J'entends le tigre, le renard et le phœnix chanter

le Mar 12 Sep - 10:32


Mon nouveau statut de forgeron m'avait permis de me faire un peu plus de sous que je m'empressais d'aller dépenser à l'épicerie. Cela faisait un bail que je n'avais pas remis les pieds ici, et secrètement j'espérais y voir une tête que je connaissais. L'épicier devait être comme mon ancien Maître, toujours en vadrouille, car jamais je ne l'avais vu encore. En espérant qu'il finisse mieux ses jours.

J'entrais donc dans la boutique, avec une idée très précise de ce que je venais chercher. Il était temps que je me prenne un moyen de "transport" autre que mes petites gambettes. Tout ce qui était mécanique étant proscrit sur Ordae j'en avais fait le deuil. J'aurais bien pris une moto comme Wergeld, monter sur sa bécane m'avait bien plu. Même si j'avais de quoi cacher une telle acquisition aux yeux des habitants réfractaires de ma nouvelle ville j'avais depuis longtemps une idée en tête.

Lors de ma mission j'avais pu nourrir les animaux de la ménagerie et m'en occuper. Tout ceux présentaient dans le catalogue n'était pas présents, mais il y a bien un Sampal qui avait attiré mon œil envieux. Ce grand tigre gris faisaient alors les cent pas dans son box, et j'avais eu la témérité de le sortir pour qu'il se dégourdisse les pattes. Après un long grognement il passa la porte pour aller tranquillement dans la cours. Il n'avait que peu rechigné lorsque je l'avait remis dans sa cage dorée quelques instants plus tard. J'avais pu l'approcher, éviter un coup de griffes, hausser la voix pour finir par le caresser. Ce fut pour moi un instant privilégier. Et je comptais bien réitérer l'expérience en achetant un de ces animaux.

J'avançais dans les étalages de la boutique lorsque je reconnus une paire d'ailes familière.
- Thäni ?

Lorsque celle-ci se retourna une exclamation bien plus enjouée sortit de ma bouche :
- Thäniiii ! Comme je suis heureux de te revoir ! Dis-je en l'enveloppant de mes bras fraternels.
Il me faudrait aussi investir dans un moyen de communication pour ne plus perdre de vue ceux à qui ma confiance appartenait.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : Natsu Dragneel par Micaela Frojdh

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 109
Messages : 206

Re: J'entends le tigre, le renard et le phœnix chanter

le Mer 13 Sep - 18:07


Je tenais à nouveau l'épicerie pour une courte journée, l'épicier étant parti pour je ne sais quelle raison, j'avais la charge de la boutique et de ses revenus pendant une journée, il fallait donc que je m'en occupe comme il se doit. J'avais été exemplaire durant toute la journée, aidant au mieux les clients, prenant leur commande et tout le reste. Jusqu'à ce que je reconnaisse quelqu'un que je connaissais particulièrement bien: Ayren.

Il ne m'avait pas encore reconnue en entrant dans la boutique et je le laissais quelques instants seul, afin qu'il puisse décider de quels achats, il allait faire dans la boutique. Je finis finalement par me montrer, alors qu'il continuait à regarder rapidement les étalages, semblant en fait savoir très bien pourquoi il était venu, se dirigeant directement dans l'allée où se trouvait les animaux. Mais avant d'y arriver, il sembla reconnaître mes ailes et s'arrêta immédiatement, se "jetant" dans mes bras, si on pouvait dire ça comme ça. J'étais très contente de le revoir à nouveau, ça faisait très longtemps, j'avais entendu qu'il avait passé une formation pour être forgeron et qu'à cause de ça, il avait du s'absenter.

Ayrinou ! Ca fait tellement longtemps ! Est-ce que je peux t'aider pour tes achats, même si tu sembles savoir ce que tu veux déjà !

On pouvait très nettement voir la joie se dessiner sur mon visage, sur chacun des différents traits de celui-ci. Rien ne m'aurait plus réjouit que de le croiser lui.
Thänille
avatar

Avatar © : ENTFWIN3D

Féminin Titre : Hermès

Race : Ange
Statut : Intérimaire professionnelle autoproclamée
Pims : 579
Messages : 148

Re: J'entends le tigre, le renard et le phœnix chanter

le Jeu 14 Sep - 12:25


- Ayrinou ? Un grand éclat de rire empli la pièce, jamais on ne m'avait appelé ainsi, Ayrinou que c'était mignon. Cette marque d'affection me toucha, bien qu'elle me fit surtout rire. J'essuyais une larme au coin de mon œil, oui oui, lorsque je riais ainsi de trop bon cœur je pleurais tout simplement de rire.

- Ah Thäni ne change rien surtout, lui dis-je dans un large sourire.

Je me dirigeais vers le box où le Sampal tournait en rond, grognant de lassitude.
- Je vais libérer cette bête, dis-je à l'ange. L'animal me regardait du coin de l’œil sans pour autant s'arrêter de faire les cent pas. Je crois qu'il a besoin de se dégourdir les pattes.
Je me demandais s'il ne s'agissait pas du même Sampal dont j'avais pu m'occuper il y a de cela quelques mois lorsque j'avais été moi-même intérimaire. J'espérais que non, même si les animaux étaient régulièrement sortis ils passaient tout de même une bonne partie de leurs journées dans ces box trop étroits pour eux.

La bête était grande, d'un gris que je nommais "ciel d'hiver", avec des rayures bien plus foncées. Quelques iridescences ponctuaient son pelage en cinquante nuances de gris. J'exagérais quelque peu, mais il était beau ce Sampal.
- Allez mon grand, l'heure de ta libération a sonné, lui dis-je à travers la vitre.

Je repris la conversation avec Thäni en marchant le long de l'animalerie.
- Comment vas-tu jeune fille depuis le temps ? Que t'est-il arrivé de beau ? Je suis désolé de ne pas avoir été plus présent ... Je ne sais pas si tu le sais mais ... Je suis devenu forgeron ! C'est tout récent, et cela m'a demandé beaucoup d'investissement. Je n'osais lui parler d'Eva qui avait accaparé mes pensées et le peu de temps libre que je pouvais offrir.

Alors que j'écoutais Thäni je m'arrêtais soudain devant un autre box. Des renards Stellaires jouaient entre eux, se chamaillant, sauf un, à l'écart des autres. Il était plus petit et semblait plus frêle que ses confrères. Je m'accroupis pour me mettre à la hauteur de l'animal, me remarquant il me fixa en penchant la tête. Ohlala qu'il était mignon. Il vint se faire bousculer par ses petits amis qui lui mordirent les pattes, l'obligeant à changer de place.
D'un bleu profond son pelage reflétait la lumière dans un bleu nuit où il ne manquerait plus que des constellations pour y perdre son regard.

Je lus rapidement le descriptif de l'animal et son prix. Intéressant tout cela ! En plus il éloigne les prédateurs de part la substance qui fait luire sa fourrure. *Une veilleuse ambulante* me dis-je pour moi même. En plus d'être un GPS vivant ... Très intéressant même.
- Je vais te prendre ce petit renard là, dis-je à ma commerçante d'un jour.
Je n'étais pas du tout parti pour acheter un autre animal, mais je ne pouvais résister devant ce regard si tendre.

- Peut-on faire rencontrer le Sampal et le Renard avant que je ne te paie ? Je voudrais être sûr qu'ils s'entendent avant de les ramener sur Ordae.
J'avais encore dû mal à dire "chez moi". Après tant d'années de vadrouille je ne pouvais m'y résoudre. Et pourtant ...
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : Natsu Dragneel par Micaela Frojdh

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 109
Messages : 206

Re: J'entends le tigre, le renard et le phœnix chanter

Hier à 21:59


Mes joues se tintaient légèrement de rouge lorsqu'Ayren s'esclaffa lorsque je l'appela Ayrinou pour la première fois. Me demandant si j'avais dit quelque chose de mal, mais il dissipa mes doutes avec un grand sourire et des magnifiques paroles, tout comme à son habitude, c'était ce que j'aimais d'ailleurs le plus chez lui. Je lui répondis par un léger hochement de tête et un grand sourire, afin de de le remercier de sa gratitude.

Il ne m'avait toujours pas expliqué la raison de sa visite, si bien que je le suivais à travers tous les rayons de la boutique, jusqu'à finalement arriver devant les enclos des animaux. Il connaissait très bien le chemin puisqu'il s'arrêta devant le box d'un Sampal assez imposant, comme s'il savait qu'il devait prendre cet animal. Lorsqu'il me dit qu'il souhaitait faire un tour avec l'animal, je me mis immédiatement à l'action, ouvrant l'enclos et laissant la porte grande ouverte, je les laissais maintenant seul.

Je m'attendais à ce qu'il veuille faire une balade seul jusqu'à ce qu'il repris la conversation avec moi, je compris qu'il voulait se promener avec moi et le Sampal autour de l'Epicerie. Il me posa directement une tonne de questions, je n'étais pas habituée à autant à vraie dire, j'essayais d'y répondre lentement, sans en oublier.

A vrai dire, je n'ai pas changée, je vais toujours très bien et je me suis lancé dans la résolution de plusieurs missions avec différentes personnes, j'ai pu rencontrer beaucoup d'aventuriers différents durant celles-ci. Et ne t'excuses pas pour si peu, je ne t'en veux pas, après tout, moi aussi je ne suis pas venue vers toi. Et j'ai été tenue que très récemment de ta nomination en temps que forgeron, je suis très fière de toi et de ce que tu as accompli. Et toi, dit moi tout ? D'ailleurs, tu as enfin trouvé l'amour de ta vie ? Il y a une petite rumeur là-dessus mais je ne me souviens plus du nom de la personne.

Ayren parut soudainement absorbé par un nouvel enclos qui était composé cette fois-ci de renards stellaires, il semblait particulièrement s'intéresser pour un d'entre eux, en dehors de la bande principale. Il "commanda" aussi ce renard là, je me permis donc d'ouvrir l'enclos, de le prendre dans mes bras et de le porter jusqu'à lui et le mettre dans ces bras. Il me demanda s'il pouvait faire rencontrer les deux animaux.

Je te laisse une salle à côté qui est à ta disposition pour faire tout ce que tu veux avec eux, ou même dehors, mais à condition que tu ne les perdes pas ! Tu me paieras après avoir fait tout ça !
Thänille
avatar

Avatar © : ENTFWIN3D

Féminin Titre : Hermès

Race : Ange
Statut : Intérimaire professionnelle autoproclamée
Pims : 579
Messages : 148

Re: J'entends le tigre, le renard et le phœnix chanter

Aujourd'hui à 11:16


Je préférais ne pas répondre à la question des amours. Me concentrant sur les animaux. Comment une rumeur pouvait-elle traverser l'Entre-Monde alors qu'il ne se passait absolument rien entre Eva et moi. Certes je venais aider la jeune femme quand je pouvais à la bibliothèque ... Était-elle si connue pour susciter les potins ? Ou était-ce mon nouveau statut de forgeron qui faisait de moi un être à connaître ? Je passais ainsi de l'ombre à Mr Voici ! Cela ne me plaisait pas des masses ... Mais si ça suffisait à faire venir de la clientèle ... Autant laisser les rumeurs circuler.

- La salle me suffira, merci Thäni. Je lui souris avant d'aller dans la pièce, le renard en main et le Sampal en longe.
Je laissais le grand tigre dans un coin et posais le petit renard dans l'autre, prêt à intervenir en cas d'attaque. Je craignais surtout que le Sampal ne tente de s'attaquer au petit animal bleu nuit. Bien que la description spécifiait que les prédateurs craignaient la substance sécrétée par le renard. Effectivement chacun resta à sa place, le Sampal restait de marbre, l'air blasé. Je rapprochais le renard de lui, seul un petit grognement répondit à cette tentative, il marcha lentement jusqu'à un autre coin de la salle avant de s'asseoir, me fixant du regard.
Le petit renard quant à lui pencha sa tête vers moi, le regard interrogateur.
- Oh oui t'es trop mignon toi, dis-je en lui caressant la tête. Les amis, vous allez devoir vous entendre car vous allez dès à présent vivre ensemble, avec moi !
Comme s'ils comprenaient le renard enfouit sa tête dans mes mains et le Sampal grogna. Puis il fêla ...
Je me relevais méfiant, le grand tigre sortit ses griffes. Tenant le renard d'un bras je fis jaillir une petite boule de feu de mon autre main.
- Hop hop hop on se calme le Sampal ! Si tu veux te dégourdir les pattes librement je te conseille de me suivre sans faire d'histoire !
Il gronda à nouveau avant de rétracter ses griffes.
- Voilà qui est mieux.
J'attrapais la longe, le gardant toujours en vu et sortit.

Je rejoins Thänille près de la caisse.
- Adjugé vendu, je te prends ces deux énergumènes, dis-je content de mes nouveaux compagnons. Il me faudrait dresser le Sampal mais j'étais sûr qu'il n'était pas un mauvais bougre. Il me suffirait d'instaurer un climat de confiance entre nous, et lui montrer qui était le chef. Et tout irait pour le mieux.

Je sortis ma carte de crédit et la donnais à la jeune fille.
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : Natsu Dragneel par Micaela Frojdh

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 109
Messages : 206

Re: J'entends le tigre, le renard et le phœnix chanter


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires