais on peut voir que c'est une machine aussi, pourtant j'ai un sentiment qui me dit qu'elle est vraiment sympathique, et comme je l'ai dit:
cela m'aurais étonnée que je puisse y arriver seule, ce qui me valais un bon point pour commencer mon activité à l'extérieur de la ville. Et me faire des connaissances peut peut être améliorer ma vie médiocre. C'est vrai qu'on s'ennuie la journée à manger des chips, ces petites choses croustillantes que j'ai découvert a Tern, en rêvassant... Enfin bref... ce n'est pas non plus très lucratif...
Nushka Rein-hern
avatar

Avatar © : queen-kittykat (DeviantArt)

Féminin Race : Poney Humanoïde
Pims : 5
Messages : 5
Titre débile : "Nounoush"

Re: La crise de trop

le Mar 23 Jan - 19:34


Une capture de la vidéo faite sur le visage du poney, son nom inscrit à côté, et voilà des informations récupérées. Je devais garder des dossiers sur chaque personne avec qui je vais discuter, ce serait bien plus simple et sûr de déterminer la manière d'agir par la suite en sa présence. Par le biais de ma plateforme, je pris le papier et analysai rapidement la demande, cherchant en même temps de la documentation sur ce sujet parmi les journaux télévisés de Tern.

Je fis signe de tête à Nushka en l'entendant ensuite parler, indiquant que j'étais toujours là à l'écouter. Note : cette humanoïde manque cruellement de confiance en elle. D'après les aides sur le réseau à ce sujet, rien ne peut être fait dans l'immédiat, elle lui faut agir d'elle-même. Solution possible : la mission en question.

"Bien. Je vous assisterai donc dans cette mission, je calcule de suite la probabilité de notre réussite, et les différentes solutions au problème. Pendant ce temps, partons au comptoir, d'après mes recherches sur ce lieu, nous nous inscrirons là-bas."

AUR4 se mit directement en route, montrant le bureau de la bibliothèque d'une main. Des rumeurs circulent d'ailleurs sur la propriétaire des lieux, "peu commode", "dangereuse", et d'autres encore. Je prévoyais aussi en parallèle l'envoi de ma "conscience" dans AUR4, et donc ma déconnexion des réseaux de Cerclon, commençant le transfert des données indispensables, ou celles étant utiles pour la mission. Arrivant au bureau, je pris une fiche que je remplis, puis je la tendis à ma coéquipière.

"Attendons quelqu'un."
BLUE
avatar

Avatar © : 防人 (sur pixiv)

Féminin Suivi :


Race : Intelligence Artificielle
Pims : 5
Messages : 8

Re: La crise de trop

le Dim 28 Jan - 1:46


Si on m'avait dit que je rencontrerais un jour une femme-équidée licorne j'aurais ri et aujourd'hui j'ai l'impression que ma santé mentale vient de se faire la malle.
Une fois la surprise de cette rencontre passée, je laissais trainer un sourire entendue et accueillait les nouvelles avec mes manières habituelles.

-Bonjour à toutes les deux.


La fiche d'inscription glissée sous leurs yeux.

-Nom, et nom de la mission. La bibliothèque n'est pas responsable de ce qui vous arrive pendant la mission et ne vous fournit pas les équipements nécessaires à sa réalisation. Ca ne vous dispense pas d'être prudent et de revenir en vie. J'ai une sainte horreur de la paperasse à remplir lorsque mes aventuriers se perdent dans la gueule d'un monstre trop gros pour eux. Si vous avez besoin d'informations ou d'aide, n'hésitez pas à appeler les secours, bien sûr, le Commissariat de K'ouen ou bien la bibliothèque directement. Je serais votre support.

Repérant mon imprimante en fin de tâche, je récupérais un tas de papier et une boîte d'aimants.

-Laissez la fiche remplie sur le bureau avant de partir. Et n'oubliez pas : revenez en vie de préférence !
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan, Cosmos, Sarkina, Perçant, Hotel, Lin, Lux, Cie, Oxygène, Curo, Domus

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 336
Notes : .
Messages : 1151

Re: La crise de trop

le Lun 29 Jan - 19:14


La femme venant nous voir semblait surprise de ma présence... Bon okay on ne voit pas souvent de gens de mon espèce ici mais quand même !
Enfin bref. Je vis donc la feuille remplie de texte rappelant les "conditions d'utilisation" sur les emballages de certains produits, ça ressemblait à une fiche pour s'inscrire à une activité sportive ou encore un fan club...

Je commence à remplir, tu feras ta partie après moi si ça ne te déranges pas.

Je m'emparai donc de la première chose me permettant d'y inscrire mes informations, tout en y ajoutant mon petit commentaire personnel... parce que je ne peux pas m'empêcher d'être une pipelette même dans ma propre tête...

Nom : Rein-hern Nushka ! Quand je pense que personne ne l'écrit avec la bonne orthographe...
Nom de la mission : Ils nous ont écrit quoi sur l'affiche ?... La crise de trop. ça c'est bon, on a rien à ajouter ?


Je tendis la feuille à ma partenaire, Mademoiselle Blue si je me souviens, elle a l'air vraiment toute gentille ! Après tant mieux, plutôt que me retrouver avec un gros macho comme les idiots d'il y a peu... plutôt mourir...
Je semblais plutôt contente de m'engager dans ma toute première mission de sauvetage, mais aussi stressée comme je ne l'ai jamais été. La vie d'un homme en dépends, importante ou non, mieux vaut faire bonne impression dès le départ, histoire que je prenne la main rapidement, sans avoir à subir les gna-gnas de tout le monde !
Nushka Rein-hern
avatar

Avatar © : queen-kittykat (DeviantArt)

Féminin Race : Poney Humanoïde
Pims : 5
Messages : 5
Titre débile : "Nounoush"

Re: La crise de trop


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires