Taupe qui peut !

le Mer 8 Nov - 10:13


Je décidais de partir de la ville de Namusu, au Sud de Cerclon. Seuls deux kilomètres nous séparaient de cette ville, avec l'accord de ma jeune coéquipière nous les fîmes à pied, cela me permis de discuter un peu avec Enoha bien qu'elle me semblait peu bavarde.

Paraissant plus d'une littéraire que d'une aventurière, je testais ses connaissances :
- Que sais-tu sur les taupes géantes ? Je dois t'avouer ne pas connaître grand chose de ses bêtes à part que comme leurs petites congénères, elles creusent des galeries pour se déplacer.

Cette petite marche en cette fraîche saison me revigora, je portais avec moi le sac sans fond acquis auprès du technomage. Tea marchait à mes pieds, toujours aussi docile.

Je tentais d'en connaître un peu plus sur la jeune fille avec des questions anodines d'une personne qui en rencontre une autre :
- Que fais-tu dans la vie ? Tu as toujours vécu ici j'imagine ?

Je l'écoutais répondre, sans surenchérir de questions, ne voulant pas la brusquer et encore moins jouer le rôle d'inquisiteur.

L'entrée du village se dessina rapidement à l'horizon. Lorsque nous entrâmes dans celui-ci je me sentis chez moi. Du style d'Ordae, on y voyait de nombreux paysans travailler la terre. Repérant un individu seul près du puits au centre des habitations, j'allais à sa rencontre. Il s'agissait d'un vieil homme dont les traits étaient marqués par des années de labeur. Sa peau plissée cachait des yeux sombres mais rieurs, et sa bouche édentée s'étira dans un sourire à notre approche. Un chapeau de paille troué sur la tête, des vêtements élimés, il se reposait sur une canne qui semblait ancrée dans le sol.

- Bien le bonjour Monsieur, nous ne sommes que de passage dans votre charmant village. Ce n'était pas de la courtoisie ni même du fayotage, Namusu, au premier abord, me rappelait mon monde et pour cela j'appréciais le village. Nous sommes à la recherche des taupes géantes qui, semble-t-il, s'approche dangereusement de Cerclon. Elles seraient vers l'Ouest de la ville, je me suis dit que peut-être auriez-vous eu vent de leur passage dans le coin avant ?

Le vieux se mit à ricaner.
- C'est qu'il cause bien l'p'tit gars. Il se retourna et partit, me laissant interloqué à côté du puits. Après quelques mètres il cria de sa voix éraillée.
- Fiston ! V'là un étranger qui veut t'causer taupe.

Un homme arriva quelques instant plus tard, ses mains noirs de terre, le front en sueur. Il nous jaugea avant de nous saluer d'un signe de tête.
- Qu'est-ce voulez savoir ? Il avait le même accent que son père.
Je regardais Enoha avant de reposer ma question.
- Nous sommes à la recherche des taupes géantes, est-ce que vous en sauriez davantage sur leur nombre ou leur localisation ?
- Ah ! C'tes sales bêtes ! Oauis ch'ais où qu'elles sont ! Le champs de mon frère qu'elles ont d'vasté ! V'nez voir l'dégât !

Il nous précéda, nous marchâmes une dizaine de minutes avant d'arriver devant un champs éloigné, et boursouflé.
- Voyez ? Elles ont cr'sé part' ! Là et là ! Une dizaine qu'elles z'étaient ! Sont parties par là ! Pas d'fficile à p'rsuivre, z'ont laissé des traces part' !

Effectivement on voyait les boursouflure des galeries creusées. Une dizaine tout de même ...
- Est-ce qu'il vous serez possible de nous amener vers l'Ouest où partent les galeries ?
Je savais que la villes étaient parfois une étape des Pèlerins s'en allant au temple dans la forêt d'Ing. Certains villageois les accompagnaient à la lisière de la forêt.
Devant l'air crédule de mon interlocuteur je sortis quelques pièces, son visage s'éclaira.
- Pa' va vous m'trer.
Il retourna auprès du vieil homme, nous le suivions. Il lui parla à part rapidement, je ne compris pas la moitié de ce qu'il racontait. Ils partirent tous les deux, nous attendîmes sagement. Je regardais la jeune fille en haussant des épaules, commençant à douter de la suite des événements.

Une charrette tirée par un cheval fit son apparition un peu plus loin et lorsqu'elle arriva à notre niveau je reconnu le vieux bonhomme tout sourire :
- M'tez ! Nous dit-il. Je ne me fis pas prier, je jetais mon sac à l'arrière et attrapais Tea et grimpais, tendant le bras pour aider Enoha à monter.

La route fut assez longue et silencieuse, je me laissais bercer par les mouvements de la carriole lorsque cette dernière s'arrêta devant un amont de terre. Au centre un trou.
Le vieux nous indiqua de descendre, je lui tendis une carte pour qu'il me montre où nous étions, c'est bien cela, à l'Ouest !

Nous restâmes autour du trou à regarder son fond noir, le paysan déjà repartit dans un rire et de grands signes de main que je lui rendis. Regardant Enoha je lançais :
- Bon ... Il est temps de s'enterrer.

J'utilisais mon titre Etoilé pour faire apparaître la fameuse étoile lumineuse qui nous servirait de lampe.
- Drôlement efficace, soufflai-je.
Je sortis de mon sac la corde accrochée au grappin que je fixais au bord du trou tant bien que mal.
- Tu me pardonneras ma non galanterie mais je vais passer devant.
J'attrapais la corde puis descendis.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Taupe qui peut !

le Ven 10 Nov - 18:57


PV Ayren/Enoha
Sans dire quoique ce soit de plus, faisant confiance au jeune homme qui lui faisait office de compagnon d'arme, Enoha le suivit sans poser de questions, ni se soucier de quoi que ce soit d'autre.

Cependant, arrivant assez rapidement dans la conversation, l'homme du feu brisa le silence pour poser une question à Enoha. Des renseignements, c'est tout ce qu'il souhaitait. De plus, il semblait confiant par rapport aux connaissances de la jeune sylphe. C'est donc avec un ton doux des plus naturel qu'elle lui répondit sans une once d'hésitation.

"Eh bien, de ce que j'ai appris les taupes géantes sont nyctalopes. Nous risquons d'en voir dans les tunnels car elle s'y cachent en journée. Mais la nuit elles sortent manger des insectes, leur plat de prédilection. Elles sont pacifistes. En soit, nous ne devons pas en craindre grand chose sur le point offensif."

Elle marqua une courte pause dans son récit, le temps de reprendre un peu de salive et de soupirer ; il ne fallait pas croire que voler juste au dessus du sol n'en était pas moins fatiguant que de marcher. Elle reprit après quelques instants.

"Cependant, ces taupes font deux bons mètres de largeur et trois mètre et demi de longueur. Leurs pattes ne sont pas non plus à sous-estimer, leur force est bien supérieure à celle d'un humanoïde comme nous. Après tout, elles creusent des galeries. Par ailleurs, même si elles craignent le feu à cause de son éblouissante luminosité, elles peuvent aussi devenir agressives si elles se sentent menacées. Nous devrons faire très attention à cela."

Et le silence se rétablit. Elle ne comptait pas parler plus. Selon elle, elle en avait déjà dit bien assez pour qu'ils puissent déterminer l'enjeu de leur mission.

Ils arrivèrent, au bout de ces deux kilomètres de route, dans un petit village que seul Ayren semblait connaître. Enoha n'avait pas du tout le sens de l'orientation, cela poserait peut-être problème si elle se perdait dans les souterrains. Mais elle pensait rester collée à son camarade, ainsi elle ne le perdrait jamais.

De discussions en discussions, d'endroits en endroits, des informations furent transmises et ainsi les deux associés arrivèrent devant une immense entrée s'assombrissant au fur et à mesure qu'elle s'enfonçait dans le sol.

Enoha risqua un regard à Ayren puis se reconcentra sur l'immense faille. Elle soupira. Elle espérait pouvoir sentir le vent une fois à l'intérieur. Le provoquer serai une sacré perte d'énergie, et ses bracelets ne la laisserai pas tenir bien longtemps avant de lui faire mal.

Le jeune homme prit l'initiative de descendre le premier en s'excusant pour son manque de galanterie. Mais cela fit doucement rire la jeune femme. Elle volait, donc elle n'avait que faire de cette corde. C'est donc avec un air amusé sur le visage qu'elle le suivit, à sa hauteur, sans toucher une seule fois ni le mur, ni la corde.
TAUPE QUI PEUT !



Dernière édition par Enoha le Mar 21 Nov - 14:45, édité 1 fois
Enoha
avatar

Avatar © : https://yume-rie.deviantart.com/

Féminin Race : Sylphe
Pims : 5
Messages : 49
Titre débile : En', Eno'

Re: Taupe qui peut !

le Lun 13 Nov - 10:17


Je posais pied à terre quelques dizaines de mètres plus tard, Enoha à mes côtés.
- Cela doit bien être pratique de voler, je connais une jeune Ange qui a cette capacité aussi, elle est un peu plus maladroite que toi cependant.

L'Etoile jouait son rôle de luminaire à merveille, c'était la première fois que je l'utiliser et je n'étais pas déçu, elle éclairait les surfaces comme en plein soleil. Je sortis ma montre boussole et pris la direction de l'Est, ce qui devait être la route vers Cerclon.
- Nous prendrons les taupes sûrement à revers, il faudra être prudent pour ne pas trop les effrayer et créer un vent de panique chez elles, ou nous pourrions finir raplaplat ...

Je pris la tête de la marche, l'air était plus lourd sous terre, l'odeur de l'humus humide emplissait mes narines, j'avais l'impression d'avoir le goût dans ma bouche. Je rabattis mon chèche sur le nez, évitant de trop parler. Il y avait peu de risque de se tromper de route, il n'y avait qu'une seule galerie haute de trois mètres et large de six. Nous n'avions aucune difficulté à progresser.
Des racines pendaient ci et là, certaines arrachés par les griffes des mammifères. On pouvait d'ailleurs voir les marques de ces dernières dessinées sur les parois du tunnel souterrain.

Nous marchâmes un petit moment avant de tomber dans un espèce de carrefour où plusieurs galeries se croisaient.
- J'espère qu'elles n'ont pas pris chacune une galerie différente, soufflai-je.
Regardant à nouveau ma montre-boussole, je désignais trois souterrains qui partaient vers la direction d'Entre-Monde ville.

- Bon, nous avons le choix entre ces trois galeries, on la joue à plouf plouf ? demandai-je sur le second degré à Enoha. Quoi que, second degré ... peut-être pas en fait.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Taupe qui peut !

le Jeu 16 Nov - 0:23


Enoha a écrit:
PV Ayren/Enoha
Enoha laissa échapper un petit rire. Elle posa ses jambes sur le sol et regarda les trois galeries à son tour. Elle avait bien une idée de comment trouver une galerie qui leur servirait, mais ignorait l’efficacité de cette technique.

"Eh bien, je préférerai jouer à la girouette."

Sans en dire plus Enoha écarta un peu les bras et un courant d'air leur arriva dessus depuis deux des galeries en face d'eux. Elle s'arrêta et désigna la dernière galerie de la paume de sa main. Aussi gracieuse qu'une fleur transportée par le vent, Enoha accorda un joli sourire à son coéquipier avant de prendre la parole de nouveau.

"Eh bien, je suppose que comme aucun des courant d'air ne vient de ce tunnel, c'est qu'il n'a pas encore rejoint la surface. Nous devrions peut-être trouver quelques unes de ces taupes par ici."

La jeune sylphe se remit dans les airs et avança jusqu'à l'entré du tunnel avant de se retourner sur son camarade.

"Tu viens ?"

Elle lui demanda sur un ton doux, ne souhaitant pas le brusquer ou l'offenser. Ceci dit, elle riait un peu aussi.
TAUPE QUI PEUT !





Dernière édition par Enoha le Mar 21 Nov - 14:45, édité 1 fois
Enoha
avatar

Avatar © : https://yume-rie.deviantart.com/

Féminin Race : Sylphe
Pims : 5
Messages : 49
Titre débile : En', Eno'

Re: Taupe qui peut !

le Ven 17 Nov - 22:58


Enoha passa devant moi de son "pas" plus que léger, voletant au dessus de la terre. Je ris à mon tour :
- Allons-y gaiement !

Nous nous engouffrâmes dans le tunnel, je tentais d'en connaître plus sur la jeune fille :
- Tu as toujours vécu en Entre-Monde ? lui demandais-je, engageant la conversation.
Je la laissais me parler d'elle, je la questionnais sur son passé sans trop insister, ne voulant violer sa vie privé.

Très vite l'air devint lourd et chaud, presque suffoquant. Une odeur âpre irrita mes narines. Enoha avait choisi ce tunnel car l'air n'y circulait pas, je supposait qu'elle ne pouvait aérer le conduit.
- Si tu peux couvre toi le nez d'un tissu, je ne sais ce que nous respirons,
si tu sens le moindre vertige ou état étrange nous ferons demi-tour okay ?

Je craignais qu'il y ait du gaz dans l'air, dans le doute je n'utiliserais pas mon don, je n'avais pas très envie de faire sauter les sous-sol d'Entre-Monde, et encore moins nos deux corps.

L'Etoile nous faisant toujours office de lumière, je ne vis rien d'inquiétant mais un bruit me stoppa dans notre avancée.
- Tu entends ? soufflai-je à Enoha. Une sorte de succion raisonna le long des parois. Avançons prudemment, ce sont peut-être nos taupes géantes.
Ou autre chose, ce bruit ne ressemblait pas vraiment à celui de griffes creusant la terre.

Cette fois je repris le devant, préférant protéger Enoha en cas de danger. Du moins être le premier rempart. Très vite nous découvrîmes d'où venait ce bruit et la mauvaise odeur : un vers géant nous faisant face, enfin face ... Il nous faisait derrière si je pouvais dire. Et il nous bouchait la route en plus des sinus.

- Bon ... J'entendais les mandibules de l'invertébré. Ce n'est pas carnivore ces bêtes là ? Rassure-moi ?

Il y avait bien un petit passage, entre la paroi du tunnel et le ver, à condition que celui-ci ne bouge pas. Si c'était le cas il pourrait nous écraser comme de lamentable moucheron. Mourir dans les anneaux gras d'un ver géant ... Ce serait vraiment une mort stupide.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Taupe qui peut !

le Sam 18 Nov - 23:05


PV Ayren/Enoha
Enoha avança silencieusement jusqu'au moment où son acolyte lui posa une question sur son passé. Or, Enoha ne s'en souvenait pas vraiment. Elle fit mine de réfléchir puis retourna son regard vers Ayren pour lui répondre.

"Eh bien, jusqu'à mes trois ans environ je ne vivais pas dans Entre-Monde. Je ne m'en souviens pas ceci dit. Mais d'après la sylphe qui m'a transférée ici, j'étais morte de manière injuste. Jetée d'une falaise il me semble. Mais ne nous attardons pas sur mon passé et avançons."

Elle laissa le temps filer et sentit elle aussi l'odeur infecte qui émanait du tunnel. Elle obéi à Ayren et couvrit la moitié inférieure de son visage d'un pan de sa robe. Pour le moment, elle se sentait plutôt bien. Ils arrivèrent bien vite devant un ver des plus ragoutant. Enoha ne cacha pas sa peine en ayant soudainement envie de vomir.

Elle se retint et calma les pulsions de dégoût qui la parsemait avant de reprendre un air plus sérieux.

"Je ne pense pas qu'un ver soit carnivore. Ceci dit, vu la taille qu'il fait il serai fortement possible qu'il nous avale l'air de rien."

Elle fit mine de réfléchir quelques instants.

"Et si tu envoies l'Etoile dans le trou ici ? On pourrai voir la distance à parcourir et juger de si on le fait ou non."

Elle n'avait pas de meilleure idée à proposer.
TAUPE QUI PEUT !


Dernière édition par Enoha le Mar 21 Nov - 14:46, édité 1 fois
Enoha
avatar

Avatar © : https://yume-rie.deviantart.com/

Féminin Race : Sylphe
Pims : 5
Messages : 49
Titre débile : En', Eno'

Re: Taupe qui peut !

le Lun 20 Nov - 23:11


Il est vrai que l'invertébré pouvait nous gober sans même s'en apercevoir. Je n'eus le temps de réfléchir à l'idée d'Enoha que le ver fut pris de secousses, son corps se gonflait, puis rétrécissait, on eut dit qu'il allait vomir. Mais ce qui arriva était bien pire que du vomi ... une espèce de boue immonde et malodorante sortit de l'animal, il venait de déféquer sur nous.

Heureusement dans un beau réflexe à l'unisson nous avions échappé au pire, mais comment passer sans toucher cette ignoble mélasse maintenant ?
- De mieux en mieux, arrivai-je à dire, je crois que je vais vomir tellement ça pue.

Je masquais tant bien que mal mon nez et respirais par la bouche, réfléchissant au plus vite.
Je pensais au grappin dans le sac sans fond, et lorsque je mis la main dedans l'objet vint s'y loger. Quelle bonne idée le technomage avait-il eu de mettre un sortilège supplémentaire pour retrouver les affaires plus rapidement dans ce sac.
- Enoha, voles-tu haut ? Penses-tu pouvoir accrocher ce grappin sur une alcôve au plafond pour que nous puissions contourner le ver en passant par le haut ?

L'odeur devenait insupportable, j'en avais du mal à respirer ... Continuer dans ce tunnel était-il une bonne idée ? Je commençais à en douter, mais nous avions une mission à accomplir et j'espérais vraiment retrouver les taupes géantes très vite.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Taupe qui peut !

le Mar 21 Nov - 14:44


PV Ayren/Enoha
Suite au spectacle immonde du ver, Enoha dut s'empêcher une nouvelle fois de vomir. Elle commençait sérieusement à détester cet endroit. Prenant sur elle même et se couvrant le nez, elle répondu à son camarade.

"Je ne pense pas pouvoir voler assez haut, mais je vais essayer."

Sans plus de bavardages, elle s'empara du grappin que lui tendait Ayren et se lança en quête du plafond.
L'odeur était insupportable, mais Enoha avait besoin de ses deux mains et de pas mal d'air à cause des efforts, elle dut faire avec.

Comme prévu, l'air étant beaucoup réduit dans cette zone, Enoha ne put atteindre le plafond. Mais elle ne tenait pas à croupir ici en compagnie de son coéquipier alors elle força sur ses pouvoirs en priant pour que tout se passe bien. Et elle réussit à attacher le grappin dans une fissure solide du plafond et fut presque éjectée au sol, par manque de pouvoirs. Ses bracelets lui avaient littéralement brûlé les poignets et la douleur, bien que légère, se faisait bien ressentir par la sylphe. C'était le prix à payer pour avoir voulu utiliser un peu plus que prévu. A présent, elle ne pourrai plus voler pendant un certain temps. Court, mais inconfortable, car elle avait les pieds dans la mélasse dégoûtante. Et cela ne semblait pas l'enchanter plus que ça.

C'est avec une moue écœurée que la jeune femme se sortit de la boue fumante et chaude pour rejoindre son allié en ne l'approchant pas à moins de deux mètres. Elle soupira pui prit la parole une nouvelle fois.

"Bien, c'est accroché. Que fait-on maintenant ?"

Elle ne massait les poignets, une couleur vive ayant remplacé sa peau de neige.
TAUPE QUI PEUT !
Enoha
avatar

Avatar © : https://yume-rie.deviantart.com/

Féminin Race : Sylphe
Pims : 5
Messages : 49
Titre débile : En', Eno'

Re: Taupe qui peut !

Hier à 11:59


Je regardais la jeune femme s'envoler vers les hauteurs du tunnel. Elle resta un moment à la même altitude avant, après ce qui semblait être un ultime effort, coincer le grappin dans une cavité. Elle tomba aussitôt au sol, je voulu la rattraper en vain, sa chute fut plus rapide.

Les deux pieds dans la mouise, je compatissais :
- Tout va bien ? Bon hormis que tu as atterri la dedans ...
Je la laissais s'extirper de la bouse de ver pour me rejoindre, je testais déjà la solidité de l'attache en tirant sur la corde qui pendait. L'animal recommença à convulser, allait-il refaire des déjections ? Je n'avais pas l'intention d'attendre pour en avoir la confirmation.

Pour répondre à sa question je fis signe à Enoha de s'approcher encore de moi avant de l'agriper par la taille :
- Accroche toi bien contre moi, nous allons passer au dessus de ce ver pour poursuivre notre route. La corde va me permettre d'escalader la paroi et de marcher dessus pour passer de l'autre côté. Si je m'en fie à ta chute tu ne peux plus voler c'est ça ?

Je plaçais les bras de la jeune femme autour de mon coup tandis qu'elle se mettait derrière mon dos. J'attrapais la corde et commença l'ascension, qui fut plus dur que prévu avec le poids de ce corps en plus, bien qu'elle fut légère.

Le ver continua de déféquer, emplissant le tunnel de son odeur fétide. L'air devenait de moins en moins respirable, je tâchais de me dépêcher. La corde me servit de balancelle et marchant tel un crabe je pus passer au dessus du ver avant de commencer la descente. Mes mains glissèrent de la corde nous faisant descendre de quelques bons mètres avant que ma prise ne se raffermit. Je devais avouer avoir eu une petite frayeur.
Aussi incroyable que cela puisse paraître, je venais de me brûler les mains par friction, des petits morceaux de peau meurtri s'étaient retirés. Je soufflais dessus une fois la terre ferme retrouvé sous nos pieds.

Nous nous retrouvions face au ver, il avait deux larges mandibules occupaient à mastiquer je ne savais quel ragoutant met.
- Viens, dis-je à Enoha, ne tardons pas dans cette odeur infecte. J'espère que les taupes seront moins odorantes.

Je marchais en tête d'un pas rapide pour mettre de la distance avec l'invertébré. J'attrapais en même temps la trousse de secours que j'avais basculer de mon sac de voyage au sac sans fond. J'attrapais une crème qui s'y trouvait et quelques pansements pour protéger ma main, rendant l'utilisation de mon pouvoir momentanément impossible. J'avais peur que la crème ne réagisse de manière incontrôlable en présence de feu.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Taupe qui peut !

Hier à 13:22


PV Ayren/Enoha
Malgré son refus à approcher Ayren pour éviter de le couvrir de la boue odorante, elle n'eut pas le choix. Celui-ci l'avait forcée à monter sur son dos. C'est donc sans rien dire qu'elle se laissa porter, s'en voulant un peu de le faire souffrir de son poids et de l'odeur insupportable.

Enoha du se faire violence pour ne pas laisser échapper un cri de surprise lorsqu'ils chutèrent sur quelques mètres. Elle fut tout de même heureuse de ne pas s'écraser au sol une deuxième fois.

Une fois sur la terre ferme, Enoha soupira longuement, soulagée de ne plus être un fardeau, et de ne plus sentir cette mélasse tiède et humide sous ses pieds. Elle vit que son coéquipier s'était brûlé les mains et avait essayé de l'aider à enlever la peau meurtrie en "époussetant" ses mains de ses mains blanches et froides.
Des mains qui contrastaient fortement avec celles d'Ayren. Mais il mit de la crème et un bandage, donc elle ne s'en occupa pas plus.

Elle le suivait tranquillement en marchant, et un bruit sourd et continu attirait son attention. Après l'odorat, c'était l'ouïe qui allait en prendre un coup. Enoha dut hausser la voix pour parler, faisant profiter à Ayren de plus de sons que d'habitude.

"Ayren ! Je crois que nous approchons d'une taupe ! Je ne peux pas encore utiliser mes pouvoirs mais je commence à me sentir mieux ! Qu'est-ce qu'on fait ?"

Elle s'était positionnée en face de lui, en faisant des gestes de temps en temps. Elle avait peur qu'il ne l'aie pas comprise. Elle se mordit la lèvre inférieure en espérant qu'il ait pu entendre ses paroles.
TAUPE QUI PEUT !
Enoha
avatar

Avatar © : https://yume-rie.deviantart.com/

Féminin Race : Sylphe
Pims : 5
Messages : 49
Titre débile : En', Eno'

Re: Taupe qui peut !


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires