Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Re: Dans les pommes....

le Mar 5 Juin - 18:56


Son compagnon de quête sembla se dégonfler un instant, la louve soupira, faire demi-tour leur ferai perdre un temps précieux s’il ne se sentait pas la force de le faire ici.

Le regard d’or se durcit et il lui intima de s’allonger. Voilà qui était plus appréciable. Kiyiya hocha la tête et s’exécuta. C’était se mettre en position de faiblesse face à lui… Elle avait du mal à l’accepter, elle du inspirer profondément pour ne pas changer d’avis, elle aurait continué leur chemin en l’état.

La plaie pulsait au rythme de ses battements de cœurs, apportant avec elle son lot de douleurs. La louve mordit dans le bout de bois que lui avait tendu Or, attendant qu’il passe en action. C’était long, qu’attendait-il ? Finalement il commença à parler.

- D’accord je pas crier…
répondit-elle avec difficulté car elle mordait toujours le bâton.

Elle était fin prête, mais il posa sur elle le regard d’un enfant qui demande la permission, elle fronça les sourcils et perdit patience.

- Toi y aller, ou je le faire moi même !
aboya t-elle

Elle se demandait s’il allait céder à sa peur. Kiyiya plongea ses yeux gris dans les siens, comme pour lui insuffler un peu de son propre courage, son regard devait être assez intimidant car elle sentit ses mains froides se poser sur son ventre.

La douleur se manifeste ensuite, plus vive lorsqu’il fouille sa plaie. Elle décroche son regard du sien, fermant les yeux sous le coup de la douleur, elle mord vivement son bâton et doit lutter pour ne pas lui envoyer son poing en pleine figure. La pointe de la flèche à bougé, il n’a pas d’autre choix que d’abimer un peu plus les tissus en l’extrayant. Malgré ses airs d’aventurière robuste, la louve laisse échapper un ou deux gémissements au cours de l’opération.

Or avait de la chance la dernière fois qu’on avait essayé de la soigner, elle avait assommé deux infirmiers et mordu un guérisseur il avait fallut l’intervention du maître de Kou’en pour la calmer. Entre temps, elle avait apprit à être un peu plus… civilisé.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux elle fut subjugué par la vue, elle n’y avait pas prêtée attention pendant l’opération, mais son compagnon était torse nu, dévoilant une fine musculature qu’on aurait pas soupçonné sous vêtements. Son torse encadré par ses longs cheveux d’argents lui donnait des allures de divinité. Elle ne pu retenir un sourire appréciateur tandis qu’il bandait son ventre des reste de son haut de Kimono.

- Merci, je espérer pouvoir te rendre service en retour.


Elle ne se releva pas toute suite. L’air frais de la nuit lui faisait du bien. Au bouts de quelques minutes elle se redressa prête à repartir en action. Il faudrait qu’elle prenne garde à ne pas se transformer complétement, le pansement se téléporterait dans son collier, et le sang s’écoulerait de son ventre sous sa forme de loup. Elle pourrait surement tenter une forme hybride.



HRP : désolé je nous ait pas beaucoup fait avancer envoie moi un MP si tu veux que j'avance un peu plus
Kiyiya
Prêtre de Lu'faol
avatar

Avatar © : Justine Gedack

Féminin Suivi : Fiche // Journal // Pims

Titre : Perçant, Uva, Brume, Cir, Dies Lu'faol

Race : humain/métamorphe
Statut : Commissaire de K'ouen, Prêtresse de Lu'faol
Pims : 240
Messages : 358
Titre débile : Kiki / K'ya

Re: Dans les pommes....

le Jeu 7 Juin - 15:13


j'avais les mains pleines de sang, les taches remontaient au dessus de mes poignets. Je n'avais pas vu ça depuis tellement longtemps, dans ma poitrine mon coeur tambourinait et j'étais muet. Je me retrouvais des années en arrière, dans une scène presque identique à celle que j'ai vécue autrefois. C'était ridicule d'être nostalgique à ce moment précis. Je savais que tout ça était dû à l'adrénaline, la rechute, chez moi, se traduisait par une forme de mélancolie. Je regardais bêtement ma main. Une pointe de flèche et le reste de la hampe au creux de la paume. Le premier étonné d'avoir réussi à lui ôter cette pointe de flèche sans la tuer, c'était moi.
Elle respirait et elle parlait. C'était un soulagement de l'entendre. Sauf que je ne pouvais pas rester sur une note aussi grave.

-Sans vouloir te vexer, j'espère que tu n'auras jamais à me retirer une pointe de flèche du ventre... Je lui pris la main et y déposais son souvenir, tout ça avec un sourire amusé pour dédramatiser ce moment. D'où je viens, il est de coutume de rendre à l'ennemi ce qu'il a eu l'audace d'envoyer le premier.

Il était temps d'aller voir ce qu'on pouvait trouver sous cette trappe.

-Si tu le peux, il est temps de se lever.

Je lui demandais d'attendre quelques minutes. La nuit et le fait d'entrer dans une cavité inconnue décidaient pour moi. L'apparence humaine, aussi agréable à regarder qu'elle puisse être, n'était pas adaptée à la situation. Je lui disais seulement que j'allais me transformer à mon tour, qu'elle ne s'inquiète pas surtout.
Chez moi, c'était douloureux, les os se brisaient, poussaient, la peau s'épaississaient et des muscles que je ne possédais pas se frayaient un chemin dans des membres pas tout à fait formés. Le pire étaient les dents, les miennes étaient remplacées par la mâchoire puissante d'un homme à moitié lion, Un pelage épais mais court sur un corps devenu plus imposant, plus grand. Mes jambes devenues d'immenses pattes, j'étais à la fois bipède et quadrupède, car mes mains disposaient d'une cornes épaisses à l'intérieure et de griffes rétractiles.
Si elle se demandait pourquoi je m'habillais de vêtements amples, elle avait sa réponse. Sans ça, je serais cul-nul dans la forêt...

La trappe n'était pas verrouillée, sur son pourtour des traces de sang. Nous étions au bon endroit. Je m'y faufilais le premier car ma vue était meilleure que la sienne de nuit. Une échelle de corde instable descendais bien quinze mètres sous terre. Les racines de l'arbre formaient des colonnes difformes autour de nous.
Quelques torches brûlaient à bonne distance les unes des autres, ils faisaient presque aussi sombre que dehors là-dedans.

Je fis quelques pas, remarquant le passage récent de plusieurs paires de pieds, de bottes et de pattes... Je fis signe à la louve, elle pouvait descendre. Espérant juste qu'elle y arrive.
Or Volrine
Barde du Love Hotel
avatar

Masculin Titre : Artisan

Statut : Barde du Love Hotel
Pims : 80
Messages : 101

Re: Dans les pommes....

le Jeu 14 Juin - 18:34


La louve le regardait se transformer un pansement frais, noué autour du ventre. Ça avait l’air douleur vu son expression. Sa carrure devenait plus large remplissant les vides de ses vêtements, et une crinière argent venait soutenir une tête de grand félin.

Il était d’une nature Hybride. Kiyiya émit un grognement approbateur, heureuse de découvrir les talents cachés de son coéquipier, finalement il n’était pas très différent d’elle, et surtout il allait se montrer très utile si un combat se présentait. Par contre elle n’aurait jamais pu deviner sa nature, Or était tellement civilisé en comparaison de la louve.

Même si elle avait une bonne résistance à la douleur, K’ya était bien heureuse de ne pas avoir aussi mal lors de ses transformations, elle pouvait jouir de son état de métamorphe comme bon lui semblait, sans avoir à peser le pour et le contre.

Ils s’engouffraient dans le tunnel, après avoir descendu une échelle de corde. Or ouvrait la marche, obstruant le champ de vision de la louve. Si le danger arrivait elle ne le verrait pas. Les sens s’exacerbés dans la pénombre, elle fut prise aux entrailles en sentant la forte odeur de sang qui émanait partout autour d’eux, c’était écoeurant.

Kiyiya, sur ses gardes, opta pour une transformation proche de sa forme humaine pour ne pas faire disparaître ses bandages, son tomahawk en mains, elle était prête.

Le tunnel débouchait sur une porte en bois et en métal rouillé percé d’une grille et surmonté d’un énorme anneau de pierre, le genre qui fait beaucoup de bruit quand on l’ouvre.

Ils entrèrent en minimisant un maximum le bruit. Le spectacle s’offrant à eux était… déroutant. Une salle immense s’offrait à eux, très haute de plafond. En son centre, une grande machine complexe en métal, faisait de la lumière et de la fumait, projetant des ombres dansantes sur les parois en terres. Elle faisait un bruit du tonnerre ce qui avait couvert le bruit de la porte. Au sol un système d’irrigation desservait plusieurs pièces dont les portes étaient closes. Mais ce qui était frappant, c’est que ce système d’irrigation contenait du sang.

Au fond de la salle deux énormes homme lézard buvait un café, l’un portait une hache nonchalamment posé sur l’épaule, l’autres était en train de jouer avec une fonde.
les hommes lézards:

https://www.artstation.com/artwork/Goyzz
Kiyiya
Prêtre de Lu'faol
avatar

Avatar © : Justine Gedack

Féminin Suivi : Fiche // Journal // Pims

Titre : Perçant, Uva, Brume, Cir, Dies Lu'faol

Race : humain/métamorphe
Statut : Commissaire de K'ouen, Prêtresse de Lu'faol
Pims : 240
Messages : 358
Titre débile : Kiki / K'ya

Re: Dans les pommes....

le Mer 20 Juin - 15:57


Du sang à des stades divers de décomposition marquait le sol, les murs. Des gouttes fraîches à l’odeur puissante me donnaient faim. L'appétit du lion ne se satisfaisait pas des mes récents repas. Je suis une bête, des griffes et des pattes pour membres. Je voyais dans le noir et ma truffe était envahie par l'odeur du gibier blessé. Peu d'air circule dans le tunnel, le sol est lisse ce n'est pas dur de deviner que l'endroit n'est pas naturel. La porte médiévale et la machine infernale, c'est Kiyiya qui me montre les gardiens.
Ils ne nous ont pas vu. C'est bien me dit mon instinct de chasseur. Je l'écoute car on se connaît tous les deux. Il m'a aidé à survivre il y a longtemps. Il devrait le faire aujourd'hui aussi.

Je mime à Kiyiya de ne pas faire de bruit. Une griffe devant mes lèvres, c’est bizarre, j’ai oublié l'effet de cette transformation et de tout ce qui va avec… Sans bruit je glisse le long d'un mur. J'ai choisi celui avec la fronde parce que je suis agile et il m'a l'air appétissant pour un lézard.

Je l'ai presque atteint dans l'ombre. La machine s'arrête et une lampe s'allume au mur. Les lézards tournent la tête vers elle. Je me tiens entre elle et eux. Ils sont sidérés de me voir. On dirait qu'ils n'attendent pas de visiteurs. C'est étrange car notre cible avait plusieurs minutes d'avance…

Je profitais de leur surprise et je sautais sur eux les bras en avant. La lance égratigne mon bras en passant dans l'espace ouvert, celui séparant mes côtes et mon biceps. Le garde a le cou large et musclé. J’ai rêvé de fermer ma gueule sur les artères. J’ai rêvé du goût et de la texture de sa chair.
Ma tête heurte la sienne. Nous roulons dans les rivières de sang, il est assommé, j’ai le souffle court. Fatigué sans avoir rien fait que je me bats contre moi-même pour ne pas dévorer l’être conscient sous mes yeux.
Or Volrine
Barde du Love Hotel
avatar

Masculin Titre : Artisan

Statut : Barde du Love Hotel
Pims : 80
Messages : 101

Re: Dans les pommes....

le Ven 22 Juin - 18:33


Or lui faisait signe de garder le silence. A pas chaloupé, il se rapprochait des cibles. De son côté Kiyiya n’était pas avantagé par le corps à corps avec sa plaie, cependant elle l’imitait prenant les gardes à revers, elle longeait le mur opposé de celui qu’Or. Elle le laissait mener l’offensive, il était impressionnant sous cette forme. Elle se demandait si elle pouvait le battre en combat singulier ? Peut-être lui ferait t’il l’honneur de la combattre à l’arène un jour.

Or avait sauté sur les gardes, mes faisant chuter sous son poids. Il roulait ensuite avec l’un d’eux, tapissant leur peau du sang qui maculait le sol.
Kiyiya se jetait sur l’autre garde. Celui-ci l’accueillis en brandissant sa hache juste à temps pour se protéger du tomahawk qu’elle abattait sur son visage. A califourchon sur lui, leurs regards haineux se confrontaient l’un à l’autre, faisant jaillir des étincelles invisibles. Le carpeau la projetait en l’air, elle maitrisait son atterrissage avec un pas souple accompagné d’une grimace de douleur.

L’homme lézard la chargeait, ses pas faisaient un bruit sourd sur le sol, soulevant la poussière qui le recouvrait. Il abaissait sa hache sur elle un geste lourd, puissant, mais très lent. Elle n’eut aucune peine à esquiver, elle profita qu’il soit emporté par son élan pour s’abaisser et entaillé l’arrière de son genou avec sa hachette. Dos à dos, le lézard poussa un croassement grave et guttural. Sa colère accrue lui donna un peu plus de vivacité, il revenait à la charge. Toujours trop lent.

Un sourire carnassier s’étirait sur les lèvres de la louve, elle passa la langue sur ses lèvres, et l’esquiva une fois de plus. Rapide, elle arrivait à escalader son dos, enroulant ses jambes sur le torses de cette montagne, elle l’attrapait par le menton et l’obligé à levait la tête et de son autre main, elle lui tranchait la carotide avec sa hache. Le lézard s’écroulait vers l’avant, la louve sur son dos.

Elle jeta un œil vers son coéquipier pour voir comment il s’en sortait.
Kiyiya
Prêtre de Lu'faol
avatar

Avatar © : Justine Gedack

Féminin Suivi : Fiche // Journal // Pims

Titre : Perçant, Uva, Brume, Cir, Dies Lu'faol

Race : humain/métamorphe
Statut : Commissaire de K'ouen, Prêtresse de Lu'faol
Pims : 240
Messages : 358
Titre débile : Kiki / K'ya

Re: Dans les pommes....

le Mar 17 Juil - 18:40


L’odeur du café renversé montait dans l’air avec celle du sang. Ils avaient tué et ils se regardaient au dessus des cadavres. Tout était naturel, à un certain point tuer l'était aussi pour deux chasseurs. Je regardais le sang par terre, imaginant celui de nos victimes et un pincement me tira de cette folie meurtrière. J'avais recommencé. J'avais tué par colère, par envie et par faiblesse... Une pensée pour ces deux gardes, j'étais debout, la lance de ma victime dans la main.

Aux portes connectées à la machine de sang, il y avait des loquets qu'il suffisait de tirer pour voir à l'intérieur. Dedans, des pièces aveugles, de pierres et de bois. La faible lueur provenant de l'ouverture des gardes n'éclairait pas ce qui se trouvait dedans. Mais le sang y allait.

-Ouvrir n’a pas l’air d’être une bonne idée.

La chiche lumière traversant le regard ne rendait pas possible l’identification des créatures enfermées dans les cachots.
A la deuxième porte, je trouvais un cadavre sanguinolant, des membres partiellement arrachés, une flèche dépassait de son flanc. La carreau de Kiyiya avait survécu jusque là.
Je me déplaçais pour laisser la louve regarder par la porte.

Il y en avait une troisième non inspectée. Vers elle aucune rigole sanglante. Je m’apprêtais à l’ouvrir quand des voix me parvinrent. Deux personnes discutaient et marchaient droit sur eux.

Je ramassais les cadavres et fouillais leurs guenilles pour trouver les clefs de l’une des cellules. Je l’ouvrais brusquement et jetais mes tas de lézard l’un après l’autre dedans. Quelque chose bougeait dans l’ombre, encore invisible à mes yeux félins. Il fallait faire vite.

-On y aller aussi, d’autres approchent.

Je maintenais la porte de la cellule ouverte pour la louve.
Or Volrine
Barde du Love Hotel
avatar

Masculin Titre : Artisan

Statut : Barde du Love Hotel
Pims : 80
Messages : 101

Re: Dans les pommes....

le Dim 30 Sep - 8:38


Le pas furtif, on regardait par l'embrasure de la porte, des silhouettes baignés de lumières s'agitaient, elles étaient difficile à identifier. Je m'apprêtais à affronter la suite, mais une parole d’Or me poussa à plus de vigilance. Dans une cellule, ils retrouvaient celui qui les avaient guidait jusqu’ici, mort. Achevé par ses congénères peut être ou par sa blessure.

Des voix nous parviennent, ils filent droit vers nous. Je regarde Or apporter les corps dans une cellule vide avec une facilité déconcertante, ces poids morts ne semble pas lui demander plus d’effort. On se faufile dans la cellule, pour se cacher… Je me tiens prête à bondir sur les nouveaux arrivants caché derrière la pile de lézard, je retiens mon souffle comme si celui-ci pouvait trahir notre présence.

Les lanternes des discussions s’arrête sur la cellule d'à côté.

- Hé mais c’est Henri ! Regarde ! Qu’est ce qu’il lui ait arrivé. Aide moi on va le ramener au laboratoire.

Des bruissements, des soupirs sous l’effort, on devine la suite des événements à l’oreille. Ils emporte le corps par la porte qu’on a pas osé franchir tout à l’heure. Un doute m'assaille. Aussi fort que nous sommes tous les deux, on est peut être pas assez nombreux pour aller au bout de cette mission, et ça, ça me fait mal de l’admettre. J’ai l’envie de combattre, mais aussi l’envie de vivre, et en l’état les deux choses ne me semblent pas faisable.

Lorsque plus aucun bruit ne transparaît aux alentours, je m’adresse au félin d’argent.

- Je croire que nous pas assez fort pour tous ces gens. Nous avoir besoin d’aide, peut être appeler sanctuari pour donner assaut ? quoi toi en penser ?

Kiyiya
Prêtre de Lu'faol
avatar

Avatar © : Justine Gedack

Féminin Suivi : Fiche // Journal // Pims

Titre : Perçant, Uva, Brume, Cir, Dies Lu'faol

Race : humain/métamorphe
Statut : Commissaire de K'ouen, Prêtresse de Lu'faol
Pims : 240
Messages : 358
Titre débile : Kiki / K'ya

Re: Dans les pommes....

le Mar 9 Oct - 23:48


J'étais dans l'attente. Ils entraient dans quelques cellules et mirent la main sur Henri. C'était devenu compliqué et dangereux. On a attendu comme ça derrière les cadavres. J'entendais Kiyiya, son coeur battre. Elle dégageait une chaleur entêtante, comme l'odeur de ces lézards, celle du sang et de la pourriture qui remplissait cet endroit.
Les lampes s'éloignèrent, elle proposait de partir et de faire appelle à qui de droit. Elle avait raison. Ce corps fait pour tuer se délassait avec des difficultés. Les muscles roulaient sous la peau et ils protestaient contre l'inaction. Je me penche sur le côté. Je suis prudent. Je veux me relever doucement et j'effleure la chasseuse.
Je marchais accroupis comme un voleur, vers le côté de notre pile macabre. Quelques pas silencieux, je m'avançais près de la porte. Je voulais être sûr que rien ne nous attendait.

Il faisait plus sombre que dans mon souvenir. La machine au centre de la pièce faisait toujours du bruit. C'était gênant pour entendre si quelqu'un remplaçait les gardes disparus. Ce Henri s'il n'était pas mort allait signaler leur présence. Prenant conscience de notre erreur, un sursaut me pris, je me tournais vers Kiyiya pour lui faire signe d'approcher en silence.

-Tu as raison, il faut partir et vite avant qu'ils ne déménagent. Ta blessure, ça va aller ?

En fait, il avait peur qu'on les prenne en chasse trop tôt. Ils avaient besoin de mettre de la distance entre ces gens et eux. Ou les sanctuaris n'auront jamais l'information à temps...
Or Volrine
Barde du Love Hotel
avatar

Masculin Titre : Artisan

Statut : Barde du Love Hotel
Pims : 80
Messages : 101

Re: Dans les pommes....

le Jeu 25 Oct - 20:40


Or approuvait ma proposition. J’espèrais qu’il ne raconterais jamais cette histoire à Quiconque, je ne voulais pas avoir à rougir d’avoir préféré avoir la vie sauve à une victoire incertaine. J’aimais le goût du risque et les combats épiques, cependant je n’avais pas vu assez de chose en ce monde, pas assez vécu, pour le quitter sans regrets, sur une mission suicide aux milieux des pommiers. Rencontrer d’autres aventuriers mener d’autres combats, lier des amitiés voilà des perspectives plus réjouissante.

Nous n’étions pas sauf pour autant. Nous devions user de la plus grande discrétion pour quitter les lieux et ma blessure me lançait un peu, rendant la tâche plus ardue. Finalement nous arrivions sans encombre jusqu’à la surface. Traverser la pommeraie sans se faire voir ne fut pas très compliqué. Le plus dur c’était de ressortir sans que les gérants ne nous aperçoivent. Par chance, les employés encore présent s’étaient regroupé devant un écran lumineux où des images de personnes miniatures s’agitaient. Je me demandais ce que c’était, mais je ne pouvais pas assouvir ma curiosité sans risquer de nous mettre en danger.

Nous parvenions enfin à nous enfuir. Une fois bien à l’écart nous empruntions un baladeur de communication à un riverain, Or faisait un résumé de la situation et les renforts se présentaient.

Je remercier chaleureusement mon coéquipier avant qu’un sanctuaris ne m’évacue vers le sanctuaire des braves.
Kiyiya
Prêtre de Lu'faol
avatar

Avatar © : Justine Gedack

Féminin Suivi : Fiche // Journal // Pims

Titre : Perçant, Uva, Brume, Cir, Dies Lu'faol

Race : humain/métamorphe
Statut : Commissaire de K'ouen, Prêtresse de Lu'faol
Pims : 240
Messages : 358
Titre débile : Kiki / K'ya

Re: Dans les pommes....

le Lun 29 Oct - 21:19


Spoiler:
Je comprends que tu veux en finir vite Kiyiya mais on a pas été jusqu’au bout de nos idées. Si le rp était difficile avec moi tu as mes excuses…


Le résumé ne valait pas grand-chose, mais les sanctuaris acceptaient toute information venant de nous. J’avais un bon public devant moi et nous n’étions pas des modèles de témoins innocents, les blessures de Kiyiya étaient notre effet de manche. Je parlais à un public studieux, conquis. Pour quelqu’un qui venait de tuer de sang froid en pataugeant dans le sang, j’avais du succès…

-On a poursuivi le tireur en forêt.

Un agent me montra une carte et me demandait de déterminer jusqu’où. Je ne savais pas, cet endroit était trop grand. Tout se ressemblait.

-Je peux vous y conduire. Il est entré dans un tunnel au pied d’un grand arbre. Il y a du sang près de l’entrée. C’est là que je…

Kiyiya était évacuée. J’étais seul pour le résumé final. Je la suivais des yeux, la belle louve pleine de force. On me dit qu’elle irait bien. Les guérisseurs s’occuperont d’elles c’est vrai je devais accepter de la laisser partir. L’instinct de l’homme-lion était fort, la transformation se terminerait dans quelques temps, je devais y résister.

-Les gens de la pommeraie, ils savent quelque chose. Quand on est arrivés dans la forêt, personne ne savait qu’on y venait sauf eux. La femme avec moi, elle aurait senti si on avait été repéré par des sentinelles. Non. Je vous le dis. On nous a suivis et on nous a attaqué dès qu’on s’est approché.

Je ne pouvais rien faire d’autre pour aider la Caserne. Ils avaient toutes nos informations et plus encore… L’homme que nous cherchions, je suis sur qu’il est mort. A la place on a démasqué un réseau de trafiquant de quelque chose. A la Caserne de nous dire quoi.
Or Volrine
Barde du Love Hotel
avatar

Masculin Titre : Artisan

Statut : Barde du Love Hotel
Pims : 80
Messages : 101

Re: Dans les pommes....


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

- Sujets similaires