Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Pèlerinage improvisé

le Sam 16 Sep - 0:50


La forge ... Cela faisait une semaine que je vaquais seul dans ce lieu, mon nouvel abri, mon chez moi. Mon travail ... J'avais peur de prononcer ce mot et pourtant le vent avait tourné ... Me voilà ... sédentaire !

J'avais décidé de fermer la boutique trois jours de la semaines, pour deux raisons. La première, il n'y avait pas tant de clients chaque jour, en fermant quelques jours je concentrais les acheteurs sur les autres.
La deuxième raison, je pouvais ainsi m'accorder du temps pour les commandes spécifiques, et surtout retrouver Eva et l'aider, plaisanter, échanger ... Passer du temps avec elle pour résumer.

Et c'est dans cet état d'esprit que je partis pour Cerclon, voulant faire la surprise à ma bibliothécaire, un petit cadeau à son attention sagement rangé dans mon sac.
Je sortis par la cour, tombant sur un petit groupe d'individus :
- Oh Mary, courage. Le temple est encore loin. Penses aux sources où tu pourras reposer ton corps fatigué.

Une vieille femme toute courbée peinée à avancer. Elle s'arrêta respirant bruyamment. Les personnes qui l'entouraient la pressèrent.
- Tout va bien Madame ? M'inquiétais-je.
- Je suis épuisée ... Je ne suis plus faite pour ses longues marches ... Je ... Elle reprenait son souffle difficilement.
Mon renard assit à mes pieds regardait la pauvre dame la tête penchée. Ice derrière moi restait de glace, comme à son habitude. Regardant le Sampal je proposais à la femme :
- Puis-je vous déposer quelque part ?
La dame me ragrdait pour la première fois :
- Ce serait bien brave mon garçon, et avec plaisir si tu vas au temple de Na'keisärin, en plein dans la forêt de Ink. Souffla t-elle.
J'ouvris de grands yeux :
- Jusqu'au temple ? A pieds ? Vraiment ? Tous ensemble ? Il leur faudrait bien plus d'une journée pour y parvenir !

Un homme poursuivit la conversation :
- C'est un pèlerinage que nous faisons chaque année, malheureusement nous n'avons plus la jeunesse d'il y a quelques années. Nous voulons profiter des sources d'eaux chaudes après ce long effort.
- Et exceptionnellement vous ne pourriez pas utiliser une plateforme ou un transport ? La pauvre dame me faisait peine.
- ... Mon enfant ... Le pèlerinage que nous entreprenons est un temps de remise en cause, un moment de quête et de questionnements. Nous y allons ensemble mais c'est une démarche individuelle. Prendre un transport n'aurait plus aucun sens. Les sources chaudes sont notre délivrance.
L'état de la femme ne lui permettrait pas de tenir la route, je pris une grande décision.
- Très bien, je vais vous aidez à monter sur mon Sampal, il se prénomme Ice. Il est impressionnant comme ça mais c'est une vraie peluche.
Il grogna comme pour me contredire.
- Allez viens là mon grand. Dis-je dans un rire. Il posa sa tête contre la mienne.
- Vous voyez ! Dis-je à l'attention de la vieille dame.
- Vous feriez vraiment cela ? Et vous ? Votre programme ?
_ Ne vous inquiétez pas pour moi. Je ... J'irais plus tard. J'attrape quelques affaires attendez moi ici je reviens tout de suite.
Cela faisait quelques temps que je n'avais pas vu Eva, et je dois avouer appréhender un peu de lui offrir mon présent qui me semblait bien ridicule d'un coup.
- Vous êtes bien gentil mon garçon. Je lui souris tout en l'aidant à monter sur le dos d'Ice. Je retournais à l'étage attraper mon sac de voyage et le remplissant de quelques vivres pour le voyage. Je mis un écriteau sur la porte spécifiant la fermeture exceptionnelle de la forge cette semaine.

Et c'est ainsi que je partis pour un temple dans lequel je n'avais jamais mis les pieds. La dernière fois que j'avais été dans un tel lieu devait remonter ... A plus de vingt ans, sur mon Monde.
Je parlais avec les pèlerins, leur discours était fort intéressant. Nous marchâmes de longues heures, parfois de longs silences poussaient à l'introspection, je comprenais alors les paroles de Mary qui semblait somnoler sur Ice.

Nous fîmes quelques pauses, nous arrêtant pour nous hydrater, eau gracieusement offerte par des habitants. Ces derniers nous offrant le gîte et le couvert la nuit venue. Je comprenais mieux tout le processus de leur démarche.

Nous marchions en forêt depuis quelques temps déjà, quand une arche de lierre dépassa devant nous. Notre destination promise se dévoila sous nos pas.
- L'entrée est ici, me précisa Mary.
Son compagnon manipula la trappe et un accès donna sur escalier. Mary descendit de la monture, prenant mes mains dans les siennes elle me remercia chaleureusement.
- Vous devriez vous reposer maintenant que vous êtes ici. Encore merci jeune homme, votre âme est belle. Je souris.

Elle avait raison, la route avait été plus que longue, autant en profiter pour se reposer. Je donnais l'autorisation à Ice d'aller chasser, Tea restant dans mes pattes.
Je suivais le petit groupe jusqu'à une grande salle découpée an une multitude d'alcôves.
- Venez avec nous vous restaurer, me proposa la gentille Mary.


Dernière édition par Ayren le Lun 18 Sep - 10:13, édité 2 fois
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Pèlerinage improvisé

le Sam 16 Sep - 22:57


Vala vint me trouver dès que la trappe eût été refermée. Elle brillait à la lueur de sa lampe et Karan eut quelques difficultés à la reconnaitre dans la pénombre.
Le prêtre était arrivé quelques heures auparavant, épuisé, il n'avait consenti qu'à une toilette rapide avant de s'endormir sur le lit, creusé dans la roche, dont il jouissait dans une pièce dont il était le seul à avoir la clef. Ou plus exactement, Vala la lui avait ouverte puisqu'elle partageait la salle avec lui. La petite créature velue aimait les petits espaces clos et s'était confectionné un terrier à son goût dans un coin de la petite pièce. Karan faillit bousculer la construction lorsqu'elle l'attrapa par la main.
Elle tira de toutes ses forces, plus grandes qu'on ne l'imagine au premier abord et l'entraina à sa suite jusqu'au réfectoire.
Karan fut surpris de voir tant de monde, lui qui croyait le temple déserté.
Il salua les habitués, croisés annuellement, et pris place devant une nouvelle tête. il y avait assez de tables pour que chacun puisse manger dans son coin. Ce serait malheureux de faire ce choix alors que le temple était un endroit si paisible que manger en compagnie devrait être naturel. De plus, s'il pouvait épargner un peu de ménage à Vala, il n'allait pas faire le difficile.

Vala déposait devant lui une miche de pain et un morceau de beurre en de mouvements rapides et maladroits. Dès que le beurre eut cessé de balancer en tout sens et de menacer de rouler sous la table, elle fila dans les ombres du temple et disparu. Les pélerins en riaient de bon coeur, ils commençaient à la connaitre.

Karan se senti obligé de l'excuser auprès du nouveau venu tout en allant chercher des couverts.

-Vala est timide, ne vous sentez pas insulté par son attitude.

Il trouva un couteau et une assiette, puis il regagna la table.

-Je suis Karan, le prêtre en charge du temple. C'est la première fois que vous venez, n'est-ce pas ?

Il rompit sa miche de pain et en proposa une moitié à l'inconnu. Les pélerins habitués s'étaient réunis autour d'autres tables et mangeaient à leur tour les quelques denrées disponibles dans le temple. Le garde-manger disposait de poisson à ne plus savoir qu'en faire, peut-être pourrait-il en sortir quelques uns pour le lendemain.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 618

Re: Pèlerinage improvisé

le Lun 18 Sep - 10:36


Je m'installais à la table quand j'aperçus une créature velue se préparer des tartine avec rapidité avant de partir aussi vite qu'elle était venue. Je n'avais pas vraiment eu le temps de l'identifier, et restais dubitatif devant ce spectacle. Mes compagnons rirent de bon coeur quand un homme vint s'installer à notre table. Il se présenta, Karan prêtre de ce temple.

- Bonjour, je suis Ayren, forgeron d'Ordae. Rien ne me fis plus plaisir que ces quelques mots. Et oui c'est bien la première fois que je visite un tel lieu sur Entre-Monde, j'ai accompagné ces personnes dis-je en regardant le petit groupe. Mary me fit un clin d’œil.

Je remarquais le voile devant les yeux du jeune homme. Ainsi donc le prêtre était aveugle. Pourtant ses mouvements n'en laissaient rien paraître. Me permettant de l'observais je fus étonné par la finesse de ses traits, sa peau pâle contrastait avec le brun de sa longue chevelure.

Je pris la miche de pain avec plaisir et envie, je devais bien avouer que mon ventre criait famine.
- Je vous remercie pour l'hospitalité, je ne vous dérangerais pas longtemps. Je ne me sentais pas à ma place dans ce lieu de repos. Ne partageant pas toutes les convictions des pèlerins avec qui j'avais voyagé, j'avais peur d'être de trop ici.
Curieux je me vis tout de même poser quelques questions à Karan :
- Quel bel endroit, cela n'est pas trop difficile de tenir un temple en pleine forêt ? Vous êtes un peu éloigné ici, ne craignez-vous pas la venue d'individus mal intentionné ?
Ou encore les agissements de la nature parfois dévastatrice ?

J'avais déjà vécu sur Entre-Monde une tempête loin d'être sympathique, j'imaginais qu'en pleine forêt cela devait être encore plus impressionnant, les bois qui craquent, les arbres qui tombent ... Evidemment le climat n'était pas forcément propice à ce genre de démonstration.

J'avais déjà fini mon morceau de pain, j'entendais les pèlerins discutaient à voix basse entre eux et me souvins de leur but :
- De ce que j'ai compris vous avez des sources d'eau chaude ici c'est bien cela ? Ont-elles des propriétés particulières ?
La douceur du visage de mon interlocuteur m'inspirais confiance et je me détendais dans cet atmosphère chargée de paix.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Pèlerinage improvisé

le Lun 18 Sep - 20:34


Inclinant la tête, Karan salua Ayren le forgeron. Avant de répondre aux questions du jeune homme, le prêtre se tourna vers ses autres convives.

-Ces gens viennent chaque année depuis la rénovation du temple. Ils remercient le dieu de leur avoir permis de trouver une vie digne en ce monde. Ils traversent la moitié de la forêt la plus dangereuse de l’Entre-Monde pour dire merci.

Le pain dans son assiette il profita du beurre frais dont il garnit ses tartines. Après un clin d’œil taquin il croqua dedans de bon appétit.

-Restez aussi longtemps qu’il vous plaira. Le temple est un havre de paix, à condition que vous ne sortiez pas en forêt. Nous ne craignions rien… Peut-être que nous pourrions craindre un arcturien.

Bien que dit avec le sourire, Karan ne put empêcher une certaine crainte de s'immiscer dans ce propos.

-Mais aucun d’eux ne s’est encore avisé de venir ici. Cet endroit semble protégé, même les taupes ne viennent jamais et vu la taille des espèces de ce monde c’est mieux ainsi.

Dans sa canne, Karan dissimulait une épée, il ne quittait jamais son titre perçant dont il ferait bénéficier tous les pèlerins en danger dans son temple. C’était le mieux qu’il puisse faire.

-Commencez par vous restaurer, je vous ferais visiter le temple. Les sources ont pour grande qualité de détendre les corps les plus tendus. Après un si long voyage, vous saurez les apprécier.

Karan entendit distinctement la trappe d’entrée s’ouvrir, au son métallique, il reconnut sans difficulté Sinmora revenant de ses jeux quotidiens. Le loup arriva dans le réfectoire trempé et laissant derrière lui de belles traces d’eau. Il posa d’autorité sa tête sur les cuisses de son maitre, faisant sursauter l’aveugle qui ne s’attendait pas à ce qu’il fasse si froid dehors.

-Je vois que tu as profité d’une douche en bonne et due forme.

Le loup gronda paisiblement et reçut en échange un bout de pain et de beurre à mastiquer, qu’il se fit un plaisir d’engloutir.

-Pour la sécurité, j’ai aussi Sinmora, fit Karan en faisant les présentations.

-Si vous sortez, prenez-le avec vous, il saura vous ramener ici et vous aidera en cas de rencontre malheureuse.

Le loup alla quémander de la nourriture auprès des autres personnes attablés.

-Vous devriez aller voir la biosphère aussi. S'y reposer est aussi agréable que de le faire dans les sources.

Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 618

Re: Pèlerinage improvisé

le Mar 19 Sep - 12:14


Son histoire de forêt m'inquiéta quelque peu, j'y avais laissé Ice et Tea y chasser, étant persuadé que les animaux seraient interdit dans ce lieu saint. Je fis part de mes inquiétudes à Karan :
- Cela ne vous ennuie pas si je laisse entrer mes animaux dans ce lieu sûr ?Tea est un petit renard, il est même plus petit que la moyenne il se fera oublié. Ice est un Sampal mais si ça grosseur vous ennuie j'ai un titre Sarkina qui peut le contenir le temps de mon séjour ici. Ce serait la première fois que j'utiliserais mon titre, une petite boule se forma dans mon ventre, espérant que cette expérience ne traumatiserait pas mon Sampal.

Comme pour répondre à ma question un loup cybermétique entra dans la pièce posant sa grosse tête sur les genoux de mon interlocuteur.
- Et bien votre proposition m'intéresse je veux bien qu'il m'accompagne le temps que je récupère mes animaux, enfin s'il le veut bien. Je n'ai jamais eu la fibre avec les cyberloups ...

Cette mission accomplie je retournais auprès de Karan :
- Je vous présente Tea, comme je vous le disais c'est un petit renard, il est bleu presque noir, avec des reflets bleus nuit. Je m'attelais à lui décrire l'animal pour que son imagination puisse lui montrer le renard. Une question que je tus me chiffonna, le prêtre avait-il déjà vu dans sa vie ? Connaissait-il les couleurs que je tentais de lui décrire.
Je poursuivais :
- Il est doux comme un agneau, dans tous les sens. C'est une crème ce petit animal, et si vous le caressez seule la douceur de son pelage se fait ressentir. Tenez.
J'appelais Tea pour qu'il s'approche de l'homme, il s'assit devant lui, le regardant en penchant la tête comme il avait l'habitude de le faire. Je craquais toujours devant cette trogne là.
- Il est à vos pieds, dis-je à Karan, me permettez-vous de guider votre main jusqu'à sa tête ? Je ne voulais brusquer l'homme.

Je continuais la conversation, revenant sur ses propos antérieurs :
- Cela aurait été avec plaisir que je me serais détendu dans vos sources, malheureusement je n'ai pas ce qu'il faut pour m'y baigner. A moins d'y aller nu, cela ne devait pas être très bien vu, et j'aurais été plus que mal à l'aise.
- En revanche je veux bien visiter votre biosphère, surtout si c'est aussi apaisant de s'y reposer.

Je donnais une écuelle d'eau à Tea, la nettoya une fois qu'il eut fini et retournais auprès du prêtre.
- Je vous suis, dis-je avec douceur.
Le lieu incitait au calme et je n'osais laisser aller mon engouement pour cette visite. Bien qu'aveugle Karan se déplacer aisément, sans nul doute qu'il connaissait les lieux mieux que le fond de sa poche.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Pèlerinage improvisé

le Jeu 21 Sep - 7:45


Les animaux qu’ils avaient laissé entrer n’étaient pas gênant, on les installa dans une petit salle vide servant d’écurie intérieure. Karan regrettait de ne pas avoir pensé à mieux l’aménager. Il aida Vala à y mettre des seaux d’eau fraîche et se promit de faire venir du fourrage et des lits de paille pour les bêtes.
Mais une deuxième personne pour s’en charger serait nécessaire. Sa petite assistante n’avait pas mérité de devoir renouveler la paille… Ou bien, au lieu d’y mettre de la paille, ils pourraient y mettre des linges en toile de chanvre, peut-être même des nattes de bambou. Il y pensa tout en s’affairant et retrouva avec plaisir ses nouvelles convives. Le renard était minuscule en comparaison de Sinmora. Le loup cybernétique pris autant de plaisir que lui à les accueillir.
 
Jouant parfaitement les aveugles, depuis le temps, Karan accepta volontiers un peu d’aide pour approcher le renard. Il ne se libéra que pour contester le manque de motivation du jeune homme à prendre un bain dans les sources.
 
-Nous avons des linges qui vous permettront de vous baigner dignement si vous en ressentez le besoin. Mais sachez que les sources… Tout le monde s’y baigne nu. La chaleur et les taux élevés de minéraux empêchent les infections de s’y propager.
 
Il s’interrompit se doutant que ce n’était pas le problème d’Ayren, mais plutôt d’être nu dans un bain public.
 
-Je vous montre la biosphère.
 
Il lui tendit la main, car pour montrer quoique ce soit, Karan était bien obligé de l’emmener voir par lui-même. Il n’avait pas vraiment envie d’utiliser son pouvoir ces temps-ci. Il n’avait envie que de bien peu de choses. S’occuper du temple en faisait partie. Donc, il était aveugle et devait faire avec, pour ne pas trop changer de ses habitudes.
 
Le réfectoire n’était pas très éloigné de l’entrée et la biosphère ainsi que l’autel qu’elle abritait se trouvaient exactement en face. Ils croisèrent deux nouveaux arrivants et se partagèrent le couloir afin de les laisser aller dans la pièce qu’ils venaient de quitter.
 
Même aveugle, Karan senti l’odeur puissante des végétaux se mêler dans l’air. La biosphère était humide et chaleureuse, la lumière y était parfois aveuglante lorsqu’on y entrait après s’être habitué à la pénombre du reste du temple.
 
-L’autel est devant nous, si je ne me trompe et le sentier fait le tour du jardin. Si, durant votre séjour, vous souhaitez participer à l’entretien de cet endroit, faites le moi savoir.
 
Le prêtre faisait déjà demi-tour et perçut le chuintement particulier qu’il connaissait par cœur. Vala se trouvait non loin des portes et l’attendait en se cachant dans l’ombre. Il lui tendit une main qu’elle prit dans sa main poilue. Elle tira sur son bras jusqu’à ce qu’il se penche vers elle. Là, alors, elle chuchota à son oreille. Sans pour autant libérer son bras prisonnier des siens.
Karan se retira d’autorité.
 
-Fais prévenir K’ouen, au cas où.
 
Se détournant pour parler à son invité, il s’excusa :
 

-Je ne vais pas être disponible pour vous faire visiter les sources, un groupe de personnes s’est perdu en forêt, la nuit ne va pas tarder… 
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 618

Re: Pèlerinage improvisé

le Ven 22 Sep - 19:45


- Si cette pratique ne gêne personne ... Peut-être y songerai-je alors, répondis-je lorsque le prêtre m'affirma que tous se baignaient nus dans les sources. Il est vrai que cela devait être agréable de se ressourcer sans aucune attache terrestre que peuvent représenter les vêtements. Ça me rappelait mes baignades à la seule cascade que nous avions découvert sur Ask ... Mais j'y étais seul.

Je suivais Karan aveuglément ... Oui le jeu de mots était mal choisi. Toujours était-il qu'il m'amena à travers de long couloir frais et sombre jusqu'à entrer dans une vaste salle où nous montâmes quelques marches pour aller en son centre. La luminosité me fit plisser les yeux le temps que mes pupilles s'adaptent à ce nouvel environnement. L'air y était chargé, on sentait les végétaux. Je fermais les yeux, inspirant profondément, je me croyais dans une forêt. Il y faisait lourd, l'humidité me rendant poisseux.
L'autel représentait par une pierre blanche rectangulaire se mariait parfaitement dans cette scène. Le sol n'était qu'une étendu d'herbes moelleuses. Je ne pus m'empêcher de retirer mes chaussures pour laisser à mes pieds le plaisir de cette douce caresse. Des parterres de fleurs colorées agrémentés les espaces ci et là, ajoutant une douche apaisante à ce lieu.
Nul doute que cette pièce me rappelais la forêt de mon ancien monde.

Je commençais à marcher doucement lorsque Vala, attrapa impatiemment le bras de son compagnon pour susurrer des mots à son oreille.
Karan se releva, le visage inquiet et s'excusa de ne pouvoir m'accompagner aux sources, des personnes s'étant perdues en forêt en cette soirée bien avancée. Je compris que le prêtre aveugle compter bien partir à leur recherche.
- Laissez moi vous aider à les retrouver. Je me rapprocher de lui tout en remettant mes chaussures.
- Nous irons avec Ice et Tea, mon Sampal nous protègera en cas de danger,
et Tea a un sens de l'orientation infaillible. Où que nous allions il saura nous ramener au temple.


Je ne laissais pas vraiment le choix à Karan, le suivant dans sa mission de sauvetage.
- Savez-vous combien sont-ils et vers où chercher ? Peut-être avait-il eu plus d'informations.
- Et au fait ... Quelle créature est Vala ? Et comment vous êtes vous rencontrés tous les deux ? Et voilà que ma curiosité refaisais surface.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Pèlerinage improvisé

le Lun 25 Sep - 18:57


Ayren était un puit de questions en attente d’être posée. Des sentiments contradictoires accueillirent les questions. Un homme actif et de bonne santé le priait de continuer cette mission et de bavasser ensuite. Mais une jeune fille curieuse et peut-être même intéressée par cette âme lui disait tout le contraire. L’ancien dieu aurait tout donné pour leur rendre leur vie dans l’Entre-Monde. Il se sacrifierait sans le moindre scrupule afin que cette enfant puisse rougir en présence du jeune homme, que le brave homme puisse vivre le courage de retrouver ces gens perdus et de les ramener sains et saufs, et pour tous les autres également.

-Si elle vous apprécie, elle voue le dira elle-même.

Ce n’était jamais bon signe quand il s’appitoyait ainsi sur son sort. Le soldat bousculait ses émotions, Karan avait été un guerrier. Ses instincts se réveillaient au son de l’hésitation. Des personnes avaient besoin de lui et il ne faillirait pas. Il demanda pardon à ses pensées de les faire taire, puis il regarda Ayren qui avait déjà fait un long voyage. Le sampal méritait lui aussi du repos.

-Si vous sentez la fatigue vous gagner, revenez au temple. Je trouverais ces pèlerins...

Puis il continua derrière un sourire voilé.

-Ce n’est pas la première fois qu’on se perd dans cette forêt.


Sinmora à sa hanche, loup et prêtre ouvrirent la marche.

-Nous prenons d’abord le sentier. Nous ne devrions pas avoir trop de mal à trouver l’endroit où ils l’ont quitté. Ensuite… Votre renard nous sera utile pour les pister.

Karan vérifia rapidement l’épée dans sa canne et rengaina le tout pour s’en servir de canne de marche. Cette fois il voyait clair, en noir et blanc, mais aussi bien que n’importe quel humain.
Vala referma l’entrée du temple derrière eux, les regardant partir de ses petits yeux noirs.
Ils longèrent le sentier pendant plus d’une heure et la nuit avança sur eux, rendant la forêt silencieuse. Les ombres se mouvaient autour d’eux dans la lumière des flammes de la lampe qu’il tenait devant lui.

-Espérons que nous ne rencontrerons rien de dangereux.


Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 618

Re: Pèlerinage improvisé

le Mar 26 Sep - 11:40


- Si vous sentez la fatigue vous gagner, revenez au temple. Je trouverais ces pèlerins...

Je hochais la tête avant de me souvenir du voile devant les yeux du prêtre.
- Oui ne vous inquiétez pas pour nous, ce pèlerinage a été une balade de santé,
nous avons encore de la force à revendre.
Je parlais aussi pour mes compagnons animaliers que j'allais chercher avant de rejoindre Karan et Sinmora.

Je vis le prêtre ouvrir sa canne, s'y cachait une belle lame. Prudence était mère de sûreté ...
Je fus impressionné par son aisance à se mouvoir, sa canne lui servant plus de bâton de marche que de guide.

Je n'osais parler, attentif aux bruits de la forêt. Nous marchâmes en silence quelque temps avant que je ne repère un indice :
- Regar... Je me flagellais mentalement ! Demander à un aveugle de regarder ... Quel idiot ! Ici, me repris-je, les branches de ces buissons sont cassées et au sol la terre est meuble, il a été piétiné. Je pense que le groupe est passé par là. Il semblerait que ce soit un chemin secondaire,
il est pourtant plus fin que le sentier actuel, je me demande comment ils ont dévié ...


Tea sentit le sol et partit dans cette direction, nous le suivîmes. La nuit s'intensifia et le silence avec. Il me semblait lourd, et me rappelais celui qui avait précédé la venue d'une wyvern lors d'une de mes anciennes missions. Je me raclais la gorge, mal à l'aise et sur mes gardes.
- Y a-t-il des espèces particulières dans cette région d'Entre-Monde ? Chuchotai-je à l'attention de Karan.

Un bruit pesant vint répondre à ma question. Ice se mit à grogner sourdement, les oreilles en arrière. J'espérais de tout cœur qu'il s'agisse du groupe perdu ...
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : DocWendigo

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Etoilé, Amant, Cosmos

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 199
Notes : Compagnons : Ice le Sampal et Tea le renard Stellaire
Messages : 382

Re: Pèlerinage improvisé

le Lun 2 Oct - 10:54


Karan se posait les mêmes questions. Les pélerins ne déviaient pas du sentier pour le plaisir. La route n’était déjà pas évidente, le sentier était la seule garantie d’arriver à bon port. Pour n’importe qui, Ing était un lieu dangereux, car il y fait quasiment aussi sombre de jour comme de nuit. Entre autre, la population des lieux n’était pas des plus fréquentables.

- Il y a beaucoup d’espèces qui se rangent dans cette question. La vraie question est de savoir laquelle n’est pas un risque dans cette forêt.

Le soldat tentait vainement de sourire, il était inquiet et son visage l’exprimait clairement.

Dès que les sons de la forêt changèrent. Karan les obligea tous les deux à s’éloigner vers un arbre au pied duquel il s’accroupie. Avec l’expérience il avait gagné l’assurance de n’être jamais de taille contre les créatures de cet endroit. Il pourrait les combattre, à condition de retrouver d’abord les voyageurs égarés et de les amener vers le sentier. Sinon, le risque qu’ils meurent tous ce soir était trop grand.

- Votre renard, c’est un stellaire ? Ne sont-ce pas ceux dont la fourrure est si dégoûtante en bouche que la plupart des prédateurs les évitent comme la peste ?

Alors qu’il était près du sol, Karan avait aussitôt repéré un bout de tissus ; encore blanc malgré les salissures, il était récent. Il le désigna à son compagnon. Le tissus en tirant sur les épines avant de se déchirer avait brisé quelques branches. La personne qui le portait courait à l’opposé du temple.

Avant de suivre cette piste, Karan se pencha au-delà du tronc d’arbre pour regarder d’où provenait les sons qu’il entendait. Il repéra bien vite la masse sombre d’un ours brun. Aussi simple et aussi dangereux que ça. Un ours.

-Nous devons passer…

Les traces de pas continuaient plus loin. Pour les atteindre, tous les deux devaient se mettre en vue de l’ours.

Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 480
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 618

Re: Pèlerinage improvisé


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

- Sujets similaires