Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Doux comme la soie : Sureti

le Dim 19 Nov - 22:36


La chaleur lui coupa le souffle. Plusieurs secondes s'écoulèrent et il put respirer à nouveau. L'air était sec, brûlant. Kilyan senti immédiatement la sueur couler dans son dos. Ils étaient à Sureti. Au beau milieu de cette ville moderne aux portes de la savane. Des arbres colorés fleurissaient tout autour d'eux, et avec la chaleur le nectar et les fruits dégageaient une odeur forte et sucrée.

─ Commençons pas nous renseigner auprès des miliciens.

Il se mit en marche vers la caserne visible à force d'étendards et de gardes armés. Il regrettait déjà d'avoir choisi cette mission. C'était encore pire de marcher ici que de nager dans les eaux tropicales quand on est en partie orque. Le soleil cognait comme une massue sur sa nuque.

─ Je m'appelle Kilyan et toi ?

Ils n'étaient pas encore arrivés à la caserne et avant d'y poser les pieds et d'arborer son nouveau rôle de commissaire il voulait au moins la connaitre un peu mieux.
Kilyan
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Titre : Perçant, Lin, Sarkina

Race : Sirène de l'orque
Statut : Commissaire de K'ouen & Chasseur de Monstres
Pims : 238
Messages : 124
Titre débile : Willy

Re: Doux comme la soie : Sureti

le Mar 12 Déc - 21:42


HRP:
Je suis sincèrement désolé d'avoir mis tant de temps à répondre, je ne prends pas forcément le temps de me connecter avec Ivy, et j'essaie encore de cerner sa personnalité.

On est passé tout d'un coup de la foule de la bibliothèque, à une ville au milieu du désert, traversée par un fleuve. Heureusement qu'il y a de l'eau, ou je me dessécherais sur place. Et ce soleil, mmmmmhh... Je pourrais bien m'installer là deux où trois jours, histoire de me mettre les racines en éventail. Mais on a du pain sur la planche, et surtout :

- Ouah ! Comment tu as fait ça ? C'est ton pouvoir ? Tu peux te téléporter ?
T'es trop fort ! Tu penses que les miliciens pourront nous aider ?


Et sur le chemin, il me donna son nom.

- Moi, c'est Ivy. Ivy Ciria. Enchantée !

Et nous voilà partis vers la caserne. J'espère vraiment qu'ils pourront nous aider.
Ivy Ciria
avatar

Féminin Race : Floran
Pims : 245
Messages : 53
Titre débile : La salade qui te mange !

Re: Doux comme la soie : Sureti

le Ven 15 Déc - 19:32


Kilyan constatait avec un plaisir contenu le bon caractère de son équipière. Elle était conciliante, ne doutait pas qu’ils allaient à Caserne et même mieux elle suivait ses directives sans protester. C’était à la fois facile et déconcertant. L’orque étant en chasseur solitaire, il n’aurait pas aimé devoir justifier chacune de ses idées. Au contraire, il appréciait d’être suivi sans discuter. Après quelque pas il mit le doigt sur la raison de son inquiétude. La chasse aux vers ne devait pas être très difficile, un peu ardue peut-être, sauf si Ivy avait besoin de directives pour travailler. Il n’avait pas l’habitude d’envoyer un chasseur débutant dans la gueule de ce type de monstre.

La caserne était en vue, il approcha la porte et il entra. Des gardes armés les observaient, d’un oeil méfiant ils suivaient l’avancée des visiteurs jusqu’au bureau où ils s’arrêtèrent.
Kilyan n’avait jamais fait ça. Demander des informations à des gens d’arme… Devait-il présenter son métier de Commissaire pour obtenir gain de cause ? Il mourait d’envie d’appeler Atrya pour vérifier. Mais le poisson-ange allait s’inquiéter pour rien. Il regarda le baladeur que l’autre triton lui avait donné et le remis dans sa poche.

— Nous venons pour la chasse aux vers. On a besoin de savoir si les milices ont repéré leur nid.

Une personne en uniforme lui jeta un coup d’oeil et sans dire bonjour lui indiqua une porte “fond du couloir à droite”. Kilyan se lança sur l’allée carrelée. La porte du bureau était grande ouverte et une équipe de milicien en armure se préparait à partir.

— On bouge !


Avant que tous ne s’en aillent, Kilyan referma sa main sur un bras. Son propriétaire le regarda d’un oeil mauvais.

— La position des vers à soie dans le désert. Vers où doit-on chercher ?

Le milicien libéra son bras.

— Allez vers le sud, vous aurez un groupement de fermes. Suivez la rivière vers l’est, vous ne pourrez pas les rater.

Le soldat les quitta sans dire un mot de plus. Kilyan était songeur.

— Ils sont proches des fermes alors.
Kilyan
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Titre : Perçant, Lin, Sarkina

Race : Sirène de l'orque
Statut : Commissaire de K'ouen & Chasseur de Monstres
Pims : 238
Messages : 124
Titre débile : Willy

Re: Doux comme la soie : Sureti

le Jeu 4 Jan - 15:44


Dans la caserne, Kilyan savait gérer ! Alors que l'ambiance était très active, il gardait son sang-froid et se dirigeait très vite vers les personnes pouvant lui indiquer là où se trouvent les vers.

Il a très vite pu trouver l'info qui allait bien et comme ça, on a la bonne direction à suivre... sauf que les vers sont déjà près des fermes.

- On n'a pas de temps à perdre alors ! Sinon ils vont tout ravager !

De là, on se mettait en chemin pour les fermes en question.

Une fois sur place, c'est pas beau à voir : les fermiers sont en panique, et on peut voir au loin un énorme nuage de fumée... Sûrement les vers qui approchent. Et là, j'ai un autre problème : je n'ai aucune arme à utiliser pour chasser ces trucs. J'en profitais pour emprunter une fourche à un fermier non loin, qui ne s'empêcha pas de me remarquer :

- Hey ! Ma fourche !

- Désolée... Je vous la rends dès qu'on a fini de chasser ces bestioles. Merci !

Savoir toujours profiter de ce que l'environnement peut nous offrir lors d'une chasse.
Ivy Ciria
avatar

Féminin Race : Floran
Pims : 245
Messages : 53
Titre débile : La salade qui te mange !

Re: Doux comme la soie : Sureti

le Dim 14 Jan - 17:26


Deux vers gros comme des arbres ont dégagé leurs corps mou de la terre. L'air est lourd et les vents sont chauds. Rien ne les arrête, ils sont maladivement affamés et ils viennent droit sur eux. Kilyan comprend ce que veut faire Ivy avec sa fourche mais il sait aussi que les paysans seront un risques pour lui. L'ancien triton protecteur du récif se retourne sur les travailleurs armés d'outils de ferme.

-Mettez-vous à l'abri dans le grenier ! Verrouillez les portes !

Kilyan ne se répéterait pas, il regarda les hommes et femmes douter de lui, douter d'Ivy, douter de leur capacité à protéger les fermes et leurs outils de travail. Manquant de patience, il les laissa douter, perdre le temps précieux nécessaire à la constitution d'un abri sûr.
L'écusson de K'ouen à son bras ne faisait pas une grande différence dans une telle situation. Voyant Ivy armer sa fourche, Kilyan prépara sa dague.

-Deux cent mètres.

Dans quelques secondes les vers seraient sur eux. Kilyan n'avait pas encore résolu un problème majeur : il n'était pas armé pour ce genre de créature. Il avait une dague et sa sarbacane, ni l'une ni l'autre n'étaient efficaces dans cette situation.

-Ivy, j'ai une idée. Je peux paralyser ces vers si tu les tiens à distance. On pourrait éloigner le groupe des fermes grâce à leurs corps.
Kilyan
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Titre : Perçant, Lin, Sarkina

Race : Sirène de l'orque
Statut : Commissaire de K'ouen & Chasseur de Monstres
Pims : 238
Messages : 124
Titre débile : Willy

Re: Doux comme la soie : Sureti

le Mar 16 Jan - 22:04


- Compris !

Ni une ni deux je m'élance à l'assaut des vers. Bon, je n'avais pas saisi toute la tactique de Kilyan, mais je savais une chose : je devais les tenir à une distance respectable. Et je m'en chargerais.

Avec comme seule arme cette fourche, je n'allais pas forcément pouvoir me battre efficacement : ce n'est pas une arme de chasse efficace. À l'approche des vers , je pourrais faire que des estocs, sous peine de briser l'outil s'y je m'y prenais autrement.

Une fois à distance suffisante, il est grand temps de faire parler les coups !

- Yah ! Hah !

Les dents se plantaient à peine dans la chair des deux spaghettis géants. Mais l'effet était là ! J'avais leur attention. Mais maintenant, je dois esquiver leurs coups de mâchoire et de queue ! Et malgré mon agilité, je prenais quand même quelques méchants coups, mais je les rendais au double. Je devais tenir bon, le temps que Kylian les paralyse.
Ivy Ciria
avatar

Féminin Race : Floran
Pims : 245
Messages : 53
Titre débile : La salade qui te mange !

Re: Doux comme la soie : Sureti

le Dim 11 Fév - 18:14


Il se disait que ça ne pouvait pas marcher. Les fléchettes si minuscules ne pouvaient pas paralyser à elles-seules une créature aussi grosse et aussi vorace. Les vers se tortillaient autour d'Ivy. Pour savoir où se situait la tête, s'ils en possèdent une, il suffisait de regarder les cercles imbriqués de leurs mâchoires. Ils ressemblaient à des broyeurs qu'un magicien aurait mis au monde.
La sarbacane lui sciait les lèvres, la fléchette glissée dedans alourdissait le tuyau. Alors il souffla de toutes ses forces. L'alchimie d'une toute petite aiguille mit à terre le monstre. Une seule fléchette, plus petite qu'un pouce.
De nouveau le goût du bois sur ses lèvres et la douleur que l'arme produit car il la serrait fort contre sa bouche. Une deuxième fléchette déchira l'air dans le silence. Pas d'impact et le second vers était couché sur l'autre.

-Je ne sais pas combien temps ce sera efficace !

Le triton trouva une fourche et la plantant dans un tas de foin proche, en fourra autant qu'il en trouva entre les vers. Il fouilla ses poches en quête d'un briquet avec lequel il alluma sa mèche de paille.
Le feu prit mais s'arrêta aux vers trop gorgée d'eau.

-On a besoin de plus de combustible.

Les villageois les regardaient s'agiter. Kilyan leur fit signe d'approcher.

-On va avoir besoin de leur aide avant que les vers ne se libèrent.
Kilyan
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Titre : Perçant, Lin, Sarkina

Race : Sirène de l'orque
Statut : Commissaire de K'ouen & Chasseur de Monstres
Pims : 238
Messages : 124
Titre débile : Willy

Re: Doux comme la soie : Sureti

le Ven 23 Fév - 0:12


Les vers se sont couchés d'un coup. Un peu à bout de souffle, je reprends un peu contenance :

- M... Merci... Kilyan...

C'est que j'ai failli me faire boulotter ! Mais grâce à lui, on va enfin pouvoir faire fuir les autres. Enfin, si l'idée du triton voulait bien marcher.

À le voir empiler la paille autour des gnocchis géants, il voulait surement faire un feu de joie pour apeurer les autres vers. Étant moi aussi sensible au flammes, je vais devoir faire plus attention à ne pas y finir en brasier vivant.

J'aidais tant bien que mal, entre la chaleur du désert et celle du brasier, je commençais à avoir des vertiges. Mais il fallait que ce feu prenne, sinon on va avoir des problèmes graves. À son appel, j'accourais pour mettre plus de paille dans le feu.

Mais déjà, les gnocchis rappliquaient.

- Continue de t'occuper du feu, je vais les retenir.

Je m'élançais, fourche à la main, à l'assaut de ce vers. J'espère bien lui économiser suffisamment de temps pour que le feu prenne.
Ivy Ciria
avatar

Féminin Race : Floran
Pims : 245
Messages : 53
Titre débile : La salade qui te mange !

Re: Doux comme la soie : Sureti

le Mer 7 Mar - 20:36


Pour ces villageois les vers c'était de l'eau en quantité, chaque fibre de paille brûlée c'était su fourrage que les bêtes n'auraient pas pendant la saison sèche. Profitant du départ d’Ivy, plusieurs hommes s'approchent de Kilyan. Ils retiennent son bras et ils l'obligent à jeter son briquet.

- On doit les brûler, avant qu'ils se réveillent.

L’orque ne voulait pas se battre avec ces villageois. Il savait que le danger le plus grand n'était pas la faim du bétail ou la privation d'eau. Dans l'immédiat c'était les vers. Alors quand il essaya de les repousser pour récupérer son briquet, les hommes devenaient hostiles. Il pouvait sentir l'air changer, entendre le sable s'écraser sous le poids de son assaillant et même la tension dans ses muscles. Kilyan esquivait le coup de poing et se trouva hors de portée des vers.

- On peut pas vous laisser brûler nos réserves. Autant se laisser bouffer par les vers.
Kilyan
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Titre : Perçant, Lin, Sarkina

Race : Sirène de l'orque
Statut : Commissaire de K'ouen & Chasseur de Monstres
Pims : 238
Messages : 124
Titre débile : Willy

Re: Doux comme la soie : Sureti

le Mar 13 Mar - 23:42


À un moment, pendant que je courais entre la meule de foin et les vers, je voyais Kilyan aux prises avec des paysans, et les voix qui s'élevaient, les mains qui se crispaient. Ni une, ni deux, je fonce vers mon équipier, qui avait l'air de rester immobile. Il voulait à tout prix s'en manger une ? Parce que là les paysans vont pas le louper à ce tarif.

- Non mais qu'est-ce que vous faîtes là ?? Vous voyez pas que vous dérangez ??

Les paysans levaient comme un seul homme des poings rageurs.

- Vous voulez nous affamer, nous et nos bêtes ? Vous voulez détruire une année de récolte, pour ça ? Autant nourrir les vers !

Les voix protestaient, juraient à tout va. Certains commençaient même à souffler l'idée de m'ajouter au feu. Là, ça me gonfle.

- WOOOOHH ! Vous vous calmez, oui !!! Notre mission, c'est de vous sauver les miches ! Et ce que vous avez pas l'air de capter, c'est que si les vers ravagent vos champs, rien ne repoussera, pas un brin d'herbe. Alors oui, on va détruire une partie de votre fourrage de cette année, mais c'est pour sauver les dix prochaines récoltes ! Alors laissez nous faire notre boulot, m**de !!

Ah, ça défoule ! Je commence à attraper le bras de L'orque, pour lui ramasser son briquet.

- On trouvera une solution, pour remplacer le foin perdu. Si on arrive à faire déguerpir ces trucs.

Et fallait faire vite, parce que je ne sais pas quand nos deux belles au foin dormant vont se réveiller, et mon petit doigt me dit qu'elles sont pas du matin....
Ivy Ciria
avatar

Féminin Race : Floran
Pims : 245
Messages : 53
Titre débile : La salade qui te mange !

Re: Doux comme la soie : Sureti


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires