Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Les trois petits loups

le Ven 1 Sep - 1:18


Alors que j'étais pas terre, j'essayais d'enlever rapidement la boue séchée qui s'était accrochée à mon cours, tout en essayant mes larmes avec un de mes manches, je reprenais ma tâche quand j'entendis un bruit sur ma droite, et je fus stupéfaite de voir Hiryu, qui avait sauté depuis là haut pour venir m'aider. Moi qui pensait qu'elle ne connaissait rien sur les moeurs et les coutumes "humaines", c'était loin d'être le cas, puisqu'en se posant la question, combien de personnes seraient capables de se salir comme elle afin d'aider son amie dans le besoin. Je peux déjà vous donner la réponse: très peu. C'était vraiment devenu, en si peu de temps, une amie importante, tout comme Ayren qui m'avait guidé dès que je l'avais rencontré. Et en plus de ça, elle me tendait sa main, pour m'aider à me relever.

Merci, merci ... énormément

Je suivais maintenant ses consignes, elle semblait savoir ce qu'elle faisait, j'avais arrêté de détacher la terre séchée de mes habits, laissant l'odeur de la boue m'imprégner. Au final, ce n'était pas si dérangeant, ça grattait parfois à certains endroits mais on finissait par s'y habituer. En revanche, une bonne douche une fois que l'on aura fini la mission serait sans refus, j'en aurais bien besoin.

Ne devrais-tu pas faire comme moi, même si c'est sale, tu seras aussi très discrète, et je ne veux pas que tu sois l'appât pour eux, et que moi je puisse me cacher en te regardant te battre. Ah et maintenant qu'on y est, on commence par où d'après toi, direction le nord, l'est ou le sud ? Je serais plutôt favorable de d'aller au nord et de redescendre tout en direction du sud, on finira forcément par tomber sur les loups, et il ne faut pas que l'on fasse des zigzags, sinon on ne les trouveras jamais !

Thänille
avatar

Avatar © : ENTFWIN3D

Féminin Titre : Hermès

Race : Ange
Statut : Intérimaire professionnelle autoproclamée
Pims : 579
Messages : 148

Re: Les trois petits loups

le Ven 1 Sep - 21:10


Je trouvais vraiment étranges ses manières, sa politesse constante... J'avais l'impression d'être une personne importante avec elle, un de ces gars derrière le bureau. Je n'étais plus la lame, un outil, j'avais plus l'impression d'être "Madame Hiryu", ou un truc du genre... Et puis, je n'avais pas fait grand chose pour elle. Au final, je n'avais fait qu'une chose : tendre la main. Je l'avais déjà fait il y a quelques minutes de cela, chose qu'elle m'avait refusé. Pourquoi avoir accepté cette fois-ci ? Enfin bon, il était temps de se mettre en route, de préparer la traque. Nous avions à faire, et nous devions commencer pour pouvoir profiter de toute la journée pour chasser nos proies, ou pour attirer les prédateurs. Question de point de vue. D'ailleurs, c'était ce que Thänille s'attela à faire. Elle avait l'air de tenir à moi, et apparemment, ce n'était pas le fait que j'étais une lame qui la retenait à moi au vu de sa tirade. Mes joues étaient légèrement teintées de rouge en réalisant cela, et mes lèvres dessinaient un sourire gêné.

Je ferai l'appât parce qu'il suffira de me changer en lame pour que les loups se désintéressent de moi. Et puis, tu crois vraiment que je vais tout faire et qu'après tu pourras récupérer une part de la récompense de mission ? Tu vas te salir les mains toi aussi, et pas uniquement par la boue. En plus, je suis pas équipée, donc je compte vraiment sur toi la pleurnicheuse.

Je réfléchissais un instant à la deuxième partie de son discours, les zigzags n'étaient sûrement pas une bonne idée... Mais aller au nord puis au sud n'allait pas forcement aider, il nous faudrait un bon coup de chance pour les trouver. Il était aussi hors de questions que nous allions d'est en ouest, d'une part, car ça reviendrait à la même chose, et de l'autre, car nous étions déjà passé par l'ouest le jour d'avant, sans les croiser. Il serait sûrement bizarre de les trouver en empruntant la même route à un jour d'intervalle. Ensuite, repassons les informations que nous avons de ces loups : ils se nourrissent d'humanoïde, ils ont déjà attaqué certaines personnes... S'ils sont un minimum intelligent, ils auront compris qu'ils trouveront plus de personnes sur la route, de plus, il y a sûrement des témoins, des survivants aux attaques... On doit peut-être pouvoir en trouver dans ce village.

Hm... Pour ce qui est de ta stratégie, j'ai peut-être une meilleure idée qui pourrait nous faire économiser du temps et de l'énergie. Ces loups aiment les humains, hein ? Les animaux finissent toujours par avoir un "terrain de chasse", donc ils devraient s'arrêter aux routes, c'est le plus simple pour tuer de l'humain. En plus, on a la chance d'être dans un village où des marchands passent. Donc des survivants aux attaques ont peut-être parlé de ce qu'ils ont vu à quelqu'un d'ici. On peut déjà mener l'enquête et s'approvisionner en carte du marais, nan ?

Je m'impressionnais moi-même, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas eu à traquer quelqu'un, et donc à réfléchir sur comment le trouver... Cependant, rien que de penser au combat futur, les mécanismes se mirent en place, au final, encore bien ancrés dans ma mémoire. Ces moments devaient d'ailleurs bien être les seuls où je pouvais briller de ruse et d'intelligence.
Hiryu
avatar

Avatar © : LorieDark

Féminin Suivi : Fiche

Race : Katana
Statut : Apprenti Héros
Pims : 5
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 21

Re: Les trois petits loups

le Dim 3 Sep - 16:46


Sa réponse me parut étonnamment très violente, surtout envers une jeune fille, peut-être qu'il fallait qu'elle lise se livre, finalement. Puisque traiter quelqu'un de pleurnicheuse ou d'une autre manière pouvait vraiment détruire la cohésion de groupe, hors c'était l'une des dernières choses qu'il fallait détruire. Sans cohésion de groupe et lors d'une mission dangereuse, ce serait la mort assurée, et je ne comptais pas vraiment mourir ici, aujourd'hui. Mon coéquipier comptait sur moi, après tout, elle a raison, c'est moi qui est en tort, je ne fais que ralentir la mission, en étant pétrifiée puis en tombant dans la boue. Il fallait donc que je suive les instructions qu'elle allait me donner, et j'obéirais, telle était la seule chose que je pouvais faire.

Je ne voulais pas dire cela ! Mon but était de te protéger, puisque je ne veux pas que tu meurs. Et en plus, je n'ai jamais dit que je comptais rester les bras croisés tandis que tu te bats, je pourrais les surprendre pendant qu'ils sont obnubilés par toi, je n'ai pas peur de me salir, tout ce dont j'ai peur, c'est de perdre un coéquipier, voilà tout !


J'espérais que mon minuscule discours aura un léger effet sur elle. Mais maintenant, en parlant stratégie, je voyais bien qu'elle avait raison. A quoi bon traverser tous les marécages de long en large, les loups pourraient très bien passés à quelques centaines de mètres sans que l'on s'en rende compte, si on faisait ça. Et puis qu'elle idiote je faisais, bien sûr qu'il faut demander des renseignements aux habitants de ce village, pour voir s'ils connaissaient un survivant des attaques, peut-être étaient-ils eux-mêmes des survivants, qui se sont faits attaqués ? Il fallait trouver le lieu le plus approprié pour trouver ces survivants, autant ne pas traverser tout le village en demandant à tout le monde, et puis, l'idée me vint.

Que suis-je bête, il y a forcément un hôpital ou quelqu'un qui s'occupe de soigner les malades et les blessés ici, nous devons le trouver ! Les survivants ont forcément dû avoir des blessés, ou être blessé, autant commencer par là, pour moi, c'est l'endroit le plus logique, et ils en auraient forcément parlés à leur médecin.
Thänille
avatar

Avatar © : ENTFWIN3D

Féminin Titre : Hermès

Race : Ange
Statut : Intérimaire professionnelle autoproclamée
Pims : 579
Messages : 148

Re: Les trois petits loups

le Dim 10 Sep - 12:29


Thänille était vraiment attentionnée, très gentille, toujours gentille en fait. Mes joues rougirent encore une fois durant un court laps de temps avant qu'elle ne réponde à ma proposition de plan. On partait donc sur une bonne piste, il fallait simplement trouver le guérisseur ou le rebouteux du village. Ensuite, c'était pouvoir obtenir une carte des marais ou au moins des indications claires de l'endroit où nous pourrions trouver nos cibles. Le plan était prêt, j'étais toute frissonnante d'excitation à l'idée de prendre en chasse ces loups et de les tuer... C'était un petit plaisir que je n'avais pas pu ressentir depuis des années, j'avais vraiment hâte de pouvoir la retrouver, l'adrénaline liée à un combat. Je m'attelai à la tâche qu'était de remonter sur le ponton en commençant à escalader les pieux en bois. SPLOCH. J'étais retourné par terre dans la boue... Je me relevai en grommelant et en me massant le dos, je suis vraiment maladroite, chose sur laquelle je vais devoir travailler visiblement.

Ahem... Donc... Euh... Je vais me laver, tu devrais faire de même enfin de compte, au moins pour aller parler aux habitants, quand on partira, tu n'auras qu'à faire un petit plongeon... Tu me remontes ?

Ce n'était décidément pas la bonne journée, chutes en série, boue et moustique. Je n'avais même plus le courage de l'appeler par le joli surnom que je lui avais pour le moment trouvé : la pleurnicharde. J'avais trop perdu la face en retombant dans la boue pour avoir ce droit. La seule envie que j'avais maintenant était de retrouver la civilisation et par la même occasion une bonne douche ou un bon bain chaud. Ainsi, peu importe la réponse de l'ange, je lui attrapai la main et me transformai en lame dans un flash de lumière, les petites runes et dessins me décorant s'illuminèrent de la même manière, bien que cette sorte d'illumination n'avait pas l'air d'éclairer quoi que ce soit. J'étais donc là, dans sa main, dans toute la beauté de ma véritable forme (bien que j'aime penser que la forme humaine et celle qui m'est véritable). Je n'avais plus que le cœur à me faire porter, en espérant qu'elle ne me lâche pas dans la boue prise par la surprise ou par l'involonté à me tirer jusqu'en haut des piliers de bois.
Hiryu
avatar

Avatar © : LorieDark

Féminin Suivi : Fiche

Race : Katana
Statut : Apprenti Héros
Pims : 5
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 21

Re: Les trois petits loups

le Lun 11 Sep - 18:25


Je regardais Hiryu tenter de remonter sur la plateforme, elle posait son pied sur des endroits sombres et était imprécise, ce qui provoqua sa chute. Elle n'avait pas pensée que de la bout gluante et visqueuse, glisserais sur du bois vieux du plusieurs années, or, c'était bel et bien le cas. Puisque son derrière s'était installé, en douceur, dans la boue, une seconde fois. J'accourais vers elle pour vérifier si elle n'était pas blessée, mais ce n'était pas le cas, elle se massait juste légèrement le corps afin de vite faire partir la douleur occasionnée par la chute, ce qui était compréhensible. Mais heureusement que le sol était mou, puisqu'une chute sur du béton aurait pu lui être fatale à cette hauteur, et de dos.

Je compris qu'elle voulait que je la tienne dans mes bras et que j'utilise mes ailes pour voler afin d'atteindre le haut de la plateforme et la reposer tout en douceur, sans occasionner une nouvelle chute dans la boue qui semblait vouloir nous attirer dans ses tréfonds.

Je ne sais pas très bien voler, donc j'espère que ça va marcher

Je ne lui laissa pas le temps de répondre après cette parole très rassurante, si on peut dire ça, la serra dans mes bras, déploya mes ailes et m'envola aussi haut que je le pus, jusqu'à ce que nos deux pieds touches les morceaux de bois qui constituaient le ponton, nous étions sauf. Cependant, en regardant mes mains, je remarqua que ce n'était plus Hiryu qui se trouvait dedans, mais un sabre d'environ 80 centimètres, comment était-ce possible, elle avait parler de ce pouvoir, mais je ne m'en était même pas aperçu. Par réflexe, mon esprit crû que c'était un objet indésirable, et je lâcha malencontreusement le sabre par terre. Voilà qu'elle tombait à nouveau par terre, je crois que je l'avais maudite quand elle m'avait vu pour la première fois. J'essayais de la rattraper avant qu'elle ne touche le sol, mais elle me glissa entre les doigts, et s'écrasa. Il allait falloir encore du temps avant d'aller nous laver, et chercher la guérisseuse.

Je suis désolé !
Thänille
avatar

Avatar © : ENTFWIN3D

Féminin Titre : Hermès

Race : Ange
Statut : Intérimaire professionnelle autoproclamée
Pims : 579
Messages : 148

Re: Les trois petits loups

le Lun 11 Sep - 20:11


J'étais dans les airs, wow, quelle impression que de voler... 10 secondes. L'air qui m'arrivait dessus, cette impression de légèreté... Si j'étais sous forme humaine, je tendrais sûrement les bras à la manière d'un oiseau, battant de ces derniers comme une idiote. Enfin, ces quelques instants me rendirent le peu la fierté, la confiance en soi et la joie que j'avais perdue dans la boue sombre du marais. Je m'apprêtais à lui faire part de ces émotions et de cette courte expérience avant que de nouvelles sensations m'emplirent... Celles-ci me paraissaient plus familières, bien qu'une pointe similaire à celles ressentis durant le vol : celles de la chute libre.

La boue se rapprochait rapidement vers moi, à vitesse vertigineuse. Et... Sploch. Encore. Je commençais à regretter les grands-mères et à haïr ces marais, cette mission, ces loups, cette journée et peut être même la pleurnicharde qui m'avait fait tomber. Je me transformai à nouveau sous forme humaine, couverte de boue. J'essuyai mon visage et louais le ciel d'être sous l'apparence de la lame durant cette chute, limitant bien les dégâts après être atterrie contre le sol meuble qu'est la boue de cet endroit. Je me relevai péniblement, énervée envers Thänille de m'avoir lâché, c'était sa faute après tout. La moutarde me montait au nez et les mots durs et violents commençaient à envahir ma bouche. Je soufflai en essayant de me contrôler et en finissant simplement par un juron : "P*****...". Et ainsi, je pris la direction d'une des entrées de la ville, et donc ainsi de la rive. Il était hors de question de retenter une ascension pouvant me conduire à une nouvelle chute. Sans me retourner, et au cas où la jeune fille se demandait où je partais, je hurlai :

JE RENTRE À L'AUBERGE !

Sur ces mots, j'accélérai le pas en bougeant mes bras et en tournant le tronc au rythme de mes jambes, afin de créer une sorte d'équilibre. Il n'était pas très simple de marcher dans la boue, et je me rendais compte de l'importance des routes du marais. Il nous aurait pris des semaines à trouver la ville et à l'atteindre dans ces conditions. Je serrai les dents, gardant toute ma rancœur et ma colère envers les événements de ces dernières minutes. Tout cela, parce que j'ai fait preuve de bonté... Parce que j'ai décidé d'aller aidé mon "amie", la même qui m'avait lâchée quelques mètres plus bas... Devais-je me venger ? Laisser couler et me concentrer sur la mission ? Je n'étais plus trop sûre de ce qui était le mieux.
Hiryu
avatar

Avatar © : LorieDark

Féminin Suivi : Fiche

Race : Katana
Statut : Apprenti Héros
Pims : 5
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 21

Re: Les trois petits loups

le Mar 12 Sep - 23:28


Je venais de réaliser mes actes quand je vis Hiryu tourner les talons à une vitesse fulgurante, et souhaitant ne plus me revoir. Si seulement j'avais pu bien tenir le manche de l'arme pendant le vol et ne pas avoir pensé à la tenir plus fermement afin d'empêcher sa chute. Elle devait m'en vouloir à un point que je n'avais jamais vu chez quelqu'un, criant si fort que mes tympans vibrèrent. Il fallait à tout prix que j'essaye de me réconcilier avec elle, puisque réaliser une mission avec quelqu'un avec qui on est en froid, c'est tout sauf agréable, et ça paraîtrait plus long que si nous ne faisions que parler de choses amusantes, jusqu'à l'affrontement fatidique contre les loups. Mais en attendant, il fallait que je la rejoigne. Elle marchait très vite, bien que sa démarche paraissait tout sauf naturelle, on aurait dit la commandante d'une section dans l'armée, quoique, ce rôle pourrait lui aller.

Attend moi ! Je suis désolé !

J'accourais vers elle, essayant de franchir la barrière me séparant du vide, mais le bout de mon pied se coinça dans la cordelette, et mon corps bascula en avant, m'envoyant dans les abysses, constituées essentiellement de boue odorantes, ma tête s'enfonça à nouveau dans la boue liquide qui me répugnait tant, mais je n'avais pas temps de me plaindre. Me relevant en poussant un léger soupir tout de même, je me voyais à nouveau courir vers Hiryu, la prendre dans mes bras et m'envoler haut dans les cieux, la tenant plus fermement que la dernière fois, j'étais maintenant sûre qu'elle n'allait pas se transformer, à moins de vouloir chuter à nouveau. Je la posais délicatement sur le ponton.

Excuse moi, je n'aurais pas dû te lâcher inconsciemment. J'espère vraiment que tu vas me pardonner. On va se laver à l'auberge maintenant ?

Je disais ça avec mon plus beau sourire, tournant légèrement la tête sur le côté et faisant les yeux doux.
Thänille
avatar

Avatar © : ENTFWIN3D

Féminin Titre : Hermès

Race : Ange
Statut : Intérimaire professionnelle autoproclamée
Pims : 579
Messages : 148

Re: Les trois petits loups

le Mer 13 Sep - 20:21


Thänille criait derrière moi, je ne me retournai pas... Je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai agi comme ça d'ailleurs, pourquoi avoir ressenti une telle rage envers elle... Cette impulsivité... Peut-être était ce le fait de s'être sentie abandonnée, être lâchée comme une chaussette dans le bac de linge sale. Enfin, l'important est que j'ai donc continué ma route sans vouloir lui prêter attention. J'entendis le bruit habituel de la journée, et croire qu'en une dizaine de minutes nous l'avons autant entendu, ce son d'une chute dans la boue. Cela m'alarma qu'elle venait vers moi et je lançai un regard par-dessus mon épaule durant une petite seconde, sourcils froncés. Je ne comprenais pas encore son acte, j'étais persuadé qu'elle m'avait fait tomber par choix et non par accident. Puis, je repris ma route vers l'auberge, chose que je ne pus faire que quelques dizaines de secondes, après quoi mes pieds se dérobèrent du sol. J'étais de nouveau dans les cieux, aussi dans mes pensées comme on pouvait si bien le lire sur mon visage. Je battis des bras un court instant, comme je me l'étais promis la dernière fois que l'ange me porta, avant d'arriver au sol. Je m'écartai de Thänille, toujours partagée par mes sentiments. Je me retournai, l'écoutant durant ses quelques paroles, voyant son visage, cette expression d'enfant gâtée, toute mignonne. S'il vous plaît, faites la arrêter... Ce visage, ces yeux, cet air de chien battu, je ne pouvais pas lutter... J'imagine qu'après ça, je ne pouvais que la croire. Et puis, elle avait déjà commencé à faire beaucoup pour moi, sûrement plus que la plupart des gens que j'ai rencontré pour le moment d'ailleurs. Je posai donc ma main sur ses cheveux englués par la boue, la gratifiant d'une sorte de caresse. Je lui adressai un léger sourire, le regard brillant d'une lueur de tendresse. Je voyais déjà la scène cliché d'une pièce de théâtre où tout ira mieux à la scène d'après. "Sortez les violons, c'est la scène émotion", pensais-je.

Tssk... Tu me saoules, je t'ai dit que je rentrais à l'auberge... Je marquai un temps. Mais merci, ma pleurnicharde d'amie...

'Fallait pas trop m'en demander, j'avais déjà fait des efforts après tout. Je pris la direction de l'auberge en espérant qu'ils accepteraient notre entrée en nous voyant ainsi couvertes. L'aubergiste ne nous arrêta pas, nous raillant simplement avec ses ivrognes. Et après un majeur levé dans la direction de celui-ci, je disparus dans le couloir des chambres, à la recherche d'un bain. Le bazar était peu commode, me plongeant parfaitement dans l'époque de la ville : un tonneau d'eau chaude, une cruche remplie de ce même liquide et une éponge. Je m'empressai donc de me déshabiller pour enfin pouvoir me détacher de l'horrible matière et odeur dont j'étais décorée. Je me tassai dans l'eau jusqu'à la bouche, plongeant la tête de temps à autre et commençant à gratter mon corps avec l'éponge en me demandant si Thänille pouvait elle aussi prendre un bain, ou devait-elle attendre, je criai alors :

Tu peux venir dedans s'tu veux !
Hiryu
avatar

Avatar © : LorieDark

Féminin Suivi : Fiche

Race : Katana
Statut : Apprenti Héros
Pims : 5
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 21

Re: Les trois petits loups

le Dim 17 Sep - 18:48


J'allais me briser lorsqu'elle dit que je la saoulais, étais-je si ennuyeuse que ça ? Mais elle se corrigea un instant après en m'appelant "ami", elle semblait qu'elle avait enfin compris le sens de ce mot, même si je ne me comportais pas vraiment comme une amie en ce moment, c'était loin d'être le cas, ne faisant que l'embêter et la gêner. Je la remerciais rapidement d'un hochement de tête.

Elle semblait résolue à aller à l'auberge, c'est pourquoi je la suivie, tout en restant quelques mètres en arrière tout de même. Elle se frayait un chemin à travers la foule jusqu'à l'entrée de l'auberge qu'elle passa en un coup d'épaule, elle salua l'aubergiste d'une manière très polie, enfin dans sa langue natale sûrement puisque pas dans la notre, levant grossièrement son doigt pour faire ce que l'on appelait un doigt d'honneur, je ne savais pas trop si elle prenait conscience de ses actes. Elle finit par rentrer dans une chambre, se déshabilla rapidement et rentra dans l'énorme tonneau qui servait de baignoire, m'invitant à y rentrer.

Je fis de même, entrant dans le tonneau et me lava rapidement, enlevant les croutes séchées constituées de boue, je m'étais très rapidement salie, en une seule journée et avec autant de chutes, que je n'avais pas tenue le compte. après quelques minutes, je finis par sortir de la baignoire, ré-enfila mes vêtements et sortit de la chambre.

Je t'attends dehors, et après on va à la recherche de notre guérisseur !
Thänille
avatar

Avatar © : ENTFWIN3D

Féminin Titre : Hermès

Race : Ange
Statut : Intérimaire professionnelle autoproclamée
Pims : 579
Messages : 148

Re: Les trois petits loups

Hier à 20:03


Thänille n'avait pas été très bavarde depuis l'atterrissage, pendant le bain, et ce, jusqu'à ce qu'elle sortit. Avait-elle décidée de se concentrer à fond sur la mission ? Je devais sûrement faire de même et me montrer plus professionnelle. Enfin, ça voulait dire que je devais être plus sérieuse et que je devais porter un costard. Or, je n'avais pas de costard, et je n'étais pas faite pour être très sérieuse. Je lui répondis d'un "Ouais, ouais, j'arrive", sur un ton las, comme un enfant répondrait à ses parents quand ceux-ci lui demanderaient de venir à table. Je me décidai donc à la rejoindre après quelques minutes de plus dans ce tonneau. Je pris de nouvelles affaires, moins tâchées par la boue, enfila les bottes en plastiques données à notre départ de la bibliothèque et hop, j'étais sortie de la chambre. Je rejoignis la pleurnicharde deux minutes plus tard qui m'attendait à l'entrée de l'auberge, lieu maudit de nos chutes. Je fis d'ailleurs mine de tomber en ricanant, décidant de faire passer ces moments dans la boue comme des moments de rigolades, des anecdotes que l'on pourra raconter autour d'un bon repas à des amis (enfin, il m'en faudrait déjà). Je me mis de suite en route, pointant du doigt les enseignes sur les maisons environnantes en donnant leur signification à voix haute, et ceux jusqu'à ce que l'on arrive devant la maison du rebouteux, du guérisseur. Une petite bicoque en bois (comme toutes les autres vous me direz) dont l'enseigne représentait un mortier, un pilon et quelques plantes, sûrement médicinales.

Guérisseur ! C'est ici, tu veux parler ou je m'en occupe ?

À la réflexion, il vaudrait bien mieux que ce soit elle qui parle, je ne suis pas douée pour le social. Même si ce n'est que poser une question, je préfère être sûre d'avoir la réponse et ainsi relayer à ma partenaire. Pas besoin de lui faire part de cette pensée, j'imagine qu'elle s'y accordera d'elle-même. On était dans la dernière ligne droite, on était enfin en train de travailler et il suffirait de ces indications pour trouver nos loups et les découper jusqu'au dernier. En pensant à ça, je me rappelais que je n'étais toujours pas armée... Devrais-je laisser la pleurnicharde me porter et les tuer ? Vu comme elle m'a fait tomber en voyant une lame dans ses mains... Non. Pas possible. Il fallait que je sois dans la capacité de me battre.
Au fait, comme on va bientôt s'occuper des loups... Tu n'as pas une arme ? Un quelque chose que tu pourrais me prêter au moins le temps de la mission, histoire que je puisse m'amuser aussi.
Hiryu
avatar

Avatar © : LorieDark

Féminin Suivi : Fiche

Race : Katana
Statut : Apprenti Héros
Pims : 5
Notes : Parler: #5A5A5A
Messages : 21

Re: Les trois petits loups


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

- Sujets similaires