Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Des plaies superficielles, ou presque ...

le Lun 18 Déc - 21:28


Leiline n’avais encore jamais vu le quartier de Fumeroles. Sa nourrice a toujours lui a toujours empêcher de traîner dans trois quartiers : Tern, Magna et Fumeroles. C’est certainement pour ça que notre hybride en a profité pour enfin prendre son envole après la mort de cette dernière.

Mais pour l’heure, Leiline a son épaule en triste état, elle même aussi d’ailleurs … Elle commence à avoir la tête qui tourne, malgré sa détermination à garder les yeux ouvert et à marcher droit. Heureusement que Richye est à ses côtés pour l’aider. C’est déjà grâce à lui qu’ils sont là aussi vite grâce à son titre Perçant.

L’hôpital immense se dresse enfin devant eux, elle titube mais tente de se retenir pour ne pas alarmer son collègue alchimiste. À ce rythme, Leiline se bat contre son propre corps pour ne pas tomber et espère se reposer le plus vite possible. Sa rage concernant la mission des frelons et sa frustration de ne pas tenir correctement la rendre particulièrement irritée. Elle veut juste que tout ça se termine ...


Leiline par A. Baille:

A. Braille
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1151
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...

le Mer 20 Déc - 15:38


Nous avions enfin pu arriver au Sanctuaire des Braves, mais mon inquiétude ne baissait pas pour autant : Leiline semblait tituber, et lutter pour ne pas vaciller. La bataille avec les frelons semblait l'avoir fatigué outre mesure.

Moi-même, je commençais à ressentir la descente d'adrénaline avec la fin du conflit. Un coup de barre assez violent me frappait. La fatigue me prit par surprise.

- Ça va aller, Leiline ? Nous y sommes presque. Question légèrement rhétorique, je l'avoue. Je me doutais de son état d'épuisement.

Je me proposais de la soutenir par le bras pour les derniers pas, afin qu'elle ne fatigue pas trop.




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 748
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...

le Dim 24 Déc - 13:36


William laissa les pleurs d’une famille éplorée derrière lui. Un des médecins du sanctuaire venait de leur apprendre que leur fils, malgré ce qui semblait être une maladie bénigne à première vue, avait connu des complications menant à une fin tragique.
Il soupira en regardant sa montre. Il commençait la dixième heure de son service et devrait pouvoir souffler un peu. Du moins était-ce ce qu’il avait pensé avant qu’une collègue lui pointa du doigt deux individus venant d’entrer dans le sanctuaire.

« On est débordés, occupe-t-en s’il te plaît ! »

William répondit d’un sourire. C’était pour cela que les gens l’appréciaient ici. Il ne semblait jamais rechigner à la tâche. Le blond se dirigea donc vers Leiline et Richye, marchant dans leur direction en gardant le regard sur le bras de la femme et commençant déjà à réfléchir.

« Bonjour, commença-t-il en tirant une chaise roulante qui attendait près de l’entrée, destinée à accueillir les patients dans ce genre de conditions. Puis-je savoir comment cela est arrivé ? »

Malgré un air affable et un débit de voix lent, presque fatigué et détaché, les gestes de William était fermes et décidés. Il avait immédiatement fait asseoir Leiline et retira sans douleur mais sans délicatesse non plus la pièce de tissu.

« Oulà… Je suppose que ce n’est pas un couteau de cuisine qui a rippé, n’est-ce pas ? »


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...

le Dim 24 Déc - 15:47


L’odeur des lieux commence à monter à la tête de Leiline. Richye reste à ses côtés au vu de la situation, mais un ange arrive aider la jeune femme. Cette expression pourrai être métaphorique et pourtant, c’est bel et bien un ange aux cheveux mi-long et blond qui s’empresse vers le duo au vu de sa blessure, il l’a fait asseoir aussitôt sur une chaise roulante.

Elle réussi à adresser un geste de la tête pour répondre à son salut, le laissant examiner sa plaie. Il faut croire que l’ange a de la répartie et surtout, que l’état de notre féline n’entache pas son sens de l’humour et n’hésite pas à répondre en souriant.


- Pas vraiment non, c’est plutôt le dard d’un frelon qui m’a … un peu trop rippé le bras …

Pendant que le guérisseur regarde son bras, Leiline s’adresse à son collègue alchimiste.

- Richye, tu peux rentrer chez toi, tu vas t’ennuyer le temps qu’on me prenne en charge.

Richye a certainement mieux à faire que de regarder une coéquipière dans un sale état se faire soigner.


Leiline par A. Baille:

A. Braille
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1151
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...

le Dim 24 Déc - 23:00


À notre arrivée, un soigneur prit en charge Leiline. Il avait les cheveux mi-long, d'un blond lumineux. Mais le plus remarquable, c'était sa paire d'ailes. Mais pour le coup, c'était un véritable ange salvateur.

Leiline me conseilla de repartir sans l'attendre, mais je ne l'entendais pas de cette oreille :

- Je ne repartirais que lorsqu'on m'assurera que tu es hors de danger. Tu as perdu du sang.

Je m'adressais à l'ange :

- Je patienterai dans la salle d'attente. Quand elle ira mieux, merci de bien vouloir me prévenir.

J'allais attendre un peu. Mais l'état de Leiline m'inquiétait, je ne pouvais décemment pas partir comme ça.




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 748
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...

le Mar 26 Déc - 10:45


William jeta un regard à la personne accompagnant la patiente. D’un geste du menton, il lui indiqua un banc où les visiteurs pouvaient s’asseoir. Encore une fois, son comportement paraissait détaché. On aurait pu y voir un manque de respect mais le regard concentré qu’il posait sur la blessure de Leiline pouvait aussi laisser penser qu’il était simplement plongé dans ses pensées. Ce qui n’était du reste pas tout à fait faux. Un frelon ? Dans son monde d’origine, il n’aurait pas cru qu’un frelon pût infliger de telles blessures mais en presque deux décennies, il avait eu le temps de s’habituer aux bizarreries de ce monde.

Il passa derrière la chaise roulante et commença à pousser la patiente dans une petite salle d’examen, pas très loin. Il n’avait fait aucun commentaire.

Une fois la porte fermée, le blond posa encore une fois ses mains sur le bras de Leiline, observa une dernière fois les dégâts, puis se dirigea vers un placard. De sa poche, il tira rapidement une pièce et dut mentalement se faire un « pile ou face » car il lança sa pièce en l’air, la rattrapa, l’observa et la remit dans sa poche.

« Qu’est-ce qu’on vous a injecté pour traiter cette blessure ? » demanda-t-il en fouillant dans le placard pour récupérer du fil et une aiguille qu’il posa sur un plan de travail, avant de se diriger vers  un placard aux portes de verre.


Dernière édition par William Lester le Jeu 28 Déc - 3:06, édité 1 fois


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...

le Mar 26 Déc - 18:02


Cet Alchimiste est décidément têtu, ou fiable selon les points de vue. Alors qu’il va s’asseoir, Leiline est emmenée dans une salle d’examen. Elle se retrouve seule avec l’ange qui examine sa blessure une fois de plus. Pour on ne sait quel raison, notre hybride reprend sur elle, est ce la présence de cet ange qui la rassure ? Ou le fait que Richye soit resté avec elle ? Aucune idée …

Le blond se dirige vers une armoire. Est ce qu’elle rêve ou bien le guérisseur vient de lancer une pièce en l’air ? Lui aussi aime jouer sur le hasard et surtout doit-elle s’inquiéter sur sa santé pour que l’homme aille jusqu’à jouer ça à pile ou face ? Elle préfère mettre ce qu’elle vient de voir sur le coup de son état de fatigue.

Elle répond à sa question peu rassurée à la vue du fil et de l’aiguille. Ce n’est jamais bon signe pour la jeune femme.


- Mon coéquipier m’a fait une injection au Feu Distillé avant de venir ici.

Elle espère sincèrement que ça n’a pas été une erreur de leur part, mais le Feu Distillé lui semble logique après une attaque de frelon aussi violente. Tout ce qu’elle veut, c’est finir avec tout ça et rentrer à sa maison, mais elle sait qu’elle et Richye doivent rendre des comptes à la Bibliothécaire …

- Vous pensez que je pourrais rentrer chez moi dans la journée ?


Leiline par A. Baille:

A. Braille
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1151
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...

le Jeu 28 Déc - 3:04


« Hum ? Ah oui. Oui, oui… Pas de problème. » répondit William de son ton égal.

De l’armoire aux portes de verre, il tira un petit carton qui comprenait vingt fioles identiques. Trois manquaient déjà à l’appel et il en prit une quatrième, avant d’ouvrir un tiroir et de sortir une seringue à usage unique. Il referma le tiroir puis l’armoire, attrapa un petit plateau en inox et y déposa sa fiole, la seringue, le fil et l’aiguille puis revint vers Leiline.

« Mais il va falloir vous faire quelques points de suture… Hum… À priori cinq ou six. Je vais commencer par vous donner un anesthésiant local. »

Il se lava les mains fortement, se les essuya avec du papier jetable, puis revint s’asseoir près de Leiline. Il ouvrit l’emballage de la seringue, s’empara du flacon et en piqua l’opercule avec la seringue pour la remplir.

« Vous voyez l’horloge derrière moi ? »
demanda-t-il de but en blanc. Et pendant que Leiline relevait la tête, il la piqua et lui administra l’anesthésiant.

De la poche qu’il y avait dans sa blouse, à hauteur de sa poitrine, il tira une montre et commença à attendre. Le silence ne paraissait pas le gêner, le spectacle de la trotteuse de sa montre paraissant lui convenir amplement. Quelques minutes plus tard, il prit son stylo, et appuya autour de la blessure de Leiline.

« Vous sentez quelque chose ? »


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...

le Jeu 28 Déc - 11:54


Leiline pourra rentrer chez elle, la voilà rassurée, jusqu’au moment ou l’ange parle de points de suture. Elle estime en avoir déjà eu assez dans son enfance avec les chasses auprès de son père. À son étonnement, le médecin lui demande de regarder l’horloge derrière lui, il est l’heure de quoi ?

Et la micro douleur de l’aiguille l’a fait sursauter, lui dressant les oreilles et ébouriffant de peu sa queue. La technique pour détourner l’attention sur une piqûre, elle aurai dû s’en douter … Son expérience sur les vaccins obligatoires pour les enfants l’a pourtant mis en garde à de nombreuses reprises.

Elle perd petit à petit l’usage de son bras dans un silence des plus total, juste les tic-tacs de la montre du guérisseur que Leiline entend avec distinction. Puis il touche son bras pour en être sûr.


- Je ne sens plus rien, vous pouvez y aller.

Notre féline cale sa tête contre le fauteuil et ferme ses yeux azures pour éviter de voir son bras se faire charcuter plus qu'il ne l'est à coup d’aiguilles.


Leiline par A. Baille:

A. Braille
Leiline
Modérateur | Commerçant
avatar

Avatar © : Original : つかさ (Pixiv - Blake Belladonna) / Edited : P. Esse

Féminin Suivi :

Titre : Optimus, Artisan, Acolyte, Perçant, Dies G'einmyra, Incontrôlable, Bienfaiteur, Etoilé, Vers l'Infini

Race : Hybride
Statut : Épicière
Pims : 795
Notes : WJLFWIJ QJ OTZWSFQ IJ QJNQNSJ
Messages : 1151
Titre débile : Queen Dice / Lady Lei / Lady Miaou

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...

le Ven 29 Déc - 1:32


Après avoir rangé son stylo, William retourna une derrière fois vers le plan de travail où il s’empara de tissus et de désinfectant. Il fallait d’abord commencer à donner meilleure allure à cette plaie. Il entreprit donc de nettoyer le bras en retirant le sang séché et en nettoyant la plaie. Ceci fait, la vraie « opération » commença. Observant que la patiente avait fermé les yeux, le blond ne chercha même pas à entamer la conversation. Tout comme jusqu’à présent, il enchaînait les gestes simples et précis, économes de ses mouvements.
L’aiguille avait été retiré de son emballage et, une main posée sur le bras de Leiline, William effectuait son travail de couture. Après observation, il opta pour des points de Blair-Donati.

Il reposa l’aiguille sur le plateau en inox. Le bruit métallique indiquait la fin de l’opération. Cela avait été en fin de compte très rapide.

Rapidement, l’ange fit disparaître le plateau pour éviter à Leiline la vue du sang. Tout en se déplaçant vers la poubelle pour ce type de résidus, il brisa enfin le silence :

« C’est du fil résorbable. Vous n’aurez pas besoin de revenir ici, sauf si votre corps décide de faire une allergie, mais il n’y a aucune raison. »

Revenant vers la patiente, se postant devant elle et la regardant avec son léger sourire mais son regard vide.

« Vous devriez retrouver les sensations dans votre bras d’ici une heure ou deux. Vous ressentirez alors peut-être une certaine douleur au niveau des points de suture. Voici une crème que vous pourrez passer modérément sur la plaie si la douleur vous gêne trop. »

Tout en disant cela, il sortit de la poche de sa blouse un petit tube qu’il déposa à côté de Leiline.


« Bien, il ne me reste plus qu’à faire un petit bandage et vous pourrez partir. »


---
A divinis
William Lester
avatar

Avatar © : Jiuge

Masculin Suivi : Fiche

Race : Ange
Statut : Infirmier / Tueur à gages / Ange troublé
Pims : 227
Messages : 229

Re: Des plaies superficielles, ou presque ...


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires